• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Air guitar et autres jeux désopilants pour l’été

Air guitar et autres jeux désopilants pour l’été

Espérons que les JO de Pékin n’occulteront pas cet événement mondial, ce concours planétaire aux enjeux incommensurables. Le 22 août 2008 se déroulera à Oulu en Finlande le concours international d’air guitar. L’occasion d’évoquer cette discipline aussi peu connue que le Curling et d’imaginer d’autres concours basés sur le même principe.

Air guitar, ce mot ne vous dit rien. Vous pensez à un jeu de guitare très haut placé ou alors à un lancer de grattes. Eh bien vous n’y êtes pas. L’air guitar consiste à jouer de la guitare mais sans guitare. Les candidats se présentent sur une scène. Une sono diffuse un morceau de musique où officie un célèbre guitariste. Et chacun de mimer le jeu de guitare avec un jury élisant, selon les qualités techniques et l’extravagance, le lauréat du concours. Cette affaire est des plus sérieuses. Il existe une fédération française d’air guitar, incluse dans la fédération internationale. Il y a un mois, notre sélection nationale a consacré Master Peace, jeune homme aux allures de personnage manga, qui ira le 22 août défier le Nippon actuellement champion de la discipline. L’air guitar est tout aussi sérieux qu’un concours de pétanque qui lui aussi, a son championnat international, se déroulant plutôt du côté de Marseille qu’en Norvège ou en Finlande. Ce qui est normal, puisqu’il y a moins de pétanqueurs que de guitaristes en Scandinavie.

Tout comme la pétanque qui se joue entre pros au niveau international ou sur un terrain vague entre potes, l’air guitar peut très bien se jouer dans un camping. C’est aussi facile à organiser qu’un karaoké. En plus, même pas besoin de micro. Une scène, une sono diffusant du AC/CD, du Deep Purple ou du Clapton et le tour est joué. Vous qui dirigez un camping l’été, ou bien un village du VVF, vous pouvez organiser des concours d’air guitar. Imaginez les gamins imitant Townsend en train de massacrer sa gratte ou bien Hendrix y foutant le feu. L’avantage de l’air guitar étant qu’il ne vous en coûtera rien, y compris si elle est cassée sur la scène. Pour les amateurs du genre, pas besoin d’acheter du matos, Fender, Gibson et ampli, de payer un prof de guitare, de répéter des heures. Un peu de talent d’imitateur et le tour est joué. A l’époque de la baisse du pouvoir d’achat, on comprend l’intérêt de ces jeux et d’ailleurs, on peut en inventer toute une série en copiant le principe. Voici quelques idées pour cet été

Le ping-pong sans raquette. Comme son l’indique, ce jeu se joue sans raquette et donc, sans balle. Le principe étant d’imiter le geste du pongiste. Avec un jury qui élira le meilleurs pongiste sans raquette. On peut appeler ce jeu « l’air pong ». Pour rendre plus crédible la partie de ping-pong sans raquette, vous pouvez utiliser une table de ping-pong mais c’est tout de même déconseillé. Imaginez le résultat si vous monopolisez une table pour pratiquer ce jeu, vous allez vous faire quelques ennemis parmi les pongistes du camping. Mais vous pouvez très bien utiliser une table pliante de camping que vous placerez entre les joueurs et vous voilà prêt pour un concours d’air pong, le mercredi, après la soirée mousse du mardi et l’air guitar le jeudi. Génial pour ceux qui ne savent pas manier la raquette. Une soirée de fous rires en perspective au camping. Avec ce même principe vous pouvez jouer au tennis sans raquette. Mais si vous louez un court 10 euros pour pratiquer ce jeu à Palavas, on va vous prendre pour des idiots. Réservons alors le tennis sans raquette aux gens de Neuilly. Là-bas, le tennisman sans raquette sera considéré comme un vrai esthète, gentiment snob, smart et bat ; d’ailleurs Jean Sarkozy pourrait très bien organiser un concours de tennis sans raquette puisqu’il est conseiller général. Et la navigation à voile sans bateau ? Eh bien ça se pratique déjà dans les centres aérés dans d’autres banlieues moins cossues. Le Maire n’a plus d’argent alors les éducateurs l’été essayent d’amuser les gosses avec un bout de bois sur lequel est tendu un vieux drap de chez récup.

La course de Formule 1 sans automobile. Simple à organiser. Il suffit d’une chaise basse pliante de camping pour simuler le siège de la Formule 1. Ensuite, prendre une bande son et diffuser le doux ronronnement du moteur enregistré pendant un tour de circuit lors d’un grand prix. Un jury notera celui des candidats qui aura le mieux simulé le maniement tendu du volant, du levier de vitesse, le geste précis des pieds imitant la pression sur le frein et l’accélérateur. Sans oublier les vibrations liées au moteur et au travail des suspensions sur les imperfections du circuit. Idéal pour une soirée dans un camping une étoile. Car dans un quatre étoiles, le gérant a les moyens de s’équiper avec des jeux vidéo.

Le Sarkoshow sans Sarkozy. Le principe est le même que pour l’air guitar. Une sono diffuse un extrait de meeting présidentiel et chaque candidat doit mimer sur scène les gestes et postures de Sarkozy. Un jury note les prestations pour désigner le vainqueur qui gagnera deux entrées gratuites pour le mini golf du coin. Un jeu désopilant qui peut devenir hilarant mais à manier avec prudence car dans les campings il y a beaucoup d’électeurs de Sarkozy qui pourraient trouver de mauvais goût ce divertissement. Prévoir alors un second concours. Après l’air Sarko, l’air Royal, concours d’imitation de Ségolène, pour respecter la parité. Voilà de quoi agrémenter les soirées au camping ou entre amis sous réserve d’être assez nombreux. A noter que la sono est un ingrédient indispensable. Sauf pour un concours de peinture sans palette. Vous mimez le geste du peintre mais même les plus talentueux capables de nous faire de l’action painting auront vite achevé d’ennui le public et chacun de s’en retourner devant sa télé portable pour visionner le dernier épisode de Koh-Lantha ou de Secret Story. Dans le même registre il y a la soirée disco sans musique. Impossible à concevoir à moins que les participants ne soient saouls.

La soirée télé sans télé. Voilà une idée géniale. Organisez une soirée télé sans télé, avec le pastaga, les caouètes, les toasts, une bonne dose de zik, et vous verrez le résultat ! Bonnes vacances à tous. Quoique, je préfère vous souhaiter un bon été.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • GreenGarden GreenGarden 5 juillet 2008 12:36

    Et à quand un "Air-article" de Dugué sans Dugué ?

    G


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 5 juillet 2008 12:44

      quand je serai à l’air ticle de la mort


    • Forest Ent Forest Ent 5 juillet 2008 21:49

      Article amusant. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès


Derniers commentaires


Partenaires