• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > RDV de l’Agora > Laboratoires pharmaceutiques, peur sur ordonnance

Laboratoires pharmaceutiques, peur sur ordonnance

Savez-vous que l’éjaculation précoce et la frigidité seront bientôt considérées comme des maladies ? Bientôt, pourquoi pas, l’infidélité conjugale en sera une également. On subodore que derrière la grippe A/H1N1 se cache un faramineux business. Mais savez-vous que le cancer de l’utérus ou le cholestérol sont des marchés également très juteux ?

En quinze ans, 200 nouvelles maladies ont été répertoriées dans le monde. 300 médicaments nouveaux ont été lancés sur le marché générant pour l’industrie pharmaceutique un chiffre d’affaire de 500 milliards de dollars. Notre santé les intéresse. Qui ? Les laboratoires pharmaceutiques, bien sûr

Les nouveaux jackpots des laboratoires pharmaceutiques, la passionnante enquête de Sophie Bonnet que diffuse Canal + (vendredi 5 mars à 22h45), fait le point sur les techniques marketing mises au point par les multinationales de la santé pour nous faire avaler la pilule.


« Nous consommons de plus en plus de médicaments » explique ce documentaire qui évoque d’entrée de jeu le Viagra. Lancée sur le marché en 1998, à dix euros pièce, la petite pilule bleue a rapporté 1,7 milliards de dollars par an à son propriétaire, le laboratoire Pfizer.
 
Un miracle ? Oui, mais économique. Depuis, les laboratoires planchent sur de nouveaux médicaments sensés guérir de pseudo maladies. Ne dite plus « frigidité féminine », mais « dysfonctionnement sexuel féminin ». Le laboratoire Boehringer-Ingelheim s’apprête à mettre sur le marché son « viagra féminin » en 2012.
 
Jackpot assuré. « Quand ils parlent de dysfonctionnement féminin c’est une façon de créer un marché explique Leonore Tiefer, sexologue à l’école de médecine de New York. Ils inventent une maladie ».

Des congrès médicaux sont organisés partout dans le monde par ces géants de l’industrie pharmaceutique. Les médecins y sont bien sûr conviés. Certains d’entre eux sont payés pour faire l’article dans des salles remplies de confrères. Quoi de mieux qu’un médecin pour convaincre de l’utilité d’un nouveau médicament ?

La tactique est sûre : on parle d’un nouveau remède avant qu’il obtienne son autorisation de mise sur le marché. On créé un bruit médiatique chez les professionnels de santé afin d’en faire un produit indispensable. On s’appuie également sur de prestigieuses revues scientifiques.

Le Journal of the American Medical Association a publié en 1999 un article expliquant que 43% des femmes américaines seraient touchées par le nouveau syndrôme du dysfonctionnement sexuel. Cette étude qui a fait grand bruit à l’époque, était menée par trois experts. Deux d’entre eux étaient « très liés » avec l’industrie pharmaceutique.

Les labos espèrent aussi classifier l’éjaculation précoce comme une pathologie. Le médicament est déjà prêt. Il s’appelle le Priligy. Problème : aux Etats-Unis il n’a pas été homologué car les autorités compétentes considèrent que son utilité n’a pas été prouvé, explique l’enquête de Sophie Bonnet qui cite deux études indépendantes menées en Europe en 2009.
 
Selon elles ce médicament serait inefficace à 70% et, pire, provoquerait des effets secondaires importants comme l’anxiété, des nausées, des syncopes, etc.

Ejaculation et frigidité féminine. Ces deux troubles sont étiquetés maladie mentale depuis 1994 dans le DSM, le manuel diagnostique de référence des maladies mentales qui en répertorie plus de 300. Vous êtes timide ? Le DSM donc la médecine, considère que vous êtes malade. Donc il faut vous soigner et prendre des médicaments.
 
DSM cela signifie Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders. « Dans ce volume de cinq cents pages, explique Christopher Lane, auteur de Comment la psychiatrie et l’industrie pharmaceutique ont médicalisé nos émotions » (Flammarion, 2009), l’individu introverti se trouve mécaniquement transformé en psychotique léger ; se montrer distant ou indifférent, ou tout simplement « être seul », sont au nombre des symptômes ».
 
Le DSM est régulièrement remis à jour avec de « nouvelles maladies ». Jeffrey Lieberman, psychiatre à l’Université new yorkaise de Columbia, dirige la rédaction du DSM dont il prépare la nouvelle édition pour 2012.
 
Pour lui, bien sûr, c’est « un outil formidable ». Ce qu’il ne dit pas c’est que les psychiatres qui rédigent ce manuel ont le droit de percevoir jusqu’à 10 000 dollars par an des laboratoires pharmaceutiques.

Pour Ray Monihan (lire ici également), journaliste au British medical Journal qui dénonce depuis longtemps ces relations dangereuses entre médecins et labos, « en élargissant les critères des maladies on fait en sorte que les hauts et les bas de la vie quotidienne deviennent les symptômes d’une maladie dans le but de prescrire plus largement des médicaments ».
 
Le rêve des labos, souligne-t-il : vendre des médicaments à tout le monde, pas juste aux malades. Car le marché des gens bien portants est bien plus large...

Le travail qu’a mené Sophie Bonnet avec ces Nouveaux jackpots des laboratoires pharmaceutiques est remarquable. Elle dresse un panorama complet du cynisme des laboratoires autant que des médecins, experts et politiques.

Elle évoque le cas de la fameuse pilule amaigrissante Alli. Cette dernière est en réalité un médicament recyclé, le Xenical, dont le brevet a été racheté par le laboratoire GlaxoSmithKline. Les pilules sont maintenant colorées, la dose contenue dans chacune d’entre elles est divisée par deux ce qui permet de l’acheter sans ordonnance.
 
Elle a été lancée à grands renforts de campagnes de pub qui ne parlent plus d’obésité mais de "solution pour maigrir". 140 000 boîtes ont été vendues en un mois après sa sortie. Chiffre d’affaire : huit millions d’euros.

Les laboratoires disposent d’une véritable armée pour conquérir les médecins : les visiteurs médicaux. Ils sont 20 000 en France. L’une d’elle, qui n’exerce plus, est interrogée par Sophie Bonnet dans son reportage : "le bon visiteur médical doit savoir décoder les signaux d’achats du médecin : hochement de tête, prise de l’échantillon, expression du visage, etc."
 
Ce n’est pas exactement ce que préconise la charte des visiteurs médicaux. Cette visiteuse parvenait à prescrire pour plus de deux millions d’euros de médicaments chaque année.

Seuls 3% de médecins, en France, refusent de recevoir les visiteurs médicaux. L’un d’eux confie que « l’industrie pharmaceutique c’est sûr que c’est intéressant pour eux, mais pas pour nous ». Il précise que cette industrie s’est immiscée partout dans le système médical français : dans les hôpitaux et chez les médecins de ville, dans les revues". Voire ailleurs.

Martin Winckler, médecin, écrivain (et même auteur sur Agoravox) tenait une chronique sur France Inter. Un jour il dénonce la campagne de communication de Pfizer à propos du cholestérol.
 
En France, cette maladie fait florès. Pourtant, en 1985, un million de personnes en souffrait. Aujourd’hui il y en a sept millions. Bigre, une épidémie ? Non. En 1985 le taux de cholestérol « admissible » était de 3 grammes. Aujourd’hui il est de 2 grammes. Avec la bénédiction des autorités sanitaires.

En 2003, Martin Winckler a été remercié de France Inter, par Jean-Luc Hees, pour avoir abordé le la campagne de Pfizer destinée à faire peur aux malades du cholestérol qui s’ignoraient.
 
Aujourd’hui il constate « Si on vous fait peur c’est qu’on a quelque chose à vous vendre. C’est intéressant de faire prendre des médicaments à des gens qui n’ont rien parce qu’ils vont vivre très longtemps et donc ils vont les prendre très longtemps ». La majorité des gens qui prennent des anti-cholestérols aujourd’hui les prennent pour rien.

Le problème c’est que ces médicaments provoquent des effets secondaires, voire peuvent tuer. Bayer a été ainsi condamné par des malades. En France souligne un avocat proche d’une association de victimes de médicaments (lire ici aussi) il manque de l’arsenal judiciaire des actions judiciaires collectives (lire ici aussi).

Autre jackpot : les vaccins qui « permettent de soigner toute la population, des bébés aux vieillards ».
 
Le cas de la grippe A est bien sûr évoqué. Mais en ce moment est diffusé un spot destiné à promouvoir un vaccin contre le cancer du col de l’utérus qui touche chaque année 3500 femmes et en tue environ un millier.
 
Le Gardasil, ce vaccin, n’est pas encore autorisé. Pour l’heure il s’agit d’inquiéter les populations avec des pubs qui ressemblent à des spots gouvernementaux mais qui sont en réalité entièrement financées par un laboratoire.
 
Sauf au Canada ou une étude indépendante est en cours, aucune étude d’ampleur n’a été menée sur les effets indésirables de ce médicament qui coûte une fortune (il nécessite trois injections coûtant chacune 120 euros et remboursées à 65%) et surtout produit des effets secondaires graves (paralysie, thrombose, etc.).
 
Trente huit personnes seraient mortes après la vaccination. Mais le directeur des affaires médicales de Sanofi ne croit pas à ces décès.

Le Gardasil a été mis sur le marché en France en 2006 par l’Institut Pasteur. Il a bénéficié d’un soutien actif du ministère de la santé. Pour qu’il soit remboursé il fallait que le comité technique des vaccination (composé de vingt médecins dépendants du ministère de la santé et dont certains ont des liens avérés avec le laboratoire Sanofi) rende un avis positif.
 
Cet avis devait être rendu en avril 2007, mais deux mois avant, en février, Xavier Bertrand, alors ministre de la santé, court-circuite tout le monde et donne son accord en urgence. Il partira un mois plus tard...

Que dire de Roselyne Bachelot qui remet à Sanofi/Pasteur le prix de la recherche scientifique pour son vaccin Gardasil. Roselyne Bachelot qui oublie de mentionner dans son CV qu’elle fut pendant douze ans visiteuse médicale pour le compte du laboratoire Astrazeneca...
 
Vous avez dit collusions ?
 





Moyenne des avis sur cet article :  4.9/5   (77 votes)




Réagissez à l'article

152 réactions à cet article    


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 mars 2010 09:35

    ha ha , aujourd’hui on a Sisyphe en dotor Knock ,

    ça vous gratouiiille ou ça vous chatouiiille  ?


    • zelectron zelectron 5 mars 2010 12:52

      Y a-t-il des gens bien portants ? Knock, Knock, Knock, ya quelqu’un ?

      Aujourd’hui la transcription de le phrase de Molière est :
      Tout citoyen après être entré bien portant dans un cabinet médical en ressort malade.

      En effet l’obligation de soins oblige ces malheureux médecins et pharmaciens à trouver coûte que coûte, que dis-je à innover en inventant des maladies « plausibles » pour obéir à leur serment respectif d’hypocrite (là j’me souviens plus du nom)


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 mars 2010 15:28

      @ Zelectron :


       La perte de confiance, c’est comme la gangrène. Si on attend, il faudra amputer davantage. Les pharmaceutiques ont vendu ce qui leur restait de réputation pour quelques milliards avec cette histoire de pandémie bidon. Si on ne nationalise pas cette industrie rapidement, c’est tout le secteur de la santé qui y passera. C’est triste de penser que les médecins ne sont peut-être pas au-dessus de tout soupçon.....



      Pierre JC Allard



    • HELIOS HELIOS 6 mars 2010 11:45

      L’etape suivante c’est « bienvenue a Gattaca » ??


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 mars 2010 09:42

      Sinon c ’est un très bon article décrivant un truc de pick-pocket ,

      d’ une main faire de l’ illusion pour attirer l’ attention , de la main gauche piquer le larfeuille se trouvant dans l’ autre poche .

      J’ aime bien le nom de Gardasil . ....... smiley


      • Francis, agnotologue JL 5 mars 2010 09:49

        Bravo Olivier Bailly, pour cet excellent article sur ce sujet si grave.


        • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 10:03

          J’ai plus le temps de lire complètement ce très utile et désagréable article bien écrit qui nous en apprend sans nous surprendre de plus belle sur les dérives d’un système malade et contagieux qui produit les remèdes prolongeant la vie ou la raccourcissant. Que ne ferait-on pas pour le Dieu Argent ! Lui au moins, n’a pas d’état d’âme et ses fidèles lui sont dévoués corps et äme. 


          • Lucrezia 5 mars 2010 10:03

            Mais surtout vous avez omis de citer le fabuleux de la « connerie » !!!


            • sisyphe sisyphe 5 mars 2010 10:08

              C’est la méthode (comme l’illustre bien la photo en exergue) du bon Docteur Knock, : « Tout bien portant est un malade qui s’ignore » ; utilisée à l’échelle planétaire, par les labos pharmaceutiques, et leurs relais dans les médias et dans les sphères du pouvoir.

              On rigole en pensant à tous ceux qui continuent de défendre mordicus la médecine allopathique occidentale, renvoyant tous ceux qui posent de légitimes questions sur ses collusions avec les labos pharmaceutiques, aux gémonies de l’homéopathie, du charlatanisme, voire de la sorcellerie.. ; les pourfendeurs de la « cendre de mulot », qui se font, en fait, les complices d’une industrie à l’échelle fois 10.000, en se présentant comme des parangons de la raison raisonnante  smiley smiley

              Pendant ce temps, la médecine orientale (dont la médecine traditionnelle chinoise), elle, prenant en compte l’individu dans son ensemble ; physiologique, psychologique et anatomique (au lieu de découper l’individu en symptomes et en maladies), et à comprendre chaque être dans son ensemble, aussi bien sain que malade, tant les symptômes visibles qu’invisibles, par une gestion de l’équilibre de l’énergie interne fait, depuis plus de 5.000 ans, la preuve de son efficacité, en agissant en amont, pour éviter le déclenchement des troubles, par des méthodes naturelles (phytothérapie (les plantes : eeeehhhh oui.... smiley ) , diététique, acupuncture, gymnastique ; shiatsu qy gong, massages), mais qui ont l’énorme désavantage de ne rien rapporter aux mégalabos pharmaceutiques occidentaux.

              Pour la médecine occidentale, l’homme est, a priori, un être doté de nombreux troubles et maladies ; il suffit de les identifier, pour lui prescrire les médicaments (de moins en moins remboursés, of course) qu’il pourra prendre tout au long de sa vie : quitte à provoquer des peurs de pandémie imaginaire....

              Elémentaire, mon cher Knock !!
               smiley

              Merci pour l’article.


              • Gasty Gasty 5 mars 2010 10:19

                Bien vu ! la cendre de mulot en injection nous aura coûté très cher.


              • sisyphe sisyphe 5 mars 2010 10:50

                Ceci dit, il ne s’agit pas, pour moi, de dénier les bienfaits dûs aux progrès de la médecine occidentale ; tant sur le plan des traitements de maladies graves (sida, cancers), que sur le plan chirurgical, ou encore sur le plan de certains vaccins (antitétanique, notamment), ou médicaments éprouvés qui ont largement prouvé leur efficacité.

                Simplement d’essayer de faire la part des choses... et de rester vigilant..


              • Francis, agnotologue JL 5 mars 2010 11:05

                Si la médecine occidentale excelle dans l’urgence, en revanche, sa nature rédhibitoirement capitaliste la rend à jamais incapable de faire de la bonne prévention.

                La médecine capitaliste est un oxymore.


              • Voris 5 mars 2010 11:15

                La médecine occidentale ne lutte pas plus efficacement contre le cancer que la médecine traditionnelle chinoise ou même africaine. Le crabe progresse plus vite que les pseudo découvertes scientifiques.


              • Gasty Gasty 5 mars 2010 11:22

                @ sisyphe

                Précision nécessaire qui soulagera Léon.
                 Dont les effets secondaires du vaccin h1n1 sont inattendus chez l’ individu. smiley


              • brieli67 5 mars 2010 11:27

                Môssieu JL

                Zu ihrer Prosa : Geschwurbel..... und sonst gar nichts !

                http://de.wikipedia.org/wiki/Geschwurbel


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 mars 2010 11:30

                En même temps si t’ es occis-mort t’ as plus besoin de médecine ...


              • sisyphe sisyphe 5 mars 2010 13:13

                @ Leon

                Vous savez aussi bien que moi que l’espérance de vie n’est pas essentiellement liée à la médecine, mais surtout aux conditions d’hygiène, de nutrition, au développement d’infrastructures sanitaires ; bref aux conditions SOCIALES de vie.
                Si beaucoup d’enfants meurent ; que ce soit en Afrique, en Orient, c’est, essentiellement dû à des problèmes de carence, de malnutrition ; donc lié à la PAUVRETÉ ; pas en raison du type de médecine.

                D’ailleurs, si vous consultez ce tableau de l’espérance de vie dans le monde, vous y constaterez, par exemple, que le Japon, Singapour et Hong Kong sont devant la France.

                La Chine est, certes, loin derrière, mais tout le monde sait les conditions précaires dans lesquelles vivent des centaines de millions de chinois dans les campagnes.

                Ne vous faites pas plus sot que vous n’êtes, Léon.


              • Fantômette Fantômette 5 mars 2010 13:47

                Zut Sisyphe, vous m’avez piqué ma citation Knock !
                Cela dit je plusse votre message et je le cosigne si vous permettez...

                Dautant que les « vieux » médocs n’étaient pas trop chers pour les plus anciens, mais que certains nouveaux traitements sont prohibitifs !

                Un petit complément : on a aussi à faire à des patients sous influence qui « réclament » le nouveau traitement miracle dont ils ont lu la pub (pardon, le reportage) sur leur magazine préféré !
                Et je vois aussi tous les jours des patients déçus de ne pas avoir d’ordonnance mais des conseils tout simples (maigrir, faire de l’exercice, arrêter de fumer, moins boire, manger des fruits et des légumes plutôt que de la rillette et du saucisson) comme si je leur donnais la liste des punitions ! « Docteur, vous m’interdisez tout ce qui est bon, donnez-moi une bonne pilule ce sera plus simple ! ».


              • brieli67 5 mars 2010 14:12

                Le sot dans l’histoire

                c’est Ziziff...

                traduit en justice par le Conseil d’Ordre des Médecins, très facile ! ça sera très instructif pour la pléthore d’intervenants d’Avox.

                Tu veux jouer au « bouc émissaire » ? Expat, rentre d’abord au pays... Pas évident que ton visa sera renouvellé.


              • marie81 5 mars 2010 14:15

                @ sisyphe
                concernant le vaccin antitétanique
                http://www.alis-france.com/download/Tetanos.pdf


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 mars 2010 14:19

                Y a aussi plein de pays où l’ espérance de mort ne recule pas trop ....


              • sisyphe sisyphe 5 mars 2010 14:25

                @ brieli67

                Mais keskidi ??
                 smiley


              • ZEN ZEN 5 mars 2010 14:28

                keskidi ?
                Il a bu trop de Gewürz...


              • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 14:38

                Sisyphe a farfaitement synthétisé le dilemme pharmacoabracabrantesque qui se pose en terme dual de gagnant / gagnant. Certains médicaments provoquent des effets secondaires qui sont classés à leur tour en troubles mentaux du comportement (frigidité, éjaculation précoce et tout un panel crée par nos émotions ou nos affects), et ainsi de suite jusqu’à l’infini. Nous sommes donc en face d’un système élastique qui tend à se généraliser jusqu’à l’absorption complète du corps et de l’esprit humain dans sa globalité. Un être sain est forcément pathologique dans un monde où la maladie tient lieu de normalité négative. 
                Je rejoins aussi le commentaire de krokodilo qui donne la mesure des problématiques et du bon usage de la science pharmacologique dont les dérives sont dues principalement aux organes politiques qui se soumettent au dicktat des lobbiystes qui représentent la haute finance internationale (elle est propriétaire non visible des grandes multinationales et de leurs autres groupements). 


              • Francis, agnotologue JL 5 mars 2010 15:28

                La banque dit : « Votre argent m’intéresse »

                L’épiscopat dit : « Votre âme m’intéresse »

                Bigpharma dit : « Votre santé m’intéresse »


              • Francis, agnotologue JL 5 mars 2010 16:10

                « dès qu’un pays »oriental« se développe il abandonne sa médecine peu chère pour une autre autrement plus coûteuse c’est bien parce qu’elle est infiniment plus efficace. » (léon)

                léon est un maître en sophismes !  smiley

                Plus coûteux pour les clients, cela veut dire plus lucratif pour les fournisseurs.

                les affaires sont les affaires, et ce n’est pas parce que les clients sont des « patients » que les fournisseurs, en l’occurence Bigpharma, sont plus philanthropes que les autres !Plus la santé coûte cher à la collectivité, et plus elle génère de chiffre d’affaires, donc de profits pour Bigpharma !


              • brieli67 5 mars 2010 16:16

                HI zizifff....

                à ta place je ne citerai pas Singapore....

                T’sais .. LA PEINE DE MORT sous ces tropiques....

                j’ai de gros doutes sur leurs stats


              • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 18:24

                Pour le Furtif

                On n’écrit pas pareil que untel, mais pareil à untel ou à lui.
                Ouvre toé un peu au bon usage du Français surtout que tu aimes pétarader en dévoilant ton beau ramage farci de mulots et autres histoires de cendre.


              • Francis, agnotologue JL 5 mars 2010 18:43

                léon le sophiste a remplacé dans mon propos, lucratif par rentable. C’est une manie chez lui.

                Evidemment, si je dis qu’une activité ou un commerce est lucratif cela n’a pas du tout le même sens que si je dis qu’il est rentable ! Lucratif et rentable ne sont pas synonymes et ne sont pas non plus exclusifs l’un de l’autre.

                Mais léon l’autoritarien, rendons lui cette grâce, sait qu’on ne peut pas polémiquer honnêtement sur une cause malhonnête. Il ne lui reste plus qu’à donner à ses interventions une apparence d’autorité, il trompera bien quelques personnes. «  »Pas besoin d’être honnête intellectuellement pour faire Autorité« 

                 »
                Pff, quelle misère ! J’appelle ça de la mendicité.


              • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 19:13

                @ Renève
                Voilà le boudin gominé qui ramène sa fraise pour nous vendre une antienne connerie dont le cumul devient monticulaire.
                Je cite : ne dites pas pareil que moi, dites pareil à moi.
                Par analogie avec le même que, on emploie quelquefois que après pareil.
                C’est une grosse faute.

                Pareil
                a gardé devant un nom ou un pronom la construction à.
                devant un verbe sous entendu, le tour par que est également incorrect.

                Maurice Rat (grammairien agrégé de l’université)

                La parole est à Messire Renève le Renard.


              • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 19:24

                Il aurait mieux valu dire "je dis la même ânerie que untel. Entre mulot, nous sommes parés dirait Renève à son compère le Lion qui sommerait le furtif de lui rapporter les cendres du mulot. 
                 


              • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 19:49

                Dites celà à Maurice rat, vous l’oiseau chanteur qui arrivez comme marée en carême pour nous assener des leçons de grammaire alors qu’en vous lisant, on comprend aisément que vous n’êtes aucunement expert dans l’art ou la maîtrise parfaite du Français écrit. Vous citez le dico de l’académie pour renforcer l’illusion que vous êtes un fin grammarien, mais cette désinvolture par laquelle vous faites votre publicité, ne m’impressionne guère et ne me convainc pas. 

                L’emploi de la tournure « pareil que moi » est fautif selon Maurice rat, alors en est-il de même pour « pareil que lui » ? Votre humble serviteur est prêt à écouter et recevoir la leçon de grammaire que voudra bien lui enseigner votre grande Seigneurie des arts et des lettres. 
                 


              • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 20:17

                Incapable de citer un dico utilisant la tournure que défend l’oiseau chanteur !
                j’ai vu pareil à l’autre dans le Robert, par analogie ou équivalence, l’autre c’est untel, c’est à dire lui.
                Cessez de vous époumoner et de monter sur vos grandes pattes en tentant de m’accabler d’esbroufes. Inutile de nous dire qu’il est à la fois nom ou adjectif, celà ne fait nullement avancer le chmilblick. Vous n’avez jusque là fait que dérouler le tapis sur lequel vous parader, mais en ce qui concerne le sujet à traiter, nada, que nenni, walou, zéro. Toujours la même rengaine, du pareil au même.
                En tous cas, j’attends de trouver l’expression « pareil que... »pour m’incliner face à ce vilain perroquet.


              • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 20:25

                Il n’a rien expliquer le bougre, mais simplement fanfaronner sur ses convictions intimes.
                Peut-être a-t-il raison, mais il n’a pas su en faire la démonstration à partir d’exemples concrèts. Ce n’est pas en aboyant et en insultant qu’on peut se targuer d’être pédago-pédant, surtout quand on n’a si peu à dire. L’oiseau de mauvaise augure étant sorti pour vaquer à ses occupations solitaires, il ne me reste qu’à saluer ceux qui restent ou viendront sur ce fil.


              • brieli67 5 mars 2010 21:00

                Loulou von Volde
                Branche toi pour tes gammes diatoniques quotidiennes
                chez les universitaires http://www.cnrtl.fr/
                et va contribuer

                anecdotique :http://www.cnrtl.fr/definition/pareil


              • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 22:22

                Cela arrive très souvent : une société peut cumuler des dettes et tomber en déconfiture. La Rentabilité n’est pas un projet, mais un but objectivé alors que l’intérêt lucratif est un projet dont la réalisation dépend de nombreux facteurs. Il ya une nuance importante entre les deux termes.


              • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 22:34

                Merci Brieli67. t’es un type sympa.

                À travers cette brume le soleil monte pareil à une grenade
                (Giono, Colline, 1929, p.64).


                Rem. Dans la lang. correcte, pareil n’admet que la prép. à comme corrélatif ; dans la lang. pop., en partic. dans la lang. parlée, on rencontre le tour pareil que : Chez lui c’est pareil que chez moi.m. Dans la lang. correcte, pareil n’admet que la prép. à comme corrélatif ; dans la lang. pop., en partic. dans la lang. parlée, on rencontre le tour pareil que : Chez lui c’est pareil que chez moi.

                III. Adverbe

                A.De la même façon (que). Deux jumelles habillées (tout) pareil. Je fais ce qu’on veut, je dis ce qu’on demande, on me tripote pareil une poupée en mastic (Bernanos, Imposture, 1927, p.476). Joseph est allé voir l’artilleur. Il est couché toujours pareil. Il a la figure dans la terre (Giono, Gd troupeau, 1931, p.56).
                Expr. Faire pareil (que qqn). Agir de la même façon. Le brigadier, il tenait plus par la chaleur... Il a tombé la tunique... Les autres ils ont fait pareil... (Céline, Mort à crédit, 1936, p.650).
                Rem. Cet empl., critiqué par la plupart des grammairiens, est fort répandu dans la lang. parlée.
                http://www.cnrtl.fr/definition/pareil

                Pour fermer le bec faisandé du maudit oiseau qui pince et roucoule au gré de ses humeurs. 

              • brieli67 5 mars 2010 23:52

                broute broute broutilles

                de la Josianne nous disions donc par là :


              • lord_volde lord_volde 6 mars 2010 02:51

                Allez, repens toi et baisse la tête Renève, sans quoi il t’en cuira de nouveau.
                Tu aurais pu me laisser le choix entre des alternatives moins humiliantes tout de même, bien que ta propension à la méchanceté gratuite et à la cruauté mentale en dise bien long sur tes méthodes de barbouze. Tu vas y laisser des plumes vilain cacatoes à huppe jaune.


              • lord_volde lord_volde 6 mars 2010 03:01

                qui somme (évidemment).
                N’hésitez pas à me reprendre les gars et les nenettes en cas de faute, mais ne faites pas comme l’imbécile épanouit de Renève qui a tendance à prendre ses rêves pour des réalités en se payant le luxe, au moyen de l’invective et de l’outrage, de se fiche la tête de ses supérieurs. (à prendre la fin du paragraphe au second degré).


              • sisyphe sisyphe 6 mars 2010 04:56

                Lorsque l’on sait que le progrès économique, et industriel surtout, s’accompagne en principe d’une baisse des prix réels on évitera de raconter des conneries : si une société « choisit » d’investir dans une médecine plus chère, ce ne peut être pour une autre raison que son efficacité.

                lol de lol !! smiley smiley

                Comme la foultitude d’exemples, cités par l’article, de la collusion de la médecine et des pouvoirs avec les labos pharmaceutiques, le montre  !

                Décidément, mon brave Léon, pour défendre à tout prix vos positions dogmatiques et suprématistes, vous empilez contre-vérité sur ....... contre-vérité (pour être poli)...


              • Francis, agnotologue JL 6 mars 2010 09:33

                En plus, en réponse à ce que j’ai dit, à savoir : « Lucratif et rentable ne sont pas synonymes et ne sont pas non plus exclusifs l’un de l’autre »

                 trolléon écrit cela : « Comment une affaire pourrait-elle être lucrative sans être rentable ? That is the question pour JL »

                Voilà une preuve supplémentaire que trolléon est un escroc intellectuel.

                En somme, pour lui qui fait semblant d’avoir raison, rien n’est perdu sauf l’honneur ! trolléon minable, prétentieux qui ne mérite pas le temps qu’il nous fait perdre !
                 


              • Francis, agnotologue JL 6 mars 2010 10:42

                Je note que mon post de 9:25 a été supprimé. Dommage, il répondait à une remarque stupide faite par trolléon au sujet des mots « lucratifs » et « rentables ». Il est vrai que j’y traitais trolléon, et ça, je reconnais c’est pas bien.

                Alors voilà ce que je disais :

                Lucratif ça concerne celui qui exploite : en l’occurence ici, la médecine libérale c’est lucratif pour Bigpharma.

                Rentable ça concerne celui qui investit : en l’occurence, un traitement préventif est rentable pour les patients. Et pas du tout pour Big Pharma
                .


              • Francis, agnotologue JL 6 mars 2010 11:02

                Il persiste, le bougre : lucratif n’est JAMAIS rentable pour le consommateur !

                En outre, vous êtes, trolléon, dans l’aporie la plus complète et vous ne vous en sortirez pas comme ça : si vous persistez dans l’erreur de confondre les deux mots, pourquoi alors avez-vous remplacé « lucratif » par « rentable » en me citant ?

                trolléon, je plains vos amis, obligés de subir avec vous cette torture des mots. Comment votre entourage réagit-il à cela ?




              • Francis, agnotologue JL 6 mars 2010 11:04

                Je voulais dire : un produit, un service ne sont JAMAIS lucratifs pour un consommateur.


              • Francis, agnotologue JL 6 mars 2010 11:17

                « Lucratif ça concerne celui qui exploite : en l’occurence ici, la médecine libérale c’est lucratif pour Bigpharma.

                Rentable ça concerne celui qui investit : en l’occurence, un traitement préventif est rentable pour les patients. Et pas du tout pour Big Pharma
                .

                Voilà ce que léon qualifie de post idiot. La vérité, c’est que cette nuance invalide ce que trolléon déclare être un »argument imparable..." à savoir que, le fait que les pays développés adoptent la médecine occidentale prouverait son efficacité.

                Je dis que, si les pays développés adoptent la médecine occidentale c’est pour son aspect lucratif pour les fournisseurs : et cette médecine n’est pas du tout rentable pour les patients, au contraire d’une médecine préventive !

                Une médecine préventive est rentable pour la société dans son ensemble, mais n’est pas du tout lucrative pour Bigpharma.

                Voilà ce que trolléon appelle une polémique qui n’a pas lieu d’être.


              • Francis, agnotologue JL 6 mars 2010 11:21

                Je demande publiquement la censure du post de renève, puisqu’il se refère à mon post incriminé dans lequel je concluais dans un mouvement d’humeur sur un diagnostic qui n’a pas plut, a été retiré.

                Le post de renève, en l’abscence de mon post, est infâmant. Il doit être censuré.


              • Francis, agnotologue JL 6 mars 2010 11:37

                renève, vous savez bien que votre mauvaise foi, la vôtre comme celle de trolléon énerve. Je n’ai insulté personne en disant escroc : je n’insulte jamais, je diagnotique, que cela vous plaise ou non.

                Voilà. Si votre post infâmant n’est pas censuré, je gagnerai du temps : Agoravox est chronophage. Si l’on ne peut plus y dire un mot de travers sans que les escrocs intellectuels n’en tirent un pofit démeusuré, alors les escrocs auront gagné : je quitterai ce lieu.


              • Francis, agnotologue JL 6 mars 2010 11:51

                @ renève qui écrit : « Quand on est incapable de débattre sur le fond »

                dites moi donc si vous pensez qu’il n’y a pas de différence entre « rentable » et « lucratif ».

                Si vous ne répondez pas, vous prouverez que c’est vous qui êtes incapable de débattre sur le fond, car il s’agit bien du fond lorsqu’on analyse un sophisme, en l’occurence celui de trolléon qui mélange les deux mots.


              • Francis, agnotologue JL 6 mars 2010 12:16

                Je note que vous persistez renève et trolléon dans l’obscurantisme, à savoir mentir sur le sens des mots. Et ce n’est pas un détail : c’est le fond du débat entre médecine préventive et médecine allopathique.

                Je dis ici solennellement que vous êtes l’un comme l’autre des obscurantistes, et je mets au défi celui qui voudrait censurer ce post de prouver auparavant que « rentable » et «  »lucratif" seraient des synonymes. Cela est impossible comme je l’ai prouvé.


              • Francis, agnotologue JL 6 mars 2010 12:23

                Bon, sans réponse de la part de trolléon et renève, je vais conclure : ce que disent ces deux individus se résume à ceci :

                « Ce qui est bon pour Bigpharma est bon pour l’ensemble de la société ».


              • Voris 6 mars 2010 12:29

                Toujours gracieux le trolléon.
                Pourtant les gens de son village ne le connaissent pas comme ça quand il roule à bord de sa Kangoo rose fluo.


              • Francis, agnotologue JL 6 mars 2010 12:43

                Je n’ai même pas besoin de cette polémique sur le sens des mots : la médecine allopathique est rentable et lucrative pour Bigpharma et n’est ni rentable ni lucrative pour la société.

                La médecine préventive est rentable pour la société, et elle ne l’est pas pour Bigpharma !

                Et c’est pourquoi l’offre de Bigpharma ne concerne que la maédecine allopathique et pas du tout la médecine préventive. La seule chose que Bigphrama propose en matière de prévention, c’est la vaccination : autrement dit, traiter tous les individus en bonne santé. La vaccination est lucrative pour bigpharma, pas pour la société.


              • Francis, agnotologue JL 6 mars 2010 12:45

                A partir de maintenant les renève et léon ne sont plus que des trolls vu qu’ils ont perdu la face.


              • Voris 6 mars 2010 12:47

                A-t-on idée, comme Renève, de découper un motif de tapisserie jaunie de vieille maison de campagne pour s’en faire un avatar ! C’est à l’image du bonhomme.


              • Francis, agnotologue JL 6 mars 2010 13:48

                pauvre pédant !


              • Voris 6 mars 2010 14:26

                « mais vous voyez maintenant une autre partie de nous-mêmes » portion de phrase de Renève à mettre en rapport avec « mon cul c’est du poulet » de Trolléon.

                Trolléon et Renève, on aimerait vraiment que cette partie de vous-mêmes, vous la gardiez cachée !


              • Voris 6 mars 2010 14:27

                « Ce n’est pas que nous avons perdu la face », dit Renève, c’est que nous vous montrons nos culs !


              • Francis, agnotologue JL 6 mars 2010 16:07

                léon, sans vouloir vous faire peur, j’ai dit « traiter » !

                A bon entendeur ...


              • Francis, agnotologue JL 6 mars 2010 16:09

                Oui, la prévention ça consiste aussi à isoler les malades, le contraire de ce qui a été fait aux tout début de la grippe AH1N1. Et ça n’a rien à voir avec un « traitement » des personnes saines. Non, la prévention ce n’est pas « traiter » les personnes en bonne santé.


              • sisyphe sisyphe 7 mars 2010 02:56

                Par Trolléon (xxx.xxx.xxx.121) 6 mars 12:07

                L’argument imparable JL, (décidément il va falloir songer à consulter ) c’est que les pays « orientaux »qui ont vu leur espérance de vie augmenter ont tous abandonné la médecine orientale pour la médecine allopathique occidentale classique. Il n y a aucune exception à cette règle

                TOTALEMENT FAUX.

                Mon pauvre Léon, vous avez beau prendre vos affirmations pour un dogme, vous n’en ferez pas pour autant une vérité.

                Vous n’êtes jamais sorti de chez vous, mon brave Léon ; il faudrait voyager, un peu, pour connaître ce qui se passe ailleurs.

                Dans TOUS les pays orientaux, je dis bien TOUS, leur médecine traditionnelle subsiste, largement majoritaire.

                De plus, vous continuez à faire un amalgame VOLONTAIREMENT, en occultant, pour ce qui concerne l’espérance de vie, le taux de mortalité, notamment infantile, entre la forme de médecine, et les conditions sociales, économiques de ces pays ; hygiène, carences, malnutrition, conditions de vie, infrastructures sanitaires, dépistages, épidémies, etc, etc... 

                De plus, TOUS les labos pharmaceutiques de la médecine allopathique occidentale, viennent chercher, dans les pays à médecines traditionnelles, les molécules des plantes, utilisées depuis des siècles, pour les breveter, et les exploiter dans leurs médicaments.

                Vous passez également sous silence, les cas de cancers, dépressions, troubles psychologiques divers, qui sont, statistiquement, à des taux exponentiels dans les pays occidentaux, par rapport aux pays moins développés.

                Finalement, je vais vous dire un truc, Léon ; vous n’êtes, au bout du compte, qu’un pauvre personnage obtus et enfermé dans ses certitudes les plus stratifiées, incapable de remettre en question la moindre d’entre elles, à l’épreuve des faits. Vous êtes un négationniste dogmatique et borné ; vous auriez fait un inquisiteur parfait.

                Vous vous croyez sans doute intelligent, mais votre comportement démontre exactement le contraire.

                De plus, vous vous faites, constamment, l’allié OBJECTIF des collusions, des tromperies, des dégâts, occasionnés par les grands labos pharmaceutiques ; vous êtes un réactionnaire complice de l’exploitation, des multinationales, des lobbies capitalistes les plus nuisibles.

                Vous êtes un être nuisible à la cause même que vous croyez défendre.

                Vous êtes un imbécile.


              • sisyphe sisyphe 7 mars 2010 05:12

                Finalement, la bande (des quatre) de la
                 International Dogmatism Incorporated for Occidental Theorical Supremacy (I.D.I.O.T.S.)
                n’intervient que sur les sujets où elle a l’occasion de fustiger, de dénoncer, d’insulter, d’ironiser, de médire, d’excommunier, de vilipender, de dévaloriser, de rabaisser, de vouer aux gémonies, tous ceux qui n’adhèrent pas à leurs dogmes.

                Uniquement des participations négatives ; jamais lu, de leur part, la moindre participation constructive.

                AgoraVox ne sert que de défouloir à leurs frustrations.

                Pathétique.


              • Francis, agnotologue JL 7 mars 2010 09:11

                @ renève qui dit : « Mais que JL peut-il bien mettre dans ce mot, lui le lexicographe émérite qui prouve ...que des mots ne sont pas synonymes ? »

                Le premier venu sait que l’isolation d’une maison est une opération rentable pour son propriétaire et qu’il serait ridicule en l’occurence de dire qu’elle est lucrative. Rentable se dit d’un investissement, ce qui n’est jamais le cas pour « lucratif ». Renève ignorerait-il que les mots sont à la phrase ce que l’oeuf est à la poule ?

                Renève qui se fait ici chercheur de nanoparticules, justifie une fois encore le magnifique constat de Sisyphe ci-dessus, bravo Sisyphe. Cette bande qui a définitivement perdu son crédit, est en train de perdre tout honneur en s’accrochant de manière aussi grotesque à des queues de cerises. Sur « leurs » sujets, ils sont voués à errer entre négationnisme, mensonges, déformations, sophismes, contre vérités, et j’en passe.

                « Finalement, la bande (des quatre ?) de la
                 International Dogmatism Incorporated for Occidental Terrific Supremacy (I.D.I.O.T.S.)
                n’intervient que sur les sujets où elle a l’occasion de fustiger, de dénoncer, d’insulter, d’ironiser, de médire, d’excommunier, de vilipender, de dévaloriser, de rabaisser, de vouer aux gémonies, tous ceux qui n’adhèrent pas à leurs dogmes. »





              • ZEN ZEN 7 mars 2010 09:19

                Je ne suis ni grand expert , ni un partisan de la maison Boiron (je ne crois pas à l’homéopathie)et je sais ce que je dois à la médecine allopathique d’urgence, après quatre séjours à l’hosto, mais il y a beaucoup à prendre et surtout à comprendre (en vue d’un usage plus rationnel)dans les divers apports de certaines thérapeutiques dites orientales , entre autres
                A l’hopital de LIège, notamment, on expérimente avec succès, lors de certaines interventions chirurgicales, des méthodes chinoises d’anesthésie provoquées sans interventions chimiques lourdes traditionnelles.
                Consultant régulier de l’excellent site Médisite, géré par des professionnels(qui n’ont pas le nez dans le guidon), je commence à connaître un peu mieux certaines dérives de la médecine inféodée aux intérêts des grandes firmes pharmaceutiques (voir notamment le dossier sur les vaccins...). Prendre le temps de parcourir, c’est passionnant, même si ce n’est pas la bible.. ;


              • ZEN ZEN 7 mars 2010 09:24

                Désolé, je ne voulais pas parler de médisite, mais de PHARMACRITIQUE...


              • ZEN ZEN 7 mars 2010 10:24

                Léon trolleur
                Tu prends ta carte ?

                As-tu lu ce que j’ai écrit plus haut et les mises au point que je fais depuis des mois sur ce sujet ,(quand j’ai le temps)avec netteté, mais sans ton arrogance ?
                J’ai pris nettement position contre les illuminés de tous bords et si je suis critique vis à vis de bigpharma, c’est pour les mêmes raisons que Winckler et pharmacritique...
                L’art de l’amalgame...
                La mémoire est sélective et le ressentiment un mauvais guide...
                Merci pour ton honnêteté intellectuelle smiley



              • Francis, agnotologue JL 7 mars 2010 10:55

                Extrait « Nous sommes en 1971 : la mission Apollo 14 explore le sol lunaire. Dans l’histoire de la conquête spatiale, ils seront 12 hommes à a voir marché sur la Lune. L’astronaute américain Edgar Mitchell est l’un d’eux. Célèbré par la NASA comme l’un de ses héros, le personnage dérange ces derniers temps. Dans un entretien accordé le 23 juillet sur une station britannique, basée à Birmingham, Radio Kerrang, l’illutsre cosmonaute, âgé de 77 ans et titulaire d’un doctorat en aéronautique, a répété tout haut et explicitement ce qu’il suggère entre les lignes depuis des années : que le monde du renseignement militaire est au courant de l’existence d’’intelligences extra-terrestres, au point d’avoir pratiqué la rétention d’informations sur ce sujet sensible auprès du public. »


              • sisyphe sisyphe 7 mars 2010 11:18

                @ Leon

                J’ai écrit : « les pays « orientaux »qui ont vu leur espérance de vie augmenter ont tous abandonné… » ce qui donc concerne les rares pays d’Orient qui ont quitté le sous-développement. C‘est le cas en particulier du Japon ou la médecine « traditionnelle » n’est pas plus utilisée désormais que nous, nous n’utilisons les tisanes. Si la médecine traditionnelle des pays orientaux continue d’être pratiquée, c’est très exactement à la mesure de leur sous-développement, soit globalement, soit pour par populations les plus pauvres qui ne bébéficient pas de couverture sociale et pour qui l’accès à la médecine allopathique occidentale est trop cher. Ce n’est en aucune raison parce qu’elle aurait une quelconque efficacité ! Vous mentez donc.

                Une fois de plus, c’est FAUX.
                Au Japon, la médecine traditionnelle est encore largement majoritaire, et la médecine occidentale allopathique, conjuguée à celle-ci, lorsqu’elle est employée.
                Ce que vous n’arrivez pas à comprendre, dans vos schémas étroits, c’est qu’en Orient, c’est un ensemble de pratiques (celles que j’ai cité plus haut), qui participe de la santé, en mode de PRÉVENTION et d’hygiène de vie.
                Donc, avant de dire que je mens, renseignez vous un minimum ; mais il me semble que même avec des informations, votre esprit obtus serait bien incapable de les intégrer, pour remettre en cause le moindre de vos dogmes.

                Par ailleurs, j’ai bien pris soin de préciser, dès le début, que je ne déniais pas, moi, l’apport de la médecine occidentale allopathique, sur un tas de plans, mais que, vu la tournure qu’elle prend, en rapport avec les lobbyings et collusions des laboratoires pharmaceutiques, comme le démontre largement cet article, il fallait savoir faire la part des choses ; ce que vous êtes absolument incapable de faire ; en fonction de votre dogmatisme inébranlable.

                Pour le reste, il y a confirmation, de la bande qui a rappliqué, pour prononcer, toujours et encore, les mêmes anathèmes obsessionnels ; cendre de mulot, gnagnagna...

                Et vous confirmez ce que j’ai dit plus haut ; à savoir qu’on ne vous (la bande) voit intervenir QUE sur les sujets prêtant occasion aux excommunications, aux dénonciations, aux amalgames grossiers, aux dévalorisations, au conflit permanent..

                Personnellement, je ne parle qu’en MON nom, et je n’ai rien à vendre ni à promouvoir.
                Et je ne me considère pas comme supérieur aux « sous-développés » ; ni sur le plan de la connaissance, ni sur le plan de la détention de la vérité.

                Votre dogmatisme taillé dans le marbre, est un indubitable frein à l’intelligence et à la compréhension des choses ; tant pis pour vous ; pour ma part, j’y ai assez perdu de temps.

                Hasta la vista


              • Francis, agnotologue JL 7 mars 2010 11:39

                « Votre dogmatisme taillé dans le marbre, est un indubitable frein à l’intelligence et à la compréhension des choses  » (Sisyphe à léon)

                C’est typiquement ce qu’on appelle de l’obscurantisme. Cet obscurantisme se manifeste principalement sous les articles de paul Villach, lequel professe si j’ai bien compris, une thèse qui donne de l’urticaire aux sophistes, mandarins, staliniens et autres autoritariens.

                Rappelons que « Les sophistes croient que rien n’est vrai » (André Comte Sponville)


              • Francis, agnotologue JL 7 mars 2010 11:48

                La chouette qui « professe » que quand on ne peut pas débattre sur le fond on s’en prend à la forme, fait profession de picorer des miettes - un mot de travers ici, un mouvement d’humeur là - et de lâcher des crottes aussi perfides que fétides !

                La fine équipe que voilà : ces trois là ne pouvaient pas ne pas se rencontrer !

                 smiley


              • art13 art13 7 mars 2010 12:04

                excellent commentaire, un grand nombre, inclus les toubibs, devraient en prendre de la graine

                http://lhddt.wordpress.com/2010/01/22/le-commerce-ou-chantage-de-la-sante/


              • sisyphe sisyphe 7 mars 2010 13:43

                @ Philippe Reneve

                Je présente mes excuses pour le mot « négationniste » ; je le remplace par dénégateur ; voilà.

                Ceci dit, ce n’est pas plus insultant que les différents épithètes, dont vous nous accablez , en insinuant que je serais là pour vendre je ne sais quoi, ou promouvoir je ne sais quel charlatanisme.

                Je suis un homme libre, je n’ai rien à vendre, et je ne m’exprime qu’en mon nom, selon mes convictions.


              • Francis, agnotologue JL 7 mars 2010 19:38

                Pauvre débile aux abois qui ne sait plus ce qu’il dit : trolléon, la défaite de la pensée !


              • Francis, agnotologue JL 7 mars 2010 19:48

                léon sait très bien que je ne crois pas aux extra-terrestres. Et léon sait aussi ce que je pense, au sujet de cette « histoire d’hommes sur la lune ».

                léon qui croit mordicus que les hommes ont marché sur la lune, qui traite les autres de soucoupistes, devrait se taire sur ce sujet, puisque l’une de ses idioles est soucoupiste ! Lol !

                Quant à moi, je n’ai aucune contradiction, et puisque ce type, Edgar Mitchell met dans l’embarras ses admirateurs, dont je ne suis pas, ça me fait bien rigoler.

                Mais léon est un désinformateur avéré.


              • Francis, agnotologue JL 8 mars 2010 09:28

                C’est un comportement typiquement pervers, que celui qui consiste à cultiver ce en quoi on excelle quand ce en quoi on excelle est le mal. Pour trolléon, c’est l’inquisition.


              • lord_volde lord_volde 9 mars 2010 11:56

                Renève n’est qu’un pâle imbécile qui aime se pavaner devant les augustes complaintes qu’il sème comme des graines en nous dévoilant, au surplus, aux travers de ses banderilles plumitives des grandiloquentes pétales vides de sens, mais pleines de fatuité.

                Il n’a toujours pas admis s’être fourvoyé dans les limbes de l’errare humanum est à propos du mauvais usage du vocable « pareil » pour lequel sa méprise n’a d’égale que sa prétention gourmée à l’infaillibilité. 


              • Pyrathome pyralene 14 mars 2010 16:40

                connard de trolleon


              • les LABOS PHARMACEUTIQUES GAGNENT DE L OR EN ACHETANT EN CHINE ET EN INDE LEURS MOLECULES ISSUES DES COCHONS....PLUS LA MALADIE EST GRAVE....PLUS LE MEDICAMENT EST CHER....EXEMPLE : le vaccin contre le cancer de l’uterus coute 158 euros ET NE REVIENT QU A 0.74 EUROS

                les MEDICAMENTS MIS SOUS GELULES ET BOITES EN FRANCE PEUVENT VOIR LEUR PRIX DE REVIENT MULTIPLIé par 20 OU 200..

                IDEM POUR LES GENERIQUES ILS REVIENNENT A QUELQUES CENTIMES D EUROS ET SONT VENDUS A 90% DU PRIX DE L ORIGINAL...
                 LA CINE NE FORNIT PLUS QUE LA MOITIE DE SA PRODUCTION QUE VONT FAIRE LES LABOS...LE REMPLACER PAR ....LA VACHE FOLLE...

                CES FAITS ONT ETE CONFIRMES PAR 3 GRANDS PONTES DE LA PHARMACO-VIGILANCE........SUR LA 5 CHEZ CALVI LE 10.06.11...........

                TOUSENSEMBLE


              • liebe liebe 5 mars 2010 10:13

                Bonjour Olivier ,
                merci pour cet excellent article qui vient compléter mon article d’avant hier.

                Savez vous que Sanofi , qui engendre chaque année de copieux bénéfices , restructure , déplace ses sites : en 2008, en 2009, en 2010... (A mon avis les promesses non tenues de Roselyne y sont pour quelque chose....LOL) . Quelques licenciements, des personnels déplacés,
                Ils ont même décidé d’ouvrir un site au Mexique ..


                • brieli67 5 mars 2010 14:15

                  l’ISKADOR se produit en Roumanie à ce que je sache.

                  Il y a deux poids et deux mesures chez l’infirmière Liébeuh.....

                  WELEDA et les Autres


                • liebe liebe 5 mars 2010 17:22

                  Commentaires brillants, qui mériteraient de paraitre à la une !
                  Bravo messieurs pour votre haut niveau ........


                • brieli67 5 mars 2010 18:51

                  ben oui Josssssssssssianne


                  encore une occasion de se taire !!

                  Ce que les allemands pensent de Sarkozy
                  Un article de presse est paru dans le quotidien Bild Zeitung le 22 septembre, montrant Nicolas Sarkozy comme un nouveau Louis XIV. 


                  et voilà que fleurit la source’ Bild du 23 7 .... 

                  L’ article a été remanié. 
                  Rares sont les rédacteurs qui jouissent de cette possibilité sur Avox.

                  Prenons des pinces de Kocher, des baguettes chinoises pour tous vos écrits ! Avec le jouvenceau_ Schoubert des niouws, t’es la plus perle des perles enchâssée chez Avox. 
                  Au point que von Volde attend toujours la réponse : 
                  Liebe ? c’est quoi votre spécialité médicale ?

                • liebe liebe 5 mars 2010 19:11

                  Merci brieli pour votre commentaire, ne vous inquiétez pas pour lord-volde, il n’a pas besoin de vous pour servir d’intermédiaire.
                  quant à mon article sur sarkozy ,je ne vois pas quel est le rapport avec l’article d’Olivier...
                  Vous auriez au moins pu mettre un lien vers le fait que la famille Sarkozy a des intérêts plus qu’important dans les industries pharmaceutiques, j’aurai compris, mais sinon, à part insulter et troller, vous faites quoi dans la vie ???
                  bonne soirée à vous très cher Brieli , bonne soirée, que votre nuit soit peuplée de beaux rêves montrant la beauté de nos formidables dirigeants....


                • brieli67 5 mars 2010 20:24

                  hEP  jOSIANE


                  « Vous auriez au moins pu mettre un lien vers le fait que la famille Sarkozy a des intérêts plus qu’important dans les industries pharmaceutiques, j’aurai compris, mais sinon, à part insulter et troller, vous faites quoi dans la vie ??? » 

                  Mais bon sang de bon sang ! Faites donc montrer ces liens de Neuneu sur Seine !
                  reserver à nous le sale boulot !

                  Si déjà alors à donf chère infirmière !! 



                • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 20:39

                  Salut Barbouse. Je t’ai reconnu.


                • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 20:56

                  Si si, bien sûr que si, j’ai besoin d’un chaperon pour me tenir la main et me diriger car ce monde est empli de chausse-trappes et de trompe-l’oeil.


                • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 20:59

                  Dis moi mon bon Barbouse, qui appelles-tu Josiannnnne ?


                • liebe liebe 6 mars 2010 09:42

                  bonjour lord , j’espère que tout va pour le mieux pour toi...
                  brieli crois m’insulter en me surnommant josiane.
                  J’ai mis quelques temps à comprendre pourquoi, ce serait en référence à une journaliste de alternative santé.
                  Je vous aime brieli, de croire que l’insulte à une quelconque prise sur moi, je vous aime aussi pour me donner les talents décrivain d’une personne que je ne connais pas... Je vous aime aussi car le contraire serait inutile ..

                  Tu comprendras lord, que je ne puisse répondre à ta question en raison des nombreux trolls qui sévissent sur ces fils d’AV.

                  Brielli, les liens ,je les ai déjà posté sous d’autres articles et comme n’est-ce pas j’ai d’autres chats à fouetter que de rester assise devant mon ordinateur à essayer de vous trouver des liens que vous même si vous vous en donnez un peu la peine vous pouvez trouver ( juste un petit effort) , je vous souhaite une bonne journée sous un magnifique soleil. Qu’il illumine vos coeurs et arrive à panser vos âmes meurtries...


                • lord_volde lord_volde 9 mars 2010 12:26

                  Je crois que je vais devoir porter l’habit du malade imaginaire pour recevoir des soins de la gent en blouse blanche. je ne me suis pas « encore » fait vacciner contre la grippe A, mais j’accepterai de me fair picouser les fesses contre la bêtise que peuvent transmettrent les savantes nullités de la bande des trois dont Renève, semble-t-il, occupe le haut du pavé et une place de choix. Brrrr
                  Dussé-je être blâmé par le colérique psitaccidé , je vous soutiendrai mordicus dans votre désir de vous opposer à la désinformation médiatique qui peut prendre l’aspect du silence gardé. Hélas.

                  Une petite dernière pour notre fier oiseau de mauvais augure Renève au plumage quelque peu plombé (il a dû recevoir un gros grain de sel entre les c...). Flûte.

                  Quelques joujous pour Renève.
                  Etant donné sa stupidité, on ne pouvait attendre autre chose de lui (acad.)
                  passée la crête, ils sont en vue (R. Martin du Gard.)
                  Etant données les circonstances (Robbe-Grillet.)


                   


                • lord_volde lord_volde 9 mars 2010 12:28

                  Aïe, aïe, aie : que peuvent transmettre...


                • fhefhe fhefhe 5 mars 2010 10:36

                  La Bonne Santé n’est pas signe d’Eternité.... !!!!

                  Ce dont je suis certain c’est que l’Etat n’a pas eu peur de nous faire payer un impôt sur de l’argent que nous n’avions pas pour combler le trou de la Sécu....(Différence entre le Net Imposable et le Net à payer... !!!! )

                  Les prélèvements pour combler le « trou » de la sécu ont augmenté exponentiellement sur les 30 dernières années (CSG , RDS )....mais SANS mutuelle diffficile d’étre , bien , soigner.
                  Près d’ 1 millions de chômeurs en fin de droit cette année....sans mutuelle...qui vont se dispenser de certains médicaments. Par conséquent , il est normal que les laboratoires se « rabattent » sur les « Biens Portants » SOLVALBLES, en inventant des « maladies » .

                  Ce dont j’ai peur c’est de « L’ Insécurité Sociale »
                  En fin , il faut savoir que la Sécurité Sociale a « sponsorisé » les Laboratoires Pharmaceutiques , mais que les « génériques » imposés par la SS générent moins de profit...., autre raison de l’inventivité des Laboratoires






                  • uvela 5 mars 2010 10:41

                    Il y a pas mal d’erreurs dans cet article concernant le Gardasil.

                    Gardasil est un produit Merck, vendu en Europe par une joint-venture entre Merck et sanofi-pasteur appelée sanofi pasteur MSD.
                    sanofi pasteur est la division Vaccins de sanofi-aventis.

                    L’institut pasteur ne vend pas de vaccins (vous confondez avec sanofi pasteur).
                    L’institut pasteur est une fondation privée sans lien capitalistique avec sanofi pasteur.

                    Merci de corriger votre article :p


                    • brieli67 5 mars 2010 14:29

                      Merck américain racheté par Merck allemagne.... Achat récent de Millipore, leader mondial des « micromembranes »

                      Merck Allemagne fait surtout mondialement son CA dans le silicium/sable des installations photo_voltaïques !!!

                      Des décades durant, la haute valeur ajoutée des Labos Pharmaceutiques étaient intégrés dans les chiffres Chimie des groupes internationaux. Les financiers et les banquiers l’ont vu d’un sale oeil et ont poussé à créer des structures pharmas indépendantes. La fuite des pétro-$ a accéléré le processus : plus de Bâle, plus de Francfort ... chimie lourde et spécialisée en médicaments. C’est la pétrochimie/pétroles et l’industrie alimentaire (Nestlé)& lessiviers ont acquis ces titres à la dérive et tentent de restructurer cette branche


                    • Gueudin 5 mars 2010 10:55

                      Merci pour votre article.


                      Les salles d’attente de certains médecins ont maintenant des présentoirs nous offrant des brochures pour nous « informer » de ces problèmes, et je remarque que les problèmes d’érection et d’éjaculation précoce y tiennent une bonne place avec évidemment le cholesterol, mais aussi les allergies. 
                      Bien que cela ne concerne pas les labos, j’ai particulièrement été consterné de voir dans une brochure concernant l’osthéoporose qu’il faut boire du lait pour s’en prémunir quand on sais que c’est complètement inutile, et que la consommation de lait est corrélée avec les cancer de la prostate et du sein.

                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 mars 2010 10:59

                        Une fois j’ ai eu une éjaculation tellement précoce qu’ elle était partie avant que j’ étais arrivé ...


                        • Krokodilo Krokodilo 5 mars 2010 11:03

                          Hormis sur le Gardasil, bon article. Les labos sont des maîtres en matière de manipulation, et encore, vous avez omis diverses techniques de mercatique ou de pression qu’ils emploient : agir auprès des influenceurs (pontes de la médecine, spécialistes écoutés, congrès, hôpitaux), auprès également des patients eux-mêmes, par la création de sites de conseil et de suivi des maladies chroniques, sélection des publications, rétention d’infos. Mais ceci n’est possible qu’à cause de la lâcheté ou de la faiblesse des politiques devant les labos, et devant les multinationales de l’agroalimentaire ; la commission d’autorisation accepte des prix pharamineux pour des traitements qui améliorent de façon infime la survie d’un cancer, ou d’autres qui n’ont rien prouvé du tout. De même, l’Etat ne peut ou ne veut imposer aux industriels une baisse de la quantité de sel dans l’alimentation (rôle dans l’hypertension), ou l’interdiction des pubs de la malbouffe aux enfants et aux heures de grande écoute, etc.

                          Mais la santé est un sujet complexe, surtout quand on y introduit la notion de prévention. Histoire de me faire l’avocat du « diable », il faut aussi que chacun fasse un peu d’auto-critique, il est bien diffiicile d’être toujours rationnel. par exemple, si un traitement antiviellissement confirmait son efficacité, même minime, nul doute qu’il aurait un immense succès (ça a failli arriver) : combien de gens achètent ceci ou cela sur Internet, ou la pilule magique pour maigrir ?


                          • Gueudin 5 mars 2010 11:19

                            Bonjour Krokodillo,


                            l’Etat ne peut ou ne veut ...

                            Savez vous qui dirige la commission sur l’obésité créee en France en octobre 2009 ? Anne de Danne, actuellement déléguée générale de la Fondation Wyeth pour la santé de l’enfant et de l’adolescent. Super se dit-on. Sauf que Wyeth, c’est aussi un grand laboratoire pharmaceutique (recemment absobé par pfizer), et ils ont quelques brevets encore non exploité dans le domaine de l’obésité (désolé je ne retrouve pas la source).

                            Etonnant non ?

                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 mars 2010 11:33

                            La source de l’ obésité c ’est l’ embonpoint...


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 mars 2010 08:50

                            hameçon trop p’ tites les habits ...


                          • Ronald Thatcher xavier Orvaf 5 mars 2010 11:43

                            médecine occidentale = soigner le malade après inoculation (volontaire ?) de la maladie
                            médecines orientales = entretenir le corps avant l’apparition des maladies...


                            • Ronald Thatcher xavier Orvaf 5 mars 2010 12:44

                              Inoculation de la maladie = vaccins qui contiennent la maladie désactivée (?) à combattre
                              C’est pas si stupide mais en effet hors sujet présentement, une fois.


                            • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 14:44

                              @ Chantecler

                              Tu veux t’y mettre ! Je sais, tes problèmes érectifs récurrents ne me concernent pas.


                            • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 16:14

                              C’est parce que je t’aime bien que je te taquine gentiment.


                            • chantecler chantecler 5 mars 2010 17:05

                              Ah, bon ! Tu sais étant papy, les problèmes génésiques me passent largement au dessus de la tête..Je trouve aussi absurde d’acheter du viagra que de se faire siliconer les seins et autre....Non, je posais par simple curiosité une question concernant les effets réels de ce produit.


                            • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 18:17

                              Je plusse tes coms mon beau papy. Je sens qu’il y a du bon en toé.


                            • 5A3N5D 5 mars 2010 11:51

                              « Savez-vous que l’éjaculation précoce et la frigidité seront bientôt considérées comme des maladies ? »

                              Bah, oui : l’anorgasmie est effectivement une maladie. Ca vous étonne ???
                              (Pas lu la suite qui n’est qu’un prétexte à défouloir pour frustrés qui se reconnaîtront facilement.)


                              • hunter hunter 5 mars 2010 13:19

                                5A3N5D

                                L’éjaculation précoce, peut-on perler d’anorgasmie ? je pose la question comme ça, mais bon en général, l’orgasme masculin survient avec l’éjaculation non ?

                                 <Mode captain Haddock on :

                                De toute façon ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers

                                <Mode Captain Haddock off

                                 smiley

                                Désolé !

                                H /


                              • 5A3N5D 5 mars 2010 17:05

                                « L’éjaculation précoce, peut-on perler d’anorgasmie ? »

                                Non, bien sûr, mais pour la partenaire, c’est mal engagé (ou pas engagé du tout.)


                              • Raymond SAMUEL paconform 5 mars 2010 12:14

                                Bonjour,

                                Les labos se comportent comme les autres industries : ils percutent le marché pour vendre le plus possible de marchandise, y compris en utilisant ceux qui tiennent des manettes.
                                Le problème le plus important c’est l’orientation des mentalités du public qui commence seulement à se modifier un peu. Auparavant les médicaments avaient bonne presse et petit à petit tout le monde a éprouvé le besoin de « se soigner ». Un marché ultra perméable !
                                Moyennant quoi tout le monde devient effectivement malade....
                                Dans mon gros village il y avait, quand j’étais enfant, un pharmacien qui passait la plus grande partie de son temps calé contre sa porte à se distraire en regardant les allées et venue sur la place. Maintenant, avec une population moindre il y a deux pharmacies qui comptent chacune une dizaine de personnes ! Il y en a une autre dans les villages plus petits d’alentour qui n’en avaient pas.

                                Les quantités de résidus de médicaments déversés dans la nappe phréatique a bien augmenté...et le trou de la sécu est devenu un abîme insondable.
                                Mais c’est intouchable.


                                • Céphale Céphale 5 mars 2010 12:16

                                  La peur est la principale arme du libéralisme : peur de la maladie, peur du réchauffement climatique, peur du chômage, peur des voleurs et des assassins, peur de tout. La peur devrait inciter les gens à s’unir pour lutter contre ceux qui la diffusent. Pas du tout, les gens sont de plus en plus individualistes. Le libéralisme a de beaux jours devant lui. Pauvre humanité !


                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 mars 2010 12:55

                                    Moi j’ ai juste peur de Céphale ....


                                  • zelectron zelectron 5 mars 2010 13:09

                                    @céphale
                                    ...comme pour le chantage et la torture pour le communisme-stalinisme et ses avatars.
                                    Assez de ces généralités qui ne font rien avancer du tout sinon à jeter de l’huile sur le feu. Soyez assuré que les peurs sont partagées surtout chez ceux qui ne savent pas à quelle sauce ils vont être mangés, et malheureusement dans tous les secteurs et courants de pensées.


                                  • Céphale Céphale 5 mars 2010 15:56

                                    Y-en a qui n’ont pas peur de dire des conneries !


                                  • furio furio 5 mars 2010 12:41

                                    Alors quand en plus on sait que ce sont les Laboratoires qui ont mis en place ce gouvernement. Les français n’ont plus qu’à « raquer » ! Merci aux 53% de neus-neus qui ont voté pour que la France passe sous dépendence du Medef et de ses acolytes politiques l’ump et l’extrême droite. Au fait que sont devenus les 40 millions de vaccins de la grippe A qui étaient sur les bras de la grosse rose bonbon. On a le droite de savoir car c’est nous « qu’on a payé »


                                    • Krokodilo Krokodilo 5 mars 2010 13:36

                                      Finalement, tous les pays occidentaux sont des social-démocraties, où le curseur peut-être très capitaliste libéral ou très social-étatique. Pour corriger les excès de l’industrie pharmaceutique, nul besoin de changer de régime politique - n’oublions pas qu’ils font de bons produits (sauf exception) et que nous avons de la chance comparativement aux deux-tiers de la planète, qui n’a souvent que des contrefaçons toxiques ; il suffit que l’Etat assume davantage son rôle de régulateur et de défenseur du bien public, par exemple en ne remboursant que des médicaments réellement innovants, en refusant la dérive ultralibérale de l’UE (qui veut confier la pharmacovigilance à l’industrie elle-même !), en faisant vérifier par des experts si possibles indépendants les dossiers fournis par les labos, etc. Toutes mesures simples et efficaces, seule la volonté de réfléchir à la notion de santé publique, de bien public, manque à ce jour.
                                      Par contre, dans la finance, compte-tenu qu’ils se foutent de la tête des états après avoir été sauvés de la faillite, une nationalisation ou une réforme musclée me paraîtrait légitime.


                                    • 3°oeil 5 mars 2010 13:05

                                      demandez aux captifs du subutex ,plus fort que le produit qu’il subsitut....


                                      • 3°oeil 5 mars 2010 13:10

                                        qu’il substitut.. 


                                        • brieli67 5 mars 2010 20:03

                                          Francfort, Bâle, Zurich 

                                          Avant et après Bupe ( Temgésic, Subutex) ou Méthadone...
                                          une sacré différence.

                                        • Axior 5 mars 2010 14:16

                                          Pendant qu’on invente des maladies et qu’on met au point des traitements pour y pallier, on dérembourse des médicaments efficaces contre des maladies bien existantes et/ou on pénalise ceux qui les ont mis au point.
                                          Sur le comptoir de mon pharmacien, j’ai vu un dépliant qui explique que désormais que tout patient qui refuse d’accepter un générique renonce au remboursement de ses soins. Quand on sait que certains génériques sont plus chers que l’original, on peut se demander si cette mesure est bien destinée à alléger les dépenses de la sécu. L’obligation absolue de se soigner avec des médicaments génériques a pour premier effet de favoriser l’industrie pharmaceutique au détriment de la recherche.
                                          Après avoir lu ce document, est arrivé le moment de payer mon pharmacien. C’est tout nouveau pour moi, ça ne m’était jamais arrivé par le passé. Les molécules indispensables nécessaires pour compenser les effets secondaires de mon lourd traitement sont désormais à ma charge, et leur prix a grimpé. Déjà je ne peux plus traiter mes problèmes de peau, car le seul traitement efficace pour celà, dont je bénéficiais gratuitement jusque là, me couterait maintenant plus cher que ce que je touche de pension. Je vois approcher à grands pas le jour où je serai obligé d’arrêter ma trithérapie parce qu’elle me sera plus nuisible que bénéfique.
                                          Ceci dit, je n’ai aucune difficulté à bander et je ne suis pas victime d’éjaculations précoces, Je n’ai nul besoin de vos produits dérivés de viagra et autres saloperies, messieurs les opérateurs markeeting de labos ; de même que les victimes de maladies orphelines préféreraient que vous vous penchiez sur leurs problèmes qui, eux, sont très réels.


                                          • Fantômette Fantômette 5 mars 2010 14:56

                                            @ Axior

                                            Juste une mise au point : si vous refusez les génériques le pharmacien vous refusera le Tiers payant mais la sécu vous remboursera (moins les franchises) quand même. Vous devrez faire l’avance des frais, ce qui parfois est impossible pour qui a de petits moyens.


                                          • cmoy patou 5 mars 2010 15:09

                                            Les Français ont la mémoire courte a t-on l’habitude de dire et c’est tout à fait justifié personne ne parle sur ce fil de ces centaines de médicaments que nos médecins prescrivirent aux malades pendant des décennies et qui ne sont plus remboursés qu’à 15% maintenant pour manque d’efficacité donc si je comprends bien nos zélus des différents ministères de la santé qui sont passés aux manettes du pouvoir fric et fric avec pouvoir de gauche comme de droite nous ont pris pour des gogos pendant des décénnies !
                                            Je me demande s’il n’y a pas une faille juridique ici par exemple pour escroquerie, mise en danger de la vie d’autrui, etc.........

                                            Perso comme le disait le grand Coluche j’aimerai bien mourrir de mon vivant .


                                            • Affreujojo Affreujojo 5 mars 2010 15:26

                                              Knock knock knock Into the Heavens Door.....


                                              • GITIBERT 5 mars 2010 16:15

                                                Où voyez vous un éventuel problème ? Tout le monde sait aujourd’hui que les scientifiques sont omnipotents et omniscients, surtout ceux payés par les laboratoires pharmaceutiques et l’industrie agroalimentaire d’ailleurs. Leur principal soucis étant que les actionnaires de leurs entreprises soient contents, qu’ils gagnent toujours plus de dividendes..alors..ils vont sûrement trouver aussi un vaccin contre l’éjaculation précoce, y’ pas de soucis m’sieurs dames, tu B..... pas asses longtemps : ils ont trouvé le viagra - tu éjacules trop vite (ça c’est grave par contre parce que ta copines est pas contente, hein !) eh ben il y a un remède pour ça, un peu de bromure mais pas trop - c’est plus lent mais ça finit par rallonger le coït et tout le monde est content..


                                                • brieli67 5 mars 2010 16:29

                                                  on dit merci qui ?
                                                  il y a un peu de Brome dans le bromazépam.... et plus de soucis.

                                                  passque le bromure des pinardiers : une légende, un mythe

                                                  http://www.arkheia-revue.org/La-legende-du-bromure-durant-la,296.html?artsuite=0#gros_titre


                                                • Axior 5 mars 2010 16:33

                                                  Attention, le bromure est un produit de contre-bande !


                                                • cmoy patou 5 mars 2010 18:23

                                                  Du temps de mon service militaire comme appelé j’y ai eût droit aussi....au bromure !!je précise ! mais la grande muette à crue bon d’y ajouter des particules de la radio activité des essais nucléaires.

                                                  Et je doit dire merci qui ?


                                                  • Annie 5 mars 2010 18:43

                                                    La consommation de médicaments n’est-elle pas proportionnelle au nombre de consultations ?
                                                    Existe-t-il un médecin en France qui ait répondu à son patient : Vous avez juste un rhume, prenez du paracétamol et vous irez mieux dans quelques jours. En tout cas s’il existe, ce médecin n’a jamais revu ce patient-là.
                                                    La relation payante entre médecin et patient est au coeur de la surconsommation médicamenteuse. Une consommation rationnelle des médicaments nécessite parfois de dire non à un patient, de ne pas ajouter fortifiants, Vitamine C, ultra-levure etc. systématiquement à une prescription d’antibiotiques, et en pharmacie à délivrer la posologie exacte pour le nombre de jours indiqués. Mais les médecins ne le font pas par peur de perdre des clients, quant aux pharmacies, la délivrance des médicaments devraient être réglementée pour éviter le gaspillage. Les compagnies pharmaceutiques verraient fondre leur profit.


                                                    • brieli67 5 mars 2010 19:05

                                                      Oh note ’anglaise critique !

                                                      ben oui ! depuis mes débuts, j’ai des patients (et la Secsoc) qui s’en sortent sans prescription aucune. 
                                                      Surconsommation médicamenteuse ?
                                                       Accédez comme les médecins des urgences à l’armoire à pharmacie « familiale ». Les traitements ATB des angines sont lâchés au bout de trois jours, faut pas s’étonner alors de la recrudescence des complications comme les érysipèles et les rhumatismes articulaires et les myocardites.

                                                      Il y a un monde entre la prescription, la vente et l’ingurgitation. 

                                                    • Annie 5 mars 2010 19:17

                                                      Je suis d’accord ; j’avais en fait en tête éducation des patients lorsque j’ai écrit cela, parce que cela fait partie du problème. Je connais très bien les « pharmacies familiales », avec les médicaments périmés à moitié utilisés que l’on envoie dans les pays en développement au cas où ils ne mourraient pas assez vite, et surtout ces médicaments auxquels on rajoute des vitamines ou autres cochonneries pour prolonger le brevet de 20 ans. Bien sûr c’est un tout, mais à la base il y a les attentes et donc la demande des patients.
                                                      En tout cas bravo pour avoir su résister aux pressions, ou peut-être avez-vous fait preuve de discernement dans le choix de vos patients.


                                                    • Krokodilo Krokodilo 9 mars 2010 11:25

                                                      Mais oui, Annie, il y a des médecins qui prescrivent deux bricoles pour le rhume, voire simplement le paracétamol, et leurs patients reviennent. Ne caricaturez pas un sujet compliqué.
                                                      Sachez qu’il est parfois très difficle de convaincre de ne pas prendre d’antibiotiques pour une bronchite, parce que le pateint assimile fièvre et toux grasse à AB, malgré la fameuse campagne de presse « les AB, c’est pas automatique ». Et on oublie la blague qu’une grippe sans AB c’est 7 jours, et avec une semaine. Inversement,il est des cas où il vaut mieux en prendre de suite, pour un à trois jours, comme la cystite qui parfois peut guérir seule mais qui peut se compliquer.


                                                    • docdory docdory 5 mars 2010 19:16

                                                      @ Olivier Bailly

                                                      Quelques précisions à propos des troubles sexuels :

                                                      1°) Le terme « frigidité féminine » est un terme générique qui recouvre plusieurs dysfonctionnements de causes très différentes, qui peuvent tous être « primaires ( » ça a toujours été comme ça " ) ou secondaires ( apparus après une période ou ça fonctionnait bien )  :

                                                      - l’anaphrodisie ( absence de tout désir sexuel, ou de tout intérêt pour la sexualité en général ), en termes actuels , c’est ce qu’on appelle les « asexuelles », ça représente 2 ou 3 % des femmes.

                                                      - l’absence de lubrification ( qui est l’équivalent chez la femme de l’absence d’érection chez l’homme , et en partage certaines causes, par exemple le tabagisme, qui est certainement, et de loin, le pire ennemi de la sexualité ! )

                                                      - l’anorgasmie ( il y a du désir et de la lubrification , mais jamais d’orgasme ). C’est le « trouble » sexuel féminin le plus fréquent , qui intéresse 40 à 50 % des femmes , qui « dans ce cas » font semblant " ce qui est indécelable pour leur conjoint , qui peut passer sa vie à ignorer le phénomène.

                                                      - le vaginisme ( impossibilité de pénétration due à des contractions musculaires inappropriées ) ( c’est très rare )

                                                      - la dyspareunie ( rapports douloureux , nombreuses causes organiques possibles )

                                                      Il est exceptionnel que les femmes consultent d’elles-mêmes pour des dysfonctionnement sexuels, c’est quasiment toujours à la demande de leur mari. ( sauf pour la dyspareunie )

                                                      Il ne saurait en aucun cas y avoir un seul traitement pour « la frigidité » , s’agissant de problèmes multiples, dont certains sont guérissables et d’autres pas

                                                      2°) Pour l’éjaculation précoce , qui est quasiment inguérissable par les moyens " psychologiques , les généralistes ont pris l’habitude d’utiliser un anti dépresseur , la paroxétine , en prescription hors AMM. En effet , un effet secondaire très fréquent de la paroxétine est de retarder l’éjaculation , voire de la supprimer. A demi dose , elle fait disparaître l’éjaculation précoce ( cause fréquente de divorce ) , les hommes atteints reprennent confiance en eux et le trouble finit par disparaître en quelques mois de traitement .



                                                      • brieli67 5 mars 2010 19:54

                                                        @ dOCdory 


                                                        Parmi les bloqueurs de canaux calciques : il y a le diltiazem à forte activité priapique.
                                                        à autre nouvelle indication : cicatrisation des fissures ano-rectales.




                                                        les autres ISRS non indiqués en EJP ? curieux !!

                                                      • le citalopram (Seropram®) ;
                                                      • la fluoxétine (Prozac®) ;
                                                      • le maléate de fluvoxamine (Floxyfral®) ;
                                                      • l’oxalate d’escitalopram (Seroplex®) 
                                                      • la sertraline (Zoloft®)

  • docdory docdory 5 mars 2010 23:18

    @ Briel 6è 

    Aucun antidépresseur inhibiteur de la recapture de la sérotonine n’ a d’AMM dans l’éjaculation précoce, à ma connaissance . 
    Je n’ai essayé que la paroxétine , avec un résultat tout à fait remarquable dans 100% des cas chez lesquels je l’ai essayée, du coup, je n’ai pas pris la peine d’essayer les autres , mais il est probable qu’ils marchent également . A noter que l’effet persiste souvent plusieurs semaines après l’arrêt du traitement , mais parfois , il faut deux ou trois cures « de rappel » avant que le problème ne disparaisse définitivement .
    A noter que l’auteur ironise , à mon avis à tort, sur le marché « juteux » des médicaments pour soigner les troubles sexuels , tant le Viagra, et apparentés pour l’impuissance que la paroxétine et apparentés pour l’éjaculation précoce.
    Il oublie de dire qu’il y a encore une quinzaine d’années , il y avait un marché plus que juteux pour les psychothérapies et autre sexothérapies , alors qu’en 24 ans d’exercice médical , je n’ai jamais vu un impuissant ou un éjaculateur précoce amélioré, même un peu, par une psychanalyse ou une psycho ou sexothérapie ( de toutes façons les sexothérapies sont quasiment indisponibles en province ) , quand bien même ces traitements se prolongeaient pendant 10 ans ! La même constatation se fait pour les troubles sexuels féminins, qui malheureusement restent souvent incurables, du moins ceux qui n’ont pas de cause connue et soignable. 
    Ces troubles sexuels sont pourtant bien des maladies , contrairement à ce qu’affirme Olivier Bailly . Les gens qui en sont atteint sont en général malheureux, se retrouvent le plus souvent en divorce , voyant leurs enfants une fois tous les 15 jours quand ils les voient après le divorce, sombrant dans l’alcoolisme ou dans la ruine financière pour payer les avocats de leur divorce et les pensions alimentaires.

  • viva 5 mars 2010 20:40

    Et toujours ces attaques récurrentes contre la médecine allopathique.

    Si les groupes sectaires pouvaient cesser leurs propagandes sur agoravox, la liberté d’expression y gagnerait et les articles sérieux sur la santé aurait un peu plus de poids.

    Je ne comprend pas que l’équipe de rédaction ne s’émeuvent pas un peu plus de ces opérations de lobbyisme

  • Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON

    Auteur de l'article

    Babar

    Babar
    Voir ses articles

    Inscrivez-vous pour participer à AgoraVox

    Derniers articles de l'auteur

    Tous les articles de cet auteur


    A lire dans la même rubrique

    RDV de l’Agora
    Voir tous les articles de la rubrique


    Les thématiques de l'article


    Palmarès

    3 derniers jours

    Articles les plus lus

    1. Macron dans la volière
    2. Vivons-nous réellement une nouvelle mutation anthropologique ?
    3. Le temps du bas les masques viendra-t-il ?
    4. La folle histoire du menu sans viande dans les cantines scolaires lyonnaises
    5. Sarkozy - L’interminable mise en scène d’un acharnement judiciaire
    6. Un « crime de santé publique » ?
    7. La fiabilité des études sur les vaccins est comparable à celle des élections dans l’ancienne URSS
    8. La riposte de l’Empire chinois à la guerre sanitaire des puissances occidentales
    9. Le sport, ce n’est plus la santé
    10. Biélorussie : Loukachenko appelle le peuple à la résistance et dénonce le projet européen contre son pays

    Derniers commentaires