• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Affaire Chauprade : le géopoliticien attaque Hervé Morin en (...)

Affaire Chauprade : le géopoliticien attaque Hervé Morin en justice

Le scandale est grand et pourtant il n'a pas fait de bruit... jusque-là. Un géopoliticien français de renommée internationale, Aymeric Chauprade, vient d'être démissionné de son poste d'enseignant au Collège interarmées de défense pour avoir présenté, dans son dernier ouvrage, les théories alternatives à la "version officielle" des attentats du 11 septembre 2001. Sous ce motif affiché, d'autres raisons, plus obscures, pourraient expliquer ce renvoi, décidé par le ministre de la Défense lui-même. Aymeric Chauprade a annoncé qu'il allait porter plainte contre Hervé Morin pour abus de pouvoir et promet de la bagarre...

JPEG - 5 ko

Un CV impressionnant. Politologue renommé, Aymeric Chauprade est chercheur à l’université René Descartes et professeur de science politique à l’Université de Neuchâtel en Suisse. Depuis 1999 et jusqu'à ces derniers jours, il enseignait aussi au Collège interarmées de défense (CID), où, depuis 2002, il occupait la chaire de géopolitique. Chargé de cours de géopolitique à la Sorbonne, il dispense également des enseignements à l’École de guerre économique à Paris, au Collège des forces armées royales du Maroc à Rabat, à l’Institut supérieur de gestion, au Centre d’enseignement supérieur aérien de Paris et à l’école de gendarmerie de Maisons-Alfort. Directeur de collections depuis 1995, il a édité plus de 200 ouvrages, en mathématiques, sciences physiques, chimie, histoire, géographie et science politique, aux éditions Ellipses. Il est l'auteur (entre autre) de Géopolitique : Constantes et changements dans l’histoire, une référence. Fondateur et rédacteur en chef de la Revue française de géopolitique, il est aussi chroniqueur expert au Figaro.

Morin synchro avec Le Point. Aymeric Chauprade a été limogé du CID sur décision du ministre de la Défense Hervé Morin le 5 février 2009. Sa faute ? Avoir exposé, en introduction de son ouvrage, Chronique du choc des civilisations, les "théories du complot" autour du 11-Septembre, de façon, dit-on, complaisante. La décision du ministre de la Défense fait directement suite, selon Libération, à la publication le 4 février sur le site Défense ouverte du Point.fr, d'un article de Jean Guisnel dans lequel le journaliste, spécialiste des questions militaires et de renseignement, dénonce "Chauprade, l'homme qui forme les officiers et déforme l'histoire" (un bon titre assassin).

Jean Guisnel met lui-même en avant ce lien de cause à effet : "Le ministre français de la Défense Hervé Morin n'aura pas tardé à réagir à l'article du Point paru cette semaine pointant la complaisance apparente d'Aymeric Chauprade (...) vis-à-vis des thèses conspirationnistes relatives aux attentats du 11 septembre 2001. En arrivant sur le porte-avions Charles de Gaulle qui navigue au large de Toulon, Hervé Morin a déclaré jeudi au Point : "J'ai découvert un texte au travers duquel passent des relents inacceptables. Sur onze pages, on nous parle d'un complot israélo-américain imaginaire visant à la conquête du monde. Quand j'ai appris cela mardi soir, j'ai donné pour consigne au général Desportes, le directeur du Collège interarmées de défense, de ne pas conserver ce monsieur Chauprade dans son corps enseignant. Il n'a absolument rien à faire à l'École militaire." Une décision à valeur de renvoi pour Aymeric Chauprade." Hervé Morin a réagi tellement vite - mardi soir, c’est-à-dire le 3 février - qu’il a devancé la parution de l’article de Guisnel - le 4 février à 19h43 selon lepoint.fr - qui est pourtant censé être à l'origine de sa décision !

Interrogation coupable. "Ce qui pose problème, écrit Jean Guisnel, sous la plume de cet enseignant qu'on penserait enclin à une certaine rigueur, c'est qu'il conforte de son autorité "scientifique" ces théories complotistes qu'il ne conteste pas, avec lesquelles il ne prend pas de distance." Jean-Dominique Merchet, auteur du blog Secret Défense de Libération, qui a interrogé Chauprade dès le 5 février et qui a lu les pages incriminées, assure de son côté que "les thèses complotistes sont présentées avec beaucoup de complaisance et surtout que l'auteur omet sciemment de présenter l'autre version des faits, qu'il qualifie de "version officielle", ainsi que les critiques des scénarios complotistes, que l'on peut découvrir en détail sur Rue89." Chacun pourra juger si le géopoliticien prend parti pour telle ou telle thèse ou garde au contraire ses distances ; des extraits de ces dix fameuses pages relatives au 11-Septembre (sur les 240 que compte l'ouvrage) sont en effet disponibles ici ou sur Internet.

Chauprade, pour sa part, dit exposer une "hypothèse qui ne manque pas d’arguments, à défaut de forcément convaincre", la replaçant "dans le contexte d’une Amérique hantée par le souvenir de l’assassinat de Kennedy et par les ambiguïtés de l’attaque japonaise sur Pearl Harbor, profondément marquée par la culture du complot […] et où la CIA a de lourds antécédents en matière d'opérations sous “faux drapeau”." Cela semble déjà trop... Suffisant pour que Rue 89 qualifie l'universitaire de "conspirationniste". 

Chauprade récuse fermement cette accusation : "Je présente la thèse [du complot américano-israélien], certes de manière avantageuse, mais sans la faire mienne. Je souhaitais mettre en opposition deux façons de voir le monde, sachant que la moitié de l'humanité pense que les attentats du 11 septembre sont le fruit d'un tel complot". S'il dit en effet ses doutes à Jean-Dominique Merchet, il se refuse à adhérer à quelque thèse que ce soit : "On a le droit de ne pas savoir (qui est à l'origine des attentats). Je ne suis pas convaincu par la version officielle. J'ai en effet présenté de manière crédible les thèses alternatives. Mais je donne la version officielle - que tout le monde d'ailleurs connait - dans une chronologie. J'ai des doutes importants, mais cela ne veut pas dire que je crois que les responsables sont des éléments des services américains ou israéliens. Je ne tire pas de conclusions, je m'interroge". Mais s'interroger semble déjà être devenu un péché.

Raisons cachées. Aymeric Chauprade soupçonne, derrière le motif de façade qui a servi à sa révocation (10 pages peu orthodoxes sur le 11-Septembre), d'autres raisons, plus profondes. On chercherait en réalité à écarter un représentant de la droite nationale, souverainiste, partisan d'une Europe indépendante, très hostile au courant néo-conservateur, au moment où la France s'apprête à rejoindre le commandement intégré de l'OTAN.

Dans un communiqué publié le 13 février, Chauprade affirme que "ses opinions politiques et ses convictions religieuses déplaisaient à Hervé Morin. Croyant plaire à l’entourage du Président de la République, monsieur Morin (...) n’a pas caché que sa décision avait été prise en considération de ce que monsieur Chauprade, de religion catholique, était critique à l’égard de la politique américaine". La veille, le géopoliticien affirmait au micro de Novopress : "On m'élimine pour ce que je suis, pour ce que je représente, pour ma liberté de ton". Une "élimination" qui était, selon lui, "programmée" depuis longtemps. Toute pensée géostratégique dissidente, toute vision non atlantiste de la Défense nationale française serait, à l'en croire, en passe d'être étouffée par "le petit clan qui, au coeur de la Défense défend des intérêts étrangers, essentiellement américains". Chauprade accuse un lobby de type "néo-conservateur" français d'être à l'origine de ses ennuis...

Des accusations qui rappellent étrangement celles de Richard Labévière... Le journaliste, renvoyé de RFI durant l'été 2008 pour un motif peu crédible (une interview de Bachar el-Assad réalisée sans l'aval de sa direction), avait alors dénoncé la tentative d’imposer une lecture néoconservatrice, américaine ou israélienne, des crises proche-orientales au sein de l’Audiovisuel extérieur de la France (RFI, France 24 et TV5 Monde), ainsi qu’une "orwellisation" de la presse française. Un même mouvement de mise au pas des dissidents serait-il à l'oeuvre aussi bien dans la presse que dans l'armée ?

Mauvaise droite. Bruno Larebière, journaliste à Minute, ne voit dans le motif du 11-Septembre qu'un prétexte : "Est-ce vraiment ce chapitre qui dérange ou d’autres ? Celui où il explique que l’Otan est « au service de la globalisation américaine » et que c’est pour cela que Washington veut y intégrer la totalité des Etats européens… Celui où l’on apprend, si on ne le savait pas déjà, que l’indépendance du Kosovo participe d’un « plan de déstabilisation des Balkans mis en oeuvre par les Etats-Unis ». Ou encore celui dont il ressort que si l’Iran est dans la ligne de mire, c’est parce qu’il est le seul obstacle « à la mainmise totale de Washington sur le Moyen-Orient ». Dans sa préface, Aymeric Chauprade distingue clairement l’Europe de l’Occident sous tutelle américaine. C’est sans doute là son véritable « crime »."

Le Bloc Identitaire s'est aussi exprimé - dans le même sens : "Par cette exécution sommaire, ce sont assurément les réserves formulées par Aymeric Chauprade sur le récent Livre blanc de la défense ainsi que ses prises de position alter-européennes et turco-sceptiques que le ministre-censeur a voulu sanctionner. (...) La révocation d’Aymeric Chauprade au moment même où Nicolas Sarkozy entend réintégrer pleinement la France dans le dispositif OTAN est un message clair pour tous ceux qui font de l’indépendance de la France et de l’Europe un combat."

Appel à la diversité. On remarque que Chauprade n'a reçu jusqu'ici que des soutiens médiatiques venant de la droite catholique, voire de l'extrême droite (Jean-Marie Le Pen lui-même s'est exprimé le 9 février - écouter à 8min20). Il serait sans doute bon que les défenseurs de la liberté d'expression se manifestent aussi à gauche, au centre et dans d'autres sensibilités de la droite... la droite nationale ayant en général mauvaise presse. Jean Guisnel, pour se payer la tête de Chauprade, avait d'ailleurs commencé son papier en rappelant son "casier judiciaire" : ses liens avec Philippe de Villiers, l'association Renaissance catholique, ou encore sa réserve quant à l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne... autant de "casseroles" sans doute aux yeux du sniper du Point (qui n'omet d'ailleurs pas de relayer l'information selon laquelle Chauprade aurait été directeur de campagne de Villiers aux européennes de 2004 - info démentie par l'intéressé au micro de Radio Courtoisie, le 11 février). La défense de Chauprade dépasse tous les clivages politiques. C'est, pardonnez la grandiloquence, la démocratie qui est aussi un peu en jeu.

Justice. Convaincu d'avoir été écarté en raison de ses idées, Aymeric Chauprade a déclaré sur Radio Courtoisie qu'il poursuivra le ministre de la défense en justice pour discrimination. Dans un communiqué qu'il a publié le 13 février, il estime que le ministre de la Défense "a commis un acte de discrimination au sens des dispositions des articles 225-1 et 225-2 du Code Pénal qui punit de trois ans de prison le fait de sanctionner autrui pour ses idées" et "a manqué à ses devoirs de ministre, au mépris des principes élémentaires qui gouvernent notre droit public, notamment le droit au débat contradictoire".

De son côté, son avocat, Antoine Beauquier, a déclaré qu'il allait saisir la Cour de Justice de la République pour obtenir des sanctions à l’encontre du ministre de la Défense, mais aussi la juridiction administrative pour obtenir l'annulation d'une décision qui constitue selon lui un "excès de pouvoir". Une action devant la Cour européenne des droits de l'homme serait même envisageable. Aymeric Chauprade attaquera aussi Le Point pour diffamation, en raison du titre de l'article de Jean Guisnel, selon lequel il déformerait l'histoire.

Indignations. Chauprade aurait-il fait du prosélytisme durant ses cours qu'il mériterait assurément une sanction. Mais il n'en est rien. "Il n'a jamais fait de prosélytisme dans ces cours, n'a jamais exprimé sa vision du monde" assure le général Vincent Desportes, qui dirige le CID.

Si la décision de Morin choque en elle-même, sa brutalité choque encore plus. "On me coupe la tête, déclarait Chauprade, le 5 février, à Jean-Dominique Merchet. Je n'ai eu aucun contact avec le cabinet du ministre, qui n'a pas cherché à m'entendre avant de prendre cette décision à la suite de la parution d'un seul article". Le journaliste de Libération note : "La méthode dont use le ministre de la Défense pour se séparer de lui est (...) d'une grande brutalité, qui risque d'être très mal perçue chez de très nombreux officiers qui ont suivi ses cours. Des témoignages me remontent déjà. C'est exactement le contraire de l'effet recherché..." En effet, certains de ses élèves, des officiers d'environ 35 ans appelés à devenir de hauts cadres militaires, se sont élevés, dès l'annonce de son renvoi, contre ce qui s'apparente, à leurs yeux, à une "chasse aux sorcières" au nom de "la pensée unique".

Soutiens. Souhaitons que d'autres voix - aussi bigarrées que possible - se fassent entendre et que "l'affaire Chauprade" prenne toute la place médiatique qu'elle mérite.

Deux premières voix se sont récemment faites entendre, et elles sont prestigieuses : ce sont celles de l'écrivain et théoricien du cinéma Michel Mourlet et du président de l’Académie des sciences d’Outre-Mer et professeur émérite de science politique à l’université René Descartes Edmond Jouve. Jouve, d'abord, apporte son soutien chaleureux à celui qui fut l'un de ses plus brillants étudiants, et l'exhorte à garder courage : "Cher Aymeric, reprenez votre besace, et repartez de plus belle ! La Communauté scientifique a besoin de vous ! (...) Nous avons besoin de vos analyses même si elles ne sont pas toujours les nôtres (et les miennes !). Toutes les pensées uniques ont conduit le monde à des catastrophes ! Essayez, à votre façon, de nous en préserver." Il adresse aussi ce cri de révolte en direction du ministre censeur : "Mais - de grâce ! - qu’on nous laisse travailler en toute liberté ! Qu’on laisse se développer le débat ! Qu’on ne condamne pas “a priori”. C’est ainsi qu’a progressé l’Humanité !"

Quant à Mourlet, qu'il est utile de citer longuement, il se demande : "Mais où entend-on dans nos temps d’Occident, depuis que Lénine, Staline et Hitler ont cédé la place, une Parole Unique omniprésente qui s’arroge la fonction de décider de la vérité et de l’erreur, filtre à travers ses propres critères des carrières dévouées à la pensée, et qui peut exclure un beau matin de l’Académie des Sciences, de l’université où il enseigne, de l’Institut où son mérite l’a hissé, et par là même de tous les médias aux oreilles basses lui reniflant dans la main, un homme dont le seul tort est d’essayer de réfléchir par lui-même, à l’écart des rails obligatoires ? Où cela, Monsieur ? Pendant l’Inquisition espagnole ? Chez les mollah ? Chez les talibans ? Que non pas ! En France, Monsieur ! Et quand donc ? Sous Louis XIV ? Sous Robespierre ? Sous les Napoléons ? Sous Pierre Laval ? Non, Monsieur, non, sous Nicolas Ier. (...) " Mais, dira-t-on, cette Parole Unique, ou cette « Pensée d’État », pour qui, pour quoi s’exerce-t-elle ? On distinguait bien la finalité de Lénine, celle – presque opposée par son nationalisme – du Petit Père des peuples, celle du chancelier du Reich, mais que dissimulent ces lois et ukases d’un gouvernement assez délirant ou désemparé pour sanctionner un politologue qui tente de comprendre un événement encore brûlant, alors qu’on ne sait toujours pas vraiment, après des siècles d’études, pourquoi Cléopâtre a déserté la bataille d’Actium ?" Réponse : "Nous sommes devant un Pouvoir qui n’a plus de pouvoir que le nom. Nous sommes entre les mains de gens qui essaient de prolonger la fiction d’une autorité dont ils se sont laissé déposséder, en l’exerçant à l’encontre des derniers citoyens libres – et par conséquent vulnérables – pour complaire aux groupes de pression qui les tiennent en laisse (...). Voilà la réalité cachée derrière la sanction qui vient de frapper M. Aymeric Chauprade, dont je n’ai même pas lu les mots qui lui sont reprochés, dont j’ignore s’il raisonne juste ou s’il élucubre, mais dont j’imagine seulement que c’est un homme honnête, à la compétence reconnue, et qui a le droit imprescriptible, comme tout être doué de raison et de curiosité, de chercher à comprendre ce qui se passe autour de lui et de s’exprimer à ce sujet."

Jouve, pas plus que Mourlet, n'a lu le livre de Chauprade. L'enjeu ici, on l'aura compris, n'est pas le 11-Septembre en tant que tel, mais bien le droit de penser par soi-même, de chercher hors des sentiers battus, quitte à faire fausse route, et de communiquer ses pensées aux autres, sans risquer une sanction du pouvoir.

Parole à l'accusé. Depuis sa révocation, Aymeric Chauprade a eu l'occasion de s'exprimer de vive voix à deux reprises. D'abord dans un long entretien, puis dans une interview express. Les paroles précieuses d'un homme qu'on veut faire taire. A écouter d'urgence.

Radio Courtoisie, 11 février 2009 (extrait : 19 minutes)
Chauprade réaffirme ici clairement sa position vis-à-vis du 11-Septembre : "Je doute de la version officielle, (...) je n'adhère pas aux théories [alternatives], je les présente car je les trouve intéressantes". Il dit aussi que ses adversaires cherchent à l'"engluer dans le 11-Septembre" et à faire de lui "un complotiste". Il leur adresse ce message : "Qu'ils ne s'attendent pas à se que je me caricature moi-même, puisque c'est un jeu de l'adversaire, il veut toujours qu'on se marginalise davantage. Il faut rester sur une ligne d'analyse raisonnable et modérée, mais ferme et indépendante."

 
 
 
----------------------------------------
 
Mise à jour  :

Valeurs actuelles, 23 juin 2011 - Affaire Chauprade : Morin désavoué !

"Le tribunal administratif de Paris a rendu, le 1er juin, son jugement, défavorable au ministre de la Défense de l’époque, dans le cadre du procès l’opposant à Aymeric Chauprade, alors titulaire de la chaire de géopolitique à l’École de guerre. Ce docteur en science politique avait été accusé un peu vite de “conspirationnisme” à propos des attentats du 11-Septembre, au prétexte de quelques lignes dans son atlas Chronique du choc des civilisations. C’est à la suite d’un article du Point qu’Hervé Morin, contre l’avis de ses conseillers, l’avait évincé le 5 février 2009 de ses cours dans les écoles militaires. Après un premier référé-liberté gagné contre le ministre le 23 mars 2009, le tribunal administratif vient donc d’“annuler” la décision de Morin pour, notamment, « procédure irrégulière ». Reste à régler le préjudice moral et financier. Hasard du calendrier : Chauprade publiera en août une nouvelle édition de sa Chronique du choc des civilisations."


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (156 votes)




Réagissez à l'article

129 réactions à cet article    


  • Gonzague gonzague 17 février 2009 11:25

    Je suis très décu par les quelques lignes de Chauprade sur le 11 septembre. Je pensais qu’il s’agissait juste d’une excuse (donc d’un complot AHAHAH) pour virer le brave homme. (oui, je suis lucide sur une certaine chasse aux sorcières -complotiste, ANTISÉMITE !!! - et la déplore) Mais après lecture, le politologue fait siens des arguments "complotistes" maintes fois contredits. A croire qu’il n’a fait que survoler l’affaire et s’est laissé embarquer par les jolies musiques compilées par DJ Avery. Citer Hufschmid dans son texte n’est pas non plus l’idée du siècle.

    Je retiens quant à moi, outre l’impossibilité technique de réaliser le complot tel que supposé par Reopne, Hufschmid et donc Chauprade, (voire la bêtise, parfois, d’un tel plan, à savoir lancer un autre objet qu’un avion détourné au dessus d’une autoroute embouteillée sur le Pentagone) les retombées économiques de l’attentat. Et je remarque que : "Selon le « WorldEconomic Report » du Fonds monétaire international de décembre 2001, l’US National Income and Products Accounts évalue les destructions et les dépenses qui leur sont directement liées, après le 11 septembre, à 24,1 milliards de dollars américain."

    Et là, nous ne parlons que d’une estimation de retombées directes.

    Je remarque en outre que "Plus de 40 000 employés se sont retrouvés au chômage et des milliers d’entreprises (particulièrement dans le secteur tertiaire) ont disparu ou subi des pertes considérables suite à la destruction de ce centre d’affaires, qui était l’un des plus actifs de la planète". Ce qui représente une nouvelle fois d’énormes pertes pour les USA, car les entrepreneurs n’investissant plus, hein, keski fon, LOL ;):p xPtDr ? Beh rien, donc plus d’argent. Il me semble cependant que les USA, tout comme tout pays digne de ce nom, sont légérement intéressés, quand l’odeur de l’argent parvient à leurs narines.
    Enfin, le tourisme a fortement baissé, donc pô dargen 2 létrangé nonplu, MDR, ^^ et l’aéonautique a coulé...
    Ces attentats furent donc économiquement parlant, malgré la guerre en Irak qui a rapporté, il est vrai, d’immenses réserves de pétrole dont les compagnies aériennes ne pouvaient plus vraiment profiter, eu égard à la crise de l’aéronautique, (là, c’est le bide), une catastrophe. Dès lors la question se pose : quel est le but caché, inavoué, derrière ces attaques, si conspiration gouvernementale/militaro-industrielle il y eut ? Car perdre autant n’a pas vraiment de bon sens. Je ne parle pas de  NE PAS GAGNER, la différence est énorme ! Les USA fonctionnent ainsi : je dépense peu et gagne beaucoup. Ou encore je dépense beaucoup et gagne énormément. Mais jamais je perds énormément et gagne énormément ! )

    Chauprade répond à demi-mots à cette question, elle est d’ordre idéologique, on quitte les USA et le champ du rationnel... et là, je comprends qu’il ait été viré.

    PS : Toutes les sources sont de Wikipedia. Je sais, j’aurais pu me bouger le cul et chercher ailleurs, mais bon, j’ai du boulot sur la planche. En outre, je suis surpris par les chiffres trouvés sur les pertes directes, il me semblait que ces dernières étaient bien plus élevés, de l’ordre de 50 milliards.

    PS2 : Invité à radio Courtoisie... Bruno Mégret est un enfant de choeur comparé aux animateurs de cette station. Pour se refaire une santé, c’est pas le choix le plus lucide. A moins, bien sûr, que cela soit réelement souhaité. Le cas échéant, j’accentue la dernière phrase de mon commentaire.


    • katalizeur 17 février 2009 11:57

      @ gonzague

      bonjour tout le monde

       "" le politologue fait siens des arguments "complotistes" maintes fois contredits."""

      pourriez vous s’il vous plait contredire succintement 2/3 arguments, juste pour que je me marre un petit coup.

      vous etes un excellent comique monsieur


    • Gonzague gonzague 17 février 2009 12:09

      Vous avez toutes les réponses aux questions innocemment posées par
      www.reopen911wehavethetruth-healtheworldmakeitabetterplaceforyouuuuuuuandforme.com

      sur de nombreux sites,dont celui-ci : http://www.911myths.com/

      Les tenants de la théorie du complot interne ne croient pas en ce genre de site, prétendant que ceux-ci ne servent qu’à alimenter les "vulgates monomorphes des pouvoirs en place" (comme si l’indépendance de jugement n’était l’apanage que des seuls "truthers"... Passons sur l’arrogance des chercheurs de vérité, on pourrait écrire des livres sur ce simple aspect). Cependant, ces explications (de 911myths.com) tiennent parfaitement la route. Et surtout, comparées aux thèses "conspirationnistes", elles sont SIMPLES ET SENSÉES.


    • Philou017 Philou017 17 février 2009 12:15

      Gonzague : " l’impossibilité technique de réaliser le complot tel que supposé par Reopne, Hufschmid et donc Chauprade"
      Reopen ne propose rien de particulier, sinon que la version officielle est fausse de bout en bout. Chauprade ne propose rien, il présente des theses opposées sans prendre parti. Quand à l’impossibilité technique, je n evois pas où elle est.
      Tres drole quand on constate les incroyables circonvolutions qu’adoptent les defenseurs de la these officielle pour essayer d’expliquer tellement d’incohérences sur ce dossier.

      "Les USA fonctionnent ainsi : je dépense peu et gagne beaucoup. Ou encore je dépense beaucoup et gagne énormément."
      La dépense sur les attentat du 11/9 est peu élevée par rapport aux résultats escomptés, politiques, géo-politiques, pétroliers, financiers. Votre raisonnement qui prend les USA comme concept de base est completement tronqué. Ce sont des groupes organisés à l’intérieur de l’etat qui ont organisé ce complot, pas les USA.
      Quelqu’un comme Paul O’Neil, Secrétaire au Trésor dans le premier gouvernement Bush, ne faisait certainement pas partie du complot (il a été viré en 2002). Il a déclaré que les préparatifs de l’invasion de l’Irak ont commencé dès la première réunion du Conseil National de Securité.
      www.reopen911.info/News/2008/03/19/bush-avait-decide-l%E2%80%99invasion-de-l%E2%80%99irak-avant-le-11-septembre-2001/

      "les dépenses qui leur sont directement liées, après le 11 septembre, à 24,1 milliards" L’état paye peu là-dedans, mais la dépense revient en grande partie aux assureurs.

      "Plus de 40 000 employés se sont retrouvés au chômage et des milliers d’entreprises (particulièrement dans le secteur tertiaire" Faux à ma connaissance. Où avez vous trouvé ce chiffre ?

      "suite à la destruction de ce centre d’affaires, qui était l’un des plus actifs de la planète" Vraiment ? Le WTC n’avait pas une si bonne image que cela, loin de là. Mais les EU s’en sont vite remis. Moins de la disparition des archives de la SEC (controle de la bourse) partis en fumée dans l’écroulement mystérieux du batiment no7 du WTC. Mais ca depend sans doute pour qui....

      "Enfin, le tourisme a fortement baissé" Rigolo. Si le tourisme baisse aux EU, c’est plus à cause des controles ultra-sécuritaires installés par mr Bush et sa clique que des attentats qui n’ont eu un effet que temporaire.
      www.chocolat.tv/baisse-tourisme-usa-270406.html

      Bien faibles arguments.





    • Gonzague gonzague 17 février 2009 13:02

      Philou, vous réfléchissez a posteriori. Vous pensez donc que les répercussions des attaques avaient été prévues ? Vous pensez donc que les "coupables" (ne fâchons personne) s’étaient imaginés que, par exemple, l’industrie du tourisme ou de l’aéronautique se remettraientt assez rapidement du choc ? (car si vous avez du pétrole bon marché mais que personne ne vient chez vous, que les avions restent au sol, je n’en vois pas trop l’intêrêt. Pour la guerre, me direz-vous. Moui, mais ils sont sur place, ils peuvent se servir)

      Vous pensez qu’en plus d’être comploteurs, les gros méchants étaient en plus sociologues et psychanalistes ?
      Je me mets dans la tête du conspirateur (Hoover) et je tente de savoir, mais POURQUOI DEVRAIT-IL FAIRE CELA ? Sans réfléchir aux répercussions sur le court, moyen et long terme ? Je cherche une logique.


      "Reopen ne propose rien de particulier".

      Mouais... Facile à dire. Si je réalise un site où seuls des discours de Lénine sont visibles, je n’irai pas prétendre que je vote UMP et suis abonné au Figaro. 

      " Quand à l’impossibilité technique, je n evois pas où elle est".

      Trop de complices (ouvriers, NORAD, FEMA, entre autres), trop de témoins potentiels (donc trop d’argent à dépenser pour les faire taire, sans parler de leur éthique personnelle), trop de travail (charges dans les tours, envoi d’un "objet"sur le Pentagone), trop complexe (La probabilité de faire une erreur augmente à chaque étape du plan)

       
      "La dépense sur les attentat du 11/9 est peu élevée". "Ce sont des groupes organisés à l’intérieur de l’etat qui ont organisé ce complot, pas les USA"

      AHHHHHHH, Beh voilà, enfin quelque chose de concret ! Et c’est qui ?
      Peu élevées, les dépenses ? Dans une vidéo, Ben Laden prétendait avoir dépensé 500 000 dollars pour l’organisation des attaques (billets d’avions, de train, carte orange, camps d’entraînement, hôtels, putes, linge, Coran, cahiers d’écoliers, Tintin au Pays de l’Or Noir, visas, etc. Je vous retrouverais la vidéo, si vous le voulez). Je veux bien le croire, l’Ousama.
      Si je regarde la théorie de l’Inside Job, il faut payer des ouvriers non seulement pour leur travail amoral, mais en plus pour les faire taire. Il faut envoyer un missile ou un drone sur le bâtiment Pentagonal dont le nom m’échappe, là, tout de suite, puis faire disparaître un avion détourné (le pilote est-il complice ? Et les passagers aussi ? On les a corrompus ? Ou sont-ils morts ? Si oui, qui les a tués ? également des complices ?
      Les légistes qui ont analysé l’ADN des corps calcinés dans le bâtiment sont aussi complices ? On les a soudoyés ? Et les pompiers qui ont éteint l’incendie au Pentagone (ca y est , le nom m’est revenu !) sont également complices ? On les a payés ? Et si ce n’est pas l’état qui est derrière les attaques, comme prétendu par vous, qui serait assez riche et puissant pour réaliser tout cela ?

      "Quelqu’un comme Paul O’Neil, Secrétaire au Trésor dans le premier gouvernement Bush, ne faisait certainement pas partie du complot (il a été viré en 2002). Il a déclaré que les préparatifs de l’invasion de l’Irak ont commencé dès la première réunion du Conseil National de Securité.
      www.reopen911.info/News/2008/03/19/bush- avait-decide-l%E2%80%99invasion-de-l%E2% 80%99irak-avant-le-11-septembre-2001/ "


      Ca ne m’étonne pas. Je ne vois pas le rapport. Vu que c’était prévu, je ne comprends pas l’intérêt de s’automutiler. Autant faire sauter l’ambassade des USA à San’a, mettre ca sur le dos de Saddam, créer de faux documents démontrant une future possible attaque de l’Irak à l’arme nucléaire (comme ils l’ont fait avant la guerre en Irak) contre Israel ou n’importe quel allié. Et voilà.

      "les dépenses qui leur sont directement liées, après le 11 septembre, à 24,1 milliards" L’état paye peu là-dedans, mais la dépense revient en grande partie aux assureurs.

      Pas faux.


      "Plus de 40 000 employés se sont retrouvés au chômage et des milliers d’entreprises (particulièrement dans le secteur tertiaire" Faux à ma connaissance. Où avez vous trouvé ce chiffre ?

      Je m’excuse dans mon commentaire, la source et ouikipedia. Mais les sources réelles sont en pieds de note.

      "suite à la destruction de ce centre d’affaires, qui était l’un des plus actifs de la planète" Vraiment ? Le WTC n’avait pas une si bonne image que cela, loin de là. Mais les EU s’en sont vite remis. Moins de la disparition des archives de la SEC (controle de la bourse) partis en fumée dans l’écroulement mystérieux du batiment no7 du WTC. Mais ca depend sans doute pour qui....

      Pareil, ouiki. La chute de la tour 7 n’est mystérieuse que pour ceux qui croient que le bâtiment n’était pas en flammes, que les pompiers qui ont annoncé son probable futur effondrement, du fait de l’incendie incontrôlable, vers 14 h 30, sont des menteurs (au même titre que la police fédérale)

      "Enfin, le tourisme a fortement baissé" Rigolo. Si le tourisme baisse aux EU, c’est plus à cause des controles ultra-sécuritaires installés par mr Bush et sa clique que des attentats qui n’ont eu un effet que temporaire.

      Mouais, encore faut-il s’entendre sur les termes. "Temporaire", c’est vague. Les USA engrangent énormément grâce au tourisme, et comme précisé, si le but de la conspiration est le pétrole mais que pas grand monde ne s’en sert... Mais je l’avoue, ceci est assez faible.


      Bien faibles arguments.

      Vous mêmes ! Vous même plus que moi !


    • Gonzague gonzague 17 février 2009 13:34

      Parfaitement. Les complots de la CIA existent. Et le secret ne tient jamais très longtemps. Pour les ADM, par exemple, celui-ci n’a pas pas tenu plus de deux ans. (en fait moins)

      Pourquoi en inventez-vous d’autres ? Je fais de l’anti-américanisme, dans mes textes, mais non primaire. Occulter la réalité est simple, mais mensonger.


    • dapeacemaker911 17 février 2009 14:08

      Mr Gonzague


      Au dela du bout de votre nez, il y a un univers....
      arretez de loucher et regardez droit devant vous, vous y verrez plus clair.

      Il ne sert a rien de raisonner en terme de nation, les USA ne sont pas plus coupable que l Irak ou l Afghanistan.

      Non plus en terme de petrole ou d uranium ou de je ne sais quelle richesse miniere.

      Le fait est que les peuples ne controlent plus leur nation donc leur destin. Des groupes oligarchiques ont corrompuent chaque etat, chaque point clef du pouvoir, et ce sur le long terme, rien de nouveau.

      Le fait est qu il est apparu necessaire a cette oligarchie d accroitre le niveau technologique afin assoir son pouvoir en ce passant du parametre humain, toujours incertains malgré les techniques de manipulation psychologiques de masse, courement appelées PysOPS.

      Voila pourquoi ces oligarchies sont restées (plus ou moins) discretes depuis quelques siecles, laissant les nations de developper (toujours sous leur influence afin de garder "leur" cap), elles ont orientés les differents developpement technologiques tant que necessaire.

      Aujourdhui nous arrivons a un tournant majeur de la longue et riche histoire des societes discretes d oligarches.
      En effet, les progres technologiques ont permit d ameliorer les conditions de vie et donc favorisé l explosion demographique.
      Nous en sommes arrivé la, en cette année 2009, les technologies ont atteint un niveau tel que le controle des societes peut s operer quasiment sans homme.

      Aujourdhui la demographie est devenu un enjeu majeur de ces oligarchies, trop dur a gerer, le mieux est de nous faire nous entretuer.

      Le 11septembre a permis de nombreuses avancées en ce sens :
       - Aplication d un choc psychologique de masse permettant la suite
       - Mise en place de lois liberticides
       - Creations de camps d internement ou le droit n existe pas
       - Mise en place de politiques de surveillance generalisées, fichage massif
       - Utilisation d armes de controle de foules
       - ..... vous trouverez aisement d autres choses a rajouter, la liste est presque infinie et les ajouts sont quotidiens.

      Si l on joint les evenements du 11septembre avec la crise systemique globale qui etait PREVUE par de nombreux economistes (ou juste des gens perspicaces), on peut alors percevoir la suite des evenement.

      Le terrorisme ne sert que nos gouvernements, a en voir toutes les affaires recentes ou les dissidents sont automatiquement taxés de terroristes, voir dans certains cas d antisemites, par des racourcis plutot nauseabondes, vous en conviendrez.

      Nous allons peu a peu vers la mise en place d un systeme de gouvernance mondiale, mis en evidence par les divers promesses affichées de nos dirigeants, l alignement systematique des modeles nationnaux sur le model global a venir, savant mariage entre le pire du communisme et le pire du capitalisme, evidement toujours deguiser derriere un vote cyclique laissant croire aux bons peuples qu ils ont le choix, qu ils vivent en democratie.


      Je vous propose ici le lien vers un thread d une personne soutenant ouvertement l issu inacceptable que l on nous dessine jour apres jour.

      https://secure.gn.apc.org/members/www.bilderberg.org/phpBB2/viewtopic.php?p=8425&highlight=#8425


      Bref, le tourisme, le petrol et le reste ne sont que des details, de microscopiques points apparaissant en bas d un immense tableau, qu il nous faut voir dans son ensemble.


      Damien


    • Hieronymus Hieronymus 17 février 2009 15:15

      @ Gonzague
      Dans une vidéo, Ben Laden prétendait avoir dépensé 500 000 dollars pour l’organisation des attaques (...... Je vous retrouverais la vidéo, si vous le voulez).
      les autorites americaines se sont ridiculisees avec cette video censee montrer Oussama commentant en direct les attentats du 9/11, une mise en scene grossiere (et grotesque) rien de plus ..


    • Gonzague gonzague 17 février 2009 15:40

      C’était sur un site Islamiste, cette vidéo. J’avoue qu’ils sont tellement cons, ces barbus, qu’ils utilisent le matériel de propagande américain pour pouvoir servir de cible. (Mais vous me direz bien évidemment que ce site n’est pas Islamiste, qu’il s’agit d’une page mise en ligne par la CIA).
      Au fait, vous savez que certains responsables Sunnites d’Al-Qaida ont vertement critiqué les Chiites iraniens qui souscrivaient à la théorie du complot ? Pour des innocents, je les trouve assez véhéments dans leurs revendications.


    • Philou017 Philou017 17 février 2009 16:37

      Gonzague : "Vous pensez qu’en plus d’être comploteurs, les gros méchants étaient en plus sociologues et psychanalistes ? "
      je ne vois pas ce que cela vient faire là. Vous raisonnez comme si les comploteurs avaient à coeur de défendre les intérêts Américains. Postulat de base qui ne repose sur rien. Ils défendaient les intérêts de leurs amis (entreprises pétrolieres, complexe militaro-industriels, etc).
      De plus, en 2001, l’économie Américaine était florissante. C’est pas la destruction de trois batiments qui allait la faire vacciller.

      Je me mets dans la tête du conspirateur (Hoover) et je tente de savoir, mais POURQUOI DEVRAIT-IL FAIRE CELA ? Sans réfléchir aux répercussions sur le court, moyen et long terme ? Je cherche une logique.


      La logique c’était de :

      - controler les régions pétrolieres (à l’époque la forte consommation nous mener vers un pic pétrolier)

      - éliminer un gouvernement génant en Irak (Saddam etait ennemi d’Israel et envisageait de ne plus faire payer son pétrole en dollar. Crime suprême qui pouvait remettre en cause l’économie américaine qui vivait à crédit sur le reste du monde, en grande partie grace au dollar)

      - essayer de controler les riches régions du caucase riches en matieres premieres (par l’Afghanistan). La "vassalisation" de l’Ukraine et de la Géorgie ont suivi

      - Faire fonctionner à plein le complexe militaro-industriel qui était déjà à l’époque la colonne vertébrale de l’industrie Américaine.

      - Attaquer l’Iran qui est un pays puissant tres rétif à tout controle américain, ennemi d’Israel de surcroit (là, ils ont échoué)

      - Masquer la crise à venir par une politique expansionniste utilisant la 1ere armée du monde. Le creusement abyssal du déficit commencé sous Reagan amenait à controler de plus en plus l’économie mondiale afin de faire supporter ce déficit (et donc le crédit aux américains) par le reste du monde. Le prétexte étant une guerre au terrorisme désignant le monde musulman.

      - Installer une politique de controle et de surveillance des citoyens Américains, conformément aux voeux des néo-cons. (installation du departement of homeland Sécurity, patriot act, military act, etc). Indispensable dans le cadre de guerres extérieures interminables.

      - conforter la puissance Américaine en démontrant la force militaire des EU, ce qui réduit la résistance à la domination US économique

      Bref, les motifs ne manquent pas.

      "Trop de complices (ouvriers, NORAD, FEMA, entre autres), trop de témoins potentiels (donc trop d’argent à dépenser pour les faire taire, sans parler de leur éthique personnelle), trop de travail (charges dans les tours, envoi d’un "objet"sur le Pentagone)"
      Il ne faut pas tant de monde que cela.

      - Des équipes pour miner les tours, qui ont pu travailler pendant plusieurs mois au WTC

      - Une équipe pour préparer le site du Pentagone(faux débris, lampadaires, étude)

      - Une équipe pour préparer le détournement des deux avions du WTC (commande à distance)

      - Une équipe pour recruter et controler les faux-pirates sur le sol américain.

      Pour le reste, l’analyse des dossiers montre qu’il y avait des complicités haut-placées au gouvernement, au Norad (armée aérienne), au FBI. Une ou deux également à la FEMA et la FAA (aviation civile). Cela peut paraitre beaucoup, mais il faut bien comprendre que les responsables dans ces organismes se cooptent depuis longtemps.
      Les attentats du WTC (1993) et d’Oklahoma montrent que le FBI était déjà impliqué de façon fort douteuse. Cette évolution ne date pas d’aujourd’hui. Tout montre que les organismes fédéraux américains de sécurité(FBI, CIA, NSA, FEMA) sont controlés depuis longtemps par des cercles de personnes sans scruples

      Ca fait grosso-modo 300 à 400 personnes. Peut-être un peu plus.

      Mais tout ler monde était loin d’être controlé. De nombreux témoins ont témoigné des explosions au WTC, des anciens controleurs et pilotes ont parlé des profondes incohérences, des gens de la FAA ont donné des informations contradictoires à la VO, etc.
      Mais dans le traumatisme post 9/11, les incohérences ont été escamotées. Les gens qui avaient des doutes se sont tus. Il faut se souvenir du climat hyper-nationaliste qui envahit l’Amérique au lendemain du 9/11. Toute personne remettant en cause la VO serait immédiatement accusée de trahison, ce qui est parfois arrivé d’ailleurs. Des sauveteurs qui se sont apercu de la machination au WTC ont préféré disparaitre dans la nature.

      (La probabilité de faire une erreur augmente à chaque étape du plan)

      Mais il y a plein d’erreurs dans ce plan (incohérences, invrasemblances, coincidences, etc). Mais avec le martelement par les médias de la VO, et la difficulté pour tout un chacun d’imaginer un complot intérieur, tout est passé. Apres il est difficile de revenir dessus, comme vient de l’expérimenter Chauprade.

      Dans une vidéo, Ben Laden prétendait avoir dépensé 500 000 dollars pour l’organisation des attaques

      Apres avoir nié toute implication à plusieurs reprises. Toutes les vidéos de Ben Laden parues apres le 11/9 sont suspectes. Le fait qu’on ait plus la moindre trace de Ben Laden apres 2002 les rend encore plus suspectes.
      Le "cirque" des vidéos de Ben Laden sorties en avant-premiere par des agences spécialisées anti-terrorisme (et financées par l’état US) me parait risible. Libre à vous d’y accorder une quelconque validité.

      "Les légistes qui ont analysé l’ADN des corps calcinés dans le bâtiment sont aussi complices"
      Les analyses des corps des vols 77 et 93 par un institut medico-légal militaire dans la plus grande opacité sont effectiement suspects. Ces analyses ont été critiquées. Aucun vêtement, aucun bagage n’a été apparement retrouvé. Il est à noter qu’il n’y a eu aucune confirmation de l’analyse de l’adn des pirates.
      Concernant les analyses pour les avions du WTC, par contre, je ne vois pas de probleme (faits dans des hopitaux publics).


      - Et les pompiers qui ont éteint l’incendie au Pentagone
      Les pompiers ont éteint l’incendie en 7 min et n"ont parlé d’aucun débris d’avion.


      - (le pilote est-il complice ? Et les passagers aussi ? On les a corrompus ? Ou sont-ils morts ? Si oui, qui les a tués ? également des complices ?
      Là on s’égare dans les hypotheses. Le plus probable à mon avis est qu’ils ont attéri discretement sur des bases militaires. On a ensuite évacué discretement les passagers. Dans le Capharnaum du 11/9, ca me parait tout à fait faisable.
      Aux EU, les services secrets fédéraux ont tout pouvoir pour réaliser ce genre d’opération. Une fois qu’ils ont montré leurs cartes, plus personne ne pose de questions.
      Cette incroyable capacité des agences fédérales d’agir en dehors de tout controle est un cancer qui ronge les USA, à mon avis.

      Mais les sources réelles sont en pieds de note.
      Précisez. Je ne les ai pas trouvées.

      qui ont annoncé son probable futur effondrement, du fait de l’incendie incontrôlable

      Il n’y avait pas d’incendie incontrolable. Juste deux ou trois incendies tres localisés. Du reste, comme vient encore le démontrer l’incendie infiniment plus dévastateur de Bejing, les immeubles de grande haute hauteur sont prévus pour supporter des incendies sans dommage structurel.

      qui ont annoncé son probable futur effondrement, du fait de l’incendie incontrôlable, vers 14 h 30, sont des menteurs
      L’annonce de l’écroulement a été faite par des chefs-pompiers. On se demande encore sur quoi ils s’appuyaient.
      Pas des menteurs, mais des gens que l’on avait informé. Des pompiers ont même entendu le compte à rebours dans leur radio.

      Et le secret ne tient jamais très longtemps.
      Pure hypothese qui ne repose sur rien.



    • Cascabel Cascabel 17 février 2009 17:44

      @ Gonzague

      Vous n’avez rien à faire en France.


    • bobbygre bobbygre 17 février 2009 17:49

      @ Gonzague

      Merci pour le lien http://www.911myths.com/

      J’ai commencé à regarder vite fait (je creuserais ce site plus tard), notamment la partie qui, moi, me perturbe le plus, i.e la chute des deux tours.
      Je pense qu’hors de la théorie de la démolition controlée, il est impossible d’expliquer à la fois la forme et la chute des tours.
      Le site que tu donnes en lien pour répondre à cela cite des cas, d’autres cas d’effondrements "en pancake".

      Déjà, première remarque, le site n’est plus à jour, car suite au mouvement de la vérité aux USA, la version officielle a été revu et aujourd’hui, il n’est plus question d’effondrement en pancake. Le NIST a du abandonner cette théorie car elle ne tenait carrément pas la route. Bon, ce site continue à la défendre, soit.

      Les cas qu’il cite en comparaison sont trés interessants mais justement, ils apportent plutot du crédit à la théorie du complot. Dans les exemples cités, le temps de chute est égale au mieux à la vitesse de la chute libre +50% (on est loin de ce chiffre au wtc). Sur les photos qui sont montrés, on voit clairement les piles d’étages et de gravats. Au WTC, une grande partie de la tour a été réduite en poussière et on ne voit certainement pas de pile d’étage.
      On voit bien également que les poutres ne sont pas sectionnées, elles sont tordues mais pas sectionnés (et encore moins en troncon bien régulier).
      Et on pourrait continuer longtemps comme ça, mais pour en finir, la plupart des exemples parlent d’effondrements partiels, les effondrements complets étant extremement rares et le 11/09 on en a eu 3 dans la emme journée.

      Bref, ce genre de sites de debunking j’en ai parcouru des dizaines mais ils ne convainquent que ceux qui veulent se rassurer. Si tu analyses bien leurs arguements, tu verras que rien ne te permettra de conclure.

      La seule chose certaine, c’est qu’on est certain de rien. Et rien que pour ça, il faudrait exiger une nouvelle enquête. Et Chauprade a bien raison de douter ; sinon c’est qu’il serait idiot.




    • Gonzague gonzague 17 février 2009 18:00

      De Cascabel, je crois :

      "@ Gonzague

      Vous n’avez rien à faire en France."

      Et c’est à vous d’en décider ? Attendez, que je me rappelle, qui disait déjà : "La France, vous l’aimez ou vous la quittez !" ? Que je me rappelle... Jean-Marie Le Pen, ca c’est sûr, et qui d’autres ? Ah, oui, certes, Nicolas Sarkozy. Pour un antisarkoziste, je vous trouve bien concilant avec cette citation du chef de "votre" état. (Si vous m’en excluez, je dis "votre")


    • bek 17 février 2009 18:03

      "Dans une vidéo, Ben Laden prétendait avoir dépensé 500 000 dollars pour l’organisation des attaques"

      Tu as touché le fond ...
      j’arrête de te lire , tu n’es pas crédible 


    • Gonzague gonzague 17 février 2009 18:24

      " 2) La traque des flux financiers internationaux n’empêchera pas les terroristes de disposer de ressources

      Ainsi, il sera particulièrement difficile d’assécher entièrement les flux financiers internationaux destinés à des groupes terroristes et, même si la communauté internationale y parvenait, cela n’empêcherait pas ces derniers de financer des attentats.

      Tout d’abord, il y a une relative unanimité pour constater que l’organisation d’un attentat ne nécessite finalement que de peu de fonds. Il a ainsi été maintes fois rappelé à la mission que l’organisation des attentats du 11 septembre avait coûté entre 300 000 et 500 000 dollars, selon les estimations. Pourtant, il s’agit probablement de l’attentat le plus élaboré de l’histoire. Ainsi, des attentats plus « classiques » utilisant des explosifs peuvent être organisés avec des sommes encore plus faibles, 5 000 dollars par exemple pour l’attentat de Bali en octobre 2002, 23 000 euros pour l’ensemble de la vague d’attentats de 1995 en France. Il y a donc un écart impressionnant entre les dégâts faits par ces attentats et la modestie des moyens engagés pour les organiser."

      Source : http://www.assemblee-nationale.fr/12/rap-info/i1716.asp#P236_36398

      Le site de l’assemblée nationale. Les équipes de spécialistes mentionnées (via les estimations) dans le rapport font-elles toutes partie du complot ?

      Vidéos de Ben Laden :

      http://www.dailymotion.com/video/x6rxu7_revendication-11-septembre-partie-2_news

      Mais Ben Laden n’est pas non plus crédible, je suppose. Regardez bien les commentaires.

      PS : Attention à ne pas vous tromper sur mes intentions. Je ne défends absolument pas les USA, le gouvernement américain ou quelque forme d’impérialisme que ce soit. Mais le monde n’est pas aussi simple que vous voudriez bien le croire. Les islamistes existent. Les attentats islamistes également. Point. Je suis pour tout dire d’extrême gauche, et quand je vois ces débilités complotistes, j’explose simplement de remarquer que des forces se perdent à l’élaboration de théories farfelues qui éloignent le peuple des vrais combats à mener.
      Les conspirationnistes demandent souvent : "Mais s’ils sont innocents, les américains, pourquoi ne font-ils pas plus d’efforts pour le démontrer ? " Tout simplement parce que ca les arrange de voir que des gogos qui ne connaissent rien de rien à la politique s’engagent contre des chimères, au lieu de s’investir dans de justes causes, et qu’ils en oublient la réalité.


    • bek 17 février 2009 19:39

      j’ai visionné personnellement tous les pseudo discours médiatiques de Obl et je n’ai rien trouvé à ce que vous appelez un aveu de quoi que ce soit...
      Ben Laden n’a jamais reconnu et jusqu’a ce jour qu’il faisait partie de la clique qui a programmé et excuté le 911.
      J’attends toujours ta vidéo supposée décrire le coût de l’attentat de 11 septembre.

      Condoliza Rice a annoncée suite aux attentats qu’elle détenait des aveux et des preuves complètes impliquant OBL. 8 ans plut târd .... ???Rien que dalle


    • Gonzague gonzague 17 février 2009 20:04

      Trompé de vidéo, pardon, c’est celle-ci :

      Revendications :

      http://www.dailymotion.com/video/x6tzlg_interview-ben-laden-par-tayssir-alo_news?from=rss

      Sur les pertes américaines : (je n’ai pas retrouvé la vidéo où Ben Laden fait la comparaison entre ce qu’ils ont dépensé et les pertes.)

      http://www.dailymotion.com/video/x6tzmd_interview-ben-laden-par-tayssir-alo_news


      C’est en 6 parties, après. Courage.

      Vous me direz qu’il y a des coupures et que c’est suspect. Et que des images apparaissent au moment où Ben Laden prend la parole. Je vous répondrais que c’est vrai et que je trouverais cela effectivement louche, en principe. Mais l’interview a été réalisée par Tayssir Alouni, grand reporter pour Al-Jazeera, et jamais ni Ben Laden ni Al-Qaida n’ont remis en cause ce qui se dit dans cette entrevue. Comment ont-ils pu parfaitement imiter la voix d’Ousama Ben Laden ? Pourquoi accepter l’entière responsabilité d’un acte dans lequel ils n’auraient joué aucun rôle ? Pour se faire taper sur la gueule ? Parce qu’ils sont masochistes ?


    • bek 17 février 2009 20:30

       Dans cette vidéo Ben laden commente les evenements de 11 septembre, il dit féliciter les jeunes qui ont donnés d’eux même pour reussir l’opération.

      il dit nul part qui c’est lui l’instigateur


    • Philou017 Philou017 17 février 2009 22:09

      Gonzague : "Sur les pertes américaines : (je n’ai pas retrouvé la vidéo où Ben Laden fait la comparaison entre ce qu’ils ont dépensé et les pertes.)
      http://www.dailymotion.com/vid..."

      Extraordinaire cette video. Pendant 95% du temps, on ne voit pas Ben Laden parler. A la place, on voit des images du 11 septembre pour suggerer fortement qu’el est responsable du 11 septembre, même s’il ne le dit pas.
      Tres rare de voir une vidéo où on ne voit quasiment jamais l’inteviewé parler. Il faut savoir qu’il est tres facile d’obtenir une imitation quasiment parfaite d’une voix avec le logiciel approprié.

      Si ca n’est pas de la propagande, ca y ressemble drolement.
      Cette vidéo c’est en dessous de zéro comme argument, à tout point de vue. Si vous vous fiez à cela pour trouver des arguments, bonjour la crédibilité.


    • Antinom 17 avril 2009 11:57

      Pour ceux qui s’intéressent à la question de l’effondrement des 3 tours, je vous encourage à visionner la conférence de Richard Gage, initiateur de « Architects & Engineers for 9/11 Truth » .
      Sur la page http://www.ae911truth.org/ , il faut aller cliquer sur « Watch the Entire Two Hour 2008 Edition Online » sur la gauche de la page.


    • morice morice 17 février 2009 11:26

       personnellement, je ne le soutiendrai pas : sa vision du monde va à l’encontre du bon sens. Mais ne soutiendrai pas non plus Morin !


      • Philou017 Philou017 17 février 2009 15:24

        Curieuse attitude Morice. Votre défense de la démocratie et de la liberté d’expression est à géométrie variable suivant la tête et le profil du client.
        Je me demande si on mérite vraiment la démocratie dans ce pays.


      • civis1 civis1 17 février 2009 15:52

        @l’auteur quelques remarques livrée à la sagacité de morice un peu spécialiste de la question. 

         Aymeric Chauprade présenté comme un expert Fondateur et rédacteur en chef de la Revue française de géopolitique, mais il est aussi chroniqueur expert au Figaro 100% Dassault . Et c’est là que je commence à m’interroger.
         Normal qu’un fabriquant d’armes s’informe sur la géopolitique et sur l’opportunité de vendre ses engins de mort. !
        A l’inverse qu’est ce qu’un géopoliticien distingué vient foutre chez lui ?
         Chroniquer sur quoi et avec quelle objectivité ?
        Une nouvelle guerre entre les lobbies de l’armement ? Le tricole, l’ étoilé et autres spécialistes en lance-pierres ?

        Barbier nous avait expliqué expressément sur LCI et sur le ton précipité et entendu qui est le sien, que le Chef d’état avait dû décider de quitter le territoire français parce que l’air lui étant devenu trop malsain en ces temps d’agitations sociales et dans l’espoir de redorer son blason il était allé prendre l’air à l’étranger et vendre au passage quelques rafales en pays d’islam (il me semble). Allez comprendre !
        Peut-être que la nouvelle avait pschitt si la réaction attendue était que les français s’insurgent contre un commerce tricolore des armes tandis qu’en embuscade le lobbie étoilé de l’Otan se frotterait les mains ? Ce ne sont que des hypothèses bien sûr !
         
        Bon !

        1) Sur ces entrefaites Besson arrive sur le porte-avions Charles de Gaulle qui ne l’oublions pas est équipé d’avions de combat Rafale, Super-Etendard sortis de l’usine Dassault 100% Figaro.

        2) Aussitôt Besson ( qui n’en est pas a une trahison près) désingue l’expert de l’armurier tricolore.Voilà l’armée française privée des judicieux conseils de ce fameux expert peut-être pas assez atlantiste alors que : 
        3)Le géopoliticien s’estime victime d’une injustice et contre attaque sur les motifs de son renvoi : Encore cette théorie du complot qu’il aurait trop complaisamment exposé sans prendre partie toutefois... euh ...

        Il faut cherchez l’erreur ?
        Elle ne s’appellerait pas rapprochement ou réintégration de la France dans l’OTAN par hasard ? Pas étonnant que les Dassault & Co crient au scandale et allument des contre feux.

        Et les citoyens dans tous çà ? ils en ont ras le casque bleu ! Oui , celui de L’ONU pour ce qu’elle devrait être et qu’elle n’est pas : un gendarme de la paix




      • Emmanuel Aguéra LeManu 17 février 2009 21:45

        Cher Gonzague, j’ai mon idée sur le 9/11 car comme tous ici, je suis le plus intelligent.

        En tous cas vos liens et discours m’ont été au moins aussi intéressants et instructifs que l’article.
        Je déplore l’infantilisme des notations qui prouve bien que les idées dans ce fil sont archi-préconçues et nous touchons là le dernier rempart de la dignité humaine (ce qui nous reste quand on a plus rien). C’est un crime. C’est mal.

        Les opinions se forgent lentement et l’insatisfaction laissée par l’invraissemblable suite de mensonges gouvernementaux à propos de Ben Laden, de l’Antrax, des armes de Saddam, etc, s’est transfomée en convictions personnelles dans la tête de tout ce que le monde compte d’être normalement constitués, et ils sont nombreux sur AgoraVox. Le monde a laissé pourrir l’hybride et rocambolesque version officielle et de sa putréfaction sort la conspiration normative (il faut bien "expliquer"), à l’échelle plus que grandeur. Nous sommes tous des enfants de Descartes quand il nous sied, mais aussi des millions à jouer au loto, ne l’oublions pas ; ok c’est pas les même mais pas tous et ça fait encore du monde qui sait moinsser. L’acte accompli, les cendres envolées, on y verra un jour, peut-être, autre chose, le signe du retour de Jésus sur Terre, allez savoir... On abat pas tous les jours 4 bâtiments, dont le centre nerveux de l’USarmy...

        Donc, réservons poliment nos avis, forgeons nos opinions et espérons que nous pourrons les uns et les autres trier et recoller les pièces de ce puzzle médiatico-politico-stratégique malgré les écrans de fumée (c’est le cas de le dire) que Bush et sa Busherie nous ont aimablement envoyés. Il faut reconnaître que ces Américains nous prennent vraiment pour des cons. Le problème restera qu’il faudra bien jeter les mauvaises pièces de ce puzzle, celle qui ne s’emboîteront pas comme il faut, et déjà on entend les frustrés du manque de précision hurler ; je peux d’ici compter les "moins" que vous essuirez à cette occasion et je m’en régale d’avance.

        J’ai vécu un drôle de 09/01 ; Je n’ai pas crû un seul mot de la thèse officielle dès les premiers commentaires, car moi petit con, j’attendais ces attentats, et ceci depuis cette matinée de septembre passée sur CNN, avec à mes côté une collègue en pleurs qui téléphonait à son frère qui lui disait adieu et que la moquette brûlait. Nous en savions plus que lui. J’ai sû le jour même que différents signaux avaient alerté les US de l’imminence d’une attaque aux avions-suicide. Tous les assassins qui ont plaidés innocent save qu’un mensonge, même petit au départ en devient un énorme à force de devoir être étayé par d’autres, jusqu’à ce que le chateau de carte s’écroule. Ce jour viendra, une enquête sera menée, les gens parleront, le puzzle s’achèvera et l’on pourra tirer les lessons de cette histoire pour en éviter d’autres.

        Gonzague vous avez mon respect. Vous êtes mon premier lynché ça tombe sur vous mais quel cas d’école. Ce doit être ce que certains appelle la démocratie. Mais l’unanimité m’a toujours laissé un drôle de goût dans la bouche. Regardez ce bon Dieudonné. C’est exactement pareil : à vouloir imposer une thèse officielle disons... tordue, on finit par tôt ou tard prendre un "retour de kick" par là où on ne l’attendait pas... C’est le risque.

        Mes premiers mots devant la boucle de CNN ont été ce jour-là : Comment expliquer qu’ils aient jusqu’ici pu l’éviter ? et je me souviens d’avoir ajouté "Bush est foutu !"
         - You’re joking, m’a répondu une belle architecte australienne, He’ll come out a hero". Et Dieu le fit.

        "La constance est aussi reposante que l’intelligence est malléable"
        (Pline le Jeune, bourré, il faut le dire, a la sortie d’une boîte à Ibiza en 1976 - on cherche la photo et on vous l’apporte).

        Et hop, vive la police !


      • Gonzague gonzague 17 février 2009 22:04

        "J’ai vécu un drôle de 09/01 ; Je n’ai pas crû un seul mot de la thèse officielle dès les premiers commentaires, car moi petit con, j’attendais ces attentats, et ceci depuis cette matinée de septembre passée sur CNN, avec à mes côté une collègue en pleurs qui téléphonait à son frère qui lui disait adieu et que la moquette brûlait"

        Hein ?

        "
        Gonzague vous avez mon respect. Vous êtes mon premier lynché ça tombe sur vous mais quel cas d’école. Ce doit être ce que certains appelle la démocratie. Mais l’unanimité m’a toujours laissé un drôle de goût dans la bouche. Regardez ce bon Dieudonné. C’est exactement pareil : à vouloir imposer une thèse officielle disons... tordue, on finit par tôt ou tard prendre un "retour de kick" par là où on ne l’attendait pas... C’est le risque"

        Hein ?


      • rushalakon 17 février 2009 23:51

        alors là bravo civis1

        j’avais aussi du mal à comprendre d’où ça tombait cette affaire.

        Je ne pouvais gober tout cru que d’un coup ce cher monsieur chauprade, qui a formé pendant des années les plus hauts militaires de l’empire français (ok ce n’est plus le plus dangereux mais il reste un empire...) et qui est sans aucun doute cul et chemise avec tout le grattin du pentagone français, des dassault et autres marchands de mort, je ne comprenais pas qu’il rejoigne cette plèbe infâme que nous sommes.

        Soyons sérieux, si le 11 septembre est ce que nous pensons qu’il est, Chauprade le sait.

        Donc pourquoi cette sortie ?

        Perso je penchais pour ma petite théorie actuelle qui est que les temps sont durs pour la clique à Sarko. En effet j’assimile cette bande (le réseau corse) aux néo- cons américains. Je pense qu’ils ont fait allégence à Bush pendant ses heures glorieuses.
        Mais voilà la main a changé aux USA. Les financiers de Chicago ont repris la main histoire de calmer le jeu des Texans. Et je pense que c’est pour cela que le vent tourne en France. Je pense que c’est pour cela que les médias ont complètement changé de cap et commencent à tirer à boulet rouge sur le gouvernement. Sarko s’en prend pas trop plein la gueule mais ça ne devrait pas tarder.
        La France prépare l’alternance. Le PS va bien nous sortir un candidat noir !?

        Je mettais l’affaire chauprade sur ce plan là mais ton analyse me parait bien plus intelligente.
        Merci.


      • Emmanuel Aguéra LeManu 18 février 2009 01:01

        Gonzague il faut tout vous expliquer 2 fois ?

        Hein ? n°1.
        Oui je bossait à la City et le frère de l’une de mes 300 collègues de l’étage bossait pour un courtier hollandais. Il a appelé sa soeur depuis le 80°étage du WTC, celui qui a été frappé d’abord mais qui est tombé après, et ne savait pas ce qui se passait, seulement que tout, même la moquette, brûlait, et elle a continué de brûler dans mes nuits suivantes. J’ajoute que dans le même building étaient établis les "corporate services" de la City-Bank", qui ont perdu environ 80 collègues ou quelque chose comme ça dans le coup, des gens qu’on croisait tous les jours et avec lesquels on fumait notre clope sur le trottoir. Je vous dit pas l’ambiance et les conditions -carrément hystériques- de sécurité qui ont suivi dans le buiding les jours suivants...
        Que je n’ai pas été surpris vient des news d’internet qui faisaient, même en anglais, état des rapports des SS français, italiens et allemands et de leurs différentes tentatives infrucrueuses d’alerter les US sur l’imminence d’un l’attentat à l’avion détourné. Je crois même que Mohamed Atta été nommément signalé par la Piscine à la CIA comme apprenti pilote. CIA qui n’a pas donné suite. Ca circulait cher sur le net ces choses-là. Quand au "il fallait bien qu’ils s’en prenne une un jour ou l’autre sur leur propre sol", pas la peine de sortir de la cuisse de Jupiter pour debiter ce genre de chose, "question de temps" comme auait dit Murphy.
        Le pire dans l’histoire, pour revenir à Atta, c’est qu’il a été arrêté par un flic, alors qu’il était signalé suspect, que ses papiers n’étaient pas en règle, amené au poste et relaché... que son instructeur, soupçonneux, avait alerté le FBI sur sa bizarre façon d’apprendre a tourner sans savoir ni décoller ni atterrir, mais voilà, l’homme avait Allah avec lui, probablement.

        Hein ? n°2.
        "Vous êtes mon premier lynché ça tombe sur vous mais quel cas d’école. Ce doit être ce que certains appelle la démocratie. "
        Je parlais de cette profitable démocratie qui fait que vos commentaires "moinssés" n’apparaissent plus qu’en cliquant sur "afficher les commentaires masqués", mais peut-être ne le saviez-vous pas ?
        D’où aussi l’
        "unanimité (qui) m’a toujours laissé un drôle de goût dans la bouche"

        "Regardez ce bon Dieudonné. C’est exactement pareil : à vouloir imposer une thèse officielle disons... tordue, on finit par tôt ou tard prendre un "retour de kick" par là où on ne l’attendait pas... C’est le risque".
        Chaque fois que l’on essaye d’enterrer le contrepoint d’une thèse officiellement reconnue (peu importe la thèse et son contraire, seul importe le
         processus), une retour de bâton se produit. Dieudo l’a démontré à dessein, ce que peu ont compris. L’antithèse révisionniste ne naît que d’une faille dans le traitement officiel de l’info. La faille de Bush : l’empilage de mensonges finalement contradictoires. La faille sur la Shoah : avoir muselé les remises en question. C’est comme bombarder Gaza : dix nouveaux candidats au suicide par victime bombardée.

        Mais peut-être n’y a t-il plus de kick sur les motos modernes ?
        Bon excusez-moi... Je vois bien que je vous dérange.
        Hein ?


      • Gonzague gonzague 18 février 2009 07:45

        Bon matin, Lemanu
        Je n’étais simplement pas parvenu en vous lisant à déterminer si vous étiez ironique ou non. Cette histoire de moquette qui brûle est souvent utilisée par les tenants de la théorie du complot interne pour expliquer que l’incendie était faible, que les objets pouvant servir de combustible dans un tel batiment sont inexistants.
        Oui, un grand nombre de complotistes ne comprennent pas que des énormes Boeing(s ?) ont également percuté les tours.

        Je trouve en outre que lynché était un peu exagéré. Je me sens certes dans ce genre de situations tel Léonidas dans les Thermopyles ; par chance pour moi, mes contradicteurs n’ont de Xerxes que l’assurance d’une victoire insensée. (De plus, Xerxes avait gagné, ce qui n’est pas le cas de mes interlocuteurs)

        Bonne journée à vous. Je ne puis aujour’hui poursuivre ces joutes inutiles.

        @Philou.
        Je me suis déjà expliqué hier dans mes commentaires quant à la qualité de la vidéo. Je considérerais celle-ci volontiers comme truquée et manipulative si l’entrevue n’’avait officiellement été réalisée par Tayssir Alouni, grand reporter pour Al-Jazeera. En outre, ces images qui couvrent les propos de Ben Laden peuvent paraître étranges, mais j’ai déjà remarqué ces procédés fort kitsch dans les vidéos de mariage ou discours religieux des pays Arabes, Turcophones ou encore en Iran.

        Je suppose de plus que si cette vidéo avait été le fruit d’une quelconque officine de propagande occidentale, Al-Qaida (ou je ne sais qui) aurait hurlé à la manipulation, via Al Jazeera ou Al Arabia, avec lesquels ils entretiennent des relations suivies. Le fameux "on n’abdique pas l’honneur d’être une cible" est toujours en relation avec la réalité. On n’est pas victime de plein gré. Je vois mal un innocent accepter de payer les pots cassés par un tiers, comme ca, pour le fun. Ah, si, peut-être pour se débarrasser de sa famille sous les bombes US. Peut-être une piste à suivre, effectivement.


      • Emmanuel Aguéra LeManu 18 février 2009 10:53

        Salut Gonzague, vous venez, CQFD, d’alléger un brouillard.
        Mais vraiment, si vous permettez, vous avez l’art d’attirer la polémique -au moins !-.
        Ou alors j’ai raté l’épisode où vous étiez méchant. -7, -8, ...-16 ! Nom d’un Christ aux brebis : j’adore !!!

        Bon, je retourne au net, la guadeloupe me serre la gorge en ce momment. Ces gens-là nous donnent des leçons d’humanité pendant qu’on encule les mouches. J’avait déjà honte de la domination française sur ces îles au bout du monde, mais là j’ai simplement honte d’être là, devant mon écran ; c’est maintenant que j’ai envie d’y aller... les aider à nous foutre dehors une fois pour toutes, nom d’un Christ aux brebis !

        - Alors excusez-moi de me permettre :
        Indépendance pour la Guadeloupe ! (+ indemnités en rapport avec 5 siècles d’esclavage dont 2 avec pénalités de retard).
        Idem pour les autres colonies (on peut commencer à rapatrier Kourou).
        Désolé pour la digression. Vive la police, vive Frédéric Lefebvre.




      • morice morice 17 février 2009 11:27

         Bruno Mégret est un enfant de choeur comparé aux animateurs de cette station. 

        ah ça c’est peu dire !


        • snoopy86 17 février 2009 11:44

          Je confirme Momo, excellente radio smiley


        • Gonzague gonzague 17 février 2009 11:57

          Hey, les comploteurs affidés, je précise que je déplore la chasse aux sorcières déployée contre vous et vous me gratifiez de moins 1 en permanence. Ca commence à saouler cette censure. 
          Je suis même persuadé que la moitié ne lit même pas mes commentaires. Ils regardent le sujet "11 septembre", voient "gonzague" et votent négativement paske Gonzague ilé tro pa genti avec lé gen qui croive dan le complo du 11 septembre LOL ;)MDR !!!
          Je trouve mon commentaire pondéré, bien fait, propre sur lui... Et surtout LOGIQUE. Pas comme la théorie de...vous savez quoi, hein, je ne peux pas le dire trop fort, je crois que je suis sur écoute.


        • jakback jakback 17 février 2009 12:27

          Votre ego, vous joue des tours, ne vous attendez pas a pérorer sous nos applaudissement, pour remettre le débat sur les bons rails, il s’agit ici de liberté d’opinion, d’abus de pouvoir d’un ministre de la république, pour le 11/09 c’est la saint Adolphe, curieux non !


        • Cascabel Cascabel 17 février 2009 19:58

          Hey, les comploteurs affidés,

          Comploteur affidé vous même.


          twinn towers = controlled demolition.


        • Gonzague gonzague 17 février 2009 20:10

          Cascabel, vous êtes l’illustration parfaite du reopeniste. Il crie "Je n’ai que des questions !", pour pouvoir parler, et après quelques minutes de "débats", il finit par hurler "Peu importe ce que vous dites, je détiens la vérité, c’était un complot interne !". C’est qu’on appelle avoir la foi. La raison est laissée de côté. Vous êtes religieux.

          PS : Expliquez-moi cette vidéo je vous prie :

          http://www.dailymotion.com/video/x6tzlg_interview-ben-laden-par-tayssir-alo_news?from=rss


        • Cascabel Cascabel 17 février 2009 20:19

          Je n’ai pas que des questions.

          J’affirme que les twinn et la tour 7 ont subi une démolition controllée. J’ AFFIRME.

          Le jour où je verrais concrètement une structure exploser par elle même je changerais d’ avis. Je m’en tape des arguties, j’exige des preuves physiques.

          Ha, ce n’est pas reproductible ?  smiley


        • Cascabel Cascabel 17 février 2009 20:24

          Autre chose je ne suis pas religieux pour un sous.

          J’exige que les menteurs nous fassent une démonstration physique du phénomène d’auto-explosion.


        • Cascabel Cascabel 17 février 2009 22:29

          Comme vous aimez les vidéos, en voici une :

          http://www.youtube.com/watch?v=dtx_GcFCs6c&feature=related

          Qu’on me montre comment arriver à ce résultat sans explosifs...je veux voir l’expérience en labo.


        • Emmanuel Aguéra LeManu 18 février 2009 10:56

          @ Gonzague


          - 17 ! bravo, continuez !
          Je me marre, je me marre...


        • Philou017 Philou017 17 février 2009 11:40

          Jean-Dominique Merchet, auteur du blog Secret Défense de Libération, qui a interrogé Chauprade dès le 5 février et qui a lu les pages incriminées, assure de son côté que "les thèses complotistes sont présentées avec beaucoup de complaisance et surtout que l’auteur omet sciemment de présenter l’autre version des faits, qu’il qualifie de "version officielle", ainsi que les critiques des scénarios complotistes, que l’on peut découvrir en détail sur Rue89."

          Mettre en balance d’un coté l’approche professionelle d’un analyste géopolitique reconnu, qui ne prend pourtant pas position, et de l’autre la pantalonade du dossier de "rue89" est risible. Il y a décidement bien une omerta sur le 11 Septembre, même si ici celui-ci sert de prétexte bien pratique. M Sarkosy et ses affidiés ont une bien curieuse vision de la démocratie.

          Vision tout aussi curieuse chez rue89 qui confie à des apprentis-journaliste l’analyse d’un dossier aussi complexe que le 11 Septembre, tout en les chapeautant de pres, par l’intermédiaire d’un journaliste anti-complot avéré comme Guillaume Dasquié.
          Ce site commence à poser probleme. Il vient de faire paraitre un article intitulé : Pierre Péan, un enquêteur au service du pouvoir ? , ou on essaie tant bien que mal de décridibiliser Pierre Péan, sans aucunement parler du sujet du livre. Cet article, ou transparait une sympathie pour M Kouchner et qui est publié juste apres le livre de P Péan, tombe comme un cheveu sur la soupe. Dans quel but, ce genre d’article ? 

          Est-ce que le pouvoir essaie d’étendre ses tentacules jusque sur Internet ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Taïké Eilée

Taïké Eilée
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès