Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Le Hakka est-il politiquement correct ?

Le Hakka est-il politiquement correct ?

Nous avons tous vu lors de la finale de la Coupe du Monde de Rugby, les All blacks pratiquer un Hakka impressionnant, face à des Français impassibles pas du tout intimidés. Ce rituel maori qui se retrouve dans l’ensemble du Pacifique Ouest possède tout de la danse guerrière, de l’intimidation et de la provocation. Les premiers hakkas étaient même teintés d’obscénités et d’insultes à l’adversaire, hélas non traduites, sauf par quelques anthropologues spécialistes de la région. Il suffit de regarder Piri Weppu excitant ses hommes de la voix et du geste pour se dire que ce n’est pas vraiment gentil et poli. Les All Blacks ne sont pas des Bisounours, et c’est pour cela qu’on les aime !

Pourtant, personne en France n’oserait remettre en cause cette tradition venue des antipodes. D’ailleurs les Wallisiens qui sont citoyens français ont eux aussi leur danse qui ressemble fort au hakka. Il ne serait pas venu à l’idée de ceux qui critiquent les paroles martiales de la Marseillaise qui incitent à la haine de l’ennemi de fustiger les All Blacks ou les autres Polynésiens quand ils tirent la langue, passent le plat de la main sous la gorge ou font une sorte de bras d’honneur collectif. Nous ne sommes pas du tout dans la guerre en dentelles et le fameux « tirez les premiers, Messieurs les Anglais ». Disons tout de suite que le Hakka n’est plus désormais une danse de préparation à la guerre comme à son origine, mais qu’il garde une symbolique guerrière évidente. Que pourrions-nous faire pour leur montrer « qu’on en a » ?

Déjà, le fait de se rapprocher au plus près en les fixant dans les yeux est un bon début, on pourrait montrer notre cul, mais on aurait du mal à le justifier par une vieille tradition française. Il est donc étonnant que les ligues de vertu, celles qui parlent de respect, de civilité, de consensus d’hygiène du langage et autres balivernes ne se soient pas indignées, le mot est à la mode, devant une telle provocation venue d’un autre temps, celui des cannibales qui bouffaient les La Pérouse et consorts. Parmi ceux qui n’ont que la culpabilisation, la repentance aux lèvres, le pardon demandé pour chaque événement de notre histoire (il est certes des épisodes peu glorieux et condamnables), il n’y a personne qui ose critiquer les Néozélandais en les traitant de barbares, de va-t-en-guerre, de poujadistes ou de cocardiers chauvins. Sous Louis XIV, une chanson populaire reprenait en refrain, « le Hollandais qui a mangé ma sœur », ce n’était pas très fair play, d’autant que les Bataves n’ont guère la réputation de cannibales.

Et puis nous avions le fameux chant de fin de noce : « buvons un coup, buvons en deux, à la santé des amoureux, à la santé du Roi de France, et merde pour le Roi d’Angleterre qui nous a déclaré la guerre ». Que diraient les partisans du respect et de la bien-pensance si l’on se mettait à ré-entonner ce chant sur les terrains de rugby lors des confrontations avec nos voisins de la Rose ? Cela dit, ce fut un beau match pour des Français donné battus d’avance, il suffisait d’un drop pour le gagner, d’autant que le fougueux Piri Weppu a raté trois coups de pieds. Que les All Blacks continuent à jouer comme cela pour enchanter les amateurs de ballon ovale et que vive le hakka, même s’il n’est pas politiquement correct et d’une certaine façon se fout de notre gueule. Mais un jour, la question se posera dans un monde qui devient lisse, lâche et peureux.

A force de se poser des questions sur ce qu’il faut faire et ne pas faire, dire et ne pas dire, on n’osera bientôt plus rien en Occident. PS : J’ai assisté au match dans les jardins de l’Ambassade de France à Kampala, il y avait un Néozélandais isolé et rassurez-vous, personne ne l’a insulté. Il a même été invité à dire un mot à la fin du match. C’est aussi ça le sport !


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • tikhomir 24 octobre 2011 11:02

    "Que les All Blacks continuent à jouer comme cela pour enchanter les amateurs de ballon ovale et que vive le hakka, même s’il n’est pas politiquement correct et d’une certaine façon se fout de notre gueule."

    Les paroles en tout cas ne sont pas moqueuses ni cruelles, elles sont vraiment bien, pour les deux hakas qu’ils utilisent. C’est la gestuelle seulement qui est provocante.

    Le haka Ka Mate :

    Frappez des mains sur les cuisses ! Bombez le torse ! Pliez les genoux ! Laissez vos hanches suivre le rythme ! Frappez des pieds aussi fort que vous pouvez ! C’est la mort ! C’est la mort ! C’est la vie ! C’est la vie ! Voici l’homme poilu qui fait briller le soleil ! Faites face ! Faites face, en rang ! Soyez solides et rapides ! Devant le soleil qui brille !

    Le haka Kapa o Pango :

    Laissez-moi devenir un avec ma terre, C’est notre terre qui gronde, Nous sommes les All Blacks , Il est temps ! C’est mon moment ! Notre règne Notre suprématie triomphera Et nous atteindrons le sommet ! La fougère argentée ! All Blacks ! La fougère argentée ! All Blacks !


    • Fergus Fergus 24 octobre 2011 11:23

      Bonjour, Georges.

      Le Haka est une tradition plutôt sympathique avec sa gestuelle et ses mimiques guerrières. Je suis pour son maintien. La Haka n’a d’ailleurs jamais ni avantagé ni désavantagé les Blacks.


    • tikhomir 24 octobre 2011 11:34

      Allez, pour le plaisir et la culture :

      Le haka des îles Samoa (Siva Tau) :

      Guerriers des Samoa, Que votre mission réussisse ! Guerriers des Samoa, Que votre mission réussisse ! Guerrier des Samoa, Je suis fin prêt. Il n’y a nulle autre équipe, nulle part. Je suis prêt, complètement préparé. Ma force est à son comble. Poussez-vous, écartez-vous. Car ce guerrier est unique. Le Guerrier Samoan. Le Guerrier Samoan. Le Guerrier Samoan règne au Samoa

      Le haka des îles Fidji (Cibi) :

      Prépare-toi, prépare-toi. Oh, oh, oh, oh, oh, oh, oh, oh. Prépare-toi, prépare-toi. Oh, oh, oh, oh, oh, oh, oh, oh. Regarde par ici, regarde par ici. Je te construis une muraille. Regarde par ici, regarde par ici. Je te construis une muraille. Un coq et une poule, un coq et une poule. Ils attaquent, ils attaquent, ils attaquent. Je n’ai pas le droit de m’assoupir. Sauf quand j’entends les vagues se briser. Ton navire gît au fond. Mais ne crois pas que j’ai coulé moi aussi. Ta défense attend juste. Que je l’attaque pour s’écrouler

      Le haka du Tonga (Kailao) :

      Oui, oui ! Oui, oui ! Je parlerai au monde entier Pour dire que les Aigles des Mers sont morts de faim. Que l’étranger et le vacancier se méfient. Aujourd’hui, destructeur d’âmes, je suis partout. Du demi d’ouverture à l’arrière. J’ai perdu mon humanité. Hé ! Hé ! Oui ! Je faucherai les mauls et les en avants Et croquerai tous les coeurs féroces que vous connaissez. Je boirai l’océan, dévorerai le feu. Ma volonté sera exaucée dans la mort ou la victoire. C’est ainsi que les Tonga meurent pour leur devise. Qu’ils donnent tout pour leur devise.

      Vous noterez que le plus dur, c’est celui du Tonga.


    • Georges Yang 24 octobre 2011 11:58

      Fergus
      Je n’ai rien contre le hakka, je constate simplement que les moralistes qui voient partout des dérapages en France n’en voient pas un ici, alors que s’ils appliquaient leur raisonnement à la lettre, ils devraient hurler au délit raciste, nationaliste ou guerrier


    • LE CHAT LE CHAT 24 octobre 2011 11:21

      Fortiches les gens du Pacifique , ils ont inventé les pompom girls !

      c’est sympa ces petites chorégraphies , on ne boude pas notre plaisir de les contempler !


      • Yvance77 24 octobre 2011 11:36

         smiley excellent minou excellent 


      • Ariane Walter Ariane Walter 24 octobre 2011 14:06

        je l’ai vu en direct à la foire de Shanghai et c’est vrai que vu de près ça fait frissonner.


        • Dominitille 24 octobre 2011 14:34

          « Les jardins de l’ Ambassade de France » à Kampala, cela fait vieille France avec petits fours et tasse de thé pour les dames et champagne pour les messieurs habillés de blancs.
          Le hakka a été vu tellement de fois qu’à présent cela fait partie du folflore. Vous, qui êtes si loin de la métropole, vous n’avez sûrement pas vu les hakka qui ont fleuri dans telles et telles émissions. Sur Canal+ les employés ont tous fait un hakka dans les jardins de canal+.
          Le hakka ? la nouvelle valse occidentale.
          Pour les Français, je n’ai suivi que de très loin le mondial, je dirai qu’ à côté du football, ils se sont mieux comportés.
          Bonne journée


          • Dominitille 24 octobre 2011 15:51

            Dommage qu’ au lieu d’en rire, mon moinsseur-rémora n’en ait pas fait autant !
            j’ai connu les jardins du consul de France d’un pays d’ Afrique occidentale, donc c’était pour moi come un retour aux sources !!!


          • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 24 octobre 2011 16:25

            Pour moi le hakka est incontestablement un élément qui avantage les pays le faisant.
            Je ne peux citer que mon exemple dans les arts martiaux où 50% du combat est presque décidé au moment où les deux adversaires se font face, l’attitude est primordiale.

            Les joueurs des autres pays n’ont qu’a leur tourner le dos pendant qu’il font le hakka, refuser la violence, vider sont esprit de toute haine c’est aussi un pas vers la victoire.


            • Georges Yang 24 octobre 2011 16:38

              Certains commentaires sont pertinents mais personne ne répond à la question :
              Pourquoi les pacifistes et les droit-de-l’hommistes ne s’insurgent-ils pas contre le hakka ?


              • tikhomir 24 octobre 2011 16:48

                Pourquoi vouloir absolument inventer des problèmes qui n’existent pas ? Si personne ne se plaint du haka : tant mieux !


              • King Al Batar King Al Batar 24 octobre 2011 17:49

                Je pense que c’est parce que dans leur état d’esprit de bisounours, le Rugby est un sport qui (doit disant) respire le faur play, et comme ils sont trop cons pour s’y interesser, il s’imagine que cela fait parti du truc.
                Maintenant pour être franc, je pense que plus un sport est physique, plus les contacts sont engagés et plus l’intimidation d’avant match, et le travail sur le mental de l’adversaire est important.
                Je me souviens encore des vidéo ou Mohamed Ali invectivait, insultait gravement et provoquait ses adversaires avant la rencontre, et cela ne l’a pas empêché d’être un grand de ce sport. Mordre une oreille en plein combat c’est bien sur un autre débat...
                En tout cas, il y a des choses en boxe que l’on ne voit nulle part ailleurs, et c’est vrai que c’est très rare dans un sport de voir un mec avant le combat annoncer qu’il va ratatiner son adversaire, remettre en jeu sa virilité et l’inviter à retourner chez sa mère. En boxe c’est très courant car dans ce sport une seule vérité compte : celle du ring, et c’est entre les cordes que l’on doit assumer ses propos.
                Je pense que le Hakka est a peu près dans le même esprit, de l’intimidation. Je ne pense même pas que ce ne soit pas fair play. Ce qui n’est pas fair play, c’est de pourrir le match, de tricher, d’être mauvais perdant etc... Bref tout ce qui se passe pendant et après le match. L’intimidation, dans un sport de brutes, me parait tout a fait respectable et faire parti du sport.
                Sun Tzu, que je présume vous n’ignorer pas, place l’intimidation et la peur comme des éléments essentiels dans l’art de la guerre, mais peuvent être transposé dans tout combat, dont le Rugby ou la Boxe.
                Bien a vous, cher Georges !


              • Georges Yang 24 octobre 2011 20:29

                Merci King pour ce lien avec la boxe


              • Wazix23 24 octobre 2011 16:50

                Ancien joueur je suis, le hakka c’est....BOF !


                • Wazix23 24 octobre 2011 16:54

                  C’est plus le manque de gestuel de l’arbitre qui interpelle... surtout face aux fautes volontaires et non sanctionnées du célèbre néo-zélandais Richie Mccaw, le flanqueur n° 7 : hors jeu et talonnage à la main sous le nez de Craig Joubert.


                  • sisyphe sisyphe 24 octobre 2011 19:31

                    Puisque Georges Yang m’a invité à lire son article, c’est chose faite, et, effectivement, je le trouve assez stupide, surtout sous l’aspect gnangnan ; « pourquoi les droits-de-l’hommiste ne s’indignent-ils pas, gnagnagna... ? » 


                    Alors, Monsieur Yang, quelques éléments de réponse : 

                    1) le haka n’est qu’un rituel, une danse ; en aucun cas un ACTE guerrier

                    2) si vous vous étiez renseigné un minimum, vous sauriez que le haka a une connotation tant guerrière que d’accueil, de bienvenue : ce qu’en dit wikipedia : 

                    Selon la mythologie māoriTama-nui-to-ra, le dieu soleil, avait deux épouses : Hine-raumati, dame de l’été, et Hine-takurua, dame de l’hiver. L’enfant né de Tama-nui-to-ra et de Hine-raumati s’appelait Tane-rore. Il fut crédité de l’origine de la danse. Tane-rore est le tremblement de l’air vu lors des journées chaudes de l’été et est représenté par le tremblement des mains lors de la danse.

                    Le Haka, danse de rituelle Māori, gravure duxixe siècle

                    Haka est un nom générique pour toutes les danses Māori. Etymologiquement, le mot haka signifie « faire ». Et ce type de danse se pratiquait dans toute l’Océanie polynésienne. Il n’était pas rare de trouver dans les paroles des haka des mots crus, et des insultes à destination de l’ennemi. Aujourd’hui, le Haka est défini comme la partie du répertoire de danse où les hommes sont à l’avant et les femmes à l’arrière pour le support vocal. La plupart des Haka présentés aujourd’hui sont des Haka taparahi ou Haka sans armes.

                    Plus que tout autre aspect de la culture Māori, cette danse complexe est une expression de la passion, de la vigueur et de l’identité de ce peuple. Le Haka, plus qu’un passe-temps, était une coutume d’importance, particulièrement au moment de souhaiter la bienvenue lors de rencontres sociales. La réputation des tribus reposait en partie sur leur habileté à faire le Haka (Hamana Mahuika).


                    Voilà pour le haka ; coutume spectaculaire, et en aucun cas une quelconque atteinte aux « droits de l’homme » (vous ne vous sentez pas un peu ridicule en disant ça ?) 


                    Par ailleurs, pour ce qui est de la chanson française que vous évoquez : 

                    « Buvons un coup 

                    Buvons en deux 

                    A la santé des amoureux 

                    A la santé du Roi de France

                    Et merde pour le Roi d’Angleterre 

                    Qui nous a déclaré la guerre... »


                    elle s’intitule : « Le 31 du mois d’Aout » et c’est une chanson de marin, qui fait référence à l’attaque de Bordeaux par un navire britannique ; d’où la défense de la marine française.

                    Et je trouve parfaitement légitime de dire merde à un Roi qui nous a déclaré la guerre (c’est un minimum smiley


                    Bref, un article à côté de la plaque. 

                    Vive le haka et les « droits-de-l’hommistes » ! 

                     smiley smiley 


                    • Georges Yang 24 octobre 2011 20:28

                      Sisyphe
                      Je pensais article sur la Libye
                      Mais restons-en au Hakka, quand on passe la main sous la gorge, ça symbolise bien égorger
                      Le Hakka est une intimidation rituelle et symbolique que j’apprécie
                      .Ce que je fais remarquer, c’est que ceux qui s’offusque de dérapages seraient les premiers à fustiger les Français s’il osaient un rituel aggressif ou d’intimidation de l’adversaire avant un match


                    • sisyphe sisyphe 24 octobre 2011 22:21

                      @ yang 


                      je ne lis pas tous les articles, et n’interviens pas non plus sous tous ceux que je lis

                      Désolé, je n’ai pas lu le votre sur la Libye, et n’ai pas spécialement envie de le lire, vous connaissant..

                      A la prochaine. 

                    • Georges Yang 24 octobre 2011 23:35

                      Dommage vos indignations m’amusent bien souvent, je doute que vous croyez sincèrement à vos indignations outrées


                    • zany 24 octobre 2011 21:20

                      Oh c’est drôle le haka et même exotique, des regard plein d’amour.

                      Les habitant des îles étais regroupé en tribu constamment en guerre les unes aux autres, le guerrier étais au sommet de la chaine social, chaque tribu avais sont hakka sensé donner force et courage aux combattants qui une fois avoir tuer un adversaire s’appropriait sa force en le........mangeant............(la langue tirer dis je vais te manger), ont reconnaissais la bravoure d’un guerrier a ses tatouages qui montrais ses victoires sur les guerriers ennemi.

                      Faut être claire c’est une danse de guerre au même titre que la Marseillaise d’ailleurs, je trouve sa pas mal mais je préfère le KA MATE que le PANGO (égorgement), il ne faut pas rester stoïque devant ce spectacle mais le relever (ce dont les bleu font très bien, saluer en cela par la plupart des commentaires)

                      C’est chabal qui disais s’être fait accueillir par des enfants de primaire en NZ qui faisais le haka, chabal en à eu des frissons ^^.

                      Le haka agressif ? Non sa veut dire je vais te manger te tuer etc...

                      J’ai jamais vue un blacks manger un français à la fin d’un match, faut respecter les traditions, la NZ c’est de l’anglais avec des maori, et c’est tous sauf stable, le haka est une marque de reconnaissance au maori de la part des nz anglais, c’est plutôt réussi je trouve.

                      Faut respecter les traditions des îliens

                       http://www.youtube.com/watch?v=-rDoV0EBu44&feature=related

                      Les all blacks qui le font en costard ^^ et devant le roi en plus ^^
                      http://www.youtube.com/watch?v=2Vxy_-e_hZ8&feature=related

                      KELLEHER après la victoire du brennus a Toulouse ^^
                      http://www.youtube.com/watch?v=-djrrsVMBw0

                      C’est très bien je trouve...


                      • Georges Yang 24 octobre 2011 21:25

                        Oui, c’est une tradition, ça ne mange pas de pain, mais alors, la Marseillaise aussi et certains pourtant s’en offusquent et ne disent rien sur le hakka


                      • zany 24 octobre 2011 21:47

                        Bah faut pas être plus bête que certain qui ne respecte rien, tenez
                        ont as le pilou-pilou pour toulon ^^

                        http://www.youtube.com/watch?v=PqPKRnb2s_s&feature=related

                        Bon il articule mal mais sa donne ça

                        Ah ! Nous les terribles guerriers du Pilou-Pilou
                        Qui descendons de la montagne vers la mer
                        Pilou Pilou !!!!
                        Avec nos femmes échevelées allaitant nos enfants
                        À l’ombre des grands cocotiers blancs
                        Pilou Pilou !!!!
                        Nous les terribles guerriers du pilou pilou poussons notre terrible cri de guerre !
                        ARRRRRRHHH’’
                        J’ai dis terrible cri de guerre !!
                        arrrrrhhhh
                        Parce que Toulon !
                        ROUGE
                        Parce que Toulon !
                        NOIR
                        Parce que Toulon !
                        Rouge et noir !
                        (les paroles en police normale sont prononcées par un meneur, les paroles en italique sont scandées par la foule).

                        Bon c’est ridicule mais c’est drôle et entrainant ^^

                        Sinon la remise en cause du haka avais déjà été faite il y à un siècle, c’étais l’excuse qu’on avais trouver aux défaites successive des équipe européenne face aux blacks ^^


                      • boris boris 24 octobre 2011 23:22

                        Les mecs qui vous font un Haka, en réponse un bras d’honneur .


                        • boris boris 24 octobre 2011 23:23

                          Version hard , vous sortez votre revolver et vous visez la rotule .


                        • Georges Yang 24 octobre 2011 23:33

                          La rotule au pistolet,c’est le knee caping,une spécialité irlandaise, au temps de l’IRA
                          Quand ils étaient raisonnables ils faisaient au préalable baiser le pantalon pour éviter des morceaux de tissu dans la plaie et ainsi diminuer le nombre d’amputation


                        • King Al Batar King Al Batar 25 octobre 2011 00:11

                          Allez Cher Georges pour vous faire marrer, parce qu’on l’a oublier ; voici à quoi ressemblait le Haka dans les années 70, c’etait franchement ridiculissime !

                          http://www.sudouest.fr/2011/10/24/1973-quand-le-haka-des-all-blacks-etait-ridicule-la-video-535438-4776.php


                          • Taverne Taverne 25 octobre 2011 00:16

                            Le hakka est au Néozélandais ce que le y’a qu’à est à la tradition française. Y’a qu’à virer les immigrés, Y’a qu’à sortir de l’Euro, Y’a qu’à refaire des emplois jeunes, Y’a qu’à tripler le budget de la culture...Le Y’a qu’à me fait bien plus peur que le hakka. Il me terrifie !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès