• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Arnaud Montebourg et le gouvernement accueillent le Qatar dans les (...)

Arnaud Montebourg et le gouvernement accueillent le Qatar dans les banlieues françaises !

Il n’en finit décidemment plus de manger son chapeau. Si certains avaient pu croire pendant la campagne pour la candidature socialiste à la Présidentielle que le gaillard avait de la moelle et des idées fortes, la réalité s’est depuis faite jour et elle est cruelle : tel le premier petit politicard EELV venu, le compagnon d’Audrey Pulvar ne cesse de se renier sans se démettre… Comme un pathétique clône de Cécile Duflot, il pense donc en fait qu’un confortable maroquin ministériel vaut bien sa pleine valise de reniements, dusse-t-il glisser du coup et un peu plus chaque jour du titre si ronflant de Ministre du Redressement Productif à celui nettement moins sexy de « Ministre du Renoncement Improductif ».

Ainsi, et avant le vote du scandaleux traité budgétaire européen pourtant dénoncé par lui et par François Hollande durant toute la campagne présidentielle, traité qu’il va à présent avaliser « à l’insu de son plein gré » et le petit doigt sur la couture du pantalon, le voilà qui donne son agrément, lui le prétendu défenseur de l’indépendance nationale et de la démondialisation, à cette prétention invraisemblable qu’a le Qatar de s’inviter dans la vie économique et donc sociale des banlieues françaises. Un fonds qatari de 50 millions d’euros avec une participation pas encore chiffrée de l’Etat français à destination prioritaire des « quartiers » va bien être créé. Ce projet sidérant avait du reste été initié en 2011 par l’Association nationale des élus locaux pour la diversité (Aneld).

On a presque envie de se pincer pour arriver à y croire : une dictature islamique, qui finance avec l’Arabie Saoudite les courants salafistes et islamistes les plus radicaux du monde musulman, un pays qui arme les djihadhistes aujourd’hui à l’œuvre en Syrie après avoir armé ceux qui ont combattu en Libye, qui finance généreusement et partout dans le monde les groupes politico-militaires salafistes, comme en ce moment même les islamistes fanatiques qui sèment la terreur au nord du Mali, islamistes pourtant condamnés par l’inénarrable Laurent Fabius et… François Hollande aujourd’hui même à la tribune de l’ONU… Une dictature islamique va donc demain investir dans nos banlieues et en influencer la vie économique et sociale, avec la bénédiction du Gouvernement !

Qu’une pétromonarchie achète à coup de milliards de dollars le PSG, club de foot sans âme et ses joueurs-marchandises eux-mêmes bourrés de fric, supportés par des meutes de supporters décérébrés, passe encore… Mais le blanc-seing accordé à cette ingérence invraisemblable d’un pays étranger -et quel pays, on vient de le voir- dans la politique intérieure française, dans la vie de ses quartiers les plus sensibles, laisse sans voix. Quelle sera donc la prochaine étape ? Le financement de nos universités  ?

Pour certains, cela n’est visiblement pas un problème :

Ainsi, Patrick Lozes, ancien président du Cran et président d’Allez la France n’y trouve rien à redire : «  C’est une bonne chose pour les banlieues, quand le Qatar investi dans Lagardère ou dans EADS on ne parle ni du religieux, ni d’islamisation. [...] On ne propose rien aux entrepreneurs de banlieue, c’est normal qu’ils acceptent cet argent. »

Faten Hidri, conseillère régionale d’Ile-de France (PR) et membre de l’ANELD. « On est des élus républicains et il n’est pas du tout question de faire des différences entre citoyens français. Comme je le dis souvent, un Romain habitant à La Courneuve sera plus aidé qu’un Mohammed qui habite dans le XVIe arrondissement de Paris. »

Ou Leila Leghmara, vice-présidente de cette fameuse Association Nationale des Elus Locaux pour la Diversité (ANELD)  : « Ce que je trouve regrettable c’est que l’on montre immédiatement le Qatar sous le prisme religieux ».

Ben voyons ! Il est vrai que rien dans l’activisme qatari partout ailleurs dans le monde n’incite en effet à envisager la possibilité d’un quelconque prosélytisme religieux dans cette histoire, comme on l’a vu plus haut !

Si la générosité face à la détresse de certaines zones paupérisées de France était la vraie raison de cette opération, c’est par exemple dans le Cantal ou dans la Creuse, départements parmi les plus pauvres de France (92 et 96ème) comme le rappelait il y a quelque temps Xavier Raufer que le Qatar devrait investir, et non en Seine-Saint-Denis (15ème). Qui peut oser faire semblant de croire que le Qatar aurait décidé de s’engager dans des quartiers dont la population est à très forte majorité étrangère ou d’origine étrangère, et soyons clairs, de confession musulmane, par pure esprit philanthropique ? Et puis quoi : il n’y aurait pas dans le monde de zones de misère plus prioritaires que celles-ci pour un acte de charité réellement désintéressé ? La bonne blague ! Quels que soient les démentis pathétiques des uns et des autres, le caractère purement communautaire qui motive cette initiative ne fait pas l’ombre d’un doute, et les petits maquillages de dernière minute pour camoufler la chose n’y changeront rien : le Cheval de Troie islamiste qui sera ainsi inévitablement installé par les pétrodollars qatari est gros comme un nez au milieu de la figure.

Et c’est donc bien aujourd’hui un « socialiste » français, apôtre autoproclamé de la démondialisation, qui vient nous dire la bouche en coeur qu’il faut accueillir avec bienveillance l’intrusion d’un pays étranger -et encore une fois, quel pays !- dans la gestion économique et sociale de nos quartiers à problèmes… Un « homme de gauche » qui vient nous dire que finalement, oui, après tout, finalement… L’argent n’a pas d’odeur.

La France, « patrie des Droits de l’homme », autrefois modèle pour de très nombreuses nations du monde, acceptant l’aumône d’un faux état, d’une principauté pétrolière qui finance le Jihad à travers la planète, ravalée au rang de danseuse d’un grotesque et sinistre -mais richissime- monarque de carnaval… Mais jusqu’où va-t-on donc encore descendre ?

Hier, Sarkozy accueillait le Qatar à bras ouverts à l’Elysée (après avoir aussi déroulé le tapis rouge aux désormais très, très vilains Kadhafi et Assad). Il y a peu, Hollande faisait lui aussi de même (voir photos)…

« Le Changement, c’est maintenant », qu’ils disaient… Mais quand cesseront-ils un peu de nous prendre pour des c… ?

 ML – La Plume à Gratter

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 26 septembre 2012 14:16

    jusqu’où iront-ils dans leur travail de destruction de la cohésion sociale de la France, dans cette discrimination positive à sens unique, ce désespérant clientélisme qui pousse beaucoups de monde dans les bras du FN, véritable oracle de la situation actuelle.

    vous dites redouter l’établissement du« cheval de Troie islamiste », moi aussi hélas... 


    • alinea Alinea 26 septembre 2012 14:42

      Je ne connaissais pas ce fait ; merci donc pour l’info.
      Grave, oui ! C’est très grave !
      Et le fait que je n’ai jamais cru en la bouche en coeur de Montebourg ne me console pas le moins du monde.
      C’est curieux, on semble blasé de toutes les nouvelles du monde, de tous les mensonges et ignominies, mais cette nouvelle m’atterre ! Me sidère même.
      Pouvons-nous ne pas laisser faire ?


      • Robert GIL ROBERT GIL 26 septembre 2012 15:02

        Dans la stratégie d’influence du Qatar, la France occupe une place à part. D’abord parce que les Qataris la connaissent très bien : ses institutions, son personnel politique, ses entreprises, ses forces et ses faiblesses. Ils viennent pour bon nombre d’entre eux en France tous les étés quand ils fuient les grandes chaleurs. Le Qatar aime tellement la France, qu’il a décidé de se la payer… au sens propre. De se payer sa classe politique, ses grandes entreprises, sa fiscalité, ses grandes écoles, son patrimoine immobilier, ses footballeurs… Et cela ne semble gêner personne. La simple addition des liens établis en France par le Qatar et des intérêts acquis a pourtant de quoi inquiéter.

        Et donc, que ce soit sous Sarko ou sous Hollande il n’y a aucune raison que cela change, voir : http://2ccr.unblog.fr/2011/12/18/comment-le-quatar-a-achete-la-france/


        • geziret geziret 26 septembre 2012 15:27

          Hypocrisie quand tu nous tiens !!! Pourquoi est-il si difficile d’entendre que l’oncle sam est main dans la main avec le Qatar, Israël, Arabie saoudite, France…ce statu-quo sur l’échiquier international qui fait les affaires de ses pays…et de ses oligarchies…est maintenu par tous les procédés possibles, les plus fourbes et les plus abominables qui soient !! Se sont tous des amis qui font le beau et le mauvais temps sur la scène de la diplomatie internationale, avec les BRICS qui s’affirment de plus en plus !!! 


        • geziret geziret 26 septembre 2012 15:32

          « Quand Rothschild déclare qu’il a accumulé suffisamment d’argent, et de pouvoir, pour ne plus attendre Israël de Dieu, mais se l’acheter lui même. Avec le ralliement progressif des juifs religieux au sionisme, on passe d’un peuple craignant Dieu et essayant de l’élever à l’exigence de sa promesse à un peuple se prenant pour Dieu, sombrant dans le narcissisme et le racialisme...Ainsi le juif pieux et traditionnel savait que sa souffrance était une punition divine, tandis que le juif moderne accuse partout le goy de sa souffrance et se croit le droit moral de déverser partout sa haine de l’autre pour son insoumission à sa volonté inextinguible de domination. »


          Aujourd’hui l’argent achète tout, les qataris ne font ni plus ni moins ce que Rothschild et sa famille ont fait, sauf que les Rothschild n’ont pas que fait s’acheter la Palestine, ils ont fait beaucoup plus !!!

        • geziret geziret 26 septembre 2012 15:35

          Le Qatar doit sa place et son salut à sa soumission complète à l’empire US, si demain ce dernier voulait l’éliminer, il le ferait. Le Qatar sert les desseins de l’empire US et surtout de l’intelligence sioniste qui contrôle le congrès US. N’oublions pas que l’objectif ultime de l’entité sioniste est le grand Israël (les conditions de sa création se mettent doucement mais surement en place, on est pas loin de la grande attaque généralisée sur les arabes, encore un peu de matraquage médiatique et de diabolisation de l’islam et demain l’opinion publique demandera ouvertement d’en finir avec l’islam ), ainsi que la soumission de tous les GOY que nous sommes. Déjà tout l’occident est soumis à l’entité sioniste, donc l’objectif ultime est en bonne marche. 


        • LE CHAT LE CHAT 26 septembre 2012 16:05

          Quelle honte , faut il vraiment que la France soit tombée si bas ?
          C’est du monte bourre le mou ! smiley


          • PUCK 26 septembre 2012 16:57

            Il y a quelque chose de pourri dans cet Occident,plus putassier que jamais,qui se soumet les pattes en l’air à ces monarchies moyenageuses qui ont pourtant les moyens de nous acheter,cerveaux compris.

            Un de mes neveux,cadre supérieur chez Thalès,vient de passer une semaine au Quatar .Il a eu l’impression de changer d’époque,sinon de planète et il me croit maintenant lorsque je lui montre tous les dangers de ces investissements massifs en France,surtout dans nos banlieues,déjà si vulnérables.

            En attendant,Montebourg et Duflot n’ont pas un pouce de la classe de Chevènement :« Un ministre,ça ferme sa gueule ou ça démissonne ».


            • Mugiwara 26 septembre 2012 22:32

              Est ce que tu veux bien en dire plus ? 


            • OMAR 26 septembre 2012 17:38

              Omar 33

              Salut ML : « Un fonds qatari de 50 millions d’euros.. »

              Et après on s’étonne (?) qu’il y ait des intégristes dans les banlieues...


              • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 26 septembre 2012 17:43

                glandeurs et décadence


              • Yohan Yohan 26 septembre 2012 18:30

                Après avoir tenté de vendre nos Cités aux américains, voilà que l’on brade au Qatar. Ces gars là ne font pas le voyage pour rien. Jusqu’où Montebourgeois est-il prêt à bouffer son slip.


                • Yohan Yohan 26 septembre 2012 18:31

                  En revanche, très bonne position de Julien Dray smiley


                  • Pat Agon 26 septembre 2012 20:36

                    Il n’est pas inutile de préciser que, grâce à une convention signée sous Tonton, les chers Qataris sont pratiquement exonérés d’impôts en France


                    • YVES JOAD YVES JOAD 26 septembre 2012 22:20

                      Aprés la Lybie, la Syrie, le Qatar vient semer la peste sur la France....Il y de beaux Chevaux de Troie pour l’aider, l’encourager...Les Collabos en série serrent les rangs....A vomir....


                      • rastapopulo rastapopulo 27 septembre 2012 00:47

                        C’était dans tous les média que Montebourg voulait que ce fond soit affecté aux PME, ce que le Qatar a refusé. Bien malin celui qui sait si c’est lui qui a préféré ne pas refuser leur condition ou la pression de Hollande le tanneur qatari. En tout cas le viser personnellement dans cette affaire n’a aucun sens alors que c’est une pratique généralisé.


                        • chmoll chmoll 27 septembre 2012 08:56

                          marine tu vas devoir porter la burka dans peu d’temps !!!
                          peutins !!! j’me suis fait chier apprendre l’anglais , alors que c’est l’arabe la deuxième langue frenchie

                          quoique j’peux demander en anglais a l’émir aboul la chnouf , du pognon
                          vu l’état de la frenchie , c’est juste pour acheter des terrains et les louer ensuite pour les emplacements de la soupe popu ou hébergement de nuit et jour

                          tention en contrepartie je ferais un prix promo sur le bol de soupe popu et la nuit d’hébergement

                          au fait jeter pas vos légumes gilbert vas bétot faire la collecte,pis si vous avez aussi d’autres bricoles aussi

                          mon bon cœur me perdras un jour


                          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 27 septembre 2012 11:19

                            D’un autre côté, on leur souhaite bien du courage de financer tous les projets(?)
                            économiques(?) des bras cassés des banlieues qui ont été refusés par les banques traditionelles.

                            M’est avis qu’ils ne reverront jamais leurs biftons.


                            • bacchus bacchus 27 septembre 2012 12:10

                              avez vous au moins déja été en banlieue ?
                              il y a un enorme potentiel et plein de qualités, sans compter une mentalité bien moins pourrie et individualiste que dans certain quartier parisien.


                            • bacchus bacchus 27 septembre 2012 14:33

                              ceci dit, je suis d’accord avec l’article.
                              Il y aura forcement des contreparties et à mon avis tres négatives.


                            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 27 septembre 2012 15:02

                              Ben tiens !

                              Un énooorme potentiel pour créer des entreprises qui seront économiquement rentables mais qui ne peut soit disant pas fonctionner sans l’argent Quatari.

                              Vous pensez bien que s’il y avait réellement du pognon à se faire dans ces quartiers nos banques y occuperaient le terrain depuis longtemps et ne laisseraient pas à d’autres un marché local aussi juteux.

                              Il n’en est malheureusement rien et les Quataris vont l’apprendre à leurs dépens.





                            • bacchus bacchus 27 septembre 2012 15:16

                              évidemment, qui irait se risquer dans ces ghettos ?

                              et je ne prétend pas qu’il y ait « du pognon à se faire dans ces quartiers », je répondais juste à votre qualificatif de « bras cassé ». Ce n’est pas parce qu’on vient de banlieue qu’on ne veut rien foutre ou que l’on a aucun potentiel.


                            • bacchus bacchus 27 septembre 2012 15:53

                              je rajouterais que je doutes que les Qataris viennent y faire un investissement. Ils se foutent bien de la rentabilité. Exemple, le rachat du psg n’est pas dans le but de faire de l’argent, c’est une vitrine pour eux, un moyen de rentrer dans le prestigieux et populaire football européen, un joujou en somme.
                              Dans ce sens je me demande bien ce que peut cacher cette histoires avec les banlieues
                               


                            • rastapopulo rastapopulo 27 septembre 2012 19:07

                              Promotionner 2 ou 3 poulains en politique sans devoir lâcher 17 millions pour le tanneur serait déjà rentable...


                            • SEPH 27 septembre 2012 11:31

                              Le gouvernement français s’étale comme une carpette pour qu’un des sbires du terrorisme mondial s’essuie les pieds.

                              Quel honte, vraiment les socialistes ont retrouvé les vieux démons du colonialisme et des alliance plus que douteuses ;

                              Hollande n’est qu’un prétentieux avide de conquêtes pour masquer son impuissance à résoudre les problèmes sociaux, c’est pour cela qu’il est le meilleur larbin de l’Empire.


                              • Batonche Africa Batonche Africa 27 septembre 2012 12:01

                                Sage décision de Hollande, le Qatar est la fierté du monde arabe, si seulement, nous africains avions le même exemple de modernité, de richesse et de gloire chez nous en Afrique. Nos pauvres frères vivent dans la dictature la plus crasse avec une misère noire, les européens et les USA doivent investir en Afrique et chasser nos dictatures.


                                • Yohan Yohan 27 septembre 2012 14:40
                                  Batonche Africa

                                  Les moinsseurs vous montrent ici toute leur considération.
                                  PS : ce sont les mêmes qui passent leur temps à clamer leur amour de l’Afrique. Bref, au fond, ils préfèrent que vous restiez pauvres, pour venir chez vous contempler votre misère, vous acheter des colifichets, des voitures miniature faites à base de canettes d’aluminium smiley. Appeler Non mais !!!! les US à la rescousse ? vous êtes fou smiley smiley smiley

                                • rastapopulo rastapopulo 27 septembre 2012 19:11

                                  C’est de l’irrigation sur toute l’Afrique du Nord ? Transaqua² !

                                  Sinon ce qui est risible dans l’adoration des qataris par un africain, c’est qu’ils n’aident pas l’Afrique. Et si ils n’emploient aucune noires chez eux, je serais tenté de penser que c’est pas uniquement à cause de la malléabilité des indiens&Co...


                                • ZenZoe ZenZoe 27 septembre 2012 12:04

                                  Rien à ajouter à votre article. Vous avez même trouvé le mot juste : sidérant.
                                  Heureusement qu’on est déjà assis.
                                  Par contre, je voudrais dire - et ça me parait important - que cette décision n’est pas scandaleuse seulement parce que le pays en question est le Qatar, elle est scandaleuse parce que c’est un pays étranger, point.
                                  Bizarre qu’il n’y ait rien à ce sujet dans notre constitution - y a-t-il des experts là-dessus dans ce forum ?


                                  • SEPH 27 septembre 2012 17:28
                                    Eric Denécé (Services Secrets) et Mezri Haddad détruisent le mythe du Qatar ! Eric denécé, écrivain et directeur du CF2R, était invité à un débat sur France24 en langue française pour parler du financement des banlieues en France.

                                    Sur le même sujet, Mezri Haddad, philosophe et ancien ambassadeur de la Tunisie à l’UNESCO, était l’invité de France24 en langue arabe. On ne sait pas si les deux hommes se connaissaient, ou s’ils se sont concertés avant de participer à ces débats télévisés. Toujours est-il qu’ils sont exactement sur la même longueur d’onde au sujet du danger que constitue le Qatar. Ce que l’un a dit dans un arabe somptueux, l’autre l’a dit dans la langue de Molière.

                                    Monsieur Eric Denécé est docteur en sciences politiques et il a été Officier-analyste à la direction de  l’Evaluation et de la Documentation Stratégique du Secrétariat Général de la Défense Nationale (SGDN) et Directeur des études du  Centre d’Etudes et de Prospective Stratégiques (CEPS). En 2000, il a crée le Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R), dont il assure aujourd’hui la direction, en même temps qu’il est Professeur-associé à l’université Montesquieu-Bordeaux IV. Il a été le tout premier spécialiste occidental à dire, en février 2011, que la révolution du jasmin est une conspiration américaine.

                                    Monsieur Mezri Haddad est docteur en philosophie politique, docteur en histoire, licencié en sociologie et maître de conférence en théologie catholique. Il a été chercheur au CNRS, puis professeur-associé à Assas, à la Sorbonne et à HEC. Il a dirigé l’institut chypriote Daedalos Institute of Geopolitics avant d’être nommé en 2010 Ambassadeur de Tunisie à l’UNESCO, poste dont il a démissionné en janvier 2011, la veille de la chute du régime.

                                    Lors du débat de France 24, M.Eric Denécé a d’emblée dit qu’il « observe avec surprise que l’argent n’a pas d’odeur », qu’au sujet du Qatar, il y a deux stratégies : « une stratégie d’affaires et une stratégie de prosélytisme ». Il a défini le régime qatari comme un « salafisme modéré », en précisant qu’un « salafiste modéré, c’est comme un nazis modéré ». Pour lui, « le Qatar mène une politique étrangère ultra-extrémiste. On parle du Qatar comme d’un Etat normal. On, si on faisait une échelle d’Etats démocratiques, le régime deBachar Al-Assaad, malgré ses énormes défauts, était encore deux fois plusdémocratique que le Qatar, qui ne donne aucun droit démocratique à ses citoyens. Cet Etat finance des groupes salafistes qui tuent et torturent en Syrie comme ils ont fait en Libye. Le Qatar intervient au nord du Mali pour répandre un islam radical qui détruit les traditions africaines pour couper les mains, violer des femmes et tuer des enfants ». M.Denécé a affirmé que « Le Qatar est un Etat salafiste modéré –ce qui fait sourire- qui soutient un islam radical de la pire espèce dans le monde arabe… ». « N’oublions pas ce que c’est le Qatar ? C’est un bédouin avec deux chèvres et quelques chameaux qui a trouvé du pétrole », a conclu M.Eric Denécé.

                                    Quant à Mezri Haddad, dont on connaît la haine qu’il voue au Qatar, il a déclaré aussi que ce pays « n’est ni un Etat, ni un Emirat, mais une Machyakhadirigé par des bédouins ». C’est un régime « petit dans tous les sens du terme ». Il a mis en garde contre ces gens qui « ont joué un rôle fondamental dans ce qu’on appelle le printemps arabe ». « Dans chaque dollars investi en France ou ailleurs, il y a le virus et le poison wahhabite », a-t-il affirmé en précisant que les qataris cherchent à moyen et long terme de s’immiscer dans la politique intérieure française par le biais de l’islam de France ». Son contradicteur M.Mohamed Hnid, un tunisien originaire de Zarzis, mandaté pour défendre le Qatar, a alors essayé de le déstabiliser en lui disant : « le printemps arabe est un honneur pour tous les Arabes et vous êtes contre parce que vous étiez un agent du régime et vous avez qualifié les Tunisiens de hordes ». Ce à quoi Mezri Haddad a répliqué : « Le printemps arabe n’honore que les gens sans honneur.

                                    Avec son argent, le Qatar peut tout acheter sauf l’honneur. J’assume toute la responsabilité dans ce que j’ai dit chez Bourdin. Hordes et mille fois hordes ceux qui ont répondu à l’appel du Qatar de se soulever contre leur propre pays et qui ont conduit la Tunisie au désastre actuel. Je suis fier d’avoir été l’agent de la Tunisie lorsqu’elle était libre et indépendante. Vous, vous êtes l’agent d’un émirat bédouin qui a mis le feu dans le monde arabe ». Que voulez-vous au Qatar » lui a rétorqué M.Hnid. « Je veux qu’elle disparaisse comme elle a détruit la Tunisie, la Libye, l’Egypte et tente de faire la même chose aujourd’hui en Syrie. Ce régime wahhabite s’en prend même à l’Afrique, notamment au Mali où les qataris ont armé et financé des islamo-terroriste pour déstabiliser ce pays » a répondu M.Haddad en ajoutant : « Pour votre chaine Al-Jazeera et son imam hypocrite Al-Qaradaoui, Ben Laden n’est pas un terroriste, Al-Qayda n’est pas une organisation terroriste et les barbares qui égorgent nos enfants en Syrie ne sont pas des terroristes, parce qu’ils sont tous au service du Qatar ».

                                    A la fin du débat, répondant aux questions des éditeurs, notamment Ben Zarrouk Abdelkader d’Algérie (Pourquoi cette peur des projets qataris alors qu’il s’agit d’investissements économiques ?), Mezri Haddad a répondu « Parce que j’ai pour la France, pays de la démocratie, de la liberté et des droits de l’homme, beaucoup d’estime et de reconnaissance. Je crains pour la France de ce poison wahhabite et salafiste que le Qatar distille ».


                                    • Abou Antoun Abou Antoun 30 septembre 2012 17:30

                                      Commence par pomper le wiki (comme tout le monde) et puis brode.
                                      Invente n’importe quoi, personne n’ira vérifier.
                                      Ensuite deviens troll toi même, rien ne vaut la pratique.
                                      Présente toi comme Qatari prêt à aider à transformer les ’Chances pour la France’ en ’Chances pour le Qatar.
                                      Si tu veux faire une carrière universitaire commence par apprendre les règles du jeu et passe plus de temps à caresser ton rapporteur dans le sens du poil qu’à chercher des trucs qui objectivement ne servent à rien et dont tout le monde se fout.


                                    • Abou Antoun Abou Antoun 30 septembre 2012 18:16

                                      Excuse moi SEPH, je ne sais par quel miracle mon post se retrouve en commentaire de ta réaction.
                                      Rien à voir bien sûr avec ton message, c’est une merdouille dans l’indexation de la base de données ou bien je commence à débloquer (les deux sont possibles 50/50%).


                                      • Mugiwara 2 octobre 2012 00:49

                                        je suis en train de regarder une émission super intéressante alors que je devrais être au lit sur France 2, à propos des ambitions de Qatar. il était temps qu’on en parle ... 


                                        toujours est il que tous leurs investissements ici et là obéit à une simple logique qui n’est que de vouloir s’assurer d’une vie toujours stable pour l’après pétrole-gaz. 

                                        tout ce que je peux dire, c’est que ce n’est pas se renier si on accepte leurs argents. mais on ne doit pas être gêné par notre volonté de promouvoir notre démocratie, nos convictions. 

                                        bien au contraire, en affirmant et fermement nos convictions, on sera mieux respecté. donc, ne soyons pas gênés par notre volonté de mettre le holà à une quelconque volonté d’islamiser notre pays, puis qu’on a déjà un Islam à la Française. (je souhaite surtout qu’on en parle pas trop, ça me gave qu’on fasse de la pub à cette religion et même à d’autres ...).

                                        de plus, ses ambitions vont réveiller celles des autres pays, on devrait s’en inspirer ne serait ce que pour amplifier le rayonnement du pays dans le monde. 

                                        bref, d’un point de vue économique, on peut dire qu’ils ont tout compris. 

                                        après le fait que ce soit une dictature monarchique, il faut oeuvrer dans la démocratisation de ce pays, en les conseillant, en les aidant, sans qu’ils n’aient à renier leurs traditions. 

                                        • Abou Antoun Abou Antoun 2 octobre 2012 01:11

                                          de plus, ses ambitions vont réveiller celles des autres pays, on devrait s’en inspirer ne serait ce que pour amplifier le rayonnement du pays dans le monde.
                                          Ah oui, comme premier pays clochard dans le monde, chef de file des mendiants, quelle fierté !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès