Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Un point d’honneur

Un point d’honneur

Critiqué et attaqué de toute part il y a un mois à peine, conspué pour la médiocrité de son jeu tout au long de la semaine, le XV de France vient de sauver son honneur, dans la défaite. Analyse d’un mondial bien paradoxal pour les hommes de Marc Lièvremont. 

« Inquiétante fébrilité », « évidente médiocrité », « au bord du gouffre ». Tous les mots n’ont pas été doux à l’égard des bleus de France au cours du mondial néo-zélandais. Incapable de mettre son rugby en place, bousculé dans tous les secteurs du jeu au cours de la phase de poule, le XV de Marc Lièvremont a réussit l’exploit de faire douter les All Blacks en finale. Jusqu’à retourner les médias les plus hostiles en sa faveur.

Ce matin, la plupart des journaux anglo-saxons étaient dithyrambiques quant à la prestation française. Après avoir mis à mal le « french-flair » et rabaissé à outrance le rugby bleu, le New Zealand Heraldreconnaissait finalement que « La France était la meilleure en deuxième période et elle n’a pas été gâtée par l’arbitre ». Le Guardian, qui avait critiqué la performance française face au Pays de Galle va même plus loin : « On dit que la France a perdu. Mais nous ne sommes pas obligés de le croire et nous n’en avons pas envie ». Un hommage à la hauteur de la performance française au cours de cette finale.

Jamais une défaite des bleus n’aura autant suscité l’admiration. Exemplaire de courage et de solidarité, les hommes de Lièvremont ont donné une dimension historique à une rencontre qui sacre, pour la première fois, un champion pourtant moins méritant. Nauséabonde durant les deux mois de compétition, l’équipe de France a su, par sa rage et sa soif de victoire, donner au rugby mondial une touche finale chargée d’émotion, quand les All Blacks, pourtant brillants au cours de leur Mondial, ne pouvaient que se contenter d’un rugby cloisonné et bridé autant par l’enjeu que par la fougue française.

Mais le sport a cela d’injuste que ce n’est pas toujours le meilleur qui gagne. Les bleus n’ont pas réussit ce qui aurait, à coup sur, siégé au panthéon des plus grands exploits du sport mondial. Après avoir vaincu, à force de persévérance et de courage, les All Blacks en 1999 puis en 2007, nos bleus n’ont pu accéder à l’honneur suprême de remporter la coupe webb Ellis au pays du long nuage blanc. Pourtant, cette équipe s’est rachetée une place de choix au sein du rugby mondial. Son caractère a époustouflé les puristes du monde entier.

En avançant, main dans la main, puis cote à cote, face à un Kapa O Pango censé les intimider, les bleus ont retourné la parade à leur avantage. Dominateur dans la plupart des secteurs du jeu, incisif en défense et agressif comme rarement dans les rucks, le XV de France s’est donné les moyens de remporter le titre. En encaissant un essai de minime dans la première partie de rencontre, il s’est considérablement compliqué la tache.

Toujours est-il que les bleus n’ont pas gagné. Et c’est paradoxalement grâce à un mondial au cours duquel il n’a remporté qu’un match de plus qu’il n’en a perdu que ce XV de France s’est racheté d’une année 2010 marquée par deux revers de taille contre l’Australie (59-16) puis l’Italie (22-21). Aujourd’hui, 88% des français estiment que Marc Lièvremont a réussit dans son poste de sélectionneur (Sondage RMC). La France est troisième au classement IRB. Pas si mal pour un entraineur qu’on a remplacé avant même le coup d’envoi du mondial.

Article à retrouver sur http://rubriquesport.wordpress.com/


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 25 octobre 2011 09:49

    Bonjour à tous.

    En définitive, les Bleus n’auront véritablement réussi que deux matches : contre des Anglais suffisants et contre des All Blacks particulièrement crispés par l’enjeu, tout cela en ayant failli être sortis dès le 1er tour par les Tonga, par chance eux-mêmes battus par le... Canada.

    Maigre bilan et, après 4 années de Lièvrement pendant lesquelles l’oragnisation du jeu est partie dans tous les sens sans jamais trouver de marques, Saint-André aura beaucoup de pain sur la planche pour construire une véritable équipe.

    Quant à l’épisode du haka, il relève d’autant plus de la gaminerie que les Bleus, seuls de cette Coupe du Monde, ont violé le règlement.

    Bonne chance aux Bleus nouveaux dont on espère qu’ils sauront nous offrir de meilleurs spectacles que les indigentes prestations contre les Tonga ou Galles. Mais il va y avoir du travail...


    • Jude 25 octobre 2011 11:22

      "Aujourd’hui, 88% des français estiment que Marc Lièvremont a réussit dans son poste de sélectionneur (Sondage RMC). La France est troisième au classement IRB. Pas si mal pour un entraineur qu’on a remplacé avant même le coup d’envoi du mondial."

      Et c’est mérité !! Une finale de coupe du monde et deux tournoi des VI nations dont un grand chelem... Et je comprends son attitude vis à vis de la presse après ce que la presse lui a envoyé dès le début de sa prise de fonction.

      Une grande et belle équipe, qui peut être fière de ce qu’elle a réalisé. Bravo et merci.


      • _Ulysse_ _Ulysse_ 25 octobre 2011 14:19

        Ca fait 4 ans que cette équipe est toujours décriée.

        Moi ca fait un moment que je trouve le pack français monstrueux.
        Je pensais même ces derniers mois qu’on allais gagner la coupe du monde, ce qui ne manquait pas de faire rire autour de moi !

        Ce ne fut pas loin, malgré un arbitrage maison. Et le pack tricolore a montré sa supériorité.
        Et j’en ai marre d’entendre dire que les blacks méritent leur coupe. Si c’était une question de mérite on pourrait désigner le vainqueur sans jouer la compétition. Si on veut sacrer l’équipe la plus régulière on n’a qu’à faire un championnat mondial et non une coupe du monde...

        Les français n’ont jamais été constants et galvaudent toujours des matchs, c’est pas demain la veille que ça changera. Mais ce qui compte c’est d’arriver au bout et de jouer le titre, ce qu’ils ont fait. Et non, ce n’est pas une question de hasard ou de coup de bol. La domination du packs français sur son homologue AB l’a montré lors de cette finale.


        • Fergus Fergus 25 octobre 2011 17:08

          Bonjour, Jude et Ulysse.

          Désolé d’enfoncer le clou, mais de grandes et belles équipes de France de Rugby, il y en a suffisamment eu dans l’histoire pour ne pas se raconter d’histoires avec celle-ci. Non qu’il n’y ait pas de talents, ne serait-ce qu’avec des joueurs comme Parra ou Dusautoir, mais pas de véritable fond de jeu, à mon grand regret.

          Certes, cette équipe est arrivée en finale et avec un peu plus de réussite elle aurait effectivement pu décrocher le Graal. Comme elle aurait très bien pu, comme je le rappelais dans mon premier commentaire, être sortie dès les poules si les Tongiens n’avaient commis un péché d’orgueil contre les Canadiens. Quant à la demi-finale contre Galles, mieux vaut l’oublier le plus rapidement possible.

          Bref, énormément de boulot sur la planche, et ce n’est pas

          Cordialement.


        • logan 25 octobre 2011 19:46

          Qu’est ce qui fait une belle équipe si ce n’est le talent individuel et collectif ? C’est une très belle équipe. Elle l’a démontré dans cette finale en se hissant sans problème au même niveau de jeu que les champions du monde et même plus. Ce qui lui manque c’est la force morale pour jouer à son vrai niveau d’une manière régulière.
          Je pense que les médias français mettent trop de pression sur les équipes nationales, que ce soit au foot et au rugby.

          Maintenant il faudrait changer les règles je pense, car c’est trop difficile de récupérer la balle sur les regroupements.
          Comme au football américain il faudrait obliger l’équipe qui a la possession à une certaine progression sans quoi la balle est rendue au camp adverse.


        • Fergus Fergus 26 octobre 2011 09:22

          Bonjour, Logan.

          Je ne crois pas que les Français ait hissé leur niveau de jeu à la hauteur de celui des All Blacks, mais plutôt que les All Blacks ont été constamment crispés par l’enjeu et incapables, de ce fait, de développer leurs actions, pénalisés de surcroît par un énorme problème de demis. Cela dit, les Français, avec leurs moyens, ont su se montrer meilleurs dans la récupération, mais dans le cadre d’une médiocre finale à mes yeux.

          D’accord avec vous pour une modification des règles sur les regroupements. Il faudrait aussi, pour amener le danger en territoire adverse, en finir avec le « marque » dans les 22 qui stoppe des possibilités d’attaque. Je suis également pour la suppression du drop-goal afin de favoriser les combinaisons d’attaque.

          Cordialement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès