• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Charlie adulé, Charlie exploité, Charlie bafoué

Charlie adulé, Charlie exploité, Charlie bafoué

* Parce que j’ai été, comme beaucoup, terriblement choquée, terriblement bouleversée par la tragédie qui s’est déroulée dans les locaux de Charlie Hebdo, 

* parce que, dès que j’en ai eu connaissance par une alerte reçue via ma boîte de réception de courriers électroniques, je l’ai ressentie, moi aussi, comme un crime perpétré contre la liberté d’expression, 

    j’aurais aimé, moi aussi, participer à la marche républicaine

Pour des raisons personnelles, cela m’a été impossible ; j’ai donc suivi sur mon écran de télévision celle qui se déroulait à Paris.

Charlie adulé

J’ai suivi la marche républicaine sur mon écran de télévision avec une émotion intense tant étaient impressionnantes la cohésion de ces représentants de multiples pays dans le monde, l’union apparemment sans restriction des diverses mouvances politiques, la communion de tous ces citoyens lambda de différentes ethnies, religions, situations sociales.

J’ai suivi la marche républicaine sur mon écran de télévision avec, pourtant aussi, cet esprit réaliste et critique qui ne me quitte jamais, cet esprit à la Cavanna qui lui avait fait dire lors d’une interview : « Quand j’entends de la musique militaire, instinctivement, je me mets à marcher au pas cadencé jusqu’à ce que la raison me rappelle à l’ordre en m’interpellant : ‛Mais qu’est ce qu’il te prend, pauv' con ?’ »

Et donc, pendant que je regardais cette marche républicaine au cours de laquelle seuls ont pu réellement marcher les représentants étrangers et diverses personnalités politiques tant la foule de par son importance empêchait tout mouvement, je ne pouvais m’empêcher de me demander combien de temps s’écoulerait avant que se fissure toute cette admirable cohésion sociale scandée au nom de Charlie.

Cette cohésion sociale que les rescapés de Charlie Hebdo ont ressenti, je le sais maintenant, comme une imposture

De même, je ne pouvais m’empêcher de songer qu’il fallait l’impudence de la jeunesse pour pouvoir afficher cette affirmation sur divers supports : « Même pas peur ».

Je ne pouvais m’empêcher d’imaginer les djihadistes en train de ricaner devant tant de naïveté puisque, moi-même, je méditais : 

  • Mais que savez-vous de la peur, pauvres petits gentils couillons ? Vous qui, ce soir, allez retrouver votre foyer, votre console de jeux pour certains, une discussion entre adultes avec papa pour d’autres, pendant que maman préparera le repas sans que quiconque songe à lui proposer de l’aide. 
  • Mais que savez-vous de la peur, pauvres petits gentils couillons qui ne connaissez la terreur que par les images de la télévision sans jamais avoir entendu d’autres tirs d’armes à feu que ceux de fêtes foraines ou de parties de chasse, qui n’avez jamais vu d’autres blessures sanglantes qu’un doigt accidentellement blessé en utilisant mal un couteau pour couper un fruit ?
  • Mais que savez-vous de cette peur immonde qui fait chier dans son froc ?

Beurk ! C’est dégueulasse comme image, hein ? Mais c’est ça la peur, pauvres gentils couillons.

Donc, pendant que je regardais la marche républicaine sur mon écran de télévision, mon esprit réaliste et critique, après qu’il se soit empoigné avec mon émotion, remportait le combat haut la main en m’assénant cette évidence : 

- connaissant la mentalité humaine, cette magnifique et vibrante communion ne peut être qu’éphémère. 

Et je constatai la réalité de ce constat moins de 48 heures après. Sauf qu’il s’est manifesté différemment de ce que j’avais imaginé. 

Charlie exploité

J’avais supposé qu’en toute logique les partis politiques seraient à l’origine de l’ébranlement de cette belle cohésion sociale qui s’était manifestée le 11 janvier. 

Je me trompais.

Elle n’a pas tardé à se dévoiler la vilaine face de ceux qui savent exploiter les bons sentiments pour en tirer bénéfice.

Personne n’ignore plus maintenant 

  • comment certains ont créé des noms de domaine avec le nom de Charlie. Noms de domaine qui peuvent se vendre très chers, très très chers, à qui veut les utiliser pour quelle que raison que ce soit.
  • comment d’autres ont fabriqué et mis en vente des objets ou des vêtements avec un logo Charlie, accommodé selon quelques variantes sans originalités, persuadés, à raison, qu’il se trouverait suffisamment de gogos pour les enrichir avec ce genre de commerce immonde. 

Charlie bafoué

Et voilà que maintenant, nous assistons à la polémique la plus insultante qui soit à la mémoire des victimes de la tuerie perpétrée parmi les journalistes et dessinateurs de Charlie Hebdo : la négation même de ce qu’ils représentaient pour nous, citoyens lambda, cette liberté d’expression qu’à tort ou à raison ils symbolisaient à nos yeux et qui a réuni une multitude de personnes ce 11 janvier 2015.

Parce que ça ressemble à quoi cette polémique à propos de jeunes scolarisés qui ont refusé de se soumettre à la minute de silence ? Ça ressemble à quoi ces mesures et même parfois sanctions qu’il est envisagé de prendre contre ceux qui refusent d’être « Charlie » ? Ça ressemble à quoi de fustiger tous ceux qui refusent de se considérer comme des ‛émanescences’ de Charlie ?

Que l’apologie du crime ou l’incitation à la haine soient condamnés, soit. Que la déférence due à des professeurs soit rendue obligatoire, soit. Que le respect à la mémoire des victimes, journalistes dessinateurs de Charlie Hebdo ou victimes de n’importe quel attentat soit imposé, soit. 

Mais de quel droit vouloir astreindre qui sent insulté sa religion ou ses convictions à honorer la mémoire de ceux qu’ils considèrent comme ses offenseurs ?

Depuis quand est-on, en France, un terroriste ou un asocial parce qu’on exige le respect pour sa religion ? 

Depuis quand l’esprit Charlie se traduit-il par : « Tu es libre de t’exprimer à condition d’être d’accord avec notre conception de la liberté d’opinion » ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

97 réactions à cet article    


  • oncle archibald 15 janvier 2015 19:52

    Merci La Raleuse, j’aime bien votre prose et surtout votre conclusion. 


    Oui bien sûr, on peut blesser profondément quelqu’un avec un dessin ou quelques mots. La loi le permet, certes, et c’est indispensable dans une démocratie, mais ça ne supprime pas la responsabilité personnelle. 

    Moi je suis allé défiler sans symbole et sans slogan, pour défendre la liberté tout court qui englobe la liberté d’expression sans laquelle il n’y a plus de République. Même si je trouve que l’on peut faire un meilleur usage de cette liberté d’expression que celui qu’en faisait « Charlie » je suis allé manifester parce que mon âge m’a donné de l’expérience et que j’ai décanté ce qui vaut la peine de manifester. 

    Mais les jeunes des lycées qui se sont sentis blessés par Charlie et ont refusé de manifester leur solidarité, ce sont des ados, ils sont cassants comme il est normal à leur âge. C’eut été une belle leçon de liberté de les laisser libres justement de ne pas s’associer au deuil de ces journalistes ou de ces juifs, parce qu’ils ne voient en eux que des « blasphémateurs » et des « oppresseurs ».

    Nelson Mandela disait : « Etre libre ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes, c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres ». Voila une belle phrase à proposer à la méditation de ces jeunes.

    Je suis « Nelson Mandela » beaucoup plus que « Charlie Hebdo ».

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 janvier 2015 07:57

      oncle archibald,
      L’émotion fait parfois faire des choses incongrues, comme aller manifester derrière le représentant de l’ Arabie Saoudite, qui finance les terroristes, a répandu le wahhabisme, et ne respecte ni la liberté d’expression, ni de religion...


      Vous pensez qu’avec des alliés pareils de l’ OTAN, le gouvernement va protéger les Français du terrorisme et vous garantir quelque liberté que ce soit ?

      Les mesures liberticides contre Internet que le gouvernement s’apprête à prendre, seront prises « au nom » des manifestants. Vous vous êtes faits récupérer.

      PS : Je suis « l’article 50 pour sortir de l’ UE et de l’ OTAN. »

    • Fergus Fergus 16 janvier 2015 09:24

      Bonjour, Fifi.

      « L’émotion fait parfois faire des choses incongrues, comme aller manifester derrière le représentant de l’ Arabie Saoudite »

      Une fois de plus, pour servir vos intérêts électoraux, vous racontez n’importe quoi ! L’écrasante majorité des participants aux rassemblements n’a pas manifesté derrière les politiques, mais pour défendre une cause juste que des politiques ont tenté de récupérer. Et cette participation des politiques en général, et de quelques personnages particulièrement déplacés, a été très largement dénoncée. 


    • La râleuse La râleuse 16 janvier 2015 09:43

      Bonjour oncle archibald,

      J’ai, de même, plaisir à vous lire parce que vous vous exprimez toujours avec une infinie sagesse. La sagesse de ceux qui ont pris le temps de réfléchir et de se faire une opinion personnelle. En sont la preuve vos propos toujours modérés, votre amour d’une liberté contrôlée, celle que vous vous accordez en évitant de blesser les autres.

      Et finalement, je suis bien d’accord que vous êtes plus « Nelson Mandela » que « Charlie ».

      Très cordialement,


    • La râleuse La râleuse 16 janvier 2015 09:45

      Bonjour Fifi Brind-acier,


      Je ne crois pas qu’oncle archibald se soit fait récupérer ainsi que vous l’affirmez si hardiment. 

      Oncle archibald a manifesté, comme tous les français réunis pour cette occasion, pour affirmer leur désir de liberté d’opinion et d’expression, leur refus de céder à la tyrannie d’un état terroriste. Les français réunis dans cette manifestation se moquaient bien des chefs d’états et des personnalités politiques. La plupart ne savaient même pas qui étaient présents parmi ces chefs d’états et personnalités politiques. Et l’eussent-ils su qu’ils s’en seraient moqués. Les français étaient là pour eux-mêmes.


      Cordialement


    • oncle archibald 16 janvier 2015 09:53

      La Raleuse : Merci de me défendre. Le peuple n’a pas manifesté avec les politiques, c’était bien clair, même à Paris. La colombe de la paix ne s’y est d’ailleurs pas trompée en lâchant une fiente sur la veste de François Normal, juste pour bien marquer sa désapprobation de cette récup fourre tout et pleine d’arrières pensées de politique intérieure. Le peuple lui ne se trompait pas, et le fait que dans les cortèges il y ait eu des gens d’opinions fort différentes, y compris des gens qui n’aiment pas spécialement Charlie, est bien la preuve que la liberté est encore une « valeur » tout à fait essentielle. Nos parents qui ont vécu l’occupation seraient certainement allés manifester.


    • TicTac TicTac 16 janvier 2015 10:16

      Cher Oncle,


      Nous avons depuis trop longtemps abandonné l’idée de forcer nos gamins en quoi que ce soit.
      Nous avons délégué aux profs le lourd travail d’éduquer nos enfants.
      Ce faisant, nous avons également sapé leur autorité, ruiné le respect qui leur était, pourtant, manifestement dû.
      Jour après jour, nous avons construit (déconstruit) une, deux générations de gamins, aujourd’hui en âge de faire des choix, parfois dramatiques.

      J’analyse la phrase de Mandela d’une autre façon.
      « Vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres », c’est peut-être, aussi, considérer qu’il y a des moments qui obligent à faire front, à condamner des actes barbares, et ce sans tomber dans la déformation du message « Je suis Charlie ».
      Il nous a manqué un message clair et cohérent : il ne s’agissait pas tant de défiler pour Charlie que de défiler contre la violence de ceux qui croient que la réponse est la barbarie.

      Renforcer la liberté de chacun, c’est s’extraire de la polémique sur la liberté d’expression pour se concentrer sur un front commun catho, juifs, musulmans, bouddhistes... contre la violence et la haine.
      Renforcer la liberté de chacun, c’est aussi montrer que face à une attaque aussi abjecte, la République se dresse avec ce qu’elle a de beau : tous manifestant pour et non plus contre.
      C’est montrer à chacun que nous sommes là, collectivement, non pas pour des caricaturistes mais pour tous ceux qui ont payé le prix fort.

      L’analogie vaudra ce qu’elle vaut mais je me suis toujours astreint à aller aux enterrements des proches et moins proches.
      Ce n’est pas un moment agréable.
      Je n’aime pas les églises.
      Je n’aime pas les messes.
      Mais ce partage est essentiel parce qu’il donne à celui qui a souffert un peu de réconfort.
      Ce réconfort ne coûte pas grand chose, il n’est jamais qu’une présence.
      Mais il donne beaucoup.

      En ce sens, respecter la peine de l’autre, c’est faire montre d’union. Et de l’union naît aussi la liberté.
      Parce que lorsque je me lève pour toi aujourd’hui, il n’est pas impossible que demain tu te lèveras aussi pour moi.

      Permettre à ces jeunes de ne pas s’associer à ce deuil, c’est cultiver chez eux un terreau de solitude.
      C’est dire que la société n’est pas une et indivisible.
      C’est laisser la place à ceux portant les discours de haine de prendre cette place : regarde, je suis porteur d’espoir pour toi, je suis ton dieu, ta famille, tes amis.

      Et ça, nous ne pouvons pas l’accepter.
      C’est permettre que ces jeunes, même s’ils sont minoritaires, aillent chercher une autre liberté que celle à laquelle je crois et qui n’est en réalité qu’un asservissement.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 janvier 2015 11:10

      Fergus,
       Au cas où cela vous aurait échappe, c’est au nom de tous ceux qui ont manifesté Dimanche que toutes les mesures désormais sont prises. Si vous n’appelez pas cela de la récupération, je ne sais pas comment vous nommez la chose ?


      Y compris « l’union nationale » qui mijotait depuis que Merkel avait phagocyté les socialistes allemands.
      Chaque Ministre concerné se réunit en ce moment avec les anciens Ministres, aussi bien de Droite que de Gauche.Tout ce qui va être fait, le sera en votre nom.

      C’est pour cela que l’ UPR appelait à ne participer à aucune manifestation dimanche.
      - Pour éviter toute récupération politique
      - Pour ne pas cautionner les mesures liberticides qui allaient en découler.

      Eviter de faire de la morale, c’est vous qui vous servez de l’émotion pour niquer les gens.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 janvier 2015 12:25

      La râleuse,
      Vous êtes des bisounours.
      Maintenant, le gouvernement se sert et se servira des manifestants pour justifier de sa politique...


      Quand on manifeste, c’est qu’on est d’accord avec les gens qui sont en tête du cortège.
      Les manifestants ne l’étaient pas, mais le gouvernement fait comme s’ils l’étaient.
      ça s’appelle une manipulation de l’ opinion.

      Ils se sont fait manipuler par l’émotion.
      C’est exactement ce que décrit Naomi Klein dans « la stratégie du choc ».
      Quand les gens vivent un choc émotionnel, ils ne sont plus en état de raisonner.
      On peut en profiter par leur faire faire et leur faire dire ce qu’on veut.

    • nimbus 16 janvier 2015 13:19

      MERCI encore Tic Tac


      pour tous ces messages pleins d’humanisme et d’humanité : oui, respecter la peine de l’autre, s’y associer, n’est-ce pas une évidence ???
      Comment certains peuvent-ils refuser cet hommage, une forme de compassion pour de nombreuses victimes ?

    • nimbus 16 janvier 2015 13:25

      Je rajoute ceci, Tic Tac


      oui, les enseignants font un travail de plus en plus difficile, oui leur autorité est parfois contestée par des parents qui accordent tous les droits à leurs enfants...
      Je pense que le devoir de respect envers des victimes est essentiel, le devoir de solidarité aussi !

    • TicTac TicTac 16 janvier 2015 14:19

      Bonjour, Nimbus,


      Je n’ai pas de problème particulier avec mes enfants ou ceux que je côtoie.
      La raison en est simple : je vis dans un environnement protégé et mon éducation a été celle du respect.

      Mais je suis Avocat dans une ville difficile et mon épouse enseignante dans une ville elle aussi difficile.
      C’est ce qui nous permet de voir clairement l’angélisme de nos dirigeants et de nos classes pensantes dont faisaient partie, d’ailleurs, certains de Charlie.

      L’un des derniers exemples en date est le traitement médiatique réservé à Zemmour.
      Propos discutables, certes, mais dans tous les sens du terme, et surtout le premier : dont on DOIT discuter.

      Combien de fois mon épouse a-t-elle dû faire face à un parent, un frère ou une soeur d’élève violent en raison d’une punition.
      Combien de fois a-t-elle entendu un discours victimaire ridicule qui cachait finalement un manque de travail.
      Et je passe sur les revendications qui reviennent régulièrement, comme des coups de boutoir : 

      vous autres, catholiques, vous mangez n’importe quoi, alors pourquoi ne mettez-vous pas de bouffe halal à la cantine dans cet établissement catholique ?
      Mon fils ne viendra pas à la piscine parce que c’est Ramadan et qu’il ne peut pas boire d’eau.
      Mon fils n’assistera pas à la représentation de théâtre, celle-ci se déroulant dans la chapelle de l’école.

      L’islam n’est pas en cause, certainement pas.
      Est sujet à reproche le comportement des parents qui entretiennent un climat de défiance vis-à-vis des institutions.
      Est également critiquable l’aveuglement de nos élites face à ces atteintes à l’ordre.
      Trop souvent je me suis retrouvé traité de réac quand ce n’était pas de facho ou de raciste.

      Vouloir le respect me paraît être un minimum.
      Et le respect de l’autre, des institutions, de l’état me paraît commencer dès l’école.

      Je ne trouve pas malséant de demander aux élèves de se lever pour manifester cette déférence envers leur prof.
      Je ne trouverais pas malsain de cultiver chez eux l’amour d’un pays qui, bien qu’imparfait, est capable de donner beaucoup à ses enfants d’où qu’ils viennent.

      Merci en tout cas de vos encouragements et bon courage à vous dans l’exercice de vos difficiles fonctions !

    • TicTac TicTac 16 janvier 2015 14:21

      Fifi,


      Une fois de temps en temps, reposez-vous et tentez de voir uniquement ce qu’il y a à voir.

      Votre vie doit être épuisante à envisager des complots partout.

    • nimbus 16 janvier 2015 14:39

      MERCI encore TicTac


      un peu d’humanisme parmi tant de haines et de mépris, cela fait du bien ! 

    • oncle archibald 16 janvier 2015 15:51

      Tic tac : je partage totalement vos propos, sans la moindre réserve, mais pour autant je trouve paradoxal que dans le cadre d’une manifestation pour la liberté on OBLIGE quelqu’un à rendre hommage à quelqu’un qu’il n’aimait pas.


      Tout au début de cette grande affaire j’avais écrit en ironisant : "« on peut parfaitement être pour la liberté d’expression et détester Charlie Hebdo qui à mon avis ne la représentait pas bien. C’est mon cas. Quoi ? Qu’entends-je ? Je n’ai pas le droit de dire ça ? » 

      C’est dans ce cadre là que je pense contreproductif d’obliger des gamins à saluer aujourd’hui ceux qu’ils détestaient hier. Ce qui n’empêche en rien d’essayer de leur faire comprendre que cette manifestation montrait notre attachement à la liberté bien au delà de Charlie Hebdo.

    • TicTac TicTac 16 janvier 2015 16:08

      Cher Oncle,


      Obliger des gamins à faire ce qu’ils n’entendent pas faire spontanément est précisément, je crois, notre rôle de parents et, au-delà, le rôle d’un état.

      Il est des choses qui se font et qui, correctement expliquées, s’exécutent sans difficulté.
      Je détestais tonton Fernand.
      Je suis allé à son enterrement.
      Je n’aimais pas la beauferie affichée de Charlie Hebdo, pas plus que la bienpensance déplorable dont il savait faire usage lorsqu’il était attaqué.
      Je déplore donc leur mort, non pas qu’elle serait le symbole de la liberté d’expression, mais plutôt qu’elle s’enkyste dans un schéma plus large d’une attaque sans nom de ce que NOUS sommes collectivement : un beau et grand pays, capable de montrer le meilleur (et en l’occurrence le pire) quand on le bouscule un peu.
      Cette manifestation était un beau pied de nez (que dis-je un bras d’honneur hénaurme !) à ceux qui croyaient que nous serions à terre.

      Le contreproductif immédiat est peut-être, aussi, le constructif de demain.

      Si mes parents ne m’avaient pas obligé à me taper toutes ces visites aux vieux et vieilles et à me manifester une dernière fois lorsqu’ils ont eu tiré leur révérence, je n’aurais pas suivi ce chemin aujourd’hui de respecter mes morts.

      D’ailleurs, pour justifier tout ceci, je dis à mes enfants qui aujourd’hui rechignent comme je rechignais hier : « il y a des choses qui se font ».
      Point.

      Votre Bien Dévoué,

    • leypanou 16 janvier 2015 18:25

      @Fifi Brind_acier

      Laissez tomber : ils sont allés manifester pour la liberté d’expression. Parce que, pour eux, 3 demeurés qui sont allés dézinguer des journalistes peuvent menacer la liberté d’expression !!!

      C’est sûr qu’avec Patrick Cohen parmi les manifestants, pour ne parler que de celui-là,la liberté d’expression est bien défendue (la liste serait trop longue du ridicule de la motivation).


    • COVADONGA722 COVADONGA722 16 janvier 2015 18:57

       pfff vous voyez bien qu’il y a internet en Corée du nord 


    • oncle archibald 17 janvier 2015 10:38

      Tic tac : je crois que le rôle des parents et, au-delà, le rôle d’un état si les parents sont défaillants, c’est de démontrer aux gamins que ce qu’ils ne veulent pas faire est pourtant indispensable et fait partie de ces choses nécessaires à la vie en société.


      Comme vous je fais partie de ceux qui se sont tapés par force les visites à l’oncle Justin ou à la tante Marie-marguerite, je ne le regrette absolument pas, mais je crois que les temps ont changé et que le passage en force n’est plus payant. 

      Je me marre parce que mon fils ainé pratique votre méthode, avec pour résultat que ses gamins finissent par s’emmerder à mourir lorsqu’ils viennent « en visite » chez moi et passent l’après midi à taper sur leurs tablettes ou leur « DS » je ne sais plus faire la différence. 

      Quand je leur dis que moi dans les mêmes circonstances j’allais arracher un jeune bambou dans le jardin et j’en faisais un cheval de bataille, les racines étant la crinière et les feuilles de la cime la queue, le tout tenant en place entre mes jambes attaché à la ceinture avec quelques bouts de ficelle rajoutés, que je guerroyais sur mon destrier tout l’après midi, ils me regardent comme si je descendais d’une soucoupe volante.

      Rassurez vous quand je leur apprend à faire une fronde en commençant par choisir le Y qui convient dans les branches des pruniers, ils sont beaucoup plus attentifs mais là ce sont leurs parents qui me tombent dessus ! 

    • takakroar 17 janvier 2015 13:36

      Pour moi, la liberté d’expression, c’était d’accepter que l’autre exprime une opinion, une position différente, voire opposée à la mienne..

      Surfant beaucoup sur AV ces derniers jours, je me rends compte que, avec quelques uns quand même, je suis à côté de la plaque....

      J’aimerais bien que les « sachants » m’expliquent


    • Fergus Fergus 15 janvier 2015 20:02

      Bonsoir, La râleuse.

      Je comprends parfaitement ce cheminement de pensée. Sur les trois volets. Mais si j’ai participé au rassemblement dans ma ville, je n’ai pu me résoudre à afficher sur ma personne « Je suis Charlie ». A cause de la récupération par les politiques, mais aussi par des commerçants pour des motivations guère plus avouables. Ces rassemblements n’en étaient pas moins nécessaires.

      Pour ce qui est des élèves qui ont refusé de participer aux minutes de silence organisées dans les établissements scolaires, je ne crois pas qu’il y ait de sanctions prononcées contre eux. Ce serait évidemment une ânerie car leur comportement est avant tout révélateur d’un vrai malaise qui nécessite une écoute et un traitement social, pas une réponse disciplinaire réservée à un manquement ordinaire.

      Bien à vous.


      • La râleuse La râleuse 16 janvier 2015 09:46

        Bonjour Fergus,


        Merci de vous être encore une fois intéressé à ma prose sachant comme votre opinion compte toujours autant pour moi. Qu’elle me soit favorable ou non. 

        Je comprends très bien les raisons qui vous ont empêchées de vous afficher « Charlie » et il s’avère que vous n’êtes pas le seul à ne pas avoir revendiqué être « Charlie » pour les mêmes raisons éthiques.

        Effectivement, il n’y a pas eu de sanctions prononcées contre les élèves qui ont refusé de participer à la minute de silence mais, ainsi que je le dis, elles ont été envisagées. Tout comme des sanctions sont envisagées contre ceux qui s’obstinent à ne pas honorer la mémoire des journalistes de Charlie Hebdo. J’ai même entendu proposer de leur faire effectuer des travaux d’intérêt général ! Ce qui donne une idée de la bêtise de certains « éducateurs ».


        Très cordialement,


      • Francis JL 15 janvier 2015 20:04

        Rien à ajouter,

        bravo La râleuse.


        • La râleuse La râleuse 16 janvier 2015 09:47

          Bonjour JL


          Et grand merci de m’avoir lue et pour votre approbation. 

          Cordialement,


        • rocla+ rocla+ 15 janvier 2015 20:19

          J’ irais plus loin , 


          en quoi quelques IRRESPONSABLES croyant que la vie consiste à insulter
          durant des années les convictions de millions de personnes devraient être des 
          icônes nationales  ? 



          • leypanou 16 janvier 2015 18:30

            @rocla+

            Ce n’est pas des millions mais 1,6 milliard. Citez la réflexion d’Henri Roussell, alias Delfeil de Thon (sur la position de Charb en particulier), l’un des fondateurs d’Hara-Kiri Hebdo. Il est certain qu’il ne risque pas d’être souvent cité dans les médias maisntream, d’autant plus qu’il avait dit que c’est la première et la dernière fois qu’il intervient sur cette affaire.


          • rocla+ rocla+ 16 janvier 2015 18:55

            Bonjour Leypanou


            Exact j’ avais collé cet article parlant de Delfeil de Thon sur un autre fil
            le voici :

            Delfeil de Ton, le pseudonyme d’Henri Roussel, l’un des fondateurs du journal agitateur, sort de son silence quant à sa descendance à la rédaction, dont une partie a disparu dans les attentats terroristes du 7 janvier dernier. Dans les colonnes du Nouvel Observateur du 14 janvier où il tient sa chronique hebdomadaire, cet ancien de la famille Charliecrache son venin. « Je t’en veux vraiment Charb ». Le journaliste âgé de 80 ans accuse le dernier rédacteur en chef d’avoir « trainé son équipe » à la mort, notamment en publiant des caricatures dont il regrette le degré de provocation.

            La « surenchère » de Charb

            « Il était le chef. Quel besoin a-t-il eu d’entraîner ses amis dans la surenchère ? » questionne Delfeil de Ton dans sa chronique, accusant la persistance de Charb même après que les locaux soient incendiés en novembre 2011, après la sortie du numéro Charia Hebdo, illustré par des caricatures de Mahomet.

            Henri Roussel, l’un des premiers rédacteurs de Hara-Kiri et membre de Charlie Hebdo jusqu’en 1975, va plus loin en se remémorant les paroles de Wolinski à l’époque de l’incendie criminel provoqué à la rédaction de Charlie Hebdo. « Je crois que nous sommes des inconscients vulnérables et des imbéciles qui avons pris un risque inutile. C’est tout » aurait dit le dessinateur. « On se croit invulnérables. Pendant des années, des dizaines d’années même, on fait de la provocation et puis un jour la provocation se retourne contre nous. Il fallait pas le faire », raconte Delfeil en citant l’illustrateur regretté, ajoutant que malgré la mise en garde de son confrère « Charb l’a refait, un an plus tard, en septembre 2012 ».

            « Un papier polémique et fielleux »


            Mis à part ces accusations, Henri Roussel a fait le serment de ne plus s’exprimer sur le sujet, précisant au Monde qu’il a « refusé de parler aux télés, aux radios, à tout le monde. J’ai gardé mon témoignage pour L’Obs., qui l’a d’ailleurs mal tiré, et je ne suis pas près de l’ouvrir à nouveau sur le sujet ».

            Un seul et unique témoignage néanmoins surprenant qui en choque plus d’un, étant donné la proximité temporelle des événements mais aussi le ton employé par le journaliste de 80 ans. Alors que certains déplorent la reprise des propos de Wolinski jugés inappropriés, Richard Malka, l’avocat de Charlie Hebdo depuis plus d’une vingtaine d’années, n’aurait visiblement pas supporté de voir cet article publié dans la presse mercredi. Toujours selon Le Monde, Malka aurait envoyé un texto « scandalisé » à Mathieu Pigasse, l’un des actionnaires du Nouvel Observateur. « Charb n’est pas encore enterré que L’Obs ne trouve rien de mieux à faire que de publier sur lui un papier polémique et fielleux », s’est-t-il indigné.


          • rocla+ rocla+ 15 janvier 2015 20:31

            T’ es surtout exploité par ton cerveau malade .


            • tf1Groupie 15 janvier 2015 21:50

              Superbe texte


              • La râleuse La râleuse 16 janvier 2015 09:48

                Bonjour tf1 Groupie


                Et grand merci de m’avoir lue et pour votre appréciation. 

                Cordialement,


              • nimbus 15 janvier 2015 23:32

                Je crois qu’il ne faut pas oublier les autres victimes de ce massacre, ce que l’on a tendance à faire depuis le début : des anonymes, des policiers : l’hommage s’adresse aussi à ces victimes innocentes. Refuser de faire une simple minute de silence pour des gens assassinés me semble un manque de respect pour toutes ces victimes assassinés lâchement...




                • Byblos 16 janvier 2015 04:31

                  En somme, il y a devoir de respect et droit de ne pas respecter. Certains ont le devoir de respecter. Et d’autres ont le droit de ne pas respecter. Ça ne me semble pas très très « républicain », ça.


                  Par ailleurs, j’ai bien rigolé en voyant David Cameron marcher POUR LA RÉPUBLIQUE. Faut l’faire !

                • nimbus 16 janvier 2015 08:39

                  Byblos


                  on a le droit de critiquer dans notre pays mais le respect dû à des gens assassinés et le soutien à leur famille me paraissent une forme d’humanisme... pas pour vous apparemment ?

                • philouie 16 janvier 2015 08:56

                  on a le droit de critiquer dans notre pays mais le respect dû à des gens assassinés et le soutien à leur famille me paraissent une forme d’humanisme...

                  Oui.
                  Ah, si seulement Charlie avait fait preuve de ce respect que vous réclamez pour eux.
                  Mais non.
                  eux ils ne respectaient rien.


                • Francis JL 16 janvier 2015 09:34

                  philouie,

                  le fou du roi est dans son rôle en ne respectant rien.
                  Le roi ne l’est pas qui encense la moitié des blagues au profit de ses courtisans et censure l’autre moitié au détriment de son peuple.


                • La râleuse La râleuse 16 janvier 2015 09:50

                  Bonjour nimbus,


                  Je suis bien d’accord avec vous que les autres victimes ont tout autant d’importance que les journalistes de Charlie Hebdo et j’ai bien pensé à écrire quelques mots pour leur rendre hommage. J’y ai renoncé parce que rendre hommage aux victimes des attentats n’était pas le sujet de cette chronique. Le sujet consistait en une réflexion personnelle sur la marche républicaine et le droit que s’adjugent certains de se revendiquer ou non de l’esprit de Charlie Hebdo.


                  Très cordialement,


                • La râleuse La râleuse 16 janvier 2015 09:52

                  Bonjour Byblos


                  Vous avez parfaitement compris. 

                  Toutefois, le principal est-il d’être républicain ou d’être démocrate ? La liberté d’opinion doit-elle être prisonnière d’un parti ?


                  Cordialement,


                • philouie 16 janvier 2015 12:50

                  le fou du roi est dans son rôle en ne respectant rien.
                  Le roi ne l’est pas qui encense la moitié des blagues au profit de ses courtisans et censure l’autre moitié au détriment de son peuple.

                  JL,

                  Il faudra m’expliquer en quoi le dessin dont vous avez demandé le retrait à quelqu’un qui en avait fait son avatar était légitime dans CH et ne l’était plus sur AV.


                • nimbus 16 janvier 2015 13:29

                  philouie


                  critiquer les religions et leurs dérives dangereuses, ce n’est pas un manque de respect, c’est un devoir de vigilance... en revanche, refuser de rendre hommage à des morts lâchement assassinés, c’est grave !

                • Francis JL 16 janvier 2015 16:59

                  philouie,

                  c’est à ça que vous faites allusion ?

                  En Une de Charlie Hebdo, au nom de la liberté d’expression la question de sa légitimité ne se posait pas. Charlie Hebdo a répondu, tristement hélas, de ses choix éditoriaux.

                  Ici, sur un site citoyen, la question de sa légitimité peut en effet être posée. De mon point de vue NIMN (not in my name) nous sommes tous concernés.

                  Essayez donc d’afficher comme avatar, un dessin antisémite, pour voir : je serai le premier à observer ce que ça provoquera.

                  Ps. Rappelez vous la quenelle.


                • nimbus 17 janvier 2015 10:06

                  Je vois philouie


                  que vous n’avez pas répondu à mon commentaire : eh oui ! La critique du fanatisme religieux, du blasphème est autorisée en France et le respect dû aux morts et à leur famille est une tradition et une marque d’humanité et d’humanisme !!

                • philouie 17 janvier 2015 10:29

                  et pourquoi je vous répondrais ?

                  Nous en avons discuter ailleurs et vous n’avez pas été capable de m’expliquer en quoi les dessins que je vous montrais était de la critique du fanatisme religieuse.
                   
                  Vous avez une posture mais pas d’argument.


                • nimbus 17 janvier 2015 12:16

                  Encore une fois vous inversez les rôles, philouie

                  QUELLE MAUVAISE FOI ! Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre et celui qui refuse de raisonner : je vous ai donné un exemple sur mon article : UN DEFERLEMENT DE HAINES mais vous avez fait semblant de ne pas le voir.... C’est trop facile de se défiler sans arrêt !!

                  Je vous plains : vous devez être victime du fanatisme !


                • nimbus 17 janvier 2015 13:03

                  JL


                  Dieudonné, puisque vous l’évoquez, s’est livré à des attaques « ad hominem », regrettant, par exemple la disparition des chambres à gaz pour s’attaquer à un journaliste de confession juive : Le journal satirique Charie Hebdo a dénoncé toutes les religions gangrenées par le fanatisme : vous voyez la différence ??

                • philouie 17 janvier 2015 13:07

                  je vous ai donné un exemple sur mon article : UN DEFERLEMENT DE HAINES mais vous avez fait semblant de ne pas le voir.... C’est trop facile de se défiler sans arrêt !!

                  Pouvez m’indiquer à quel endroit ?
                  je vous répondrais sur cet exemple.


                • alinea alinea 16 janvier 2015 00:33

                  Je ressens comme vous les choses la râleuse, mais n’ayant pas la télé et n’ayant toujours pas compris ce qui avait uni ces gens, pour qui pour quoi contre qui contre quoi, je n’ai pas eu une minute de bonheur.
                  La société dans laquelle je vis me tue à petit feu, ses répressions, ses lois liberticides, certes, mais surtout ses mensonges, ses lâchetés, son double jeu, ses abus de tous acabits ; tout cela est tellement prégnant dans ma vie que de voir des millions de personnes dans les rues, parce qu’ils ont trouvé leurs coupables, me fait penser, aussi, qu’il s’agit d’enfants ou bien de nantis, qui ne se sont jamais blessés ni ont jamais ressenti la peur du pouvoir arbitraire sur leur tête.
                  Ma tristesse est infinie, mais comme les choses ont tourné, comme elles tournent et comme très certainement elles tourneront, elles ne m’ont même pas laissé deux minutes pour pleurer ceux que j’ai aimés durant ma jeunesse.


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 16 janvier 2015 14:34


                    Ça ira mieux demain
                    Ça ira mieux demain
                    Comme tout finira bien
                    Il faut profiter du jour qui vient

                    Quand le jour paraît, j’ouvre les volets
                    Pour voir le soleil dans le grand ciel bleu
                    Tant mieux s’il est là mais s’il n’y est pas
                    Je me fais mon soleil même quand il pleut
                    J’ai le coeur léger quelle que soit la saison
                    Quand je chante ma chanson

                    Ça ira mieux demain
                    Ça ira mieux demain
                    Si ça te semble loin
                    Pourquoi ne pas prendre un bon jour d’avance
                    Ça ira mieux demain
                    Ça ira mieux demain
                    Comme tout finira bien
                    Il faut profiter du jour qui vient

                    Quand je vois certains de mes bons copains
                    Qui pour trois fois rien n’ont plus le moral
                    Je leur tends la main, je leur dis « c’est rien »
                    Tant que ton coeur bat ce n’est pas si mal
                    Pense que ce monde a été fait pour toi
                    Maintenant chante avec moi


                    Écrit par : l’enfoiré 10/01/2015



                  • La râleuse La râleuse 16 janvier 2015 14:56

                    Bonjour alinéa,


                    Me voici bien triste de vous voir aussi dépressive.

                    Certes il y a beaucoup de vilenies susceptibles de nous démoraliser dans ce monde. Mais il y a tant de sujets de bonheur qui ne dépendent pas des humains pour nous rendre le bonheur de vivre : l’affection d’un animal de compagnie, la beauté de paysages, l’amitié, la musique,….

                    Je suis ravie chaque jour par toutes ces beautés diverses qui nous sont offertes, enchantée par la musique que j’écoute tout l’après-midi alors que je travaille ou discute avec mes amis via Mac Machin (mon ordi) avec un programme que je me choisis sur Deezer.

                    Non vraiment, les humains peuvent se montrer aussi sordides qu’il leur plaît, je trouverai toujours de quoi me réjouir et il peut en être de même pour vous quand vous ne serez plus terrassée par cette humeur mélancolique qui, j’en suis certaine, sera passagère.

                    Quant aux personnes qui ont assisté à la marche républicaine, ce n’était certainement pas pour se réjouir d’avoir trouvé des coupables mais bien pour revendiquer leur droit à leur liberté d’opinion et d’expression, leur refus d’être asservies par des terroristes et leurs idées fumeuses. 

                    De miennes amies qui ont participé en sont revenues (passagèrement) comblées par l’esprit de communion qui régnait au sein de cette foule.


                    Très cordialement 


                  • La râleuse La râleuse 16 janvier 2015 15:05

                    Bonjour Pierre Régnier


                    Vous ne vous êtes pas foulé mais au moins offrez-vous un message optimiste smiley
                    Et puis, l’avantage est que vous pouvez coller ce commentaire sous tous les articles publiés et ainsi chacun aura l’impression de vous avoir eu comme lecteur smiley

                    Bonne continuation dans votre œuvre d’euphorisation smiley

                  • alinea alinea 17 janvier 2015 00:05

                    Il y a des moments pour la joie ; des moments pour la peine mais la peine souvent empêche la joie !!! Je ne suis pas en joie ces jours-ci, il y a des raisons ! je ne crois pas être dépressive sauf si l’être c’est être peinée quand il se passe des choses accablantes !


                  • Cicciolina :— Cicciolina :— 17 janvier 2015 00:12

                    Vous saviez que Concernant la reconnaissance de la Palestine à l’UNESCO, Netanyiaou aurait dit à Mahmoud Abbas :

                    Il ne faut pas mettre la charia avant l’hébreu

                  • elpepe elpepe 16 janvier 2015 02:59

                    Tu prends un humain seul, tu peux essayer de lui expliquer un concept simple, par exemple la laïcité,
                    Tu prends 2 humains ensemble tu as 2 crétins en face de toi
                    Tu en prends 4x100K tu as ’Je Suis Charlie’
                    Tu en prends des millions tu as des électeurs
                    AH AH AH AH AH


                    • nimbus 16 janvier 2015 07:38

                      La râleuse


                      je pense que cette minute de silence, ce n’est pas demander aux jeunes un quelconque respect pour notre religion : les journalistes de Charlie Hebdo pourfendaient aussi la religion catholique et de manière très virulente... Il ne faut pas oublier toutes les autres victimes en dehors de Charlie Hebdo : eux non plus ne méritent donc pas le respect ?? la mort de ces gens mérite respect et soutien aux familles, il me semble !

                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 janvier 2015 08:10

                        nimbus,
                        Je crois que vous confondez le respect dû aux morts et la manipulation qui consiste à bombarder l’opinion d’émotionnel à travers les médias, pour s’en servir à des fins de répression généralisée, tout en disant qu’on défend les libertés.


                        Cela s’appelle « la stratégie du choc » , ou la traduction contemporaine de la phrase de Talleyrand :
                        « Agitez le peuple avant de s’en servir ».

                      • nimbus 16 janvier 2015 08:29

                        fifi


                        je pense qu’i est normal de rendre hommage à des gens assassinés dans des conditions indignes : je défends une forme d’humanisme : en certaines circonstances, cet humanisme et ce soutien à des familles frappées par le deuil me semblent la moindre des choses...

                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 janvier 2015 12:26

                        nimbus,
                        Je crois que vous feriez bien de lire ou de relire « La stratégie du choc » de Naomi Klein...


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 janvier 2015 08:15

                        Le discours du Pape hier, qui risque bien de passer à la trappe des médias, car trop opposé « au choc des civilisations », et aux guerres menées contre les religions par tous les euro-atlantistes.


                        « La liberté d’expression ne donne pas le droit d’insulter la foi d’autrui »

                        • nimbus 16 janvier 2015 08:34

                          fifi


                          le pape défend sa paroisse, forcément mais sa réaction prouve aussi que Charlie Hebdo pourfendait toutes les religions et notamment la religion catholique... 
                          Bientôt, il ne faudra plus critiquer le capitalisme, le communisme ??? Et encore moins les religions !
                          Quelle régression !

                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 janvier 2015 12:59

                          nimbus,
                          Ce Pape vient d’ Amérique du sud, il en connaît un bout sur les méfaits de l’ Empire...
                          Sa déclaration est en totale contradiction avec les politiques menées par Washington dans le monde.


                        • tf1Groupie 16 janvier 2015 13:33

                          Pourfendre certains discours religieux, c’est bien, mais ...

                          Quand la religion parle d’amour, est-ce une bonne idée de continuer à la couvrir d’ordures ?

                          Parce que, contrairement au Pape, Charlie Hebdo ne délivre jamais des messages d’amour et de tolérance (sauf éventuellement au 24eme degré).


                        • nimbus 16 janvier 2015 13:45

                          Groupie


                          la religion parle d’amour mais elle est et a été souvent un prétexte pour asservir les peuples et commettre les pires horreurs : vous semblez l’oublier ! 

                        • nimbus 16 janvier 2015 13:48

                          Et les méfaits des religions, fifi, vous les connaissez ?? Les religions servent de masques aux politiques ! La religion est un bon alibi pour asservir les peuples !


                        • philouie 16 janvier 2015 08:26

                          La minute de silence en hommage aux victimes ?
                          Bien sûr.
                          c’est légitime.
                           
                          Mais à condition que ce soit accompagner par de la pédagogie.
                          Ce sont les mots qui structurent pas le silence.
                           
                          mais la pédagogie qui la fera ?
                          Personne.
                          Ce ne sera que répéter les vastes mensonges dans laquelle la France s’est enfermée par médias interposés.
                          Alors la minute de silence ne sera qu’un moyen d’aliénation en plus.
                           
                          Qui dira que l’Arabie saoudite, allié des américains, finance et arme le terrorisme ?
                          Qui dire que le Qatar, allié de la France, finance et arme le terrorisme ?
                          Qui dira que la France, arme et finance le terrorisme. en Libye et en Syrie ?
                           
                          Qui dira que l’action de la France en Libye est une action criminelle dans laquelle le président Sarkosy a entrainé la France et qu’il doit être jugé au tribunal international pour ce crime ?

                          Qui dira que la motivation des attentats ne peut être en aucune façon religieuse mais est POLITIQUE.
                           
                          non.
                          La France est le pays du mensonge.
                          France2=Pravda2
                           
                          Avec la bénédiction de tous.
                           
                          Les enfants qui font minute de silence aujourd’hui seront les adultes qui se feront tuer dans nos sales guerres demain.
                          Ils partiront la fleur au fusil comme en 1914, croyant défendre la patrie alors qu’ils ne défendaient que les industriels.
                           
                          Les enfants qui font minute de silence sont les futurs égorgés sur l’autel du pognon.


                          • La râleuse La râleuse 16 janvier 2015 14:58

                            Bonjour philouie,


                            Plutôt d’accord avec votre commentaire. En fait ma seule réserve tient à cette phrase : « La France est le pays du mensonge ». Je crois que le mensonge règne dans tous les pays sans exception pour la raison évidente que la politique n’est faite que de mensonges.


                            Cordialement


                          • gruni gruni 16 janvier 2015 08:33

                            Bonjour La râleuse


                            J’ai vu lorsque j’étais élève un prof sortir en pleurant car il ne maîtrisait plus le chahut dans sa classe. Je n’avais pas trouvé ça drôle. Enfin être ou ne pas être Charlie à chacun ses convictions. Mais tuer pour faire peur et pour influencer l’opinion d’une population, qui à son tour pourra influencer la politique du pays, ça montre le peu de considération qu’on ces tarés pour la vie humaine. Remarquez bien que certains Etats n’ont pas à donner de leçons dans le respect de la vie d’autrui. Mahomet a bon dos, il est un prétexte comme bien d’autres pour tuer ceux qui ne veulent pas obéir et se laisser dominer.
                            Merci pour ce très bon article

                            • La râleuse La râleuse 16 janvier 2015 15:17

                              Bonjour gruni,


                              Vous faites partie, avec oncle archibald, Fergus, et PapyBom, de la catégorie des sages qui réfléchissent avant de commenter. Et vos commentaires s’en ressentent qui jugent sans préjugé et avec même une certaine tolérance pour les imperfections dont nous sommes toutes et tous atteints et quand même la pointe d’acidité qui fustige celles et ceux qui le méritent.

                              Merci à vous de vous être, encore une fois, intéressée à ce que j’écris et que j’écris parce que je le pense.


                              Très cordialement,


                            • Attilax Attilax 16 janvier 2015 09:42

                              Globalement d’accord avec vous, la râleuse, à un détail près :
                              "Depuis quand l’esprit Charlie se traduit-il par : « Tu es libre de t’exprimer à condition d’être d’accord avec notre conception de la liberté d’opinion » ?"

                              Depuis Val, Charlie se targue d’être contre la liberté d’expression puisqu’ils sont pour que le FN n’ait absolument pas le droit de s’exprimer et soit même interdit. Je ne suis pas non plus exactement un fan de ce parti et j’ai de la sympathie pour Charlie, mais je ne suis pas du tout d’accord avec le fait d’exclure qui que ce soit, car l’exclusion c’est bien le début du totalitarisme, fut-il bien-pensant. La liberté d’expression, d’accord, mais pour tout le monde, sans ça ce n’est que de la propagande...


                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 janvier 2015 10:58

                                Attilax,
                                Tout ça c’est du cinéma, puisque la mise en cause de l’immigration musulmane est le fond de commerce du FN, et que Charlie Hebdo en faisait autant, en humiliant les musulmans sous couvert de critiquer les terroristes...
                                C’est toute la classe politique qui s’est engouffrée dans « le choc des civilisations »...


                                Mais comme il se disait « de Gauche bobo » ou « de Gauche anar », personne n’est allé chercher si certains de ces dessins n’étaient pas racistes, comme celui-ci, par exemple.
                                Qui, sinon, le FN, associe en permanence musulmans et les aides sociales ?
                                Certains comme Syran, posent la question : Charlie Hebdo était-il raciste ?

                              • La râleuse La râleuse 16 janvier 2015 15:28

                                Bonjour Attilax,


                                « Depuis Val » ?... Je suis perplexe parce que Val ne me dit rien, ne me rappelle rien, ne signifie rien pour moi.

                                Ceci dit, je ne me rappelle pas que Charlie Hebdo ait jamais déclaré que le FN n’avait pas le droit de s’exprimer (ou alors quelque chose m’a échappé dans mes lectures). Par contre, il est certain que Charlie Hebdo est totalement anti FN.

                                Et en cela je suis « Charlie » parce que je reconnais au FN le droit de s’exprimer mais si le FN disparaissait je m’en réjouirais.


                                Cordialement,


                              • Attilax Attilax 16 janvier 2015 22:27

                                Il suffirait que tout aille bien smiley


                              • La râleuse La râleuse 16 janvier 2015 09:55

                                Sampiero et rocla,


                                Je m’en voudrais d’interférer dans votre échange qui me reste incompréhensible.

                                Je vous salue bien


                                -----------

                                À tous ceux qui ont bien voulu s’intéresser à ma chronique et que je salue, je reviendrai plus tard en m’efforçant de répondre à chacun mais déjà je les remercie du temps qu’ils ont consacré pour me lire et commenter.



                                • rocla+ rocla+ 16 janvier 2015 12:59

                                  Bonjour La Râleuse , 


                                  Vous noterez toutefois que mon post parle du sujet de l’ article 
                                  alors que le troll  Sampiéro n’ en parle pas .

                                • La râleuse La râleuse 16 janvier 2015 15:34

                                  Bonjour rocla,


                                  Je vous demande bien pardon mais dans cette suite d’échanges, je vous ai perdu.
                                  Il faut dire aussi que je m’efforce de répondre à ceux qui m’ont honorée d’un commentaire ce qui me semble être la plus élémentaire des courtoisies.
                                  Mais avec toutes les discussions qui jaillissent entre les uns et les autres - et qui me réjouissent - il est difficile de ne pas oublier quelqu’un que je blesserai bien involontairement.

                                  Cordialement,

                                • rocla+ rocla+ 16 janvier 2015 17:40

                                  RE La râleuse , 



                                  j’ ai été touché , mais pas coulé .... smiley

                                  Bien à vous aussi .

                                • wesson wesson 16 janvier 2015 11:17

                                  Bonjour l’auteur, 


                                  Sur la mobilisation « Je suis Charlie », que dire qui n’ai déjà été dit ? Rien, bref je vais continuer à me taire sur le sujet.

                                  Par contre, si il y a bien un sujet qui au final est peu creusé, c’est le parcours des frères Kouachi.


                                  Et là, on est dans « Les Misérables » de Victor Hugo. Les frères Kouachi était d’une fratrie de 5 enfants probablement de pères différents. La mère qui élevait seule 3 de ses enfants (2 ayant été placés par les services sociaux) se prostituait pour payer la cantine de l’école. Enceinte d’un 6ème enfant, elle se suicida alors que Said et Chérif entamait à peine leur adolescence (12 et 10 ans). 

                                  La suite est faite de violence, de placement en orphelinat, jusqu’à la radicalisation extrémiste.

                                  Que les frères Kouachi ait eue une enfance malheureuse n’excuse en rien leur gestes, mais je ne puis m’empêcher de penser que, si ils avaient eue une meilleure enfance, ils n’auraient peut-être pas été en contact des extrémistes qui les ont manipulés, ou tout simplement ils ne les auraient pas cru. 

                                  En laissant des situations de misères dignes du 19ème siècle de développer à notre époque, nous fournissons un gisement inépuisable à tous les fanatismes. Car c’est là l’avenir des enfants que l’on laisse sans racines, sans éducation et en dehors de la société.

                                  • Francis JL 16 janvier 2015 11:33

                                    Bonjour Wesson,

                                    je pense que les vrais coupables sont ceux qui instrumentalisent ces pauvres paumés.


                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 janvier 2015 11:34

                                    wesson,
                                    Mais c’est exactement le type de profil qui intéresse les recruteurs :
                                    psychologiquement fragiles, peu structurés, en déshérence, paumés, déjà délinquants et révoltés.
                                    Bingo !


                                    Aux USA, le FBI, désespérant de trouver des musulmans « normaux » pour faire des attentats, a recruté des malades mentaux et des faibles d’esprit.
                                    Rapport accablant de Human Rights Watch

                                    C’est aussi parce que la CIA n’était pas sûre du boulot des « détourneurs d’avions », qu’ils ont doublé les effets par de la thermite le 11/9.
                                    Témoignage d’une ancienne responsable de la CIA pour le Moyen Orient.
                                    Nous sommes dans un monde de tueurs, pas de bisounours.

                                  • wesson wesson 16 janvier 2015 12:41

                                    Bonjour JL, 


                                    des gens qui ont eu des enfances misérables mais qui s’en sont sorti, ça existe. C’est pourquoi je ne brandit pas cela en excuse, et ça n’exonère en rien la responsabilité des frères Kouachi.

                                    Mais effectivement et je suis tout à fait d’accord avec vous, ceux qui instrumentalisent et manipulent ces paumés sont effectivement bien plus nocif et dangereux, et j’ajouterai même en général ce sont de sacrés lâches, qui n’iraient jamais faire eux même ce à quoi ils poussent les gens.

                                  • Fergus Fergus 16 janvier 2015 13:44

                                    Bonjour, Wesson et JL

                                    Je partage vos commentaires ci-dessus.


                                  • La râleuse La râleuse 16 janvier 2015 15:46

                                    Bonjour wesson,


                                    Il est certain que ceux qui ont, ou ont eu, un début de sale vie sont plus facilement exploitables que les autres par qui veut les utiliser.

                                    Une sale vie n’étant d’ailleurs pas une vie miséreuse mais plutôt une vie misérable.

                                    Même si on s’endurcit des blessures, on garde toujours une fragilité avec, pour certains un besoin d’espoir, pour d’autres un besoin de revanche. 

                                    Il est juste nécessaire de savoir alors user d’un peu de psychologie pour offrir cet espoir ou cette revanche à qui en ressent le besoin pour se sentir exister.


                                    Bien cordialement,



                                  • rocla+ rocla+ 16 janvier 2015 17:44

                                    Pour une fois d’ accord avec  vous  Wesson . 


                                    Une enfance structurée évite plein d’ aléas .

                                  • napopo napopo 16 janvier 2015 13:44

                                    Bonjour l’auteur

                                    j’ai le même sentiment que vous, j’ai grandis avec Charlie hebdo Sine etc, j’ai été très touché par ce qui c’est passé. J’étais en plein partiel et bon j’étais en épreuve quand il y avait la prise d’otage,etc donc difficile à gérer. J’ai été à République j’ai fais la grande marche et j’ai aimé voir ce que j’ai vu là bas. Mais l’attitude des politiques, l’invitation de criminelles de guerre à la marche,etc. Ça me fais vomir mais je pense que le peuple français n’est pas dupe ( cette fois ) et que quelque chose c’est passé. Enfin je l’espère ....


                                    • Xenozoid 16 janvier 2015 13:56

                                      en fait c’est toute la soi disant démocratie qu’il faudrait accusée,en 1er les élections qui encourage les mensonges des sélectés et malheureusement des cocus,pris au 1er ou 2nd degrée,ils mentent,n’est ce pas ?et avec toute les guerres,je sais pas, mais on a assez de preuves sans faire chier ludo.non ?

                                      Diversion et réaction, c’est a ça que sert le peuple,le spectateur de son propre malheur,il va être temps de devenir acteur ,enfin


                                      • egos 16 janvier 2015 18:14

                                        préludes


                                        16h40 - Une prof suspendue pour des propos complotistes



                                        • La râleuse La râleuse 16 janvier 2015 18:23


                                          Bonsoir napopo, Bonsoir Xenozoïd,


                                          J’ai dû quitter Internet un peu avant seize heures pour recevoir des amis que j’avais invités dans le but de les « régaletter des rois ».


                                          J’espère donc que vous saurez que je n’ai pas manqué de vous répondre. Je n’aime pas manquer de courtoisie envers mes lecteurs ce qui est la seule manière dont je dispose pour leur prouver que je les respecte.


                                          napopo, ne vous faites pas de souci pour ceux qui ont participé à la manifestation du 11 janvier. Les français sont un peuple indiscipliné et insolent mais justement un peuple qui ne s’en laisse pas compter même si parfois il aimerait espérer en la qualité de ses dirigeants.

                                          Je crois, après avoir entendu de miennes amies qui étaient sur place, que tous ceux qui ont manifesté ce jour-là en garderont un souvenir impérissable même s’ils ne pourront pas garder longtemps l’illusion d’une cohésion idéale possible entre citoyens.


                                          Xenozoïd, je crois avoir compris ce que vous voulez dire mais ne mettez pas en doute la démocratie. Elle existe en France MÊME SI ELLE EST IMPARFAITE. Si elle n’existait pas, je n’aurais jamais pu écrire cette chronique.


                                          À tous deux, je souhaite une bonne soirée. 


                                          • tf1Groupie 16 janvier 2015 22:41

                                            Je le crois pas : je viens de voir un sondage BFMTV où 76% des français sont d’accord pour des lois d’exception limitant les libertés individuelles !

                                            Ils sont partis où les 4 millions de Français qui défilaient pour dire qu’ils aimaient la liberté et qu’ils ne céderaient pas au terrorisme ??

                                            Pays de merde ! comme disait Jospin.


                                            • franc 17 janvier 2015 01:17

                                              Article équilibré et lucide comme l’auteur à travers ses sages commentaires


                                              • Patrick Samba Patrick Samba 17 janvier 2015 03:06

                                                Bonjour la râleuse,

                                                " De même, je ne pouvais m’empêcher de songer qu’il fallait l’impudence de la jeunesse pour pouvoir afficher cette affirmation sur divers supports : « Même pas peur ». (...)

                                                Mais que savez-vous de cette peur immonde qui fait chier dans son froc ? « 

                                                Je dois avouer que j’ai eu »un peu« honte en découvrant ce slogan : »Même pas peur". Je me suis dit qu’une bien trop grande partie de nos concitoye(ne)s versait dans l’infantilisme.

                                                Que vous ayez, dans un article pondéré, intelligent, osé rappeler en ces termes ce qu’est la peur est rare et vous honore.


                                                • Patrick Samba Patrick Samba 17 janvier 2015 03:11

                                                  Et j’ajoute cette peur est bien celle qu’on ressenti toutes les victimes et survivants de ces attentats, mais aussi et surtout peut-être celle que ressentent trop d’enfants palestiniens, irakiens, syriens... terrorisés par les armes de l’impérialisme américano-israélien.


                                                • BA 17 janvier 2015 13:33

                                                  A propos des citoyens français qui trahissent la France, lisez ce dialogue entre Charles de Gaulle et Alain Peyrefitte :

                                                  Général de Gaulle  : On ne peut pas laisser gouverner les partis. Les partis sont anti-France, automatiquement.

                                                  Alain Peyrefitte  : C’est antérieur ! Condé [passé au service de l’Espagne en 1652], c’était avant les partis !

                                                  Général de Gaulle  : Bien sûr. Condé s’alliait avec l’étranger. La Ligue allait chercher les Espagnols. Les protestants allaient chercher l’Empire. Les Vendéens allaient chercher les Anglais. Et du temps de Vercingétorix, des tribus gauloises trahissaient déjà au profit de César. C’est un vice national.

                                                  (Alain Peyrefitte, C’était de Gaulle, tome 2, Fayard, page 194)

                                                  En janvier 2015, ça continue.

                                                  En janvier 2015, il y a des milliers de traîtres en France.

                                                  Tous ces traîtres forment une Cinquième colonne :

                                                  - Deux citoyens français, Chérif Kouachi et Saïd Kouachi, ont dit qu’ils étaient envoyés par Al Qaïda au Yémen.

                                                  - Un autre citoyen français, Amedy Coulibaly, s’est revendiqué de Daech (= l’Etat islamique en Irak et au Levant).

                                                  - Une citoyenne française, Hayat Boumeddiene, est la veuve d’Amedy Coulibaly : elle vient de rejoindre les rangs de Daech en Syrie.

                                                  - Un citoyen français, Fritz-Joly Joachin, vient de se faire arrêter en Bulgarie : il tentait de rejoindre les rangs de Daech en Syrie.

                                                  Un Français, Fritz-Joly Joachin, soupçonné de liens avec les frères Kouachi et arrêté en Bulgarie alors qu’il tentait visiblement de se rendre en Syrie, voyageait avec trois personnes également en contact avec les auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo.

                                                  - Deux autres citoyens français, Mehdi Belhoucine et Mohamed Belhoucine, viennent de rejoindre les rangs de Daech en Syrie. ILS ETAIENT ANIMATEURS JEUNESSE AVEC LES ENFANTS DES ECOLES D’AULNAY-SOUS-BOIS !

                                                  Attentats  : les frères Belhoucine, recherchés, étaient animateurs jeunesse à Aulnay.

                                                  http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/attentats-les-freres-belhoucine-recherches-etaient-animateurs-jeunesse-a-aulnay-15-01-2015-4449911.php

                                                  Tous ces citoyens français sont des traîtres.

                                                  Oui, il existe une Cinquième colonne, ici, chez nous.

                                                  Les traîtres sont parmi nous.


                                                  • goc goc 17 janvier 2015 14:47

                                                    Dans la série « Charlie exploité »
                                                    il faudra rajouter aussi l’auto-exploitation« où on apprend qu’il y a une version »informatique« du dernier numéro de »Charlie« , version payante et au même prix que la version »papier« mais sans le papier et encore moins le travail des imprimeurs (la version de référence est en pdf soit 1 click après la version »bon pour impression"
                                                    http://www.clubic.com/livre-electronique/actualite-750021-charlie-hebdo-version-numerique.html

                                                    S’il fallait une preuve que toute cette mascarade d’édition d’un CH après les attentats, n’a qu’un seul but : faire du fric sur le dos des gogos, en voici la preuve.

                                                    Car franchement faire descendre 4 millions de français dans la rue puis faire un numéro dont l’édition « non-papier » coute aussi cher que l’édition « papier », c’est prendre les gens pour des c.... 

                                                    Et puis j’aurais trouvé correct de remercier tous les français qui ont défilé, en faisant un numéro gratuit, surtout avec tout le fric déjà récolté bien avant. Car grâce à de ’généreux donateurs’, le canard était largement sur-financé (on a parlé de plus de 10 millions d’euros)


                                                    • rocla+ rocla+ 17 janvier 2015 14:49

                                                      c ’ est ça les cocos  : 


                                                      donne moi ton fric j’ t’e montrerai mon cul .

                                                      • Poutine Skywalker 17 janvier 2015 16:25

                                                        Tiens, tiens,


                                                        est si l’on faisait l’anagramme de CHARLIE, et bien cà donne ICHRAEL

                                                        Preuve encore une fois de l’impliquement du grand complot mondial sioniste, qui comme l’écrit Noemie Campbel dans son ouvrage la stratégie du choc, est de destabiliser les democratie par un état de choc.

                                                        Ici un attentat et des milliers de veaux dans les rues à manifester au lieu de manifester pour la sortie d ela France de l’OTAN.

                                                        Comme par hazard

                                                        • coinfinger 17 janvier 2015 17:11

                                                          La culture Française ou méme occidentale , assimilée à Charlie , çà géne pas quand méme .
                                                          La liberté d’expression , la laicité , c’est çà ? Et méme la rigolade ?
                                                          Pour donner à tout çà des lettres de noblesse , on pourrait l’assimiler au Cynisme Grec .
                                                          Méme contexte , l’oligarchie financiairo-commerciale Athénienne et sa démocratie , battent de l’aile . Un choix , subir ou dominer l’Orient .
                                                          Subir c’est la démarche cynique , pour le matérialiste c’est la dégringolade , vivre dans une jarre , se masturber , Blasphémer ...
                                                          C’est donc autant sociologique que culturel , et politique évidemment .
                                                          L’Orient a réagit , bien plus tard , je passe les siécles , en sautant les marches d’escalier , par l’Islam , s’est débarassé d’Alexandre et des Grecs . Finis , cyniques et leurs continuateurs moines ou gourous . On a peut étre pas bien compris ces différences de cultures en Occident .
                                                          En Islam , çà ne vaut rien tout çà , puisque l’Islam est l’expression de la protestation sociale , comme le protestantisme , pour les Américains . Pour ces deux là , laicité , au sens de tolérance , ou matérialisme , ( au sens cynique comme le veut toute religion) c’est nul et sans avenir .
                                                          Alors nous Français , qui avons été trés fort en Croisades , et en protestations , là on est à la croisée des chemins . Va falloir nous éclaircir , mais comme le véritable matérialisme on a toujours pas compris , çà craint .


                                                          • franc 17 janvier 2015 19:14

                                                            Bah !---------------------------rien de nouveau sou le soleil

                                                            -

                                                             Dans une société marchande tout est récupération marchande

                                                            -

                                                            Ainsi il ya marchandisation de la politique ,de la médecine , de l’humanitaire et m^me le pire de toutes la marchandisation de

                                                             la religion et la pire de toutes c’est l’islam avec le capitalisme financier islamique Qatar Dubai Arabie Saoudite (racket de la zakat impôt religieux,capitalisme hallal, Mecca-Cola ,imam et ayatollah milliardaires )


                                                            • izarn izarn 17 janvier 2015 20:30

                                                              Eloge de la fuite.
                                                              Mourir pour des idées est fondamentalement con.
                                                              Mais face aux cons, on est obligé de prendre les armes quand ceux-ci nous rattrapent.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité