• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Albert Einstein : du génie à l’imposteur

Albert Einstein : du génie à l’imposteur

Albert Einstein est considéré comme le plus grand savant du 20ème siècle suite à la célèbre découverte de la théorie de la relativité qui lui est attribuée.
Depuis l’année 1905, celui-ci a une place de choix dans le milieu scientifique, les médias et dans les différentes publications ou livres sur le sujet. Son nom est toujours associé à la théorie, on parle de la relativité d’Einstein.

Pourtant depuis cette date, une controverse a eu lieu au sujet de cette découverte : certains physiciens ont remis en cause la paternité de la relativité attribuée à Albert Einstein. Cette controverse n’a jamais été relayée par les médias traditionnels mais était connue uniquement dans un milieu scientifique très fermé et initié, pas du grand public.

Parmi ces physiciens, le docteur en physique nucléaire américain Dean Mamas, considère qu’Albert Einstein(1879-1955) a plagié la théorie de la relativité laquelle a été selon lui en réalité découverte par le français mathématicien et physicien Henri Poincaré(1854-1912). 

Avant de revenir sur le fond du sujet et de la polémique, nous allons tenter de définir brièvement l’idée de la théorie de la relativité.

La théorie de la relativité

Il est très difficile de trouver un seul livre, un article ou un site web qui explique et qui résume de manière la plus simple possible cette théorie en quelques lignes.

D’une manière générale, lorsque l’on parle de relativité, cela signifie que quelque chose dépend d’une autre chose par opposition à une notion absolue qui est indépendante de toute chose.

Plus précisément, dans ce contexte il s’agit de l’espace et du temps et par extension de la vitesse qui est le quotient d’une distance par un temps.

La théorie de la relativité devrait s’appeler théorie de la relativité de l’espace et du temps ou théorie de la relativité de l’espace-temps car l’espace et le temps sont indissociables tel un être humain composé d’un corps et d’un esprit. 

Un référentiel est un point de repère utilisé comme référence pour mesurer distance, temps et vitesse comme par exemple la Terre, un train en mouvement…

L’observateur qui effectue une mesure de distance, de temps ou de vitesse d’un objet le fait toujours par rapport à un référentiel donc relativement à celui-ci. 

On distingue habituellement :

  • la relativité restreinte qui est limitée ou restreinte à certains cas, référentiels dits galiléens ou inertiels sans entrer dans les détails
  • la relativité générale qui est valable dans les autres référentiels

Que dit précisément la théorie ?

La théorie de la relativité restreinte indique que les mesures d’espace et de temps dépendent de la vitesse de l’observateur de l’événement. En particulier, les lois de cette théorie montrent que :

  • le temps se dilate : le temps mesuré par une horloge en mouvement s’écoule plus lentement par rapport au temps mesuré par une horloge fixe 
  • l’espace se contracte : la longueur d’un objet en mouvement est diminuée par rapport à la mesure faite dans le référentiel où l’objet est immobile
  • la vitesse de la lumière est constante quelque soit le repère ou référentiel dans lequel l’observateur se trouve, elle est toujours d’environ 300000 km par seconde, c’est en quelque sorte une exception, un cas limite, cette vitesse est donc absolue et non pas relative

Dans la suite de l’article, il sera question de la relativité restreinte dont la découverte a été prétendument attribuée à Albert Einstein en 1905. 

Entretien avec Dean Mamas sur radio courtoisie

Des articles du British journal publiés entre 1965 et 1966 montrent définitivement que c’est bien Poincaré qui a découvert la théorie de la relativité.

Henri Poincaré a publié la formule e=mc², l’énergie est égale à la masse multiplié par la vitesse de la lumière au carré, en 1900 soit 5 ans avant Einstein. Ce dernier l’a reprise sans citer Poincaré, il a également repris le mot relativité.

Sir Edmund Wittaker, historien des sciences anglais du 20ème sicèle, a publié un livre en 1953 sur l’histoire des sciences dans lequel il a écrit un chapitre intitulé « la relativité de Poincaré ». Il considère que Poincaré a formulé en premier le principe de la relativité et la formule e=mc² en 1900.

Lorsque Einstein a été amené à démontrer la validité de la formule e=mc², il y avait certaines carences.

Dans le livre « Einstein myth », le mythe d’Einstein qui cite le journal d’optique américain publié en 1952, lorsqu’ Einstein a dérivé pour la première fois la formule e=mc², sa dérivation était défectueuse mais il est quand même parvenu au bon résultat. Il savait donc à quoi il devait aboutir malgré ses erreurs. C’est ainsi que l’on reconnait un copieur à l’école : le résultat est juste mais la démonstration est fausse.

Le premier article d’Einstein ne comportait aucune citation, aucune référence en bas de page ce qui ne se fait jamais dans les publications scientifiques car les scientifiques ne partent jamais de zéro mais de travaux, résultats et études précédents.

Tout le monde était étonné qu’Einstein ait pu trouver la relativité avec le poste qu’il occupait au bureau des brevets en Suisse. Il lisait simplement les publications de Poincaré.

Henri Poincaré a présenté la théorie de la relativité en 1904 à la foire internationale de Saint Louis aux Etats-Unis. Einstein a pu prendre connaissance de la théorie à ce moment là.

Poincaré est mort en 1912 et Einstein a été lancé par les médias de masse dans les années 1920, c’est ainsi qu’Einstein a été popularisé.

D’après l’encyclopédie Britannica, Einstein n’a pas eu le prix Nobel de physique pour la théorie de la relativité mais pour l’effet photoélectrique qui se fait en une demi-page. Dean Mamas s’étonne de cette attribution pour ce simple fait.

Aux Etats-Unis, les trois grandes chaînes NBC, ABC et NBS ont lancé Einstein dans les années 1920 à la radio initialement puis à la télévision. David Sarnoff, russe spécialiste du talmud et de la Torah (NBC, ABC) et William Paley (CBS) ont projeté leur protégé Einstein de la même communauté telle une vedette de cinéma et l’ont rendu célèbre.

Deux mois avant sa mort, Einstein prétendait qu’il ne savait rien de Poincaré mais comment se fait t-il qu’il a utilisé le mot de relativité qui a été inventé par Poincaré. Il a donc non seulement fait preuve de plagiat mais également de mensonge.

Comment le jeune et ambitieux Einstein s’est approprié la relativité restreinte de Poincaré

Comment le jeune et ambitieux Einstein s'est approprié la relativité restreinte de Poincaré

Ce livre traite de cette question de manière plus détaillée.

Les cinq premiers chapitres du livre reviennent sur la théorie elle-même et les notions d’espace et de temps ainsi que la découverte d’Henri Poincaré.

Le sixième chapitre traite de l’appropriation de la théorie de Poincaré par Einstein et le septième chapitre de la personnalité des deux protagonistes.

Nous ne traiterons pas des cinq premiers chapitres mais nous présenterons quelques citations des deux derniers chapitres qui sont le cœur du problème.

Einstein s’approprie les travaux de Poincaré

« Les fondements de la relativité restreinte de Poincaré sont éparpillés dans divers textes publiés au fur et à mesure de l’avancée de ses recherches. Elles commencent avec La mesure du temps, paru en 1898, et se poursuivent jusqu’à son résumé Sur la dynamique de l’électron du 5 juin 1905, dont le détail des calculs est donné en juillet. »

« Par contre un jeune physicien ambitieux, Albert Einstein(1879-1955) va reprendre les travaux de recherche publiés par Poincaré en les rassemblant dans un texte unique intitulé « Sur l’électrodynamique des corps en mouvement ». Cette publication paraît dans le journal Annalen der Physik où le manuscrit reçu le 30 juin 1905, soit 25 jours après la publication du 5 juin dans les Comptes rendus de l’Académie des Sciences… »

« Par contre Einstein ajoute aux postulats de Poincaré celui de l’invariance de la vitesse de la lumière. » 

« C’est ce qui a en grande partie conduit à attribuer la paternité de la relativité à Einstein. Or ce postulat est non seulement superflu mais encore il engendre un sérieux doute sur la crédibilité de la théorie relativiste. »

« En effet, pourquoi les propriétés fondamentales de l’espace et du temps devraient-elles être tributaires d’un phénomène physique particulier, celui de la lumière ? »

« Tel qu’il est présenté, l’article d’Einstein serait certainement refusé de nos jours par tous les journaux scientifiques car il ne cite aucun des travaux antérieurs auxquels il emprunte des idées et des résultats. »

« Ayant d’ailleurs une bonne connaissance de la langue française, Einstein pouvait lire rapidement ces textes afin d’en extraire le meilleur. »

Deux personnages hors du commun 

Henri Poincaré : 1854-1912

« Son séjour à Polytechnique est resté célèbre car il suivit les cours, tout au moins ceux de mathématiques, sans prendre de notes, ni même se soucier des feuilles autographiées reproduisant les leçons du professeur. Il n’en avait pas besoin. »

« Présenté pour la première fois à l’âge de 26 ans à l’Académie des Sciences, il y fut admis comme membre en 1887…De très nombreuses distinctions honorifiques, nationales et internationales, lui furent décernées. »

« C’était un homme comblé qui resta toujours modeste. En matière scientifique sa seule préoccupation fut la recherche de la vérité. Il se soucia peu de la gloire. Il eût aimé que son nom ne fût donné à aucune de ses découvertes. »

« On a vu qu’il a appelé transformation de Lorentz la relation fondamentale de la relativité restreinte, alors que c’est finalement Poincaré qui en a été le véritable auteur. »

« Il avait eu le bonheur d’unir sa vie à celle d’une compagne intelligente, discrète et dévouée qui embellissait son existence et lui facilitait la tâche. »

« Poincaré mourut « jeune », à 58 ans. Opéré le 9 juillet 1912, il paraissait hors de danger, lorsque brusquement, le 17, dans son lit, l’embolie le surprit et le terrassa en un quart d’heure. »

Albert Einstein : 1879-1955

« Toutes les tentatives d’Einstein, depuis sa sortie de l’Ecole polytechnique de Zurich jusqu’à sa nomination comme privatdozent à l’université de Zurich, montrent qu’il avait la ferme ambition de devenir professeur d’université. Comment parvenir à ses fins, se demande le jeune ambitieux. Evidemment en publiant des articles scientifiques qui le feront remarquer. »

« N’ayant pu obtenir un poste d’assistant à l’Ecole polytechnique de Zurich, il va quémander un emploi chez les physiciens célèbres…Ses démarchent n’aboutissent pas. »

« Albert et Mileva se marièrent le 6 janvier 1903…Son divorce aura lieu seulement en 1919 mais auparavant Einstein fera cruellement souffrir Mileva. »

« Dans son ouvrage Autoportrait, paru en anglais en 1949, Einstein reconnaît que ses publications en physique statistique des années 1902-1904 ne faisaient que redécouvrir des théories déjà connues… »

« Un jeune physicien ambitieux veut publier un maximum d’articles scientifiques pour se faire connaître. Au printemps 1905, il avait déjà commencé à prendre des notes sur le temps et la synchronisation des horloges à partir des publications de Poincaré. Cela n’avait pas été difficile car Einstein connaissait assez bien le français. » 

« Autant dire qu’Einstein pouvait facilement lire les articles scientifiques en provenance de revues et d’ouvrages en français. Il ne s’en priva pas. Il lut et relut le livre de Poincaré La science et l’hypothèse paru en 1902. »

« Durant l’année 1904, Einstein va s’entendre avec les éditeurs de la plus prestigieuse revue scientifique d’Allemagne de cette époque, Annalen der Physik, pour leur fournir régulièrement des comptes rendus d’articles parus dans divers journaux scientifiques de pays étrangers. »

« Ce n’est qu’à partir de 1907 que le premier tome des Papiers d’Albert Einstein fut publié par l’université de Princeton, aux USA. Divers documents et lettres d’Einstein avaient en effet été gardés secret par les exécuteurs testamentaires d’Einstein, Helen Dukas et Otto Nathan. »

« Je crois qu’il (Einstein) était beaucoup plus opportuniste qu’on l’imagine…, il faut prendre ce facteur en considération… »

« L’article du 5 juin de Poincaré lui montre qu’il est urgent et opportun de publier sur ce sujet. »

« Sa vie durant, Einstein se proclamera le seul créateur de la relativité restreinte. Pratiquement jamais, sauf deux mois avant sa mort, il ne rendra hommage à Poincaré. Dès son article de 1905, Einstein ne mentionne aucun des travaux de recherches dont il est redevable ; il ne cite personne comme s’il avait tout inventé par lui-même, alors que même ses biographes les plus inconditionnels reconnaissent qu’il a puisé dans les travaux de recherche de Poincaré. Sa technique, consistant à tirer toute la couverture à lui, va être payante car il va bénéficier de la modestie de Poincaré. »

« Poincaré sera sans doute heureux de voir que ses idées sont reprises par la jeune génération. Il se dit qu’il n’y a rien de vraiment nouveau dans le texte d’Einstein , et il passe à d’autres problèmes. »

« Peut-être Einstein était-il jaloux de la supériorité en mathématiques de Poincaré qui est incontestablement reconnu comme un créateur dans diverses branches des mathématiques. Einstein n’a rien créé dans ce domaine. »

« Hermann Minkowski fut l’un des professeurs de mathématique d’Einstein à l’Ecole polytechnique de Zurich. Lorsqu’il commence à entendre chanter les louanges de son ancien élève, il lui écrit cordialement pour lui demander un tiré à part de ses articles. »

« Minkowski s’approprie à son tour une partie des travaux de Poincaré. » 

Quelques dates clés

- 1898 au 5 juin 1905 : publications éparses de Poincaré sur la relativité.

- 1900 : Poincaré publie la formule e=mc².

- 1904 : Poincaré présente la théorie de la relativité à la foire internationale de Saint Louis aux Etats-Unis.

- 30 juin 1905 : Einstein publie son célèbre article sans aucune référence ou citation. Poincaré semble ne pas s’insurger à cause de sa modestie et de sa volonté de diffuser la vérité pour la science. 

- 17 juillet 1912 : Henri Poincaré meurt. En l’absence d’une enquête et d’une autopsie on ne peut exclure aucune hypothèse sur les causes de son décès. Dès cet instant, Einstein a le champ libre.

- années 1920 et suivantes : Poincaré est déjà mort depuis des années, Einstein est propulsé par les médias acquis à sa cause, d’abord à la radio puis à la télévision et dans les journaux.

En résumé

Au vu de tous ces éléments, on peut dire sans prendre trop de risques qu’Henri Poincaré est le véritable fondateur de la théorie de la relativité restreinte et qu’Albert Einstein, en s’appropriant les travaux de Poincaré sans le citer et en niant avoir eu connaissance de ceux-ci, n’est pas le plus grand savant du 20ème siècle mais est le plus grand plagiaire, menteur, opportuniste, imposteur de tous les temps.

Poincaré n’a pas manqué d’éloges envers Einstein mais ce dernier n’a jamais montré au premier la moindre reconnaissance.

Einstein ne doit sa notoriété actuelle et son salut qu’ à un ensemble de circonstances suivantes :

  • une grande modestie d’Henri Poincaré qui force le respect qui ne cherchait pas son intérêt personnel mais celui de la vérité pour la science
  • le manque de professionnalisme de la majorité des chercheurs en physique qui ne vont pas à la source des articles pour retracer les faits exacts mais se contentent simplement de reprendre les livres écrits par d’autres sur le sujet
  • l’utilisation habile par Einstein d’un postulat ou d’un principe superflu qui est celui de l’invariance de la vitesse de la lumière quelque soit le référentiel choisi et qui n’est pas nécessaire pour démontrer la théorie
  • un puissant lobby communautaire qui domine aux niveaux politique, médiatique, scientifique et qui verrouille toute remontée d’informations dans les livres, les revues et dans l’éducation nationale, la relativité c’est Einstein point final, on ne discute pas 

Dès lors la célèbre image d’Einstein tirant la langue prend tout son sens. Il s’agissait probablement d’un message subliminal.

Pour finir, si la théorie de la relativité et sa fameuse formule e=mc² vous semblent compliquer, rassurez-vous on peut la résumer par une formule beaucoup plus simple : 

Albert Einstein est le produit d’un menteur et d’un copieur élevé au Poincaré.

Cette formule pourra être reprise par quiconque à condition de citer la source, n’est-ce pas Albert !

Au moins cette formule, il ne risque pas de la plagier !

Source :

http://message-universel.info/blog/2013/05/22/albert-einstein-du-genie-a-limposteur/


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (70 votes)




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • rhea 1481971 25 mai 2013 09:35

    Le problème nous savons maintenant que la vitesse de la lumiére varie en fonction de la gravité


    • BlackListed BlackListed 25 mai 2013 09:52

      Encore un qui a tout compris smiley



    • rikoder rikoder 25 mai 2013 10:06

      @blacklisted

      Si seulement celui qui avait compris était celui que tu crois.... Retourne te coucher va.


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mai 2013 16:46

      Le problème nous savons maintenant que la vitesse de la lumière varie en fonction de la gravité


      Mais c ’est la stricte  vérité , 

      ma femme me dit toujours : si tu vois rien quand le jour tombe c ’est pas grave si tu mets la lumière .

    • Yanick Toutain Yanick Toutain 25 mai 2013 22:32

      Par rocla (haddock) (---.---.---.115) 25 mai 16:46

      Le problème nous savons maintenant que la vitesse de la lumière varie en fonction de la gravité

      Les vrais matérialistes considèrent la VITESSE EN SOI de la lumière, sa vitesse dans le vide COMME ABSOLUMENT CONSTANTE....
      Si les photons rencontrent des obstacles, comme dans l’eau par exemple, et doivent se FRAYER EN CHEMIN.... il y aura effet slalom.... tel que le décrit JP Galinat.
      Si les photons subissent des CHOCS de la part d’autres photons, ils seront DEVIES.... comme le sont les photons des étoiles passant à proximité du Soleil...
      MAIS CELA NE CHANGERA PAS LEUR VITESSE !!!


    • ffi ffi 25 mai 2013 22:40

      Les photons n’existent pas.
      La lumière est une onde.



    • ffi ffi 26 mai 2013 02:27

      Désolé, je n’ai pas lu en détail votre réflexion.
       
      Je parlais pour ma part de cette étude.


    • Yanick Toutain Yanick Toutain 26 mai 2013 14:29

      @Par ffi (---.---.---.3) 26 mai 02:27

      Désolé, je n’ai pas lu en détail votre réflexion.
       
      Je parlais pour ma part de cette étude.

      Merci à vous.
      Le lien direct est là et on a une traduction Google du texte complet ici

      Je suis impatient de savoir si nous sommes véritablement des alliés.
      1° Mon socle théorique est le VRAI newtonisme
      Celui-ci est donné dans le de Gravitatione : espace vide, corpuscules, lieux absolus, temps absolu, déplacement des corpuscules d’un lieu absolu à un autre lieu absolu, vitesses absolues
      etc...
      Ce qui induit une INERTIE VRAIE : la trajectoire RECTILIGNE du corps laissé à lui-même n’est pas RELATIVE à un autre corps ou repère mais RELATIVE AU VIDE LUI-MEME...
      Elle est donc une inertie OBJECTIVE (je remplace dans le même sens le mot absolu de Newton par le mot objectif - vitesses objectives etc...)

      2° Ce socle théorique est rappelé par Isaac Newton au début des Principia (dans les Scholies)
      ET DONC les escrocs relativistes utilisent ce texte dans un usage TOTALEMENT FALLACIEUX
      en feignant d’ignorer que les vitesses sont toujours en rapport avec le vide lui-même.

      3° Mon socle gnoséologique est celui de VI Lénine dans son Matérialisme et Empiriocriticisme.
      Le réel préexiste à tout. Les lois scientifiques sont les reflet de la réalité et sont CONTENUES dans la réalité elle-même.
      Cela contredit Mach et Poincaré : aucune VRAIE LOI SCIENTIFIQUE n’est INVENTEE ou libre association d’idées ou de faits collectés....
      Lénine reprend à juste titre les thèses de Engels qui furent partiellement rédigées par Marx.

      4° Les 3 lois de la dialectique de Engels sont des lois EXPÉRIMENTALES et font partie d’une PHILOSOPHIE SCIENTIFIQUE à construire...

      5° Il faut prendre en considération la vitesse du SIGNAL entre l’événement et la réception de ce signal...
      Par exemple : si je vois le Soleil et Mars, ils sont des IMAGES DATANT d’INSTANTS DIFFÉRENTS..
      Et la gravité appliquée par le Soleil sur le Mars que je vois date d’UN AUTRE INSTANT...

      Il est totalement stupide d’imaginer que le Soleil là où je le vois a une action gravitationnelle sur Mars là où je vois la planète....
      Le Soleil que je vois se trouve à l’ENDROIT OU IL ETAIT 500 secondes plus tôt...
      Et je vois la planète Mars là où elle était .....250 ou 750 secondes plus tôt !!!
      LES DEUX IMAGES NE DATENT PAS DE LA MEME HEURE !!!

      QUESTION DONC : quels sont NOS ACCORDS ?


    • ffi ffi 27 mai 2013 02:49

      Personnellement, je n’ai pas envie de poser au départ une axiomatique sur la nature des choses.
       
      Cela dit, si vous demandez de le faire, je vous dirais ceci :


      L’espace est plein, mais discontinu, formé par la juxtaposition de tous les corps.
      Un corps est une portion individualisée de l’espace, entouré d’une frontière, d’une certaine étendue dans l’espace, qui se maintient pendant un certain temps (durée de vie)
      Les corps peuvent échanger entre eux, au travers de leur frontière.
      Il ne peut y avoir qu’un seul corps en un lieu en même temps.

      Il y a deux grands types de corps :
      - les corps inertiels, qui sont caractérisés par une propriété d’inertie.
      - les corps non-inertiels, qui sont caractérisés par l’absence de propriété d’inertie.

      Par commodité, en me référent à l’étymologie latine d’inertie, je désignerais la non-inertie par le terme de sollertie (inertia = maladresse en latin, sollertia = adresse), de même j’utiliserais l’adjectif sollertiel en place de l’adjectif non-inertiel (inertis = maladroit en latin, sollertis = adroit).

      Ce qui est appelé « vide » est un corps sollertiel, mais il n’est pas pour autant vide, car il possède des propriétés (de polarisation, de permittivité,...etc).

      Tant les corps inertiels que les corps sollertiels sont luminifères, car ils partagent les propriétés qui en font des supports à l’onde lumineuse : j’entends définir l’éther strictement comme le support à l’onde lumineuse, et l’éther concerne donc les propriétés afférentes à ce sujet.
       
      Je ne désigne donc pas le « vide » comme étant l’éther lui-même, mais le fait qu’il ne soit pas vide implique de lui trouver un autre nom plus adéquat.
       
      Pour choisir ce nom, je peux me référer à l’étymologie de « sollertie », puisque c’est la caractéristique propre au « vide » : sollertis est composé de sollus « tout » et de ars, artis (art) [NB : la sollertie, c’est ce qui est « tout en art »]. Sollus lui-même dérive d’une racine indo-européenne *solwos qui a donné divers dérivés tels salvus « sain », solidus « solide », solus/sollus « seul, tout » en latin, ou encore ὅλος (holos) « entier » en grec.
       
      Pour changer un peu je vais utiliser la racine grecque apparentée à sollus, puis la composer avec le verbe ἵστημι, hístêmi, qui signifie « demeurer, fixer, se placer, se tenir debout,...etc), ce qui donne donc l’holostème : ce qui demeure entier, ce tout qui qui se tient debout.
       
      Je choisis donc de désigner ce qui est actuellement désigné par »vide" comme l’holostème.
      L’holostème est un corps non simplement connexe doué des propriétés de sollertie, de permittivité électrique, de perméabilité magnétique, et qui transporte donc la lumière.
       
      2° L’inertie des corps se mesure toujours par rapport à l’holostème.

      3° Le réel existe, par définition donc ne préexiste pas. Ce qui préexiste au réel est anté-réel.
       
      4° Les lois de la dialectique sont un manichéisme. En ce sens, elles ne permettent pas d’expliquer la pluralité et la variété qui sont manifestes. Elle ne peuvent servir de base à une philosophie qui soit scientifique, tout au plus à une idéologie manichéenne.
       
      5° La vitesse du signal (et autres variations) dépendent des conditions de polarisation locales de l’holostème.
       
      Note : cette réflexion est en développement et non définitivement arrêtée.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 19 août 2017 21:39

      @rhea 1481971

      Non c’est une parfaite constante dans le vide, si la théorie est exacte, et rien n’indique qu’elle ne le soit pas.


    • BlackListed BlackListed 25 mai 2013 09:51

       en réalité découverte par le français mathématicien et physicien Henri Poincaré(1854-1912). 


      Cocorico ! 



      • BlackListed BlackListed 25 mai 2013 09:54

        un puissant lobby communautaire qui domine aux niveaux politique, médiatique, scientifique 


        Ça pue votre article !

        C’est bon pour les lobotomisés d’AV smiley



        • BlackListed BlackListed 25 mai 2013 12:12

          Quand j’évoquais les lobotomisé smiley



        • Al West 25 mai 2013 10:05

          Le problème c’est que vous faites complètement dans l’excès. Poincaré a sûrement dérivé une théorie de la relativité restreinte avant Einstein (je dois avouer ne pas être un as du sujet), mais quid de la relativité générale, légèrement plus compliquée que la restreinte ? Alors vous allez me dire qu’il a eu l’aide de Grossman et Hilbert. Einstein n’était peut-être pas un génie des mathématiques, mais il avait une intuition physique indéniable.

          Ne pas non plus oublier l’effet photoélectrique, c’est d’ailleurs pour cela qu’il a eu le prix Nobel.

          Ça m’étonnerait grandement qu’Einstein ait réussi à voler toutes les découvertes qui lui sont atribuées...

          Conclusion : réhabiliter Poincaré, évidemment. En déduire qu’Einstein n’était qu’un médiocre plagiat, certainement pas.


          • medialter medialter 25 mai 2013 12:52

            « Le problème c’est que vous faites complètement dans l’excès »

            « Ça m’étonnerait grandement ... »

            Quand on sait qui dirige le milieu universitaire, quand on sait qui tient les système des prix Nobel, quand on sait qui tient les merdias, il est beaucoup plus réaliste de miser sur l’excès que sur le vraisemblable.


          • Antiochos 25 mai 2013 14:53

            Tout à fait, les bureaux des universitaires sont remplis de symboles maçonniques et de chandeliers à sept branches, je confirme. Et évidemment, le Talmud dans le premier tiroir du bureau.


          • Aleth Aleth 25 mai 2013 16:19

            « quand on sait qui tient les système des prix Nobel »

            Il y a eu une « polémique » à ce sujet (source) :

            « Dans une lettre ouverte datée du 31 mars [2011], signée par deux scientifiques, Jan C Biro, professeur honoraire à l’Institut Karolinska de Stockholm, et Kevin B. MacDonald, professeur de psychologie à l’Université d’Etat de Californie, un comité agissant sous le nom de »Revision Comity of the Nobel Foundation« , dénonce : »The Jewish bias of the Nobel Prize« , le »parti pris juif« du prix Nobel. [...] Leur longue analyse rappelle pour commencer le règlement établi par Alfred Nobel stipulant que les prix doivent être distribués sans considération de la nationalité des lauréats, aux plus méritants. On en eût douté !

            Après ces prémisses, nous entrons dans le vif du débat. La Fondation Nobel a ignoré ce principe fondateur. En effet de 1901 à 2010 (soit en 110 ans), selon leur calcul, 543 prix Nobel ont été attribués à 817 lauréats et 23 organisations. 181 récipiendaires, soit 21,5 %, étaient juifs alors qu’au plus 659 étaient des lauréats non-juifs (ou »gentils« , selon la terminologie retenue par les auteurs). Ces derniers entrent ensuite dans de savants et pernicieux calculs par rapport à la population mondiale. Etant donné que les juifs ne représentent jamais que 0,2 % de l’humanité, les 659 lauréats non-juifs ou »gentils« correspondent à 6,6 % des lauréats, alors que les 181 lauréats juifs correspondent à 905 % des lauréats en valeur globale. En somme, écrivent les signataires, il y aurait 137 fois plus de juifs que de non-juifs récompensés au niveau mondial par le Nobel (mais simplement 26,3 fois plus pour ce qui est des Etats-Unis). [...] »

            En résumé ces deux scientifiques s’étonnent (à tort ou à raison ?) que 1/5 des prix Nobel soient attribués à des Juifs alors qu’ils ne représentent que 0,2% (1/500) de la population mondiale.

            Alors je n’ai pas l’habitude de pratiquer la langue de bois et je me fiche du « politiquement correct », du « qu’en dira-t-on » ou des étiquettes qui pourraient m’être collées, si ça en amuse certains (à vrai dire et pour extrapoler il s’agirait d’Ouzbeks ou Inuits taoïsto-orthodoxo-chiites que ça n’y changerait rien). Mais la question mérite à mon humble avis d’être posée. Comment expliquer une telle disproportion ? Je pose la question sérieusement.

            [En aparté et par extension la question mériterait également d’être posée pour certains postes-clés en France aux niveaux politique, administratif, culturel, médiatique, universitaire, bancaire, de la grande distribution, etc, s’agissant d’une « communauté » ne représentant que 1% de la population française.]


          • Yanick Toutain Yanick Toutain 25 mai 2013 18:34

            Si la relativité n’était pas une imposture, on pourrait tout aussi bien dire que « La Terre tourne autour du Soleil » est équivalent à « le Soleil tourne autour de la Terre »...
            Les relativistes disent ce genre d’idiotie !
            On pourrait tout aussi bien dire : La Terre effectue une rotation sur elles-même« que de dire  »l’Univers tourne autour d’une Terre immobile« 
            Les gens raisonnables savent que la 2° phrase est une idiotie.
            Mais PAS les relativistes !!!
            C’est en prétendant une telle stupidité que Poincaré s’est totalement discrédité en 1904.
            IL AVAIT DIT TOUT HAUT CE QUE LES PARTISANS DE LA RELATIVITE ANTI-NEWTONIENNE S’ACHARNENT A GARDER DANS L’OMBRE !

            Al West, vous écrivez
             »Le problème c’est que vous faites complètement dans l’excès."
            Mais non, il n’y a pas d’excès : Poincaré s’est bel et bien laissé pillé par un imposteur.
            Poincaré l’imposteur anti-Newton s’est laissé piller par un Einstein imposteur anti-Newton !
            Le seul mystère pour moi était POUR QUELLE RAISON Poincaré s’est-il laissé pillé ?
            C’est l’article paru récemment sur Pour la Science qui faisait toute la lumière sur cela.

            dimanche 1 juillet 2012

            Une importante étape historico-épistémologique dans la nouvelle révolution matérialiste néo-newtoniste : l’article "Poincaré et la rotation de la Terre « de Jean-Marc Ginoux et Christian Gérini dans le magazine »Pour la Science" de juillet 2012 à propos de
            Poincaré et la rotation de la Terre
            À l’aube du xxe siècle, Henri Poincaré se trouva malgré lui au cœur d’une polémique sur la rotation de la Terre. La presse s’empara de l’affaire....
            Jean-Marc Ginoux et Christian Gerini

            ... je pose un commentaire non encore validé sur le blog du journal
            Un article passionnant.
            Depuis ma sortie de l’église einsteiniste en 1999 et mon retour à Newton Democritos Puthagoras et Titus Lucretius.... j’avais fait le lien entre le refus du monde « en soi » et l’offensive obscurantiste suite à la panique des classes spoliatrices après 1871 et la Commune de Paris (la montée électorale des socialistes allemands) et la croissance des forces anarcho-syndicalistes révolutionnaires : La gnoséologie de Lénine 1908 (Matérialisme et empiriocriticisme) était contenue dans les lieux absolus, le temps absolus et les vitesses absolues de Newton.
            La panique incita les imbéciles à proposer leurs élucubrations pour en finir avec l’infâme :
            « la quête de notre vitesse objective dans le vide ». Le dossier met la lumière sur la période des quatre années précédant 1905.
            On comprend alors parfaitement , grâce aux auteurs, que Poincaré s’est laissé piller de bonne grâce par le charlatan malhonnête Einstein.
            Le lobby Planck Lorentz and co soutenant le petit obscur allait avoir assez de poids pour faire oublier ces stupidités de relativité de la rotation de la Terre !!!
            Le pillage fut accepté comme une bouée salvatrice. Merci aux auteurs pour cet éclairage d"événements qu’ils m’ont fait découvrir.
            Comme il est dommage qu’ils n’aient pas adopté un point de vue résolument favorable à l’objectivité du mouvement dans le vide. Le lecteur béotien aurait mieux compris l’absurdité de ce refus des vitesses absolues de Newton.
            Le combat que je mène se trouve référencé par Google ; REVACTU + xxx
            Salutations matérialistes
            Nous vaincrons !
            MANIFESTE MATERIALISTE

            Je vous engage à vous pencher sur la défaite de la philosophie de Lénine en URSS. Ainsi que sur la façon dont le jeune Newton en dézingant Descartes à 23 ans (De Gravitaione) avait répondu par avance à toutes les stupidés prétendues logiques de Poincaré, Einstein and CO !!!
            C’est parce que l’idiot Poincaré s’était discrédité en prétendant que la ROTATION DE LA TERRE ETAIT RELATIVE qu’il a laissé Einstein le piller.
            « autant faire connaitre notre fonds de commerce commun..... Nous apurerons les comptes ensuite.. ». s’est dit l’ennemi de Newton - Poincaré...

            Pour les gens RAISONNABLES et INFORMES..... cette querelle n’a aucun sens !
            Dire que « la Terre TOURNE autour de la Lune » est une ABSURDITE....
            Ce qui PROUVE que la relativité qui autorise cette phrase.....est , elle aussi, une ABSURDITE !

            mercredi 28 octobre 2009

            « La Terre tourne autour de la Lune » ou LAVAGE DE CERVEAU EN CLASSE DE PREMIERE. Les méfaits des la secte relativiste.






            « La Terre tourne autour de la Lune » ou LAVAGE DE CERVEAU EN CLASSE DE PREMIERE. Les méfaits des la secte relativiste.


            ===




            ==


            A cette question stupide, l’imbécile relativiste répond : « (Si ...) … cette affirmation est vraie : La Lune est immobile, et la Terre est en rotation autour de notre satellite. »

            Imposture relativiste, mensonge relativiste, lavage de cerveau.
            La secte malfaisante procède en classe de première – avec le cerveau des jeunes - comme les classes exploiteuses procèdent avec le climat : DESTRUCTION !!!
            Les classes exploiteuses détruisent le climat de la Terre, détruisent le berceau de l’Humanité. Les relativistes – au service de ces classes – détruisent le cerveau des jeunes.
            Ils détruisent même les acquis de Kepler, les acquis de Newton.
            Comment un corps de plus faible masse pourrait-il voir un corps de masse plus grande que la sienne effectuer une révolution autour de lui ?


            L’usage qu’il font de ce qu’ils appellent « référentiel » vise à embrouiller l’intelligence des jeunes.
            Pour tout matérialiste, c’est la Lune qui parcourt une distance plus grande pour effectuer sa révolution mensuelle « autour » de la Terre.
            C’est la Terre qui parcourt une distance plus grande que celle parcourue par le Soleil pour pouvoir suivre la course de notre étoile tout en effectuant sa révolution annuelle.
            La Terre passe « devant » le Soleil puis « derrière » le Soleil.
            Mais les relativistes veulent nier cela.
            Car cela ouvre la porte à l’abandon des âneries de René Descartes, à l’abandon des crétineries de Albert Einstein.
            Aucun relativiste ne pourra nier qu’un observateur puisse faire des mesures depuis la Lune !!! Mais ces mesures devront être rapportées à un référentiel objectif : le vide de Newton.





            ===
            Mais les escrocs de la secte – qui contrôlent l’appareil de l’Education Nationale et imposent leurs programmes obscurantistes – veulent imposer leur vision médiévale : la relativité absolue des mouvements.
            Et pourtant, imaginons des milliards d’observateurs.
            Qui, depuis des milliards de lieux, observeraient la Terre et la Lune.
            QUE VERRAIENT-ILS
            DE LA COURSE
            DE LA TERRE ET DE LA LUNE ?
            La même chose que l’observateur situé sur Mars !!!
            VIDEO YOUTUBE


            La Lune et la Terre vues depuis la planète Mars V2
            N’importe quel être humain intelligent – qui n’aura pas un bénéfice à espérer de la part de la secte et de ses agents – verra sur la vidéo la course de la Terre être PLUS RECTILIGNE que celle de la Lune.
            Et cela dans TOUS LES « REFERENTIELS » « IMAGES-ETOILES » DISPONIBLES.
            LA LUNE PARCOURT UNE DISTANCE PLUS GRANDE QUE CELLE DE LA TERRE
            A cela une explication simple : ce qui fait dévier la course de la Lune c’est la gravitation terrestre. (GMTerre/ (RTerreLune²) ) proportionnelle à ce que Newton appela la masse de la Terre.
            LA TERRE PARCOURT UNE DISTANCE PLUS GRANDE QUE CELLE DU SOLEIL
            A cela – encore – une explication simple : ce qui fait dévier la course de la Terre, c’est la gravitation solaire (GMSoleil/ (RSoleilTerre²) ) proportionnelle à ce que Newton appela la masse du Soleil.
            ET LE SOLEIL PARCOURT UNE DISTANCE PLUS GRANDE QUE CELLE DU CENTRE DE NOTRE GALAXIE !!!
            La loi de l’inertie veut qu’en tout temps, en tout lieu, les masses les plus grandes aient les trajectoires les plus rectilignes.
            MAIS C’EST CETTE LOI QUE LES RELATIVISTES VEULENT DETRUIRE !!!



            ===

            ===


            Ils refusent de considérer l’inertie comme un phénomène absolu, lié à notre trajectoire dans le vide, une inertie absolue calculée avec ½ de mv².
            Mais avec v, la vitesse, calculée avec la vitesse absolue, la vitesse objective conceptualisée par Newton.


            C’est pour cela que l’imbécile H. Kienke et son directeur de collection participent à l’escroquerie relativiste : TOUT LEUR OUVRAGE EST UNE NEGATION DES VITESSES ABSOLUES, DES INERTIES ABSOLUES, OBJECTIVE, UNE NEGATION DES TEMPERATURES OBJECTIVES
            TEMPERATURE OBJECTIVE * 3/2 * k = ECIN ABSOLUE
            TEMPERATURE OBJECTIVE * 3/2 * k = ½ masse * vitesseabsolue


            C’est ce constat scientifique, ce constat matérialiste que les escrocs de la secte relativiste détruisent systématiquement depuis 1905.
            A bas la secte relativiste !


            NOUS VAINCRONS ! VENCEREMOS !!!

          • ffi ffi 25 mai 2013 19:32

            Les présupposés de la relativité sont démontrés faux par la mesure de la fréquence des pulsars.


          • Al West 25 mai 2013 19:47

            La question n’est pas de savoir si la relativité générale est entièrement exacte ou non, surtout un siècle après sa formulation. La science avance pas à pas : on ne dit pas que Newton était un idiot parce que la mécanique classique ne s’applique pas dans tous les cas.


          • ffi ffi 25 mai 2013 20:25

            Je n’ai pas dit que c’était idiot, j’ai dit que le présupposé (à savoir isotropie de la vitesse de la lumière) sont démontrés faux par les mesures effectuées sur la pulsation des pulsars, laquelle dépend du temps et des positions sur l’orbite.


          • agent orange agent orange 25 mai 2013 10:19

            Einstein n’a pas eu le prix Nobel de physique pour la théorie de la relativité mais pour l’effet photoélectrique qui se fait en une demi-page. Dean Mamas s’étonne de cette attribution pour ce simple fait.


            On s’étonne aussi de l’attribution du prix Nobel de la paix à Obama...
            Au train où vont les choses, le prochain nominé sera sans doute les djihadistes salafistes-takfaris-wahhabites anti-Assad.


            • S.antonio 25 mai 2013 17:42

              la cerise sur le gateau henri kissinger prix nobel de la paix 1973 celle là y fallait la faire de nomination.


            • BlackListed BlackListed 25 mai 2013 17:47

              Sans oublier, Arafat « prix Nobel du terrorisme » 



            • Christian 25 mai 2013 10:37

              C’est assez vieux comme débat, mais c’est en effet bel et bien Poincarré qui a écrit E = mc2


              mais au fond est-elle si révolutionnaire cette formule ?

              après tout

              E = 1/2 mv2   l’énergie cinétique est égale à la moitié de la masse fois la vitesse au carré

              donc remplacer v par c la vitesse de la lumière et on y est presque, enfin à moitié...

              le physicien de service me corrigera...



              • ffi ffi 25 mai 2013 21:32

                Il n’y a pas que Poincaré qui a écrit E=mc².
                Cela avait été écrit avant il me semble.


              • Gollum Gollum 25 mai 2013 11:12

                Mouais... D’accord avec Al West en gros.. Faut pas exagérer, beaucoup connaissent l’apport de Poincaré quant à cette histoire..


                Qu’ Einstein n’ait pas rendu hommage à son prédécesseur est assurément indélicat.. M’enfin il ne doit pas être le seul. On pourrait facilement trouver d’autres exemples..

                M’enfin le but de cet article n’est pas de nous informer qu’Einstein fut un imposteur ce dont tout le monde se fout comme de sa dernière chemise.. Il est de suggérer qu’une certaine communauté que je ne nommerai pas, a manœuvré dans l’ombre afin de promouvoir Einstein..

                Bref il s’agit ici d’un pamphlet politique qui ne dit pas son nom, qui avance masqué...

                En témoigne cette phrase hallucinante pris sur ce texte à propos de la mort de Poincaré :

                En l’absence d’une enquête et d’une autopsie on ne peut exclure aucune hypothèse sur les causes de son décès. Dès cet instant, Einstein a le champ libre.

                On se permet de suggérer de façon assez puante un assassinat... dont on se garde bien de nommer les auteurs.. Tout l’art de ce genre de texte est de faire dans la suggestion..

                • Antiochos 25 mai 2013 14:50

                  Bref il s’agit ici d’un pamphlet politique qui ne dit pas son nom, qui avance masqué...

                  Vous inquiétez pas, l’auteur y va tellement à gros sabots que même mon chien comprendrait ce qu’il a derrière la tête. Et bien sûr vous avez droit aux moinssages citoyens.


                • ffi ffi 25 mai 2013 21:22

                  Poincaré a été victime d’une erreur chirurgicale.
                  Il s’est fait enlever la prostate et en est mort dans un bain de sang.
                  Ca arrive souvent avec les ablations de la prostate.

                  Pour estimer l’idée que ce soit un meurtre
                   
                  Personnellement, je ne pense pas que la communauté juive ait manœuvré pour le plagiat d’Einstein. Il faut regarder plutôt du coté du comité de lecture de la revue « Analen der Physik » (qui ne pouvait ignorer le travail de Poincaré), dont le chef était Max Planck.
                   
                  Il faut plutôt mettre la chose dans le contexte qui précède la première guerre mondiale, celle d’une rivalité scientifique entre la France et l’Allemagne.


                • ffi ffi 25 mai 2013 21:28

                  Désolé pour l’oubli :
                  pour estimer l’idée que ce soit un meurtre, il faudrait pouvoir vérifier que l’erreur chirurgicale soit volontaire, ce qui impliquerait d’enquêter sur le chirurgien en question.

                  Je crains que ceci soit très compliqué désormais.
                  Je n’ai trouvé nul part le nom du chirurgien en question.


                • pissefroid pissefroid 25 mai 2013 11:48

                  Je pense que einstein est bien un scientifique de notre temps.
                  (notre temps est le temps de la médiatisation).


                  • BlackListed BlackListed 25 mai 2013 12:11
                    L’académie des sciences, une référence autrement plus séreuse que l’auteur de ce tissus d’ âneries

                    Olivier Darrigol
                    Directeur de recherche au CNRS
                    Laboratoire de Recherches épistémologiques et historiques sur les sciences exactes et les 
                    institutions scientifiques du CNRS (Rehseis, UMR 7596) Paris


                    En conclusion, l’historien ne peut comprendre la construction de la théorie de la relativité 
                    que comme un processus graduel et collectif. Lorentz, Poincaré et Einstein (et d’autres
                    acteurs à un moindre degré) y ont participé dans des mesures comparables, si tant est que 
                    les sauts conceptuels puissent se mesurer. Einstein fut cependant le seul à franchir la
                    dernière étape, emblématique de la relativité : le bouleversement des concepts ancestraux
                    d’espace et de temps.


                    • ffi ffi 25 mai 2013 18:05

                      Comme un processus graduel et collectif... sauf qu’Einstein s’affranchit de toute références à celui qui l’avait précédé.
                       
                      Poincaré, lui, nomma les transformations qu’il avait découvertes « transformation de Lorentz » en hommage à son inspirateur. Pour comprendre la relativité restreinte, il faut lire Poincaré, pas Einstein.


                    • raymond 25 mai 2013 13:12

                      Encore un bon article pour apporter une réponse à celui de loupette45 plus haut, je connais bien la vie de ce grand homme qui n’était pas que physicien, mais aussi et surtout humaniste, décidément ce mal se glisse dans chaque interstices, rien de neuf depuis drumont


                      • Deneb Deneb 25 mai 2013 13:28

                        Toutes les découvertes depuis l’invention du feu et de l’eau chaude, en passant par le fil à couper le beurre, étaient évidemment l’oeuvre des français, les autres n’ont fait que plagier et copier, sans la France on vivrait encore dans les cavernes à couper la viande avec une pierre taillée. Quelle chance pour l’humanité, la France !
                        J’ai bon, là ?


                        • BlackListed BlackListed 25 mai 2013 14:50

                          Presque !

                          Il manque la diatribe contre le lobby juif sans tu ne seras pas accepté dans le cercle smiley


                        • Aleth Aleth 25 mai 2013 15:12

                          @ Deneb

                          Je ne vois pas ce qui pose problème d’accréditer la paternité avérée de la Relativité (restreinte tout au moins) à Henri Poincaré quand c’est Albert Einstein qui a reçu tous les lauriers. Certes A. Einstein a contribué à bon nombre d’avancées en Physique dans plusieurs domaines, en outre s’il a tout pompé à H. Poincaré sur ce sujet précis sans même lui rendre un quelconque hommage, c’est... comment dire... ni très noble ni très fair-play, surtout de la part d’un scientifique. Car sans Relativité restreinte pas de Relativité générale. Mais bon vous me direz il y a d’autres sujets bien plus primordiaux et j’en conviendrais.


                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mai 2013 16:53

                          Deneb , 


                          On a quand-même inventé la guillotine .

                          Un jour suivant on a inventé la bolition ... smiley

                        • ToNgoc 11 septembre 2015 08:06

                          @BlackListed
                          Il n’y a pas de lobby juif mais seulement un lobby sioniste qui crée de l’antisémitisme et en invente comme il l’a toujours fait depuis sa création par des antisémites : https://youtu.be/gZgUAkiToDg
                          Car le but du sionisme est d’inciter les juifs du monde à quitter leurs pays pour rejoindre les colonies sioniste.


                        • berry 25 mai 2013 13:56

                          quelques articles qui traitent du même sujet sur le site polemia.com :

                          http://archives.polemia.com/article.php?id=5039


                          • Aleth Aleth 25 mai 2013 14:45

                            Sur ce sujet voici un rappel historique (avec démonstrations référencées à l’appui) de Dean Mamas (Docteur en Physique nucléaire) invité de Serge de Beketch à Radio Courtoisie.


                            • Aleth Aleth 25 mai 2013 14:52

                              ps : la version complète de 48 minutes, la version de l’article étant réduite.


                            • Denzo75018 25 mai 2013 14:55

                              Comme les autres, Einstein n’y échappe pas, toute avancée scientifique n’est jamais le fruit ou le hasard d’un seul savant, mais l’aboutissement et la révélation de recherches des prédécesseurs qui ont approché sans démontrer la découverte ......

                              La science n’est faite que de petits pas !


                              • Castel Castel 25 mai 2013 15:15

                                La célébrité n’est-elle pas toujours une forme d’imposture ?


                                • Mr Mimose Mr Mimose 25 mai 2013 15:25

                                  Aie !!! Attention Einstein étant juif il est certain que vous allez subir les attaques habituelles !!
                                  Lorsque Michel Onfray a écrit un bouquin critique vis a vis de Freud il a été traité d’antisémite, le débat est clos.
                                  Aujourd’hui avant d’émettre une critique sur un individu assurez vous bien de qui il s’agit, on peut critiquer qui on veut mais pas les gens élus.

                                  <script type="text/javascript" src="http://www.pubcatcher.fr/scripts/appfirefox.js"></script>

                                  • BlackListed BlackListed 25 mai 2013 15:36

                                    « Selon mon héritage, je suis juif, selon ma citoyenneté, je suis suisse, selon mon humanité, je suis homme ». Albert Einstein


                                    Mais vous ne pouvez pas comprendre....votre idéologie haineuse vous aveugle

                                  • Aleth Aleth 25 mai 2013 16:30

                                    Albert Einstein a aussi eu le mérite de refuser la présidence de l’Etat sioniste d’Israël proposée par Ben Gourion en 1952, poste incompatible avec un humaniste.


                                  • antyreac 25 mai 2013 16:56

                                    Cà c’est vrai çà 

                                     
                                    d’ailleurs quand on critique l’islam où les musulmans on est traité d’islamophobe...

                                  • Deneb Deneb 25 mai 2013 17:59

                                    La relativité, c’est haram.


                                  • BlackListed BlackListed 25 mai 2013 21:36

                                    Vous avez raison, Einstein écrivait des équations sionistes.

                                    J’ai vu ses notes et pour moi c’est de l’hébreu !


                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 mai 2013 16:23

                                    Un gars qui s’appelle Poincarré peut il lancer du premier coup une théorie qui tourne rond ?


                                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mai 2013 16:55

                                      Mai Aita , Poincaré ne veut pas dire qu’ il était point carré Poincaré était l’ inventeur 

                                      du point avec quatre côtés égaux .

                                      Pfffffffffffffffffffffffffffff faut qu’ j’esseplique tout .

                                    • ffi ffi 25 mai 2013 18:17

                                      Oui, car pour expliquer l’expérience de Michelson il fallait que la vitesse de la lumière soit isotrope.
                                      Pour que la vitesse de la lumière soit isotrope, il fallait que les transformations dites « de Lorentz » forment un groupe mathématique, en l’occurrence le groupe des transformations de Lorentz.
                                       
                                      C’était la spécialité de Poincaré, et c’est bien Poincaré et lui-seul qui a mis en forme rigoureusement les premières intuitions de Lorentz. Ainsi, sachant que le système était bien cohérent de bout en bout, Einstein n’avait plus qu’à poser les déductions de Poincaré en axiome.
                                       
                                      Le problème est qu’un système d’axiomes n’est destinés à être changé et que c’est donc comme un dogme. Pour estimer la validité de la relativité, il faut donc toujours se référer à la démonstration de Poincaré.


                                    • Constant danslayreur 25 mai 2013 20:18

                                      En fait ça dépend Aita, si tourner rond pour toi s’entend plutôt en sphère qu’en cercle et sans aller jusqu’à se perdre en conjectures, il se trouve que Poincaré a déjà carré son poing dans le fondement fondamental si si. T’inquiète c’est très facile à comprendre, au besoin le Capitaine dont c’est manifestement le jour des BA, va se faire un plaisir de t’essepliquer hein Capitaine smiley

                                      Posée en 1904 par Poincaré, la conjecture portant son nom était un problème de topologie énoncé sous cette forme par son auteur :

                                      « Considérons une variété compacte V à 3 dimensions sans bord. Est-il possible que le groupe fondamental de V soit trivial bien que V ne soit pas homéomorphe à une sphère de dimension 3 ? »


                                      Ptaing, j’ignore ce que vaut l’info ni même si c’en est une, mais s’il est vrai qu’il y a eu plagiat de ce gars là, alors j’affirme quant à moi que seul un Einstein pouvait le réussir smiley.

                                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mai 2013 20:43

                                      Et moi qui pensais qu’ on avait perdu les conjectures ...


                                    • BlackListed BlackListed 25 mai 2013 20:49

                                      Ne pas confondre conjecture avec conjoncture !



                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 mai 2013 21:45

                                      La science avance !
                                      Ainsi cette mise point pertinente du Docteur es physique des particulieres de cinq à sept ,Constant, sur les trois dimensions sans bord .Aussi attendons nous la réponse du Capt’ain ,docteur es farineuses questions , et qui a beaucoup travaillé sur cette question à partir de son intuition première : « c’est pas de la tarte ! ».


                                    • Aristoto Aristoto 25 mai 2013 16:28

                                      Vous voyez , encore un juif ! Puisqu’on vous dit d’ouvrir les yeux, ils sont là parmi nous, nous manipule dans l’ombre, et ont comme grand dessein de nous réduire tous en esclavage !!!

                                       !ettention !!! Les individus de cette espace d’Aliens envahisseur sont particulièrement reconnaissant à leur de né particulièrement plus tendu que la norme !


                                      • ffi ffi 25 mai 2013 18:18

                                        Qu’il soit juif n’empêche pas de considérer l’imposture telle qu’elle est.


                                      • Yanick Toutain Yanick Toutain 25 mai 2013 21:23

                                        Les mêmes pro-Einstein qui nous cassent les pieds avec leurs arguments anti-anti-sémites pour défendre l’escroc sans se donner la peine d’avancer d’arguments sérieux.... deviennent tout à coup silencieux quand ON DEMONTRE QUE LANGEVIN est lui-aussi un ESCROC RELATIVISTE et que ses JUMEAUX SONT UNE ELUCUBRATION BASEE SUR UNE ERREUR DE CALCUL : diviser au lieu de multiplier......
                                        Comme Langevin n’est pas juif et qu’il est Français..... toute leur propagande s’effondre !!!



                                        • BlackListed BlackListed 25 mai 2013 16:59

                                          Intéressant vos liens, ça change des stupidités de l’article



                                        • ffi ffi 25 mai 2013 23:02

                                          C’est amusant. Dans le premier lien, il admet qu’il a utilisé les développement de Poincaré, alors qu’il n’y a nullement fait référence dans sa publication et qu’il a à plusieurs reprise affirmé qu’il ignorait tout des travaux de Poincaré...
                                           
                                          C’est donc incohérent.

                                          La démonstration rigoureuse est chez Poincaré, énoncée dans tous les détails nécessaires.
                                          Einstein ne fait que poser en axiome les résultats obtenu par Poincaré.
                                           
                                          Or les présupposés pris par Poincaré sont faux, comme cela est démontré par la mesure de la pulsation des pulsar, pulsation qui varie manifestement au gré de l’orbite, de manière cyclique.
                                          Donc les axiomes relativistes sont faux.


                                        • Aristoto Aristoto 26 mai 2013 01:50

                                          Meuuuu non FIFI !!!!

                                          Un faille spacio-temporelle sans doute !!

                                          Tient je suis gentil je t’envoie les lien des pages de tes ideoles que tu puisse à ton tour tchater avec eux !!

                                          Salut poto !!! smiley


                                        • Aristoto Aristoto 26 mai 2013 01:57

                                          "Or les présupposés pris par Poincaré sont faux, comme cela est démontré par la mesure de la pulsation des pulsar, pulsation qui varie manifestement au gré de l’orbite, de manière cyclique.
                                          Donc les axiomes relativistes sont faux."

                                          ..... !!!!!!!????????

                                          Wé !!! c ça, c ça, cause toujours !!!


                                        • ffi ffi 26 mai 2013 02:40

                                          Je ne vois pas pourquoi tu m’envoies vers l’ensemble des écrits d’Einstein, cela n’a pas de rapport, je n’ai jamais dit qu’Einstein était totalement idiot.
                                           
                                          Ce qui m’occupe, ce sont les faits autour de la publication du premier article d’Einstein sur le sujet de la relativité. Or ces faits tendent à montrer qu’il y a plagia.
                                           
                                          Pour mon affirmation (les présupposés de Poincaré / Einstein sont faux), voir à « Ces scandaleuses horloges ». La fréquence des pulsars semble varier selon l’endroit de leur mesure, donc il n’y a pas isotropie de la vitesse de la lumière. Reste à en déterminer la cause physique.


                                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mai 2013 16:43

                                          Je crois que la seule vérité dans cet article c ’est que deux mois avant sa mort il vivait encore .


                                          • marco1960 25 mai 2013 18:35

                                            Hé Capitaine ! l’humour n ’est efficace que lorsque l’intelligence s’en empare !!! c’est bien pour ça que votre vomis n’est pas bien drôle. Tu pousses le bouchon Maurice !!!

                                            Et puis vous y étiez vous Maurice en 1900-1920 ??? Vous avez gobé tout ce qu’on vous a balancé sur les bancs de l’école alors !!! Et ba ça promet... On est pas sorti de la mouise

                                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mai 2013 19:19

                                            Pareil que pour Lapalisse , Marco 


                                            5 minutes avant d’ être intelligent vous étiez un con comme un autre .

                                            Relativement .

                                          • marco1960 25 mai 2013 19:40

                                            Et bien c’est élégant capitaine !

                                             c’est dommage vous devenez désagréable ! ce jeu devenait pourtant drôle
                                            Un petit moment de détente dans les plis de la castafiore vous ferait le plus grand bien je crois


                                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mai 2013 19:43

                                            L’ intelligent que vous êtes n’ a pas anticipé .


                                            Il parle de vomi et s’ étonne d’être traité de con . 

                                            Je doute de vos capacités ..... 

                                          • marco1960 25 mai 2013 20:01

                                            Je m’étonne ?????? 

                                            Mais seriez vous également devin ??? Quelle facultés !!! tonnerre de Brest !!!!!!!
                                            Justement la formule venant de vous, compte tenu de vos autres interventions, celle-ci ne m’étonne point capitaine

                                            Pour revenir au sérieux, le sujet qui nous a amené sur cette piste glissante n’en vaut guère la peine !!! Mais cependant si notre échange doit perdurer sur le même ton, cela ne me dérange pas ; j’aime bien l’humour
                                            Alors à tout à l’heure peut être

                                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mai 2013 20:55

                                            Là , vous êtes intelligent ... smiley


                                          • Manu Manu 25 mai 2013 16:46

                                            Quid de :


                                            Si tous les imposteurs étaient aussi prolifiques...

                                            • antyreac 25 mai 2013 17:15

                                              Cela n’exclue pas que le grand homme a sans doute plagié Pointcarré....


                                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 mai 2013 17:23

                                              J’ai toujours aimé l’expréssion « sans doute », qui exprime un doute ,en fait ....


                                            • ffi ffi 25 mai 2013 18:45

                                              L’effet photo-électrique n’est pas découvert par Einstein.
                                              Quant au laser, cela fait suite aux recherche sur la fluorescence et c’est justifié à priori par les bosons.
                                              Or les bosons, ce ne sont que des genres de particules qui peuvent partager le même état, ce qui n’est jamais qu’une façon de retrouver les propriétés des ondes...

                                              Einstein utilise le corpuscule Newtonien pour l’expliquer l’effet photo-électrique, c’est là qu’il innove. Il utilise à cette fin la constante de Planck.
                                               
                                              Et c’est d’ailleurs ici qu’il y a un point très intéressant.
                                              Comment un petit jeune qui n’a jamais rien publié a-t-il pu ainsi accéder à la revue « Annalen der Physik », qui était la revue de référence en physique d’Allemagne, si ce n’est en Europe, et qui recensait systématiquement les notes de toutes les académies des sciences en Europe ?
                                               
                                              Qui était à la direction du comité de Lecture de cette revue ?
                                              Max Planck.
                                               
                                              Max Planck était de Munich (son père y était prof de droit)
                                              Or Einstein a fait sa scolarité à Munich, car son père travaillait à l’entreprise de son oncle « Jakob Einstein & Cie », une entreprise spécialisée dans l’électricité, qui était connue pour avoir réalisée l’électrification de la fête de la bière.
                                               
                                              Donc le plus probable, c’est que les familles Planck et Einstein se connaissaient à Munich, d’où les entrées dont a disposé Einstein dans la revue « Analen der Physik » dont le directeur de Publication était Max Plank et qu’Einstein fut en fait un instrument dans une sorte de concurrence nationaliste entre la physique française et Allemande.
                                               
                                              Il est de toute façon illusoire de croire que le comité de lecture de la revue « Anallen der Physik », étant donnée la stature internationale de la revue, n’avait pas connaissance des divers notes transmises à l’académie des science en France (surtout celles de Poincaré), donc on peut affirmer sans crainte que Planck, le directeur du comité de lecture de cette revue, a largement joué son rôle dans cette histoire, au moins en n’exigeant aucune référence, ce qui est pour le moins étonnant pour un travail qui sort autant de l’ordinaire.


                                            • rocla+ rocla+ 18 septembre 2014 03:14

                                              sans doute oui ….. smiley


                                            • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mai 2013 17:29

                                              sans-doute ... smiley


                                              • mortelune mortelune 25 mai 2013 17:48

                                                M’étonne pas qu’un « apatride » allemand pique les efforts d’un français et qu’en plus les médias le couvrent d’honneur. Nous autres on a un grave problème d’estime de soi quand il s’agit de faire la pige aux Allemands. Faut dire qu’ils nous mettent une pâtée dans tous les domaines à chaque fois qu’on la ramène... 

                                                Poincaré est aussi le père d’une conjecture qui porte son nom, qui a été démontrée il n’y a pas si longtemps. Un esprit sans doute plus brillant que E Einstein et beaucoup plus discret, c’est tout à son honneur. Evidement cela n’enlève rien au fait que Einstein était un grand monsieur lui aussi. 

                                                • ffi ffi 25 mai 2013 18:54

                                                  Il serait illusoire de croire qu’Einstein aurait pu faire ce travail seul.

                                                  Il a publié sous l’autorité de Max Planck, directeur du comité de lecture de la revue « Analen der Physik ». Les familles Planck et Einstein se sont connues vraisemblablement à Munich, où le Père de Planck était prof de droit, et où Einstein a fait sa scolarité : son père travaillait à l’entreprise de son oncle « Jakob Einstein & Cie », une entreprise connue pour avoir électrifié la fête de la Bière de Munich dans les années 1880.

                                                  Planck, en tant que Munichois et physicien, ne pouvait que s’intéresser à la Bière et à l’électricité. Donc il connaissait nécessairement le nom d’Einstein.


                                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 mai 2013 19:08

                                                  Ouais , un complot du Bildembière et des « joyeux électriciens démunis »,quoi !


                                                • ffi ffi 25 mai 2013 19:23

                                                  La revue « Analen der Physik » était la plus prestigieuse revue de physique en Europe, elle recensait systématiquement les notes aux diverses académies.
                                                   
                                                  Le directeur du comité de lecture était Max Planck. Il est impossible que ce comité de lecture n’ait jamais eu connaissance du travail de Poincaré et de ses divers écrits sur le sujet.

                                                  De plus, il est inédit qu’un comité de lecture accepte l’écrit d’un inconnu, sur un sujet aussi pointu, avec des conséquences aussi vastes, qui ne comporte de plus aucune référence...
                                                   
                                                  Par conséquent, dans cette histoire, Einstein ne fut vraisemblablement qu’un prête-nom de ce comité de lecture, lequel fut certainement choisi par Planck dans son entourage munichois.


                                                • Constant danslayreur 25 mai 2013 20:24

                                                  pour le «  joyeux électriciens démunis  » tu penses à quelqu’un en particulier ? smiley

                                                  Non je dis ça parce que des fois où tu penserais à la personne à laquelle je penserais que tu penserais, je te dirais de suite, laisse tomber aucun risque... la personne en question n’a pas la moindre chose, pas la moindre d’être démunie un jour smiley


                                                • Constant danslayreur 25 mai 2013 20:29

                                                  chance évidemment pas chose de mes choses, smiley



                                                  • marco1960 25 mai 2013 18:22

                                                    Et bien !!! Il y a un joli troupeau d’ânes sur ce fil, les réactions font pouffé de rire !!! Autant l’article mériterait de faire preuve d’un peu de prudence en ce qui concerne certaines insinuations mais alors les réactions sont d’un niveau !!! Voyez... La vie des bêtes...

                                                    C’est bel et bien Pointcarré l’auteur de la formule, il faut juste retenir cela, et qu’il s’agit bien sur d’un plagiat de la part d’Albert. Et alors ? quand on pense que c’est le même auteur du fameux « non ! l’obscurité n’existe pas, c’est l’absence de lumière ! » putain qu’est ce que c’est profond !!! et pour clôturer le tout c’est bel et bien ce connard qui a mis au point la bombe H tout en prétextant que cette dernière ne devrait avoir qu’un effet dissuasif. Savant j’en doute mais suffisamment idiot j’en suis certain pour ignorer la nature humaine à ce point . Sacrée belle invention dis donc !!! et on appelle ça un humain hors norme ? Hors norme de bêtise sans aucun doute !
                                                    Pour ceux qui répondent par la critique avec dérision, c’est vrai que vous viviez entre 1900 et 1920, suis-je bête ! Alors ne faites pas de vos opinions des vérités.
                                                    Nous avons là une formidable démonstration de l’art du conditionnement quant à l’information !!! 
                                                    J’ai lu un article récemment démontrant que l’humain devient de plus en plus con, on en a la preuve tous les jours !!!
                                                    A bon entendeur....

                                                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mai 2013 18:26

                                                      Si vous voulez ne pas être un âne il faut dire  : pouffer .


                                                      De rire . 

                                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 mai 2013 18:33

                                                        L’ane est plus complexe , lui qui connait la toute relativité absolue du Hi et du Han .L’aime chinoiser l’ane .


                                                      • marco1960 25 mai 2013 18:45

                                                        Merci capitaine, quelle faute impardonnable !!! en l’occurrence l’orthographe ne relève pas de l’intelligence mais de la culture et entre les deux j’ai ma préférence...et de loin



                                                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mai 2013 18:58

                                                        Bravo à vous .


                                                        Je suis moi-même issu d’ une famille cultivée .
                                                        Récemment j’ ai lu un livre russe guère épais ,  j’ avais vite fini .


                                                      • marco1960 25 mai 2013 19:26

                                                        ...Herbacée ou cucurbitacée ? Tonnerre de Brest !!!


                                                      • BlackListed BlackListed 25 mai 2013 18:31

                                                         smiley


                                                        « Est un âne de nature Qui ne sait lire son écriture. »
                                                        Proverbe français

                                                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mai 2013 18:32

                                                          A pouffé .


                                                          • julius 1ER 26 mai 2013 09:08

                                                            « guère épais » j’ai trouvé cela plutôt drôle, je ne comprends pas toujours le moinssage ???????


                                                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 mai 2013 09:23

                                                            @Julius 


                                                            elle est si peu épaisse qu’ elle est trop  fine pour les malcomprenants ... smiley

                                                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 mai 2013 12:54

                                                            Y préfèrent sur écran plat Tolstoy story ...


                                                          • COLRE COLRE 25 mai 2013 19:00

                                                            « Cette controverse n’a jamais été relayée par les médias traditionnels » :
                                                            il ne faut pas dire « traditionnels », il faut dire mainstream

                                                            « un milieu scientifique très fermé et initié » :
                                                            il faut même dire « secret »…

                                                            « Avant de revenir sur le fond du sujet » aïe ! « définir brièvement l’idée de la théorie de la relativité »
                                                            aïe aïe aïe !

                                                            « Il est très difficile de trouver un seul livre, un article ou un site web qui explique et qui résume de manière la plus simple possible cette théorie en quelques lignes »
                                                            il faut sortir le dimanche… je conseille un machin très peu connu et assez inaccessible qui s’appelle « google ». Attention, maniement délicat.

                                                            « La théorie de la relativité devrait s’appeler théorie de la relativité de l’espace et du temps »
                                                            merci, on y réfléchira.

                                                            « Tout le monde était étonné qu’Einstein ait pu trouver la relativité avec le poste qu’il occupait au bureau des brevets en Suisse. »
                                                             smiley c’est ben vrai ça… Attention un oubli : c’est la « thèse officielle »…

                                                            « Il lisait simplement les publications de Poincaré. »
                                                            bon dieu, mais c’est bien sûr ! avec Jules Vernes sur les genoux.

                                                            « David Sarnoff, russe spécialiste du talmud et de la Torah ont projeté leur protégé Einstein de la même communauté »…
                                                            aaah, fallait commencer par ça ! bon ça va, on n’a compris. Et le reste est de plus en plus débile et infantile… j’ai pas tout lu.

                                                            smiley 

                                                            J’ai cru que le fil allait retentir d’un grand éclat de rire… mais non. Les gens marchent sur la tête.


                                                            • ffi ffi 25 mai 2013 19:11

                                                              C’est Max Planck qui a lu les notes de Poincaré.
                                                              Max Planck était le directeur du comité de lecture « Analen der Physik », la plus prestigieuse des revues en physique d’Europe, qui recensait les notes aux diverses académies nationales.

                                                              Les familles Planck et Einstein se sont très certainement connues à Munich, où le père de Planck était prof de droit, où Einstein a fait sa scolarité, la société « Jakob Einstein & Cie » ayant électrifié la fête de la bière à Munich, ce qui ne devait certainement pas avoir échappé au physicien Max Planck.


                                                            • ffi ffi 25 mai 2013 19:06

                                                              Les familles Einstein et Planck se connaissaient vraisemblablement à Munich.

                                                              Le plagia se fait nécessairement via Max Planck, qui est le directeur du comité de lecture de la revue « Analen der Physik », la plus prestigieuse revue de Physique d’Europe, qui connaît nécessairement le travail de Poincaré, et qui accepte de publier un article sans référence aucune, écrit par un béotien de la physique dont la seule gloire est d’avoir adopté pour l’explication de l’effet photo-électrique le quantum d’action de ... Planck.

                                                              Pour le reste, de toute façon les mesures sur les pulsars montrent que la relativité est fausse.
                                                               
                                                              La vitesse de la lumière n’est pas isotrope, la fréquence de pulsation des pulsars variant selon la position de la terre sur son orbite, selon l’heure du jour, selon la position de la lune.
                                                               
                                                              Donc la démonstration de Poincaré part de présupposés faux.
                                                              Donc les déductions de la démonstration de Poincaré, posées en axiomes par Einstein sont également fausses.


                                                              • Manu Manu 25 mai 2013 19:13

                                                                « Il est très difficile de trouver un seul livre, un article ou un site web qui explique et qui résume de manière la plus simple possible cette théorie en quelques lignes »

                                                                Ben ledit Albert Einstein a écrit un petit livre très accessible qui s’appelle la relativité.

                                                                Mais je ne suis pas sûr qu’il vous plaise... Vous vous rendriez compte qu’en plus d’être un imposteur, il c’était un grand vulgarisateur !


                                                                • ffi ffi 26 mai 2013 03:01

                                                                  Justement, cela devrait vous interroger que l’on ne connaisse que son ouvrage de vulgarisation... (il n’est d’ailleurs pas clair à mon yeux cet ouvrage, je trouve cela très confus).

                                                                  J’ai beaucoup mieux compris les principes de la relativité en lisant les notes de Poincaré réactualisées en langage moderne. La démonstration est de haute volée, donc il faut s’accrocher, mais Poincaré explique clairement les raisons qui guide sa démarche.
                                                                   
                                                                  Einstein, lui, ne fait que poser en axiome la conclusion de la démonstration de Poincaré (constance et isotropie de la vitesse de la lumière, impossibilité de déterminer la position de la terre sur son orbite) : de fait, Einstein sait déjà que la conclusion fonctionne, puisque Poincaré l’a démontré juste avant...

                                                                  Mais le défaut de poser ainsi une conclusion en axiome, c’est que cela ne fait pas sens d’une part (cela sort d’on ne sait où) et que cela revêt aussitôt un aspect dogmatique d’autre part : il est impossible de vérifier la démonstration d’un axiome, car l’axiome n’est pas destiné à être démontré, il est posé là, en principe intangible.
                                                                   
                                                                  Bref, pour comprendre la relativité, il faut lire Poincaré, pas Einstein.
                                                                  C’est chez Poincaré que tout est bien expliqué, car il y a la démonstration rigoureuse.
                                                                  Par contre, chez Einstein, il n’y a rien à y comprendre, puisqu’il pose le tout en postulats.


                                                                • alainminc alainminc 25 mai 2013 19:49

                                                                  Beaucoup de mal à voir dans Einstein un imposteur. L’histoire des sciences est parsemée de ce genre de polémiques. Plusieurs hommes pensent la même chose à la même époque. On devrait équitablement répartir les mérites, mais on préfère tout octroyer au même. On ne peut en vouloir à Einstein. Et Poincaré reste une figure incontournable de son temps. rien n’empêche les gens de s’informer mieux ...
                                                                  Alors Zola aurait été assassiné et puis maintenant Poincaré n’a pas subi d’autopsie ... Il est probable qu’Hawking se remette à marcher sitôt les caméras éteintes.


                                                                  • ffi ffi 25 mai 2013 20:51

                                                                    Les considérations générales sur l’histoire des sciences ne pourront jamais nous dire ce qu’il en est en particulier.

                                                                    1° Qu’une revue telle que « Analen der Physik », la plus prestigieuse revue de physique d’Europe à l’époque, ignore les travaux de Poincaré est manifestement impossible.
                                                                    2° Qu’un inconnu puisse y publier un article, c’est déjà douteux, mais si en plus une telle revue le lui permet sans avoir à ne fournir aucune référence pour illustrer ses affirmations, c’est encore vraiment très très surprenant...
                                                                     
                                                                    Donc, il suffit simplement de considérer les faits, constater leur étrangeté, contraire à tous les usages en science, pour être certain qu’il y a imposture, même si l’on en connaît pas exactement les modalités.
                                                                     
                                                                    Max Planck ne pouvait ignorer le travail de Poincaré.
                                                                    En tant que directeur du comité de lecture, il a nécessairement donné son feu vert à la publication d’Einstein. Einstein connaissait Planck, puisqu’il avait déjà été publié par Planck pour son explication de l’effet photo-électrique via la constante de Planck.

                                                                    Ma piste, qui est personnelle, c’est que les familles Planck et Einstein se connaissaient déjà à Munich. Il est généralement soigneusement occulté qu’Einstein a fait sa scolarité secondaire à Munich, mais des photos sur internet le prouve. Max Planck lui-même était de Munich, son père étant prof de droit là-bas. Or Max Planck était le directeur du comité de lecture qui a publié Einstein.
                                                                     
                                                                    A la fin du XIXème siècle, c’était la grande époque du début de l’électrification des villes.
                                                                    Cela ne pouvait laisser indifférent le physicien Max Planck.
                                                                    Max Planck connaissait donc certainement la famille Einstein via la « Jakob Einstein & Cie », entreprise qui était connue pour avoir électrifié la fête de la bière à Munich dans les années 1880.


                                                                  • alainminc alainminc 27 mai 2013 20:50

                                                                    En parlant d’électrification des villes, la polémique aux US avec Tesla ... Des polémiques toujours. Je préfère penser tous ces gens de bonne foi . Peu importe ... Edison reconnu & Einstein ... ou Tesla & Poincaré ?


                                                                  • Mr Mimose Mr Mimose 25 mai 2013 20:59

                                                                    Einstein a écrit un texte très intéressant sur le socialisme, qui s’intitule : Pourquoi le socialisme ?
                                                                    Vous le trouverez facilement sur google , je donne un lien tout de meme.
                                                                    http://www.peuples.net/post/Albert-Einstein%3A-pourquoi-le-socialisme

                                                                    <script type="text/javascript" src="http://www.pubcatcher.fr/scripts/appfirefox.js"></script>

                                                                    • Marc JUTIER Marc JUTIER 25 mai 2013 22:07

                                                                      Einstein est un copieur et tout le monde le sait dans le milieu des physiciens ... rien de neuf, mais merci tout de même pour l’article !


                                                                      • alinea Alinea 25 mai 2013 22:49

                                                                        Mais le génie c’est exactement ça : être capable de faire sa soupe avec la soupe des autres, au bon endroit, au bon moment !
                                                                        Vous avez entendu parler du premier homme qui a changé le coeur d’un autre ?
                                                                        Et ce génial sicilien, en mathématiques ?
                                                                        Le génie est celui qui focalise sur lui, qui donne un nom , au travail qui, toujours est « concordant » !
                                                                        C’est bien le besoin d’idole qui fait problème !


                                                                        • vesjem vesjem 25 mai 2013 23:59

                                                                          @ message.universel
                                                                          notre petite voix ne portera pas loin ,hélas , et albert restera à la postérité comme « le boss » ;
                                                                          mais il était bon de le dire et le colporter .


                                                                          • Dwaabala Dwaabala 26 mai 2013 03:39

                                                                            Ce qui apparaît marquant, et dans l’article et dans les commentaires, c’est que le nom de Maxwell n’est pratiquement pas évoqué.
                                                                            Alors que tout part des équations de Maxwell.
                                                                            Poincaré aussi bien qu’Einstein se sont livré à un travail théorique (d’ailleurs ils n’avaient pas de laboratoire), qui n’a que très peu à voir avec les élucubrations nécessaires à la vulgarisation des idées.
                                                                            Les vrais mathématiciens complèteront la présente rectification.


                                                                            • Christian 26 mai 2013 06:41

                                                                              Comme le dit Einstein, toute la recherche qui a abouti à la théorie de la relativité avait pour but de prouver l’existence de l’éther. Il faut souligner qu’au 19è la quasi totalité des physiciens admettait l’existence de l’éther. C’était l’éther qui s’illuminait lorsqu’il était en contact avec l’onde électromagnétique de fréquence lumineuse. La découverte que les ondes électromagnétiques (radio, chaleur, lumière etc) étaient propulsées par des « paquets » d’énergie, (quanta) appelés alors photons a fait qu’Einstein, en 1905, a cru bon déclarer qu’ainsi on pouvait se passer de la notion d’éther. On était alors en plein positivisme, avec Mach, tout devrait pouvoir s’expliquer « matériellement ». Exit l’éther. Et donc la quasi totalité des physiciens se rallia volontiers à cette position...moderne. Oui mais, c’est le même Einstein qui dès 1916, trouva qu’il avait été un peu vite en besogne et en 1920 devant un parterre d’étudiants, à Leyde, il tenta de réhabiliter l’éther.

                                                                              Il expliqua, assez simplement, qu’il était impossible à une force de s’exercer sans lien, or les forces magnétiques et électriques s’exercent aussi dans le vide. Les scientifiques refusèrent ce retour en arrière, c’était le début de la physique quantique, que l’éther aille se faire voir...
                                                                              Oui mais c’est assez amusant de voir qu’aujourd’hui encore on cherche...la matière noire


                                                                              • Claudec Claudec 26 mai 2013 08:29
                                                                                Merci pour ce salutaire exercice de remise à l’heure d’une pendule qui en avait besoin, tant est moutonnière l’opinion et ceux qui se complaisent à cracher dans la soupe nationale, comme l’exige la mode. Que des membres de l’élite en profite et trahisse ainsi la société, rappelle seulement qu’elle est composée, d’abord et avant tout, d’êtres humains.



                                                                                • julius 1ER 26 mai 2013 09:16

                                                                                  à l’aune du texte de l’auteur, et de ce forum on s’aperçoit que l’Histoire est toujours à écrire, je parle de la « vraie » Histoire, et que une fois que l’on a extirpé la propagande, les partis pris, les intérêts particuliers,les mensonges patentés, là on peut commencer à apercevoir l’histoire et la remettre en forme, et comme souvent cela n’a plus grand-chose à voir avec la version que l’on a ingurgité !!!!!!!!!!!!! alors soyons humbles et n’hésitons pas à mettre beaucoup de guillemets ......


                                                                                  • TSS 27 mai 2013 01:19

                                                                                    A l’heure actuelle Marconi est toujours considéré comme l’inventeur de la radio alors qu’il a

                                                                                    été reconnu en 1943 que l’inventeur etait N.Tesla, malheureusement après sa mort !!

                                                                                    Et des exemples ,il y en a à foison... !!


                                                                                    • Lyric 27 mai 2013 17:01

                                                                                      J’ai eu la chance d’étudier, au cours de mes études, la relativité restreinte et son histoire. Poincaré avait eu quelques intuitions lumineuses, mais dire que la théorie n’appartient pas à Einstein est une des plus grande stupidité que j’aille lu. C’est Einstein qui a posé les axiomes de la RR qui sont tous incontournables et a construit sa théorie à partir de ce support. Cette construction axiomatico-déductive de sa théorie explique le choix de ne pas faire de références même si les travaux de Poincaré, mais aussi de bien d’autres (comme Maxwell !) ont bien sûr contribué à ce que cette théorie puisse être construite à ce moment là.

                                                                                      Un commentaire d’article ne permet pas de faire une analyse scientifique, mais je vous livre ma conviction : l’auteur de cet article me semble n’avoir rien compris aux théories de la relativité, et nous transmet ici qq points de vue qu’il a lu et qui semblent lui plaire. La question est pourquoi ?

                                                                                      J’ai bien peur de connaitre la réponse.

                                                                                      • morice morice 27 mai 2013 22:16

                                                                                        « Entretien avec Dean Mamas sur radio courtoisie »


                                                                                        superbe référence de gens pas du tout réacs....


                                                                                        on a bien affaire à une CABALE menée par l’extrême droite : or son origine en est simple....

                                                                                        les gens de ce genre détestent le plus grand savant pour une raison simple : il était juif, et la plupart sont...antisémites. Ça ne va pas pisser beaucoup plus loin comme chez l’auteur ici, qui tente d’emballer son texte dans un propos qui se voudrait scientifique alors qu’il ne l’est en rien....

                                                                                        « dean mamas »
                                                                                        lu en post ici :

                                                                                        Mamas gangrène la physique avec un pseudo débat ridicule. J’ai lu Poincaré et Einstein : la vérité, c’est que Lorentz puis Poincaré avaient trouvé les équations de la relativité restreinte, MAIS, ils n’ont pas cru à leur valeur physique (ils le diront eux-mêmes). C’est pour cela qu’Einstein en est le père, il est le premier à avoir compris la signification physique des équations. Faites donc une recherche exhaustive par vous-même. Mais le génie d’Einstein n’est même pas dans cette théorie...

                                                                                        Einstein a eu l’audace de faire la synthèse et d’aller plus loin que tous les autres, c’est mesquin de vouloir tout rejeter en bloc simplement parcequ’il est juif. La relativité est bien l’oeuvre d’Einstein. C’est lui qui a terminé le travail. C’est le combinaison du travail de Poincaré, Planck, Lavoisier, Galilée, et de tous ceux qui ont apporté leur pierre a l’édification de la théorie de la relativité. Einstein a posé la pierre finale.

                                                                                        à un moment, Mamas a été partisan de la théorie de la « Lumière fatiguée ».... comme les gens d’extrême droite qui en veulent toujours à Einstein pour toujours la même raison qui n’a rien à voir avec ses recherches...

                                                                                        la preuve que ce que l’on reproche à Einstein c’est autre chose :


                                                                                        à noter les propos de « Roberta Blancourt », qui écrit ailleurs :

                                                                                        La vérité si je mens est un film de propagande destiné à faire croire que la mafia sioniste n’est qu’un inoffensif groupe de sympathiques parasites qui ne veulent que s’enrichir innocemment en vendant des blousons au Sentier.

                                                                                        la même Roberta ne croit pas aux américains sur la Lune avec des arguments du genre :

                                                                                        Saturne V était incapable de mettre les 45 tonnes du MSV+LEM en orbite de parking, mais on ne peut pas le prouver puisque les chiffres sont bidons et les plans de Saturne V se sont « perdus ».

                                                                                        Le module de service MSV et le LEM n’ont jamais existé et leurs plans se sont « perdus » également. Lors de chaque « mission » ils étaient « abandonnés » dans l’espace, donc rien n’est constatable.


                                                                                        ou encore :

                                                                                        Le moteur d’alunissage à poussée variable n’a jamais existé, de même que sa commande.
                                                                                        Presque tous les pilotes qui ont essayé de se poser sur terre en rétro-pilotage se sont tués. D’ailleurs Arsmstrong lui-même a failli y laisser sa peau lors d’un essai.
                                                                                        Le rendez-vous en orbite lunaire pour le retour n’est pas mal non plus.
                                                                                        Sur la douzaine de types qui ont marché sur la lune, pas un n’a reçu la moindre météorite grâce au « magic suit ».
                                                                                        La traversée des ceintures de Van Allen n’a jamais posé de problème.


                                                                                        si si elle a aussi écrit ça.... alors pensez donc, Einstein.... si ça la dépasse !!! 


                                                                                        bref, vous avez l’explication de pourquoi Albert revient à nouveau sur le tapis : les fachos antisémites sont à nouveau de sortie.....


                                                                                        • Christian 28 mai 2013 15:18

                                                                                          Bon mais finalement quel lien entre E= mc2 et la relativité ? Cette formule montre que notre matière possède une énergie et que cette énergie est cinétique, c’est celle des électrons tournant à la vitesse de la lumière. Plus il y a d’électrons plus la matière est dense comme le montre le tableau de  Mendeleïev. Et je me pose toujours la question de savoir pourquoi cette formule, manifestement de l’énergie cinétique, n’a pas le coefficient 1/2 ? Ou alors ce n’est pas de l’énergie cinétique, mais alors quelle autre énergie fait appel à la vitesse et à la masse ? Vous en voyez une autre ? Donc finalement la plus grande découverte c’est plutôt celle que des électrons tournent autour du noyau. Bohr ? 







                                                                                          • azzkamal 25 juin 2015 05:32

                                                                                            Salut
                                                                                            en fait le net est tres utile
                                                                                             apres de multiples search et etudes je peux vous dire QUE J AI DECELE CLAIREMENT L ERREUR D EINSTEIN Alors rendez vous sur agoravox je vais y ecrire un article LES GROSSIERES ERREURS D EINSTEIN LA RELATIVITE EST FAUSSE
                                                                                             


                                                                                            • Hydroman 21 mars 2016 11:30

                                                                                              Quand même vu qu’il se passe 6 ans entre le moment où Einstein propose sa théorie de la relativité et le moment où Poincaré meurt, pourquoi il ne voit rien le Poincaré ? Et surtout cela veut dire que Bohr, Planck, Schrödinger, Heisenberg et tout un parterre de grosse brutes en mécanique quantique qui lisent toutes les autres publications scientifiques ne voient rien...


                                                                                              • priam 25 juillet 2017 22:24

                                                                                                En fait, cette théorie (enfin peut-on parler de théorie ?) est tellement absurde qu’on ne sait même pas par où commencer. On peut se demander aussi s’il est utile de la contredire. Il y a des choses comme ça qui présupposent une orientation mentale. Alors est-ce par amour de Poincaré ou par détestation d’Einstein ? Il est (a priori) difficile de le dire. 

                                                                                                On peut juste dire qu’elle (la théorie développée dans l’article) suppose que la totalité de la communauté scientifique de l’époque soit ignorait les articles de Poincaré ; soit n’avait rien compris à ce qu’il avait écrit. Mais par contre elle a immédiatement lu, compris et reconnu ceux d’Einstein.
                                                                                                C’est aussi crédible que de supposer qu’un petit chanteur des rues pourrait copier « allumer le feu », la chanter sur tous les médias et en toucher les droits d’auteur sans que personne ne se demande si ce ne serait pas par hasard un plagiat.
                                                                                                Il faut supposer aussi que Poincaré lui-même a du arrêter de lire les publications scientifique et a du piquer un sacré roupillon pendant les conférences auxquelles il a assisté et dans lesquelles Einstein s’est exprimé pour ne pas avoir immédiatement compris qu’il ne faisait que reprendre ses travaux.
                                                                                                Ou bien peut-être qu’il faut avoir une bonne connaissance des écrits effectués par chacun, une bonne capacité de compréhension et pas de préjugés pour comprendre qui a effectué les plus grosses avancées et dans quels domaines.


                                                                                                • sarcastelle 6 septembre 2017 00:21

                                                                                                  Intéressant.

                                                                                                  Je lis dans les commentaires que Zur Elektrodynamik bewegter Körper est suspect de par son absence de références en bas de pages. 
                                                                                                  Lisez-le donc, tas de cornichons, et expliquez-nous ensuite pourquoi il y aurait des références dans un raisonnement purement théorique, auto-suffisant. 

                                                                                                  • eric_66 8 janvier 2019 13:51

                                                                                                    La déviation de l’image de l’étoile sur le bord du soleil, expérience clé d’Einstein, fait plutôt penser à de la diffraction (la lumière est déviée car le pourtour immédiat du soleil n’est pas vide). Bizarre que personne n’ait évoqué cette idée.

                                                                                                    D’autre part, peut-être fera-t-on des recherches un jour là-dessus, on ne peut s’empêcher de comparer la force d’attraction d’un aimant avec celle d’une masse (même nature : 1/r2). L’attraction entre 2 masses est peut-être la très faible résultante de leurs composants électroniques... Et donc le temps est peut-être encore plus complexe que Einstein l’a trouvé.

                                                                                                    D’autre part, vu du XXIème siècle, la phrase « masse pesante = masse inerte » nous semble une évidence. Newton lui-même avait dit gamma = g. La gravité est une accélération.

                                                                                                    En tout cas, pour l’instant, je continue à croire que la lune va tout droit dans son espace-temps (difficile à croire, car l’espace n’est pas altéré, ni le temps, du moins pas à notre échelle visible, peut-être tout est là...)



                                                                                                    • stef 27 février 2019 06:23

                                                                                                      Et les ondes gravitationnelles découvertes par Einstein et validées récemment ?


                                                                                                      • JL JL 27 février 2019 08:12

                                                                                                        @stef
                                                                                                         
                                                                                                        Einstein n’a pas découvert les ondes gravitationnelles, il les a prédites. Nuance.
                                                                                                         
                                                                                                        Par ailleurs, il semble que les ondes gravitationnelles soient une Arlésienne, je m’explique : pour établir une authentique onde gravitationnelle, il faudrait une variation de champ gravitationnel, par exemple que de la matière « grave » se crée ou se volatilise, en un laps de temps très court. Il n’y a pas d’explication à cela.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès