• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Un nouveau Tolkien au pays de Molière ?

Un nouveau Tolkien au pays de Molière ?

Le mythe universel des Âmes-Soeurs dévoilé dans une incroyable épopée romanesque.

Etonnant, oui, de découvrir au gré de mes flâneries nocturnes sur la grande Toile du web cet auteur français, dont le nom ne vous dira sans doute rien, et pourtant...

Guilhem Méric, ce romancier sétois sorti de l'ombre en 2010 avec sa saga Myrihandes (éditions Au Diable Vauvert), est un ovni de la littérature francophone. 

La Fantasy est un genre de prédilection chez nos compatriotes anglais et américains, et après lecture de cet ouvrage narrant une mystérieuse légende sur des âmes-soeurs capables de fondre leurs corps en un être unique, je n'ai pu m'empêcher de penser à l'oeuvre mythologique de Platon qui, dans le Banquet, et en particulier le Discours d'Aristophane, expliquait comment les êtres merveilleux que nous étions jadis se sont trouvés tranchés en deux moitiés par Zeus pour être enfin imploré par les Hommes.

Mêler ce mythe de l'Antiquité, traditionnellement étudié par les chères têtes blondes de nos collèges, avec l'univers magique de la Fantasy, était déjà en soi ingénieux. Car Guilhem Méric, plutôt que de se contenter d'adapter simplement ce conte, s'en est librement inspiré pour créer sa propre mythologie et bâtir un monde époustouflant, qui possède le double mérite de divertir l'enfant qui est en nous et de faire réfléchir l'adulte sur sa propre nature, sur ses relations avec autrui, qu'il s'agisse d'amitié, de haine ou d'amour.

Mais l'originalité de l'auteur ne tient pas seulement à l'oeuvre du livre. Et c'est là que j'en reviens à ce mot "ovni" qui s'est imposé à moi à sa découverte. 

En poussant la curiosité, j'ai pu découvrir que Guilhem Méric oeuvre depuis plusieurs années sur l'adaptation cinéma de son roman. Et pas en dilettante. En consultat le site web consacré au projet, on tombe littéralement des nues : des dizaines d'illustrations de décors et de personnages (la plupart sous les traits de comédiens célèbres), des thèmes musicaux originaux (d'une qualité indéniable), et même un documentaire vidéo - dont certaines images sont saisissantes - présentant le projet ainsi qu'une partie de l'équipe de "preproduction" réunie autour d'Harmonia Productions. Encore une initiative de l'auteur.

Quand on peut voir que ce documentaire, flanqué d'un teaser bien ficelé, est déjà présent sur Allociné, partenaire du projet du film, on se demande encore comment le nom de Myrihandes n'est pas encore sur toutes les lèvres, notamment celles des aficionados d'Harry Potter et autre Seigneur des Anneaux.

Ajoutez à cela que Myrihandes est présent sur la plupart des grands réseaux sociaux, et vous pourrez imaginer le travail titanesque de l'auteur, de son éditeur et de toute l'équipe d'Harmonia Productions !

Peut-être faudra-t-il attendre la sortie des autres tomes de la saga pour qu'explose Myrihandes  ? C'est tout le mal que je souhaite à Guilhem Méric, sélectionné pour le prestigieux Prix Méditerranée des Lycéens 2012. A mon sens, il tient là entre ses mains matière à rivaliser avec les plus grands du genre. 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Elodie Leroy Elodie Leroy 30 septembre 2011 14:37

    Faites pas attention, Silmarilla ! Ici, dès qu’on s’aventure sur le terrain de l’imaginaire, il y a toujours des mauvais coucheurs pour descendre votre article. Par principe.


  • Lorelei Lorelei 30 septembre 2011 23:36

    Pernod

    vos commentaires sont parfois etranges, contre la liberté de culte et l’imaginaire alors...hummm, en tout cas moi j’adore ce type d’article, j’aime la high fantasy, je suis née dans ce monde, depuis enfant je lis des livres de ce genre et c’est magnifique.

    Peu de gens realisent que la high fantasy est juste le miroir de notre monde, on y parle de real politik, de gouvernance, des discriminations etc..avec en sus la redecouverte de nos mythes, le high fantasy est une façon de s’approprier notre monde, c’est une façon ludique d’apporter notre monde...sans compter qu’au moins là on a toutes les possibilités, toutes les alternatives....


  • zakari 30 septembre 2011 10:23

    Sublimatoire , belle interprétation du double langage
    Vous en faite déjà les frais « sil marilla » , faut déranger , déranger et déranger , un carton , rien ne lui ressemble
    Donc l’onirisme avec ses belles métaphores se chargera du reste


    • zakari 30 septembre 2011 10:26

      La synthèse , me renvoie à l’œuvre « la création » de Michel-Ange


      • Silmarilla Silmarilla 30 septembre 2011 15:25

        Il le mérite ! D’ailleurs, et même si ce n’est qu’une bribe sur les quelques 600 pages du roman, vous pouvez lire un extrait gratuitement ici  :)

        Bonne idée des modérateurs que d’avoir intégré les vidéos, merci à eux.
        Zakari, vous parlez d’une oeuvre de Michel Ange que je suis honteuse de ne pas connaître. Je vais essayer de combler mes lacunes !

        • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 30 septembre 2011 15:28

          Contrairement à vous ,je n’ai pas trouvé cette œuvre inintéressante meme si elle est bien écrite,elle n’est pour moi pas si originale que ça.Question de gout.
          La ou vous avez raison de la qualifié d’ovni,c’est en soulignant l’ardeur commerciale de son auteur.Ah ce demander si il ne l’a pas écrite en parallèle d’étude en force de vente.
          L’œuvre est marginale mais on a déjà un film,peut être même a (on ?vous ?)t-il pensé à tout le reste,tout les gadgets qui accompagne un succès en littérature fantastique.
          Mais dites nous,pourquoi le site associé à votre pseudo est il celui de l’œuvre ?honnêtement faite vous parti de l’édition ?


          • Silmarilla Silmarilla 30 septembre 2011 15:38

            Je me suis proposée comme administratrice de la page Facebook consacrée, mais ne fais pas partie de l’édition. Et je suis très heureuse et flattée d’avoir été acceptée !


          • fwed fwed 30 septembre 2011 18:52

            Bravo Silmarilla,

            C’est beau de travailler à un projet culturel par dévotion et non pour l’argent.


          • dionysos 30 septembre 2011 17:14

            on en parle sur elbakin le site consacré à la fantasy, le livre est presectionné pour lr prix elbakin en categorie jeunesse


            • Radix Radix 30 septembre 2011 21:49

              Bonsoir

              Votre titre est maladroit !

              Car si votre auteur est un nouveau Tolkien, je vais me demander aussitôt à qui il a piqué les idées du bouquin !

              Il suffit de demander aux irlandais ce qu’il pensent du « talent » de Tolkien pour être édifié !

              Radix


              • Silmarilla Silmarilla 1er octobre 2011 19:09

                Tolkien est une référence pour beaucoup de gens dont je fais partie...et toutes les histoires, tous les auteurs se sont toujours peu ou proue inspirés d’oeuvres antérieures.

                Aujourd’hui, franchement, je crois que nous n’inventons plus rien totalement.
                Quant à Myrihandes, comme je l’ai dit dans l’article, Guilhem Méric s’est librement inspiré de Platon, et si vous lisez le Banquet, vous trouverez certainement la source...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès