• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Des piquants qui protègent

Des piquants qui protègent

Du cactus à l’ail, la nature, si nous apprenons à mieux la connaître, peut nous aider à sa manière à résoudre bien des problèmes.

Le premier s’appelle « Cereus Peruvianus », en français le « cactus cierge », et provient d’Amérique du sud.

Il a un autre nom chez nos cousins britanniques qui l’appellent « Apple Cactus », ce qui ne manque pas d’à propos, comme le lecteur pourra le constater sous peu.

Il peut mesurer plus de 5 mètres, aime la sécheresse, et le soleil, et ses fleurs blanches éclosent en été. lien

Jusque là, rien de bien extraordinaire pour un cactus.

Ce qui l’est plus, c’est que l’on a découvert qu’il avait d’étranges propriétés qui nous emmènent dans le monde de l’informatique.

Comme chacun sait, les ordinateurs émettent plus ou moins d’ondes électro-magnétiques, et des efforts continuent pour les diminuer au maximum.

Daniel Depris, président de l’association AURORE (association pour l’utilisation rationnelle des ondes électromagnétiques) est un scientifique qui œuvre au CEPHES.

Il a prouvé le danger de ces ondes, avec l’aide de nombreux experts, et avec celle de l’OMS (organisation mondiale de la santé).

lien

Les ondes électromagnétiques ne se limitent pas à provoquer des maux de tête : elles peuvent provoquer une altération des rêves, une perte de vitalité, une diminution de l’activité sexuelle, une perte d’appétit, de l’irascibilité, des altération cardio-vasculaires, des douleurs thoraciques, une altération du cycle menstruel de la femme, des brûlures de la peau, des lésions de la rétine, voire même des lésions dans les testicules.

Or, des chercheurs de l’institut de recherche en géobiologie de Chardonne (Suisse) (lien) ont étudié pendant deux ans l’effet de ce cactus placé à proximité des ordinateurs d’un bureau de Wall street, à New York.

Leur étude démontra que la présence de « l’Apple cactus » faisait baisser les maux de tête et la fatigue des « golden boys ». lien

Deux autres plantes produisait des effets semblables, avec moins d’efficacité : le Spathiphyllum et le Chlorophytum, appelé aussi plante araignée.

On pourrait aller encore un peu plus loin en évoquant certaines plantes d’intérieur qui peuvent lutter contre la pollution de nos habitations.

C’est le professeur Wolverton qui le premier, dans les années 80, a commencé à s’intéresser aux qualités de dépollution de l’air par les plantes.

A l’origine il s’agissait de résoudre le problème de régénération de l’air dans les stations spatiales.

En France l’association « Plant’airpur » crée en 2000 par Geneviève Chaudet, paysagiste d’intérieur travaille la main dans la main avec le CSTB (centre scientifique et technique du bâtiment) et la faculté de Pharmacie de Lille. lien

Les études menées ont prouvé que la Gerbera lutte efficacement contre la pollution provoquée par les produits d’entretien.

La Sansevieria élimine la fumée du tabac.

Le Ficus règle son compte aux formaldéhyde, et l’azalée absorbe l’ammoniac.

Quant aux chrysanthèmes, ils sont de bons dépolluants du trichloréthylène que nous utilisons pour nettoyer nos pinceaux.

Le lierre est le champion de l’élimination du benzène.

Mais il y a mieux que le cactus : une autre plante piquante fait une entrée remarquable sur les marchés financiers.

Il s’agit de l’Ail, cette plante dont la légende prétend qu’il protège des vampires.

Depuis le mois de mars, la Chine qui en assure 75% de l’approvisionnement mondial, a multiplié son prix par quarante. lien

Selon le « Financial Times », de véritables gangs on amassé des fortunes en jouant sur les marchés immobiliers, profitant de la crise, et misent aujourd’hui sur le fait que le marché de l’ail est encore modeste pour tenter d’en manipuler le cours.

Cette flambée des cours n’est pas étrangère à l’apparition du H1N1, car on sait que l’ail est un puissant bactéricide. Lien

C’est donc un remède efficace contre la grippe, tout en étant bien moins dangereux que le vaccin. lien

A part chasser virus et vampires, il est aussi connu pour abaisser le taux de cholestérol d’environ 10%.

Bien sûr, il y a quelques inconvénients : l’haleine qu’il provoque est capable aussi de faire fuir amoureuses et amoureux.

Mais si l’un et l’autre le prennent en même temps, le problème est résolu, d’autant qu’un baiser véhicule 250 bactéries, virus et autres parasites. lien

Car comme disait mon vieil ami africain : « là où on s’aime, il ne fait jamais nuit ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • sissy972 14 décembre 2009 13:03

    Bonour M. Cabanel
    Un coup de gueule de bon matin pour dire que trop c’est trop. L’homme pollue les rivières, détruit la forêt et maintenant voudrait que les plantes bouffent ses saloperies !
    Si j’étais une plante, j’avalerais toutes les conneries des hommes pour le leur rendre pendant leur sommeil.
    Le monde n’appartient pas et n’appartiendra plus maintenant à l’espèce humaine,
    J’ai des plantes sur ma terrasse que je bichonne amoureusement, j’aime les regarder vivre et non pas mourrir dommage qu’elles ne crient pas lorsqu’elles souffrent, nous serions obligés de vivre avec un casque sur les oreilles en permanence enfin pas moi car je ne les martyrise pas.
    Bonne journée quoiqu’en dise votre ami africain. 
    S.A. 


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 décembre 2009 13:30

      sissy972
      si vous avez bien lu l’article, il ne s’agit pas de « faire souffrir des plantes »,
      elles ont des vertus,
      l’ail est très décoratif, j’en suis d’accord,
      mais l’ingurgiter n’est pas un crime de lèse majesté.
      si çà peut nous éviter des vaccins,
      mettre un cactus à coté de son ordinateur ne lui pose apparemment pas de problèmes,
      ceci dit, je m’avance un peu...
      peut-être çà le fait souffrir ?
      franchement, je n’en sais rien.
      mais dans le doute, s’il peut nous éviter de graves complications, en imaginant qu’il supporte bien les agressions électro-magnétiques, pourquoi pas ?
      bonne journée à vous aussi.


    • sissy972 14 décembre 2009 13:41

      Bonjour M. Cabanel
      Vous le dites vous même : « franchement je n’en sais rien »
      L’homme « espèce supérieure en tout » dit tout et son contraire. Un jour il faut boire 1,5L d’eau par jour car c’est excellent pour la santé et peu de temps après il dit que c’est dangereux pour la santé (exemple simpliste)
      Donc, à preuve du contraire nous ne saurons jamais ce qu’en pense les plantes.
      En attendant, la planète la vraie celle des plantes et des animaux des minéraux enfin ce qui est important sur la belle bleue crève par la seule espèce nuisible qui en profite à outrance.
      L’ail est excellent pour la santé, j’en conviens mais je n’en mange guère, je n’aime pas le gout piquant et l’odeur. 
      Et je dois dire que j’aime votre article, car très instructif.
      Bonne journée
      S.A.


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 décembre 2009 13:50

      Sissy,
      j’ai écrit il y a qq temps un article sur un sujet similaire, malheureusement refusé sur AV
      le voici :

      Des choux de 35 kilos, des oignons gros comme une tête humaine, des maïs hauts de 5 mètres , des blettes d’un mètre et demi : ce sont les plantes que fait pousser Don José Carmen Garcia, en leur parlant.

      VOIR EN LIGNE :
      Texte

      Ce sont deux cinéastes , Yvo Perez Barreto et Marie Ange Baratier qui ont fait la découverte de ce paysan hors du commun, lors d’un tournage documentaire sur la médecine traditionnelle au Mexique. Le film, un documentaire de 52 minutes et un livre ont raconté cette histoire incroyable.

      Don José Carmen leur expliqua sa méthode :

      « les gens qui ne développent par leur culture sont ceux qui ne changent pas leur manière de penser. Les plantes ont une vie comme n’importe quelle personne, n’importe quel animal, n’importe quelle chose. Il faut apprendre à les connaître, les traiter avec douceur, elles le comprennent, elles savent. ».

      Et il ajoutait : « je ne crois pas aux fertilisants chimiques parce qu’ils brûlent la terre. Pour moi, le meilleur fertilisant, c’est la conversation avec les plantes. La terre s’alimente avec les déchets de la dernière récolte ».

      Alertés, les fonctionnaires du Ministère de l’agriculture mexicains se rendirent sur place. Se refusant à croire la théorie de Don José, il prélevèrent des échantillons de la terre de son potager, pensant y découvrir des substances miraculeuses. Hélas, ces analyses ne donnèrent aucun résultat particulier qui pourrait expliquer ces récoltes géantes.

      Du coup, ils invitèrent don José Carmen à cultiver selon sa méthode, dans un autre lieu : la vallée de Tamaulipas. Cette terre, très différente que celle que travaillait notre paysan dans son village, donna les mêmes résultats. Habituellement, la production d’oignons dans cette vallée atteignait les 8 tonnes à l’hectare.

      Don José Carmen se mit à parler aux plantes, calcula les vents, et l’intensité solaire, sans jamais irriguer les sillons. Il donnait à boire à ses plantes comme à n’importe quel être humain. Résultat, il obtint 150 tonnes d’oignons à l’hectare, et un certificat des fonctionnaires de l’agriculture, éberlués.

      Pour lui, ce sont les plantes elles même qui peuvent nous apprendre comment les cultiver.il communique avec elles, il dit aussi « utiliser l’énergie temporelle, d’une autre dimension » suivant ses propres mots.

      Au Mexique, tout le monde le sollicite : de l’agriculteur au chimiste en passant par l’agronome ou l’ingénieur.

      Au début raconte-t-il, j’ai commencé à m’asseoir auprès des plantes et je me suis mis à les observer. Puis je leur ai demandé de m’aider. Je suis convaincu que les plantes ont une forme d’intelligence qui leur permet de communiquer avec nous, il suffit de les écouter.

      Une autre chose que Don José sait faire, c’est planter des arbres pour attirer la pluie. En choisissant minutieusement les essences des arbres qu’il va planter, dans un tracé polygonal. Cet expérience a été menée à l’université de Chapingo, avec laquelle il a passé une convention de recherche. Et çà marche. Hélas, cette expérience a été menée alors que le recteur de l’université allait prendre sa retraite.

      Et le premier geste du nouveau recteur a été de couper tous ces arbres.

      Mais il reste le film, et le livre puisque en 1998, Perez Barreto Yvo a publié : « l’homme qui parle avec les plantes » aux Presses du Chatelet (on peut se procurer le documentaire aupres du meme éditeur).

      Comme le dit Jim Nollman : « il ne sert à rien de lutter contre la pollution, protéger l’environnement, si à la base, notre perception fondamentale de ce dernier n’a pas chagé d’abord au plus profond de chacun d’entre nous, puis au cœur des responsables économiques scientifiques et politiques ».


    • sissy972 14 décembre 2009 14:12

      Je viens de passer 10mn à faire retrouver son chemin à un colibri qui était entré par la fenêtre et qui avait du mal à retrouver la sortie ;
      Excellent article que j’aime plus que le précédent. J’ai noté dans mon petit carnet les références du livre.
      Dommage qu’AV préfère parfois mettre des vidéos en ligne complètement ineptes plutôt que d’excellents articles.
      Bonne journée et à vous lire bientôt,
      A.S.


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 décembre 2009 16:06

      merci Sissy de vos encouragements,
      je vais retravailler cet article, et le proposer un de ces prochains jours...
      peut-etre qu’en insistant, il sera sélectionné.


    • Salsabil 14 décembre 2009 13:12

      Bonjour Olivier,

      Question piquant voir aussi l’ortie, extraordinaire plante, excellente pour la santé et délicieuse et raffinée au palais.


      • olivier cabanel olivier cabanel 14 décembre 2009 13:31

        Salsabil,
        bien sur l’ortie,
        cette plante magnifique qui ne pousse que sur les terrains riches, a d’incontestables vertus,
        çà mériterait un article,
        merci de l’avoir rappelé.


      • Salsabil 14 décembre 2009 13:38

        N’est-ce pas ? smiley

        D’ailleurs, cet été nous avons mélangé ail et ortie. Nous en avons fait un pesto (après avoir blanchi les feuilles quelques secondes, écrasé au pilon et monté avec de l’huile d’olive). Sur des tagliatelles fraîches, ce fut un régal !


      • olivier cabanel olivier cabanel 14 décembre 2009 13:52

        Salsabil,
        il faut, pour l’ortie, préferer les jeunes pousses, qui sont tellement plus tendres,
        et pour l’ail penser à enlever le germe, sinon on risque des rôts à répétition...


      • Salsabil 14 décembre 2009 13:56

        Absolument d’accord, et pour les orties on prend les têtes en les attrapant par le dessous et ainsi on ne se pique pas.


      • olivier cabanel olivier cabanel 14 décembre 2009 16:04

        Salsabil,
        se piquer avec des orties n’est pas grave, et serait plutôt bénéfique :
        http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=ortie_ps
        il semble que çà permette d’éviter des rhumatismes !
        alors allons y, piquons nous...(mais pas de vaccins, bien sur)


      • PhilVite PhilVite 14 décembre 2009 17:06

        Puisque vous parlez d’ortie, j’ai testé depuis trois ans le purin d’ortie dans mon potager. C’est tout simplement phénoménal. Un plan de tomates tout tristounet qu’on arrose le soir au purin d’ortie sera en pleine forme le lendemain matin. Mais attention, ça pue !
        Recette : 1,5 Kg de jeunes orties pour 10 litres d’eau, et laisser macérer 15 jours !


      • olivier cabanel olivier cabanel 14 décembre 2009 17:32

        oui, le purin d’ortie, bien sur,
        mais il ne faut pas se tromper sur le dosage,
        merci d’avoir donné les bonnes indications,
        à+


      • Salsabil 14 décembre 2009 19:21

        Tonton ! t’abuses !!! smiley


      • Salsabil 14 décembre 2009 19:32

        Phil,

        Le purin d’ortie c’est génial quand on a un grand très grand jardin et que le potager est tout au fond. Parce qu’effectivement, ça pue, c’est le moins qu’on puisse dire ! smiley

        Aparté : Pour les smileys, je ne comprends pas que ça ne marche pas pour vous : ex : «  : - ) » sans les espaces = smiley

        Quant aux idées pour un monde meilleur ensemble, ça marche on se fait signe !

        Olivier,

        Exact les piqûres d’orties ne sont pas bien méchantes, personnellement je les cueille sans gants, ça passe très vite et si c’est pénible, il suffit d’une feuille de plantain (qui pousse systématiquement près des orties) et de frotter l’endroit qui démange avec.

        Je vois qu’en dessous on parle d’aloe vera, c’est un excellent cicatrisant et calmant pour la peau, entre autres...

        C’est quand même formidable toutes ces plantes, en plus c’est gratis et il y en partout ! smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 14 décembre 2009 20:55

        oui,
        j’ai un article sous la main, avec d’autres plantes, et leurs vertus,
        mais je le passerais un peu plus tard,
        je ne voudrais pas lasser le lecteur !
        à+


      • Salsabil 14 décembre 2009 21:26

        M’étonne pas de toi !!! smiley


      • PhilVite PhilVite 14 décembre 2009 23:38

        Salsabil,

        Merci pour l’info sur les smileys. Je croyais que vous aviez une petite collection de têtes jaunes sur lesquelles il vous suffisait de cliquer. Naïf que je suis ! Il faut donc mémoriser toute une gamme de combinaisons. Et il existe une liste quelque part ?


      • Salsabil 15 décembre 2009 00:04

        Bah oui ! Là : smiley

        A chaque fois en annulant les espaces entre chaque signe :

         : - ) = smiley
         : - ) ) = smiley
         : - / = smiley
         : - ( = smiley
         : - ( ( = smiley
         : - O = smiley
         ; - ) = smiley
        B - ) = smiley
         : o ) = smiley
         : / ( = :/( (là, j’ai un doute, on va voir...)

        Wouala ! smiley


      • Salsabil 15 décembre 2009 00:06

        J’avais raison d’avoir un doute...
        Je retente si ça ne marche pas on oublie.

         : / = :/


      • Salsabil 15 décembre 2009 00:15

        Oublié ça :

         : - p = smiley
         : - | = smiley
        > : - (( = > smiley

         : ’ ( = :’(  ???


      • PhilVite PhilVite 15 décembre 2009 12:38

        Wouaaa ! trop chouette !!  smiley ( << ça a marché là ?)

        Faut que je m’entraine. Je l’aime bien celui-ci smiley , et celui-ci aussi smiley
        et encore celui-là smiley !

        Bon, si ça n’a pas marché, j’ai l’air plutôt con, maintenant !

        Sinon qu’est-ce que vous vouliez exprimer par :’(= :’(? ??  ? un mélange d’étonnement, de colère et d’inquiétude ? smiley

        Merci et A+ ( << ça, c’est pas un smiley !)


      • olivier cabanel olivier cabanel 15 décembre 2009 15:54

        Philvite,
        oui, effectivement çà a marché...
         smiley


      • PhilVite PhilVite 15 décembre 2009 19:02

        Oh, désolé Olivier pour ce petit dérapage hors sujet. smiley
        J’le ferais plus. ( smiley )


      • olivier cabanel olivier cabanel 15 décembre 2009 19:49

        Philvite,
        ne regrette rien, je suis sur que çà a servi à pas mal de monde !
        à+
        à moi le premier...
         smiley


      • Salsabil 15 décembre 2009 19:49

        Oui, pardon Olivier pour ce gentil trollage mais cest sympa aussi de partager même les trucs les plus futiles... D’ailleurs, vous avez remarque ? On ne l’arrête plus, du coup, notre PhilVite !!! smiley

        Phil,

        ni colère, ni inquiétude, ni.... Je tentais de verser une larme mais apparemment je ne suis pas douée pour ! smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 15 décembre 2009 19:56

        Salsabil,
        c’est à moi de te remercier,
        il y a pas mal de « figures » que je ne connaissais pas,
        et je suis sur que çà a servi à pas mal de monde,
        à+
         smiley


      • PhilVite PhilVite 16 décembre 2009 11:06

        Plutôt « j’le ferai plus », parce que ça n’a rien de conditionnel !


      • olivier cabanel olivier cabanel 16 décembre 2009 14:02

        Philvite,
        oui, j’avais rectifié,
         smiley


      • sissy972 14 décembre 2009 18:24

        Bonsoir Actias,
        l’aloé vera est un cactus, j’en ai plusieurs chez moi. Dommage que seuls les humains souffrent. Mais s’ils souffraient réellement pour autre chose que pour leur petite personne
        il n’y aurait nul besoin de tous ces sommets au sommet pour sauver la planète.
        Pourquoi autant de souffrance dans le monde puisque vous avez la solution, pourquoi ceux qui souffrent ne fuient-ils pas ailleurs, là où c’est mieux pour eux ?
        Quel con ce lamentin !!! pourquoi ne fuit-il pas devant ces salopards qui le massacrent à tours de bras ? parcequ’il a quelquechose que n’ont pas les humains. La sauvagerie est le propre de l’homme mais comment le gentil lamentin le saurait-il ?
        L’homme est si stupide qu’il invente des évènements catastrophiques genre 2012 pour faire trembler la planète. et c’est sans compter avec le bug de l’an 2000 vous vous en souvenez ?? 
        Je ne vous cacherai pas que j’ai peu de sympathie en général pour l’espèce humaine mais j’apprécie de rencontrer des humains humains il y en a encore mais pour combien de temps encore ?


      • sissy972 15 décembre 2009 19:44

        m’enfin ?? et les graines ??? en fait les plantes voyagent au gré du vent, elles aussi.


      • olivier cabanel olivier cabanel 15 décembre 2009 19:54

        Actias,
        il y a un champignon qui échappe à la règle, et qui se déplace (authentique) !


      • eugène wermelinger eugène wermelinger 14 décembre 2009 16:56

        Salut l’ami Olivier,

        pour ma part je vois dans l’expérience du Mexicain une relation avec les jardins de Findhorn.

        C’est une belle raison de garder espoir dans ce tunnel noir où nous nous mouvons en ces temps-ci.

        • olivier cabanel olivier cabanel 14 décembre 2009 17:34

          Bonjour Eugène,
          c’est génial,
          merci de cet article,
          je vais rebondir la dessus, et proposer un nouvel article en mêlant les deux expérimentations,
          espérant que cette fois ci agoravox voudra bien le publier,
          encore merci.


        • Suldhrun Coyotin 14 décembre 2009 19:37

          Bonsoir Olivier


          Permettez moi de citer quelques plantes subversives ....

          Le Pas vot (e ) qui nuance la perception .

          Le koka , qui sublime l existentiel défaillant

          Et la mariejeanne , qui abrutit les soucis du jour

          Avec l intelligence , certes une plante rarissime

          Les plantes faut discuter avec elles ,avec pré caution



        • olivier cabanel olivier cabanel 14 décembre 2009 21:00

          Coyotin,
          il y a aussi certains champignons...
          les rouges avec les points blancs,
          amanite muscaria, appelée aussi tue mouche... à ne pas confondre avec l’amanite des césar, qui est à mon avis le meilleur champignon du monde : on le mange cru, avec un peu de jus de citron et d’huile d’olive...huuuummmmmmmmmmmmm  smiley


        • brieli67 14 décembre 2009 20:27

          pour la Carotte

          écouter donc la Petite Charlotte dans son boudoir http://www.abbe-priape.com/chansons/charlotte.htm


          • olivier cabanel olivier cabanel 14 décembre 2009 21:03

            Brieli,
            puisque tu as l’air intéressé par ce genre, je te signale que Pierre Perret vient de sortir un compil de chansons dites paillardes...


          • brieli67 14 décembre 2009 21:43

            bof bof bof

            parcours obligé de tout carabin les salles de garde et revues de l’internat !

            Chaque chose en son temps.

            Par contre ta phytothérapies et autres zozoteries à la PELT faudra bien un jour me quémander les bonnes sources allemandes, autrichiennes, magyares et suisses... Notre herboristerie française a disparue avec les herboristes...

            lE Purin d’’orties ce n’est que l’azote « végétal » de sa verdure, les engrais foliaires du marché sont parfaitement dosés et puent beaucoup moins ! Pour les fruits et les fleurs celà n’apporte aucun plus par rapport à une fumure de fonds... hormis des taches de brûlures si peu esthétiques. Ca fait grimé en bio...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès