Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Boeing 777 de Malaysia Airlines (suite)

Boeing 777 de Malaysia Airlines (suite)

 

Le comité international d’enquête se met en place

Une délégation de 131 experts malaisiens est arrivée samedi à Kiev pour aider les spécialistes ukrainiens à élucider les circonstances de l'accident du vol MH17 de la compagnie Malaysia Airlines.

Les représentants des organisations internationales, notamment de l’OSCE, sont en train de travailler avec le Service de sécurité ukrainienne (SBU) pour enquêter sur les causes de l’écrasement de l’avion malaisien.

Les employés de service des sauvetages de l’Ukraine ont commencé à recueillir les restes des personnes tuées dans l’écrasement.

 

Des réponses à des questions sont attendues

Le ministère russe de la Défense fait remarquer que l'itinéraire de vol du Boeing malaisien le faisait passer au-dessus de la zone du pilonnage de plusieurs batteries de défense aérienne ukrainiennes.

Les autorités ukrainiennes déclarent qu'elles n'ont aucun rapport avec ce qui s'est passé. Le vice-ministre russe de la Défense exhorte les forces armées ukrainiennes de fournir aux experts internationaux les documents concernant le nombre de missiles air-air et sol-air des systèmes antiaériens enregistrés.

Il demande également, que Kiev commente l’information d’un aiguilleur espagnol qui se réfère à deux avions militaires qui se trouvaient près du Boeing 777, trois minutes avant qu’il disparaisse.

 

Des interrogations sans réponse

Comment expliquer que la vidéo présentant les miliciens indépendantistes comme les auteurs de l’attaque du Boeing 777 a été réalisée une journée avant que ne se produise l’écrasement de l’avion malaisien ?

Une information surprenante montre que le trajet suivi par cet avion, qui assure tous les jours la ligne Amsterdam – Kuala Lumpur, a été étrangement modifié justement le jour de la tragédie, le faisant passé juste au-dessus des zones de combat.

La réponse à cette modification de la trajectoire du vol serait simple si l’Ukraine publiait l’enregistrement du contrôle de trafic aérien de la tour. Ce ne sera toutefois pas le cas puisque les services de sécurité de l’Ukraine ont confisqué les enregistrements du contrôle du trafic aérien du Jet malaisien.

 

Une histoire à suivre

 

Oscar Fortin

 

Le 19 juillet 2014

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.31/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • chapoutier 19 juillet 2014 16:10

    Sur le site fr.flightaware.com et www.flightradar24.com il est possible de consulter l’historique du vol MH17 des jours précédents et la trajectoire a changé dès l’entrée sur le territoire ukrainien pour le vol du 17 juillet.

    D’après cet article http://www.zerohedge.com/news/2014-... la vidéo « prouvant » que les rebelles auraient abattu l’avion aurait été upload la veille du crash.
    Si cette information était confirmée de manière irréfutable, cela prouverait que l’armée ukrainienne aurait abattu l’avion mais qu’en plus ce serait prémédité pour accuser les ’’pro-russes’’.


    • Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL] Le Kergoat 19 juillet 2014 16:25

      Un commentaire à ce sujet.

      Comment se fait-il que le survol de l’Est de l’Ukraine, zone en guerre n’ait pas été interdit ; alors que celui de la Crimée où il n’y aucun combat, l’est ?

      Incontestablement ce qui a présidé au choix des zones interdites ou non de vol, sont des considérations politiques, et absolument pas la sécurité des passagers !

      ça n’est pas rassurant, même si ça n’’st pas étonnant !


      • Tinno Mbang Tinno Mbang 20 juillet 2014 03:17

        Kergoat, c’est juste un propagande géante de la part des grands médias 


      • cistus 20 juillet 2014 16:13

        En effect Le Kergoat, comment peut-on autoriser un vol civil au dessus d’une zone de conflit ? Cette simple question me fait deja vomir.


      • oscar fortin oscar fortin 19 juillet 2014 16:39

        Il est possible que les boites noires du Boeing 777 aient des réponses au pourquoi de ce changement de sa trajectoire le faisant passer juste au dessus des zones de combat. Pourquoi ce changement de trajectoire ? Ce sera certainement une question que les spécialistes poseront aux autorités ukrainiennes. Pourquoi avoir saisi les informations relatives à ce changement de trajectoire ? Il appartient au gouvernement ukrainien de répondre à cette question.


        • Pascal L 19 juillet 2014 17:25

          Sur le passage au dessus et l’Est de l’Ukraine et non au dessus de la Crimée, les explications ont été données dans la presse et ne laisse pas de zones d’ombres :

          •  les organisations internationales aéronautiques ignoraient la présence de ces missiles, mais avaient déjà modifié deux fois les altitudes minimales de passage en raison des risques. Il semble que l’information n’ait pas circulé assez vite. Il est en tout cas courant que les avions survolent les zones de conflit.
          •  la Crimée est administrée aéronautiquement par deux pays simultanément (la Russie et l’Ukraine) ce qui ne peux poser que des problèmes lorsque les consignes de vols ne sont pas compatibles (chaque pays peut envoyer un avion sur une même trajectoire par exemple). Le transfert officiel d’un pays à l’autre peut être assez long du fait du nombre de contrôles associés.
          Pour les modifications de trajectoire, il peut y avoir de nombreuses raisons et se produisent régulièrement sur toutes les lignes aériennes. Dans ces circonstances particulières, il convient d’être méfiant. On peut supposer que la raison en est la coordination des vols entre les civils et les militaires. Dans de nombreux pays dont le notre, les militaires sont prioritaires et les civils doivent se déplacer. Il est envisageable que ce soit un scénario plus machiavélique où les militaires cherchaient plutôt à se cacher dans la trajectoire de l’avion civil et ont demandé le déplacement de la trajectoire.
          Dans le domaine de l’aviation civile, les réglements sont très contraignants et les organisations aéronautiques ont les moyens de faire plier Kiev. La vérité sera probablement connue un jour, car toutes les conversations entre le sol et l’appareil sont enregistrées à chaque bout.

          • oscar fortin oscar fortin 19 juillet 2014 17:45

            Merci Pascal pour ces informations. Reste à savoir pourquoi le gouvernement de Kiev a saisi les documents relatif à ce changement de trajectoire. Faire la lumière sur ce changement de trajectoire pour ce jour du 17 ne pourra que pacifier les esprits et évaporer les soupçons.


            Bonne journée

            • Alex Alex 19 juillet 2014 17:58

              Vous pouvez éliminer l’« information surprenante » puisque la route aérienne suivie (...L980 jusqu’à TAMAK, puis A87...) est classique (exemple).
              Le New York Times, peu suspect de sympathie pro-russe, montre un certain nombre de relevés de routes suivies par diverses compagnies ; celles des MH17 ne sont pas différentes de celle suivie lors du crash.
              Il reste donc à étudier les autres infos et répondre aux questions pertinentes posées de part et d’autre.


              • Aristoto Aristoto 20 juillet 2014 12:08

                On sait tous que l’avion a ete abbatu pour empecher aux scientifique qui s’y retrouver de révéler l’antidote au SIDA et ainsi sauver le marché pharmaceutique et le sidaction !

                Cesser de nous endormir !


              • lermontov lermontov 19 juillet 2014 18:11

                En parlant de ce journal, une info importante qui me semble occultée.

                "Hours before the crash, Russia had announced its own airspace restrictions near eastern Ukraine, closing below 32,000 feet the route Flight 17 would have taken through Russia."

                Source :http://www.nytimes.com/interactive/2014/07/17/world/europe/maps-of-the-crash-of-malaysian-airlines-flight-mh17.html?_r=0


                • lermontov lermontov 19 juillet 2014 18:30

                  D’après cet ’expert’, Russes et Américains et Français savent depuis le début qui a tiré le missile et d’où il est parti. Explications ici :

                  http://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/ukraine-questions-sur-un-crash-inexplique-18-07-2014-1847160_53.php

                  Donc, les Us accusent les Russes ; les Russes se défendent et les Français sont aux abonnés absents. Aussitôt hier, us et Allemands ont exigé que les Français ne livrent pas les armes aux Russes alors que, notez-le bien, la culpabilité n’était nullement prouvée.

                  "14 h 45. François Hollande a jugé samedi qu’il ne fallait « pas être simplement sur des hypothèses » mais « sur des certitudes », disant attendre des « conclusions incontestables » d’une enquête internationale sur le crash de l’avion de la Maylasia Airlines en Ukraine. "Si nous voulons qu’il y ait une suite, il ne faut pas être simplement sur des hypothèses, il faut être sur des certitudes", a déclaré le chef de l’Etat, qui s’exprimait à N’Djamena en marge d’un déplacement en Afrique. "La France a demandé une enquête internationale sans entrave qui puisse impliquer des partenaires incontestables« et permettre »de recueillir tous les éléments de preuves« , a-t-il ajouté. »C’est vrai qu’il y a des services qui m’informent et qui peuvent me donner des éléments d’information", a dit le président français, "mais moi j’attends les résultats de l’enquête internationale« . »C’est sur cette base-là que les conclusions devront être tirées, des conclusions incontestables« , a-t-il ajouté.  »

                  Pépère ne veut pas se mouiller, il a peur des éclaboussures.


                  • alinea alinea 19 juillet 2014 19:07

                    Dans sa logique, il n’a pas tort ; je ne le vois guère dire comme je dirais : merde à l’OTAN, oui à notre autonomie et oui à l’amitié franco-russe !! smiley


                  • lermontov lermontov 19 juillet 2014 19:18

                    @ Alinea

                    En l’occurence, il n’a pas embrayé à faire l’hystéro avec Obama alors qu’il sait. Et donc :
                    ou il sait (il le sous-entend) que ce ne sont pas les Russes et donc que les us traficotent (les hypothèses en question sont implicitement celles us) ; ou bien il flippe que tout ça foute le feu aux poudres. C’est vrai, on fait quoi si on apprend que le prix nobel de la paix sans rien faire et qui fait tout le contraire a fait buter 300 pélerins ?


                  • soi même 19 juillet 2014 19:25

                    Je suis dans une certaine mesure soulager de l’arrivé d’expert et d’enquêteur en Ukraine.
                    j’ai une interrogation au sujet de cet acte, si il y n’avait pas la dissuasion nucléaire où serions rendue aujourd’hui ?
                    Dans des mobilisations générales où de pourparlers Diplomatique ?
                    Il est visible que ceux qui sont à l’origine de cet acte, non aucune approche stratégique de la dissuasion nucléaire, et qu’il se comporte comme des bellicistes du début du siècle dernier, où par un effet mécanique l’ entrer en guerre deviens inévitable !
                    Comme les accusations Ukrainienne concerne la Russie qui est actuellement la deuxième puissance Mondiale.
                    Quelle possédée encore des forces conséquentes du feu nucléaire en cas d’agression, fait que c’est événement du Boeing 777 de Malaysia Airlines va obligé la communauté international ; c’est à dire à travers ONU réglé la crise Ukrainienne.
                    Bien sûr nous pouvons compter sûr la mauvaise fois des Américaines et la ribambelle de pays satellites donc la France fait partie pour faire bloc.
                    Cela ne pas empêcher que dans cette affaire, la Russie ne va pas sortir affaiblie, car si elle va être mis à mal par des dénégations Occidentales. Il apparaît de plus en plus claire qu’elle joue franc jeu et que cela va jouer en sa faveur !

                    Par ailleurs, il va sans doute geler pendant un temps les activités agressives des Ukrainiens sur la république auto proclame de l’Est de l’Ukraine.

                      


                    • lermontov lermontov 19 juillet 2014 19:48

                      @ soi-même

                      Mais justement, la France n’a pas fait bloc hier, elle ne s’est pas mêlée à l’hystérie et alors que Merkel et Obama ont exigé qu’elle casse son contrat de fournitures d’armes avec les Russes, elle a fait dire qu’elle l’honorerait.
                      Et avec cela Hollande a admis qu’il savait.La France a en effet les moyens de renseignements militaires suffisants pour savoir.


                    • soi même 19 juillet 2014 19:56

                      Ouf, cela me rassure un peut de voir qu’il y a encore en France des avis éclairer !


                    • soi même 19 juillet 2014 21:13

                      @ Lermontov, il ne faut pas oublier de surveille de près ce va faire le Ministère des Affaires Étrangères , on peut s’attendre à une duplicité qui pourrait aller dans le sens Américain !
                       


                    • soi même 20 juillet 2014 11:18

                      Probablement pas de soldat , oui, des officiers sûr ils en trouveront.
                      Avez vous fait l’armée ? vous devez savoir que le refus d’obéissance n’existe pas, et quand cela peut se produire, les officiers sont aussi dans le coup .


                    • Aristoto Aristoto 20 juillet 2014 12:18

                      Super hollande est toujours d’accord de fournir des missiles à la russie !

                      Grand sens de la stratégie chez ce petit gros dis donc !

                      Quand à la cupidité naturelle d’un énarque !!

                      Allez continuez a bien vous amusez !


                    • filo... 19 juillet 2014 19:41

                      Selon des témoins oculaires en Ukraine Boeing a été suivi et attaqué par 2 avions militaire.

                      Si cela est vérifié donc ma thèse que j’ai émis dans votre précèdent article est juste. C’était comme dans les années quatre vingt pendant la guerre froide avion sud coréenne abattu par URSS au dessus de l’ile de Sakhaline.

                      Il était suivit de près caché à l’ombre de radar par avion espion américain. 

                      Ce qui est bizarre c’est l’état des passeports et des bagages, ils sont intactes, presque neufs.

                      Il y a encore une autre nouvelles à vérifier ; parait il que certains cadavres retrouvés étaient en état de décomposition avancée, comme s’il étaient morts depuis très longtemps et embarqués dans l’avion.

                      Donc la même compagnie que l’avion disparu et jamais retrouvé et le même type d’avion.

                      Bizarre, Bizarre...


                      • filo... 19 juillet 2014 20:08

                        Je viens de lire un commentaire d’un militaire et analyste d’un pays de l’Est.

                        Il dit que si l’avion a été touché par un missile Buk, il aurait ressemblé plus à une passoire qu’à l’avion.

                        Or, apparemment l’avion était touché à l’aile ce qui penchera plutôt pour la thèse que c’était un missile air-air et qui était guidé, attiré par la chaleur du moteur de Boeing et donc tiré depuis un avion.


                        • Laurent 47 20 juillet 2014 23:45

                          @ filo

                          Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, contrairement aux missiles air-air tirés par un chasseur, un missile sol-air de type Bouk-M1, beaucoup plus puissant, est prévu pour intercepter des engins hypersoniques, et explose à proximité immédiate de la cible, en causant le maximum de dommages. C’est ce qui explique la dispersion importante des débris au sol.

                        • tf1Groupie 19 juillet 2014 23:02

                          Il parait qu’il y a 3 jours des transactions financières suspectes ont eu lieu sur des actions Malaysian Airlines.

                          Je dis ça, je dis rien ...


                          • Aristoto Aristoto 20 juillet 2014 12:21

                            et ça a ete diffusé sur tf1 tous ça ! Le club économie ne chome pas dis donc ! Faut dire aussi qu’il passe un peu trop tard !


                          • Xenozoid Xenozoid 20 juillet 2014 10:26

                            La tragédie MH17 arrive deux jours après l’ annonce des Brics d’un antidote au FMI et à la Banque mondiale, en contournant le dollar américain. Et puis Israël avance ’prudemment« sa nouvelle invasion au »ralenti " de Gaza, juste apres un raprochement hamas/fatah. La Malaisie, en passant, est le siège de la Commission des crimes de guerre de Kuala Lumpur, qui a comdamné Israël pour crimes contre l’humanité.

                            Pour Washington, bien sûr, c’est tous bénéfices. Qu’est-ce que l’Empire du Chaos obtient dans ce cas c’est un cessez-le feu (qui permettra de réaprovisionné les milices pro kiev) ; l’image de marque des Ukrainiens de l’Est montrés comme de facto « terroristes » (comme Kiev, qui à la Dick Cheney , n’attendait que cela ) ; et toute la merde en portion illimité jeté sur la Russie et Poutine en particulier jusqu’à plus soif. Pas mal pour un travail de quelques minutes. Quant à l’OTAN, c’est Noël en Juillet.
                            De plus il semble que a Kiev, même le ministere de la défence et de l’intérieur ne soit pas tres doué en communication
                            Bref,aprés 15 ans de propagande,ce n’est plus al qaida qui cartonne,mais le méchant Poutin(partout)


                            • soi même 20 juillet 2014 15:11

                              Sauf que cela ne marche plus aussi bien, entre-temps les révélations des dessous de cartes des USA sur l’Irak a aiguiser la méfiance !

                               


                            • filo... 20 juillet 2014 15:06

                              Une toute dernière nouvelle. Selon Mr. H. Gorter vice président de Malaysia Airlines, avion a volé à 10.66 km. Et subitement il a reçu l’ordre de la tour de contrôle ukrainienne de descendre à 10.05 km. Mais il a dit que pour lui reste un dilemme pourquoi l’avion a changé le trajet.

                              Pour « cacher la m... au chat » ils vont offrir aux familles des victimes USD 5000.- par personne disparu.

                              Pas cher une vie en Malaisie !


                              • Laurent 47 20 juillet 2014 21:35

                                Ca-y est ! J’en étais sûr ! Ce sont les russes qui ont fait le coup ! C’est prouvé par John Kerry, ce « spécialiste militaire américain » qui ne ment jamais (ça se voit sur son visage, qui respire l’honnêteté). Le lance-missile a été livré « clé en main » par la Russie, pour tirer sur un avion civil, et le forfait accompli, est retourné en Russie ! Moi, comme comique, je préfère Eddie Murphy ! D’abord, l’Ukraine dispose d’un certain nombre de batteries sol-air Bouk-M1 achetées à la Russie (ce qui a été utilisé pour abattre l’avion), depuis pas mal de temps, et trois d’entre elles étaient installées autour de Donetz. Pourquoi étaient-elles à cet endroit, sinon pour s’en servir contre la Crimée ? En outre, c’est le Ministère de la Défense de Russie qui a détecté et signalé, le 17 Juillet, l’activation du radar de tir Koupol qui gérait les trois rampes de tir des missiles, ce n’est pas Johnny « gueule d’ange », lui qui passe son temps à mentir (mal) ! Les russes ont certainement beaucoup de défauts, mais ce sont des gens droits (c’est pour ça qu’ils se sont fait rouler lors du désarmement nucléaire). Ils disent ce qu’ils font, et ils font ce qu’ils disent. Il faut être débiles pour tirer sur un avion qui vole à 10.000 m, et qui ne peut donc être un avion d’attaque au sol. Mais les nazis qui dirigent l’Ukraine actuellement ont parfaitement pu vouloir abattre l’avion qui ramenait Poutine en Russie, après sa tournée en Amérique Latine, et qui a emprunté à la même altitude, le même couloir aérien 37 mn avant celui de Malaysia Airlines. Et s’ils sont navrés, c’est surtout en se trompant de cible, d’avoir raté leur coup ! Quant aux « preuves » brandies par les Etats-Unis, elles sont à ranger avec les « armes de destruction massive » de Saddam Hussein. Et dites à Obama de rapatrier les mercenaires américains qui ont appuyé le putsch du Maïdan de Kiev, les nazis n’en ont plus besoin !


                                • Lou Lou 20 juillet 2014 22:41

                                  Le fait que Kerry le menteur et l’ OTAN pousse sur l’ idée d’ un missile me ferait pencher plutôt vers une autre hypothèse :
                                  Celle des 2 jets aperçus au radar par un contrôleur aérien espagnol et des témoins au sol qui ont affirmé que le vol MH117 était entouré de 2 avions de chasse un peu avant son crash ...
                                  Sans oublier cet expert d’ armement qui a dit que si c’ était un missile Buk l’ avion serait plus en mille morceaux que cela et que d’ après lui c’ était un missile tiré d’ un avion le responsable du crash ...
                                  Ce qui serait logique, les pilotes Ukrainiens identifient de visu le MH117 comme étant l’ avion transportant Poutine vu que les deux avions se ressemblent ...


                                  • Laurent 47 20 juillet 2014 23:37

                                    @ Lou

                                    C’est vrai qu’il y a cette hypothèse, mais l’agence Ria Novosti a relaté l’information du Ministère de la Défense Russe, qui a repéré l’activation du radar de tir qui gère les trois batteries de missiles Bouk-M1, et si ce radar a été activé, c’est qu’un missile Bouk-M1 a bien été lancé. Mais nous nous rejoignons sur un point : il s’agissait bien d’abattre l’avion transportant Vladimir Poutine, l’ennemi mortel des nazis de Kiev et de leurs copains américains ! Porotchenko a beau vouloir nous noyer dans le chocolat, il ne nous fera jamais croire que des mineurs du Dombass et des paysans de Donetsz ont pu se servir d’un matériel aussi sophistiqué ! D’ailleurs, qu’est-ce que foutaient ces trois batteries de missiles ( l’armée ukrainienne en possède 23 ), à ras de la Crimée ? Ce ne sont certainement pas les séparatistes qui les ont installées dans cette zone ! Je rappelle le « programme » du gouvernement nazi de Kiev : mort aux juifs ! Mort aux russes ! Mort aux homosexuels !

                                  • Lou Lou 21 juillet 2014 04:58

                                    En plus il semblerait que les tweets du contrôleur Espagnol soient des faux qui viendraient de Londres en fait ...
                                     
                                    http://www.globalresearch.ca/was-ukraines-ministry-of-interior-behind-the-downing-of-malaysian-airlines-mh17/5391909
                                     
                                    Poutine réclame à cors et à cris qu’ une vrai équipe internationale plus nombreuse soit sur le site, mais Kiev ne semble pas pressé, une autre preuve de leur culpabilité ...
                                     
                                    http://rt.com/news/174268-ukraine-mh17-crash-putin/
                                     


                                  • soi même 21 juillet 2014 00:32

                                    Par ce crash, il pourrait aussi que les Ukrainiens cherche à forcer la main à la communauté international du fait que c’est un pays qui et à bout de souffle économique et pourra difficilement continuer à faire guerre contre les rebelles prorusses de l’est du pays.

                                    L’Ukraine est au bord de la faillite
                                    http://french.ruvr.ru/news/2014_03_27/LUkraine-est-au-bord-de-la-faillite-6860/
                                    Les donateurs de l’Ukraine ne sont pas pressés de l’aider



                                    • Laurent 47 21 juillet 2014 13:03

                                      Celui qui n’a pas compris le but de la manoeuvre, dans le bourrage de crâne contre la Russie monté par les Etats-Unis, et certains pays de la Communauté Européenne, est d’une naïveté affligeante ! La Fédération de Russie, maintenant alliée sur les plans économiques, bancaires, et militaires, avec la Chine, l’Inde, le Brésil, le Venezuela, l’Argentine, et l’Afrique du Sud ( les derniers accords ont été finalisés cette semaine avec Wilma Roussef, présidente du Brésil, et Cristina Fernandez de Kirchner, présidente argentine ), et ce nouveau bloc est de loin, le plus vaste et le plus puissant sur le plan économique. La tentative américaine d’encerclement de la Russie a donc échoué lamentablement, et les Etats-Unis commencent à s’inquiéter sérieusement ! En outre, Poutine se moque totalement des vaines menaces économiques contre son pays, car il peut se payer le luxe de cesser totalement ses échanges commerciaux avec la Communauté Européenne, car beaucoup ce futurs clients se bousculent aux portes de la C.E.I. Comme, sur ordre de l’oncle Sam, nous avons méprisé ce pays qui a payé un lourd tribut à la guerre (27.000.000 de morts en luttant contre le troisième Reich), celui-ci s’est tourné vers le Sud-Est asiatique, et se moque totalement des sanctions de pays qui sont ses débiteurs ! Pourquoi voudriez-vous qu’il fasse abattre un avion civil avec les missiles (23 batteries) vendus à l’Ukraine, alors qu’il sait pertinemment que ce sont des nazis qui sont à la tête de ce pays ? Il faudrait qu’il soit fou, et ça n’est pas l’impression qu’il donne, contrairement aux va-t-en guerre qui nous bourrent le mou à longueur de temps sur tous les média ! Je joue contre mon camp en disant que si j’étais à sa place, je mettrais l’Europe devant un choix très simple : la Russie est votre ennemie, donc elle n’a aucune raison de continuer ses échanges commerciaux. Soit vous adoptez une attitude de partenaires, soit nos ventes de gaz, de pétrole, d’uranium, de métaux et terres rares, de titane, e.t.c., s’arrêtent immédiatement ! A vous de voir !


                                      • soi même 21 juillet 2014 14:34

                                        @ Laurent, je suis d’accort avec votre analyse, et en même temps cela va bien au delà qu’une simple analyse des rapports de forces économique, c’est aussi une lutte à mort spirituel qui s’opère.
                                        Ce profond antagonisme entre l’Amérique et l’Asie, et que les accorts qui sont conclue à avec la Fédération de Russe masque mal que c’est tous autre chose qui s’opère en coulisse.

                                        Car un accort où des accorts commerciaux , n’est pas non plus une panacée qui gomme des rivalités plus profondes qui prennent leurs sources dans réalités très spirituels !
                                         


                                      • reveil 21 juillet 2014 14:20

                                        Si on consulte le tracé de l’avion, on s’aperçoit qu’il louvoie après son entrée en Ukraine. Comme pour le vol MH370, je ne suis pas sûr que le pilote soit encore aux commandes à ce moment là. Cette affaire pue le false flag à plein nez.


                                        • Lou Lou 21 juillet 2014 17:28

                                          Eh voilà les Russes en bon joueur sortent leurs cartes avec des preuves d’ un jet ukrainien Su-25 armé de missiles à proximité du MH17, il était à 3km du vol MH17 et gagnait de l’ altitude pour s’ en approcher .
                                          le gouvernement fantoche de Kiev dément...
                                          Les Russes ont montré aussi des photos d’ un système Buk Ukrainien pas loin du crash ....
                                          Les mensonges de Kerry et des gouvernements pro OTAN sont de plus en plus pathétiques ...Le sois disant enregistrement des pro Russes est un fake composé de 3 parties mais présenté comme une ...
                                          http://rt.com/news/174412-malaysia-plane-russia-ukraine/


                                          • franc 21 juillet 2014 18:18

                                            L’hypothèse de l’attentat contre les scientifiques du Sida où se trouvaient de nombreux et es plus grands spécialistes dans l’avion ,n’est pas à écarter et m^me doit être sérieusement envisagée ,il y’a eu déjà l’année dernière au Canada un grand spécialiste du Sida qui a été tué dans un mystérieux accident d’avion ,ce serait une perte incommensurable pour l’industrie pharmaceutique mafieuse qu’il y ait un grande avancée dans la recherche du Sida.



                                            On peut envisager aussi une complicité de la compagnie malaysien airline dans l’acte terroriste ,car un autre acte terroriste et non pas un accident sur un avion de cette compagnie a été déjà réalisée il y’a deux mois ;personnellement jamais je ne prendrais l’avion de cette compagnie 


                                            Et les autorités de Kiev comme l’OTAN pourraient être l’auteur ou complice de cet attentat ayant des intérêts à accuser le s pro-russes ou la Russie dans la guerre qu’ils mènent en ce moment contre les russes.


                                            Bref tout cela montre la pourriture capitaliste qui ne recule devant rien.

                                            • Laurent 47 22 juillet 2014 09:23

                                              Je viens d’écouter RMC ce matin, et apparemment, cette radio a décidé, sûrement avec les « preuves » apportées par les Etats-Unis et leur fidèle toutou David Cameron, que la Russie était derrière le crash du Boeing 777 de Malaysia Airlines. Il semble que les spécialistes de cette radio n’ont toujours pas compris que les anglo-saxons passent leur temps à mentir depuis des années, au sujet du rôle « néfaste » de la Russie en Europe, dès lors que l’ordre leur en est donné par les Etats-Unis ! Or, les U.S.A. se moquent totalement de notre continent, et n’ont qu’un seul objectif : faire en sorte que jamais la Russie ne soit un adversaire économique, voire stratégique, puissant. Le Ministère Russe de la Défense dispose de toutes les preuves qui démontrent que ce sont les ukrainiens qui ont abattus l’avion, soit avec le chasseur Sukhoï Su-25 qui le suivait à 5 km, soit avec l’une de leurs 3 batteries sol-air Bouk-M1 qui se trouvaient autour de la ville de Donetsk, dans 3 villages (Styla, Avdeïevka, et Grouzsko-Zorianskoïe), et qui curieusement ont été déplacées le 17 Juillet, après le crash. D’ailleurs, que faisaient-elles là, les séparatistes n’ayant pas d’avions de combat ? Il a été noté par le radar de surveillance russe de la zone, que le radar Koupol qui gère ces 3 batteries a été activé, à une heure précisée dans le rapport, ce qui signifie qu’un missile a été lancé. A noter que l’avion qui ramenait Vladimir Poutine à Moscou, après sa tournée en Amérique Latine, a emprunté le même couloir aérien, 37 mn avant. La Russie met à la disposition des enquêteurs internationaux tous les éléments enregistrés, et demande aux Etats-Unis d’apporter la preuve de ce qu’ils avancent, étant donné qu’ils avaient un satellite au dessus de la zone ! Or, je n’ai jamais entendu les « grandes gueules », Jean-Jacques Bourdin en tête, évoquer, ne serait-ce qu’une seule fois, l’hypothèse d’un « enfumage » de plus des Etats-Unis ! Un vrai journaliste est celui qui se renseigne (comme ceux de la chaîne télé allemande ARD, qui sont allés sur place à Kiev, sur le Maïdan, pour vérifier les « allégations » du gouvernement néo-nazi ukrainien sur la responsabilité du gouvernement légal dans le massacre des manifestants, ou ceux qui ont vu défiler les drapeaux à croix gammée brandis par les fanatiques de Svoboda et de Pravy Sektor). Avant d’accuser un pays comme la Russie, d’un acte aussi odieux, en répétant en boucle ce que disent les média « occidentaux » (c’est à dire américains), on fait sérieusement le métier pour lequel on est payé : on enquête !


                                              • soi même 22 juillet 2014 10:35

                                                Peine perdue, à peut prêt tous les chaînes de radios et de télés, en France ont emboîter le pas.

                                                Ce qui est grave, c’est cette l’uniformité des informations, il y a plus de voie journalistique dissidente en France.


                                              • Hermes Hermes 22 juillet 2014 12:17

                                                Bonjour,

                                                Merci d’avoir relevé toutes ces incohérences. Je rajouterais trois questionnements.

                                                Pour actionner le matériel au sol nécessaire à détruire un avion à plus de 10000m, il faut une petite dizaine d’experts. Il est nécessaire d’entrer les caractéristiques précises de l’appareil qu’on veut détruire. Donc, on ne détruit pas involontairement un avion de ligne avec ce type d’appareils sophistiiqués.
                                                Le crime est nécéssairement délibéré. A qui profite le crime ?

                                                Par ailleurs deux « accidents » de la Malaysian Airlines sur deux fois le même type d’appareil.... a chaque fois dificile à élucider. Quels ont les intérêts en jeu ?

                                                Pourquoi Israel qui participe au jeu morbide global a t-il déclenché son opération en Palestine au même moment ?

                                                Emotionnellement, ces événements nécessairement délibérés provoquent une perturbation d’ordre majeur, et mettent dans l’incapacité au niveau individuel de trouver UNE réponse satisfaisante : dans les deux événements, la presse présente le mal là ou il doit être vu, alors qu’on aurait peut-être tendance à le voir d’un autre côté que celui qui est conseillé en Palestine.... Dans l’état de chox généré, le psychisme ne peut plus faire de distinction et cherche UNE direction pour adhérer et se restructurer.

                                                L’information risque de rester globalement incohérente, car le jeu cynique et inhumain qui se joue à un niveau global qui n’est pas appréhendable, et est au dela de toute règle. L’état de choc global est certainement recherché par les malades mentaux qui se définissent « stratèges ».

                                                Or la tranquillité est le seul point de repère : plus je suis perturbé mons je perçois et me perçois, plus je suis balloté par des croyances et des illusions. Arrêter de croire est la condition « sine qua non » de la présence, qui est la seule porte de libération existante. Le courage est nécessaire pour continuer d’avancer malgré l’horreur que sème dans le monde le sommeil profond, la peur et l’avidité. Voir comment on se fait pièger par toute cette horreur avec humilité, est nécessaire pour pouvoir affirmer en soi-même une autre direction.

                                                Bonne continuation.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès