Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > A quoi servent les migrants ?

A quoi servent les migrants ?

Il est paraît-il plus « politiquement correct » de les appeler « réfugiés », mais franchement c’est rajouter du cynisme à l’humiliation : on se réfugie pour trouver de l’aide, de la compassion, un endroit sécurisant et appaisant pour pouvoir se reconstruire. On peut aisément constater que la situation actuelle des migrants ne peut conduire à employer une telle définition…

Il eût été pourtant possible (et il est toujours temps !) de les aider à fuir dans de bonnes conditions, surtout quand on voit le prix que leur coûte un voyage dangereux, long et humiliant. On aurait pu les accueillir en mettant en place un « corridor humanitaire », ou en affretant des bateaux leur permettant de fuir la dictature plutôt que de les offrir à la cruauté des uns ou des autres… ils auraient même dépensé leur argent ici ! Organisés, ces sauvetages humanitaires auraient permis de contrôler les accès et d’empêcher ainsi les terroristes d’arriver avec eux. Et puis surtout, nous aurions empêché des milliers de morts inutiles. Sans compter l’effondrement d’une grande partie de la propagande de l’organisation Etat Islamique qui non seulement recrute avec cet argument du traitement inhumain infligé à ces gens, mais aussi leur permet de tarir le flux des déçus de ce qu’ils croient représenter l’idéal démocratique, l’Europe. Voir comment leurs compatriotes sont traités en Europe doit en refroidir plus d’un quant à l’opportunité d’effectuer ce voyage… Risquer de mourir ici ou ailleurs, pourquoi s’en aller ?

Mais on ne fait pas ça. On préfère les laisser crever là-bas, en chemin ou ici. Leur retirer toute dignité comme pour les punir d’être nés ailleurs et d’avoir voulu croire qu’ici on était libres, comme notre propagande le leur fait croire depuis tant d’années ; la France le pays des droits de l’homme, comment pourraient-ils ne pas les accueillir ? Et puis les mettre dans des camps, les dépouiller des misérables biens qu’ils ont réussi à cacher jusqu’aux réseaux mafieux, les suspecter, les mépriser, les rejeter dans la boue, la saleté et la misère. En les accusant d’être les responsables de troubles à l’ordre public, d’un risque pour la sécurité nationale, et même pourquoi pas de la disclocation européenne ? comme si l’Europe ne pouvait pas accueillir un million de personnes sur son territoire peuplé de plus de 500 millions d’habitants !

Le fait est qu’on referme les frontières. Prêts à payer la Turquie pour les retenir, prêts à « pardonner » à la Grèce pour qu’elle les parque dans des camps. Bientôt on exigera d’eux qu’ils travaillent gratuitement pour avoir le droit de crever ici.

En attendant chacun peut voir enfin la solidarité européenne dans toute sa splendeur. Ceux à qui l’exemple de Chypre ou de la Grèce n’avait pas suffi en ont pour leur argent -enfin façon de parler !

Il n’y a pas si longtemps j’ai entendu notre cher président déclarer fébrilement sur France-inter qu’en gros, si l’Europe à 28 ne se mettait pas en ordre de marche, il n’y aurait pas grand dommage à se séparer des récalcitrants. Même au sein de l’Europe « historique ». Mais c’est à cela, me suis-je dis aussitôt, que les migrants servent ! Ils sont l’excuse qui servira à mettre en place concrètement l’empire européen qui pointait déjà son nez il y a 5 ans. Un gouvernement autoritaire, dirigé par l’Allemagne et la France, avec l’Angleterre qui servira également de caution pour exclure les autres. Et garder ceux qui voudront bien se soumettre.

Les migrants sont donc le jouet de manoeuvres politiques tout à fait scandaleuses – mais tellement proches de celles qui ont chaque fois conduit au pire : montée des extrêmes, par la peur qui conduit à la violence, sur fond de misère, de racisme et de propagande… avant le déchaînement auquel il donne lieu chaque fois ; le tout pour toujours plus d’argent, de pouvoir, ou des deux.

Les migrants sont désormais considérés comme des êtres nuisibles et dangereux. cela sert les intérêts des terroristes, qui servent eux-mêmes les politiques sécuritaires de nos gouvernants qui, face à la violence engendrée, justifient la leur en lui opposant celle de ses propres militaires. Les chefs de Daesh gagnent de l’argent en revendant le pétrole à la Turquie qui le blanchit pour le revendre aux « Occidentaux », qui s’en serviront pour remplir les réservoirs de leurs bombardiers, destinés à lutter contre ceux à qui l’argent du pétrole aura permis de payer des soldes en échange de leur vie de combattant… contre les populations qu’ils massacrent ou recrutent, quand ceux-ci n’ont pas réussi à fuir.

En réalité les puissants ne régleront le « problème » des migrants que lorsqu’ils ne leur serviront plus. Soit on les renverra chez eux sans ménagement, soit on les utilisera d’une manière ou d’une autre, pour d’autres indignités.

De la même manière que le terrorisme est instrumentalisé pour instaurer la peur, les migrants sont utilisés pour instaurer la discorde. Quand les défenseurs des migrants seront considérés comme des soutiens objectifs des terroristes la police surarmée et le renseignement auront déjà les noms et adresses de ceux qu’il faudra assigner à résidence -puisqu’on a plus de place en prison !

Ils pourraient faire cesser cela. Ils ne le font pas car ils ne le veulent pas. Ils ne le peuvent pas. Alors que plus de la moitié de la population syrienne a quitté sa maison, alors qu’ils l’ont déjà fait de nombreuses fois sans aucun scrupule, les « Occidentaux » laissent la situation perdurer pour conserver et l’état d’urgence permanent, et le tournant sécuritaire ; et aussi bien sûr le détournement de l’attention des citoyens pendant qu’on détruit tous les acquis sociaux.

Si nous le voulions, nous pourrions accueillir tous les migrants qui le souhaitent ; et dans des conditions acceptables. Nous pourrions aussi refuser la destruction de nos droits, ainsi que le saccage de notre environnement. Pour tout cela il nous faudrait réfléchir autrement. Cela implique de ne pas se tromper de combat : ce n’est pas contre des hommes qu’il faut lutter mais contre un système. Celui qui a fait du capitalisme un système de corruption généralisée, injuste et autoritaire. Déshumanisé.

Caleb Irri
http://calebirri.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  2.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 3 mars 12:58

    « Il est paraît-il plus « politiquement correct » de les appeler « réfugiés », mais franchement c’est rajouter du cynisme à l’humiliation : on se réfugie pour trouver de l’aide, de la compassion, un endroit sécurisant et appaisant pour pouvoir se reconstruire. »



    Dans tous les cas, ce sont d’abord des clandestins. Ensuite, le terme réfugiés désigne une catégorie de migrants ayant droit à une protection du fait des menaces pesant sur leur vie dans les pays qu’ils ont quitté, or la plupart des clandestins ne remplissent pas cette conditions, puisqu’ils arrivent de camps où ils vivent en toute sécurité, si l’on fait abstraction des agressions imputables à leurs homologues et congénères.

    Enfin, le réfugié ne se réfugie pas pour trouver de l’aide..., il se réfugie en espérant trouver de l’aide, de la compassion, un endroit sécurisant et appaisant pour pouvoir se reconstruire. C’est loin d’être toujours gagné, et c’es heureux parce que, autrement, notre petite Europe de l’Ouest - les caves, c’est de ce côté-ci de l’ex Rideau de Fer.- aurait passé le cap du milliard d’habitants.

    Mais tout cela ne nous dit toukours pas à quoi servent les clandestins : Leur première utilité réelle est de faire monter les partis de droite nationale dans plusieurs pays européens, y compris à l’Est où l’on a compris toute l’importance du vote préventif. 

    Et c’est grâce au poids croissant de ces formations que les gouvernements sont obligés de freiner sur l’accueil des migrants, contre les injonctions de l’oligarque mondialiste Peter Sutherland, un salarié de Goldman-Sachs, entre cent autres juteuses fonctions :.

    « ...il faut détruire l’unité interne des nations européennes (« to undermine national homogeneity of european nations ») afin de les ouvrir à l’immigration de masse , changer la structure de leur population, et générer ainsi plus de croissance économique.  », devant une commission de la Chambre des Lords, le 20 juillet 2012.


    • aimable 3 mars 13:27

      @César Castique
      en fonction de quoi , tout n’est pas pavé de bonnes intentions chez les dirigeants politiques qui sont les valets de la finance
      la finance pourrait bien payer au prix fort le résultat de ses plans machiavéliques
      le mélange , huile et vinaigre est incompatible !


    • César Castique César Castique 3 mars 15:03

      @aimable

      « la finance pourrait bien payer au prix fort le résultat de ses plans machiavéliques... »


      On peut l’espérer, mais ce qui m’inquiète, c’est qu’un Sutherland se permette de juger les peuples tellement inoffensifs, tellement veaux, qu’il n’est même pas nécessaire de se cacher pour annoncer publiquement leur disparition programmée.

    • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 3 mars 13:38

      Ils servent surtout à l’Allemagne de Merkel pour faire baisser les prix aux produits exportés, d’ou les nôtres non compétitifs et notre descente aux enfers...avec la duplicité de nos gouvernants (élus par une frange de Français décérébrés) incompétents et vérolés au service de la mafia internationale...

      2017 sera l’ouverture du cercueil.. !

      • bibou1324 bibou1324 3 mars 16:52

        Lorsque j’ai une grande maison, et que j’accueille mes amis en difficultés, je suis prêt à les nourrir, les blanchir, les soigner les loger dans la chambre d’amis. A condition qu’ils participent bien évidemment : on fait la vaisselle et le ménage à tour de rôle.


        Aujourd’hui, la France accueille ces migrants le placard humide au fond de la cave, en leur demandant de ne rien faire. Et ensuite elle se plaint qu’ils sont discourtois.

        Nous devrions loger ces personnes dans un cadre décent. Par contre, ces personnes devraient avoir obligation de s’intégrer. Le boulot, c’est pas ça qui manque, dans le bâtiment des entreprises cherchent des employés depuis des années sans trouver personne. Si pas de proposition d’entreprise privée, les travaux d’intérêt général, non payés, on n’en manque pas non plus.

        Et toute personne qui refuse d’effectuer ces menus taches pour son hôte, devrait être expulsé immédiatement. Pas de perte de temps en procès interminables, pas de blabla de politicien. Et une balle dans la tête à ceux qui font des histoires. La France, c’est un ensemble de valeurs. Je suis prêt à accueillir n’importe qui, à condition qu’il ne mette pas la pagaille chez moi.

        • Phalanx Phalanx 3 mars 17:01

          « Les migrants sont donc le jouet de manoeuvres politiques tout à fait scandaleuses »


          Au moins sur ce point nous sommes d’accord. En l’occurence, l’invasion musulmane non-assimilable est organisée pour détruire l’Europe des peuples telle qu’elle existe depuis plus de 1000 ans.

          Ca ne veut pas dire que je « hais » les migrants, ni que je les méprise. 

          Les migrants économiques n’ont qu’a remplir une demande d’immigration et les réfugiés se réfugier dans des camps confortables et sécurisés, au frontières de leur pays, payés par les impots de pays riches (parce qu’on est pas des méchants). De là ils peuvent même faire une demande de migration économique si ils le veulent. Tout le reste, les clandestins, renvoi immédiat. Que le monde comprenne que la terre de nos ancêtres n’est pas un open bar. 

          Et le mieux d’ailleurs, c’est de commencer par ne pas organiser la guerre civile dans leur pays.

          Malheureusement, nos élites on décidé d’en finir à jamais avec l’Europe et ses peuples en forçant l’immigration de masse incontrôlée et en imposant le multiculti.

          Mais les européens semblent heureux de disparaitre, puissance de la propagande.

          • sarcastelle 3 mars 17:10

            Un réfugié de guerre rentre logiquement au pays après la guerre. Qui sinon le reconstruira ? Ceux qui plus pauvres ou plus faibles encore n’ont pu fuir, et ceux qui n’ont point songé fuir ? 


            • César Castique César Castique 3 mars 17:46

              @sarcastelle

              « Un réfugié de guerre rentre logiquement au pays après la guerre. »


              Pour les vacances, quand il est là depuis sept, qu’il a trois gosses scolarisés depuis quatre ans, un appartement convenable et un boulot correctement payé.

            • placide21 4 mars 13:28

              @César Castique
              Travail qu’il aura pris aux autochtones via le dumping social et le logement par sa progéniture après avoir obtenu une modification des programmes scolaires pour les mettre en conformité avec l’islam s’il est musulman ... la charité pour les migrants c’est la misère pour nos enfants.


            • arthes arthes 3 mars 17:27

              Il y a beaucoup de travaux d’intêret général c’est certain, ce serait une bonne idée pour employer ces migrants, pourraient cultiver des terres artisanalement et produire des produits de bonne qualité par exemple, bâtir et aménager leur propre résidence , participer à la réfection de nos vieux monuments en péril ou de bâtiments publics, bref gagner leur dignité d’homme dans un pays qui leur en donnerait les outils, et surtout, surtout,...Qu’ils cassent pas les C. avec leur islamisme, les foulards et les tchadors,, la moskée et le tapis de prière, tout ça c’est à la maison, j’en ai plein le dos du multiculi quand c’est pour l’avoir dans le c....Mais bien sur, je rêve, « on » va les pourrir, comme d’hab, et ça va mal finir, comme d’hab.


              • Le421 Le421 3 mars 18:57

                @arthes
                pourraient cultiver des terres artisanalement...

                Des terres ?

                Et qui va leur filer 150m² de terre ?
                Un français ?
                Ca, ce n’est pas près d’arriver.

                Au fait, comment se fait-il que le Portugal réclame des immigrés et n’arrive pas à en avoir une centaine ??
                Vous savez, les immigrés, ces gens que l’Allemagne fait venir en abondance pour avoir de la main d’oeuvre à pas cher.
                Bé, pour le Portugal, comme ils sont passé à gauche, l’Allemagne, heu, non, l’Europe dit Niet !!
                Bizarre, non ??

                Z’êtes sûr que vous ne faites pas le jeu des « gros » en propageant ces idées sur les immigrés qui violent les femmes, mangent les enfants, volent les poules et prient Allah partout et à toute heure ?

                Remarquez que prier Allah, il ne leur reste plus que ça comme raison de vivre. Pas sûr qu’il ait plus d’oreille que « Dieu ». Et puis, bien sûr, ce ne sont tous que des musulmans !!
                Marrant, j’ai cru voir un simulacre d’église dans le « camp » de Sangatte... Une vision, sûrement.


              • arthes arthes 3 mars 19:10

                @Le421

                ah bon, parce qu’ils mangent les enfants en plus ???

                Brrrr, vous faites bien de relayer cette info, ça fait peurrrrrr !!!


              • César Castique César Castique 3 mars 20:11

                @Le421


                « Bé, pour le Portugal, comme ils sont passé à gauche, l’Allemagne, heu, non, l’Europe dit Niet !!Bizarre, non ?? »


                Pas forcément, quand on en sait un peu plus :


                Le Premier ministre du Portugal a proposé d’accueillir jusqu’à 10.000 réfugiés, exigeant en contrepartie que cette décision qui entre dans le cadre de l’effort collectif au sein de l’UE, pour faire face à la crise migratoire, de l’aider à sortir son pays de la crise économique. La Lettre Méditerranée & Afrique - Business & Réseaux - 26.02.2016


              • Phalanx Phalanx 3 mars 22:29

                @arthes

                Travaux d’interet général ? vous révez ? ils n’ont même pas à faire leur lit et leur ménage, on leur paie du personnel pour ça.

                Quant à ne pas vous casser les couilles avec leur culture .... vous révez encore une fois. C’est même pour ça que nos élites les font venir.

                Bref, vous révez beaucoup :)

              • non667 3 mars 18:24

                solidarité pour les catastrophes naturelles o.k.
                pour les catastrophe politiques NON.
                chacun doit guillotiner ses rois......... et ses robespierres .....au prix du sang !


                • Le421 Le421 3 mars 18:49

                  Voilà pourquoi les nationalistes ont le vent en poupe !!

                  Vous savez, le nationalisme, pas le patriotisme bien sûr.

                  Le patriotisme, c’est l’amour de son pays.
                  Le nationalisme, c’est la haine de tous les autres.


                  • non667 4 mars 14:23

                    @Le421
                    Le nationalisme, c’est la haine de tous les autres.

                    ce n’est pas la définition du dictionnaire ? donc perversion des mots pour pervertir les idées = tactique des pervers pour manipuler / prendre les gens pour des ....
                     vade retro satanas smiley smiley smiley smiley

                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Nationalisme
                    Le nationalisme est un principe politique1, né à la fin du XVIIIe siècle, tendant à légitimer l’existence d’un État-nation pour chaque peuple (initialement par opposition à la royauté, régime politique qui en France sera ensuite nommé Ancien Régime)...............................


                  • Le421 Le421 4 mars 15:11

                    @non667
                    Ouais... Ca va, j’ai compris.
                    Celui qui écrit que les migrants ont des femmes de ménage (il a oublié aussi les livraisons de pizza à l’entrée de la tente !!) se prends illico trois votes positifs !!
                    C’est tellement gros que ça finit par se voir.


                  • arthes arthes 3 mars 19:02

                    Je comprends pas bien la nuance...Dans nationalisme il y a nation, donc je ne vois pas en quoi aimer sa nation, induit qu’on haïsse ceux qui sont d’une autre nation ?

                    Est ce que la France est un pays ou une nation ?

                    Chanter la marseillaise est ce aimer son pays, sa patrie ou sa nation ?

                    Doit on haÏr ceux qui aiment leur nation ?

                    Doit on haÏr sa nation ?

                    Un nationaliste peut il être patriote et un patriote peut être un nationaliste ?

                    Comment savoir dans ce cas sur lequel on va coller l’étiquette « haineux » ?


                    • Le421 Le421 4 mars 15:17

                      @arthes
                      Ca, ça tient de la séparation en quatre parties des pilosités anales ou de la sodomie des hymenoptères...

                      Quand on ne veut pas comprendre...

                      On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif.
                      Anecdote avec Florian Philippot (d’échappement !!) ce matin sur France deux.
                      En moins de trente secondes il avait cité et développé ses trois thèmes fétiches... Travail, famille, patrie. Ca nous rappelle le bon vieux temps, tiens !!
                      Marion Maréchal, nous voilà !!  smiley


                    • Le421 Le421 4 mars 15:19

                      @Le421
                      Pardon pour la blague à deux balles sur Philippot, j’ai du mal à résister.
                      Il est si « mignon » comme le dit Papy Jean-Marie !!


                    • arthes arthes 4 mars 17:20

                      @Le421

                      Ma question est sincère, j’aurais voulu connaître votre point de vue à vous, comment allez vous au bout de vos assertions...Avec quel argumentaire ???

                      Mais bon, en fait je vous taquinais, je me doutais bien que vous ne pourriez répondre autrement qu’en éludant la question de la dame.


                    • julius 1ER 3 mars 21:08

                      ce qui est terrible et en même temps assez édifiant en pleine mondialisation c’est que l’on considère le problème de ces « migrants » sous l’angle uniquement européen ????? 


                      ce qui pour moi est révélateur soit d’un problème de cécité de nos dirigeants soit l’ aboutissement d’un aveuglement et d’un alignement sur la politique US ce qui quand même revient au même ....

                      on entend tous les médias brailler sur l’invasion de ces migrants sans jamais prendre de recul sur le pourquoi et le comment d’un tel mouvement de masse ... on ne peut pas continuer à faire l’impasse sur la dislocation de tous les pays tels l’Afghanistan, l’Irak, la Syrie, la Libye, le Yemen, et la dislocation de pays à venir tels le Liban, la Jordanie et peut-être la Turquie et la Grèce qui ne tiendrons pas ad vitam eternam sous la charge qu’impose la gestion des migrants ..... 

                      il faut être atteint d’une véritable cécité pour penser que l’Europe va régler le problème de cette patate chaude uniquement par ses propres moyens alors que l’on atteint là un degré inédit de gravité et d’envergure dans ce problème de transhumance de populations ....

                      ce problème est d’une telle ampleur qu’il en devient mondial mais jusqu’à ce jour on a vraiment l’impression bizarre que seule l’Europe est concernée ce qui quand même est un peu fort de café....

                       lorsque les incendiaires sont à l’autre bout de la planète !!!!!!!

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais.

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès