• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Les réseaux occultes de financement de certains partis politiques

Les réseaux occultes de financement de certains partis politiques

Dans son dernier livre, Il ne me reste que l’honneur (édition Privé), Jean-Claude Dague révèle que des braquages de banques ont été commandités par des hommes politiques afin de financer leurs campagnes électorales.

Ces hold-up, qui se sont déroulés entre 1975 et 1995, étaient organisés avec la complicité des directeurs des agences bancaires afin d’éviter toute effusion de sang. Ce témoignage paraît surréaliste ; il est pourtant validé par le Juge Halphen dans la préface. Le célèbre magistrat affirme que le récit est vraisemblable, et précise que "ceux qui savent ne seront pas surpris".

Ce livre (qui fera l’objet d’une adaptation cinématographique sous le titre "Les mafieux du pouvoir") a fait l’objet d’une véritable omerta de la part des médias (avec quelques exceptions, comme cette émission chez Ardisson) et son auteur a été victime de menaces et d’agressions physiques.

Malgré tout, il entend continuer à mener son combat, et vient de créer son propre journal, "Top Alerte" dont la profession de foi est la suivante : Le journal qui s’engage et fait éclater la vérité. Naturellement, il n’a trouvé à ce jour aucun distributeur national pour le diffuser. Seuls quelques libraires courageux ont accepté de le vendre. La vérité a souvent un goût amer.


Moyenne des avis sur cet article :  4.77/5   (88 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • (---.---.136.254) 4 juillet 2006 11:07

    Il y a déjà un bon bout de temps que les polices parallèles se sont reconvertis dans la délinquance financière et le lobbying, moins risqué et plus rentable. Je me souvient dans les années 70 qu’une reflexion revenait souvent 1 à 2 ans avant les grandes consultations électorales Tiens on va recommencer à voir des hold up, faut bien qu’ils financent leur campagne électorale. Réseaux mafieux ? polices parallèles ? il faudrait vraiment être naïf pour imaginer que cela à disparu.


    • Stef (---.---.229.129) 4 juillet 2006 11:38

      « il est pourtant validé par le Juge Halphen dans la préface. Le célèbre magistrat affirme que le récit est vraisemblable, et précise que »ceux qui savent ne seront pas surpris".

      Des noms ???


      • (---.---.129.79) 4 juillet 2006 17:28

        Je n’ai pas voté pour cet article car :

        1) Manque de précision :

        ...« des braquages de banques ont été commandités par des hommes politiques afin de financer leurs campagnes électorales »...

        DES NOMS ! -par ex. (ou ça ne sert à rien).

        2) « TOP ALERTE », le journal de JC Dague, me paraît un brin racoleur, avec ses ENORMES titres(Déconsidérer TOUS les politiques, est-ce le but du jeu ?


        • FURAX (---.---.243.151) 5 juillet 2006 00:18

          Plus rien ne m’étonne, je le dit tout haut : TOUS DES ENCULES !!! Ce n’est pas très constructif, je sais, mais ça fait du bien, lol.


          • Internaute (---.---.86.93) 5 juillet 2006 09:57

            L’artcile est beaucoup court. Le sujet mérite un développement plus étoffé.

            J’avoue ne pas comprendre pourquoi il est interdit de financer les partis politiques. Sans aller jusqu’au système américain on pourrait autoriser un financement libre jusqu’à un certain plafond et reverser le trop plein aux partis pauvres. Aux US, les candidats tiennent à jour une liste publique des donateurs (nom et montant). Les choses ont le mérite d’être clair.


            • olivier (---.---.229.136) 5 juillet 2006 10:59

              Le probleme du financement des campagnes politiques c’est que nos elus serait alors redevables envers ceux qui les aurait financé. Du coup on aurait pleins de loies faites expres pour eux. Imaginons par un pur hasard que les marchands d’armes (qui sont aussi nos vendeurs de papier journaux) financent les hommmes politiques. Ils demanderaient quoi en retour ? Surement de quoi faire grossir leur benefice. Comment il augmente ses benefices le marchand d’arme ? Peut etre en vedant a l’armée ou en faisant des guerres ou en exportant en Afrique.

              Il parait que dans un grand pays de l’autre coté de l’ocean atlantique, les marchands d’armes arrivent meme a persuader les politiques a faire des guerres. C’est sur que quand on a financé un homme politique, l’oreille est attentive et les arguments percutent. Loin de moi l’idée de voir un conflit d’interet bien sur.


            • Internaute (---.---.74.5) 6 juillet 2006 08:33

              D’accord ! Et quand le parti politique a été financé par le braquage de banque, est-ce qu’en retour on a libéralisé le traffic de drogue et le blanchiement d’argent ? Non. Votre argument n’est pas assez solide.

              Le plafonnement du financement éviterait l’écrasement de la campagne politique par un seul lobby comme c’est un peu le cas aux US.

              La liberté de financer les partis permettrait à beaucoup de pouvoir acheter les commissaires politiques de la télé et obtenir une visibilité qu’ils n’ont pas actuellement. Je pense que la démocratie a plus à y gagner qu’à y perdre.


            • Invité (---.---.28.210) 5 juillet 2006 11:16

              J ai préféré l’article sur le génocide Cambodgien, que sur les carambouilles françaises car,

              Les français ont les leaders qu ils meritent et un jour cela pourrait etre un Pol Pot français !facile de voir qui souhaite envoyer aux champs et couper des têtes !!

              Bien plus grave que les braquages de banques arrangés !


              • Internaute (---.---.74.5) 6 juillet 2006 08:35

                A ce compte-là les cambodgiens ont aussi eu les élites qu’ils méritent. Quelle est la différence ?


              • Emile Red (---.---.215.140) 8 juillet 2006 17:59

                Que vient faire un article sur le procès cambodgien ici ?

                Article d’ailleurs très bizarre qui critique le PCF d’un côté mais qui précise que ce sont les vietnamiens (dont le seul membre du PCF -Hô- n’était plus le chef puisque mort) qui libérèrent le Cambodge du joug Pol Pot....enfin comme quoi l’histoire mal digérée peut dire n’importe quoi ...

                L’article de Laurent Maribau est par trop succint, dommage qu’il n’ait pas parlé du rôle du SAC dans le financement de la droite d’alors.

                Cet article ressemble plus à une promotion pour un livre que personne ne lira, qu’à un article de fond dont on aurait espéré la richesse.


                • Line Vase (---.---.71.55) 6 août 2006 20:49

                  Le financement des partis politiques par des moyens illicites ne se limitent pas à des braquages (certainement passés de mode),il y a aussi le racket d’entreprises,le traffic de drogues,les détournements de fonds publics,les commissions sur les ventes d’armes,ect...Bref on récupere le fric comme on peut.Il n’y a que les naifs qui sont étonnés,quand on sait que la classe politique française (gauche droite confondues)a tiré tellement de profits de l’Afrique,et y a commis des génocides sans le moindre remord (vous pouvez vérifier)alors toujours étonné ?Faites votre enquète sur internet,vous allez voir...


                  • Hello (---.---.117.1) 11 avril 2007 10:58

                    Jetez donc un oeil à la vidéo des enfants du magistrat Roche sur www.lvo.info (c’est la 2ème en partant du bas)

                    Très édifiant - vous m’en direz des nouvelles.

                    Courage.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès