• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Renaud Delaporte

Renaud Delaporte

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 12/05/2006
  • Modérateur depuis le 14/08/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 26 640 2162
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 475 340 135
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 12 juillet 2016 22:45


    @ JMichel 12 juillet 20:53
    Vous n’ etes. qu’une bandes d’irresponsables. Il serait temps que les auto ecoles cessent de distribuer les permis de conduire apres vous avoir bien plumé.
    STOP AUX FOUS DU VOLANT de votre espece.

    Encore un qui ne se déplace que pour partir en vacances !

    Lorsque l’on passe, comme l’auteur, comme LOKERINO, ou d’autres, une grosse partie de son temps sur la route, la première de nos priorités, voyez-vous, est très égocentrique et c’est mal : elle est d’arriver entier, en toute sécurité, sans toucher qui que ce soit ou quoi que ce soit. On n’a ni le temps ni les moyens de se payer un carton. Interdit. Un seul carton suffit pour arrêter une carrière professionnelle.
    Quant aux gros vilains cartons,il est inutile de me faire pleurer avec ça. Parole d’un mec qui s’est déjà vu mourir dans sa bagnole mais a été sauvé par une sorte de miracle... Une question de centimètres, voyez-vous. Et vous allez me dire que je connais pas les dangers de la route ? Au nom de quelle expertise ? Des très sales cartons, tous les gros rouleurs en observent sur les routes au moins une fois tous les deux ou trois ans. Vous voulez des détails ? Vous croyez qu’on s’en fout ??? Que la compassion nous est interdite ? D’autant qu’à chaque fois, on se dit que le prochain pourrait être le nôtre si on ne fait pas attention.

    Quand on doit faire des déplacements de 500 ou 1000 km dans sa journée, il faut faire avec la fatigue qui nous rattrape toujours. Toujours. Comme elle rattrape l’ouvrier sur sa presse. Mais lui il dispose de sécurités que nous n’avons pas. Nous n’avons que notre comportement. On vit avec cette menace ! D’autant qu’entre les déplacements, il faut évidemment accomplir sa journée de travail. Alors on compose comme on peut. Et comme vingt mille heures de conduite, ça laisse des habitudes, on se retrouve bizarrement à observer des comportements que l’on retrouve énumérés ici :http://www.actiroute.com/fatigue-au-volant

    C’est notre façon de traiter le problème, pas de le faire disparaître parce que le faire disparaître n’existe que dans la littérature. La route, contrairement à ce que peut laisser penser votre posture accusatrice, ce n’est pas de la littérature. Chaque tour de roue est dangereux. Renault l’a compris : certaines voitures sont équipées d’un détecteur de vigilance. Comme quoi le problème est d’une autre nature que le sempiternel déni du nomade, cette forme laborieuse de misanthropie qu’il faut subir ici. Les autres, sur la route, voyez-vous, ils travaillent pour que vous disposiez sur votre bureau des moyens avec lesquels vous bavez votre mépris !

    S’il y a bien un comportement irresponsable sur la route - et c’est le fil rouge de mes interventions sur ce fil - , lorsqu’ils ne sont pas le fait de jeunes abrutis qui prennent la route pour un terrain de conquête je l’ai surtout observé de la part de vieux cons de tous âges, ces moralistes qui pensent que l’accident est toujours provoqué par les autres. Je le répète : une grande partie des gros cartons sont le fait de personnes du genre : « 20 ans de permis et pas un seul accident a mon actif ». Demandez à la gendarmerie près de chez-vous ce qu’ils en pensent.
    Après, quand ils sont morts, y viennent pas démentir non plus.

    Conduire mille heures par an, voyez-vous, c’est un métier à part entière.
    Autrefois, je rythmais mes longs trajets en conservant une vitesse légèrement supérieure au trafic afin de conserver ma vigilance. Tous les gros rouleurs le savent, surtout s’ils sont restés vivants ! C’est une méthode m’avait été enseignée par un fou du volant complètement irresponsable qui fonce souvent avec sa moto, comment on appelle ces mecs, voyons... Ah oui, On les appelle les motards de la Gendarmerie Nationale. Faut-il leur retirer leur permis tout de suite ?
    Cette méthode est devenue complètement interdite.

    Chaque dépassement réveille la vigilance de la personne qui dépasse et de celle qui est dépassée. Avec la même vitesse pour tous, le nombre d’accidents dus au manque de vigilance ne pouvait que remonter en flèche, c’était de la pure logique. De fait, maintenant, 30% des accidents mortels sur autoroute sont dus aux manques de vigilance. Que l’on soit pro, amateur prudent, peureux, con, étourdi, père tranquille, nous serons un jour ou l’autre tous rattrapés par la problématique de l’endormissement. Que ceux qui l’ignorent rendent leur permis.



  • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 12 juillet 2016 19:09

    @roby
    Surtout sur la route, puisqu’ils ont toujours la loi avec eux !



  • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 12 juillet 2016 18:59

    @roby

    A toi, cela ne risque jamais de t’arriver, en effet !



  • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 12 juillet 2016 18:15

    @L’enfoiré
    il faudra taxer les déplacements au kms et adapter les assurances en fonction des risques
    J’applaudis à 800 %
    Et même à 6000 %. C’est le ratio d’accident entre quelqu’un qui fait 3000 Km/ et quelqu’un qui en fait 60 000 (60 fois plus d’accidents au Km parcouru !!!!). Source assureur. Le premier, en bonne logique, doit donc payer beaucoup plus cher que le second.



  • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 12 juillet 2016 18:10

    @LOKERINO
    Les donneurs de leçon y veulent juste qu’on leurs livre en temps et en heure le dernier gadget qu’on en cause sur Internet et qui les rendra intelligemment dépendants de la pensée unique. Et pas question de livrer en retard !

    Les donneurs de leçon ils vous attendent à 125 sur la voie du milieu sur l’autoroute. Une fois passés, ils déboulent à 140, vous serrent, rabattent et reprennent leur 125 que c’est une bonne vitesse parce que si on va plus vite qu’eux c’est que l’on fait la course.

    Les donneurs de leçon ils regardent toujours leur compteur avant de griller un stop.

    Les donneurs de leçon, ils accélèrent lorsqu’on les double afin de nous empêcher de dépasser les vitesses autorisées. C’est la cause de la moitié des face-à-face.

    Les donneurs de leçon ils téléphonent à leur conjoint pour l’assurer qu’ils sont bien entrain de respecter les limitations de vitesse. Ou pour prendre rendez-vous chez le coiffeur.

    Les donneurs de leçon, il en meurt chaque année des centaines parce qu’ils n’ont pas daigné éviter l’accident. Ce n’était pas à eux de le faire. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès