• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Des Gens Bien » avec Miou-Miou au Théâtre Hébertot

« Des Gens Bien » avec Miou-Miou au Théâtre Hébertot

JPEG - 90.2 ko
DES GENS BIENS
photo © Theothea.com

Dès les premiers instants de la représentation au Théâtre Hébertot, il apparaît évident que celle-ci va être forte, intense et particulièrement drôle !

Margie (Miou Miou) et Stevie (Julien Personnaz) échangent à flux tendu dans l’arrière-cour du supermarché où ils travaillent tous deux, lui en tant que directeur délégué, elle comme caissière.

Avec la volonté de dédramatiser l’enjeu, Margaret tente une diversion amusée tout en lançant des piques à son interlocuteur pour l’amener, au sein du rapport de forces, à relativiser la sanction que celui-ci s’apprête à prononcer à son égard en fonction de ses retards répétés.

Mais rien, n’y fera ! La familiarité, l’humour, le chantage affectif ne sauront venir à bout de la décision déjà prise après maints avertissements préalables : Margie va devoir quitter son job pour faute professionnelle.

A cet instant, fondu au noir et rideau tagué a volo dans l’attente de la prochaine séquence comme à chaque changement de scène ultérieure !

Voici donc maintenant Margie revenue chez elle entourée de Jean (Brigitte Catillon) et Dottie (Isabelle de Botton), deux amies très proches en charge moins de lui remonter le moral que d’ouvrir des perspectives lui permettant de rebondir face à l’adversité.

En effet, forcément victime d’un système social l’ayant défavorisé dès le départ, Margie devrait désormais faire feu de tout bois pour essayer de reprendre sa place dans la grande course du quotidien broyant aisément tous ceux qui seraient tentés de lâcher prise.

Que préférer de mieux alors, dans une telle conjoncture, que de se rapprocher d’un « Ex » ayant réussi professionnellement afin de chercher, notamment par le jeu de la séduction latente, une épaule secourable ?

Ainsi Mike (Patrick Catalifo), cet ami d’enfance des quartiers pauvres, est devenu docteur à force de détermination ; il a maintenant acquis pignon sur rue et standing de vie ! Son jour d’anniversaire approche mais Margie s’apprête, de préférence, à lui « faire sa fête » !

Une enfant handicapée à charge pourrait alors fort bien servir de monnaie d’échange d’abord à fleurets mouchetés mais par la suite, Kate (Aïssa Maïga) l’épouse du médecin pourrait être appelée à arbitrer une lutte des classes atavique transformée en double ou triple jeu.

Est-ce que le volontarisme pourrait suffire à modifier la donne socioculturelle que la vie vous a réservé à la naissance ? Est-ce que le facteur « chance » prime sur toute autre considération pour réussir dans la vie ? Est-ce que les « gens bien » sont effectivement le fruit de leur droiture et de leur honnêteté ? L’ambiguïté n’est-elle pas pareillement inscrite au sein de l’échec et de la réussite ? Autant de questionnements et bien d’autres qui feront progresser ce happening sociétal emmenant cette brillante équipe tragicomique sur les voies de l’excellence !

En effet, que souhaiter de plus enthousiasmant qu’une pièce incitant au « coup de foudre » généralisé avec réalisation en prise directe sur une adaptation française très intuitive ?

Si, de surcroît, la troupe est galvanisée par une actrice en pleine maturité épanouie selon des exigences de qualité absolue, comment s’étonnerait-on que le retour de Miou Miou sur les planches provoque un tel écho favorable dans les esprits en attente de spectacle ambitieux toutes catégories ?

Lauréate des Critics Awards 2011 sur Broadway, cette création à Paris est donc, tout à la fois brillante, pleine d’humanité à fleur de peau et habitée par une fantaisie outre-atlantique quasi exotique ! Voilà bien de quoi satisfaire les aspirations des Molières 2015, n’est-il pas vrai ?

photo © Theothea.com

visuel extrait affiche

DES GENS BIENS - **** Theothea.com - de David Linsay-Abaire - Mise en scène Anne Bourgeois - avec Miou-Miou, Patrick Catalifo, Brigitte Catillon, Isabelle de Botton, Aïssa Maïga & Julien Personnaz - Théâtre Hébertot

JPEG - 134.1 ko
DES GENS BIENS
visuel extrait affiche

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 13 février 2015 19:22

    Miou Miou était chez Drucker dimanche dernier.

    Le sujet principal de sa visite était d’en parler.
    J’en ai vu quelques passages très intéressants.
    Un sujet très actuel.
    Un choc entre celui qui réussit dans la vie et elle qui est tenue en échec.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires