• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > La plus grosse des éoliennes (126m)

La plus grosse des éoliennes (126m)

Toujours plus grandes, toujours plus puissantes : les éoliennes poursuivent leur croissance en mer.


Nous vous parlons de plus en plus de l’éolien offshore (en raison des vents océaniques puissants, et cette actualité reflète finalement assez bien le changement prévu par l’EWEA, (voir le résumé de la conférence EWEC 09) l’association professionnelle de l’industrie éolienne en Europe, à savoir le déplacement des éoliennes de la terre ferme au grand large. Si l’on en croit les prévisions de l’EWEA, d’ici une quinzaine d’années la production éolienne offshore sera plus importante que celle sur terre.

Et pour produire autant d’électricité et tirer le maximum des vents marins (voir à ce titre notre post sur la cartographie des meilleurs « spots » éoliens océaniques dans le monde), il faut des éoliennes toujours plus grosses. Cette fois-ci, c’est un nouveau record qui va être battu avec celle présentée par REPower, fabricant allemand d’éolienne et n°3 mondial du secteur. On connaissait déjà le ‘5M’, mais ce nouveau beau bébé, le REpower 6M, est tout simplement gigantesque (voir le communiqué de presse) : diamètre de rotor de 126m avec une hauteur de moyeu de 80-95m (EcoloTrader), pour une garantie d’alimentation électrique nominale de 6 150 KW.

Et comme on recycle aussi dans l’éolien, les pales géantes de la 6M ont la même attache que la version 5M, aussi il sera possible de changer son hélice assez facilement… enfin tant qu’on a le matériel pour manœuvrer une pièce de 126m !

TechnoPropres
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • humphrey 22 mai 2009 17:50

    Une éolienne tripale de 126 m de diamètre ne possède pas de pièce ayant une dimension de 126 m. A vue de nez, la pale fait 60 m ( il est fortement recommandé qu’elle soit plus petite que le pylône).


    • Yaka Yaka 22 mai 2009 19:05

      En effet humphrey ^^, cependant il me semble qu’on monte l’hélice d’un coup, donc c’est quqnd même une énorme pièce à manoeuvrer.

      Allez la France, c’est le moment de faire des investissements rentables ! et écologique.

      Viva la revolution (verte)


      • Fergus fergus 23 mai 2009 09:27

        Les éoliennes sont des chancres destructeurs de paysages, et le moyen le plus sûr de dissuader les visiteurs dans les régions touristiques.

        Résolument anti-nucléaire jusque là, j’en viens à réviser cette position en voyant comment ces monstres métalliques détruisent des centaines de sites sur le territoire national. Oui à l’énergie verte, mais certainement pas à l’éolien !


      • joelim joelim 23 mai 2009 23:06

        Moi je trouve çà super beau. Et en plus c’est utile et propre !


      • acmazin 24 mai 2009 05:53

        Giscard a déclaré que les grands peintres français n’auraient jamais peint d’éoliennes dans nos paysages. Ils auraient sûrement peint des centres commerciaux et des zones logistiques... Mais c’est vrai que la rentabilité économique est un critère esthétique ! Quant aux déchets nucléaires, une fois enterrés, rien à redire ! Les cancers de la thyroïde autour des mines de Limoges ? Mauvaise foi évidente !!


      • Fergus fergus 24 mai 2009 15:57

        @ Rouxel.

        Pour être plus précis, j’aurais dû employer le conditionnel car je reste résolument anti-nucléaire. Il n’empêche que les éoliennes me font gerber tant elles détruisent des paysages formidables pour une production dérisoire.

        Je répète donc : oui à lénergie verte, mais non aux éoliennes. A ce propos, un conseil : allez vous balader du côté d’Ally en Haute-Loire et peut-être réviserez-vous votre jugement.

        Quant à avoir des actions chez Areva, ça risque d’autant moins que ne je n’ai jamais possédé la moindre action ni la moindre obligation de ma vie !


      • HELIOS HELIOS 22 mai 2009 23:36

        On peut se poser la question sur la pertinence du nombre de pales...
        plus le nombre est faible, plus l’ensemble tourne vite et... moins il a de couple. a l’inverse, si le nombre de pales est plus important le couple augmente et la vitesse diminue.

        Au dela d’une certaine taille la proportionalité du rendement ne me semble pas acquis comme ça. avoir des pales de 63 metres me parait etre plutot débile... mais bon, je ne suis pas l’industriel du truc... ce que je sais seulement c’est que plus il y a de pales, plus l’ensemble est silencieux....


        • Thémis 23 mai 2009 21:08


          Et moi qui croyait que la plus grosse éolienne était Agoravox !


          • Internaute Internaute 24 mai 2009 09:23

            @Avox

            Que vient faire la photo d’une autoroute américaine pour un article sur l’éolien ? Cette même photo servait déjà à un article sur les examens en Angleterre.

            Ces photos inutiles prennent de la place à l’écran. N’en mettez pas si vous n’en avez pas, c’est beaucoup mieux.


            • Passetec 24 mai 2009 11:05

              Ce type d’éolienne est, pour moi, à l’opposé de ce qu’il convient de faire.

              Je pense qu’il est indispensable de pouvoir redonner un maximum d’automie à chacun, donc de produire tout ou partie de son électricité soi-même (en ville c’est plus difficile mais non impossible)

              Concernant les éoliennes elles sont parfaites sous une autre forme : cylindre, à axe vertical et ouverture auto-régulée en fonction du vent. Elles sont silencieuses et produisent à petites brises mais aussi lors de très grand vent, contrairement aux autres (elles doivent être arrêtées lors des grands vents).

              Il pourrait être intallé des éoliennes à axe verticale, à taille « humaine » sur des toits en ville, à la campagne, chez tous ceux qui le désirent. Pas de nuisance sonore ni vibratoire. 

              Au lieu de refaire des grosses centrales, puis de transporter l’énergie (donc avec des pertes) mieux vaut produire in situ.

              Tout nos éclairages pourraient être en 12 ou 24V continus, tous nos appareillages électroniques fonctionnent en courant continu, et lorsque nous lse branchons sur du 220V alternatif la premiére chose qui est faite dans l’appareil est de transformer ce courant alternatif en courant continu bas-voltage. Chaque conversion bouffe de l’énergie, pour rien. Et n’oublions pas qu’à la production c’est encore du courant continu bas voltage qui est produit.

              Tant que la volonté sera de vendre et garger les gens en dépendance ça ne sera pas bon pour nous, membres du troupeau à tondre. 

              Pour ne plus être tondu il faut commencer par sortir du troupeau et redevenir confiant en soi, poser des actes chez soi.


              • Jordan Jordan 24 mai 2009 15:02

                @Passetec

                Vous avez en partie la bonne réponse. L’avantage d’une éolienne par maison, immeuble, ferme, grande surface, est la solution la plus intéressante en cas de panne, de l’une d’elle. En Amérique du nord de simples éoliennes, sur terre comme sur mer, ont démontré certains inconvénients, écologiques, comme le bruit, mais aussi la destruction de certains animaux. Par exemple les chauves souris grandes mangeuses d’insectes, ce retrouvent plaquées au sol par le simple mouvement de déplacement de l’air environnant (mortes) par le mouvement d’air qui peut atteindre plusieurs mètres de distance, il en est de même pour plusieurs oiseaux, et insectes, qui ont tous leurs utilités, pour ne pas dérégler la nature. Ces observations ont été faites en Alberta, et en Gaspésie.


                • Jordan Jordan 24 mai 2009 15:05

                  L’écologie est la nouvelle morale du capitalisme.


                  • Manu Manu 24 mai 2009 17:51

                    @ fergus et autres « esthètes » qui pensent que les éoliennes défigurent les paysages : à quand un comité de destruction de ces machines défigurant les paysages depuis des siècles que sont les moulins à vent ?

                    J’ai toujours été étonné de la virulence contre les éoliennes comparée à la clémence dont bénéficient les moulins à vent ! C’est surement parce que c’était mieux avant…


                    • Linz 24 mai 2009 21:27

                      A Manu
                      D’accord avec vos remarques.
                      En ce qui concerne la virulence de l’opposition aux éoliennes, on peut s’étonner aussi de la clémence dont bénéficient les milliers de km de lignes à HT qui balafrent nos paysages et leurs innombrables pylones ! 


                    • Passetec 24 mai 2009 18:11

                      @Jordan

                      Les éoliennes cylindriques n’ont pas ce pouvoir destructeur.

                      Voir là à quoi ça ressemble

                      http://www.dailymotion.com/video/x8rb7t_eolienne-a-axe-vertical_tech


                      • Jordan Jordan 24 mai 2009 21:50

                        @ Pssetec.
                        Merci je prend note.


                      • demos demos 26 mai 2009 01:10

                        Capitaine, on voit de suite le marin qui parle .... la voile et la vapeur ça vous connait ... :)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires