• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 11-Septembre : des documents falsifiés retrouvés dans le ‘trou de (...)

11-Septembre : des documents falsifiés retrouvés dans le ‘trou de Shanksville’

Le 4e avion détourné le 11-Septembre s’est, selon la version gouvernementale américaine, écrasé en rase campagne près de Shanksville en Pennsylvanie à 10:03 le 11 septembre 2001, après que les passagers, soi-disant conscients du sort qui les attendait se soient rebellés contre les pirates de l’air. Dans le trou relativement petit où se serait "enfoncé" l’appareil du vol United Airlines 93, a pourtant été retrouvée une quantité assez impressionnante d’effets personnels appartenant aux passagers mais aussi aux pirates de l’air, et toutes ces pièces furent présentées par le FBI lors du procès du "20e pirate", le Français Zacarias Moussaoui. Parmi ces documents "officiels", Massimo Mazzucco, journaliste-citoyen italien qui tient le site LuogoComune, a remarqué un détail qui a son importance, surtout quand les défenseurs de la version officielle continuent de clamer haut et fort que malgré 10 ans de contestation, le Mouvement pour la vérité sur le 11/9 n’a toujours produit aucune véritable preuve contredisant le récit gouvernemental1.

JPEG - 231.8 ko
Permis de conduire de Ceecee Lyles
Le permis de conduire de l’hôtesse de l’air Ceecee Lyles retrouvé dans le trou de Shanksville où s’est crashé le vol United Airlines 93, serait un faux. (Lien vers le site officiel présentant ces pièces à conviction)
(Lien vers le site officiel présentant ces pièces à conviction)


par Massimo Mazzucco, sur son site Luogocomune.net, le 14 août 2011

Cela fait maintenant des années que je m’occupe du 11-Septembre, mais je n’avais jamais eu l’occasion de consacrer autant de journées d’affilée uniquement à ce sujet. (Comme vous le savez, je prépare actuellement un nouveau documentaire sur le 11-Septembre2).

Cette immersion totale donne déjà des résultats inespérés. Non seulement de petits détails émergent qui permettent de connecter entre eux des faits déjà bien connus, mais de temps en temps apparaissent aussi quelques surprises qui rendent encore plus solides les arguments à charge contre la version officielle.

C’est le cas par exemple de CeeCee Lyles, une hôtesse de l’air de la United Airlines qui serait morte, selon la version officielle, dans le crash de Shanksville.

Peu de temps avant de mourir, Ceecee aurait téléphoné deux fois à son mari Lorne pour le mettre au courant de la situation dans laquelle elle se trouvait. La première fois elle a laissé un message vocal, mais la 2e fois elle a pu lui parler directement. Lorne Lyles, qui est policier, venait tout juste de rentrer de son tour de nuit…

… et était donc en train de dormir à ce moment-là. Lors d’une interview télévisée, Lyles a raconté qu’à la fin de la conversation téléphonique, il s’est assis sur le lit et a regardé l’identifiant de l’appelant (le numéro du téléphone d’où provient l’appel) et est resté stupéfait en voyant le numéro de sa femme : « Mais comment est-ce possible ? –me suis-je dit – il est impossible de téléphoner depuis un avion avec un mobile ! Voilà ce que j’ai pensé à ce moment-là. »

Ces considérations viennent évidemment renforcer les soupçons qui existent déjà sur le fait que si les passagers ont effectivement passé ces appels, c’est que très certainement ils ne se trouvaient pas dans les avions détournés

À l’appui de cette thèse, nous avons aussi découvert que dans cette « corne d’abondance » de documents miraculeusement rescapés du « trou de Shansville, – vous vous rappelez la liste quasi interminable de passeports, bandanas, et papiers d’identité des terroristes ? 3– se trouvait aussi le permis de conduire de Ceecee Lyles. C’est le document que vous voyez à côté du titre de cet article, vous pouvez l’agrandir en cliquant dessus.

Il s’agit d’une des pièces à conviction présentées au public par le FBI dans le cadre du procès Moussaoui.

Pour être précis, le permis en question est un duplicata du permis original, délivré par le Department of Motor Vehicles (DMV) de la Floride en juin 2001. Mais le problème vient du fait que le permis original, au nom de Ceecee Lyles, date de 1997, et que Ceecee Ross s’est mariée avec Lorne Lyles seulement en 2000. Comment pouvait-elle déjà porter ce nom en 1997 ?

En 1997, Ceecee Ross était encore mariée avec un certain Danilo Castrillo, dont elle a obtenu le divorce en 1999.

Quelqu’un s’est posé la question de savoir s’il était possible pour Ceecee d’effectuer le changement de nom lors de la demande de duplicata, mais le règlement du DMV de la Floride est absolument formel à ce sujet : le nom et le numéro de permis de conduire (qui aux USA constitue également la principale pièce d’identité) sont liés de façon indissoluble l’un à l’autre. Si vous changez de nom, vous devez demander un nouveau permis de conduire (qui aura donc un numéro différent). La raison de tout cela est pour prévenir l’usurpation d’identité, une des plaies majeures de la société américaine.

Ce permis de conduire est donc incontestablement un faux.

Qui l’a mis dans le « trou de shanksville » (s’il y a jamais été), et pourquoi l’a-t-il fait ? L’avenir nous le dira peut-être.

En attendant, notre travail continue.

Massimo Mazzucco

LuogoComune.net, le 14 août 2011

 

PS : Notons aussi au passage que des problèmes similaires sont apparus avec le permis de conduire d’un autre passager du vol UA93, lui aussi retrouvé dans le trou magique, mais pour l’instant le cas de Ceecee est amplement suffisant (à propos de l’affirmation [des debunkers] comme quoi « aucune preuve ne vient contredire la version officielle »).

* * *

(Traduction GV)

Notes de la traduction :

1. Cette affirmation revient fréquemment sur les sites de debunking comme celui de Jérome Quirant, Bastison.net. (Agrandissez cette image et rendez-vous sur son site bastison.net)

JPEG - 143.4 ko
Site Bastison
Aucune preuve réfutant la version officielle... ?

2. Ce documentaire de Massimo Mazzucco devrait être disponible sous-titré en français par Reopen911 d’ici le 11/09/2011.

3. A ce propos, nous vous conseillons de (re)visionner la vidéo de Massimo Mazzucco, "12 questions aux défenseurs de la version officielle sur le 11/9"


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (115 votes)




Réagissez à l'article

207 réactions à cet article    


  • chapoutier 17 août 2011 11:03

    un fait de plus !


    • chapoutier 17 août 2011 11:08

      un autre fait qui n’a pas été beaucoup commenté ;
      les membres du commando ayant abattu ben laden sont tous mort lors du crash d’hélicoptère en Afghanistan. pratique non, pas de corps, plus de témoins !


    • Farniente 17 août 2011 15:27

      membres du commando ayant abattu ben laden sont tous mort

      Si cette info est vraie,c’est une bombe
      Avez vous des sources ?


    • chapoutier 17 août 2011 16:16

      un article en attente de modération
      les sources oui les journalistes qui l’ont révélé, et surprise, aucun échos !!!

      par exemple


      Un hélicoptère Chinook frappé par une roquette tirée par les talibans  : 38 morts, dont 30 membres du corps d’élite qui a abattu Oussama ben Laden.

      C’est l’une des journées les plus noires, pour les États-Unis, depuis le début de la guerre en Afghanistan il y a dix ans. Trente membres des forces spéciales américaines et huit de leurs homologues afghans sont morts, dans la nuit de vendredi à hier, dans la chute d’un hélicoptère abattu par les insurgés talibans. La plupart des victimes américaines sont des commandos des Navy SEALs, l’unité d’élite qui a abattu Oussama Ben Laden au Pakistan. L’accrochage qui s’est soldé par ce lourd bilan a eu lieu dans la région de Wardak (centre), province instable qui jouxte celle de Kaboul et où les talibans sont solidement implantés.

      Ni l’Otan ni le Pentagone n’avaient hier soir fourni de détails sur l’épisode. Un silence sans doute lié à une opération de récupération de corps – voire de blessés – qui semblait être toujours en cours. Mais les récits fournis par les autorités provinciales d’un côté, et les responsables talibans de l’autre, concordent. L’hélicoptère était engagé dans un raid conjoint des forces américaines et afghanes dans le district de Saydabad (sud-est de la province de Wardak). Cible de l’opération : une maison où des combattants insurgés s’étaient réunis vendredi soir.
      Doutes sur le calendrier de retrait

      “Vers 22 heures, nous avons entendu des hélicoptères survolant le village. Nous étions chez nous quand nous en avons vu un atterrir sur le toit de la maison d’un commandant taliban, puis une fusillade a commencé”, a raconté à l’AFP Mohammad Saber, un habitant du village d’Amikhan. “Peu après avoir redécollé, l’hélicoptère a perdu de l’altitude et s’est écrasé”, a-t-il ajouté. Le Chinook se serait crashé après avoir été touché par une roquette tirée par les talibans. Selon ces derniers, huit de leurs combattants avaient auparavant été abattus dans l’opération commando.

      Pour les soldats américains et de l’Isaf (la force de l’Otan en Afghanistan), il s’agit de l’événement le plus meurtrier en une décennie d’intervention . Jusqu’ici, le jour le plus sanglant était le 28 juin 2005, lorsque 16 membres des SEALs avaient péri dans la chute de leur hélicoptère Chinook, touché déjà par une roquette tirée par des talibans, dans la province de Kunar (Est).

      Le Chinook, à la silhouette caractéristique avec ses deux rotors, a servi sur tous les grands conflits impliquant l’armée américaine depuis la guerre du Vietnam. Cet appareil de transport lourd est capable d’embarquer jusqu’à 44 militaires en plus des trois membres d’équipage. Accidentels ou provoqués par des combats, les crashes d’hélicoptères ou d’avions militaires ne sont pas rares sur le difficile terrain afghan : cette année, au moins 17 aéronefs de la coalition et des forces afghanes se sont ainsi écrasés au sol.
      Le désengagement américain censé s’achever en 2014

      Un soldat de l’Otan a par ailleurs été tué hier par une bombe artisanale dans le sud de l’Afghanistan. Dans le même temps, huit membres d’une même famille ont été les victimes collatérales d’un assaut lancé par les troupes de l’Isaf, dans la province du Helmand. Les bavures contre des civils ont suscité récemment de fortes critiques des autorités afghanes contre les troupes de l’Alliance.

      Cette journée difficile donne, encore un peu plus, des airs de bourbier au théâtre afghan. Barack Obama a dévoilé fin juin les modalités de la première phase de retrait du contingent américain. Un tiers des forces, soit 33.000 hommes, doivent quitter le pays d’ici à l’été 2012, dont 10.000 dès cette année. Le désengagement américain est censé s’achever en 2014. Mais de nombreux experts jugent cette échéance intenable en raison à la fois de la dégradation de la situation sécuritaire dans plusieurs régions, et de l’incapacité des forces afghanes à prendre le relais.



    • Farniente 17 août 2011 16:52

      Vos sources nous indiquent que des Navy seals sont décédés en Afghanistan,de là à extrapoler que se sont les mêmes que pour Ben Laden,il y a un grand pas que je ne ferais pas avec vous.



    • GillesR 17 août 2011 18:30

      Comment tenter de faire d’une approximation la vérité.


      le commando en question appartient au SEAL team 6, chargé des opération spéciale et de l’anti terrorisme. Il est composé de quatre escadrons d’une cinquantaine d’hommes chacun.

      Donc 30 morts américains, dont tous n’appartenaient à au team 6.

      je suppose que dans l’article en attende de validation il y a les noms des seals qui ont participé à l’opération Ben Laden ainsi que ceux décédés dans le crash de l’hélico. smiley


    • chapoutier 17 août 2011 18:37

      gillesr
      ça y est on connait la vérité pour le tueur d’oslo.
      sous le masque de breivik, il y avait ben laden déguisé, il a tout avouer


    • GillesR 17 août 2011 18:44

      Ah ouf.


       Faut prévenir morice dare dare chapoutier. 

      Je vous laisse vous en occupez ?

    • chapoutier 17 août 2011 19:09

      il me semblait que c’est la théorie préferé par gillesr


    • lambda 17 août 2011 19:28

      @ farniente

      voici une source :
      http://www.mecanopolis.org/?p=24011


    • kalon 17 août 2011 22:00

      Outre le fait qu’une photo de la vidéo tournée pendant le raid montre « un Ben Laden » de dos occupé a manipuler une commande Tv de la main droite.
      Ben Laden était gaucher ! on le remarque sur une photo antérieure ou il tire, accroupi, avec une kalachnikof !


    • Loatse Loatse 17 août 2011 22:37

      kalon,

      je suis droitière et pourtant je tiens ma télécommande de la main gauche, on n’a besoin que du pouce pour sélectionner les programmes.. il ne s’agit pas d’écrire un roman mais d’effectuer un geste simple :)


    • JL JL 18 août 2011 08:03

      bjr Chapoutier,

      je découvre cette info ! Est-ce qu’elle est confirmée ?


    • Fabienm 18 août 2011 09:18

      cinq minutes de recherche sur plusieurs sites de news américains pour voir que ce que vous dites n’est pas exact : une demi douzaine des commandos de la même unité sont morts lors du crash sur les 30 morts.
      La Team 6 (puisque c’est d’elle dont on parle) comprend plus de 100 commandos.

      Lors de l’attaque de la résidence où se trouvait Ben Laden, ils étaient une 20aine (sur les 100)
      6 ou 7 sont morts dans le crash de l’hélicoptère (sur les mêmes 100).

      Quand bien même les 6 sont dans les 20, il en reste 14 de vivants (au mieux ou au pire c’est selon).

      Bref ...


    • Dominique Larchey-Wendling 18 août 2011 10:03

      C’est exact. L’article que j’ai lu sur un site de news américain mentionnait explicitement que les membres de la Team 6 qui sont morts dans le crash n’étaient pas ceux qui avaient participé au prétendu assassinat d’OBL.

      Exemple : http://www.dailypress.com/news/dp-none-of-the-navy-seals-on-bin-laden-mission-among-team-6-members-lost-in-crash-20110806,0,3584373.story

      While most of the SEALs who died belonged to the unit that killed Osama bin Laden, none participated in that raid, U.S. officials confirmed Saturday.

      Par contre, il est vrai que beaucoup de gros titres laissaient planer le doute voir laissaient entendre que « ceux qui avaient tué Ben Laden étaient morts dans le crash. »


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 août 2011 20:38

      Vous avez donc ici une des méthodes favorites des réopenistes pour faire « avancer » leurs « arguments ».


      Réaliser des amalgames, faire des raccourcis pour faire dire à une information ce qu’ils veulent qu’elle dise.

    • xray 19 août 2011 17:47


      Ben Laden n’a été vu que dans les vidéos bidonnées fournies par la CIA. 

      Il faut vraiment être le dernier des crétins pour accepter de se laisser manipuler par des choses qui n’existent pas. 

      Le 9 11
      Une opération menée par l’armée américaine
      http://mondehypocrite501.hautetfort.com/ 



    • Buzz l'éclair Buzz l’éclair 17 août 2011 11:37

      Bizarre... si les pro-VO ont une explication, il serait intéressant de l’entendre.


      • lloyd henreid lloyd henreid 17 août 2011 20:14

        Les pro-VO ne s’embarrassent pas d’explications. Ils se contentent de ne pas commenter, attendant que l’info (qui n’est pas relayée, de toute façon) tombe dans l’oubli. « Government denies knowledge », et le pire, c’est que ça marche !


      • ourston 18 août 2011 05:21

        Les conspirationnistes abusent de la masturbation intellectuelle. Ils sont devenus sourds à toute explication rationnelle.


      • Gasty Gasty 17 août 2011 11:42

        C’est clair, le duplicata ( mention duplicata de 2001) ne peut donc pas porter le nom de Lyles mais aurait dû porter celui de Castrillo.

        Seul un nouveau permis sans la mention duplication aurait pû avoir le nom de Ceecee Lyles



        • easy easy 17 août 2011 12:08


          Cela ne suffit pas pour établir que ce PC a été falsifiés et qu’il l’a été par les instigateurs des attentats.
           
          Concernant la motivation des Princes du pétrole pour attaquer l’Irak (o% ils voyaient un Hitler là où d’autres voyaient un Saladin) elle va de soi.

          Mais concernant la façon dont ils s’y seraient pris pour organiser un tel bazar, c’est nuit et brouillard.

          Concernant par exemple ce PC ; il faudrait proposer au moins une hypothèse sur la manière et sur le pourquoi.

          Là, on est donc à imaginer, semble-t-il que cette hôtesse avait un PC correct mais que les manipulateurs l’auraient soit reproduit en faisant une erreur, soit inventé.

          Reproduire ? Pourquoi reproduire quand l’original ferait aussi bien l’affaire ? Pourquoi le reproduire en faisant une erreur ? 
          Inventé ? En partant de bases de données ? Quelles était donc ce fichier central des PC qui aurait permis une ré invention de la carte tout en mentionnant un nom erronné ? 
          Et en inventant alors la signature de l’hôtesse sans disposer d’un original de sa signature ? 
          Il me semble que si je perds mon PC et que j’en redemande un neuf, il y aura dessus les dates de délivrance originels mais j’y ferais apposer mon nouveau nom.
          En tout état de cause, en tant que journaliste d’investigation, je ne me permettrrais pas de parler de faux sans recueillir l’avis du mari de l’hôtesse. Or, ici, le journaliste semble n’avoir pas trouvé intéressant de soumettre son hypothèse à ce mari.

          Concernant les appels téléphoniques depuis un avion, je vois mal pourquoi ils seraient techniquement impossibles 


          **********************************

          Le téléphone mobile en avion est dangereux
          Toute personne qui a pris l’avion ces dernières années sait qu’il est interdit d’utiliser son ordinateur portable ou son GSM dans un avion ( surtout au décollage et à l’atterrissage ). Une étude plus poussée démontre que cette interdiction est légitime en évaluant les risques encourus.

          Pourtant, malgré cette interdiction, encore beaucoup de personnes utilisent leurs appareils électroniques en vol. Aussi, des chercheurs de l’université de Carnegie Mellon à Pittsburgh ont étudié pendant trois mois les effets des transmissions à l’intérieur des vols au-dessus du nord-ouest américain.

          Conclusion : ceux qui violent l’interdiction peuvent créer des risques pour la navigation de l’avion. « Ces appareils peuvent provoquer des dysfonctionnements des instruments clés du cockpit, tout particulièrement avec le système GPS  », affirme Bill Strauss, un des chercheurs, expert dans la compatibilité électromagnétique dans les avions.

          Ayant reçu le soutient de la FAA ( Federal Aviation Administration ), de l’Agence pour la sécurité des transports, et de trois compagnies aériennes, les résultats de cette études sont pour le moins contradictoires avec les conclusions d’autres experts et avec plusieurs autres compagnies qui autorisent l’utilisation d’ordinateurs portables et du WiFi à bord.

          **************************************
          Pourtant, les risques existent et « sont plus élevés que ce que nous pensions », écrivent les chercheurs. « Selon toute vraisemblance, disent-ils, l’utilisation de ces appareils causera un jour un accident en interférant avec les appareils du cockpit  », affirment-ils.

          Et sur la durée de l’étude, les chercheurs ont observé qu’il y a en moyenne une personne par vol à utiliser un téléphone portable, contrairement aux recommandations de la FAA et du FCC ( Federal Communications Commission ), et parfois même à des moments critiques du vol, comme au décollage et à l’atterrissage.

          Mais à la FCC compte changer son point de vue en autorisant, d’ici fin 2006, les voyageurs à utiliser leurs appareils sans fil à bord des avions. Cependant, la FAA s’y oppose ( heureusement ) et son approbation est indispensable pour changer la réglementation.

          Maintenant que l’on connaît les risques potentiels de ces appareils, faudra-t-il attendre qu’il y ait de graves accidents pour prendre les bonnes décisions ’

           

          • chapoutier 17 août 2011 12:28

            la technologie n’existait pas en 2001, en vol comme au sol dés que vous êtes à une certaine distance de l’antenne relais il n’y a plus de réseaux. encore aujourd’hui en voiture ou en ballade il arrive très souvent que l’on se retrouve hors réseaux., de plus en admettant la présence d’antennes à distances suffisante, la vitesse de l’avion ne permet pas la prise en charge par les différentes antennes.
            donc ce coup de fil était un grossier mensonge
            il était trop fort ben laden !

            Air France : tests du téléphone mobile en vol
            Mercredi 25 Avril 2007
            La compagnie aérienne s’apprête en effet à autoriser à partir de juillet prochain et pour une période de six mois l’utilisation d’un mobile en avion. Cependant, tous les avions ne seront pas encore logés à la même enseigne, la compagnie indiquant que le service sera disponible uniquement sur un Airbus A318, dérivé de l’Airbus A320 et utilisé sur les lignes nationales et européennes.
            Ceci étant possible par l’utilisation d’une borne GSM installée dans l’avion, celle-ci n’autorisera dans un premier temps que l’envoi de SMS, Emails ou MMS, le passage d’appels téléphoniques n’allant être testé qu’à la rentrée prochaine, au grand dam sans doute des voyageurs habitués à un certain calme. Côté tarif, il en coûtera le prix d’une communication internationale.


          • Winston Smith 17 août 2011 12:32

            « la vitesse de l’avion ne permet pas la prise en charge par les différentes antennes. 
            donc ce coup de fil était un grossier mensonge »


            Coco, ce sont les USA, hein, ils sont largement en avance sur nous..

            Je me rappel au début de l’internet avoir lu un article qui expliqué que l’Europe était finis, qu’elle en rattraperait jamais son retard sur les USA. A l’époque, j’ai pensé qu’ils exagéraient, merde, on est en 1996/1997, ca débute !

            Finalement, qui avait raison ?

          • Gasty Gasty 17 août 2011 12:50

            Il me semble que si je perds mon PC et que j’en redemande un neuf, il y aura dessus les dates de délivrance originels mais j’y ferais apposer mon nouveau nom.

            Mais dans ce cas, c’est une nouvelle carte et numéro sans la mention « duplicata ». La mention duplicata ne devrait pas apparaitre.


          • chapoutier 17 août 2011 13:00

             winston
            ignorant et stupide


          • Gyges 17 août 2011 13:37

            Waouuuuh Easy ! Magnifique démonstration. Qu’est que c’est bon quand on fait des phrases et des phrases, et que ça va même chercher des références pour dire, en substance :

            Je ne vois pas pourquoi on n’aurait pas pu téléphoner depuis un avion en 2001 quand on sait que :
            1) des gens ont essayé d’utiliser leur téléphone.
            2) il est interdit d’utiliser son ordinateur portable en avion.

            CQFD. Imparable....

            Je rajouterai juste cet argument qui va dans le même sens :

            Si il n’était pas possible de téléphoner depuis un avion, quelqu’un peut il m’expliquer pourquoi tant de gens prendraient ils la peine d’emporter leur téléphone portable lorsqu’il prennent l’avion ?

            Hein ?? Je vous le demande !


          • easy easy 17 août 2011 14:06

            @ Chapoutier ;

            «  »«  »la technologie n’existait pas en 2001, en vol comme au sol dés que vous êtes à une certaine distance de l’antenne relais il n’y a plus de réseaux. encore aujourd’hui en voiture ou en ballade il arrive très souvent que l’on se retrouve hors réseaux., de plus en admettant la présence d’antennes à distances suffisante, la vitesse de l’avion ne permet pas la prise en charge par les différentes antennes.
             «  »«  »«  »«  »

            De quelle technologie parlez-vous ? De celle qui fait que de nos jour on a le droit de téléphoner en avion ?

            Avoir le droit (grâce à des dispositions techniques nouvelles faisant de l’avion un relais même) c’est une chose que je comprends. Mais avant, je répète que rien sinon des aléas de rupture de réseau ou de trop grand éloignement, rien donc n’empêchait -sur le plan technique- de téléphoner depuis un avion.

            C’est parce que c’était possible (avec des tas d’aléas tout de même) que c’était interdit (les avions n’étant pas équipés en conséquence et pouvant souffrir des perturbations)

            En ville, les antennes sont puissantes mais comme les ondes ont à traverser les immeubles et galeries, il est considéré que leur portée n’est que de 500 m (quoique orientées horizontalement, ces antennes transmettent probablement jusqu’à 4 km vers le ciel libre)
            En campagne, comme il y a moins d’immeubles à pénétrer, les portées sont de 10 à 20 km. Et ces antennes, quoique orientées vers l’horizon, offrent une portée de 30 à 50 km dans le ciel.

            Il était donc techniquement possible de téléphoner depuis les avions et je vous ai montré un document qui confirme qu’il y avait constamment des gens qui transgressaient l’interdiction et téléphonaient quand même (Une transgression par vol, ce n’est pas rien)


          • David 17 août 2011 14:38

            Dans un lieu où il n’a pas de monde, comme dans une forêt il est difficile de pouvoir téléphoner en GSM, car il n’y a pas d’antennes.

             Mais c’est bien connu, comme beaucoup de monde téléphoner dans l’air à 10 000 m d’altitudes les antennes GSM sont tournées vers le haut avec une puissance importante.


          • chapoutier 17 août 2011 15:15

            gyges
            au lieu de dires des inepties, il faut se renseigner !
            pas de bol pour gyges, le fbi à déclaré que les coups de telephone en plein vol étaient des faux grossiers
            c’est balot hein ...


          • chapoutier 17 août 2011 15:44

            EASY
            on parlait de 2001
            la technologie à évolué depuis 2001, les réseaux ne sont plus les mêmes


          • chapoutier 17 août 2011 15:48

            easy
            c’est au décollage et à atterrissage seulement que cela posait problèmes à cause de l’échange de données.
            en vol il n’y avait pas (en 2001) de possibilité d’echange de données.

            de plus le rayon d’action des antennes n’étaient pas et ne sont toujours pas tres grandes.

            si tel était le cas une seule antenne aurait suffit pour toute la région parisienne.


          • Traroth Traroth 17 août 2011 16:49

            eeeeeeet une magnifique remarque digne du café du commerce de la part de Winston Smith !

            Désolé, mais on est quelques-uns ici à savoir comment fonctionne un réseau cellulaire, et NON, il n’est toujours pas possible techniquement, en 2011, de téléphoner depuis un avion en vol avec son propre mobile. MËME aux Etats-Unis ! C’est d’ailleurs pour cette raison que certaines compagnies aériennes, comme Continental Airlines, ont mis en place des cabines téléphoniques payantes dans certains de leurs avions, les appels étant relayés par satellite.


          • révolQé révolté 17 août 2011 17:04

            « 

             »Si il n’était pas possible de téléphoner depuis un avion, quelqu’un peut il m’expliquer pourquoi tant de gens prendraient ils la peine d’emporter leur téléphone portable lorsqu’il prennent l’avion ?

            Hein ?? Je vous le demande "

            Peut être afin de pouvoir s’en servir une fois à destination.... ???
            En tous cas c’est le mien. smiley


          • Gyges 17 août 2011 18:17

            En fait, je singeais les arguments des pro VO !
            L’ironie n’était peut être pas très claire....


          • Gyges 17 août 2011 18:23

            chapoutier.
            C’était de l’ironie. Je sais fort bien ce qu’il en est de ces soi disant appels...

            David Ray Griffin sur les « appels » de Barbara Olson
            http://reopen911.wordpress.com/2008/05/13/le-temoignage-d%E2%80%99olson-sur-les-appels-telephoniques-de-barbara-olson-le-11-septembre-trois-dementis-officiels/


          • Gyges 17 août 2011 18:45

            Mais je sais chapoutier !!

            "Dans son rapport sur le Vol 77 américain, le rapport du FBI a attribué seulement 1 appel à Barbara Olson et c’était « un appel non abouti, » qui a donc duré : « 0 secondes. »(9) Selon le FBI, donc, Ted Olson n’a pas reçu un seul appel de sa femme, que ce soit d’un téléphone portable ou d’un téléphone de bord.
            En revenant au 11 septembre 2001, le FBI lui-même avait interrogé Olson. Un compte-rendu de cet entretien indique qu’Olson a déclaré aux agents du FBI que sa femme l’avait appelé deux fois du Vol 77.(10) Et pourtant le FBI, qui a présenté en 2006 un rapport sur les appels du Vol 77, a indiqué qu’aucun de ces appels n’a abouti.

            C’était un développement étonnant : le FBI fait partie du Ministère de la Justice et, pourtant, son rapport a sapé les déclarations publiques de l’ancien avocat général du Ministère de la Justice affirmant qu’il avait reçu deux appels de sa femme le 11 Septembre."http://reopen911.wordpress.com/2008/05/13/le-temoignage-d%E2%80%99olson-sur-les-appels-telephoniques-de-barbara-olson-le-11-septembre-trois-dementis-officiels/


          • chapoutier 17 août 2011 19:13

            mea culpa
            l’ironie m’est passé au dessus
            je ferais attention la prochaine fois


          • Gyges 17 août 2011 19:32

            pas de soucis.


          • le poulpe entartré 17 août 2011 20:41

            " Si il n’était pas possible de téléphoner depuis un avion, quelqu’un peut il m’expliquer pourquoi tant de gens prendraient ils la peine d’emporter leur téléphone portable lorsqu’il prennent l’avion ? "

            Voilà que les neuneus se posent des questions. Alors au red-neck tricolore qui se cultive devant son téléviseur, il va falloir faire un effort Kollosal.

            1) entre le travail, le domicile et l’aéroport, il y a en moyenne une demi-heure / trois quart d’heure de transport. On a autre chose à faire que de lire la presse française, bien merdique, remplie d’articles bien nullards à l’image de leurs auteurs. C’est donc l’occasion de passer toutes les communications que l’on aura différé au lieu de se cogner ces bouses.

            2) Le téléphone étant un outil pour un certain nombre et non un objet pour frimer, le code barre du billet d’avion est maintenant scannable à partir des smartphones par les bornes ( emilies) et les banques d’enregistrement. Terminé le billet d’avion papier, oublié au bureau, réservation en temps réel et changements possibles, validation des réservations sans passer par une agence, un site internet bidon, rapidité au passage des formalités

            3) L’ami plouc a un sens de l’organisation proche de zéro et un bon sens aux abonnés absents. Une fois arrivé à destination, on pourrait le voir chercher à New York, Atlanta, Toronto ou Shangai une cabine téléphonique pour joindre son client ou les personnes auxquelles il va rendre visite. S’il veut louer une voiture, réserver un taxi, on lui demandera outre sa carte de crédit, son numéro de téléphone portable. Devant son air nigaud, Hertz l’enverra se faire cuire un oeuf dans le meilleur des cas : au plus drôle vers une agence de marche à pied. Même pour louer un vélo, on lui demandera ses coordonnées téléphoniques.

            Encore un herbivore.


          • kalon 17 août 2011 22:05

            Ben pour téléphoner lorsqu’ils arrivent à destination !
            Je ne me suis jamais brosser les dents dans un avion et pourtant, j’ai toujours une brosse à dent avec moi ! smiley


          • simir simir 17 août 2011 22:59

            Les antennes de téléphonie mobile ont un diagramme de rayonnement vertical de 30° donc à supposer quelles soient installées verticales l’angle vers le ciel est de 15° Dans la pratique c’est moins car il y a du tilt vers le bas Les cellules rayonnent sur 2 ou 3 km max tout cela pour ne pas perturber la cellule voisine c’est le principe du réseau cellulaire J’ai fait de la maintenance et des mises en service pour orange et SFR et même en campagne on arive à la limite vers les 3 km La formule est Aff= 32,5+(20logF+20logD) F en MHz et D en km Pour du Gsm à 900 MH et à 3 km on a déja 91,5 dB d’affaiblissement Pour des émetteurs réglés à 20Watts il ne reste déja à cette distance que des puissances d’environ 1.10e-7 Watts De plus vu la taille des cellules et la vitesse de l’avion le système n’aurait pas le temps de faire les handover.

            Maintenants soyez un peu technique on ne dit pas une antenne relai (l’antenne c’est le moins couteux et le moins complique de ce qui est installé) mais une BTS pour du GSM et un NODE B pour de l’UMTS

          • Gyges 18 août 2011 02:08

            « Dans la perspective de bâtir cette docilité générale, Zbigniew Brzezinski, l’homme qui
            était derrière Oussama Ben Laden dans les années 80, l’homme qui est aujourd’hui
            derrière Barack Obama, a proposé le concept de tittytainement. »

            « Il s’agit donc de reproduire dans l’extra-utérin les conditions d’une existence intra-utérine
             : fusion avec autrui dans un grand tout homogène et enveloppant, obéissance au
            mouvement général, jouissance continue et immédiate, complétude, identité unifiée, absence
            de tensions, de contradictions, de contestations, pure positivité, donc fin de l’Histoire, fin de
            tout, en un mot, le paradis, le cocon définitif !

            De nombreux auteurs ont étudié d’un point de vue critique les aspects de cette régression pré-OEdipienne globalisée, à commencer par Gilles Châtelet dans son Vivre et penser comme des porcs (De l’incitation à l’envie et à l’ennui dans les démocraties-marchés).

            Les autres titres ne sont pas moins éloquents, de Jean-Claude Michéa, L’enseignement de l’ignorance et ses conditions modernes, à Dany-Robert Dufour, L’art de réduire les têtes : sur la nouvelle servitude de l’homme libéré à l’ère du capitalisme total, en passant par Charles Melman et Jean-Pierre Lebrun, L’homme sans gravitéJouir à tout prix, Michel Schneider, Big mother — Psychopathologie de la vie politique, et Jean-Claude Liaudet, Le complexe d’Ubu, ou la névrose libérale.

            Tous ces textes se consacrent à l’analyse du contrôle social contemporain dans ses spécificités inédites, à savoir la dépolitisation des masses par la mise en place d’un type de société reposant sur les caractéristiques du giron maternel, induisant un abaissement de l’âge mental moyen. »

            http://freedomfighters.discutfree.com/t121-tittytainment


          • Gyges 18 août 2011 02:38

            Bon, ok pour les téléphones.

            Mais si il s’agissait réellement d’un complot interne, pourquoi alors Bush aurait il nommé une commission pour enquêter sur l’ effondrement des tours ?

            Et si ce n’était pas Ben Laden le responsable des attaques terroristes, pourquoi se serait il obstiné à se cacher pendant tout ce temps, au lieu de se rendre aux autorités pour prouver son innocence ?
            Et pourquoi les Usa auraient ils dépensé autant d’énergie à pourchasser un innocent ?

            Et enfin, si les USA étaient aussi mal intentionnés que certains veulent bien le dire, pourquoi aurait il créé l’ONU, l’ OMS et l’Union Européenne ?

            Pourquoi seraient ils allés dépenser des milliards, (jusqu’à se ruiner totalement), simplement pour venir en aide aux irakiens, aux libyens, et à tous les peuples musulmans, alors qu’ils auraient pu rester bien tranquillement chez eux, loin de tous ces problèmes qui ne les concernaient pas ??

            (je précise que ces questions sont à prendre au second degré)

            La Vérité sur le Terrorisme
            http://www.youtube.com/watch?v=812D78SBNys

            Le complexe militaro-industriel : comme ils nous baisent.... A VOIR !

            http://www.dailymotion.com/video/xdjzo9_le-complexe-militaro-industriel-com_tech


          • le poulpe entartré 18 août 2011 10:16

            Excellent !


          • Gyges 17 août 2011 13:22

            Ouh là ! Il va falloir faire d’urgence une petite session de rattrapage je crois !!

            J’ai l’impression que ce sont surtout le cerveau et les yeux des gens qui ont été détournés ce jour là.

            Toute cette histoire, à l’instar des tours jumelles, ne tient pas debout.

            Mais, comme dit l’adage, il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas savoir.



          • 1984 17 août 2011 15:29

            Perseus, sur internet il faut prevenir quand on fait du second degré :)



            • Gyges 17 août 2011 13:46

              Excellente démonstration ! J’aime beaucoup, vraiment...

              Cela me rappelle ma petite cousine, que j’ai un jour failli accuser à tort  : je la retrouve les doigts et les contours de la bouche pleins de chocolat, et commence à la suspecter d’avoir bouffer tous mon galak.

              -« Voyons, me dit- elle, crois tu que si j’avais mangé ton galak, je me serais pointée bètement toute barbouillée de la sorte ? Ne sois pas crédule, je t’en prie. »

              Du coup, on a fait piqué le chien, qui croyait naïvement pouvoir s’en tirer comme ça...


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 août 2011 12:56

              « Ce permis de conduire est donc incontestablement un faux. » :


              Pas forcément.
              Avez vous envisagé le fait que ce duplicata soit non pas la copie du document portant le nom « Castillo », mais d’un autre, portant déjà son nouveau nom de femme mariée ?

              • Gasty Gasty 17 août 2011 14:26

                La réponse doit se trouver dans la date d’émission et la fin de validité du document.

                Ici 6 ans.

                Et le numéro identique ou différent.


              • Gasty Gasty 17 août 2011 14:34

                issued = émis le 12/02/1997


              • Gyges 17 août 2011 13:09

                M’ouais.... mais qu’est ce qui vous prouve que cette fausse carte n’a pas été réalisée par les djilhadistes musulmans eux-mêmes, précisément dans le but faire croire après coup à une manipulation des services secrets ? 

                Faudrait pas non plus prendre les musulmans pour des amateurs.... D’ailleurs si c’étaient des amateurs, comment auraient ils pu réaliser des attentats aussi complexes ?

                Donc reprenons depuis le début et vous allez voir que tout s’explique le plus simplement du monde :

                Mr Laden décide tout d’abord de réunir en catastrophe une dizaine de ses copains en turban dans la dernière grotte à la mode, et leur tînt à peu près ce langage : « Cher kamarades kamikazes, c’est assez ! Nous avons été suffisamment spolié. Il suffit. Voici venu l’ heure de se venger des ignobles yankees.

                Il Allah ensuite chercher un tableau véléda (afin ne pas laisser de thraces) et leur tînt à peu près ce langage :
                 »Voici mon plan diabolique. Nous allons tout d’abord nous introduire (nonchalamment, mais presque) dans plusieurs avions, que nous irons ensuite prestement fracasser dans les tours à popol (vers qui, naturellement, se porteront alors les soupçons, dès lors s’apercevra qu’il vient tout juste d’assurer ses jumelles contre un précipitage aérien.

                Ensuite, nous aurons soin de laisser négligemment choir un permis de conduire antidaté ainsi que le passeport brûlé de feu Mohammed, que ces crétins d’américains s’empresseront d’utiliser comme preuve de notre implication.
                Preuves, qui tôt ou tard, se retourneront contre eux, tandis que les conspirationnistes en herbe répandront sur le net la théorie dite « des tours défoncées au pétard ».
                Aussi mes frères arabes seront-ils blanchis aux yeux des occidentaux et les yankees bien attrapés.
                 
                N’est-ce pas délicieusement rocambolesque et admirablement machiavélique, lança t’ il alors pas peu fier ?

                -Certes, le plan est astucieux, hasarda un turban. Mais ne courre t’ on pas le risque d’être interceptés
                en vol ?
                -Mais non. assura Mr Laden. ce qui rassura son collègue.

                Dès lors, le plan fut adopté. Les activistes s’activèrent et les barbus berbères frappèrent.

                Las, leur petite combine ne blousa point Doubleyou, qui, connaissant la chanson, ouvrit grand la Busch, rit jaune, mais riposta.
                Les huiles du Pentagone en firent tout un fromage et volèrent leu voler leur huile.

                Quant aux naïfs conspirationnistes, ils n’y virent que du feu, et jurèrent, mais un peu tard, qu’on ne les y prendrait plus.
                 

                Moralité :

                On voit ici que de jeunes enfants, surtout de jeunes filles belles, bien faites, et gentilles, font très mal d’écouter toute sorte de gens, et que ce n’est pas chose étrange, s’il en est tant que le loup mange. Je dis le loup, car tous les loups ne sont pas de la même sorte ; il en est d’une humeur accorte, sans bruit, sans fiel et sans courroux, qui privés, complaisants et doux, suivent les jeunes demoiselles jusque dans les maisons, jusque dans les ruelles ; mais hélas ! Qui ne sait que ces loups doucereux, de tous les loups sont les plus dangereux


                • chapoutier 17 août 2011 13:34

                  c’est à un iota près le parfait déroulé de l’opération d’après TF1


                • chapoutier 17 août 2011 19:15

                  ici j’avais percuté pour l’ironie smiley


                • Gyges 17 août 2011 19:36

                  c’est vrai que vu les arguments des pro-VO, on finit pas ne plus savoir qui plaisante et qui croit vraiment à ce qu’il dit.........


                • Gyges 18 août 2011 01:34



                  Un couteau sans lame auquel manque le manche.

                  Qui est plus utile, le soleil ou la lune  ? La lune, bien entendu, elle brille quand il fait noir, alors que le soleil brille uniquement quand il fait clair.

                  Le perroquet ne fait jamais que parler sa langue maternelle.

                  Lichtenberg


                • Gyges 18 août 2011 01:47

                  Et merci aussi....


                • zakari 17 août 2011 13:50

                  Lorsque je vois que 60 % des internautes sur ce site soutiennent les clichés d’accueils qui les rassurent dans leurs fantasmes

                  Concernant le Zacarias moussaoui , les prénoms pour zakarie on chuté dans la préférence du choix des prénoms de naissance depuis le 11 septembre

                  Stigmatisé le gars 
                  Souvent je me dis , tien faudrait peut être que je lui envoie un kilo d’orange


                  • Robert GIL ROBERT GIL 17 août 2011 14:08

                    Tout cela a justifié des interventions militaires, pour défendre des intérêts
                    stratégiques, financiers et économiques. Cela a aussi permis au nom de la guerre
                    contre le terrorisme de développer la surveillance des citoyens au nom de la sécurité et
                    de la liberté. Comme pour l’assassinat de Kennedy, l’on ne saura peut-être jamais la
                    vérité, mais de nombreuses zones d’ombres demeurent. Comme dans toute enquête il
                    faut répondre à la question : à qui profite le crime ? Voir :

                    http://2ccr.unblog.fr/2011/02/15/vous-avez-dit-11-septembre/


                    • Pyrathome Pyrathome 17 août 2011 14:18

                      Il est vraiment trop fort ce OBL, il a tout prévu dans les moindres détails depuis son bunker super équipé d’Afghanistan....http://spt01.chez-alice.fr/blcave.gif
                       smiley
                      Sérieusement, cela prouve encore une fois de plus le caractère bidonné de tous les témoignages officiels.....et la mise en avant de certains détails pour faire « plus vrai » de la part de ceux qui ont organisé ce coup d’état intérieur.....
                      Comme le fameux passeport d’Atta miraculeusement retrouvé presque intact au pied des WTC.....
                      Une pièce de plus à charge contre les rats qui se terrent en ce moment même...
                      ex :
                      http://www.justiceavenue.com/2011/08/04/la-fin-prochaine-du-patriot-act-rumsfeld-devant-la-justice/

                      http://consciencepolitique.over-blog.com/article-bush-annule-une-visite-en-suisse-face-au-tolle-suscite-par-sa-venue-66566006.html

                      Autres infos importantes :

                      http://www.salem-news.com/articles/july232011/danny-jowenko-dm.php

                      http://mikephilbin.blogspot.com/2011/08/susan-lindauer-goes-deep-throat-on.html
                      ..


                      • Feste Feste 17 août 2011 14:52

                        Et ton commentaire prouve quoi (à part que tu parviens à insulter derriere ton clavier, à la méthode habituelle : ’Jusqu’à quand ces débiles profonds... ’), que tu réinitialises ton cerveau tous les matins ?

                        Et que chaque nouvelle info, tu la prends comme si c’était la premiere et non la centieme.

                        Ton avatar c’est parceque Caton etait surnommé ’Le Censeur’ ? Un flic de l’info ?


                        • zakari 17 août 2011 14:54

                          Caton
                          « Supposons même que ce permis soit un faux : ça prouve quoi ? Ben que le permis est faux. »

                          oui , un pet de mouche

                          si le Zacarias moussaoui avait eu des tonnes d’oranges a sa porte de cellule , depuis des années , un envahissement d’oranges, une noyade d’oranges jusque devant la maison blanche
                          cela aurait changer la donne
                          Même si Zacarias moussaoui était peut être coupable

                          révision au grand jour des attentats , sous peine de noyade de jus d’orange comme colis humanitaire , car l’Oreal en vaut la peine

                          et il se trouve que la contestation est un pet de mouche pour plus de 50 ans d’archives


                          • Loatse Loatse 17 août 2011 14:57

                            @Bonjour

                            j’ai quelques questions

                            1) puisque certains affirment avoir pu téléphoner en vol et d’autres que c’est impossible, serait il possible d’avoir confirmation par un technicien en téléphonie mobile par exemple de cette impossibilité ?

                            2) je lis dans l’article : « le passeport SERAIT un faux » pourquoi serait ? y a t’il un doute ???

                            3) A t-on retrouvé des restes humains dans les débris de l’avion ? ont ils été authentifiés par les familles des victimes ?

                            merci


                            • wesson wesson 17 août 2011 15:46

                              Bonjour Loatse,

                              "1) puisque certains affirment avoir pu téléphoner en vol et d’autres que c’est impossible, serait il possible d’avoir confirmation par un technicien en téléphonie mobile par exemple de cette impossibilité ?"

                              ayant été dans les radiocommunications au début de ma carrière, je peux tenter une réponse sur le plan technique.

                              D’une part, un avion c’est un gros tube d’aluminium fermé qui se comporte comme une cage de Faraday. Pour schématiser, à l’intérieur, les ondes ne passent pas. En fait, elles passent un peu par les hublots, mais de toute manière elles sont fortement atténuées. Bref, utiliser un GSM à l’intérieur d’un appareil, c’est déjà se mettre dans des conditions d’émission et de réception particulièrement difficiles. En gros, ça ne fonctionne que lorsque vous êtes collé aux hublot.

                              D’autre part, en 2001 la bande la plus utilisée aux états unis était celle de 1900 MHz. Cette bande de fréquence plus haute que celle du GSM standard (900 MHz) permet un plus grand nombre de connection ... au détriment de la portée effective des stations de retransmission. La portée théorique maximale d’une station 1900 sera aux alentours de 18 Km, et il s’agit là d’une portée théorique. Pire, les antennes pour la téléphonie sont conçues pour envoyer leurs émissions au maximum sur un plan horizontal. Inutile d’arroser là ou il n’y a pas le client. Dans la pratique, le lobe principal d’une antenne sur le plan horizontal sera aux alentours de 120° max, et à peine 60° sur le plan vertical. Pour simplifier, les antennes émettent 2 fois moins en hauteur que en largeur.
                              Bref, la portée théorique de notre station 1900 sera aux alentours de 9000 m sur le plan vertical.

                              Pour résumer, en terme pur d’émission par ondes électromagnétiques, capter un émetteur GSM dans un avion en vol depuis la cabine et sans équipement externe est tout simplement impossible. Et ce n’est pas le seul qui plaide en ce sens.


                            • wesson wesson 17 août 2011 16:01

                              oups coquille :

                              Et ce n’est pas le seul élément qui plaide en ce sens.

                              sinon aussi lorsque je parle de portée théorique des antennes relais, pour en avoir la portée utilisable, en gros il faut diviser par 2, et sur un plan sur lequel les antennes n’ont pas été conçues... bref, au dessus de 5000 mètres, t’as plus rien .

                              Quand aux nouveaux systèmes expérimentés depuis 2007, en vol ils utilisent en fait ... une communication satellite pour relayer sur le réseau standard. D’ailleurs, souvent c’est limité aux SMS car la bande passante y est très faible.


                            • chapoutier 17 août 2011 16:11

                              wesson
                              j’étais FT de 1980 à 2005

                              et l’attentat c’est 2001
                              en 2001 bien sue que les gens pouvaient téléphoner au décollage et atterrissage tant que la distance avec antenne pas trop grande ( puissance d’émission) et la vitesse pas trop importante car les systeme ne pouvaient basculer d’une antenne sur l’autre !
                              d’autre part c’est totalement faux les antennes ne rayonnaient par le ciel.
                              aujourd’hui ce n’est plus ni les m^mes technologies ni les même reseaux ( 4 eme génération)


                            • wesson wesson 17 août 2011 16:34

                              bonjour chapoutier

                              « en 2001 bien sue que les gens pouvaient téléphoner au décollage et atterrissage »

                              effectivement, et qui ne contredit en rien ce que j’ai écrit, et qui s’applique en vol.

                              Les gens utilisent leur GSM en général lorsque l’avion est docké. Etant donné que à ma connaissance tout aéroport important dans le monde possède sa (ses) antennes relais, on peut dire que les gens utilisent leur téléphone en avion lorsque ils sont à moins de 1000 mètres d’un emetteur. Et quand vous êtes sur la piste de décollage - si tant est que vous ayez pu échapper à la sagacité du PNC qui aura vérifié 4 fois que vous avez éteint votre portable - vous aurez plus rien ..

                              Lorsque je fait référence à mon expérience sur les télécommunications, j’étais pour ma part à la conception et à à réalisation : j’étais sur les pylônes ! Quand à être à France Telecom, si c’était pour vendre du minitel, ça n’a pas beaucoup de rapport.


                            • chapoutier 17 août 2011 16:38

                              wesson
                              en ccl


                            • Lisbeth Ker Carradec Lisbeth Ker Carradec 17 août 2011 17:08

                              J’ai été hotesse de l’air chez Air France de 1995 à 2003....je faisais du court courrier, vols domestiques, 4 décollages et 4 atterrissages par jour.

                              Bien souvent, j’oubliais d’éteindre mon portable, rallumé à l’escale précédente....si j’étais positionnée loin du poste de pilotage, donc au galley arriere, mon seul téléphone ne perturbait pas les instruments de bord (je ne suis pas certaine de l’effet meme à l’arriere de l’avion si une dizaine de telephones devaient etre restés allumés...). Si j’étais positionnée à l’avant, les pilotes se rendaient immédiatement compte, dès le début du roulage, que la radio (1er instrument à etre touché par des interférences, comme un autoradio en fait) captait un autre signal et était brouillée. Ils demandaient alors à la totalité des personnes embarquées de vérifier leur portable.

                              Par contre, je peux vous garantir qu’il est totalement impossible de capter quoi que ce soit à partir du moment où l’avion a décollé et ce, jusqu’à ce qu’il se soit posé et suffisamment rapproché du terminal. Cela fait 10 ans que je me demande comment ces personnes ont pu téléphoner d’un avion en vol, et 10 ans que je ne vois pas.
                              Personnellement, toutes les fois où je me suis rendue compte que j’avais oublié d’éteindre mon portable apres un décollage, celui ci ne captait deja plus rien et cherchait dans le vide....


                            • chapoutier 17 août 2011 17:12

                              merci Lisbeth
                              par un prompt renfort.....


                            • Loatse Loatse 17 août 2011 21:53

                              merci wesson pour votre réponse.. on parle de téléphone sattelitaires là cela fait il une différence ??


                            • wesson wesson 17 août 2011 22:23

                              « .. on parle de téléphone sattelitaires là cela fait il une différence ?? »

                              encore pire : les téléphones satellitaires ne peuvent fonctionner en mode satellite *que* en plein air, et en dépliant une antenne supplémentaire. Il vous faut sortir pour appeler avec ce genre de téléphone. D’ailleurs le seul qui propose une couverture terrestre globale (inmarsat) a carrément besoin d’une antenne-valise, que l’on doit déplier et orienter vers le satellite. Totalement impossible à l’intérieur d’un avion !

                              Et quand au tarif sur ce genre de téléphone, c’est hors de portée du grand public !


                            • wesson wesson 17 août 2011 22:43

                              oups j’ai oublié que Irridium a aussi une couverture mondiale.... mais en 2001 ils étaient en faillite avec pas mal de satellites en panne ... depuis, ils ont été racheté par le pentagone.


                            • le poulpe entartré 17 août 2011 22:47

                              Bonjour Miss pnc,

                              C’est effectivement parfois le cas. Pour avoir oublier de fermer le portable sur un vol ; le symptôme qui viendra vous confirmer qu’encore une fois vous ne l’aviez pas correctement éteint : c’est que votre batterie sera complètement à plat. Hé oui ! Pendant tout le trajet, votre mobile tentera en vain de joindre une base et pour ce faire il va envoyer les signaux ad hoc à forte puissance. Au bout, de deux ou trois heures, plus un électron ne circule et à l’arrivé : votre téléphone est hors service et vous devenez injoignable.

                              C’est tout l’intérêt d’avoir une petite batterie externe que l’on trouve dans les boutiques d’électronique.
                               
                              Au fait, qu’elle était la dernière version de la carte ?

                              Bonne soirée.


                            • simir simir 17 août 2011 23:14

                              Je confirme que le diagramme de rayonnement vertical d’une antenne de radiocommunication cellulaire est de 30° et pas de 60 La taille des cellules est de 4 km de diamétre environ donc cela ne va pas plus loin et encore pire en en 1800 MHZ et en 1900 comme aux Etats Unis J’ai bossé à TDF on avait la maintenance de SFR et d’Orange j’ai fait pas mal de recettes et énormément de maintenance avec des mesures de reception. J’étais un jour à la verticale d’une antenne d’un BTS (juste au pied du pylône) et je ne captais pas le rèseau émis par cette BTS Mais le réseau belge qui était à 2 km de là. A la verticale d’une antenne il n’y a rien Allez voir les diagrammes sur les sites de Kathrein par exemple et vous verrez qu’un avion n’a aucune chance de recevoir par ce seul moyen Les handover seraient aussi impossibles vu la taille des cellules et la vitesse de l’avion. (A noter qu’en zone urbaine les cellules sont encore plus petites la puissance émise étant plus petite)


                            • ReOpen911 ReOpen911 25 août 2011 13:50

                              Bonjour Lisbeth,

                              Est-ce que vous pourriez nous contacter à l’adresse contact@reopen911.info ?
                              Nous souhaiterions en savoir plus sur votre témoignage.

                              Merci d’avance,


                            • Gyges 17 août 2011 15:11

                              Après avoir maintes fois tenté en vain d’énumérer les éléments qui, à mes yeux, rendaient crédible la thèse d’un attentat sous faux pavillon, et face à l’insuccès quasi invariablement rencontré, j’en suis finalement arriver à me dire ceci :

                              1) Il est inutile d’ énumérer les arguments et les éléments probants en faveur d’une thèse, si son interlocuteur a la ferme intention ne ne pas croire en cette thèse.

                              2) Les hommes ne croient d’ordinaire que ce qui les arrange, ou ce que leur fantaisie leur dicte..

                              3) Des arguments et des preuves n’auront guère de prise sur une croyance qui n’a pas eu besoin de preuves pour se constituer.

                              En témoigne Tertullien : « certum est quia impossibile est » : "c’est certain parce que c’est impossible.« 

                              4) Le privilège de croire ce que l’on veut, et ce en dépit de toute raison valable de le croire, est un privilège auquel seuls les sceptiques et les amoureux de la vérité ont la folie de renoncer.

                              5) Ceux qui s’acharnent, comme moi, à démontrer la probabilité d’un complot interne, sont d’une naïveté touchante : ils agissent comme s’ils étaient persuadés que les défenseurs de la version officielle, du fait qu’ils son généralement ou ignorants, ou stupides, ou bien les deux à la fois, n’y ajoutent foi qu’ en vertu de leur ignorance ou de leur stupidité.

                              Ils n’ arrivent pas à se faire à l’idée qu’on puise être de mauvaise foi jusqu’à l’indécence.

                              Ils ne s’imaginent pas à quel point la mauvaise foi peut être agréable à pratiquer, attendu le plaisir indicible qu’il doit y a à triompher aussi aisément de plus instruits, de plus intelligent, ou simplement plus courageux que soi.

                              6) La plupart des gens ne sont disposés à reconnaître qu’ils ont été crédules ou stupides, ou bien simplement qu’ils se sont trompés, que si ils jugent que leur intérêt passe désormais là. Dans le cas contraire, on ne saurait espérer la moindre remise an cause de leur jugement, tant il est vrai, comme l’a dit si pertinemment Flaubert, que »la conscience n’est que la vanité intérieure", et que rien n’est et insupportable à l’homme comme l’aveu de sa médiocrité.


                              • chapoutier 17 août 2011 23:30

                                le vieil adage dit ; il y a que les co.s qui ne change pas d’avis.
                                si avec tous les éléments qui sont contre la VO, ils ne changent pas d’avis....


                              • Fabienm 18 août 2011 09:29

                                Gyges, vous avez tout à fait raison.
                                N’étant ni pour l’une ou pour l’autre des versions, je m’amuse de voir les gens s’étriper sur le sujet depuis 10 ans. Je vois autant de choses débiles d’un côté comme de l’autre d’ailleurs la plupart du temps, puisque c’est souvent la passion qui l’emporte sur la raison.
                                Tout le monde parlant de tout, à tort et à travers sans y connaître rien du tout, mais en se disant spécialiste.
                                Je suis aussi d’accord sur le rôle des médias qui ne font pas leur travail de journaliste.
                                Bref, on en reparlera encore dans 20 ans.


                              • flesh flesh 17 août 2011 20:01

                                Ils ne sont peut-être pas devenus moines pour la simple raison qu’il n’y a pas eu assez de miracles à Lourdes. Il leur en faut sûrement une bonne centaine avant de franchir le pas.

                                Moi perso mon miracle préféré c’est celui qui a permis de garder cloués au sol les avions de chasse plus d’une heure après les attaques du World Trade Center afin de permettre aux pirates de se crasher sur la zone la plus protégée du monde tout en repliant les ailes de leur zinc avant l’impact. Mais les 99 autres miracles sont pas mal non plus.

                              • chapoutier 17 août 2011 23:33

                                le probleme c’est que la VO et les miracles sont de même nature. en général c’est les même qui croyent aux deux.
                                il aurait mieux fait de se taire du coup
                                c’est tout comme l’alchimie


                              • flesh flesh 18 août 2011 00:34

                                La croyance en la VO est totalement religieuse. Mais comble de l’ironie ce sont ses adeptes qui nous traitent de croyants car nous ne croyons pas en leurs miracles.

                                Par exemple - tant qu’on est dans les miracles - nous ne croyons pas qu’un passeport qui se trouvait dans un avion qui a percuté une tour de 400 m à près de 1000 km/h puisse être retrouvé intact (ou pour être large, lisible) après l’effondrement de la tour... et pourtant c’est nous qui passons pour des allumés... Si ça c’est pas le monde à l’envers il faudra m’expliquer ce que c’est.

                              • Traroth Traroth 17 août 2011 17:04

                                Non, d’après l’article, c’est exactement l’inverse : il lui était IMPOSSIBLE de faire apparaitre son nom de femme mariée sans réclamer un nouveau permis, avec un nouveau numéro et une nouvelle date d’émission. Merci de lire l’article avant de le commenter.

                                Sur le fond, je n’en sais rien, je ne connais pas suffisamment le droit des permis de conduire de l’état de Floride...


                              • SbII 17 août 2011 15:38

                                Quelques commentaires techniques sur les communications sans fil dans ce contexte :

                                - Les etats-unis ne sont pas specialement en avance sur l’europe en termes de technologie de communication...en 2001 comme aujourd’hui...ils seraient meme plutot un poil derriere nous.

                                - Ce n’est pas l’altitude qui empeche de telephoner d’un avion : telephoner dans un vehicule en mouvement provoque un effet Doppler (equivalent sonore : une voiture qui s’approche a un son plus aigu que quand elle s’eloigne : la frequence est modifiee). En telephonie sans fil, cela nuit a la transmission/reception. La norme GSM est specifiee pour fonctionner a 350km/h environ (ce qui permet de telephoner d’un TGV ). Le CDMA americain ne fait pas mieux (car cette performance est tres difficile a atteindre). Conclusion : IMPOSSIBLE de telephoner d’un avion ( 900km/h) avec un portable...sauf s’il y a une antenne relais a bord (ce qui n’a jamais ete le cas en 2001).


                                • easy easy 17 août 2011 16:19

                                  L’effet Dopler joue un rôle ;
                                  Mais pour antenne de face ou de dos. Plus l’antenne se trouve sur le côté, plus cet effet est faible.
                                  Or, en rapport du trio d’antennes qu’un GSM accroche (car un GSM en accroche trois à la fois), ces antennes étant plutôt à l’applomb de l’avion, cet avion étant toujours à « même distance » de ce trio, l’effet Dopler, même pour des antennes qui seraient devant ou derrière serait très faible. (Il serait très important pour un avion de chasse volant à ras du sol)

                                  Qu’au sol, la vitesse soit limitée à 350 Km/h, et entre antennes distantes de 500 m je veux bien le croire.
                                  Mais c’est toute autre chose qui se passe avec un avion volant même 3 fois plus vite, mais à une distance de 5000 ou 10 000 m
                                  Bien qu’il vole très vite, il est si loin que nos yeux peuvent le suivre comme s’il était immobile. Alors le trio qui a accroché le GSM peut conserver le contact quelques deux minutes avant d’avoir à le repasser à un autre trio placé 100 bornes plus loin.

                                  La plus grande difficulté serait plutôt l’effet Faraday de la carlingue et peut-être aussi le fait que 40 passagers téléphonassent en même temps.


                                • easy easy 17 août 2011 16:30

                                  Le cas pratique et courant où l’effet Dopler joue beaucoup c’est sur un TGV dont les antennes seraient placées au ras de la voie. Là oui, il faut forcément une astuce pour compenser cet effet.
                                  En dehors de ce cas, il ne joue pratiquement jamais.


                                • Loatse Loatse 17 août 2011 15:44

                                  Bienche, on n’est jamais mieux servi que par soi-même :)

                                  "Le Boeing volait à environ 800 km/h, soit environ 220 mètres par seconde. En tenant compte de la distance téléphone/antennes et de la vitesse de l’avion, chaque communication n’aurait pu durer que 16 à 20 secondes avant quitter la zone de couverture d’une seule et même antenne. Sans oublier que le fuselage de l’avion complique le passage des ondes.

                                  Les passagers ont peut-être capté le signal pendant quelques secondes seulement, avant d’avoir été coupés. Les communications ont été coupées à 10h, moment où l’avion a repris de l’altitude.

                                  Conclusion : techniquement, il est possible de passer des appels de son téléphone portable à 750 m du sol même si la chance qu’ils aboutissent est faible. En revanche, il apparaît impossible que les appels puissent être relayés d’une antenne à l’autre en raison de la vitesse. Ces appels n’ont donc pu durer que quelques secondes."

                                  Paul Gypteau
                                  http://www.rue89.com/desintox-11-septembre-2001/2009/02/03/les-passagers-ont-pu-passer-des-appels-tres-courts-sur-leur-po


                                  • SbII 17 août 2011 15:51

                                    Le changement de station de base (ou antenne relais) ne signifie pas forcement une coupure de la communication (sinon, avec les memes arguments, une conversation dans un TGV ne pourrait pas depasser 3x (16 a 20) secondes soit une minute) : les algorithmes sont prévus pour se reconnecter sur la station la plus « proche ».

                                    Par contre, l’effet Doppler au delà de 400km/h fait que la fréquence reçue n’est pas la même que la fréquence émise : le récepteur ne peut pas se synchroniser sur l’émetteur


                                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 août 2011 21:15

                                    Exact. D’ailleurs, les appels passés par portable et non par les téléphones de bord ne duraient que quelques secondes à chaque fois.


                                  • wesson wesson 18 août 2011 02:07

                                    @loatse,

                                    cet article du dossier particulièrement indigent de Rue89 est d’ailleurs une perle : le titre suggère que ces appels ont bien eu lieu, tout en reconnaissant dans la conclusion que c’est peu probable. En gros, le journaliste n’est même pas convaincu, mais c’est une commande alors service minimum !

                                    @nounours
                                    Encore une fois,affirmation péremptoire de votre part, et fausse. Selon son mari, une journaliste « barbara olson » lui aurait téléphoné 2 fois depuis l’un des avion détourné. Le premier appel aurait duré environ 1 minute. Ensuite, devant les impossibilités technologiques, la version de M. Olson a changé plusieurs fois, disant que sa femme avait appelé en PCV depuis un téléphone cabine intégré au siège : pas de chance, selon la compagnie l’appareil n’en était était pas équipé. Il est ensuite revenu sur la 1ère version (le gsm), etc etc. Au final un témoignage tellement peu fiable qu’il a été caviardé, et ensuite démenti par le FBI lui même. Et pourtant, c’est un témoignage capital pour la version officielle du 11 septembre. c’est celui qui d’une part établi que les armes des pirates de l’air auraient été « des couteaux et des cutters », et qui prouve que le vol AF77 qui aurait frappé le pentagone était toujours en l’air après sa disparition des radars.


                                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 août 2011 03:35

                                    «  Ensuite, devant les impossibilités technologiques, la version de M. Olson a changé plusieurs fois, disant que sa femme avait appelé en PCV depuis un téléphone cabine intégré au siège : pas de chance, selon la compagnie l’appareil n’en était était pas équipé.  »


                                    Pour rappel :

                                    Le premier appel de Mme Olson était fait depuis un téléphone de bord

                                    DONT LES AVIONS ÉTAIENT EQUIPÉS EN 2001. LE SERVICE A ETE DESACTIVÉ EN 2004 (je crois) CAR DEVENU NON RENTABLE.

                                    CET « ARGUMENT » EST POMPÉ D’UN DES « LIVRES » DE GAGE QUI N’EST MEME PAS FOUTU DE VÉRIFIER UNE INFORMATION AUSSI SIMPLE.

                                    Le second appel, lancé lui d’un portable, n’a duré que quelques secondes.

                                    IL SERAIT QUAND MÊME BON QUE LES PSEUDOS-ENQUETEURS DE REOPEN AIENT UN JOUR LES COUILLES D’ADMETTRE LES FAILLES DE LEURS THÉORIES A LA MORD-MOI-LE NOEUD ET DE CESSER DE TROLLER COMME DES AUTOMATES DÉCERVELÉS EN RABACHANT DES DONNÉES PÉRIMÉES CROYANT FAIRE PREUVE D’INTELLIGENCE ET DE COURAGE.


                                    Pfff ça fait du bien quand même...

                                  • Fabienm 18 août 2011 09:35

                                    Pas mal la mauvaise foi Wesson.
                                    L’article de rue89 que je viens de découvrir a juste démontré que l’on pouvait passer un appel.
                                    Point à la ligne. Le reste est de la littérature.
                                    C’est exactement ce que je disais tout à l’heure, les tenants de la VO ou les sceptiques souffrent tous du même problème, ils sont incapables de laisser leur sentiment de côté pour juste réfléchir. A partir de là, dès qu’un élément qui va contre leur vision du monde est amené à leur connaissance, cela disjoncte au niveau de leur cerveau et ils refusent de prendre cet élément en compte. Pourtant, le fait que l’on ait pu passer un appel de quelques secondes dans un avion à faible altitude n’accrédite ou ne discrédite aucune des thèses.
                                    bref ... comme d’hab quoi, les pour et les contre s’étriperont encore dans 10 ans.


                                  • wesson wesson 18 août 2011 11:20

                                    « 

                                    DONT LES AVIONS ÉTAIENT EQUIPÉS EN 2001. LE SERVICE A ETE DESACTIVÉ EN 2004 (je crois) CAR DEVENU NON RENTABLE.

                                     »

                                    Inutile de crier, nounours, je n’ai pas dit que ces téléphones n’existaient pas en 2001, j’ai juste dit que la compagnie AA a indiqué que l’appareil du vol AF77 n’en était pas équipé. D’affreux complotistes antisémites ?

                                    Mais cet aspect technique n’a finalement plus aucune importance, car lors du procès de Zacharia Moussaoui, le FBI a attribué à Mme Olson 1 seul appel téléphonique ... qui n’a pas abouti, donc d’une durée de 0 secondes.

                                    Pour le dire plus clairement, le témoignage capital du mari de M. Olson ne peut être que faux, et il n’existe à ce jour donc plus aucune preuve que, pendant les 37 minutes qui ont séparé la disparition des radars de l’avion AF77 et son crash supposé au pentagone, cet avion était encore en vol.


                                  • wesson wesson 18 août 2011 11:28

                                    Bonjour fabienm,

                                    « L’article de rue89 que je viens de découvrir a juste démontré que l’on pouvait passer un appel.
                                    Point à la ligne. Le reste est de la littérature.
                                     »

                                    l’article n’a rien démontré du tout. Le journaliste a simplement supposé que c’était peut-être possible.

                                    Pour démontrer, il faut le faire. Tiens, je me rappelle que récemment, une journaliste a voulu démontrer qu’elle pouvait passer un flingue dans un avion, tout simplement en le démontant et en éparpillant les pièces détachées. Ensuite, elle est allé dans les toilettes et s’est filmée en train de remonter le pistolet en question. ça, c’est une preuve. Mais ce qu’a écrit le journaliste de rue89 n’a rien d’une preuve, car il n’indique à aucun moment si lui ou quelqu’un d’autre a pu vérifier. Pour utiliser votre bon mot, c’est de la littérature !


                                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 août 2011 12:07

                                    Tu es con ou quoi ?


                                    La compagnie AA POSSEDAIT de tels téléphones en 2001, ils ont été supprimés en 2004 !

                                    Gage a pris pour référence un mail de la compagnie disant qu’ elle ne possédait pas de tels appareils, en 2005 ou 2006 ! Donc APRES leur suppression ! Sans se demander si le service n’avait pas été supprimé AVANT cette date, ce que tout enquêteur un tant sois peu sérieux ferait.

                                    Ce qui ne l’as pas gêné pour vendre trois ou quatre bouquins là dessus avant de se RETRACTER et d’en vendre deux ou trois de plus.

                                    Finalement, raye le « ou quoi... »...

                                  • Charmord 18 août 2011 12:22

                                    Mmarvin,


                                    Qu’est-ce que Gage vient faire là dedans ? Peux-tu sourçer ton accusation à son encontre ?

                                    Par ailleurs, les Boeing 757 de la compagnie AA étaient équipés d’airphone mais des sources concordantes montrent que ceux-ci auraient été désactivées sur les 757 depuis janvier 2001.

                                    C’est, je pense ce que Wesson voulait dire.

                                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 août 2011 21:19

                                    Petite erreur de ma part : ce n’est pas Gage qui a fait un travail de cochon ( et son beurre ) en ce qui concerne ses recherches, mais Daniel Griffin. Les vrais croyants auront rectifié d’eux-même...



                                    Ou l’on apprend entre autre qu’il était prévu que les téléphones de bord des Boeing de AA DEVAIENT être désactivés avant septembre 2001, mais qu’il a fallu en fait attendre Mars 2002 pour qu’ils soient effectivement éteints et retirés.

                                    Ce qui PROUVE la présence à bord de téléphones en état de marche. Donc l’argument « les coups de téléphones sont faux car il n’y en avait plus » tombe de lui-même.

                                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 août 2011 21:20

                                    DAVID Griffin, bien entendu...


                                    Moi je vais me coucher, il est clair que j’ai besoin d’un peu de sommeil...

                                  • Charmord 18 août 2011 23:30

                                    Tu plaisantes, Mmarvin ?


                                    Donc parce qu’un illustre inconnu dont on ignore l’identité autant que la qualité précise affirme que le manuel est inexact, il ne faut pas le prendre en compte.

                                  • fb 17 août 2011 15:45

                                    Le problème posé par la téléphonie mobile en avion, outre la couverture inexistante au dessus des océans, est que le téléphone accroche beaucoup plus de cellules. Là ou un piéton va accrocher trois cellules, à 10000 pieds d’altitude ce sera 9 ou 15, autrement dit le réseau risque potentiellement d’être saturé vu que les circuits auront été établis (réservations de ressources).

                                    Donc l’argument qui consiste à dire qu’il est impossible de téléphoner avec un GSM depuis un avion est totalement fallacieux sauf dans des conditions particulières. L’interdiction de téléphoner avec son GSM est liée à :

                                    • des problèmes réels d’interférences avec le matériel électronique d’avions un peu âgés,
                                    • le business model de la compagnie aérienne qui préfère vendre un point d’accès téléphonique par satellite à 10$ la minute,
                                    • le risque probable de perturber le réseau GSM vu le nombre de cellules qui seraient sollicitées simultanément.

                                    Mais c’est très loin d’être une impossibilité technique.

                                    • SbII 17 août 2011 15:59

                                      Fallacieux ?
                                      http://fr.wikipedia.org/wiki/GSM-R
                                      500km/h la ou je disais 400, ceci dit c’est toujours beaucoup moins qu’un avion


                                    • chapoutier 17 août 2011 16:03

                                      d’accord pour aujourdèhui mais pas en 2001


                                    • fb 17 août 2011 16:12

                                      Ça c’est une norme, ce n’est pas une barrière physique. D’autres paramètres sont à examiner : la vitesse, l’altitude et les conditions météorologiques. De plus la vitesse sol d’un avion en fonction de la phase du vol et des vents peut être sensiblement inférieure à 500 km/h.
                                      Donc ce n’est pas aussi simple et l’article ne fournit pas suffisamment d’éléments sourcés pour pouvoir en juger.


                                    • SbII 17 août 2011 16:30

                                      - Ayant travaille sur un circuit d’emission/reception GSM pendant deux ans, je peux certifier que ce point de la norme est un cauchemar (parmis d’autres) a atteindre, et qu’il n’y a quasiment aucune marge.
                                      - En dehors des phases de decollage et d’atterrissage (on a alors les volets ouverts pour augmenter la portance), un avion qui n’a pas une certaine vitesse decroche (cf le sinistre exemple du Rio/Paris)
                                      - L’altitude ne va pas ameliorer l’effet Doppler. On se place dans le plan defini par la trajectoire du vehicule et le point de la station de base
                                      - Comme indique par un autre lecteur, un avion est une cage de Faraday => perte de signal
                                      - De meme, les lobes de rayonnement des stations de base sont orientes dans un plan horizontal. Peu e puissance peut etre envoye vers le ciel
                                      - La presence eventuelle de nuage (d’autant plus sur le reseau US a 1.9GHz) = reseau de diffraction des microondes
                                      - Le seul obstacle a la communication qui est ameliore en vol, c’est le multi-trajet de l’onde (phenomenes d’echo) qui est moindre

                                      Ceci dit je reconnais totalement que s’il est interdit de telephoner d’un avion, ce n’est pas a cause de l’impossibilite technique, mais parce qu’un signal electromagnetique de 2watts a (au choix en fonction des normes) 850, 900, 1800 ou 1900MHz (et 2200MHz avec la 3G), c’est un desastre pour l’integrite des signaux de commande et de controle de l’avion (les cables d’un avion ne sont pas blindes pour des raisons de poids...et de cout), donc pour la securite de l’appareil.


                                    • chapoutier 17 août 2011 15:50

                                      cela devrait suffire comme preuve mais non, je comprends pas pourquoi air france a pondu ce message :
                                      Air France : tests du téléphone mobile en vol
                                      Mercredi 25 Avril 2007
                                      La compagnie aérienne s’apprête en effet à autoriser à partir de juillet prochain et pour une période de six mois l’utilisation d’un mobile en avion. Cependant, tous les avions ne seront pas encore logés à la même enseigne, la compagnie indiquant que le service sera disponible uniquement sur un Airbus A318, dérivé de l’Airbus A320 et utilisé sur les lignes nationales et européennes.
                                      Ceci étant possible par l’utilisation d’une borne GSM installée dans l’avion, celle-ci n’autorisera dans un premier temps que l’envoi de SMS, Emails ou MMS, le passage d’appels téléphoniques n’allant être testé qu’à la rentrée prochaine, au grand dam sans doute des voyageurs habitués à un certain calme. Côté tarif, il en coûtera le prix d’une communication internationale.


                                      • chapoutier 17 août 2011 15:53

                                        en 2001 la technologie n’existait tout simplement pas
                                        elle à été mise au point si mes souvenirs sont exact en 2004


                                      • Loatse Loatse 17 août 2011 15:56

                                        Concernant les passagers à bord du vol 93 :

                                        Le coroner a trouvé près de 1500 restes humains...

                                        http://www.erta-tcrg.org/analyses/911u93.htm


                                        l’ ADN de toutes les passagers victimes de l’avion de Shanksville ont pu être identifiées, comme ceux de la plupart des victimes du Pentagone.

                                         les restes humains ont été rendus aux familles.

                                        et si certains s’étonnent que les débris aient été retrouvés à des kilomètres à la ronde.. je peux vous assurer après avoir vu les résultats du crash d’un boiing à ermenonville en france que ceci est possible... a plusieurs kilomètres du crash on retrouvait encore des petits débris de fuselage...


                                        • Feste Feste 17 août 2011 21:27

                                          Bonjour Loatse,
                                          le FBI a annoncé avoir retrouvé des morceaux à 13kms de l’impact. Un jour sans grand vent (voir photo du panache attribué à l’impact).

                                          Cela vous semble t il envisageable ?
                                          Des kms et 13kms, sont deux choses différentes


                                        • Loatse Loatse 17 août 2011 22:04

                                          Effectivemnent ; Feste, 13 kilomètres cela me parait énorme...

                                          ce qui pourrait signifier que les pirates ont fait exploser l’appareil en vol.. peut être suite à l’attaque des passagers... De toute façon leur plan a échoué puisque l’avion n’a touché aucune cible...

                                          ou version 2 que le pentagone ait abattu l’avion... mais je pencherai plutôt pour la version 1 - ce qui laisserait à croire que les avions qui se sont abattus sur les tours étaient truffés d’explosifs...

                                          ceci expliquerait les dégats considérables causés aux batiments...


                                        • le poulpe entartré 17 août 2011 23:08

                                          Si l’appareil a explosé en plein vol, quel est l’objet qui aurait creusé le cratère, l’unique cratère de l’impact ? Si explosion il y a eu, comment se fait il que l’on ne retrouve aucun des deux réacteurs (partie la plus dure et solide de l’avion) ? Le sol de la forêt n’était pas en béton alors où sont les morceaux de fuselage, d’empennage, les sièges, les commodies, de train d’atterrissage ? De la mise en scène pour des abrutis de journaliste, les purs produits de la télé US, quant à la française depuis quelques semaines (cf Guerre Lybienne), on sait ce qu’elle est en dessous de tout, une fois de plus.

                                          Il s’agit selon toute vraisemblance d’un beau bidonnage pour cautionner l’opération : « main basse sur le pétrole Irakien ». Ce ne serait pas une nouveauté : c’est une façon de gouverner que quelques états s’arrogent de pratiquer, cyniquement, tout en se drapant dans des discours de droit de l’homme, d’ingérence, de liberté religieuse, bref : des conneries.


                                        • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 août 2011 03:38

                                          « Effectivemnent ; Feste, 13 kilomètres cela me parait énorme...  »


                                          En fait, ce que les réopénistes se gardent bien de préciser en parlant de ces « débris », est qu’il s’agit de papiers...

                                          Identifiables à leurs en-têtes.

                                          Je sais pas mais moi trouver du papier sur une grande distance, cela ne me parait pas impossible, surtout que du vent, il y en avait un peu ce jour-là.

                                          C’est con mais à chaque fois, les truffistes, ils oublient un petit élément dans leurs discours, et à chaque fois, cet élément manquant change tout.

                                          Je vais finir par croire qu’ils cherchent à nous mentir et à nous manipuler, moi...

                                        • Gasty Gasty 18 août 2011 08:19

                                          Ça change tout quand on rajoute papier en effet.
                                          Mais qui parle de papiers ici ?????

                                          D’autant qu’en ce qui concerne le permis, il n’a pas été retrouvé à 13 kms mais sur place dans le trou.


                                        • Loatse Loatse 18 août 2011 14:49

                                          @Mmarvinbear,

                                          Le vent soufflait parait il à 16 km/heure ce jour ci.. peu mais assez sans doute pour faire voler du papier assez loin effectivement... (le papier est léger)

                                          par contre pour le permis de conduire de la victime, sans doute le papier est il cartonné (donc déjà plus lourd), plastifié.. et même s’il n’était qu’en papier ordinaire il aurait pu rencontrer un obstacle l’empêchant de s’envoler ou bien etre alourdi par des débris ou de la poussière..

                                          Bref tout ceci me semble de plus en plus complètement « capillotracté »... de plus toutes les hypothèses valables ne sont que celles qui valident la thèse du complot... le reste peanuts (comme dirait ariane)

                                          L’objectivité me semble bien absente de ce débat.. :(


                                        • Hieronymus Hieronymus 18 août 2011 18:11

                                          bonjour Loatse
                                          pour avoir un peu parcouru le fil
                                          je suis interpelle par certaines questions que vous soulevez
                                          celles des restes humains des passagers des vols destines au Pentagone et a la Maison blanche (ecrase en rase campagne) ce probleme n’est pas traite assez serieusement par les contestataires de la VO

                                          je precise au passage que sur le 9/11, ma religion est faite depuis longtemps, seuls les services US pouvaient organiser le coup etant donne le nombre invraisemblable d’incoherences de la VO, ainsi l’ecroulement des twins towers (et du WTC7) resulte d’une demolition controlee, pas besoin d’etre expert en batiments pour le constater
                                          il faut donc admettre (meme si cela parait effrayant) que les autorites US ont agi avec un cynisme effrayant en vue de satisfaire des ambitions geopolitiques

                                          pour revenir sur ces victimes des 2 avions dont les corps auraient ete rendus aux familles, on se demande pourquoi « ils » ont fait cela, puisque suite au choc ds le Pentagone l’avion se serait entierement volatise, meme les moteurs en tungstene auraient entierement fondu, par contre les corps auraient pu etre identifies, a + 2000 Celsius ? zarbi ..
                                          il faudrait donc en conclure que ;
                                          soit l’info est completement bidon (corps rendus aux familles)
                                          soit les passagers de ces 2 vols ont ete debarques et liquides de sang froid par des services speciaux (car il n’y a pas eu d’avion dans le Pentagone) cela parait atroce mais il semble que ds cette epouvantable affaire « ils » ne soient plus a cela pres


                                        • Feste Feste 18 août 2011 19:49

                                          Vous blaguez Loatse ?
                                          La VO donne l’impact suite a bagarre comme seule option. Le film pourri qui reprend la VO est aussi clair la dessus

                                          L’option abattage en vol ne vous effleure pas ? De là je vous dis, vous devriez vous plonger un peu plus dans l’histoire, car juste votre commentaire là vous range automatiquement dans les complotistes smiley puisque vous sous entendez que la VO ment


                                        • Feste Feste 18 août 2011 19:53

                                          Bjr Hieronymus,

                                          on a bien annoncé l’ADN de ben laden à abothabad smiley

                                          Pour le pentagone, l’avion a été selon le degré de VO pulvérisé, désintégré, gazéifié, anihilé mais on retrouve l’ADN de tous les passagers et par defaut on considere que 5 ADN non repertories sont ceux des terroristes dont aucune preuve ne demontre qu’ils soient monte dans l’avion
                                          Bien sur ce n’est pas les services habituels de washinghton qui ont effectué les analyses ADN mais les services du FBI qui ont refusé à la ville de faire leur travail.


                                        • Feste Feste 18 août 2011 19:55

                                          Simple mensonge Marvin bear comme une de tes interventions sur deux.
                                          Morceaux de bagages, morceaux de corps, morceaux de sieges, annonces par le FBI qui est allé chez les gens qui retoruver des bouts dans leur jardins

                                          donc simple mensonge et intox marvinbear, çà ne m’etonne pas de ta part. J’hallucine sur le nombre de manips que tu realises


                                        • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 août 2011 20:44

                                          « par contre pour le permis de conduire de la victime, sans doute le papier est il cartonné (donc déjà plus lourd), plastifié.. et même s’il n’était qu’en papier ordinaire il aurait pu rencontrer un obstacle l’empêchant de s’envoler ou bien etre alourdi par des débris ou de la poussière.. »


                                          Sauf que le permis a été retrouvé sur place...

                                        • Loatse Loatse 18 août 2011 23:06

                                          Feste, être complotiste cela voudrait dire que j’accepte la thèse d’un inside job.. or je n’en suis pas là...

                                          On peut admettre que des éléments de l’enquête soient tues au public pour des raisons de sureté, bref qu’il n’y ait pas transparence totale sans pour autant valider la thèse de la conspiration...

                                          pour l’instant je reste sur mes positions, pas convaincue du tout par les arguments de reopen...


                                        • Loatse Loatse 19 août 2011 00:23

                                          Bonsoir hyeronimus,

                                          je dois dire qu’il y a quelques temps, lorsque j’ai vu les vidéos de l’attaque du pentagone, j’ai également pensé à un missile...

                                          sauf que après mure reflexion, me suis demandée : pourquoi s’embêter à faire croire qu’il s’agit d’un avion ?
                                          quel intérêt de faire disparaitre un avion alors qu’il était techniquement possible de le scratcher sur le pentagone avec les techniques de l’époque ?

                                          pourquoi donc faire disparaitre ou tuer auparavant comme vous le présumez, les passagers de 2 vols et pas ceux qui se sont fichés dans les twin tower ?

                                          Plus je suis les théses de la version non officielle plus elles me paraissent complexes...





                                        • Feste Feste 19 août 2011 03:39

                                          Vous ne comprenez pas la problématique, Loatse
                                          Non etre complotiste n’est pas croire à un inside job.
                                          La VO parle d’un complot organisé en afghanistan et realise aux USA. La VO est aussi tenante d’un complot

                                          Il vous faut juste choisir le complot le moins incohérent. La VO ou ceux qui disent que la VO reflete elle meme un complot, celui de cacher ce qui s’est reellement passé

                                          Quant aux omissions dues à la securite laissez moi rire

                                          meme pour l’anthrax on sait maintenant qu’ils ont menti, que la souche est militaire US et que le gouvernement se traitait contre l’anthrax des apres le 11/9. Par hasard surement



                                          • chapoutier 17 août 2011 16:01

                                            POURQUOI CE GENRE DE PUBLICITÉ S’IL ÉTAIT POSSIBLE DE TELEPHONER EN 2001 DEPUIS UN AVION EN VOL

                                            Ce n’est pas une nouveauté puisque la technologie existe depuis 2007 mais cela va certainement devenir un phénomène de mode quand toutes les compagnies aériennes vont se mettre à suivre Ryanair qui permet désormais à ses passagers d’utiliser leur téléphone portable durant le vol.

                                            Depuis le mois de février 2009, Ryanair a en effet décidé d’équiper ses avions d’un système de téléphonie embarquée mis au point par la société OnAir pour permettre à ses passagers de passer et recevoir des appels ou des SMS, consulter ses mails et naviguer sur Internet pendant leur voyage en avion.

                                            Si le système a déjà été testé en vol par de nombreux passagers sur quelques vols d’Air France, British Airways, bmi, TAP Air Portugal et Wataniya Airways, c’est la première fois qu’une compagnie aérienne va le généraliser. Ryanair équipe au fur et à mesure les avions de sa flotte pour offrir ce service supplémentaires à ses clients.

                                            Le système de téléphonie développé par OnAir a été approuvé par l’European Aviation Safety Authority (EASA), l’autorité qui contrôle la conformité des règles de sécurité dans les avions.

                                            OnAir est la seule entreprise sur ce marché de la téléphonie dans le monde de l’aéronautique commerciale. Créée en 2005, OnAir est détenue en majorité par les sociétés Airbus et la SITA (Société Internationale des Télécommunications Aéronautiques) qui depuis 60 ans construit des réseaux de télécommunications aux compagnies aériennes et aux aéroports du monde.

                                            Pour respecter les règles de sécurité la technologie proposée par OnAir empêche les téléphones portables de se connecter aux réseaux terrestres en émettant des signaux trop forts qui pourraient perturber les appareils de navigation des avions. Les téléphones se connectent donc uniquement au réseau GSM installé dans l’appareil.

                                            Alors comment cela va-t-il se passer en vol sur les avions de Ryanair (et des autres compagnies aériennes qui adopteront ce système) quand vous souhaiterez utiliser votre téléphone portable ?

                                            Utilisation de votre portable en avion

                                            Dans les avions qui proposeront ce service de téléphonie une consigne lumineuse apparaîtra pour annoncer la disponibilité du service. En aucun cas on ne pourra utiliser son téléphone portable au moment du décollage et de l’atterrissage de l’avion.

                                            Dès que la consigne lumineuse verte s’allume (Phone use permitted), vous pourrez alors appeler un correspondant, recevoir des appels téléphoniques, des mails, des SMS ou naviguer sur Internet en fonction des capacités de votre portable, votre PDA, Smartphone genre iPhone ou Blackberry.

                                            Pour appeler votre correspondant vous devrez composer le 00 et le préfixe du pays où se trouve votre correspondant puisque cet appel sera considéré comme un service international… même si vous volez entre deux villes de votre propre pays.

                                            Ce service est mis à disposition par la Compagnie Aérienne mais c’est votre opérateur téléphonique qui facturera vos appels. Il vous faudra donc vérifier auprès de votre opérateur si vous disposez du service de roaming pour pouvoir utiliser votre téléphone portable à l’étranger.

                                            Selon votre opérateur le service de roaming fonctionne aussi bien avec un abonnement qu’avec une carte prépayée. Vous devrez néanmoins vérifier auprès de votre opérateur s’il est connecté à OnAir pour utiliser ce service.

                                            En ce qui concerne les tarifs, tout dépend également de votre opérateur quant à la facturation des services de téléphonie à l’étranger. En général les SMS sont facturés 0,50 € et les appels entrant et sirtant entre 2 et 3 € la minute. Pour consulter votre courrier électronique il vous en coûtera entre 1 et 1,50 €. Seule la réception des SMS est gratuite.

                                            De la même manière vous pourrez consulter des sites Internet sur votre Smartphone ou votre PDA avec une carte GPRS ou technologie 3G, les tarifs dépendent également de votre opérateur téléphonique pour ce service.

                                            Pour les clients des trois grands opérateurs de téléphonie mobile en France, SFR, Bouygues Telecom et Orange, le Service Mobile OnAir est disponible et vous aurez donc le plaisir de pouvoir téléphoner en avion, déranger vos voisins comme certains le font déjà dans le train et… découvrir le montant de la facture si vous vous laissez un peu trop aller.


                                            • fb 17 août 2011 16:17

                                              Réponse simpliste : un proxy (intermédiaire) pour pouvoir facturer. La valeur ajoutée est que ça passe par satellite, donc que la couverture est assurée y compris au dessus des océans.


                                            • easy easy 17 août 2011 16:26

                                              Vous focalisez sur le système récent qui permet de téléphoner en toute sécurité pour l’avion.

                                              Et vous zappez le fait qu’avant ce système dédié, il était possible de téléphoner mais c’était interdit. On considérait que ça pouvait perturber les commandes avioniques.

                                              Le fait est que dans chaque vol, depuis que le GSM existe, il y a eu un passager qui s’est permis de téléphoner (avec plus ou moins de réussite sans doute) et il n’y a jamais eu de crash en conséquence.


                                            • chapoutier 17 août 2011 16:29

                                              easy
                                              je ne m« oppose pas à vous pour le plaisir
                                              l’attentat c’est en 2001
                                              j’ai fait 25 à france télécom depuis 1980, j’ai participé directemnt à »l’aventure"
                                              je peux vous affirmer que dès que l’avion atteignait une certaine distance des antennes , finis le reseau.


                                            • easy easy 17 août 2011 16:37

                                              J’ai bien compris, chapoutier, que vous ne vous vous opposez pas en manière de coq. Vous parlez de bonne foi.

                                              Mais toujours est-il qu’il a été relevé que pour chaque vol, un passager s’était permis, malgré les interdictions, de téléphoner et malgré les distances, malgré le fait que les barrettes sont orientées un peu sous l’horizon, ils ont pu les accrocher.

                                              Il faut s’en tenir à ce fait.


                                            • Abdu Abdu 18 août 2011 04:11

                                              Non, il n’est dit nulle part que le passager ait réussit à obtenir une communication téléphonique.
                                              Un type qui joue à un jeu quelconque en utilisant son mobile, ça, oui, en moyenne un par vol me semble même faible.
                                              Je ne comprend pas pourquoi on discute ce point.
                                              Qu’on me trouve une seule personne qui affirme avoir donné un coup de fil en plein vol !
                                              Vous pouvez tous essayer quand vous prendrez l’avion, après le décollage bien sûr, quand l’interdiction d’utiliser des appareils électroniques est levée. Vous n’aurez aucun signal, même aujourd’hui.
                                              On a le témoignage d’une hôtesse de l’air en ce sens.
                                              J’entends souvent le bib des sms qui arrivent sur les mobiles... quand l’avion a atterrit et au roulage. Je n’en ai jamais entendu en vol.


                                            • Loatse Loatse 17 août 2011 16:09

                                              @Barre de rire

                                              nobobstant la tragédie que fut le 11 septembre, et le respect que j’ai envers les victimes...

                                              avec reopen on a l’impression de jouer au cluedo....


                                            • sparte sparte 17 août 2011 16:19


                                              Perso, il y a longtemps que je suis allé aux sources : aux EUA et au Canada, mais cette traduction faite en français par « re-open 9 11  » est bien pratique pour être en frnçais.
                                              http://reopen911.info/asso/Statuts-ReOpen911.pdf

                                              en anglais il y a : ( sur http://www.infowars.com/&nbsp ; )


                                            • Feste Feste 17 août 2011 21:33

                                              Loatse,

                                              vos commentaires sur Reopen demontre juste que vous n’êtes pas aller vous farcir les centaines de pages et d’articles qui n’ont rien d’un cluedo.

                                              Si vous pensez vous faire un avis en 20 mns de google, bravo à vous

                                              Le premier coroner sur place a dit qu’il n’y avait aucun corps, les premeires journalistes sur place ont dit qu’il n’y avait tout simplement pas d’avion.
                                              *Vous ne saviez pas qu’on a retrouvé des bouts de personne et d’avion à 13kms de l’impact dans un sol assez mou pour que la VO disent ensuite que l’avion s’etait enfoui pour tenter de coller avec son absence decrite par les premiers temoignages.

                                              vous ne connaissez donc pas ces simples faits, sourcés, videos, journalistiques.
                                              Donc avant de donner votre appreciation sur des gens qui bossent le sujet depuis des années, faites en au moins le minimum


                                            • Loatse Loatse 17 août 2011 22:16

                                              @Feste

                                              je vous rassure, j’ai parcouru pendant des heures le site de reopen il y a quelques mois déjà...

                                              beau boulot d’investigation mais l’impression assez tenace que plutot que chercher la vérité on tente de démontrer que tout ce qui viendrait des sources dites officielles serait à rejeter...

                                              Plusieurs sources se contredisent sur l’affaire du coroner... Il se peut que je me trompe, mais il se peut également que reopen se trompe...

                                              Deuxièmement, l’effet d’annonce... les titres des articles provenant de reopen sont assez spectaculaires.. on se dit « tiens ils détiennent une preuve », puis des les premières lignes l’effet retombe : ces éléments sont présentés au conditionnel... j’imagine que c’est mince pour obtenir des suites judiciaires..

                                              D’autre part, si ne peuvent présenter des éléments contraires ou même donner leur avis que des lecteurs assidus de réopen, plus grand monde ne postera je crains...

                                              Donc si cet article n’est pas ouvert au doute ou à la contestation... je m’abstiendrai et les inconditionnel de la théorie du complot pourront rester entre eux..

                                              pas de problème...


                                            • Feste Feste 18 août 2011 19:46

                                              Bonjour Loatse,

                                              reopen ne cherche pas la verite, sa fonction est de chercher ce qui est faux dans la VO et de provoquer une nouvelle enquete, reelle celle ci

                                              De là le conditionnel. Vous voyez deja ce que çà donne sur les mainstreams de simplement poser une question sur le sujet ? Insultes, moqueries, accusations d’antisemitisme et j’en passe

                                              Alors affirmer sans contre enquete ce serait donner le baton pour se faire battre


                                            • Loatse Loatse 17 août 2011 16:05

                                              3) concernant le faux permis de conduire de l’hotesse de l’air... pas besoin de théorie du complot pour expliquer la chose...

                                              en 2005, en france il circulait d’après mes sources 2,7 millions de faux permis de conduire (chiffre surement sous évalué ;)

                                              http://www.caradisiac.com/2-7-millions-de-faux-permis-circulent-en-France-7372.htm

                                              Pourquoi en serait il autrement aux etats unis ????

                                              voilà...


                                              • Gasty Gasty 17 août 2011 17:26

                                                Par contre la version officiel n’est pas fausse puisqu’elle est officiel.


                                              • Loatse Loatse 17 août 2011 17:43

                                                Vraie ou fausse, je ne sais pas mais si on veut démonter celle ci autant le faire avec des éléments qui tiennent la route...


                                              • Gasty Gasty 17 août 2011 17:56

                                                Et il n’est pas faux de penser que le permis est une preuve officiel irréfutable dans cette triste affaire ou ce document (faux) aura néanmoins put servir à l’accusation du terroriste. smiley

                                                Objection Mr le président. L’accusation ne sait plus ce qu’elle dit.


                                              • le poulpe entartré 18 août 2011 09:24

                                                Mais bien sur ! Une hotesse de l’air qui a un travail en bonne et due forme est le type même de personne qui a besoin d’un faux permis de conduire. Bien évidemment, la FAA ne fait pas d’enquête sur les postulants au métier de personnel naviguant commercial, surtout depuis le onze septembre 2001. Elle ne vérifie pas si cette personne a des condamnations, des activités proches de milieux extrêmistes, si elle est a des origines arabes, si elle a bien payé ses contraventions, ses impôts. Pas plus qu’elle ne trace les trajets qu’elle a effectué. Non, bien sur que non, un passeport du dernier club mickey suffit. L’examen annuel à l’aptitude à exercer un métier dans l’aérien non plus d’ailleurs ; c’est inutile et sans intérêt. Lors de toute ces sessions, pas une fois on lui demande de justifier son identité, of course. Les passages des contrôles à l’embarquement ne servent qu’à faire perdre du temps et bien sur la plateforme de la base de données trafic, qui est alimentée par les terminaux est incapable de déceler une imposture. On est aux Etats Unis là, pas au Cameroun ni en Cote d’Ivoire.

                                                Encore un post d’herbivore.


                                              • Loatse Loatse 18 août 2011 11:02

                                                @Le poulpe

                                                Tant qu’à faire dans la SF, c’est une hypothèse certes un peu tirée par les cheveux je l’avoue mais moinsse qu’un permis falsifié (par des services secrets américains ?) pour faire croire qu’il y a quelqu’un dans l’avion alors qu’il ne s’y trouverait pas (mais ou donc ont il pu planquer les passagers censés y etre ?), j’imagine aussi donc que les familles étaient dans le coup aussi... :))))

                                                Quand aux débris humains, il s’agirait en fait de euh... de ceux des prisonniers surnuméraires de guantanamo ???? de gus du couloir de la mort ??


                                              • le poulpe entartré 19 août 2011 14:05

                                                Les services secrets américains peuvent émettre n’importe quel passeport, permis de conduire, carte d’identité de tous les pays du monde et ils sont aussi « vrais » que des originaux en provenance des dit pays. Ils ont une « cordonnerie » (un ou des sites) dont c’est la seule activité. Les soviétiques avaient également (du temps de l’URSS) un service identique et même une imprimerie de faux dollars presque indétectables ( le « super-note ») par la plus part des experts. Au niveau production de vrai-faux documents, ils font ce qu’ils veulent. Cela étant, pour les services qui alimentent en données, c’est comme dans la majorité des administrations : il y a des loupés ubuesques. Le résultat, donne ce permis de conduire « authentique » mais avec des informations fausses. Les bureaucrates sont une plaie partout dans le monde. Une boulette de plus au panthéon de la nullité universelle. L’histoire des débris humains dispersés façon puzzle sur 13 km : encore des craks. La navette spatiale Columbia qui s’est désintégrée à une vitesse record supérieure à mach 15 dans la stratosphère a donné des résultats moins éparpillés. Le corps (enfin la majeure partie) du membre d’équipage le colonel israélien Ilan Ramon sera retrouvé et convoyé en Israël pour être inhumé. A Shanksville, c’est un tour de farces et attrapes, de l’inter-ville sans Léon Zitrone, tous les corps se sont retrouvés transformés façon légo, fémur, tibia, crânes sans avoir été porté à des températures extrêmes. Par contre le permis de conduire, un peu sale peut être, il est intact. C’est presque identique au fameux passeport volant retrouvé sans trace de brûlure, à trois blocs des WTC1 / 2 et 7 alors qu’il était sensé être dans un des avions qui a heurté les tours. Quelle pantalonnade grotesque comme dirait Charles Pasqua, toujours en liberté à ce jour. TFcrétin, FranceNeuneu, Làbas Paris, LeParisien incarcéré, la voix du Nord-ouest, le Dauphiné enfermé, Paris-Forfait veillent à nourrir les herbivores qui avalent tout et le reste. Rien de neuf depuis le Général.


                                              • zakari 17 août 2011 16:25

                                                gypes

                                                «  »la conscience n’est que la vanité intérieure«  »

                                                Du Coluche dans le bruit de la téléphonie
                                                 
                                                Le 30 octobre 1980, Coluche organise une conférence de presse où il annonce son intention de se présenter à l’élection présidentielle de 1981, avec des slogans tels que « Avant moi, la France était coupée en deux. Maintenant elle sera pliée en quatre », ou encore « Coluche, le seul candidat qui n’a pas de raison de mentir ».


                                                • chapoutier 17 août 2011 16:31

                                                  il n’y a pas que zak a rit
                                                  moi aussi
                                                   beaucoup


                                                • Tall 17 août 2011 16:34

                                                  La réglementation de Floride voudrait donc que quand on demande un duplicata de permis de conduire, il faut y reproduire le nom d’origine même si ça ne correspond plus à la réalité actuelle ?

                                                  En voilà une règle intelligente pour un document devant servir d’identité ! smiley smiley smiley


                                                  • easy easy 17 août 2011 16:40

                                                    En effet !
                                                    Je ne crois pas en cette version selon laquelle l’ancien nom serait mintenu mordicus.
                                                    Et je dis que le journaliste qui a omis d’interroger le mari de l’hôtesse sur ce point du PC, a surtout cherché à se faire mousser.


                                                  • djanel Le viking- djanel Le viking- 17 août 2011 18:31

                                                    Ne se casse pas vraiment la tête pour effectuer ses recherches cet énergumène de troll. Il pioche sur wikipédia l’encyclopédie pour les nuls comme l’autre trou duc de  Où-est-le-bec.


                                                  • djanel Le viking- djanel Le viking- 17 août 2011 18:37

                                                    En plus le con, nous cite un extrait nous parlant de ce qui est en vigueur au canada. 

                                                    Oh ! hé ! Dis donc, attérris, t’es arrivé a destination.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès