Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > L’incroyable cynisme de Tsonga

L’incroyable cynisme de Tsonga

Jo-Wilfried Tsonga n’est pas content des organisateurs du Tournoi de Roland-Garros et il l’a fait savoir à la presse lors de la conférence qui a suivi son 2e tour victorieux contre Josselin Ouanna. Ce faisant, l’ex-Manceau a fait preuve d’un rare cynisme...

Extrait de la conférence : « J’avais demandé à ne pas jouer dimanche, car j’avais fait ma préparation de façon à arriver lundi ou mardi en grosse forme. Je suis déçu. J’attendais un peu mieux de l’organisation. Si j’avais perdu dimanche parce que je n’étais pas bien, ça en aurait déçu plus d’un et ça aurait été un peu bête… À Wimbledon, on demande à Murray le jour et l’heure à laquelle il veut jouer, on ne lui impose pas. Pour Federer, dans son pays, c’est la même chose. Aux États-Unis, c’est la même chose pour leurs meilleurs joueurs. Lleyton (Hewitt) joue toujours sous le cagnard à l’Australian parce qu’il aime ça et pas les autres… On est en France, je suis N°1 français, j’aurais trouvé légitime qu’on m’écoute un peu, qu’on me laisse choisir quand commencer »

Ainsi, ce sont les joueurs vedettes et pas les organisateurs qui élaborent le tableau de participation en prenant soin de favoriser leurs nationaux. Rien de nouveau dans cette affirmation – qui vaut pour la plupart des grands sports professionnels – si ce n’est qu’il est peu fréquent qu’un joueur expose aussi directement, et sans la moindre pudeur, la manière dont est cuisinée la ratatouille à l’office.

Sans pudeur mais avec une mauvaise foi rare car ce même Tsonga, engagé le mardi au lieu du dimanche, et battu par son adversaire du 2e tour, se serait alors tourné vers ces mêmes organisateurs pour leur reprocher de n’avoir pu bénéficier d’un délai de récupération suffisant alors qu’untel à l’US Open ou tel autre à l’Open d’Australie disposent systématiquement de 48 heures de repos entre deux tours lors de la première semaine !

Le plus irritant dans les propos de Tsonga n’est toutefois pas là, mais dans sa nationalité brandie comme un étendard pour justifier un traitement de faveur à Roland-Garros. Qu’on se le dise : Tsonga est français et doit, à ce titre, pouvoir bénéficier de petits arrangements de confort de nature à favoriser son parcours vers le Graal sportif et le juteux chèque qui accompagne le trophée : 1,120 million d’euros !

Français, Tsonga ? Vraiment ? Oui, s’il est solidaire de nos concitoyens en grande détresse, réduits à recevoir des aides de l’État ou des collectivités pour simplement subsister et offrir un toit à leurs enfants. Oui, s’il participe à la construction et à l’entretien des infrastructures de transport, des lycées et collèges, des hôpitaux et des maternités, des équipements culturels et sportifs. Oui, s’il contribue à l’existence des corps indispensables au fonctionnement de la nation, à sa sécurité et à l’avenir de ses enfants : enseignants, personnel hospitalier, militaires, policiers, pompiers.

Non, s’il n’a pas renoncé à son statut d’exilé fiscal. Ce statut qu’il a choisi tout jeune, à peine entré sur le circuit professionnel alors que ses prédécesseurs en égoïsme avaient au moins eu la décence d’attendre deux ou trois ans avant de sauter le pas et de franchir la frontière suisse pour faire un bras d’honneur aux institutions françaises. Aux institutions, mais surtout à la solidarité avec tous ceux, modestes ou précaires, qui n’auront jamais les moyens – ni, par sens civique, l’envie pour la plupart – de soustraire le moindre centime à l’administration fiscale. Un bras d’honneur à tous ceux qui peuvent, à juste titre, percevoir cette attitude comme une gifle méprisante, une insupportable insulte à leur condition.

Tsonga doit pourtant beaucoup à son pays, depuis son arrivée à 13 ans au Pôle espoirs de Poitiers jusqu’à son intégration en 2002 au Centre national d’entraînement de Roland-Garros après trois années passées à l’INSEP. Des structures publiques gérées avec des deniers publics où le jeune sportif a pu bénéficier d’entraîneurs, de soigneurs et de médecins rémunérés eux aussi sur des fonds publics.

Jo-Wilfried Tsonga est, à n’en pas douter, un athlète accompli et un redoutable compétiteur. Mais il n’est, sur le plan humain, qu’un tout petit monsieur, un calculateur minable, indigne de cette nationalité qu’il revendique, de ce drapeau dans lequel il se drape avec un écœurant cynisme quand cela sert ses intérêts.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (75 votes)




Réagissez à l'article

120 réactions à cet article    


  • TSS 28 mai 2010 11:22


    M’etant promené de Genève à Thonon sur la rive sud du Léman le long de toutes ces villas

    appartenant aux plus grands sportifs français je constate qu’il n’est pas le seul !!

    ce qui ne retire rien à la pertinence de votre article !!

    Ex : Prost qui exige de Fillon un circuit de F1 en France aux frais du contribuable et qui ne paie pas

     un centime d’impots en France... !!


    • Fergus Fergus 28 mai 2010 12:09

      Bonjour, TSS.

      Il n’est effectivement pas le seul tennisman : Benneteau, Clément, Gasquet, Mathieu, Monfils, les néo-retraités Mauresmo et Santoro et même le capitaine de l’équipe de France (!) Forget pont partie de ces gens sans éthique qui préfèrent accumuler le fric aux dépens de leurs concitoyens dans la difficulté et du fonctionnement d’un Etat dont ils se vantent d’être les fleurons. Il est vrai que les politiques sont complices puisqu’ils décorent ces personnages qui ne méritent pourtant que le mépris du peuple français.


    • pingveno 28 mai 2010 21:51

      Il est vrai que les politiques sont complices puisqu’ils décorent ces personnages qui ne méritent pourtant que le mépris du peuple français.

      Evidemment qu’ils sont complices. Car prétendre vouloir lutter contre l’évasion fiscale, faut bien ça pour justifier une politique de bouclier fiscal pour les riches à payer par les pauvres...


    • Papybom Papybom 28 mai 2010 11:41

      Bonjour Fergus,

      Comme le disait Monsieur Mélenchon sur les expatriés fiscaux : « ce sont des traitres à la patrie »

      Je me posse la question : doit-on jouer l’Hymne National pour la victoire d’un « Traitre à la Patrie »  ?

      Cordialement.


      • Fergus Fergus 28 mai 2010 12:12

        Bonjour, Papybom.

        Je suis 100% d’accord avec Mélanchon sur ce point. Et je trouve scandaleux que le capitanat de l’équipe de France de tennis ait été confié à l’exilé fiscal Forget. Il est même scandaleux que des joueurs dans le même cas puissent être sélectionnés en Coupe Davis et s’afficher sous le drapeau national au son de la Marseillaise.


      • Lapa Lapa 28 mai 2010 14:57

        Je me posse la question : doit-on jouer l’Hymne National pour la victoire d’un « Traitre à la Patrie »

        ne vous inquiétez pas tant que ça, leur victoire dans un torunoi majeur n’est pas pour demain. C’est généralement la pantalonnade complète.
        Etre autant payé pour si peu de résultats...


      • Fergus Fergus 28 mai 2010 16:40

        Bonjour, Lapa.

        Il ne faut pas minimiser les qualités soprtives de ces athlètes. Tsonga, Monfils (et Rezaï chez les filles) ont indiscutablement le potentiel pour remporter un jour un tournoi du Grand Chelem.


      • LE CHAT LE CHAT 28 mai 2010 11:49

        c’est vrai qu’il ont oublié de mettre un distributeur de Kinder bueno sur le court ! 
        scandaleux !  smiley

        comme dit papybom , c’est l’hymne suisse qu’il faudra jouer si il gagne ! qu’il demande à Jauni de faire ça à la guitare !


        • Fergus Fergus 28 mai 2010 12:15

          Bonjour, Le Chat.

          L’hymne suisse, interprété par Johnny, serait effectivement plus indiqué. Ou plutôt « Money » de Pink Floyd.


        • Gabriel Gabriel 28 mai 2010 11:51

          Tant qu’il y aura des gens pour les applaudir, les admirer et les encourager pourquoi changeraient-ils ? Les fans sont les principaux coupables car ils en ont fait des Dieux !


          • Fergus Fergus 28 mai 2010 12:18

            Bonjour, Gabriel.

            Vous avez entièrement raison. Mais les « supporters » détestent qu’on casse leur jouet et même qu’on montre du doigt les agissements, pathétiques de cupidité, de leurs idoles. On est par conséquent très loin du boycot que l’on devrait observer à l’encontre de ces minables.


          • docdory docdory 28 mai 2010 11:53

            @Fergus


            On voit mal quelle « préparation » permettrait à un sportif d’être en forme le lundi et le mardi , mais pas le dimanche ...
            Deux hypothèses parmi d’autres :
            - il s’était saoulé le samedi soir et avait besoin de soigner sa gueule de bois , ce qu’il n’a pas pu faire en jouant le dimanche 
            - ou alors cette « préparation » se présentait sous forme d’une ... « préparation » !
            Effectivement , ce tennisman, par cette bien peu glorieuse déclaration, perd une bonne part du capital de sympathie qu’il pouvait inspirer ! 

            • Fergus Fergus 28 mai 2010 12:25

              Bonjour, Docdory.

              Au delà de toutes les questions que l’on peut se poser la « préparation » des sportifs, il est un fait que certains d’entre eux accumulent les tournois précédant les épreuves majeures dans un but de préparation physique, mais également pour alimenter leur compte en banque. Si Tsonga avait été raisonnable, il aurait pu, à l’image de joueurs plus raisonnables (ou moins rapaces financièrement !) faire un break de quelques jours avant le début de Roland-Garros et, après un entraînement parfaitement dosé, arriver dans le tournoi au sommet de ses moyens.


            • non666 non666 28 mai 2010 12:40

              Je crois que ce que suggerre ce bon docdory c’est qu’il faut du temps pour eliminer les dernières traces de certains produits dans les urines et le sang...
              Est ce que cela aurait a voir avec le fait que les medecins et veterinaires belges et hollandais impliqués dans les affaires de « pot belge » soient eux aussi, tous resident en Suisse ?

              a langue de pute, langue de pute et demi.


            • Fergus Fergus 28 mai 2010 13:05

              Bonjour, Non666.

              Il est évident que l’emploi de molécules illicites est une pratique courante dans le tennis, sport qui peut se révéler physiquement très exigeant. Mais au delà des précautions prises par les joueurs pour éviter des désagréments en matière de contrôle, force est de reconnaître que les fédérations qui gèrent ce sport ne sont pas au premier plan de la lutte contre le dopage.


            • King Al Batar King Al Batar 28 mai 2010 16:01

              Ben une journée ca change beaucoup de choses.

              Si le mec il a poussé le sameid, qu’il a couru trente bornes, et qu’il a des putain de courbature, mieux vaut patienter une journée pour pouvoir reprendre.

              Je suis surpris qu’un médecin ne sache pas cela. Il faut toujours un jour ou deux d’inactivité ou de décrassage après un gros effort pour la récupération...

              Après c’était à lui de planifier sa préparation. Mais de la a parler de dopage, en parlant de votre statut de médecin, en disant « je ne vois pas ce que cela peut changer. » POur avoir été sportif à un assez bon niveau, oui ca change une ou deux journée, et il n’est pas forcément question de dopage.


            • brieli67 28 mai 2010 12:45

              panem et circenses

              Le peu de Nation et de Patrie adooooooooooooooooooooooooooooore
              les vitrines, tout parti politique au pouvoir en est convaincu.

              Comme si Aldi était allemand, Danone français, Nestlé suisse

              Fergus,
              t’as tes packs de bière ( d’Alsace j’éspère) au frais ; les glaçons du Jaune au froid, des bretzels, des Crackers Belin au sec ?
              L’Afrique du Sud, ça approche...

              onffffff fan foooooooooooooote ....


              • Fergus Fergus 28 mai 2010 13:11

                Salut, Brieli.

                Eh oui, panem et circenses, on en revient toujours là. Et, millénaire après millénaire, cela fonctionne toujours.

                Non, je n’ai pas de bière au frais, fût-elle alsacienne. Je reste sur les pintes que je viens d’écluser dans les pubs irlandais durant deux semaines. Et je ne regarderai de la Coupe du monde de football que quelques moments ici et là, principalement pour voir durant la première phase ces équipes que l’on ne voit jamais et que l’on prend plaisir à voir, de loin en loin, vaincre les favoris.

                Bonne journée.


              • geo63 28 mai 2010 13:47

                Bonjour Fergus,

                Parmi les récentes déclarations de Tsonga, il semblerait qu’il ait regretté que le prochain tour de Coupe Davis se jouent à Clermont-Ferrand, il aurait « préféré une grande ville ». Inutile de dire que les auvergnats ont apprécié, après cela il s’étonnera d’être accueilli avec des noms d’oiseaux.
                Les matches doivent se dérouler au Zénith et par le passé un tour de la Coupe Davis a déjà eu lieu au même endroit et les joueurs avaient apprécié et l’avaient dit, me semble-t-il.
                Lorsque j’étais jeune...il y a de cela des décennies...le sport était pour moi une passion, actuellement tous ces sportifs surpayés et cons me laissent de marbre. Ils sont tout à fait dans l’esprit du temps.


                • Fergus Fergus 28 mai 2010 14:12

                  Bonjour, Geo63.

                  L’Auvergnat de Bretagne que je suis a apprécié comme il se doit cette déclaration condescendante d’un joueur, lui même provincial, parvenu sans doute trop tôt au sommet de son sport. Trop tôt pour avoir eu le temps d’apprendre le respect des autres et la solidarité, des valeurs dont il ne connaît manifestement pas le sens.

                  Qui plus est, ce monsieur devrait s’estimer heureux d’être sélectionné malgré son statut d’exilé fiscal en équipe de France de Coupe Davis, et par conséquent adopter un profil bas. Quand on préfère le fric à l’éthique sociale, le seul droit que l’on devrait avoir devrait être de se taire.


                • Papybom Papybom 28 mai 2010 13:58

                   

                  Fergus,

                  Merci d’avoir proposé cet article. On pourrait épiloguer à la lecture de la liste des «  traites  ». Fin d’article http://fr.wikipedia.org/wiki/Expatriation_fiscale

                  Je remets le lien de M Mélenchon (pardon pour la pub.) http://www.dailymotion.com/video/xd6tt2_melenchon-expatfiscaux-sont-des-tra_news

                  Mais en contre-arguments, j’aime bien ce calcul trouvé sur la toile  :

                  Petite leçon sur le bouclier fiscal français pour les nuls.

                  Il était une fois dix copains qui aimaient la bière. Chaque jour, ils allaient prendre un demi et l’addition se montait à 100 euros. Et comme ils payaient leur part respective selon les critères qui servent à payer nos impôts, cela donnait ceci : les quatre premiers (les plus pauvres) ne payaient rien, le cinquième payait 1 euro, le sixième, 3 euros, le septième, 7 euros, le huitième, 12 euros, le neuvième, 18 euros, et le dixième, le plus riche, payait 59 euros.

                  Or voici qu’un jour le patron leur fit la proposition suivante : « Puisque vous êtes tous d’excellents clients, je vais vous faire une réduction de 20 euros sur le prix des bières que vous consommez chaque jour. L’addition se montera donc à 80 euros Le groupe accepta, et continua à payer de la même façon que nous payons nos impôts. Rien ne changea donc pour les quatre premiers. Ils continuèrent à boire gratuitement. Mais pour les autres, ceux qui payaient, comment pouvaient-ils répartir équitablement les 20 euros de réduction pour que chacun en profite ? Ils prirent leur calculette : 20 divisé par 6, cela fait 3,33 euros ; mais s’ils soustrayaient cette somme à chacun, le cinquième et le sixième seraient payés pour boire leur bière.

                  Le patron suggéra donc qu’il serait équitable de réduire la note de chacun dans les mêmes proportions et il calcula donc ce que chacun devrait payer. Le cinquième n’avait plus rien à payer, comme les quatre premiers (100 % d’économie) ; le sixième paierait 2 euros au lieu de 3 (33 % d’économie), le septième, 5 euros au lieu de 7 (28 % d’économie) ; le huitième, 9 euros au lieu de 12 (25 % d’économie) ; le neuvième, 14 euros au lieu de 18 (22 % d’économie) ; le dixième, 49 euros au lieu de 59 (16 % d’économie). Chacun d’eux y gagnait et les quatre premiers continuaient à boire gratuitement.

                  Mais une fois sorti du bar, les amateurs de bière commencèrent à comparer leurs économies respectives. « J’ai seulement gagné un euro sur 20, déclara le sixième homme, alors que le dixième a gagné 10 fois plus ! – C’est vrai, s’exclama le cinquième, j’ai économisé seulement 1 euro ! Ce n’est pas juste qu’il ait eu 10 fois plus ! – C’est vrai, s’écria le septième, pourquoi devrait-il avoir une réduction de 10 euros alors que la mienne est de 2 euros ? C’est toujours les plus riches qui sont avantagés ! - Une minute ! Tempêtèrent les 4 premiers d’une seule voix. Nous n’avons rien eu du tout. Le système exploite les pauvres. » Les neuf tombèrent à bras raccourci sur le dixième.

                  Le lendemain, ce dernier ne vint pas au bar et les neuf autres s’assirent et prirent leur bière sans lui. Mais quand vint le moment de payer, ils découvrirent quelque chose d’important : ils n’avaient pas assez d’argent à eux tous, pour payer ne serait-ce que la moitié de la note.

                  Bonne réflexion  !

                  Cordialement.







                   


                  • Firedog Firedog 28 mai 2010 15:48

                    Sauf que les 9 premiers travaillent pour le dixième, qui est un riche oisif. Donc, dans la boîte, pour qu’il y ait une bonne ambiance, il semblerait logique que le 10e paie la tournée pour remercier les 9 premiers de l’enrichir.


                  • Fergus Fergus 28 mai 2010 16:48

                    Merci pour ces liens, Papybom, et pour le rappel de cette parabole fiscale qui serait une excellente démonstration si ne dominait pas, comme le remarque Firedog (que je salue), la probabilité que le 10e buveur soit un riche oisif.


                  • titi 28 mai 2010 22:44

                    Dans votre liste des expatriés il manque :

                    Yannick Noah résident aux USA.
                    Renaud résident au royaume uni.

                    Je suis assez d’accord pour dire que les sportifs et les artistes ne devraient pas se mêler de politique.


                  • LE CHAT LE CHAT 28 mai 2010 15:09

                    salut cousin ,

                    les vrais riches de chez riche jouent eux au golf , selon la règle que plus la position sociale est élevée , plus les boules sont petites ( les chomeurs jouent au basket de rue , les prolos aiment le foot ) .

                    Sarko joue t il aux billes avec Jacques Ségala ?


                  • Fergus Fergus 28 mai 2010 16:57

                    Bonjour, Calmos.

                    J’éprouve également une certaine réticence à regarder le tennis tant ce sport est depuis fort longtemps vérolé par le fric.

                    A cet égard, je me souviens d’une exhibition organisée à Londres au profit d’une oeuvre caritative avec sur le court Chris Evert face à Jimmy Connors. On aurait pu croire que ces deux-là avaient donné gratuitement leur temps. Eh bien non, ils avaient été logés dans un hôtel de luxe et défrayés pour une prestation caritative pourtant présentée comme « bénévole ». Les comptes faits, il n’était resté que des clopinettes à l’association.
                     
                    Dans le même temps, le sale gosse du tennis, John McEnroe, participait, gratuitement, à des rencontres avec des gosses des rues de New York. L’élégance n’est pas toujours dans le sourire marketé, les habits impeccables et la maîtrise du langage !


                  • Dzan 28 mai 2010 19:28

                    Bonjour Calmos
                    Quel plaisir de puvoir vous plusser.
                    Bon WE


                  • cathy30 cathy30 28 mai 2010 15:01

                    bonjour Fergus
                    j’adore le tennis et j’en arrive à me réjouir de la défaite des français à présent, c’est grave, dont celles de tsonga et Monfils par un grand inconnu. Quelle suffisance... Ils devraient se faire siffler sur les cours pour leur traîtrise.


                    • Fergus Fergus 28 mai 2010 17:02

                      Bonjour, Cathy.

                      J’aime également beaucoup ce sport, bien que l’ayant fort peu pratiqué. Et comme vous, je suis déçu par les comportements des jeunes Français. Peut-être ne sont-ils pas pires que les autres, mais au moins, concernant ces derniers, nous ne sommes pas au courant de leurs turpitudes, de leurs caprices et du peu de cas qu’ils font de leur concitoyens moins favorisés.


                    • Yohan Yohan 28 mai 2010 15:06

                      Salut Fergus
                      Selon l’appréciation de la chose par les professionnels, (Mats Wilander en têtet qui trouve la requête parfaitement fondée), la demande de Tsonga est parfaitement légitime car elle procède d’us et coutumes qui veut que les pays organisateur protègent leurs joueurs nationaux, ce que tous les autres tournois font volontiers quand ils sont sollicités par les leurs.
                      Certes, du point du vue de l’équité, c’est discutable, mais comme tous les tournois acceptent cette règle depuis des lustres, autant faire pareil. Il serait idiot que la France soit la seule à y déroger.


                      • Fergus Fergus 28 mai 2010 17:07

                        Salut, Yohan.

                        Je sais grosso modo cela. Mais la règle non écrite veut également qu’un champion du pays organisateur joue dès le premier jour sur le court principal, en présence des personnalités venues se faire filmer par les caméras du service public. D’où, sans doute, la participation de Tsonga dès dimanche. Evincé de cet honneur, lui n°1 français, aurait alors pu reprocher vertement aux organisateurs de l’avoir écarté au profit d’un second couteau. Quand les joueurs érigent le caprice en dogme, ce sont toujours les organisateurs qui ont le mauvais rôle !

                        Bonne journée.


                      • Mycroft 28 mai 2010 17:18

                        Pourquoi donc ?

                        Au pire, on risque quoi ? de voir nos équipe défavorisé ? Ca permet d’économiser sur leur salaire.

                        On y gagne en éthique, et financièrement. Il n’y a que sur le plan du chauvinisme ridicule et stupide à la 98 qu’on y « perd ».

                        On s’en fout que les sportifs de tel ou tel nation gagne, quand on est un poil intelligent, on veut juste voir du beau sport.

                        Et le sujet de l’article est double, car non seulement ce monsieur demande un traitement de faveur, mais il le demande à un pays qu’il trahis ouvertement.


                      • Fergus Fergus 28 mai 2010 18:43

                        100% d’accord avec vous, Mycroft : on se fiche royalement (au moins vous et moi) que le vainqueur d’un match soit français ou étranger, pourvu qu’il offre un spectacle de qualité et qu’il se conduise dans le respect des règles et de l’esprit du jeu.

                        Bonne journée.


                      • PtitLudo PtitLudo 28 mai 2010 15:49

                        Tennis, Foot, maintenant Rugby, même combat, tous ces traîtres gagnent de l’argent grâce à des infrastructures que nous leur payons, ils vont dépenser cet argent à l’étranger et après ils reviennent nous faire la leçon, et pour celà obtiennent des décorations (légions d’honneur et autres).

                        Ah oui ils sont invités aussi dans tous les grands shows caritatifs pour faire verser une larme au bon peuple quand ils promettent un don ridicule en proportion de leurs revenus, et pour celà sont adulés par les faibles d’esprit. Au passage ils ne manquent pas de faire leur auto-promo bien sûr, ils sont pas venus pour des prunes non plus !


                        • Fergus Fergus 28 mai 2010 17:14

                          Bonjour, Ptit Ludo.

                          Constat, hélas ! assez lucide sur les pratiques actuelles de nos sportifs.

                          Pour ce qui est de leur participation aux oeuvres caritatives, je vous renvoie plus haut à une anecdote racontée en réponse à un commentaire de Papybom. Bien qu’elle ait concerné Evert et Connors, elle reste d’actualité tant les moeurs, non seulement ne se sont pas améliorées, mais bel et bien dégradées.

                          Quant aux décorations, outre le fait que je trouve ridicule d’en épingler au veston du premier athlète qui décroche un titre, il me semblerait légitime d’en déchoir tous les récipiendaires qui ont choisi l’exil fiscal et se sont ainsi détournés sans vergogne de leurs devoirs vis-à-vis de la société française.


                        • iris 28 mai 2010 16:10

                          grève du foot -du tennis à la télé et dan les stades-aller marcher dans la nature et jouer avec vos enfants§
                          CELA LES PUNIRA BIEN+ DUREMENT


                          • Fergus Fergus 28 mai 2010 17:17

                            Bonjour, Iris.

                            Entièrement d’accord avec vous : rien de tel que la randonnée pour réussir son sevrage du sport-fric télévisé.


                          • King Al Batar King Al Batar 28 mai 2010 16:20

                            Moi je vous trouve un peu durs tous là quand même....

                            Dnas la mesure ou tout le monde le fait, c’est vrai que c’est scandaleux, mais pourquoi Tsonga se génèrait il plus que Johny, Michelle Laroque ou bien d’autres.

                            Pourquoi lui serait il moins francais que Michelle Laroque. J’ai un semblant de réponse qui trotte dans ma tête mais si je le dis, on va hurler à la parano.

                            Alors j’ai envie de poser deux questions. Auriez vous tenu le même type de Discours s’il avait gagné Rollan Garros ? Et s’il avait été blanc ?

                            Sinon oui le tennis est un sport de riche, et d’individuel. Bref tout ce que je ne suis pas, mais même si RG ne m’interesse pas, et que je considère Tsonga comme un tennisman prommetteur mais pour l’instant pas terrible, je ne suis pas aussi critique que vous...


                            • chams 28 mai 2010 17:18

                              arrete !

                              je hurle pas mais effectivement la je dis : parano !

                              jaunit est plutot pale non ? pourtant il me semble qu’il en prend plus que jwt dans la gueule au sujet de son adresse fiscale.

                              faut arrêter de tout le temps tout ramener au racisme des français visage pale colonialiste et vilain pas beau. ça devient n’importe quoi a la fin.
                              je dégueule autant sur un français blanc qui crache sur la france que sur un deuxième ou troisième génération qui en fait autant.
                              et inversement celui qui aime la france et ses valeurs est pour moi français quelques soit sa couleur. même violet.
                              et je me crois représentatif de la majorité.

                            • Fergus Fergus 28 mai 2010 17:26

                              Bonjour, King Al Batar.

                              Il existe une colossale différence entre Tsonga et Johnny ou Laroque : il a bénéficié durant des années d’infrastructures et de services entièrement gratuits sans jamais renvoyer l’ascenseur car il a pris la clé des champs hélvètes quasiment dès qu’il a commencé à gagner du fric sur le circuit.

                              Je ne peux évidemment pas parler pour les autres intervenants du fil, mais en ce qui me concerne, il est évident que mon discours aurait été strictement le même si Tsonga avait été blanc (ce qu’il est à 50%), jaune, rouge et même vert si l’on venait à découvrir des humains de cette couleur. Au demeurant, je mets tous les tennismen exilés fiscaux dans le même sac, quelle que soit leur couleur et quel que soit leur palmarès. A ce propos, en quoi un vainqueur de tournoi serait-il plus respectable qu’un second couteau ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès