• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Séduction hormonale

Séduction hormonale

Regardez bien ces deux visages ci-dessous : lequel trouvez-vous le plus séduisant ?


Celui de gauche, évidemment.

Eh bien, il s’agit de la même jeune femme, à gauche elle est en pleine ovulation, à droite, pas du tout. (la photo de gauche est un composite de 10 photos à taux d’estrogène maximum, et celle de droite un composite de 10 photos à taux d’estrogène minimum)

Des chercheurs anglais ont photographié 59 jeunes femmes âgées de 18 à 25 ans, chaque semaine pendant huit semaines. A chaque photo, ils ont fait des analyses d’urine pour effectuer une analyse hormonale. Aucune des jeunes femmes ne portait de maquillage, et aucune ne prenait de pilule contraceptive. Ils ont ensuite sélectionné, pour chaque jeune femme, le visage correspondant au taux d’estrogène le plus élevé, et celui correspondant au taux d’estrogène le plus bas.

Ces photos ont ensuite été évaluées par 14 jeunes hommes et 15 jeunes femmes, âgés de 18 à 25 ans.

Le résultat a montré une corrélation très forte entre la séduction du visage et le taux d’estrogène. Une jeune femme est beaucoup plus séduisante quand elle est en pleine ovulation.

En fait, la force de séduction la plus profonde est celle qui affirme la fertilité de la femme... Et finalement, le maquillage, c’est quoi ? C’est tout simplement tricher, et se composer un visage qui fait croire qu’on est en permanence en pleine ovulation. La femme utilise les mécanismes de séduction inconsciente pour accroître sa puissance de séduction.

Pour en savoir plus :
1. Hormone levels predict attractiveness of women (New Scientist)
2. ’Hormonal’ women most attractive (BBC news)
3. Attractive women are more than just a pretty face (The Telegraph)
4. Female facial attractiveness increases during the fertile phase of the menstrual cycle (NCBI)
5. Female facial attractiveness increases during the fertile phase of the menstrual cycle (fichier pdf)
6. Dr. Craig Roberts (Evolutionary Psychology and Behavioural Ecology Research Group)

Crédit photo : Miriam Law Smith


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • (---.---.110.230) 12 décembre 2005 12:07

    C’est génial.


    • (---.---.2.91) 12 décembre 2005 14:21

      Tiens c’est marrant cette info...

      Maintenant la question qu’on peut se poser c’est de savoir si ce phénomène a un impact lors de l’élection de miss France.

      Bon OK !... Je sors...


      • Neuromancer (---.---.44.5) 12 décembre 2005 21:09

        Ouah, c’est fou comme info !!! C’est quand même dingue de voir que la séduction est directement reliée à la fertilité !!


        • (---.---.248.19) 13 décembre 2005 02:53

          Et nous les hommes c’est quand ?

          Tout le temps. Bon je sors.


          • Gisèle (---.---.198.134) 20 décembre 2005 10:56

            Ce phénomène est connu. Il suffit d’être une femme pour le savoir... quand on se promène à ces périodes, on se fait encore plus draguer que d’habitude ! Je tiens à souligner tout de même, par rapport aux photos que vous présentez, que le visage de droit est moins bien éclairé et moins bronzé, ce qui le rend plus dur que celui de gauche (c’est le même phénomène que pour la surexpositions des stars à la télé ou en photo... les rides sont atténuées). Si vous regardez attentivement, vous verrez que la forme de la bouche et du nez se retrouvent adoucis à gauche... Je pense qu’on influence également celui ou celle qui regarde la photo pour le convaincre plus facilement de la démonstration (même si elle est scientifiquement prouvée). L’humain est également plus sensible aux visages symétriques (et la photo de gauche, une fois adoucie, rend les traits plus symétriques). Ce qui explique d’ailleurs que le visage plaît mieux aux femmes hétéros également...


            • F. de C. (---.---.83.64) 20 décembre 2005 21:14

              Oui, la femme est rendue plus séduisante lorsqu’elle est en période de fertilité. C’est la nature qui veut ça, dans son optique qui ne varie pas d’un pouce : se perpétuer, perpétuer l’espèce. On retrouve le même phénomène dans le monde animal. Le revers de la médaille, c’est qu’au moment où la nature juge que la femme n’est plus assez fiable pour donner la vie, elle la laisse tomber. Voilà pourquoi la beauté naturelle des femmes décline avec le temps, et plus rapidement à partir de cinquante ans environ. Plus tôt ? Ah bon ! Pour les hommes, la date de péremption est ultérieure. On ne s’étendra pas là-dessus. On peut ajouter que si la jeune fille avait été photographiée en entier, on aurait constaté d’autres différences, suivant les périodes.


              • Chrystèle (---.---.203.95) 21 décembre 2005 18:42

                Vous faites l’amour avec des surgelés ou quoi ? La date de péremption... On rêve ! Après 50 ans, les femmes ne seraient donc plus bonnes qu’à jeter ? Désolée, mais moi j’en ai plus de 40 et je peux vous dire qu’il y a bien des minettes de 25 qui aimeraient avoir un corps aussi ferme et jeune. Pourtant entretenu uniquement par... l’amour, la marche à pied quotidienne et un peu de natation. J’aurai, moi, la décence de ne pas épiloguer sur les « gros bides » de la majorité des types de plus de 40 ans...


              • (---.---.54.74) 21 décembre 2005 15:28

                Je suis desolé mais pour moi et pres de 95 % des personnes autour de moi c’est celui de droite que l’on prefere comme quoi 30 personnes c’est trop peux pour juger de la seduction


                • (---.---.245.34) 26 décembre 2005 11:13

                  moi aussi je préfère celle de droite - qui a l’air moins potiche, plus intelligente, plus de personnalité.

                  Pourquoi préférez vous celle de gauche vous ? parce qu’elle ressemble à une sainte nitouche ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès