• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « La vie Parisienne » de Jacques Offenbach par Alain Sachs

« La vie Parisienne » de Jacques Offenbach par Alain Sachs

Entre l’arrêt prématuré de « Vie Privée » avec Anne Brochet et l’attente du retour triomphal après tournée de « César, Fanny, Marius » avec Francis Huster & Jacques Weber, le Théâtre Antoine opte pour un passage festif d’une année sur l’autre, en programmant « La Vie parisienne » repensée et conçue par Alain Sachs qui en propose une version d’école.

En effet, dans un clin d’œil aux sortilèges de la télé réalité, le metteur en scène introduit un casting de jeunes gens qui, en direct sur le plateau, vont prendre connaissance de la partition afin d’en répéter et façonner les quatre actes, en une parodie de joyeuse fortune.

Le plateau nu du Théâtre Antoine s’offre en décor de rusticité à une imagination d’amateurs d’Opéras-Bouffes qui ferait de l’initiation artistique, un délire fantasque où la discipline se conjuguerait avec tous les métiers de la scène.

Tout en voulant « s’en fourrer jusque-là » à l’instar du Baron de Gondemar (David Alexis) en séjour à Paris, les élèves de la Sachs-académie profitent des réjouissances qu’organise le vicomte Raoul de Gardefeu (Hervé Devolder) dans sa conquête amoureuse de La Baronne scandinave (Sarah Tullamore), pour faire preuve d’un savoir-faire à hauteur égale du faire savoir que le talent peut s’associer aux plus belles fêtes en trompe-l’œil, même si, à la clef des roublardises, se pavane une brillante compagnie d’invités factices.

Alain Sachs, en maître de la comédie fantasque, installe, donc, ses onze « personnages en quête d’apprentissage » sous les directives pirandelliennes d’un régisseur (Thomas Dalle) et d’une habilleuse (Noémie Delavennat) en charge de les mener à la révélation d’eux-mêmes et pourquoi pas au ravissement du spectateur ?

photo © Sébastien Delrue

LA VIE PARISIENNE - ** Theothea.com - de Jacques Offenbach - mise en scène : Alain Sachs - avec David Alexis, Adrien Biry, Emmanuelle Bougerol, Stéphane Corbin, Thomas Dalle, Noémie Delavennat, Hervé, Devolder, Isabelle Fleur, Anna Lafont-Jouan, Marie-Charlotte Leclaire, Marion Lépine, Clément Pouillot, Sarah Tullamore - Théâtre Antoine

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • armand armand 24 décembre 2009 11:43

    Pourrait-on enfin demander aux metteurs-en-scène un minimum de respect pour les oeuvres ?
    Offenbach sans clinquant c’est comme l’amour sans moustache.
    A quand « Les Cloches de Corneville » présenté comme un drame social dans une cité ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès