• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Star Wars 7 – Le Réveil de la Force » : une madeleine qui a la (...)

« Star Wars 7 – Le Réveil de la Force » : une madeleine qui a la forme du Faucon Millenium

 

L’histoire :

Environ trente ans après la bataille d’Endor, la galaxie n’en a pas fini avec la tyrannie et l’oppression. Les membres de la Résistance menés par la générale Leia Organa combattent les nouveaux ennemis de la république, dirigés par le leader suprême Snoke. À ses côtés, le jeune Kylo Ren dirige les troupes du Premier Ordre. Dépassés, les résistants ont besoin de Luke Skywalker, le dernier Jedi. Mais celui-ci se cache depuis bien longtemps. La résistance envoie son meilleur pilote, Poe Dameron, sur Jakku pour récupérer une carte qui les mènera à Luke. Mais l’arrivée de Kylo Ren et ses soldats leur complique la tâche.

 

 

Mon avis :

C’est le film le plus attendu de l’année, si ce n’est de la décennie.

Apres avoir découvert ce qu’il s’est passé avant la naissance de Luke Skywalker, durant la précédente trilogie (Episodes I, II, III), cette fois l’histoire prend place environ 30 ans après les événements relatés dans l’épisode VI : Le retour du Jedi sorti en 1983, qui s’achevait sur la restauration de la République, l’accomplissement de la prophétie et la destruction du Côté obscur.

C’est un retour clair aux fondamentaux de la saga : même galaxie, même opposition entre le bien et le mal, batailles spatiales, au sabre laser, avec la présence de personnages clé de la première trilogie (épisodes IV-V-VI), Han Solo, Leia, Chewbacca…

Malgré un scénario simpliste, ce nouvel opus de la saga créé par George Lucas, se regarde et se comprend sans problème, même si l’on n’a pas vu les six premiers épisodes.

Il est à la fois un hommage à la trilogie originale et un passage de flambeau à une nouvelle génération (d’acteurs et de spectateurs).

« Le réveil de la force » est une machine de guerre cinématographique, c’est un film total, c’est LE divertissement absolu !

Premier essai réussi pour JJ Abrams, qui après Star Trek réussit brillamment à nous faire rêver dans un monde dont il n’est pas le créateur.

Avec sa dose d’émotion, d’humour et d’action, Star Wars – Le réveil de la Force est une madeleine qui a la forme du Faucon millénium.

L’épisode VIII sortira en mai 2017 et l’épisode IX en 2019.

Arnaud MOUILLARD - http://arnaudmouillard.fr

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 19 décembre 2015 08:49

    Bonjour, Arnaud

    J’ai eu beau écarquiller les yeux devant les extraits vus ici et là, tenté de comprendre comment cette lutte simpliste du Bien et du Mal pouvait à ce point séduire, je reste totalement imperméable - et cela depuis le 1er opus - à ces personnages rudimentaires, ce langage ridicule, ces grotesques « sabres laser » et cet improbable conflit galactique. Bref, je trouve cette saga d’une affligeante nullité. Faut-il que je me soigne ?


    • Le p’tit Charles 19 décembre 2015 09:20
      Star Wars...l’image de l’amérique décérébrée..que du cinéma pour abrutis.. !

      • Trelawney Trelawney 19 décembre 2015 09:20

        Vis à vis de Star War, les sentiments sont très mitigés. Je ne rate jamais un épisode et je considère toujours ce « space opéra » comme anecdotique et non essentielle dans la bibliothèque science fiction, mais magistrale comme œuvre cinépatographique

        Le space opéra transporte une histoire classique dans le futur et la technologie, les gadgets et l’univers ne sont plus qu’un décors qui ne sert même pas à la compréhension de l’histoire. Vous transposez l’histoire Star War avec le rôle de l’empire tenu par un riche propriétaire terrien sans foi ,ni loi qui a comme homme de main un tueur à gage habillé tout en noir. Un brave fermier et sa famille joue le rôle de la résistance à l’oppression. Vous y ajoutez des histoires d’amour compliquées et vous avez « règlement de compte à OK corral »

        Il vrai qu’au cinéma, l’histoire n’est pas l’essentielle car elle gène à la compréhension du film. Il ne faut pas oublier que le spectateurs est plongé dans le noir et reçoit des images de 300 m² dans la tête. Si en plus il doit faire attention au scénario, on l’a lâché dès les 5 premières minutes du film. Et ce ne sont pas les quelques scènes où l’actrice se dénude qui vont le réveiller.

        C’est pour cela que la guerre des étoiles de part son histoire simpliste et ces héros immatures est une réussite cinématographique

        Et c’est aussi pour ces raisons que jamais on n’arrivera à transposer cinématographiquement des œuvres magistrales comme Dunes ou Fondation


        • Fergus Fergus 19 décembre 2015 14:39

          Bonjour, Trelawney

          « l’histoire n’est pas l’essentielle (...) si en plus il doit faire attention au scénario, on l’a lâché dès les 5 premières minutes du film. »

          Manifestement, nous n’apprécions pas les mêmes œuvres cinématographiques : le scénario et l’histoire telle qu’elle est narrée me semblent au contraire essentiels, les effets spéciaux et les artifices de mise en scène n’étant à mes yeux que des manières de détourner l’attention de la faiblesse - voire de la vacuité - du sujet.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 décembre 2015 09:33

          L’UPR a sorti une version courte, 6 minutes, de STARWAR :

          « Quitter l’ UE il nous faut. »
          « De l’euro nous sortirons, et de l’ OTAN nous nous retirerons »
          « Article 50, article 50 »
          « Si les Traités, tu n’as pas lu, alors tu as déjà perdu ».

          « EUROWARS », et c’est gratuit, cadeau de Noël de l’ UPR !


          • EpiqueTête EpiqueTête 19 décembre 2015 14:35

            @Fifi Brind_acier

            Ah, ça sent le sapin !

          • SamAgora95 SamAgora95 19 décembre 2015 13:52

            Je suis allé le voir hier,


            Film, plat, sans profondeur, sans âme, des morceaux de STARWARS éparpillés façon puzzle, une série de clin d’œil sans liens, sans cohérence et finalement sans histoire.

            De belle image et de l’action pour ado (moderne) sans cervelle, ayant perdu la faculté de concentration qui leur permettrait de suivre un début d’histoire.

            C’est un peu à l’image de Seul sur Mars et de la plupart des films qui se font de nos jours, comme si le but était de rendre les gents stupides et moins exigeant.

            Quel gâchis.



            • Phoébée 19 décembre 2015 18:28

              De la merde en branches. SW1 était insupportable aux vrais amateurs de SF....

               SW7 comme la WTC7 est l’effondrement d’un système *

              Son propre créateur Lucas n’a cessé de le dire, lui, qui croyait avoir fondé une dynastie de cinglés ....*

              J’aimerais dire à tout ces connards de fans Bobos : Faites vous euthanasier !


              • Aristoto Aristoto 19 décembre 2015 19:03

                @Phoébée
                sw 1 et deux ne sont pas des films de science fiction mais un fétichisme de cinéfil ( oui george lucas à été un jour vraiment réalisateur de film passionné par son sujet )...faut les voir comme un conte fantastique ( le fameux récit initiatique ) plus que comme de la SF. ça reste un complément fun et distrayant à un 2001 plus méta disons et moins intuitif et spectaculaire.

                Il va de soi que les épisode 3 à 7 sont de sombres merde mercantile.

                http://www.dailymotion.com/video/x3z2vu_operation-frisson-star-wars-episode_shortfilms



                • Ratatouille Ziziledur 19 décembre 2015 19:50

                   Super film (que du bonheur) à voir absolument en salle pour ceux qui n’ ont eu la chance de voir le premier opus dans ses conditions.
                  le frisson et de l’humour .
                  il est mieux que le premier c ’est pour dire
                  A déconseiller aux intéllo éplucheur de scénario et pisse vinaigre.(restez chez vous on aura plus de places)
                  bon film à tous ,vous allez vous régaler.j’ai été invité en + gratos yepp..... smiley

                  critique
                  http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=215097.html


                  • SamAgora95 SamAgora95 19 décembre 2015 21:14

                    @Ziziledur

                    Si vous allez voir un feu d’artifice, effectivement c’est pas mal même si 2h c’est trop long, mais si vous compter voir un film de SF passez votre chemin...

                  • Ratatouille Ziziledur 19 décembre 2015 23:13

                    @SamAgora95
                     merci du conseil je suis amateur de sf et ai visionné plus d’ un millier de films
                    sf fantastique et un autre millier en horreur tout va bien je sais ce que je fait.
                    sinon pour les grognons il y à des pièges à ours en promotion .
                    c’est pour mettre à noël dans la cheminée. smiley
                    cordialement Sam et bonne fête
                    champagne et bonbek pour les moutards (de dijon)


                  • Ratatouille Ziziledur 19 décembre 2015 23:28

                    @SamAgora95
                    QUATERMASS AND THE PIT - (de Roy Ward Baker James Donald, Andrew Keir, Barbara Shelley 1967)

                    http://www.dailymotion.com/video/xw1gyx_quatermass-and-the-pit-1967-%CE%BC%CE%B5%CF%81%CE%BFs-1_shortfilms&hspart=avg&hsimp=yhs-fh_lsonsw


                  • SamAgora95 SamAgora95 20 décembre 2015 11:53

                    @Ziziledur

                    Sérieusement ce STARWARS est un musée plus qu’un film, dans lequel on peu croiser le Faucon Millenium, Han Solo en déambulateur...les restes de Dark Vador fossilisé...un R2-D2 à dépoussiérer...Luke mis en valeur au sommet d’une montagne et qui a visiblement perdu l’usage de la parole.

                    Je suis fan de SF, mais la SF ne se résume pas à des effet spéciaux, c’est avant tout un scénario.
                    Il avait de la profondeur dans les STARWARS précédents, qu’est ce que c’est que cette arnaque, une jolie boite... mais vide...non elle va se remplir de million de dollar...ou comment surfer sur une légende en la piétinant...Disney n’a pas compris que STARWARS n’était pas destiné à des enfants de moins de 5 ans.

                    Voilà vers quoi nous tendons :


                  • tobor tobor 20 décembre 2015 22:12

                    @SamAgora95
                    Sans blague ?! j’en étais personnellement arrivé à la conclusion que le premier épisode sorti en 1977 (IV) ciblait bien un publique entre 5 et 10 ans ( :
                    .
                    Le robot jaune qui cause en permanence à son petit copain D2 qui lui répond « zwing tutuut bing bing zzzt » c’est pas pour les 5 ans ??? et Chewbaca, mi-bichon-maltais mi-ours qui fait grrr grrr mais qui est un gentil, c’est pour les polytech ??? La princesse à sauver, Luke l’ado qui rêve d’aller à la guerre, Sombre-Papa comme méchant, ça parle déjà bien aux 5 ans quand-même...
                    Puis, pour la seconde trilogie (la 1) Jar-Jar, missa content, voussa pabo, c’est pour qui ???

                    On peut être fan (pas moi !) et en accepter le côté régressif sans pour autant le nier.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires