• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Des ampoules radioactives chez soi ?

Des ampoules radioactives chez soi ?

Allons bon, pas moyen de s'éclairer sans risques....

Chaque foyer comporte en moyenne 25 lampes électriques, celle du réfrigérateur comprise. Pas le choix pour les usagers, on nous impose les ampoules fluo-compactes, basse consommation, car les ampoules à incandescence sont considérées comme énergivore.

Le grand mot est lancé : Energivore….. C’est la mode. Je veux bien économiser l’énergie mais quand je vois tout le gaspillage qui est fait par le quidam moyen, je me pose des questions. Un exemple ? Facile, un client lambda prend une chambre d’hôtel, et quand il va manger, il laisse les lumières allumées de la chambre, et trop souvent le chauffage plein pot avec la fenêtre ouverte. Mais je m’égare…..

Revenons aux ampoules écologiques. Gros doutes sur le sujet. Déjà il y a du Mercure dedans. D’où la nécessité d’un couteux recyclage. On nous vend ces satanées ampoules avec le blabla du style, durée de vie dix fois supérieure, ce qui est censé compenser le surcoût desdites ampoules, mais voilà…. C’est vrai à condition de ne jamais les éteindre. Ennuyeux, car Versailles en pleine nuit dans le deux pièces cuisine, totalement inutile, et puis pour dormir….

De plus, leur quasi absence d’émission calorique inutile contraint à monter le chauffage. Car s’est surtout l’hiver que l’on éclaire. Donc économie de quoi ?

Le dossier n’est pas brillant. Et puis, scoop. L’association écologique Robin des Bois en rajoute une couche en affirmant que certaines de ces lampes sont radioactives. A dose certes très faible, mais en toute illégalité, les fabricants y incorporeraient divers éléments, comme le Tritium, le Krypton 85, le Thorium 232 ou le Prométhium 147. Cela pour en accélérer l’allumage, ou en améliorer le rendu lumineux, souvent jugé trop blanc.

Hervé Grimaud, le directeur général de Recylum (l’éco organisme officiel chargé de recycler les ampoules usées pour en extirper le Mercure) s’abrite derrière les déclarations des fabricants, selon lesquels, si radioactivité il y a, « cela ne peut concerner que des modèles très spéciaux, destinés à l’éclairage public des stades, gares, aéroports ou à d’autres usages professionnels ». Génial. Autrement dit, si vous attendez votre TGV la nuit dans une gare, vous vous prenez une dosette de radiations.

Mais une dosette, plus une dosette, plus une dosette = overdose. Accumulation des radiations, c’est cela qui tue.

Jacky Bonnemains, président de Robin des Bois, précise aussi que l’usage professionnel concerne aussi les éclairages de bureau, ainsi que des phares automobiles. Et de conclure que « l’addition de radionucléides aux biens de consommation est interdite ».

Alors les fabricants, reconnaissants qu’ils se trouvent dans l’illégalité viennent de soumettre une « demande de dérogation au titre des articles R.1333 et R.1333-5 du Code de la Santé Publique ».

Pour savoir si une lampe est radioactive, il faudrait miser sur la curiosité du consommateur. Il faudrait poser la question au vendeur. Mais voilà, comme probablement la lampe a été fabriquée en Chine, impossible.

Avant de ressembler à des vers luisants, profitons encore des quelques ampoules à incandescence, et puis poussons les fabricants à fabriquer des ampoules non nocives. Au moins ce sera réellement écologique.


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • wesson wesson 16 janvier 2012 10:38

    Bonjour l’auteur,
    je crois que ces ampoules fluocompactes auront poussé très loin l’art de l’enfumage !

    Horriblement plus chères, d’une durée de vie objectivement moindre, farcies d’électronique, de métaux lourds, et maintenant radioactives : Il n’y a pas à dire, pour le mieux-disant écologique, c’est un succès.

    Au delà des simples ampoules, cela démontre bien l’incompatibilité entre l’écologie - la vraie - et le modernisme. On ne réglera pas les grands problèmes écologiques à coup d’innovation sans cesse plus complexe, de voitures hybrides ou de plus de tout repeint en vert !


    • Clojea Clojea 16 janvier 2012 11:51

      Bonjour Wesson : Vous résumez très bien la situation. Ce qui est grave, c’est que l’on nous oblige à consommer n’importe quoi sous couvert d’une démagogie doublée d’une cupidité sans bornes. Merci de votre passage


    • Micka FRENCH Micka FRENCH 17 janvier 2012 06:50

      Des nouvelles lumineuses de l’Ecossaise...

      Personnellement, j’ai depuis longtemps abandonné ce type d’ampoules, au profit de mes « SMD Led daylight lights » E14 ou E27.... Consommation 2,5W....

      Le seul problème est qu’en France, elles sont quasiment inconnues ou qu’elles coûtent un bras. Il faut donc les acheter à l’étranger..

      Le tout fonctionnant sur mes éoliennes et mes capteurs solaires.
      Coût : 0 Euro...... C.Q.F.D....

      Voir les bébêtes sur mon site :

      Micka FRENCH...
      http://mickafrench.unblog.fr/page/2/


    • jef88 jef88 16 janvier 2012 10:48

      Quelle est la différence profonde entre écologie et marketing ?

      Aucune ! Les deux nous poussent à changer nos habitude de consommation et acheter, acheter, acheter


      • Clojea Clojea 16 janvier 2012 11:52

        Bonjour jef88 : Tout à fait d’accord avec vous. Le dieu Pognon est toujours à l’oeuvre.


      • amipb amipb 17 janvier 2012 10:00

        L’écologie n’a rien à voir avec le marketing, sauf pour les entreprises qui veulent l’exploiter.

        L’écologie a tout à voir avec la modération, la sobriété, le respect et la responsabilité.

        Tout l’inverse de ce que l’on veut nous vendre, en somme.


      • roro46 17 janvier 2012 10:17

        Tout à fait d’accord avec le commentaire ci-dessus.

        Ne confondons pas l’écologie avec l’étiquette verte collée par les libéraux ou commerciaux de tout poil pour faire du fric (et par la même occasion la discréditer).
        Tout ça n’a strictement rien à voir avec l’écologie.


      • Alpo47 Alpo47 16 janvier 2012 10:54

        Soucieux de relooker mon bureau, j’ai tout récemment fait l’acquisition d’un lustre 9 ampoules de 10watts halogène. D’après le vendeur, cela suffisait pour une petite pièce de 9m2.
        Au bout de 2 heures (et non 2000), une première ampoule s’éteignait. Remplacement 4,50€... J’attends impatiemment pour les autres.
        De plus, ce luminaire éclaire nettement moins que son prédécesseur à incandescence . Il me faudra donc ajouter une autre lampe si je veux parvenir à lire mes dossiers. Où donc est l’économie ?
        Explication du vendeur de la grande surface : « ces ampoules, c’est pour »donner une lumière douce« , pas pour éclairer vraiment ». Arnaque, tout simplement.

        En la matière, je crains bien que ce processus de changement, dont l’auteur liste les autres inconvénients, vise surtout à un objectif unique : Nous faire consommer en renouvelant les centaines de millions d’ampoules. Et il en est ainsi pour nombre d’autres « nouveautés » ou achats rendus obligatoires, comme les gilets fluo dans les voitures qui ne serviront jamais pour la plupart d’entre nous, la durée de vie de plus en plus limitée de tout l’électroménager....etc...etc...
        Ainsi également , l’ajout d’électronique et la sophistication de nos voitures, nous oblige ... à revenir au garage pour tout petit travail que nous faisions autrefois nous même.
        Que l’on soit obligé dans quelques années, lorsque tout le monde aura changé, de revenir en arrière ou acheter autre chose ... va toujours dans le même sens. On aura consommé, fait tourner la machine qui survit aujourd’hui UNIQUEMENT de notre consommation.

        Constatons le, nous sommes « arnaqués » de tous cotés.


        • Clojea Clojea 16 janvier 2012 11:57

          Bonjour Alpo47 : Absolument. Comme beaucoup, j’ai essayé ces nouvelles ampoules quand elles sont sorties sur le marché. Je me suis dit, comme certains, un peu d’écologie pourquoi pas. Comme vous, d’abord désenchantement. Ces fameuses ampoules éclairent moins que les classiques. Donc obligé d’éclairer plus. Puis comme vous le dites, ampoules qui s’éteignent au bout de quelques heures etc... Arnaque totale, car obligé bien sur de passer par la case porte monnaie.


        • Gollum Gollum 16 janvier 2012 12:31

          J’ai voulu essayer aussi. Par prudence j’ai essayé avec une. Grillée au bout de quelques mois...


          Rageant quand on connaît le prix. Comme j’en avais une deuxième (pack de 2... smiley, je l’ai installée pour au bout de quelques mois, la retirer car elle mettait un temps dingue à être à pleine puissance... Fallait pas espérer lire un bouquin avant une minute de chauffe...

          Maintenant j’ai installé des hallogènes de 100 W. smiley

          Sur le gilet jaune fluo et bientôt le test anti-alcool, bien d’accord que ce ne sont que des prétextes à pomper le fric, sous faux prétextes de sécurité..

        • Clojea Clojea 16 janvier 2012 14:00

          @ Gollum : Pas mal les spots de 100w..... Finalement on bouffe plus d’énergie avec ces maudites ampoules


        • Gollum Gollum 16 janvier 2012 17:20

          Je sais bien que l’hallogène ça bouffe des watts, m’enfin j’ai voulu faire un effort... pour la bonne cause comme on dit. 


          Résultat : j’ai eu une sensation viscérale qu’on se foutait de ma gueule et j’ai horreur de ça...

          D’où un brusque retour en arrière. Pour mon plus grand confort. =-p

        • bo bo 16 janvier 2012 11:06

          J’ai déjà du en changer 5 en un an... et d’une s’est échappé une odeur épouvantable...j’ai du largement aérer la pièce. Je précise qu’une s’est éteinte au bout d’une heure après sortie de l’emballage et l’autre au bout de 2 jours...J’ai pu m’en faire changer une gratuitement (avec ticket de caisse que j’avais conservé par chance> le lendemain de l’achat).
          Je ne suis pas compétent pour juger du mieux pour la planète.... mais pour l’arnaque là oui !!!!


          • Clojea Clojea 16 janvier 2012 12:03

            Bonjour Bo : Il m’est arrivé une mésaventure similaire. Possédant dans une pièce un variateur de lumière pour deux appliques murales, j’avais essayé de mettre deux ampoules écolo. Le variateur s’est mis à chauffer ainsi que les douilles des ampoules, et cela à failli brûler. J’ai vite remis des ampoules à incandescence. Je n’ai jamais compris pourquoi mais ces ampoules écolo n’étaient pas adaptées du tout. Hyper dangereux car si c’était arrivé à une mammy, bonjour la catastrophe.


          • foufouille foufouille 16 janvier 2012 12:32

            simple
            les incandescentes ne comportent pas d’electronique variable
            ca fait comme mettre un transfo de 10v sur un appareil qui demande 20v
            il en faut donc des speciales

            les incandescentes comportent juste un filament, on peut donc varier la tension


          • Clojea Clojea 16 janvier 2012 14:01

            @ Foufouille : Merci pour l’explication. Ca m’éclaire sur le sujet, tout jeux de mots mis à part


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 23 janvier 2012 00:24

            "Je n’ai jamais compris pourquoi mais ces ampoules écolo n’étaient pas adaptées du tout. Hyper dangereux car si c’était arrivé à une mammy, bonjour la catastrophe."

            En fait, leur usage est INTERDIT avec les variateurs... C’est spécifié sur les emballages...


          • Bruno Bruno 16 janvier 2012 11:34

            Il est évident que l’on peut se poser certaines questions concernant ces lampes à économies d’énergie imposées par l’Europe !
            Sans compter comme il est si bien dit dans l’article que l’on ne nous dit pas tout concernant les risques même si minimes, mais à qui profite ce marché ???
            J’ajouterais que je ne vois pas ou l’on puisse etre économe à moins de s’éclairer à la bougie car je vais citer un exemple personnel, dans mon salon ma lampe à incandescence était de 100 watts pour une luminosité de ma pièce correcte, j’ai remplcé cette lampe par une à économie d’énergie et pour avoir sensiblement le même éclairage j’ai du prendre une 105 watts équivalent 130 watts je constatela luminosité est surévaluée avec les lampes à économie d’énergie bilan je ne fais pas d’économie car je consomme 5 watts de plus et si je passe avec le modéle à économie de 75 watts équivalent 100 watts et bien la différence de luminosité est telle que je dois ajouter une lampe !!!!
            En ce qui me concerne peut etre devrions faire quelques économies certes comme citées dans l’article c’est à dire penser à éteindre nos lampes ou ordinateurs ce qui seraient déjà un bon début sauf qu’EDF augmenterait une nouvelle fois ses tarifs donc en final nous ne ferions aucune économie .......
            Merci au libéralisme Européen !!
            http://www.lemoder.fr


            • Clojea Clojea 16 janvier 2012 12:07

              Bonjour Bruno. Très bonne démonstration de l’inutilité de ces ampoules telles qu’elles sont conçues. Merci pour le lien, j’ai été jeter un oeil. 


            • kypd 17 janvier 2012 11:47

              Je pense qu’il y a méprise sur le type d’ampoule éco décrites...

              Une ampoule éco 125W (réelle) fait la taille d’une bouteille d’eau de grand capacité (du style grosse bouteille de 3L)

              C’est utilisé pour de l’éclairage industriel (douille E40), c’est tellement éblouissant que c’est inutilisable en éclairage intérieur et surement pas au plafonnier...

              Les équivalentes 100W/120W incandescentes sont en général étiquetées pour 23W ou 26W réelle...

              Il ne faut pas hésiter à prendre de très fortes ampoules éco, vu qu’elles consomment moins, et utiliser un luminaire qui diffuse la lumière pour éviter les éblouissement ! (type boule chinoise dans les premiers prix)


            • Clojea Clojea 16 janvier 2012 12:12

              Bonjour De la Hauteur : Obsolescence programmée depuis les années 20. Effectivement cela fait marcher le commerce. Terminé les machines indestructibles, mais l’économie est tournée vers ce système depuis cette date. Si encore les objets proposés étaient sans dangers, mais pour pas mal d’entre eux, rien n’est moins sur. Ces satanées ampoules en sont au moins une preuve.


            • joletaxi 16 janvier 2012 12:32

              bonjour

              allons allons, je sais bien que c’est très tendance d’accuser le méchant capitalisme, mais rappelons nous « la paille et la poutre »

              que je sache, ces directives sont apparues parce que nous allions tous être rôtis dans la « poële à frire ».
              Au parlement européen, sévit un lobby « vert » très actif que a persuadé tous nos politiques que la théorie du réchauffement catastrophique était « en béton, settled »
              Conséquence logique, avec un bel ensemble, la machine à pondre des réglementations a tourné à plein régime,et on a vu fleurir les éoliennes, les panneaux bandits manchots,les primes aux voitures hybrides, électriques, à faible émission, les ampoules , les frigos, les lave vaissaelles labellisés éco compatibles.
              Que les industriels aient flairé la bonne odeur de l’argent public, et du consommateur pigeon, c’est plutôt dans leur rôle non ?
              Les rapports , les études, les bilans, sur ces grandes conquêtes des « verts » fleurissent pour dénoncer l’arnaque, mais curieusement personne ne semble les lire.
              Le secteur éolien est en pleine déconfiture, les bilans sont pour le moins inquiétants, c’est le bon moment pour nos ministres de se lancer dans un plan éolien offshore qui va coûter une fortune,ne va en rien assurer quoi que ce soit de notre consommation,et va faire exploser notre facture, et ceci au moment où les grands acteurs historiques du secteur licencient et sont dans le rouge.

              Alors , ne venez pas taper sur l’industrie,si demain un réglement européen oblige à porter des fixe chaussettes, il y aura pléthore de firmes qui vous en produiront, de toutes les couleurs, et certifiés pour obtenir la subvention qui accompagne.

              Pour l’auteur, ces ampoules comme les « néons » de nos parents ne sont pas compatibles avec les variateurs.Et un peu de radio activité ne vous fera pas de mal, quand vous cassez une de ces ampoules, par contre le mercure....


              • Clojea Clojea 16 janvier 2012 14:05

                Joletaxi : Cela m’aurait étonné que vous considériez les radiations comme étant négligeables, car vous êtes pro-nucléaire, n’est-ce pas ? Pour le reste je n’accuse pas que le capitalisme, car tout les « ...ismes » sont désuets aujourd’hui et on aurait bien besoin d’une réforme en profondeur. Je considère les gros industriels trop cupides et pas assez près de la population.


              • rastapopulo rastapopulo 17 janvier 2012 02:07

                Le truc c’est que ton mur ou ton sol (ne parlons pas de ta cave) dégage plus de radioactivité !

                Dans le même genre, 1m² de photovoltaHIC a dégagé 30 000 Becquerels pour sa fabrication...

                Et je veux en rien défendre les lampes basse-conso au mercure mais criser pour des mini doses est insensé face aux radiation d’origine naturelle (50% de notre exposition) et médicale (40%).  


              • roro46 17 janvier 2012 10:34

                Le niveau naturel de monoxyde de carbone se situe, grosso modo, entre 0,1 ppm dans l’atmosphère extérieur, et 0,5 à 5 ppm en moyenne dans l’atmosphère des maisons.
                Comme pour les radiations, dois-je donc en déduire que, puisque cette molécule est déjà présente à l’état naturel - et que ce taux naturellement équilibré me permet de vivre normalement -, je ne cours aucun risque en cas d’élévation de ce niveau ?


              • rastapopulo rastapopulo 18 janvier 2012 00:01

                Regardez les proportions ! C’est le dioxide de carbone la meilleur analogie.


              • foufouille foufouille 16 janvier 2012 12:36

                j’achetes les pas cher en bas du rayon et peu de probleme
                ca supporte peu les variations de tension et les vieux systemes electriques plein de court cicuit
                la puissance est souvent mensongere ou en lumen

                4 petites de 8W eclaire comme 150W en incandescence
                certaines 18w = 40 ou 60W


                • Muriel74 Muriel74 16 janvier 2012 12:39

                  Bonjour
                  Ce qui m’interpelle dans votre article c’est que les fabriquants puissent demander une dérogation sous prétexte comme mentionné dans l’article du code de santé publique d’avantages apportés par rapport au risque sanitaire
                  http://medialab.sciences-po.fr/controversies/2010/Ampoules/index.php/les-acteurs/interviews/pierre-le-ruz-president-du-criirem/


                  • Clojea Clojea 16 janvier 2012 14:07

                    Bonjour Muriel74. Merci pour le lien. Vous savez aujourd’hui, avec de l’argent et du pouvoir on peut pratiquement tout obtenir et déroger à pas mal de choses.


                  • Rounga Roungalashinga 16 janvier 2012 12:46

                    Oui, il faut bien savoir que ces ampoules basse-consommation sont une saloperie. Evidemment elles ne sont pas plus écologiques, étant donné les métaux lourds présents dedans.
                    De plus, le champ magnétique émis par ces ampoules est plus de dix fois supérieur à celui émis par une ampoule classique. Si vous avez le matériel pour, je vous invite à faire la mesure chez vous, c’est édifiant.
                    Etrange également de constater que l’arrivée de ces ampoules en Martinique coïncide avec une recrudescence remarquable des cancers...Mais bien sûr on ne pourra jamais prouver qu’il y a une corrélation.
                    L’argument selon lequel ces ampoules dureraient plus longtemps est également ridicule puisqu’actuellement on est capable de fabriquer des ampoules qui durent plus de dix ans. Mais, obsolescence programmée oblige, on ne le fait pas.


                    • Clojea Clojea 16 janvier 2012 14:09

                      @ Roungalashinga : Merci pour votre intervention. J’ignorais pour le champ magnétique. Troublant pour la recrudescence des cancers en Martinique


                    • Rounga Roungalashinga 16 janvier 2012 14:15

                      En fait je ne sais plus si c’était la Martinique. Je citais de mémoire, et je n’ai plus la source à portée de main. C’était peut être une autre île, mais le fait troublant est là quoi qu’il en soit.


                    • roro46 17 janvier 2012 10:39

                      C’est vrai, mais la piste d’une corrélation entre l’augmentation de l’utilisation d’un pesticide pour les bananes (dont le nom m’échappe) et cette recrudescence de cancers fait aussi partie des causes envisagées...

                      Ceci pas du tout dans le but de défendre ces ampoules (que je trouve effectivement bien peu écologiques), mais simplement pour info.


                    • Mmarvinbear Mmarvinbear 23 janvier 2012 00:29

                      " @ Roungalashinga : Merci pour votre intervention. J’ignorais pour le champ magnétique. Troublant pour la recrudescence des cancers en Martinique

                      En fait je ne sais plus si c’était la Martinique. Je citais de mémoire, et je n’ai plus la source à portée de main. C’était peut être une autre île, mais le fait troublant est là quoi qu’il en soit."

                      Tout est dit... Une affirmation sans preuve, un autre interlocuteur qui saute dedans à pieds joints... Le premier qui subitement se trouve incapable de trouver la source...

                      On a ici un beau couple mytho-crédule...



                      • Clojea Clojea 16 janvier 2012 14:10

                        Comme quoi.... Merci Aldous


                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 16 janvier 2012 13:22

                        J’ai remarqué que ces nouvelles ampoules rendaient impossible l’usage d’un casque sans fil : saturation d’un horrible bruit de brouillage. Et cela à plusieurs mètres. Donc il y a bien émanation d’une onde facilement perceptible. 


                        J’essaie de remplacer peu à peu mon éclairage avec des LED. 

                        • Clojea Clojea 16 janvier 2012 14:11

                          Excellente idée, reste à savoir si les LED sont inoffensives. Je n’ai pas creusé la question. Si quelqu’un à des infos ?


                        • SlipenFer 16 janvier 2012 14:54

                          Les LED s’améliorent en puissance
                          attention au choix aussi (LED directionnel etc...)

                          un exemple : (ne pas regarder en face et de près) et 3fois 3 watts seulement.

                          c’est bien la LED mais à priori les transporteurs américains (notamment)
                          s’empochent le plus grosse part de fric.

                          Une bonne gamme (50 watt et qui ne chauffe)
                          Pour le prix les gros malins pourrons les toucher beaucoup moins cher. smiley


                        • SlipenFer 16 janvier 2012 14:56

                          Différents risques et dangers potentiels ont été identifiés :
                          · risques oculaires liés à l’intensité des LED et de la composante bleue de la lumière émise par les LED ;
                          · l’éblouissement avec des risques de perte du contrôle visuel (conduite, activité professionnelle) ;
                          · la perturbation des rythmes circadiens et de la contraction pupillaire (perturbation thymique et des rythmes veille / sommeil et éclairement accru de la rétine) ;
                          · risques pour la peau ;
                          · effet stroboscopique de la lumière issue des LED (risque epileptogène) ;
                          · dangers environnementaux liés aux composés d’indium utilisés dans la fabrication des LED.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès