• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Ce qui nous attend

Ce qui nous attend

Bref résumé des dépêches AFP pour les 50 années à venir.

2012 - Réélection de Nicolas Sarkozy. Aux état-unis, Sarah Palin remporte les élections. Pour beaucoup, la prédiction des mayas s’est réalisée : c’est la fin du monde.

2013 - En France, privatisation de la poste et suppression de l’ISF. Cependant le bouclier fiscal est conservé.

2014 - Les Etats-unis et Israël déclarent la guerre à l’Iran, sous motif qu’ils auraient fourni des armes de destruction massive au Hamas. La France offre son soutien inconditionnel aux américains.

2015 - En France, diminution drastique des impôts sur les entreprises pour relancer la croissance économique en berne.

2016 - La France est sur-endettée. Tandis que l’opposition estime que la baisse des impôts et la guerre en Iran sont en cause, le système social est pointé du doigt par le gouvernement. Les syndicats sont consultés. S’ensuit une grande réforme sociale : privatisation de la sécurité sociale, de la caisse des retraites et de l’allocation chômage. Les syndicats estiment n’avoir pas été écoutés, mais les manifestations sont ignorées. Les compagnies d’assurance et les banques se partagent le marché de l’allocation chômage.

2017 - 3ème mandat pour Nicolas Sarkozy, talonné par Marine Lepen au second tour.

2018 - Pour réduire les dépenses de l’état, le gouvernement décide de sous-traiter des services de police - l’appel d’offre est remporté par la société Blackwater, et les anciens policiers deviennent salariés de la société. Blackwater promet de généraliser la vidéo-surveillance, la nano-surveillance (implantation de puces électroniques chez les délinquants) et l’utilisation des taser.

2019 - Taux de suicide extrêmement important chez Blackwater. Les nouvelles méthodes de management semblent bousculer les anciens policiers. Cependant la violence est réprimée efficacement dans la plupart des banlieues des grandes villes françaises, ce qui constitue un succès pour l’entreprise. Les associations de défense des droits de l’homme dénoncent les couvre feux imposées unilatéralement par Blackwater dans certaines villes de Seine Saint-Denis, la mise en pratique de méthodes de guérilla urbaine inadaptées au contexte ainsi que plusieurs bavures, cependant l’entreprise n’est pas inquiétée.

2020 - Aux Etats-unis, la gestion du réseau Internet est cédée à la société Facebook. En accord avec les industries du divertissement et les fournisseurs d’accès, des systèmes de contrôles plus strictes des droits d’auteur et un système d’identification des internautes sont mis en place.

2021 - Réforme de l’éducation en France : Nicolas Sarkozy veut en faire la réforme phare de son mandat. Sur la base d’une directive européenne, mise en concurrence et dérégulation du service de l’éducation nationale (primaires, collèges et lycées) en vue d’une privatisation à échéance de deux ans, et indépendance complète des universités. Les manifestations sont réprimées efficacement par Blackwater, tandis que la loi sur le service minimum est étendue à tous les secteurs de l’économie afin de juguler la grève générale.

2022 - Après plusieurs décennies de gouvernement de droite et une réforme de l’éducation impopulaire, enfin le renouveau socialiste. Eric Besson est élu président de la république.

2023 - Conformément à sa promesse de campagne, Eric Besson supprime l’impôt sur le revenu, jugé injuste : chaque français doit pouvoir toucher la totalité des revenus de son travail.

2024 - L’ex-éducation nationale, privatisée, est rachetée par le groupe Lagardère, mais c’est l’entreprise Endemol qui domine maintenant le marché de l’éducation. Manpower se taille une place confortable sur le segment des lycées professionnels et s’attaque au marché des lycées d’enseignement général.

2025 - Une étude montre que les 100 plus grandes fortunes du monde détiennent à elles seules 25% des richesses mondiales. En France, les 100 première fortunes ne détiennent que 15% des richesses. La droite dénonce un système fiscale encore trop lourd, et invite le gouvernement à prendre des mesures.

2026 - malgré la privatisation des services sociaux, l’état reste très endetté. L’extrême gauche pointe du doigt la suppression de l’impôt sur le revenu. La majorité juge que ce sont là des propos “réactionnaires appartenant au passé” : la suppression de l’impôt sur le revenu “est un acquis social” sur lequel le gouvernement ne reviendra pas.

2027 - Jean Sarkozy est élu président de la république.

2028 - Sommet du G20 : les problèmes environnementaux deviennent préoccupant. Il est décidé de confier la gestion de l’environnement à une nouvelle fondation, baptisée “Eco Fondation”, qui a pour rôle d’évaluer et de faire payer aux entreprises et particuliers toute utilisation ou dégradation de ressources naturelles (eau, atmosphère, biosphère). Sur le plan juridique, le patrimoine naturelle est désormais considéré comme la propriété de la fondation. Les fonds ainsi récoltés serviront à préserver le milieu naturel et à aider les réfugiés climatiques.

2029 - Les syndicats enseignants s’insurgent de voir des publicités apparaître dans les manuels scolaires chez Endemol. Plusieurs cas de placements-produits sont également relevés. Cependant la justice estime qu’Endemol est dans son plein droit.

2030 - Endemol rachète l’ex-éducation nationale à Lagardère. Taux de suicide record chez les enseignants, qui n’apprécient pas les nouvelles méthodes de management.

2031 - Les réfugiés climatiques sont de plus en plus nombreux et les famines se répandent à travers le monde, notamment à cause des fluctuations du marché et de la détérioration de la biodiversité. La gestion des déchets devient également très problématique. L’Eco fondation accuse un manque de moyen pour faire face à tout ces problèmes. Il lui est reprochée de ne pas faire payer suffisamment l’utilisation des ressources naturelles, ce à quoi le dirigeant de la fondation répond qu’il est dans sa responsabilité de ne pas plonger l’économie mondiale en récession.

2032 - Jean Sarkozy est réélu pour un second mandat.

2033 - Cetelem entre sur le marché de l’assurance chômage en proposant des “forfaits” mêlant astucieusement crédit et allocation chômage. C’est un succès. La concurrence suit.

2034 - La guerre en Iran s’éternise. Pour limiter les dépenses, le gouvernement décide de confier la gestion de l’armée à Blackwater. La même année, Blackwater se lance sur le marché de l’éducation en proposant des écoles spécialisées pour l’armée et la police, qui recrutent à partir de 6 ans. Parallèlement, l’entreprise Macdonald lance elle aussi ses écoles maternelle et primaire partout en France et rencontre un énorme succès (notamment grâce à ses cantines très appréciées des enfants).

2035 - Suite à un endettement excessif et à un conflit d’intérêt entre plusieurs pays, dont la Chine et les Etats-unis, la fondation “Eco Fondation” est privatisée. Elle sera cotée en bourse et rachetée dans les mois qui suivent par le groupe Total, qui prend ainsi possession de l’ensemble du patrimoine naturel mondial. Total affiche sa volonté de mettre en place un système de géo-ingénierie dans les années qui viennent pour faire face au défi climatique.

2036 - Suivant une directive européenne sur la concurrence, la justice est externalisée. Suite à un appel d’offre, le service est confié au groupe Bouygues.

2037 - Solal Sarkozy succède à son père à la présidence. A 26 ans, c’est le plus jeune président jamais élu en France.

2038 - Solal Sarkozy dissout l’assemblée national. Un gouvernement de gauche arrive au pouvoir. S’ensuit une période de cohabitation.

2039 - Crash pétrolier. Les réserves sont à sec. Les Etats-unis déclarent la guerre à l’Arabie Saoudite. L’armée américaine, toujours inverstie en Afghanistan en Irak et en Iran, manque d’effectifs et demandent encore une fois aux gouvernements européens de leur venir en aide. La France accepte.

2040 - L’endettement des ménages et la hausse de l’immobilier deviennent problématiques en France, comme ailleurs en Europe, provoquant une crise économique sans précédent. Plusieurs banques font faillite. Le chef du gouvernement socialiste déclare “On ne peut pas toujours accuser les banques de tous les maux. Il faut que les français se responsabilisent.”.

2041 - Suite à la crise, une nouvelle loi autorise les banques et les services de crédit à pénaliser elle même l’endettement excessif sous forme de travaux forcés, qui peuvent prendre la forme de prestation pour l’industrie, et à se rémunérer ainsi directement sur les salaires des personnes concernées. L’extrême gauche estime que cela risque de provoquer une hausse du chômage, voire une disparition totale du travail salarié au profit du travail forcé, propos jugés “irresponsables” par le gouvernement socialiste. La droite, quand a elle, trouve que cette loi “ne va pas assez loin”.

2042 - Deuxième mandat pour Solal Sarkozy et fin de la cohabitation. Paralèllement, la guerre d’Arabie Saoudite s’étend à la plupart des pays du moyen-orient, qui sont finalement occupés par l’armée de coalition, principalement coordonnée par Blackwater. Un mur est construit autour du moyen orient.

2043 - La géo-ingénierie lancée par la fondation Eco Fondation dirigée par le groupe Total s’avère désastreuse sur le climat, les effets de bord ayant été sous-estimés : le taux de souffre dans l’atmosphère le rend presque irrespirable et la température n’a baissé que de 0,1°C. Afin de régler ces problèmes, il est décidé de mettre en place des filtres atmosphériques dans les grandes métropoles, qui seront facturés aux particuliers. Les habitants des campagnes se voient obligé de migrer en ville.

2044 - Pénalisation de l’obésité. La santé devient une “priorité” pour le gouvernement, et d’autres mesures similaires sont attendues. Par ailleurs, le code du travail est assoupli pour les travaux forcés : la semaine de travail forcé passe de 60 à 70 heures.

2045 - D’après une commission d’enquête gouvernemental, un effort de modernisation est jugé nécessaire pour “rattraper le retard de la France” dans le domaine de la gestion administrative. S’inspirant de ce qui est fait dans la plupart des autres pays européens, l’administration nationale française elle même est externalisée. Endemol remporte le marché. Les administrations des communes, départements et régions sont immédiatement revendues sur le marché. Aux Etats-unis, l’administration fédérale appartient à “Facebook” depuis quelques années et a notamment permis de fusionner l’état-civil et l’identité en ligne. Un système compatible est instauré en France. La plupart des pays du monde suivent le même mouvement depuis plusieurs années.

2046 - Réforme des institutions. Le système de vote actuel, jugé “d’un autre temps”, est remplacé par un système de vote par envoi de SMS. Le mandat présidentiel passe de 5 ans à 2 ans.

2047 - Nouvelle élection présidentielle. Les candidats sont filmés 24h/24 dans un loft. Solal Sarkozy remporte à nouveau les élections.

2048 - Cetelem, en partenariat avec plusieurs industries, propose une formule “travail contre consommation” : les personnes excessivement endettées effectuent des travaux forcés, et le minimum de subsistance (logement, nourriture et télévision) leur est accordé en échange, sous forme de crédit / allocation chômage. La concurrence suivra rapidement. Un regroupement d’associations de défense des droits de l’homme s’insurge, criant au rétablissement de l’esclavage. Cetelem attaque ces associations en justice et gagne le procès : suite à une décision de justice rendue par Bouygues, les associations en question sont dissoutes pour cause de diffamation.

2049 - France : nouvelle élection présidentielle, remportée par le chanteur M Pokora. Enlisement au moyen orient, malgré la construction du mur. La guerre civile fait rage partout dans la région et s’étend à l’Amérique du Sud.

2050 - la guerre au moyen-orient est revendue à l’entreprise chinoise CCB. En France, Bouygues lance, en partenariat avec Endemol, la télé-diffusion de certains procès avec jury interactif (vote par SMS).

2051 - La chanteuse Lorie devient la première femme présidente en France. Endemol rachète Bouygues.

2052 - Une étude montre que les 1% les plus riches de la population mondiale possèdent environ 152% de la richesse mondiale (les 99% restant étant endettés à hauteur de 52%). Par ailleurs, selon la même étude, 60% de la population active mondiale est en contrat de type “travail contre consommation” auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit. Cette étude sera très peu diffusée, et le laboratoire de recherche l’ayant menée sera finalement dissout dans l’année, faute de moyens suffisants.

2053 - L’Afrique est rachetée intégralement par l’entreprise chinoise CCB au cours de l’année, qui possède déjà une grande partie des gouvernements asiatiques et le moyen orient. Facebook reste néanmoins leader sur le marché du gouvernement, notamment suite à l’acquisition du Brésil, de l’Argentine et de l’Inde. En France, Lorie est réélue.

2054 - Endemol rachète Cetelem. La gauche salut cette réunification des services sociaux, de la justice, de l’éducation nationale et de l’administration au sein d’une même entité, qui devrait permettre de réaliser des économies substantielle et d’assurer “une meilleure cohérence des services nationaux”.

2055 - Nouvelle élection présidentielle, remportée par Justin Timberlake. C’est la première fois qu’une personnalité étrangère remporte une élection présidentielle en France.

2056 - Endemol et Blackwater fusionnent, devenant la sixième entreprise mondiale, et unifiant ainsi l’ensemble des gouvernements européens au sein d’une même entité. L’ensemble de la classe politique salut cette réunification. Le leader de gauche Jean-Marie Bigard déclare “Plus d’un siècle après la création de l’union européenne, c’est le rêve d’une Europe politique qui se réalise enfin, et ça, ça me ferait presque chialer.”

2057 - L’élection présidentielle ne sera plus reconduite. En cause : une baisse d’audience continue depuis plusieurs années. Endemol juge que cette élection “n’est plus assez rentable et doit être supprimée”. Est pointé du doigt la concurrence chinoise de CCB : “Il faut savoir vivre avec son temps, il ne faut pas avoir peur du changement. Les chinois ont obtenu de bien meilleurs résultats que nous cette année. Rendons-nous à l’évidence : la démocratie n’est plus assez rentable, et nous devons la supprimer si nous souhaitons rester compétitif.” C’est une reconversion difficile pour l’ensemble de la classe politique, mais jugée “nécessaire”.

2058 - Les mouvements contestataires se multiplient à travers le monde. Ils sont durement réprimés. Les prisons trop petites sont remplacées par des villes entières sous nano-contrôle stricte.

2059 - suite à une guerre économique sans précédant dans l’histoire, il ne reste plus que 15 sociétés dans le monde, contre 53 au début de l’année, dont Endemol-Blackwater, leader en Europe.

2060 - la guerre économique se poursuit. Il ne reste plus que 7 sociétés dans le monde. Endemol-Blackwater et Facebook sont toujours en lisse, ainsi que Coca-Cola-Mac-Donalds. Les trois plus grosses entreprises sont chinoises.

2061 - Fusion des statuts des villes-prisons et des municipalités classique : il est jugé inutile de maintenir deux statuts administratifs distincts dont les fonctionnements diffèrent en pratique extrêmement peu. La totalité de la population, à l’exception d’une poignée de hauts fonctionnaires, vit désormais sous contrat unique “travail contre consommation” et vivent dans des mégapoles sous “perfusions écologique”.

2062 - Au cours de l’année, l’entreprise chinoise CCB rachète ses 6 concurrents un par un et devient la seule entreprise du monde. Une politique mondiale de contrôle des naissances est mise en place. Avec émotion, le PDG de CCB salut “le début d’une nouvelle ère de prospérité”, pour lui et toute sa famille.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • jako jako 24 novembre 2010 12:04

    A rire et à pleurer, faisons tous en sorte que dès 2012 vous vous serrez trompé smiley
    Merci


    • Pyrathome pyralene 24 novembre 2010 12:05

      Lamentable.......


      • chlegoff 24 novembre 2010 12:25

        2022, je sais ce que je ferais, j’irais faire la mendicité dans la rue et je me ravitaillais au Resto du Coeur pour survivre car je serais nouveau retraité.


        2062, ma progéniture s’alimentera avec du Soleil jaune, et servira de matière première pour la fabrication du Soleil Vert.

        • quen_tin 24 novembre 2010 14:35

          Tu peux aussi venir t’installer au Lokistan !


        • Will Will 24 novembre 2010 12:33

          Un délire en vaut bien un autre, hilarant...entre autres pour la suppression de l’élection présidentielle pour manque d’audience...à méditer smiley


          • Harfang Harfang 24 novembre 2010 13:45

            De deux choses l’une :
            -soit c’est complètement farfelu, et dans ce cas c’est à pisser de rire (donc, bien joué)
            -soit c’est limite prophétique, et dans ce cas, on va chialer (donc, bien joué).

            Ceci étant dit, je doute que M Pokora remporte la présidentielle. Loana a plus de chances...


            • quen_tin 25 novembre 2010 18:10

              Troisième hypothèse :
               - soit c’est encore en dessous de la réalité...

              Parfois je me demande... exemples :
              http://www.hyperbate.com/dernier/ ?p=13891
              http://blog.mondediplo.net/2010-11-25-La-propriete-c-est-Google


            • dhbasse dhbasse 24 novembre 2010 14:08

              "2022 - Après plusieurs décennies de gouvernement de droite et une réforme de l’éducation impopulaire, enfin le renouveau socialiste. Eric Besson est élu président de la république."

               smiley  smiley  smiley  smiley


              • Vilain petit canard Vilain petit canard 24 novembre 2010 14:29

                Génial ! smiley smiley smiley !


                • L'enfoiré L’enfoiré 24 novembre 2010 14:44

                  Personne n’y pense. Nous sommes injustes.
                  Qu’advient l’auteur de ce billet en 2062 ?
                  Il a 70 ans. Il travaille encore. Il vient d’avoir son 5ème enfant. Troisième mariage.
                  L’ainé a mal tourné, il est parti loin et plus de nouvelles. Le second s’est remis d’une overdose. Le troisième est au chômage. Le 4ème a 32 ans, il est encore aux études. 


                  • Pyrathome pyralene 24 novembre 2010 14:44

                    Le mec qui est totalement incapable de voir la vérité en face vient nous sortir ses vaticinations jusqu’en 2050......
                    Pouvez-vous me dire l’intérêt de cet article ?...aucun, ça fait même pas rire.....
                    C’est carrément de fumisterie et un pied de nez au journalisme citoyen...
                    0/20 pointé...De plus, il est ignorant de la constitution, le président de la république est élu sur un mandat renouvelable qu’une seule fois, c’est deux mandats maximum, c’est même le n’imposteur en place qui a fait voté cette loi.....
                    Charlot !!....


                    • dhbasse dhbasse 24 novembre 2010 15:07

                      second degré ? humour ? parodie ? nân ?
                      ah vous aussi ? je préfère smiley


                    • Ronald Thatcher rienafoutiste 24 novembre 2010 14:49

                       smiley

                      excellent, bravo...


                      • Traroth Traroth 24 novembre 2010 16:58

                        A partir de 2018, ça vire à la caricature, mais avant, on est en plein dans le possible, pour ne pas dire le probable...


                        • Traroth Traroth 24 novembre 2010 16:58

                          Seul problème : si DSK est élu en 2012, ça ne change pas grand-chose...


                          • Fergus Fergus 24 novembre 2010 17:36

                            Bonjour, Quen_tin.

                            Excellent, ce scénario cauchemardesque, à condition qu’il reste... une fiction. Cela dit, on se croirait dans une BD, et ça c’est plutôt rassurant. Encore que quelques-unes deviennent très sombres et en prise directe avec la géopolitique.


                            • Gavroche Gavroche 24 novembre 2010 17:52

                              Bonjour quen_tin : MDR

                              Vous avez oublié qu’en 2020 R Bachelot revenait gérer la réduction de la population mondiale conformément aux préceptes indiqués sur les stèles Georgia Guidestones, en rendant une pilule anti obésité obligatoire. Voulant donner l’exemple dans un centre elle en mourra six mois plus tard.


                              • Makan 24 novembre 2010 19:19

                                « Afin de régler ces problèmes, il est décidé de mettre en place des filtres atmosphériques dans les grandes métropoles, qui seront facturés aux particuliers. »

                                Vous croyez vraiment qu’ils vont se fatiguer à construire des filtres atmosphériques ? Ils vont plutôt vendre l’oxygène en bouteilles, comme ça a déjà commencé pour l’eau. smiley

                                A part ça, excellent article qui prouve que ceux qui nous gouvernent ont d’infinies possibilités devant eux.


                                • quen_tin 25 novembre 2010 18:11

                                  Bien vu...


                                • mike gallantsay 25 novembre 2010 02:23

                                  Moi je trouve ça très marrant et plutôt réaliste, mais malgré tout plutôt de l’avis de Graven : ça ne mettrait pas 50 ans pour se produire si les maitres du monde avaient les mains totalement libres.
                                  Un regret néanmoins : le texte est truffé de fautes d’orthographe et de français.
                                  Je sais : ça fait vieux con prétentieux, mais un article de presse pourrait quand-même être relu avant d’être mis en ligne.
                                  Maintenant... Peut-être que ça ne gêne que moi...


                                  • AniKoreh AniKoreh 25 novembre 2010 12:15



                                    Mike : « truffé » est un peu exagéré tout de même.. Disons.. « ponctué » ?

                                    Et, c’est vrai, ça gêne toujours, quoi qu’il en soit. smiley


                                  • quen_tin 25 novembre 2010 18:12

                                    Mea culpa... J’ai encore des progrès à faire de ce côté.


                                  • galien 25 novembre 2010 03:30

                                    Très amusant, avec des choses bien vues, comme la gestion des identités par FB.
                                    A ce titre la dernière décision des prud’hommes concernant les salariés viré sur dénonciation de leur page FB devrait en insuiété plus d’un, j’ai pas vu d’article à ce sujet.

                                    Un mélange entre Soleil Vert et 1984.


                                    • galien 25 novembre 2010 03:39

                                      En complément : Facebook vient de déposer un Brevet pour le mot ’Face’, il a été accepté par les autorité américaines.

                                      En substance :
                                      Facebook aura ainsi le monopole de l’utilisation du mot « Face », pour "des services de télécommunications, fournissant des services de messagerie instantanée, des forums ; pour la transmission de messages entre les utilisateurs d’ordinateurs, dans le domaine de l’intérêt général, du divertissement et du social". Chose étrange, le document stipule que la marque ne pourra s’appliquer à quoi que ce soit en lien avec la motorisation et les voitures. Une clause assez inattendue vue le concept.

                                      Le document juridique.

                                      Le pire n’est jamais très loin smiley


                                      • Superyoyo 25 novembre 2010 10:35

                                        Excellent !
                                        Merci pour ce bon moment


                                        • cmoy patou 25 novembre 2010 11:17

                                          A croire certaines critiques il y a des personnes qui ne se sont pas aperçues que cet exellent article était publié dans le rubrique parodie !


                                          Bravo à l’auteur, finalement je pense que l’on n’est pas loin de ce qui risque de nous arriver.



                                          • yoananda 25 novembre 2010 11:26

                                            génial.
                                            J’ai adoré. Tellement vrai dans le fond.


                                            • sonearlia sonearlia 25 novembre 2010 11:31

                                              Vous avez oublier passager au vote électronique suite a des dénonciation de fraude...


                                              • Guit'z Guit’z 25 novembre 2010 11:32

                                                Excellent, j’ai trouvé cette tranche de politique-fiction très bien sentie. Bravo à l’auteur !

                                                D’ailleurs, je crois que c’est grosso modo ce qui nous attend.

                                                Une seule critique : ça manque de terrorisme (sous fausse bannière, hein), de 11 septembre catalytiques, propres à faire obtempérer les populaces. Le faux terrorisme est un accélérateur de calendriers oligarchiques promis au plus bel avenir il me semble.

                                                Mais je fais tourner le lien vers ce papier à mes contacts !

                                                Bravo Quentin !


                                                • quen_tin 25 novembre 2010 18:17

                                                  Effectivement un vrai/faux attentat suivi de mesures d’urgences (par exemple l’extermination des clochards) aurait pu y trouver sa place sans problème...

                                                  J’ai aussi loupé le retour en politique de Lionel Jospin... L’idée m’est venue après coup.

                                                  Mais bon il y aurait de quoi en faire un roman !


                                                • LE CHAT LE CHAT 25 novembre 2010 11:35

                                                  un bon délire ! ça fait du bien de se lacher ..... smiley


                                                  • Vent d'est Vent d’est 25 novembre 2010 12:32

                                                    Très bon article d’anticipation, bien délirant. Mais il manque quelques petits éléments : le terrorisme, la montée des fondamentalismes religieux, etc...

                                                    Le scénario est parodique, mais... la réalité pourrait être assez proche. Mais si c le cas, je pense qu’une telle société ne peut qu’aboutir à un vaste soulèvement des populations et ne serait en aucun cas durable.


                                                    • quen_tin 25 novembre 2010 18:20

                                                      Pour le terrorisme : effectivement (voir mon commentaire plus haut).

                                                      Effectivement, le scenario dans son ensemble ne tient que si la capacité de résistance de la population est réduite à presque zéro... J’espère que ce ne sera jamais le cas !


                                                    • srobyl srobyl 28 novembre 2010 17:13

                                                      merci pour la parenthèse, je pensais que la « nanosurveillance » était l’auto-surveillance de Sarkozy !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

qyutiun


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès