Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Assad est un « sanguinaire », selon Anne-Marie Dussault de (...)

Assad est un « sanguinaire », selon Anne-Marie Dussault de Radio-Canada

La propagande peut, en un clin d'oeil, être d'une efficacité redoutable.

Faire valoir la réalité est une autre paire de manches.

Assad est un « sanguinaire »,
selon Anne-Marie Dussault de Radio-Canada

Voici la propagande flagrante de Radio-Canada
« Bachar al-Assad, c'est un dictateur « sanguinaire »… » 

C'est ce qu'a déclaré (à 7 min. 25 sec. du début de l'émission) Anne-Marie Dussault, une "journaliste" (! ?!) de Radio-Canada.


Il suffit d'entendre une Anne-Marie Dussault dire avec aplomb : « Bachar al-Assad est un dictateur « sanguinaire », pour que la population se fasse en un claquement de doigts une opinion tranchée et radicale.

Qui donc peut mettre en doute cette affirmation grossière qui appelle à la haine et à l'assassinat ?
Il y a environ 75% de la population qui n'a pas le temps de s'informer ailleurs que par les grands médias. Il y a aussi un fort pourcentage de la population qui n'est même pas intéressée à s'informer sur les conflits faisant couler le sang à travers le monde.

Paradoxalement, malgré ce manque d'information flagrant, près de 100% de la population a une opinion « catégorique » et radicale sur les personnages politiques mondiaux. 

Il suffit d'une Anne-Marie Dussault, bien assise derrière son micro qui déclare « c'est un dictateur « sanguinaire » et hop ! En un claquement de doigts, l'opinion publique se radicalise et on est prêt à aller bombarder pour déloger le « sanguinaire ».  

Les Anne-Marie Dussault nous font oublier que, selon nos valeurs démocratiques, les politiciens doivent se faire renverser par les urnes et non par les armes. Anne-Marie Dussault participe à la déshumanisation du monde ainsi qu'au non-respect des règles démocratiques les plus élémentaires ainsi que des règles de non-agression mondiale.

En déclarant
« Bachar al-Assad, c'est un dictateur « sanguinaire »… »
Mme Dussault oublie délibérément l'appui majoritaire de la population syrienne à ce chef d'État qu'elle qualifie de « sanguinaire ».
Les démagogues vous diront que la population allemande était aussi derrière Hitler, mais Hitler ne luttait pas contre des terroristes qui assassinent et égorgent ses citoyens. Assad oui.

Voyez ici, une liste de documents visuels démontrant cet appui majoritaire indéniable de la population syrienne pour celui que la propagandiste Dussault qualifie de « sanguinaire ».
Ces images valent mille mots :

« Des centaines de milliers de Syriens défilent contre l’ingérence et les mensonges »

Alep, le 19 octobre 2011
Euronews, énorme manifestation pro-régime à Alep

Plus d'un million de Pro-Assad à Alep

Indéniablement la majorité de la population de la plus grande ville de Syrie, Alep, est en faveur du Président Assad
Il faut bien lire le reportage Yara Bayoumy fait pour l'agence Reuters, le 8 janvier 2013.
On dit dans ce reportage fait sur place que 70% des Aleppins sont hostiles à l'insurrection et espère que l'armée de Bachar puisse enfin vaincre les rebelles de tout acabit.
70% des aleppins hostiles à l'insurrection

Le 21 juin 2011, plus de 11 millions de Syriens (c’est-à-dire plus de la moitié de la population syrienne) sont descendus dans les rues, à travers tout le pays. Les foules étaient particulièrement denses et imposantes à Damas, Alep, Tartous et à Homs.
La moitié de la population manifeste son soutien au Président !

Voyez les images

Damas, 20 juin 2011

Damas, Manifestation quartier Bab Tuma juin 2011

Ces tournages sont-ils des inventions ?
Quelle est donc la conception de la démocratie d'Anne-Marie Dussault ?
Doit-on aller bombarder ces gens pour satisfaire son besoin de tuer celui qu'elle considère comme un « sanguinaire » ?

Voyez ces gens :
Tartous, 3 novembre 2011
Damas, 15 mars 2012
Lattaquié, 9 février 2014

Voyez ces images des réfugiés syriens au printemps 2014 lors de l'élection présidentielle syrienne. Ces gens qui ont fui leur Pays en laissant tous leurs biens à des terroristes beuglant « allah wakbar ». Que brandissent-ils ces réfugiés et que disent-ils ?

Voyez ces photos qui disent plus que tous les mots
Les réfugiés syriens au liban votent Bachar

Voyez ce tournage :
Le vote des Syriens au Liban provoque le chaos dans les rues de Beyrouth
Ce reportage illustre bien comment la propagande nie la simple réalité des gens massivement pour Assad. Malgré ce que l'on peut dire, les images sont « indéniables ».
Tout comme ici
Au Liban, les réfugiés syriens votent « pour élire Bachar »
le texte tente de nier ce que nous montre clairement la photo. Le texte nie la réalité.

On pourrait aussi longuement lister tous les attentats terroristes qu'a vécu la Syrie depuis plus de quatre ans. 

Alep
14 morts dans l'attentat du célèbre hôtel Carlton

Mort du beau-frère d'Assad dans un attentat suicide à Damas

Au moins six morts dans un attentat à Damas

Attentat meurtrier contre un bus de pèlerins chiites à Damas

Six personnes tuées dans un attentat près de Damas

Syrie : attentat-suicide dans le centre de Damas

Voyez la destruction d'un des plus grands hôpitaux de Syrie, l'hôpital Al Kindi d’Alep spécialisé dans les soins oncologiques.

Il y en a eu des centaines d'attentats terroristes qui ont fait des milliers de morts. Mme Dussault le sait très bien et elle persiste à dire que Bachar al-Assad fait la guerre non pas contre les terroristes, mais contre sa population. Quelle propagande ordurière !

Voyez ce reportage fait sur place pour tenter de comprendre contre qui l'armée arabe syrienne de Bachar al-Assad se bat. La réalité est là qui nous crève les yeux et Anne-Marie Dussault nous vomit du Assad « sanguinaire » !

Anne-Marie Dussault sait très bien ce qu'elle fait. Elle sait très bien que tous les gens normaux veulent tuer les « sanguinaires ». Il n'y a absolument personne qui peut appuyer un « sanguinaire », sauf peut-être un psychopathe, un grand drogué ou une personne sous hypnose religieuse. Il suffit donc de dire à la population : « c'est un « sanguinaire » et hop ! Toute la population est derrière ce brave militariste régime Harper qui sort l'attirail de guerre pour tuer le « sanguinaire ».

Les propos des Anne-Marie Dussault ont une immense portée. Les propagandistes, comme Anne-Marie Dussault, peuvent faire accepter des guerres en un claquement de doigts bien assises derrière leur micro et se foutant complètement de la vie humaine.
  
Les journalistes, s'ils faisaient honnêtement leur métier, pourraient empêcher les guerres. Ce fut jadis le cas pour le Vietnam.  Les journalistes en choisissant de montrer ou de masquer la réalité peuvent faire en sorte que la population appuie ou proteste contre la guerre. 

Les journalistes ont le choix entre la propagande guerrière ou le journalisme. Visiblement Anne-Marie Dussault a fait son choix. Elle choisit la propagande faisant la promotion de la guerre. 

Anne-Marie Dussault n'est pas un cas unique, la malhonnêteté journalistique est généralisée. 
Pour bien voir la malhonnêteté de nos médias, il faut voir le montage de l'entrevue récente de Bachar al-Assad fait pour l'émission 60 minutes de CBS. Il faut voir ensuite l'enregistrement complet de l'entrevue.

Le président Assad a accepté l'entrevue de CBS (avec Charlie Rose) seulement si l'enregistrement était fait par une équipe de la télé syrienne. Ce fut une très sage décision. N'eut été de la télé syrienne, nous n'aurions jamais su ce que le Président Assad avait dit complètement. En visionnant les deux versions, nous pouvons clairement voir comment on peut manipuler une entrevue en utilisant le montage. Entre l'entrevue montée de CBS et l'entrevue complète on voit qu'il y a un monde de différences dans les nuances et les précisions.

En nous empêchant d'écouter complètement ceux que l'on diabolise, on aiguille notre jugement. Il suffit ensuite d'une propagandiste devant un micro qui porte loin pour qu'en un claquement de doigts on inculque un jugement fautif dans la population. On peut donc entraîner des populations complètes à vouloir aller littéralement tuer le diabolisé « sanguinaire ». Il est très facile de diaboliser et de semer la haine. 

Le combat contre la haine est un défi pratiquement insurmontable. Pour contrer un simpliste et facile « Assad est un sanguinaire » il faut des pages de démonstration afin de faire valoir la réalité. Et encore, qui donc sont ceux qui prendront le temps d'étudier la réalité ? Il est bien plus facile de prendre le jugement clef-en-main disant : « Assad est un « sanguinaire » !

Assad comme tous les politiciens a des défauts. Assad comme tous les politiciens n'a pas l'appui de 100% de sa population. Assad comme tous les politiciens a des opposants farouches. Et la Syrie comme tous les Pays souverains a une population à qui il revient de choisir elle-même ses dirigeants.

Il faut voir la réalité en face.

Les propagandistes excellent dans le montage et utilisent uniquement ce qui peut servir leur propagande. On constate que CBS a éliminé toutes les précisions et toutes les nuances que le Président Assad pouvait faire. Il en résulte un montage n'altérant pas la propagande.

L'un des points majeurs pour illustrer cette malhonnêteté c'est le filon le plus exploité par la propagande, celui des fameux "barils de poudre" ! CBS a pratiquement tout coupé ce que Bachar al-Assad a dit des fameux barils de poudre. Voyez et constatez par vous-mêmes.

Bien sûr écouter l'entrevue complète est fastidieux. Nous sommes aujourd'hui habitué et encouragé à ne pouvoir nous concentrer que pour 144 caractères, pas plus. Il nous faut du « Assad est un sanguinaire » et on passe au suivant. Mais voyez-vous il y a des gens sous les bombes. Juste en Syrie il y a eu 250 000 morts. Il serait temps que la population prenne conscience de ce qui provoque les atrocités et qui en sont les véritables responsables.

L'atrocité que vit la Syrie depuis plus de 4 ans est très bien documentée et quiconque met du temps pour analyser le conflit depuis le début peut rapidement constater que l'on nous sert de la propagande honteuse et que le "sanguinaire" n'est pas nécessairement celui qui est à Damas.

Pour garder un peu d'humanisme et un peu de jugement autonome, Il faut prendre le temps de regarder l'entrevue complète que nous livre la télé syrienne ainsi que l'entrevue qu'a donné le Président Assad à la télé portugaise il y a quelques jours.

Nous devons toujours nous efforcer d'écouter ceux que nos propagandistes diabolisent.
Il faut refuser l'opinion et le jugement clef-en-main. Il est très important de nous faire notre propre opinion.

Pour comprendre la Syrie, il faut fouiller les faits qui ont eu lieu depuis 5 ans. La documentation est volumineuse et offre tous les éléments pour se faire une bonne idée de la tragédie en cours.

Le régime Harper du Canada s'apprête à accentuer la guerre et faire des dizaines de milliers de nouvelles victimes dans le but d'éliminer Bachar al-Assad, l'un des derniers présidents arabes ayant un gouvernement laïc.

Serge Charbonneau
Québec

P.S. : Vous pouvez envoyer des lettres de protestation à Anne-Marie Dussault pour son manque de professionnalisme et contre la propagande qu'elle véhicule : 24-60@radio-canada.ca


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Robert GIL Robert GIL 2 avril 2015 08:48

    les divers dictateurs ou regime plus ou moins totalitaires sont déclarés sanguinaires suivant les interets des puissances occidentales ... Assad , comme d’autres peuvent faire bien pire, pourvu qu’ils aient notre consentement et celui des USA !
    .
    voir : L’OCCIDENT EST RESPONSABLE DU CHAOS AU PROCHE ORIENT


    • lsga lsga 2 avril 2015 16:42

      donc, Basar Al Assad a fait coulé du sang, oui ou non ? 


    • lsga lsga 2 avril 2015 18:24

      j’ai pas compris la réponse. Il a fait couler du sang ou pas ? 


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 avril 2015 21:11

      @Robert GI


      Lorsque acommencé la longue préoarartion pour faire de Kadhafi un monstre, j’ai IMMéDIATEMENT, j’en savis assez sur son oeuvre pour dénoncé ce mensonge sur toutes les tribunes dont je disposais. Il ny avais alors que Allain Jules et moi pour le faire et je pense que nos efforts n’ont pas ete vains. Aujourd’hui l’opinion française a changé et continue de changer. Je suis convaincu que Kadhafi sera reconnu comme un martyr de l’Afrique, comme Lumumba et Santara

      Je n’ai jamais eu cette admiration pour Bachar-él Assad et n’ai rien dit pendant longtemps de la situation en Syrie, jusqu’a ce que l’évidence s’impose qu’on avait là un autre cas de la barbarie occidentale en action. Que Bachar ne soit pas un saint, soit, concedo ; je le vois néanmoins comme un de ces « moindre mal »(s) que l’Histoire propose et qu’il vaut mieux accepter. Comme Tito en Yougoslavie... et comme Saddam Hussein l’aurait été pour l’Irak, si les USA n’avaienet pas voulu que seul le pire soit permis pour toutes les terres d’Islam ! 

      Dire Bachar ’sanguinaire", dans le contexte actuel du Moyen Orient est trompeur... et en fait stupide. C’est se plaindre des Vandales dont le plus jeune aurait dit un gros mot. 

      Je suis honteux du journalisme de calomnie et ee désinformation que les médias canadiens nous jettent en pature quand ils véhiculent la propagande américaine. Je n’ai plus AUCUN RESPECT pour cette pitoyable engeance. Bonne chance a Serge Charbonneau dans sa croisade pour la vérité

      PIerre JC Allard
       

    • Ruut Ruut 2 avril 2015 21:54

      @lsga
      Bashar, je ne sait pas, Nicolas S oui.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 avril 2015 03:16

      @lsga


      Vous êtes un imbécile ou en manifestez touts les symptômes. Il y en a beaucoup, mais vous avec ceci de particulier que vous nuisez en parts à peu pres égales aux thèses que vous défendez comme à celles que vous attaquez.... et plus qu aux unes et aux autres, au débat lui-méme. ...Le seul résultat que vous pouvez obtenir est le désintérêt progressif des lecteurs. Qui voudrait saboter ainsi Agoravox ?

      PJCA

    • lsga lsga 4 avril 2015 03:39

      @Pierre JC Allard
      Mon travail est un travail de guerre de position, tel que définit par Gramsci, cet auteur à la mode que personne ne lit. Je me fous pas mal qu’on adhère à mes idées, ce n’est pas mon objectif pour l’instant. 

       
      Agoravox concentre un grand nombre de militants politiques actifs, et ma tâche consiste à clarifier les concepts, mettre fin le plus que possible à la confusion intellectuelle ambiante, ramener le plus que possible aux faits matériels. Je rappelle ce qu’est le libéralisme, ce qu’est le socialisme, ce qu’est l’État Providence, ce qu’est la bureaucratie, ce qu’est la bourgeoisie, ce qu’est l’oligarchie, ce qu’est le prolétariat, ce qu’est une classe, ce qu’est l’impérialisme, ce qu’est le progressisme, etc. etc. Je rappelle qui est l’ennemi, comment on s’est battu contre lui, comme on a vaincu ou perdu, et comment ou vaincra ou perdra encore. Je ne le fais pas en écrivant des articles comme au 19ème siècle, mais en débattant directement avec les personnes de mon choix, argument contre argument, comme au bon vieux temps des grecs et de la (presque) démocratie directe. 
       
      Vous êtes incapables d’admettre que Basar Al Asad a fait couler le sang. C’est lamentable.
       

    • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 4 avril 2015 17:43

      @lsga

      Vous dites : « Mon travail est un travail de guerre de position... »

      Qui donc est votre employeur ?

      Serge Charbonneau
      Québec


    • Laurent 47 5 avril 2015 20:03

      @lsga
      Ca-y-est, Isga nous refait le coup de l’oligarque ! Alors, je recommence !                       Définition de l’oligarchie : contrôle du plus grand nombre par un petit groupe ). L’oligarchie, c’est donc l’exacte définition de la gestion de tous les gouvernements de cette planète ! Donc, il n’y a aucune différence entre les dictatures et les démocraties !

      La dictature : taisez-vous ! La démocratie : causez toujours ! ( cf le référendum sur la Constitution Européenne ).

    • Donbar 2 avril 2015 08:48

      Comme si Obama avec ses drones n’était pas horriblement sanguinaire ! Et Sarkozy le destructeur de le Lybie ? Et Hollande dans son rêve de bombarder la Syrie ?


      • Jacques_M 2 avril 2015 09:29

        @Donbar
        100% d’accord !



      • Txotxock Txotxock 2 avril 2015 10:35

        Assad et sa famille sont des sanguinaires. Le fait que d’autres sont tout aussi sanguinaires ne le rend pas moins sanguinaire.


        • colere48 colere48 2 avril 2015 11:02

          @Txotxock
          d’autres sont tout aussi sanguinaires ne le rend pas moins sanguinaire.

          Oui, mais tant que le pétrole et les religions mèneront le bal ils n’y aura que des sanguinaires
          Un océan de sang et de larmes !


        • Fergus Fergus 2 avril 2015 11:25

          Bonjour, Txotxock

          Je partage cet avis de bon sens. Et si Assad combat maintenant - à juste titre - contre les djihadistes « sanguinaires » de Daesh, il a auparavant utilisé les mêmes méthodes contre les manifestants démocratiques qui se sont opposés à son régime au début de la « révolution syrienne ». 

          Personnellement, lorsque je militais à Amnesty International, j’ai eu en main des dossiers sur les pratiques d’Hafez-el-Assad. Je constate que son fils est de la même espèce  : effectivement un « dictateur sanguinaire ». Ce qui n’empêche pas de dénoncer la sauvagerie de Daesh, ni le jeu peu reluisant des nations occidentales. Mais tout cela doit être mis sur le même plan !


        • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 2 avril 2015 11:31

           @Txotxock

          Assad et sa famille NE SONT PAS « sanguinaire ».

          Assad et sa famille sont tout aussi humains que vous et moi.

          Les propagandistes de votre espèce qui nous vomissent en pleine figure
          nous font tous gerber.

          Humanisez-vous un peu, bon sang.
          Tiens, voyez ce film.
          https://www.youtube.com/watch?v=9Z250mRD09E

          Serge Charbonneau
          Québec


        • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 2 avril 2015 11:35

          @Fergus

          J’ai milité à Amnesty International autant que vous du temps de son père Hafez et jamais aucune preuve n’a pu confirmer ce que vous dites.

          Serge Charbonneau
          Québec


        • Fergus Fergus 2 avril 2015 11:45

          Bonjour, Serge Charbonneau

          Je vous invite alors à relire vos dossiers, ne serait-ce que ceux concernant la manière dont cet « humaniste » traitait ses opposants politiques.


        • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 2 avril 2015 12:21

          @Fergus

          Merci de votre suggestion.
          Mais il me faudrait plus de précision.

          Il y a un monde entre un « Humaniste » et un « sanguinaire ».

          Voyez-vous, Assad n’est ni l’un, ni l’autre.
          C’est un chef d’État..
          Un État en guerre.
          Une guerre faite par des hypocrites qui recrutent, organisent et arment des malades mentaux.

          Concernant le traitement que Bachar al-Assad fait à ses opposants politiques,
          je ne crois pas qu’ils soient si répréhensibles.
          Il faudrait démontrer clairement ces mauvais traitements.

          Salutations,

          Serge Charbonneau
          Québec


        • Donbar 2 avril 2015 14:33

          @Txotxock
          ...et réciproquement., mais je n’entends dédouaner personne des crimes qu’il a pu commettre. Si ’’être sanguinaire’’ est conçu comme une prédisposition (Assad est inguérissable, en somme, il ne mérite pas d’être sur cette Terre, dixit l’autre crapule), on ne nous fera pas oublier pour autant les faits eux-mêmes, si recouverts soient-ils de bonne conscience occidentale. Pour bien des familles afghanes, pakistanaises ou autres, Obama ne mérite pas plus d’y être. Elles ont le tort de n’être que peu de chose militairement. Vae victis !


        • bernard29 bernard29 2 avril 2015 14:33

          @Fergus

          Assad combat maintenant les djihadistes qu’il a lui même libérés de prison, pour dénaturer le combat des syriens démocrates.


        • Fergus Fergus 2 avril 2015 17:50

          Bonjour, bernard29

          Oui, mais manifestement, rappeler ce genre de fait n’est pas politiquement correct sur ce fil.


        • alinea alinea 3 avril 2015 00:10

          @bernard29
          Bernard ; écoute l’entrevue donnée en dernier lien sur cet article ; il en parle ; il dit que ces extrémistes étaient en bout de peine après des années de prison ; ce sont sûrement ceux terriblement anéantis par son père lors d’une attaque des frères musulmans en Syrie, il y a longtemps !
          Il dit que ce n’est pas lui qui les a libérés, mais la justice !


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 avril 2015 02:49

          @Fergus & Bernard

          Si Bachar a libéré de vieux opposants, il faut au contraire le dire.  L’important n’est pas que ce soit politiquemnet correct ; On n’en est plus a etre correct avec ce que lee monde entier considère de plus comme des ordures. Cette libéation explique sans doute, en partie au moins, le fait qu y ait eu un million personnes dans les rues de Damas pour soutenir son régime. ( voir les images !) 

          Qu’il les ait liberées pour élargir son soutien est cyniqe ... et peutêtret vrai. Mais penser qu’il l’a fait pour discréditer ses adversairses en leur enyoyant des renforts de mauvaise réputation ne me semble pas crédible l  Je crois que Sun Tzu n’aurait pas approuvé... smiley

          PJCA

        • Philippe Stephan Slipenfer 2 avril 2015 13:24

          Baaa... !! il n’ a qu’a les électrocuter comme cela on dira plus qu il est sanguinaire .
          .
          .
          logique Non.... smiley


          • fred.foyn Le p’tit Charles 2 avril 2015 14:33

            bof...pas plus que Sarkozy ou Hollande.. ?


            • lsga lsga 2 avril 2015 14:49

              à quel point faut-il être stupide ou aveuglé pour refuser d’admettre que Assad est sanguinaire ? 

               

              • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 2 avril 2015 15:35

                @lsga

                à quel point est-il stupide et simpliste pde refuser d’admettre que Assad est un chef d’État tout à fait conforme à n’importe quel chef d’État de cette région et vivant une guerre injuste favorisée et encouragée par des d’immondes hypocrites pour qui la vie humaine et la démocratie est bien peu de choses.

                Si on veut parler de sanguinaire, il faut voir cela .
                Ceux qui ont commis cette barbarie sont de vrais sanguinaires, l’image est là pour le prouver.

                Il faut bien voir comment est la Libye aujourd’hui si on veut parler de sanguinaire.
                On peut aussi dire la même chose pour l’Irak et l’Afghanistan.

                Il y a des sanguinaires qui ont fait des rivières de sang.
                Et ce sang coule depuis 14 ans.

                Il faut aussi bien voir ceci, ce sont des sanguinaires encouragés par le gouvernement français qui sabrent le champagne donné par la France sur des cadavres encore chauds.

                Il faut bien voir qui sont les sanguinaires dans notre beau monde.

                Assad ne fait pas partie de cette bande d’assassins.

                Serge Charbonneau
                Québec


              • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 2 avril 2015 16:09

                @lsga

                Vous jouez au crétin, mon cher pseudonyme.

                Je ne compare pas Assad à personne.
                Je démontre des actes sanguinaires.

                Si vous avez des actes sanguinaires véritables et vérifiables, veuillez les démontrer.
                Il est facile de diffamer les gens.
                Il est plus difficile d’étayer les diffamations.
                Tout ce que vous pouvez nous sortir ce n’est que de la propagande dont il vous sera impossible de démontrer la véracité.

                Lorsque je vous montre ceci ou cela, c’est véritable et vérifiable.
                Ce n’est pas de la propagande, c’est la réalité.

                En plus,
                Vous n’êtes même pas foutu de vous identifier.
                Et je vous comprends parce que tenir de tels propos absurdes, si j’étais à votre place, moi aussi j’hésiterais à m’identifier.

                Salutations,

                Serge Charbonneau
                Québec


              • lsga lsga 2 avril 2015 16:15

                non mais vous plaisantez j’espère ? 

                 
                Donc, qu’on soit bien clair : vous êtes en train de dire que jamais Basar El Assad n’a fait couler la moindre goûte de sang ? C’est bien ça que vous prétendez démontrer ?
                 


              • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 2 avril 2015 16:27

                @lsga

                Vous persistez à faire le crétin, cher pseudonyme.
                Je vous dis de nous envoyer les actes « sanguinaires » du Président Assad.

                Si vous avez des faits à révéler, véritables, vérifiables et indéniables personne ne pourra les nier.

                Et tout comme Sarkozy qui a participé à la destruction de la Libye et de la Côte d’Ivoire,
                ou Bush et Obama, ou Harper ou bien d’autres qui ont fait couler du sang, Assad en a fait probablement couler aussi.

                Cependant, à ma connaissance, l’armée syrienne n’a pas envahi aucun Pays et n’occupe pas aucun Pays.

                Salutations,
                Je vous laisse vous amuser.

                Je reviendrai vous nourrir un peu si je vois que vous faiblissez.

                Au fait, vous vous appelez comment ?

                Serge Charbonneau
                Québec


              • lsga lsga 2 avril 2015 16:42

                avant d’apporter des faits, j’attends d’avoir une réponse très claire de votre part sur cet énoncé :

                 
                « Basar Al Assad n’a pas versé une goutte de sang »
                 
                J’attends que vous disiez très clairement si oui ou non vous prétendez que cet énoncé est vrai. 
                OUI / NON

              • lsga lsga 2 avril 2015 16:50

                alors : OUI ou NON ? 



              • lsga lsga 2 avril 2015 18:23

                On peut déduire de votre silence que vous savez parfaitement bien que Assad a également fait couler le sang.

                 
                 
                C’est bien un raisonnement d’attardé mental. 
                 


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 avril 2015 22:01

                @lsga

                On vous dit que sous ce pseusovous incarnez sur ce site la provocation gratuite et que vous etes irrémédiablemntnt identifié comme un de ces agents du systeme dont le role est de rendre toute discussion intelligente bien pénible à poursuivre. Le temps est venu de passer a votre prochaine pseudo-identité....

                PJCA

              • lsga lsga 2 avril 2015 22:16

                @Pierre JC Allard
                Je n’ai pas compris votre réponse : oui ou non Basar Al Assad a fait couler du sang ? 


              • alinea alinea 3 avril 2015 00:18

                @lsga
                En France, il y a pas longtemps, aussi « on » a fait couler le sang Isga !! Aux US, il coule sans arrêt même quand il n’y a pas de manif !
                Le fait est qu’il faut savoir de quoi l’on parle ; serions nous les juges et bourreaux du monde entier ? Le peuple Syrien a sûrement plus saigné avec notre aide depuis quatre que toutes les années Assad et mille ans avant confondues !
                Arrêtez vos conneries bon sang, c’est quoi cette excuse ?
                Obama dans ses prisons secrètes, il est pas mal non plus, pour un prixnobel de paix !


              • Philippe Stephan Slipenfer 3 avril 2015 14:28

                @Pierre JC Allard

                Isga c’est la bernique d’agoravox et plus tu tape dessus
                et plus il s’ accroche .
                 smiley

                 


              • Alex Alex 2 avril 2015 16:20

                Cette région est depuis très longtemps violente et « sanguinaire ».

                La chronologie récente est intéressante : les Alouites traités comme des sous-hommes s’emparent du pouvoir 
                => réactions sanguinaires des religieux, en particulier des Frères musulmans ;
                => réaction sanguinaire de Hafez qui ne peut survivre (lui et sa communauté) que dans ces conditions ;
                => réactions sanguinaires des « rebelles » dont peu de gens ont estimé combien de « modérés » se trouvaient dans leurs rangs.
                La frontière entre « modérés », Al Qaeda, Isis et les nébuleuses terroristes est très très poreuse, contrairement à ce que pensent ceux qui ignorent tout de cette région.

                Quand deux gamins se battent, la réaction saine consiste à les séparer. On devrait appliquer ce principe pour sauver le populations civiles qui veulent simplement vivre, et dont la très grande majorité se moque pas mal de la démocratie (quand on voit à quoi cette pseudo-démocratie a conduit la France, il est facile de comprendre que ce modèle n’attire guère les foules arabes).
                Au lieu de cela, sous la gouvernance du tandem Bibi-BHL, nos gouvernants attisent le feu.
                Mais ils sont dans le « camp du Bien », donc rien à dire.




                • lsga lsga 2 avril 2015 16:23

                  mais non, pas du tout : d’après l’auteur, Basar Al Assad n’a jamais fait couler LA MOINDRE goutte de sang. Pas une seule. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Serge Charbonneau

Serge Charbonneau
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès