Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Le football et les oligarques russes. La suite

Le football et les oligarques russes. La suite

Voici la suite pour le moins inattendue de mon dernier article intitulé « Le foot, sport favori des oligarques russes ».

D’après une information publiée sur le forum des fans du site internet du FC Vaduz, si le club est racheté par l'oligarque russe Sergei Makhlai, un nouvel entraîneur sera engagé.

L’acheteur potentiel insiste sur le remplacement de l’entraîneur actuel Eric Orie. Apparemment le digne successeur sera un coach de renommée, de nationalité russe ou européenne, avec une solide expérience acquise à la tête soit d’un club russe ou alors d’un club européen appartenant à un oligarque russe.

Des critères très discriminatoires et sélectifs, n'est-ce pas ? Mais pourquoi donc tous ces riches Russes pensent-ils donc être d’excellents entraîneurs et gérants de club de football ?!

Il y a deux candidats possibles. Le premier est Luiz Felipe Scolari, qui de 2008 à 2009 fut l'ancien entraîneur de Chelsea - club appartenant à Roman Abramovitch - avant de devenir en Juin 2010 l’entraîneur du club brésilien Palmeiras de Sao Paolo. Son contrat se termine dans le courant 2012. En avril Scolari annonçait que certaines équipes asiatiques sont très intéressées à travailler avec lui. Le contrat de Scolari pourrait coûter à Vaduz la bagatelle de 6 à 8 millions d'euros par an.

Le second candidat est le « Mourinho russe » Yuri Krasnozhan, ancien entraîneur du plus riche club de Russie Anzhi. Krasnozhan fut congédié en Février 2012 en raison de divergences d'opinion avec les propriétaires (eux aussi des oligarques). Le montant de l’éventuel contrat avec Krasnozhan n’est pas connu, mais il devrait être similaire à celui de Scolari.

Makhlai ne négligera pas non plus les joueurs. Actuellement le montant maximum des sommes versées pour les joueurs de Vaduz ne dépasse pas quelques centaines de milliers d'euros, mais l'oligarque russe promet d'augmenter considérablement les budgets pour l’acquisition aussi bien de nouveaux joueurs que de gérants et d’entraîneurs. Oui, les russes voient la vie et le foot en grand !

Mais il y a un autre aspect qui m’intéresse dans cette histoire. Sergei Makhlai et son père Vladimir Makhlai sont partis en Europe pour échapper à la justice russe. Qu’adviendra-t-il du club, de ses joueurs et de ses entraîneurs de renom si Moscou demande le gel des avoirs de ces oligarques ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Yvance77 12 juin 2012 12:34

    C’est quoi l’interêt de ce billet ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Thomas Martin

Thomas Martin
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires