Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Sarkozy et la fumée de nos terroirs

Sarkozy et la fumée de nos terroirs

Sarkozy a raison ! Les produits de nos merveilleux terroirs sont sacrés, nos vins, nos fromages et nos chères cigarettes Mad in France, fabriquées en Pologne, sont des symboles de notre identité nationale. De quoi se mêlent-ils, tous ces bien-pensants gauchistes, les Michel Cymes et Marina Carrère. Il est interdit d'interdire le Rouge, qu'il disait, le rouquin de 68, et le pinard devrait-être obligatoire, n'est-ce pas Coluche ! Quand même, quelle déchéance de nationalité !

Heureusement, Nicolas Sarkozy, spécialiste de l'enfumage AOC non contrôlé avec ou sans accent circonflexe, va reprendre le pouvoir de faire n'importe quoi en 2017. Car avec lui au moins, le changement est dans le fondement de la France profonde. La France pour la vie, la campagne primaire, les clochers de nos églises et leurs girouettes, c'est sa nature, il aime tant l'odeur de l'herbe Nico. 

Ecoutez-le défendre avec verve le terroir français "« Si nous acceptions le paquet de cigarettes neutre, dans six mois on vous proposera la bouteille de vin neutre, et c'en sera fini de nos appellations, et c'en sera fini de nos terroirs, et c'en sera fini de la défense de notre savoir-faire. Vous aurez demain des intégristes qui vous demanderaient la bouteille neutre. Puis le fromage neutre".

N'est-ce pas beau comme du Verlaine, "Les sanglots long des violons..." ou la chanson de Sylvie Vartan, L'amour c'est comme une cigarette... "Ne crois-pas que je mente. Tout n'est que fumée". 

Bien entendu il fallait des empêcheurs de fumer en rond, même plus moyen de s'intoxiquer tranquillement. À peine prononcer, la phrase Gauloise de Sarkozy avait déclenché une vague d'indignations fumeuses dans le seul but de nous pomper l'air déjà vicié de nos villes polluées par les moteurs diesel sans filtre.

Non mais franchement, écoutez-les gémir, tous ces cancérologues et médecins donneurs de leçons qui voudraient nous faire croire que le paquet neutre, comme les images chocs sur les paquets de cigarettes vont diminuer la consommation de tabac chez les jeunes. Pour les vieux c'est trop tard, déjà trop rongés par la racine par la nicotine. C'est comme certains politiciens devenus dépendants des sondages, une fois accrocs à l'enfumage, ils ne peuvent plus s'en passer.

Mais les médias sont encore pire, écoutez les deux présentateurs subventionnés avec l'argent des taxes sur le tabac du "Magazine de la santé" des autres contre leur volonté.

Michel Cymes aurait-il fumé la moquette, le voilà maintenant qui défend l'industrie du tabac. C'est vraiment à n'y plus rien comprendre.


Moyenne des avis sur cet article :  3.14/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • lsga lsga 6 février 12:13

    Le terroir français, ça n’existe pas. C’est une fumisterie inventé par l’ORTF dans les années 50, un pure produit de la culture parisienne mondialisée. Il faut parler deS terroirS RÉGIONAUX. La France est multiculturelle par nature, et la diversité de ses produits reflète la diversité de ses cultures régionales.


    • Fergus Fergus 6 février 13:12

      Bonjour, lsga

      100 % d’accord : « terroir national » est un abus de langage.


    • andromerde95 8 février 02:52

      @lsga
      non la france dans son ensemble est le 1er pays du vin et du fromage, la production de fromage et de vin est répandue dans plein de régions fr, le vin et le fromage sont des emblèmes nationaux. le multiculturalisme régional français a rien à voir avec le multiculturalisme black-blanc-beur mondialiste. sinon apprends la déf de « mondialisé », la culture nationale fr est pas mondiale.


      • Passante Passante 6 février 13:22

        il est grillé -

        il le dit avec élégance..

        • gruni gruni 6 février 13:39

          @Passante


          « Il est grillé », bien trouvé !

        • Fergus Fergus 6 février 13:26

          Bonjour, Gruni

          Résumons :

          En 2012, Sarkozy disait « J’ai changé », ce qui est apparu - à juste titre - aux Français comme une affirmation mensongère.

          En 2016, Sarkozy affirme « Je n’ai pas changé », mais « Je tire les leçons de mes erreurs ».

          Or, tirer les leçons de ses erreurs, c’est précisément avoir changé sa construction mentale. Nous faisons donc face à une forme de schizophrénie entre un Sarkozy qui aurait changé et un Sarkozy qui serait resté le même, bien que subitement touché par la grâce de l’humilité.

          La conclusion qui s’impose : Sarkozy est bien resté le même (les confidences du Canard Enchaîné sont à cet égard édifiantes), et nul ne peut sérieusement croire en sa sincérité.

          Dès lors, qui peut encore faire confiance à un personnage qui a échoué sur quasiment tous les dossiers lorsqu’il était au pouvoir et qui se livre en ce début d’année à un exercice de com’ entouré de grosses ficelles ? 


          • Pépé le Moco 6 février 15:53

            @Fergus

            Effectivement : « qui peut encore faire confiance à un personnage qui a échoué sur quasiment tous les dossiers lorsqu’il était au pouvoir »

            La question se pose également pour le Capitaine de pédalos, membre de la DC.

            Les Présidentielles 2017, s’annonce de « haut niveau » ! Le combat des oligarques crétins risque d’être épique.
            Je propose de régler cela sur un ring, avec la création d’un petit tournoi toutes catégories pour le 1er tour et une final pour le second tour. La pseudo-démocratie pourra s’enorgueillir d’innover et je suis persuadé que les droits de diffusion (alloués bien sur au service public) seront très élevés, voir même, avec une bonne com’, les montants dégagés pourront peut-être combler le trou de la Sécu pendant 1 an. Certainement que le gagnant(e) ne se sera jamais autant investi personnellement pour la France, la vraie celle du Peuple.


          • troletbuse troletbuse 6 février 20:52

            @Pépé le Moco
            Moi, Grounichou, je ne réponds pas à ceux qui traite Hollandouille de capitaine de pédalo. Non mais smiley


          • @Pépé le Moco va te coucher

            le capitaine de pédalo lui n’ A PAS FAIT PERDRE 1200 MILLIARDS A LA FRANCE

            EN CAS DE GUERRE LUI IL ASSURE ;; ;; ;;SANS COCAINE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


          • gruni gruni 6 février 13:47

            Bonjour Fergus


            « Sarkozy est bien resté le même » moi j’ai l’impression que son cas s’aggrave, ce qui est quand même une performance. 
            Je n’ai même pas regardé « Des paroles et des actes », tellement je ne supporte plus ce personnage. Il prend encore plus que les autres les électeurs pour des neuneus. Ou alors Sarkozy avait bu.

            • Gasty Gasty 6 février 18:30

              @gruni

              Et si son cas n’était pas unique, ce serait le roi des neuneus.

              Après tout, De Gaule a bien été élu par des veaux !


            • gruni gruni 6 février 18:58

              @Gasty


              Comme c’est parti, la campagne électorale s’annonce ébouriffante... et consternante

            • BA 6 février 13:59

              Sondage dans LES ECHOS :

              Alain Juppé : 52 % d’opinions favorables (+ 1 point)

              Nicolas Sarkozy : 23 % d’opinions favorables (- 1 point)

              Jeudi 4 février 2016 :

              Sarkozy ne profite pas de son livre dans l’opinion.

              «  La primaire des libraires, Nicolas Sarkozy l’a emportée nettement  », se félicitait en début de semaine Brice Hortefeux au vu des chiffres de vente du livre du président des Républicains. Dans le baromètre des personnalités d’Elabe pour «  Les Echos  » et Radio Classique, l’effet de «  blast  » tel qu’espéré par Nicolas Sarkozy, n’est pas encore au rendez-vous. Après avoir perdu 4 points d’opinions positives auprès des Français en janvier, Nicolas Sarkozy ne redresse pas la barre après la parution de son ouvrage «  La France pour la vie  », avec 23 % d’opinions positives, en baisse de 1 point.

              «  Au niveau national, son livre et l’exposition médiatique autour de sa sortie ne profitent pas, pour l’instant, à Nicolas Sarkozy. Cela n’imprime pas aujourd’hui pour lui  », constate Yves-Marie Cann, directeur des études politiques d’Elabe. Plus préoccupant pour l’ex-chef de l’Etat, auprès des sympathisants de droite et du centre, il ne rebondit ce mois-ci que de 4 points, avec 50 % d’opinions positives, après en avoir perdu 15 le mois précédent. «  Le décrochage observé en janvier n’était pas un accident de parcours, il se confirme, l’effet de rattrapage est limité, la période est difficile, d’autant plus qu’Alain Juppé se maintient  », poursuit-il.

              Le maire de Bordeaux continue en effet d’occuper la tête du classement, auprès des Français, avec 52 % de bonnes opinions (+1 point), mais aussi auprès des sympathisants de la droite et du centre, à 77 % (+4 points). C’est 27 points de plus que Nicolas Sarkozy.

              http://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/021673541987-sarkozy-ne-profite-pas-de-son-livre-dans-lopinion-1197790.php


              • gruni gruni 6 février 14:10

                @BA


                Oui, plus il baisse dans les sondages et plus il aura tendance à faire des déclarations extravagantes. Jusqu’où ira-t-il comme ça ? Je crois que la droite va lui régler son compte le moment venu.

              • JBL1960 JBL1960 6 février 17:15

                Enfin, dans les faits, actuellement, il se passe ça quand même ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/06/ubu-est-strasbourgeois/ Pendant qu’on glose sur le retour de Naze I, Naze II fait du pédalo et Naze III... C’est le bordel quoi ; Fumeur ou Non Fumeur... smiley


                • troletbuse troletbuse 6 février 21:00

                  @JBL1960
                  Moi Grounichou, je ne réponds pas à ceux qui traite mon capitaine de pédalo de Naze II smiley


                • Aurèle Aurèle 6 février 17:24

                  Il incarne ce qu’il y a de pire dans la politique, cette espèce d’arrivisme sans scrupules, ce penchant pour la manipulation, toujours prêt à flatter, à courtiser la foule, à embobiner tout le monde alors que quiconque connait un minimum le personnage sait qu’il n’a aucune conviction ni aucun honneur.
                  Il a toujours été dans les mauvais combats...les nombreuses gaffes qui caractérisent sa carrière ne devraient plus duper personne... même si la manipulation des sondages tente tant bien que mal depuis des mois de le faire apparaitre comme un homme de premier plan.


                  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani stux 6 février 18:29

                    Sarkozy est un marchand de casseroles.......Menteur......Escroc....

                    Fin du bal......


                    • Jean Pierre 6 février 20:06

                      Je serais producteur de vin ou de produit du terroir, je n’apprécierais pas du tout, mais alors pas du tout, l’amalgame fait pas Sarkozy entre le tabac (qui tue en masse) et les productions qu’il cite. 

                      C’est le niveau zéro de la communication. 


                      • gruni gruni 6 février 20:28

                        @Jean Pierre


                        La réunion se passait devant des agriculteurs, et il y avait des applaudissements dans la salle. C’est vrai que les agriculteurs seront toujours d’accords avec la défense de nos terroirs, et qui ne le serait pas. On oublie vite la démagogie et l’irresponsabilité du personnage qui défend vos intérêts. La riposte est venue des cancérologues qui eux n’ont pas apprécié cette pub déguisée pour les cigarettiers. Quant à l’efficacité réelle des paquets neutres, elle reste à démontrer.

                      • Jean Pierre 7 février 16:05

                        @gruni

                        Je pense que dans le cadre de communications orales utilisant les effets de manche et manipulant les émotions, les agriculteurs ont certainement compris le baratin de Sarkozy comme une défense de leurs intérêts. Sorti de ce cadre en en analysant froidement le propos, on est bien obligé d’y voir un amalgame totalement contre-productif. L’agriculture est soumise à de nombreuses menaces réelles. Evoquer une menace d’un étiquetage neutre du vin et des produits du terroirs est une stupidité totalement déconnectée des réalités.
                        J’ai vraiment l’impression que Sarkozy a perdu la main en matière de communication politique. Et on peux se demander si sa défense incongrue des intérêts des cigarettiers, n’est pas la contrepartie de quelque chose. Mais quoi ? Un financement occulte de sa campagne ?

                      • damocles 7 février 04:57

                        Sarkobismuth qui se vante de ne jamais boire d’alcool essaye d’embobiner son monde avec sa defense des terroirs viticoles ,alors qu’il s’en fout royalement......


                        S’il n’avait eu un public d’agriculteur ,mais un public de medecins ,je suis convaincu qu’ il aurait dit exactement le contraire ....

                        Cest le vrai minus dans toute sa splendeur....

                        • smilodon smilodon 7 février 15:05

                          @ l’auteur : Ceux qu’on élit ne sont pas ceux qui nous représentent !... Ceux qu’on élit ne sont pas nous !.... Ceux pour qui l’on vote ne sont pas nous !..... Nous ne sommes pas eux !..... Ils sont censés nous représenter, nous défendre !...... Censés seulement ils sont !....... « EUX », c’est pas « NOUS » !.... Arrêtons de le croire !..... Notre vie n’est pas la leur !.... Rien à voir !...... Ils vivent dans les nuages, nous on vit les 2 pieds dans la glaise !.... Rien à voir !... Rien !... Sauf qu’il faudra bien le voir, un jour !........Adishatz.


                          • EpiqueTête EpiqueTête 7 février 16:57

                            Vous tirez sur une ambulance, le promu c’est Juppé ! Prenez-vous en à lui puisque c’est le candidat du système, Sarkozy joue cette saison le rôle du mauvais clown.


                            • titi 7 février 21:20

                              Concernant l’intervention de Cymes..

                              M.Cymes n’est pas d’accord avec Sarko... il a le droit..

                              Il le dit... il a le droit...

                              Et il le dit en utilisant les moyens de production de son émission... qui est une émission du service public en l’occurrence France 2.

                              Là j’aimerai bien savoir qui finance.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès