• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Foire Saint-Germain : victime de la pratique quotidienne du (...)

Foire Saint-Germain : victime de la pratique quotidienne du mépris

Cette manifestation culturelle unique, entièrement gratuite pour les publics et soutenant les jeunes artistes contemporains, est menacée de disparition par une mise en concurrence commerciale souhaitée par le Maire du 6ème arrondissement, avec le consentement du Maire de Paris...

Décidément, nul n’est plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. L’année dernière déjà, pour sa 32ème édition, l’association Foire Saint-Germain affirmait ici son statut particulier, cette singularité qui lui permet de se revendiquer comme un lieu de résistance artistique.

Depuis, soucieuse de préserver ce lieu unique qu’elle créé chaque année pour les publics et les jeunes artistes, l’association a souhaité confier la direction artistique à Franck-Olivier Laferrère, auteur et metteur en scène, afin qu’il redéfinisse son projet pour les trois ans à venir.

Ainsi, amorçant sa mutation de foire populaire en festival transdisciplinaire, cette manifestation, qui permet aux publics et artistes de se réapproprier l’espace urbain, en plein cœur de Paris durant 45 jours, se voit désormais menacée par la décision récente du Maire de Paris, Bertrand Delanoë, envisageant de mettre en concurrence l’occupation de la place Saint-Sulpice, comme le sont les Champs Elysées pour la tenue de quelconques marchés de Noël…ou de Pâques…Alors qu’elle propose gratuitement :

- des lectures et rencontres avec des écrivains tels : Alizé Meurisse, Gérard de Cortanze, Richard Millet, Virgil Tanase ;

- une programmation théâtrale exigeante et des concerts internationaux, comme la Fête de la musique des capitales européennes ;

- mais aussi des expositions d’estampes et photographies contemporaines, de céramiques d’art ; le Salon du théâtre et de l’édition théâtrale, les marchés de la poésie et de la bibliophilie ainsi que la Foire aux antiquaires.

Pourtant, ce processus de mutation de foire en festival a d’ores et déjà reçu le soutien du Ministère de la Culture et de la communication, du Centre National du Livre et de la Région Île de France, qui lui reconnaissent une dimension nationale puisque désormais, selon le souhait de son nouveau directeur artistique, ce festival mettra à l’honneur chaque année une région de France, au travers des créations de ses artistes (théâtre, musique, danse…). En 2010, la région des Pays de la Loire a inauguré cette initiative, avec l’aval de son président, Jacques Auxiete.

Mais c’est aussi cette manifestation déniée par la Mairie de Paris, qui, le 7 juin prochain, en partenariat avec l’Odéon-Théâtre de l’Europe, organise une grande soirée au autour du conflit israélo-palestinien avec une lecture publique du texte « Hébron » du jeune auteur Tamir Greenberg, suivie d’un concert de l’Orchestre pour la paix, en présence de son fondateur, le pianiste Miguel Angel Estrella.Dix jours après le lancement du festival, sont déjà venus gratuitement à la rencontre des publics : Ariane Mnouchkine, Didier Bezace, Christophe Rauck, Nada Strancar, Jacques Ralite, Jean-Pierre Allègre, Sylvain Levey, Fabrice Melquiot, Remy de Vos, Jean-Claude Dreyfus…

Il semblerait pour le moins aberrant que la Mairie de Paris persiste dans son mépris de cette manifestation unique, cette hétérotopie qui persiste, en contre de cette époque, à générer des contenus plutôt que des contenants…

Mais sans doute est-ce là sa plus grande faute : refuser de briller au frontispice du temple du vide, en pariant sur le fond plus que sur la forme et à la nécessaire rencontre des corps pour que s’écrive dans le réel, une véritable possibilité de vivre ensemble.
 
www.foiresaintgermain.org
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Vanda Vacarme

Vanda Vacarme
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires