Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Bleu comme la nuit

Bleu comme la nuit

Un gros nuage bien chargé traverse le ciel pas très bleu des bleus. Prévisions météorologiques désastreuses en perspective. Des avis concordants annoncent des tempêtes dans des verres d’eau avec des grands trémolos dans la voix ou quand la morale devient anathème.

Secoué par les frasques coquines de Ribéry, Govou, Benzema…, le monde des crampons est saisi par l’affaire de « proxénétisme sur mineure » que les tabloïds du monde nous envient. Scarface sans Al Pacino, ça manque de peps quand même ! Il ne fait pas beau temps pour les remakes.

Relativisons. Parlons humain. Humanité serait un bien grand mot tant le sordide l’emporte sur le reste. Si à 19/20 ans, on ne laisse pas Popaul tendre et détendre sa libido dans le bassin des ouragans comme la nature le lui commande, l’âme humaine ne serait plus ce que je pensais qu’elle était. Je suis rassuré, elle demeure !

Les esprits prudes – ils ne manquent pas par ces temps de pudeurs indécentes – sortiront le parapluie de l’hypocrisie pour baver quelques principes anachorètes, se branlant en loucedé le mandrin sans vergogne, l’illustration d’une bimbo scotchée au frontal, jusqu’à extraction des fonds, les guiboles raidies par le spasme qui vient. Que celui qui ne l’a pas fait ou pensé… Tant pis pour lui !

Je ne sais pas vous, mais j’ai regardé avec soin les photos de la fameuse Zahia, celle par qui… Quelle notoriété soudaine ! En les regardant, je me suis vu autrefois, ne lui laissant pas le temps de faire une pause-café pour prendre une photo, à Doubaï ou ailleurs. D’accord avec les anachorètes, elle n’a pas le regard scintillant de l’inaccessible étoile, mais vous n’allez pas me dire que vous êtes insensible à la cambrure et au luxe de son appartement témoin ! Vous n’allez pas me dire non plus qu’elle a l’allure d’une collégienne mormone abusée à son corps défendant dans la grange familiale ! D’ailleurs, elle affirme crânement avoir caché son âge lors de ces « relations coupables »…

Certains évoquent l’image d’une France flétrie par ces joueurs de foot un peu trop rapides devant les buts. Drapeaux et enseignes nationaux souillés par la luxure. S’il n’y avait que ça pour dégrader cette image aux yeux du monde, la France en sortirait quasiment indemne ! Sans chercher des justifications à une affaire de moeurs impliquant le milieu glauque des affaires, du proxénétisme et de la valse de l’argent pas trop propre ou carrément sale, attardons-nous un peu sur les hommes mis en cause dans une affaire qui sent mauvais, très mauvais et peut-être pas à l’endroit qu’on pense. Interrogeons-nous plutôt sur l’univers et les sur les « victimes » du jour, victimes bien rétribuées puisqu’elles sont le coeur et la respiration fétide des bonnes affaires de l’industrie sportive.

Voilà des jeunes qu’on chope au berceau ou presque, qu’on arrache au milieu familial, qu’on forme et qu’on façonne pour tuer et se faire tuer dans l’arène. Avec ou sans pelouse, c’est une arène. Voilà des gars à qui on inflige une formation de gladiateur et qu’on envoie se perdre au nom d’un principe honteux : gagner quoi qu’il en coûte. Gagner de l’argent, beaucoup d’argent, sans autre souci éthique que celui du profit. Pas d’états d’âme. La célébrité est à ce prix.

Pas de vie normale. Un jeu vidéo pour compagnon et une grosse caisse pour la frime. La tête dans le guidon, ils sont formatés pour produire encore et encore, du beau jeu et des mauvais coup. C’est de l’élevage en batterie. Ils gagnent de l’argent, mais à quel prix ! A l’âge où l’on s’amuse avec l’insouciance de la jeunesse, ils soignent les ligaments croisés du genou, les ischio-jambiers, les entorses et autres accidents musculaires. On fait attention à la nourriture, aux femmes, aux supporters, aux médias assassins, aux coups bas qui pleuvent comme des hallebardes, à ceux qui t’aiment, à ceux qui te détestent. Aux jaloux, aux cons, aux frustrés, aux débiles… A tous ceux qui le moquent et le font souffrir du complexe de l’être inculte, incapable d’aligner deux phrases sans trébucher. Son orteil vaut aussi cher que le plus beau des diamants ! Il gorge les caisses des propriétaires et autres apparatchiks du système sous les applaudissements des masses, elles-mêmes préparées, manipulées, avachies, jouant le rôle de robinet.

L’organisme est une pierre précieuse qu’on cultive pour des gros plein de soupe sans pitié. L’univers sportif est un noeud de crotales ! Un système politique aux rouages graissés pour empêcher de penser hors circuit. Toute intrusion est malvenue. Le joueur peut s’écraser contre un mur, y laisser sa peau, aucune espèce d’importance, un autre bovin viendra le remplacer au pied levé et les soirées incitatives dans les boites branchées continueront dès plus belle dans le fleuve du fric et de la corruption.

Avec ça, il faut que le joueur soit un homme, un vrai, un dur. Pas une tarlouze ! Non mais ! Un qui en a entre les jambes. Quoi de plus naturel, dès lors, quand l’occasion se présente – souvent – s’il le prouve avec comme seule carte d’identité la chose qu’il connaît le mieux, l’argent qui coule à flots ? Champagne ! C’est moi qui arrose !

Dans cette lamentable affaire, le puritanisme va bon train. On tape, peu importe qui tombe. On parle de morale, on distribue les bons et les mauvais points. On parle de proxénétisme, de trafic, de mise en examen, comme si la solution à ces dérives se trouvait là où l’on pointe le doigt. L’arbre qui cache la forêt, encore et toujours.

Si embastiller Ribéry, Govou, Benzema et d’autres pouvait arrêter la gangrène, nous aurions alors toutes les raisons de nous réjouir, car un monde nouveau serait sur le point de naître. Arrêtez, salissez, brûlez…, le mal est ailleurs !

Que cache-t-elle cette “affaire” ? Je ne suis pas convaincu ni par la clarté qu’elle dégage, ni par son véritable objectif. 

lediazec


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 26 avril 2010 15:28

    une carrière peut vite touner court , une petite pensée pour Steve Savidan ....


    • Polemikvictor Polemikvictor 27 avril 2010 08:30

      Franck Riberi aurais fait du cinéma, il aurais sodomisé une gamine de 14ans apres l’avoir saoulée, se serais soustrait à la justice de son pays, il aurais ete defendu par le ministre de la culture !
      Alors Roseline tu fais quoi ??
      Plus sérieusement la comparaison avec l’affaire Polanski mets en evidence le ridicule des polemiques quotidiennes avec les quelles on croit nous amuser .


      • b.mode b.mode 27 avril 2010 10:26

        Rendons à César ce qui est à César. En fait nous sommes plusieurs sur le blog ruminances. http://ruminances.unblog.fr. Cet article n’est pas de moi mais de lediazec. Merci aux modérateurs de modifier la signature et merci à Agora de l’avoir sélectionné. 


        • King Al Batar King Al Batar 27 avril 2010 10:32

          Bravo à l’auteur pour cet article très juste.

          En revanche je pense qu’il ne va pas plaire du tout à la majorité des Agoravoxiens....

          Entre les anti footeux primaires qui vous repondraont que les footballeurs sont immensément riches et donc on ne peut pas les plaindre.

          Et les ultra femiste (ou plutot feministe extremistes) pour qui la prostitution est à interdire formellement car esclavage moderne des femmes, qui souhaitent que tout client de péripatétitiennne finisse au crématoire....

          Et je ne vous parle meme pas de ceux qui ne connaissent rien aux foot, mais qui adorent critiquer les bleus rien que pour le plaisir.

          Sinon que dire, un footballeur qui se tape pas une pute.... ? Il est homo ? Allez je vais arreter les propos scandaleux, on va encore me traiter de tous les noms.

          Bravo encore pour l’article.


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 avril 2010 10:44

            "Et les ultra femiste (ou plutot feministe extremistes) pour qui la prostitution est à interdire formellement car esclavage moderne des femmes, qui souhaitent que tout client de péripatétitiennne finisse au crématoire....« 

            Nul besoin d’être »ultra« - vous n’auriez pas un chouïa plus emphatique que »ultra«  ? ça devient lassant, tous ces »ultra" - féministe pour, en regardant le corps de cette jeune fille marocaine, avoir envie de pleurer.

            Son regard sur les photos : vide, perdu. Son corps : anorexique. Hormis deux hideux faux seins et une bouche refaite pour exciter le mâle en chaleur.

            Comment un homme peut-il avoir une érection devant un tel désastre humanitaire ?


          • King Al Batar King Al Batar 27 avril 2010 10:59

            Bonjoru Cosmic danceuse....

            J’ai utilisé le terme ultra, car c’est un terme que l’on utilise dans le football pour qualifier un supporter qui est très attaché à son club, et proche de certain moouvement hooligan.

            Je parle de cela, car Samedi je m’entretenais avec deux femmes sur ce site, dont un Frida, qui me soutenait bec et ongles, que toutes les prostitués sont des pauvres victimes des mechants hommes qui les forcent, dnas leur grande perversions, a coucher pour du pognon.

            Moi j’emmetais simplement une nuances, entre les poules de luxe, qui commercialisent leur forme astronomiques, pour quelques milliers d’euros, des bijoux et autres luxures, et qui ne me paraissent pas tellement souffrir de leur beauté, mais pluto en jouir. Et la pauvre petite putain du trottoir avec mac qui lui a confisqué ses papiers, la drogue et la rouste si le chiffre n’est pas bon....

            C’est vrai qu’hormis la laideur apparente de Franck Ribery, qui ne doit pas toucher son compte en banque, coucher pour 2000 euros, avec des sportif de haut niveau comme Govou ou Benzema, qui doivent laisser l’entrecuisse de quelques milliers de francais humides, doit être un calvaire d’un atroce souffrance, le tout pour seulement 2000 euros.

            D’ailleurs ils ont tellement été méchants avec elle, qu’elle a chercher à les couvrir le plus possibles devant les flics, en précisant que c’est elle qui leur avait menti.

            Je pense que la gamine est très contente d’avoir fait reluire les manches de ces millionaires, et qu’elle a du l’annoncer fièrement à toutes ses amies. Qu’ele soit malheureuse aujourd’hui me parait être un faux débat. En revanche, elle le sera certainement dans quelques années, quand elle réalisera les conneries graves qu’elle a fait étant gamine.

            En tout cas, j’ai découvert grace à cette histoire, qu’un chirurgien pouvait refaire des faux nichons à une gamine mineure. Apparement je suis le seul qui soit choqué, mais je pense que cela ne devrait pas être légal. Je n’ai pas l’impression pourtant d’être très puritain en disant cela.

            Cordialement,


          • King Al Batar King Al Batar 27 avril 2010 11:02

            Et sinon, je vous confirme qu’elle fait crasseuse déguelasse, et qu’elle ne peut attirer que les hommes qui aiment les femmes vulgaires....

            Elle ressemble à une petasse de ma cité qui n’avait d’yeux que pour les rappeurs (pour le style bien sur !), et qui s’est fait engrossé par l’un d’entre eux, qui bien sur n’a pas reconnu le gosse. Depuis elle est devenu grosse et moche !


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 avril 2010 11:05

            Une gamine de 16 ans qui se fait refaire des seins probablement pas encore définitifs, c’est vraiment l’horreur en effet.
            Mais qu’est-ce que vous croyez, Al Batar ? Que cette pauvre créature retire vraiment un quelconque bénéfice des passes qu’elle négocie plein pot ? Le fait qu’elle ait été payée 2 000 euros vous paraît justifier l’état d’hébètement dans lequel elle semble se trouver, étant donné le peu de neurones qui fonctionnent chez elle ? Cette fille, c’est du bétail à teub ?
            Toutes les prostituées ne sont évidemment pas victimes de la concupiscence (hommes ou femmes, d’ailleurs). Certaines assument totalement leur façon de vivre, et pourquoi pas.
            Mais que des gamines décérébrées ou droguées soient utilisées comme lavabo par d’imbéciles footeux (et alors ? on ne peut pas aimer le foot et être un beauf crétin ?), et qu’un nauteur trouve ça normal, c’est en dessous de tout.


          • King Al Batar King Al Batar 27 avril 2010 11:31

            Non mais effectivement c’est malheureux,et elle est à plaindre, mais comme je vous dis je ne pense pas qu’elle soit malheureuse aujourd’hui. Elle le sera quand elle se reveillera...

            Apparement elle est de nationalité française. Donc ce n’est pas la fille que l’on est allé chercher dans un pays du tiers monde, en promettant richesse, et arriver en frrance on lui planque ses papiers et on la drogue. Elle a eu le meme crayon que vous ou moi dnas la main, mais elle a préféré un chibre dans l’une et une liasse en guise de gome pour effacer de sa memoire la laideur de ses actes dnas l’autre.

            Des petasse, y en a , chez certaine c’est à 16 ans, d’autre à 35 fraichement divorcée. C’est comme ca on ne peut rien y faire.

            Pour moi cette fille est comparable à la petite frappe de 16 ans qui va faire connerie sur connerie, braquage sur braquage ou je ne sais quoi. C’est un gosse qui est perdu, qui a le même corp qu’un adulte, mais pas la même sagesse. et qui réalise qu’il a le pouvoirde détruire, alors il détruit tout. Le voyou se detruit lui meme, la catin de luxe aussi. Sauf que le voyou fait du mal aux autres et la gamine, qu’a elle même (peut etre même qu’elle fait du bien autour d’elle). La différence étant que l’homme aime surtout être craint et que la femme préfère être admiré. Donc la manifestation de la destruction se fait par rapport à cela....

            Moi je ne les plaint pas car j’aurai pu finir comme cela, mais je ne l’ai pas choisi. au même titre qu’il y a des nanas magnifiques, qui aurait pu ne pas faire carriere ou des études, mais qui l’on fait alors qu’elle auraient pu vendre leur postérieur pour 2000 euros la nuit aussi. La différence entre une petasse, une caillera et nous, c’est simplement une question de dignité et de respect de soi.


          • Cosmicoïd 27 avril 2010 12:06

            Si Cosmic vous enquiquine avec ses réunions Tupperware, vous m’appelez. Je suis son mari smiley


          • King Al Batar King Al Batar 27 avril 2010 12:54

            Mais cosmic ne m’ennuie pas du tout.

            Elle doit le savoir maintenant. A force de parler avec moi, elle doit comprendre que je préfère parler avec les personnes avec qui je ne suis pas d’accord, plutot qu’avec ceux qui sont d’accord avec moi.

            Du coup on parle souvent, mais contratement à d’autre sur ce site, je crois que nous n’avons jamais manqué de courtoisie l’un envers l’autre, et pourtant je dérappe vite, ce qui veux dire qu’on s’entend bien.

             smiley

            Par contre ca m’attrsite de savoir qu’elle est mariée.....


          • b.mode b.mode 27 avril 2010 12:43

            Encore une fois, chers adminstrateurs d’agoravox, cet article excellent n’est pas de moi mais de mon ami lediazec. Si vous pouviez lui rendre sa paterrnité. Merci d’avance !


            • King Al Batar King Al Batar 27 avril 2010 12:52

              C’est pour cela que j’ai ecrit bravo à l’auteur....

              Cela m’evite d’avoir à le nommer.

               smiley


            • verdan 27 avril 2010 15:23

              @ Cosmic Danser

              En tant que garçon, votre description de la demoiselle est exactement la même que j’aie ressentie.

              Bref ,la vie , les filles , etc... sans en faire un fromage ... vive le lait cru ! Pas de pasteurisé !

              Entièrement d’accord avec vous.

              Bonne journée


              • b.mode b.mode 27 avril 2010 19:58

                 

                La prostituition et le football, une longue histoire ? Déja en 2004, Thierry Ardisson recevait Bernard Tapie dans son « 93, faubourg Saint-Honoré » sur Paris Première. L’animateur a eu l’idée de convier l’ex-ministre et acteur de théâtre autour d’un bon repas aux côtés, entre autres, de Basile Boli, André Bercoff et Eugène Saccomano. Dès l’apéritif, Tapie se lâche. Devant ses camarades pliés de rire, l’ancien président de l’OM dévoile notamment certaines de ses méthodes pour mener son équipe à la victoire. « J’avais des manières de management qui n’avaient rien à voir avec ce qui se fait dans le foot, prévient-il. On sait tous que, quand des équipes viennent la veille d’un match à Paris, tous les joueurs se barrent la nuit pour faire les cons. Moi, la veille d’une finale de Coupe de France contre Monaco, j’ai dit aux joueurs : Vous bougez pas, j’amène le matos à l’hôtel. Je suis allé mettre du tranxène dans la purée de Goethals (NDLR : entraîneur de l’époque). A 9 heures, il était couché. J’ai fait monter une gonzesse par chambre, seuls deux ou trois joueurs n’ont pas voulu. Une heure après, je suis monté, et ils étaient tous dans la même chambre, ça s’est fini en partouze géante ! » Robert Louis-Dreyfus, « C’est un mec dramatique » Eclat de rire général...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès