• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Des triangles jaunes pour SDF à Marseille !?

Des triangles jaunes pour SDF à Marseille !?

Regardez le badge que les SDF doivent porter à Marseille l

Vous avez le recto et le verso....Le recto est un triangle jaune !?

JPEG JPEG

C’est impensable et pourtant c’est vrai…

La Ville de Marseille a mis en circulation des triangles jaunes que doivent porter les SDF afin qu’ils indiquent leurs pathologies ou allergies.

C’est devant les médias locaux, dont des télévisions que la présentation de ce dispositif a été faite en présence du Conseil municipal et du maire, Monsieur Gaudin qui a pris la parole.

Pourquoi une telle initiative plus que douteuse qui rappelle des heures sombres de notre histoire ?

C’est une opération de communication politique puisqu’elle est faite publiquement.

S’agit-il de plaire aux élus frontistes ou du moins de couper l’herbe sous le pied du FN qui détient une mairie de quartier ?

S’agit-il de prendre des mesures que cette extrême droite pourrait prendre afin de faire barrage à cette force politique nauséabonde ?

J’ai pensé au début que c’était un canular douteux comme ceux que certains font le 1er avril.

Malheureusement ce triangle jaune que les dits SDT doivent arborer n’est pas une invention.

Regardez et écoutez !

Comment le samu « social » peut-il cautionner cette opération qui a un goût de rance ?

Présentation de la carte de secours par le responsable du 115 :
http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/2014/10/23/marseille-le-samu-lance-une-carte-de-secours-pour-les-sdf-577064.html
Interview de l'élu en charge de la question M. Méry, l'élu en charge de la question :
 
http://www.marseilletv.fr/sitevideo/jsp/site/Portal.jsp?document_id=2179&page=viewdocument&viewdocumenttype_id=2 <http://www.marseilletv.fr/sitevideo/jsp/site/Portal.jsp?document_id=2179&page=viewdocument&viewdocumenttype_id=2>

Le collectif unitaire « Jugement dernier » qui vient de se constituer publie ce communiqué :

Communiqué du collectif : LE JUGEMENT DERNIER

 
 
 
« L’élu précarité de la Mairie de Marseille, le SAMU social et la compagnie d’assurance privée AG2R la mondiale veulent faire porter aux personnes sdf de la ville des badges.
Sur ce badge qui doit être attaché à l’extérieur et être visible sera écrit le nom, le prénom et le prénom de la personne et le numéro de sécurité sociale.
Il ya aura aussi les maladies chronique que la personne a comme le diabète, l’insuffisance cardiaque, mais aussi le VIH et la Schizophrénie. » 

Plus jamais ça que l’on criait !?

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


  • Abou Antoun Abou Antoun 1er décembre 2014 15:49

    Pourraient peut-être en porter deux tête-bêche.


    • Trelawney Trelawney 1er décembre 2014 15:54

      Il y aura aussi les maladies chronique que la personne a comme le diabète, l’insuffisance cardiaque, mais aussi le VIH et la Schizophrénie

      Comme tout le pays devient Schizophrène, ce n’est pas la peine de l’indiquer sur la carte.

      Une carte pour les SDF et bientôt une carte pour les chômeurs avec toute leur compétence au dos des fois qu’on voudrait les embaucher pour la demi heure


      • DOMMANGET 1er décembre 2014 16:28

        Après l’étoile jaune, voici le triangle jaune 

        Cette Municipalité est indigne 

        • Agerate Agerate 7 décembre 2014 18:05

          1° Le jaune c’est parce que c’est la couleur qui se voit le plus (c’est de la biophysique, pas du nazisme). Et surtout parce que l’inventeur de la carte (qui voulait sauver des gens, et cherchait des manières pour faire bouger les choses plus constructives que de se plaindre sur Internet) l’a créée comme ça.

          2° La carte n’est obligatoire pour personne. A partir de là, est-ce que quelqu’un peut m’expliquer ce qu’il y a de choquant ?

          Parce que je vous avoue, j’ai lu beaucoup de commentaires mais je n’ai toujours pas compris le problème.

          3° La création de cette carte vient pallier à un vrai problème : la mortalité importante des SDF en milieu hospitalier par absence de traçage des antécédents médicaux. Que proposez-vous à la place ? Qu’on les laisse mourir ? Un fichage génétique ?

          Preuve, une nouvelle fois, que la bien-pensance tue.


        • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 1er décembre 2014 17:02

          A Marseille ils avaient pourtant une excellente candidate à la mairie, et spécialiste de l’exclusion, madame Carlotti

          Ces cons-là, ils ont préféré Gaudin

          Sans doute un coup de Guèrini smiley

          Quant à notre ami Chalot il a quand même réussi à nos placer dans son texte « des heures somres de notre histoire » et , connaissant l’oiseau, c’est pas du deuxième degré smiley


          • bourrico6 3 décembre 2014 10:49

            L’étoile.... pardon, la demi étoile, ne semble pas être du second degré non plus hein ?

            Si c’était un autre auteur qui l’avais présentée ça serait mieux passé et ça aurait au second degré ?
            Et non, je ne suis pas un fan du Sieur Chalot.


          • CHALOT CHALOT 1er décembre 2014 17:17

            A chacun de faire son analyse : la mienne est faite
            Il existe des lignes directes entre la droite et le FN
            Cette initiative à Marseille est nauséabonde et c’est vrai qu’aujourd’hui ce sont des SDF et que les plus anciens n’ont pas la mémoire courte.
            Quant à Carlotti ce n’est pas mon amie politique !


            • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 1er décembre 2014 17:41

              Après les heures sombres, j’attendais le « nauséabond »

              chacun appréciera l’originalité du style smiley


            • mmbbb 2 décembre 2014 08:56

              et pourquoi vous M Chalot ne faites vous jamais la critique de la gauche et de l’extreme gauche Vous etes le parangon de la vertu republicaine Une remarque en tant que contribuable j’en ai ras la casquette de payer pour une solidarite imposee par vous et vos associations et ensuite me faire traiter de tous les mots


            • Aldous Aldous 2 décembre 2014 12:35

              Une analyse à l’envers, comme le triangle... smiley


            • révolQé révolQé 2 décembre 2014 13:51

              Sharpshooter ,
              Le « nauséabond » est lui aussi dans le texte,
              juste après les-zeures-les-plus-sombres...machin...patin...couffin...
              les heures les plus sombre en hiver c’est logique,on change d’heure... !!  smiley


            • Jimmy 2 décembre 2014 14:48

              déchet d’humanité ?

              elle est où la haine ? franchement !

            • dithercarmar dithercarmar 2 décembre 2014 18:33

              DERNIÈRE MINUTE : LE VIRUS EBODA INOCULÉ AUX SDF DE MARSEILLE !

              Le virus aurait été inoculé par un groupuscule terroriste... s’il l’avait eu en sa possession.

              JOHNNY HALLYDAY A PERDU TOUTES SES DENTS !

              ...du peigne qu’il aimait tant.

              Tout le monde peut faire du sensationnel à 2 balles ou du détournement d’information.
              La carte (et non un badge) n’est pas obligatoire et est sensée faciliter des secours éventuels.
              Sans être dupe, il s’agit d’une pure propagande pourrie pour la mairie, surtout en période de fêfes.
              Car que deviennent toutes les personnes ayant besoin de tout mais qui se voient écartés des services dits « sociaux » parce qu’ils « semblent » ne pas présenter véritablement de caractère d’urgence ! ( les budjets sont toujours à sec en fin d’année à les écouter) Et rebalancés vers des associations caritatives religieuses (la pauvreté et le désarroi sont leur fond de commerce) qui feront ce qu’elles veulent bien faire selon leurs critères à elles, ne répondant pas forcément aux besoins exprimés. La pauvreté, ça se gère... pour que ça rapporte.
              Le pire ? De plus en plus les aides alimentaires deviennent payantes (de 1 à 5 euros la distribution ou un « travail »non rénuméré) pour pallier la diminution de l’aide UE -entre autres prétexte trés souvent invoqué. Ne parlons même pas des épiceries sociales !

              Bref, plus de sensationnel mais du réel, du tangible, du gros, du lourd qui fait tâche !


            • cassandre4 cassandre4 2 décembre 2014 19:59


               Mais que diable viens foutre le FN dans le graphisme de cette carte, Chalot ? une phobie çà se soigne, et vous devriez consulter ! smiley


            • Agerate Agerate 7 décembre 2014 18:13

              Si des SDF souhaitent mettre volontairement un badge susceptible de leur sauver la vie... Comment qualifieriez-vous quelqu’un qui voudrait les en empêcher ?

              Un idéologue ? Un bien-pensant ? Un extrémiste ? Aidez moi, j’hésite.


            • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 1er décembre 2014 17:23

              Il se trouve que j’ai plusieurs maladie chronique et que je suis entièrement dépendante d’un stimulateur cardiaque. Si je fais un malaise dans la rue, j’ai toujours sur moi, dans mon sac ou dans ma poche, un portefeuille avec tous les renseignements, les dernières ordonnances et les numéros des différents spécialistes. Il me semble que c’est suffisant, puisque le SAMU oul’Hôpital cherche toujours l’identité du malade surtout s’il est inconscient.

              Pourquoi imposer autre chose à un SDF qu’à moi ? Et surtout pourquoi un triangle jaune ? En principe, ce signal indique un danger et demande la prudence de celui qui le voit, or ce dernier ne craint rien, les maladies chroniques sont rarement contagieuses au simple contact, surtout s’il s’agit d’un regard ou d’un soutien... Si j’habitais à Marseille, j’arborerai aussi un triangle jaune, malade ou pas.Quant à Abou Antoun qui veut transformer deux triangle sen étoile sans un mot d’indignation, sans explication de sa part, il ne mérite que le mépris et la pitié.La dictature douce que nous vivons va probablement inventer d’autres affichages, peut-être un carton rouge pour les imbéciles.


              • BOBW BOBW 1er décembre 2014 19:35

                Vous devez vous méprendre sur les termes de Abou, qui en bon « pingouin libre », sans mauvais esprit, s’est surement exprimé au second degré !


              • Abou Antoun Abou Antoun 1er décembre 2014 22:36

                Merci BOBW.


              • Agerate Agerate 7 décembre 2014 18:20

                > Pourquoi imposer autre chose à un SDF qu’à moi ?

                Peut-être parce que dans la pratique et dans l’urgence, c’est moins évident de trouver ce qu’on cherche dans les affaires d’un SDF que dans la poche de votre veston.

                > Et surtout pourquoi un triangle jaune ?

                Triangle : pourquoi pas ?
                Jaune : parce que c’est la couleur la plus visible (biologie niveau première S).


              • Agerate Agerate 7 décembre 2014 18:24

                PS : rien n’est « imposé ». D’ailleurs même avec une vision paranoïaque du monde, je vois mal comment on pourrait le faire.

                Vous avez déjà essayé d’obliger un SDF à porter quelque chose dont il ne veut pas ?

                Faites l’expérience et postez la vidéo sur Youtube, on va bien se marrer ! smiley


              • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 1er décembre 2014 17:46

                On pourrait croire que cette mesure part d’une bonne intention. C’est ce que j’ai d’abord pensé. Mais il est vrai qu’une carte aurait suffi sans passer par le port d’un insigne. Alors quel est le but réel de cette mesure ? Il n’est pas besoin de stigmatiser de cette façon les SDF. Ou alors, on veut distinguer les « vrais » (les « bons ») des « faux »(les mendiants professionnels) ? Mesure de santé ou mesure de police ?


                • Agerate Agerate 7 décembre 2014 18:29

                  La police n’ayant déjà pas le temps de s’occuper des vrais voyous, alors des mendiants... On veut toujours imaginer des trucs hyper tordus mais dans 95% des cas la réalité est tristement banale :
                  - il y a un problème de mortalité chez les SDF en milieu hostpiralier (pb de traçage des antécédents médicaux)
                  - quelqu’un invente et conçoit une carte qui pourrait palier à ce problème, aider les urgentistes et sauver des vies.
                  - des responsables se disent :« chouette on pourrait sauver des vies, faisons le ! »

                  Et ça se fait. Banalement.Voilà.


                • eric 1er décembre 2014 18:38

                  Géniale idée ! Combien de fois j’ai apellé les service d’urgence à Moscou pour des sdf en mauvais état, et après des heures à attendre le service, tu passe à nouveau des heures à remplir un questionnaire bureaucratique, puis un questionnaire médical avant même tout soin.

                  On voit bien tous les bénéfices possible de cette carte ( ce n’est pas un badge et il n’est pas arboré contrairement à ce que prétend l’auteur qui tente de faire passer un résumé administratif et médical pour un triangle rose ou une étoile jaune).

                  Je ne suis pas du tout étonné, comme le dit le patron du samu social, que les gens viennent demander cette carte compte tenu des services qu’elle peut rendre.

                  Pour le reste ? Y-A-KA imprimer une faucille et un marteau au recto et, peut être, que les excité tolèreront cet outil intelligent d’aide aux plus démunis...


                  • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 1er décembre 2014 19:13

                    Ils sont peut-être mal organisés à Moscou, mais ce n’est pas une raison pour que les édiles français agissent comme des idiots ou pire. Quand vous avez une maladie aussi courante que le diabète, le médecin vous demande de porter un papier l’indiquant sur vous, tout comme votre carte de groupe sanguin. Cela tombe sous le sens. Par contre, vous pouvez le joindre à vos papiers d’identité, sans avoir besoin de l’épingler sur vos vêtements extérieurs. Si je me souviens bien, quand Moscou était en URSS, les services de santé travaillaient plutôt bien. Au fait, dans les années 50, il y avait beaucoup d’SDF à Moscou ?


                  • eric 1er décembre 2014 21:07

                    Ecoutez le patron du SAMU. Ce n’est pas un badge, c’est une carte. Exactement comme celle que vous donne le médecin pour votre diabète.
                    Les années 50, je n’y était pas, mais chacun sait que compte tenu des destructions liées à la guerre, il y avait énormément de SDF dans toute la russie. MAis rien a voir bine sur. Autres circonstances ; PAr la suite, on le voit dans nombre de film ( par exemple « les gentlement de fortune » il y avait bine sur des sdf de type de ce que l’on voit chez nous. Bien sur beaucoup plus contrôles, raflés et brutalisés. Du reste le terme juridique qui est resté le même, BOMJ, veut dire littéralement la même chose que SDF en français.


                  • Trelawney Trelawney 2 décembre 2014 14:27

                    mais chacun sait que compte tenu des destructions liées à la guerre, il y avait énormément de SDF dans toute la russie.

                    Monsieur Eric vous ne connaissez pas bien votre histoire. Tout d’abord, la Russie n’existait pas. Le pays s’appelait l’URSS et dans URSS il y a soviétique pas Russie. Ensuite, après la guerre, il n’y avait aucun SDF en URSS. Ils étaient dans des camps de travail à fabriquer de l’acier, à ramasser du charbon ou du minerai ou à construire des voix ferrées ou des canaux.

                    Entre 1945 et 1953 on a estimé le nombre de prisonniers en camps de travail à 14 millions. Il étaient appelés ZEK. C’est l’inscription qu’ils avaient au dos de leurs vêtements. C’était soit des prisonniers politiques, soit des étrangers (Allemands, Polonais, scandinaves etc) soit des juifs, soit des SDF.


                  • cathy30 cathy30 1er décembre 2014 19:17

                    Chalot une fois de plus souffre de haine allucinatoire. Confondre badge et carte de secours, il faut le faire. Avec tout ce que fait la ville pour les SDF, c’est honteux d’avoir ce genre de commentaires. 


                    • Aldous Aldous 1er décembre 2014 20:53

                      La question est de savoir s’ils doivent la porter sur eux de façon visible façon étoile jaune.


                      Si c’est dans une poche il peut bien y avoir un triangle un carré ou un rond, on s’en fout. C’est de la déco.

                      Donc, comme Chalot laisse planer le doute je reste circonspect. 

                    • cathy30 cathy30 3 décembre 2014 13:52

                      « Le Monde » assure que la municipalité de Marseille a finalement renoncé à généraliser la distribution de ces cartes. Mais selon FranceTV info, l’idée n’est pas abandonnée car selon le directeur du Samu social marseillais, René Giancarli, la carte « est très, très bien perçue » par les sans-abri. Selon lui, « c’est une façon pour eux de dire : ’J’existe, j’ai un nom.’ Et ça, c’est important. »

                      « Je suis scandalisé par les polémiques absurdes autour de la carte de secours distribuée par le Samu Social, qui remettent en cause non seulement la nécessité absolue de ce dispositif pour les personnes sans domicile fixe mais également les engagements de la Ville de Marseille, du Samu Social et de ses bénévoles pour venir en aide aux plus démunis », réagit dans un communiqué Xavier Mery, adjoint au maire de Marseille délégué à l’intégration et à la lutte contre l’exclusion.

                      « On voulait un logo facilement identifiable par les services de secours », explique au « Monde » Xavier Méry. Mais il assure malgré tout que le Samu social « va rectifier le tir », en raison de la polémique.

                      « Cette carte, qui n’a pas vocation à être visible de tous, permet avant tout aux pompiers et au personnel soignant de recueillir des données essentielles afin d’identifier, d’aider efficacement et souvent de sauver la vie de ces personnes dépourvues de tout lien social », ajoute-t-il. « Elle ne contient aucune information médicale destinée à rester confidentielle autre que le groupe sanguin du porteur. »

                      http://tempsreel.nouvelobs.com/social/20141202.OBS6754/scandale-autour-des-triangles-jaunes-pour-les-sdf-marseillais.html


                    • Agerate Agerate 7 décembre 2014 18:42

                      Vu de l’extérieur c’est vous qui semblez croire ce qui vous arrange. En effet, avez-vous vus quelque part une quelconque obligation pour les SDF ? Nul part. Et pourtant c’est ce que vous croyez, dur comme fer.

                      Il n’y a aucune obligation, et donc aucune raison de s’offusquer. Sauf.... Quand on a absolument envie de croire que le monde ressemble à nos croyances.


                    • CNAFAL CNAFAL 1er décembre 2014 22:57

                      L’élu précarité de la Mairie de Marseille, le SAMU social et la compagnie d’assurance privée AG2R la mondiale veulent faire porter aux personnes sdf de la ville des badges.
                      Sur ce badge qui doit être attaché à l’extérieur et être visible sera écrit le nom, le prénom et le prénom de la personne et le numéro de sécurité sociale.
                      Il ya aura aussi les maladies chronique que la personne a comme le diabète, l’insuffisance cardiaque, mais aussi le VIH et la Schizophrénie. 
                                                         


                      • straine straine 1er décembre 2014 23:50

                        Citation :
                        « S’agit-il de plaire aux élus frontistes ou du moins de couper l’herbe sous le pied du FN qui détient une mairie de quartier ? »

                        Les dérives fascistes de l’eu en général et l’umps en particulier sont d’après vous une forme de soumission au vilain pas beau parti qui de mémoire n’a jamais gouverné la France ?


                        • raymond 2 2 décembre 2014 05:46

                          Je n’aime pas Gaudin et au premier abord on peu craindre toutes sortes de dérive mais parfois il ne faut pas dire non à tout. S’il s’agit simplement d’aider les SDF qui n’ont souvent pas de familles pour renseigner sur les pathologies qu’ils peuvent avoir, des contres indications médicales etc cela peu peut-être sauver des vies. Un mauvais geste médical faute de renseignement peu entrainer la mort.
                          Je remarque qu’il n’est pas seul dans cette initiative.Bien sur la couleur jaune rappelle de mauvais souvenir mais c’est aussi simplement une couleur voyante. A condition évidement qu’il ne la porte pas à la boutonnière.
                          C’est aussi une opération de com.


                          • Simple citoyenne Simple citoyenne 2 décembre 2014 07:20

                            Bonjour Chalot en fait c’était partie d’une bonne intention, soi-disant, mais ceci devient une dérive si on s’en sert pour ficher les gens ! Et c’est le cas, car c’est un fichage ! En effet je reste dubitatif !


                            • Agerate Agerate 7 décembre 2014 18:45

                              Franchement « simple citoyenne », où avez vous entendu parler de fichage ? ...


                            • RICAURET 7 décembre 2014 19:18

                              ADOLPHE A TOUT FAIT AVEC DE BONNES INTENTIONS ,POUR LUI


                            • Le p’tit Charles 2 décembre 2014 07:40

                              Nos politiciens (de tous bords) devraient porter un carton rouge au revers de leur costume pour bien montrer leur incompétence.. !


                              • ETTORE ETTORE 2 décembre 2014 08:27


                                En fait, je serais assez satisfait si Mr Gaudin ainsi que Sieur Guerini portait ce merveilleux triangle ;
                                Je l’imagine interactif , capable d’incruster les informations concernant ces personnes directement sur mon écran télé, à chacune de leurs apparitions télévisée.
                                Quoi ? Comment ? Que des parasites ? Le signal est corrompu ? Ah ?

                                • Gnostic GNOSTIC 2 décembre 2014 10:12

                                  Première fois que je viens sur un article de CHARLOT

                                  On y rigole

                                  Allez l’OM

                                   smiley

                                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 2 décembre 2014 10:29

                                    Marseille peut faire mieux dans la foulée de ses initiatives. Elle peut aménager des mouroirs, une sorte de Domicile Fixe à cette catégorie de citoyens qui ont commis la faute de venir au monde ! Ce serait conforme aux valeurs de la France qui s’occupe en ce moment et comme elle l’avait toujours fait de toutes les affaires du Monde sans se rendre compte que personne ne s’inquiète vraiment de la condition des Français !

                                    Enfin une « initiative louable » de Marseille de l’Olympe olympique !


                                    • lisca lisca 2 décembre 2014 11:48

                                      Il est possible que Gaudin soit parti de l’idée que les « sdf » sont la plupart du temps des « sans-papiers ».
                                      Malades (car de nombreux malades graves viennent en France se faire soigner pour... rien, exception française), ce triangle porté à l’intérieur de leur vêtement et non affiché, les autorise à des soins immédiats, voire prioritaires (devant monsieur Duchemolle) sans avoir à justifier de leurs « papiers ».
                                      Une carte porterait des renseignements non médicaux et, souvenez-vous, ce sont des « sans-papiers » qui ont jeté leurs passeports dans le caniveau et oublié d’où ils viennent.
                                      Donc pas de carte.
                                      Ils deviennent automatiquement, non pas des « sans-papiers » mais des citoyens qui ont tous les droits, et surtout celui de ne jamais avoir à s’identifier comme vous et moi.
                                      Allez donc à l’hôpital et voyez ce qu’on vous demande : carte de sécu, d’identité, de mutuelle, etc.
                                      Eh bien là, triangle jaune : passez donc, cher monsieur/chère madame, quelle joie pour nos smicards, progénitures, vieillards, entrepreneurs et chômeurs (alias : la Princesse) de vous payer vos pathologies graves et coûteuses !
                                      Ce triangle est un privilège déguisé.


                                      • lisca lisca 2 décembre 2014 11:50

                                        Précision : les sdf à Marseille, bien sûr. A Paris, les sdf sont souvent des vieux travailleurs de France.


                                      • Trelawney Trelawney 2 décembre 2014 14:34

                                        A Paris, un SDF est quelqu’un qui n’a pas les moyens de se loger. Je connais personnellement des travailleurs en CDI qui dorment dans des tentes Queshua prés du canal Saint martin.

                                        Allez leur mettre un triangle jaune.


                                      • Trelawney Trelawney 8 décembre 2014 09:07

                                        je me demande si il n’y a pas deux trelawaney

                                        Peut être parce que je suis bipolaire. Je suis désolé, si je vous ais offusqué pour le post sur la CGT.

                                        Pour ce qui est de « dechet d’humanite », allez vois du coté de LEPAON. Là je ne parle pas de la CGT seulement du guignol qui la dirige


                                      • lisca lisca 2 décembre 2014 12:02

                                        Lisant trop tardivement le commentaire d’Aldous qui a pris le temps de se renseigner, il semble que cette mesure soit purement humanitaire, en fait. Que le triangle soit un « papier » identifiant l’état de santé et non un signe discriminatoire, en bien ou en mal.
                                        C’est donc une mesure acceptable sur le principe ; bien que dans le cas de Marseille dirigée par un Gaudin, on ait des raisons de douter de ses intentions originelles.
                                        Je rends hommage, comme Aldous, aux bénévoles qui se dévouent pour les gens qui vivent dans la rue.
                                        Grâce à eux les sdf, qui ont tous une espérance de vie très réduite, boivent un café chaud le matin, s’alimentent, communiquent.
                                        Merci aux bénévoles.
                                        La France de demain, on ne sait pas ce qu’elle peut devenir.


                                        • Aldous Aldous 2 décembre 2014 20:29

                                          Il a un nom l’élu précarité ? Car pour l’instant on a juste l’homme qui a vu l’homme qui dit qu’un gars dont ont ne sait rien « veux »...




                                        • Aldous Aldous 3 décembre 2014 14:54

                                          Je ne suis pas l’auteur de l’article. C’est à l’accusateur d’apporter des peuves. Sinon c’est juste de la rumeur.

                                          Même si je trouve le nom de l’élu en charge (ce qui ne veux rien dire, les élus ne sont pas en charge d’administrations, ce sont les directeurs de cabinets) je n’aurais ni les circonstances de ce qui aurait été dit, ni à qui, ni la portée de ces propos.

                                          Mais si vous avez envie de vous offusquer sur du vent, allez-y. Faut pas vous gêner. smiley


                                        • ppazer ppazer 2 décembre 2014 12:38

                                          Bah...
                                          Au moins, s’il y a un vol, on peut maintenant trouver le coupable en un coup d’œil.
                                          C’est pratique, on économise du temps, et donc de l’argent publique.

                                          (2nd degré, s’il est besoin de le préciser...)


                                          • CHALOT CHALOT 2 décembre 2014 13:10

                                            Mainrenant certains trouvent des excuses à Gaudin.
                                            Ce n’est pas n’importe qui et cette systématisation et ce signe distinctif sont des insultes à la mémoire ! et à la dignité


                                            • Agerate Agerate 7 décembre 2014 18:51

                                              Ben oui, grâce à vous des SDF vont mourir. Mais il mourront dans le respect de la mémoire. Ouf !


                                            • njama njama 2 décembre 2014 13:45

                                              Il doit y avoir aussi des SDF de droite ? pourquoi n’y-en aurait-il pas ?
                                              se retrouver à la rue (chômage, déboires professionnels, faillites, maladies, invalidités ...) ce n’est pas une question d’être de droite ou d’être de gauche


                                              • CHALOT CHALOT 2 décembre 2014 13:58

                                                Cette initiative commence à faire du bruit.

                                                L’express est explicite dans son interprétation

                                                http://www.lexpress.fr/actualite/societe/a-marseille-des-triangles-jaunes-pour-les-sdf_1628077.html


                                                • Aldous Aldous 2 décembre 2014 14:51

                                                  L’express cite qui comme source... Chalot ! Quelle misère ! 

                                                  Ils ne confirment rien du tout ils citent ton article absurde. Tout au plus trouvent ils le choix maladroit. 
                                                  Mais par contre ils ont pris la peine de remettre le triangle à l’endroit et on comprend que le graphiste (pas pro ? volontaire ?) a voulu représenter une sorte de panneau avec un point d’exclamation dont le point est une pilule. Moche. Raté. mais on s’en fout. Le scandale aurait été de payer une boite de com’ avec le fric de l’entraide pour pondre un logo qui ne défrise pas les moustaches des Chalot de service. 



                                                • agent ananas agent ananas 2 décembre 2014 14:57

                                                  Cette initiative commence à faire du bruit

                                                  On aurait aussi souhaité une position aussi ferme de la part de l’Express dans sa condamnation des néo-nazis ukrainiens. Hypocrisie !


                                                • révolQé révolQé 2 décembre 2014 13:59

                                                  mémoire ???
                                                  mémoire de quoi ???
                                                  Moi qui suis né en 67 la nausée je ne l’ai que depuis quelques années,
                                                  depuis que la france est devenu le criJfistant,succursale du zionistant. smiley


                                                  • Tillia Tillia 2 décembre 2014 14:26
                                                    Rhoooo les zeurléplusombres sont de retour
                                                    Ils auraient pu arborer la triangle rose ! 

                                                    • agent ananas agent ananas 2 décembre 2014 14:48

                                                      Bah, depuis que l’on a réhabilité les néo-nazis en Ukraine, il faut s’attendre à tout.
                                                      Même que la semaine dernière la France et les pays européens se sont abstenus de voter une résolution onusienne contre la glorification du nazisme. C’est dire...


                                                      • smilodon smilodon 2 décembre 2014 21:16

                                                        @ l’auteur : Dommage que cette « initiative » tombe sur les « sdf » !.. Ils ne devaient pas en demander tant, les malheureux !... Par contre « l’idée » est intéressante !. A condition de cibler la « bonne population » !..... A mon humble avis, plutôt que « patcher » un triangle jaune sur un « sdf », et surtout à Marseille (mais çà vaudrait aussi pour la Corse ou le « 9-1 », le « 9-3 », etc..), pourquoi pas « patcher » un rond, un carré, ou même une étoile, jaune, verte ou rouge (ou autre), sur le col (ou au revers), sur les poches, les manches ou la casquette des « DELINQUANTS » ???... (’Cols « blancs » inclus !).... Ca faciliterait grandement le travail de la Police, de la Justice, et même des avocats (désignés d’office compris) !.... Et là au moins, on ne ciblerait pas une « population sans défense » !..... Ca serait bien ça !..... Et les « kalaches » peintes en jaune « phosphorescent » (ou « orange ») !.... Ils auraient de la « gueule », nos « délinquants » !... Et surtout les flics les verraient mieux, la nuit tombée, dans l’obscurité d’une devanture de bijouterie explosée et mal éclairée !...... Bon ok !... C’est plus facile de s’en prendre aux « sdf » !..... Pas « sympa », mais si « facile » !...Pourtant, à la base, l’idée serait à creuser !...Non ???..Adishatz.


                                                        • exocet exocet 3 décembre 2014 14:18

                                                          De nos jours on voit souvent des bancs publics très courts ou bien des bancs avec des barres transversales, qui permettent de s’asseoir mais pas de s’y allonger.

                                                          Quant aux numéros d’urgence pour l’hébergement d’urgence en hiver, j’ai testé, ayant appelé pour un SDF qui n’avait pas de téléphone portable....il leur en faut un pour appeler le matin, confirmer le soir, et, s’ils ont été patients au téléphone, s’il reste de la place, ils pourront dormir dans un dortoir non surveillé ou les violents et les groupes font la loi.

                                                          Aussi, je reste un peu sceptique quant aux visées de maintenir en bonne santé des gens qu’on laisse à la rue sans ressources.

                                                          Notons que cette carte pourrait permettre, en cas d’arrêt cardiaque non réanimé du porteur, de prélever ses organes, sans avoir rien à demander à personne, puisque ces gens n’ont pas de proches qui s’inquiètent d’eux.
                                                          La carte de couleur vive sur une personne allongée inconsciente dans la rue, pourrait dans ce sens les signaler comme proies faciles, et éviter la déconvenue de prélever des gens avec des maladies contagieuses.

                                                          Ainsi, toute une cohorte de médicaux comme de malades, des gens qui souvent n’auraient pas laché un euro à un SDF dans la rue, pourraient voir leur rapacité facilitée par cette carte.

                                                          Oh, le vilain parano.....


                                                          • Agerate Agerate 7 décembre 2014 19:04

                                                            Eh beh, encore un commentaire éclairé de quelqu’un qui n’hésite pas à parler de ce qu’il ne connait pas.
                                                            Vous avez déjà exercé la médecine ? Vous pensez réellement qu’une carte avec marqué « diabète » est une garantie suffisante pour prélever des organes dans notre système de santé ?

                                                            Figurez-vous que non. « Diabète » c’est un antécédent médicale qui par sa simple inscription sur une carte a toute les chances de lui sauver la vie en situation d’urgence.

                                                            En revanche pour un prélèvement d’organe, ça ne sert à rien. Ceci dit si vous voulez l’organe du premier SDF qui passe, n’hésitez pas, moi je passe mon tour.


                                                          • CHALOT CHALOT 3 décembre 2014 15:25

                                                            L’affaire commence à faire grand bruit.

                                                            La municipalité abandonnerait l’idée

                                                            • Agerate Agerate 7 décembre 2014 19:09

                                                              Vous préféreriez que des SDF meurent suite à votre agitation médiatique, plutôt d’accepter de reconnaître que le votre vision du monde est caricaturale.
                                                              Enfin bon, si vous n’avez pas de problème de conscience...


                                                            • Vipère Vipère 7 décembre 2014 19:35


                                                              Agerate

                                                              L’absurdité de la démarche du SAMU SOCAIL ne vous saute pas aux yeux ?

                                                              Les meilleurs soins que puisse prodiguer un médecin est de garder au chaud des humains !

                                                              Mais, le choix qui a été fait, par l’Etat est de les faire mourrir à petit feu à la rue !

                                                              Et là, étrangement, le SAMU ne s’indigne pas et les braves gens non plus.

                                                              Triste monde !







                                                            • Agerate Agerate 7 décembre 2014 20:03

                                                              Vipère> Vous n’avez pas honte de parler ainsi du SAMU social et de ses bénévoles qui sont dans les rues toutes les nuits pour s’occuper des SDF ?

                                                              Qu’avez-vous fait pour les SDF, vous, personnellement ? Des commentaires sur Agoravox ? Au mieux des commentaires sur votre compte Facebook ? Attendez... quel courage !

                                                              Pour travailler dans le domaine médical, dans le public (et donc m’occupant entre autres des SDF) je suis mieux placé que la plupart d’entre vous pour en parler. Et je peux vous confirmer que NON, l’absurdité du SAMU sociale ne me saute pas aux yeux.

                                                              Ce qui me saute au yeux, ce sont les commentaires aigris et larmoyant d’idéologie des gens qui n’ont jamais été sur le terrain. Et qui sautent sur la moindre occasion pour faire du bruit et se donner l’impression d’exister, même sur le dos des pauvres gens.

                                                              Et franchement, puisque vous me posez la question, ça me dégoûte. Vous vous donnez bonne conscience sur le dos des miséreux et sur le dos des bénévoles et travailleurs sociaux, qui, eux, font concrètement quelque chose (et qui ont, du coup, moins de temps libres pour rédiger des articles et des commentaires indignés...

                                                              Ouvrez les yeux, allez dans la vraie vie, faites aussi quelque chose de VOS vies, et cesser de lire en permanence toujours les mêmes sources d’information qui ne font que confirmer toujours vos certitudes. Hou, un article qui dit que l’état est méchant, et que les pauvres sont des victimes, chouette ça confirme ma vision du monde... Génial, quel confort ! Pas de réflexion, pas de remise en question ! Du « Porn news » ... on consulte frénétiquement les info qui nous conviennent et nous confortent. Puis on s’indigne, confortablement, nous prouvant une fois de plus qu’on est des gens bien, puisqu’on s’indigne. Quel jouissance !

                                                              Bref, mon conseil, si vous êtes de gauche, abonnez-vous au Figaro papier, et si vous êtes de droite à Libé ou à l’huma. Au début ça vous piquera un peu, mais croyez moi, ça vous rendra plus intelligent.

                                                              Et peut-être qu’on final vous aurez moins envie de vous indigner, moins envie de commenter, et plus envie de faire quelque chose de votre vie.

                                                              PS : Vipère, ne prenez pas le « vous » pour une attaque personnelle, cette réponse vaut pour la majorité des commentateurs ici présents.


                                                            • Vipère Vipère 7 décembre 2014 20:21


                                                              C’est une attaque personnelle, en tout cas, je la prend comme telle, mais lorsque des critriques mêmes justifées déplaisent, l’on s’expose à la colère et et à la haine si les commentaires font mouche, mais cela m’importe peu, j’en ai vu d’autres  !

                                                              Je ne suis d’aucun bord politique, je vomis les poiltiques mises en place par les gouvernements successifs, ainsi que le suivisme complice du SAMU SOCIAL, complice de l’Etat français.

                                                              Osez répéter que les travailleurs sociaux font leur travail et aident au relogement des personnes expulsées, pour rappel, nous avonns dans nos rues 100 000 sans domicile, et ce n’est pas près d’en finir !

                                                              Contrairement à vous, salarié/e du SAMU, je ne touche pas un centime d’Euros sur le dos des pauvres SDF !

                                                              Sans les SDF, le SAMU, les sociaux, les associtions pointeraient au chomâge !

                                                              Si le SAMU Social veut vraiment être utile aux SDF, qu’il commande des briques et du ciment pour construire des logements aux pauvres et aux SDF comme l’a fait naguère l’ Abbé Pierre !






                                                            • Agerate Agerate 7 décembre 2014 20:50

                                                              Tout ce que vous montrez dans votre commentaire c’est une énorme d’ignorance et une féroce volonté de cracher votre haine sur tout ce qui bouge, un peu au hasard en fonction de vos croyances et vos émotions.

                                                              Si vous ne changez pas d’état d’esprit je ne répondrais plus.

                                                              Pour répondre rapidement :
                                                              1° Je ne travaille pas du tout au SAMU (si vous voulez apprendre des choses sur moi, faites preuve de curiosité et interrogez moi : ça vous permettra d’apprendre des choses et vous évitera de dire des bêtises)
                                                              2° Au SAMU social travaillent des BENEVOLES. Votre commentaire haineux n’a donc aucun sens.


                                                            • legrind legrind 3 décembre 2014 20:06

                                                              Je viens d’être au courant de cette polémique par la réponse de René Giancarli, le directeur du SAMU social , je trouve ceux qui l’ont lancé, dont l’auteur de cet article, assez dégueulasses, lamentables, fachos en fait. 


                                                              • COVADONGA722 COVADONGA722 3 décembre 2014 20:59

                                                                monsieur Chalot pris en flagrant délit de manipulation en disant doivent porter ils sous entend doivent arborer en fait il s’agit d’une carte à avoir sur soit et qui sera bien utile comme toute les cartes indiquant des maladies ou des médicament ou soins à apporter ou a éviter !

                                                                je suis secouriste « modeste hein pas comme l’heroique bouffon corse sampiero » et me suis trouvé une ou deux fois confrontés à des sdf inanimés dans la rue
                                                                ou ne sachant communiquer et la présence d’une telle carte dans leur poche ou sac"c ’est l’endroit qui était prévus et pas sur la poitrine comme essaie de le faire croire l’intellectuellement malhonnête
                                                                auteur !ça n’est pas une création de la mairie marseillaise bien trop conne pour s’occuper des pauvres c est une création du samu social , idiot ! des gens qui n’ont surement pas de leçons à recevoir d’un agitateur professionnel sponsorisé par les deniers publics . 


                                                                asinus 


                                                                 

                                                                • COVADONGA722 COVADONGA722 3 décembre 2014 21:54

                                                                   heu je veux bien vous répondre les trois crapules mais je répond à laquelle des trois ?

                                                                  Au fait dans quel bars marseillais vous touchiez les enveloppes ?si ça se trouve on vous connait 
                                                                  comme ça vous avez bossé pour gastounet ou pour les Guérinis ? je m’en fout que tu me crois pas moi je te crois quand tu prétend en avoir croqués avec les mafieux socialiste c’est tout à fait le genre de ta grande gueule ça ,parler travail sans avoir jamais bossé réellement et parler probité 
                                                                  et honnêteté sans avoir jamais eu un échantillon sur toi . Sacré crapule je peu t’appeler comme ça hein ? vu que ta surement vécu sur mes impôts ou sur mes cotises sacré crapule de sampiero quand je pense que je sponsorise ta retraite de feignasse tu t’emmerdes pas trop au fait ou ta trouvé d’autres poires a escroquer ou enfumer yep je suis sur qu’avec tes beau discours tu dois en enfumer encore on se refait pas remarque mythomane tricheur et un rien truand ta du cotoyer les portes flingues de la mairie vu que la moitie venaient de ton ile hein tu dois en connaitre des belles saloperies marseillaises .. allez raconte nous quand tu ramassais les enveloppes et que tu bourrais les urnes socialistes .....
                                                                   

                                                                  • Féraud 3 décembre 2014 23:06

                                                                    La Municipalité semble avoir décidé d’arrêter la distribution de ce triangle jaune qui devait être visible.
                                                                    Agoravox en publiant l’article a aidé à faire connaître l’affaire.
                                                                    C’est stoppé, c’est mieux ainsi


                                                                    • CHALOT CHALOT 3 décembre 2014 23:13

                                                                      Il y a toujours quelqu’un pour dire que nous avions eu tort de dénoncer cette très mauvaise idée

                                                                      Qui a consisté à faire porter des triangles jaunes visibles par des SDF.

                                                                      Nous ne sommes pas là dans une petite ville où un maire aurait commis l’erreur maladroite

                                                                      De mettre en place ce dispositif stigmatisant.

                                                                      Marseille est une grande ville avec un Maire connu qui a un directeur de cabinet, des responsables com….

                                                                      Aujourd’hui une manifestation de SDF et de militants des droits de l’homme a eu lieu à Marseille.

                                                                      L’objectif visé c’est l’abandon de cette mesure dégradante.

                                                                      Ce n’est pas « dégueulasse » de dénoncer des abus, c’est une action de protestation et d’information.


                                                                      • Agerate Agerate 7 décembre 2014 19:10

                                                                        Si vous le dites.


                                                                      • ETTORE ETTORE 5 décembre 2014 08:51

                                                                        On trouve le système des castes en Inde complètement aberrant, et voilà qu’en France, on si achemine à grand pas.



                                                                        • colza 7 décembre 2014 11:09

                                                                          Etonnant que la Mairie n’ait pas pensé à munir également les SDF de crécelles pour prévenir les passants afin qu’ils puissent changer de trottoir.

                                                                          Nous vivons une époque formidable, nous revenons au Moyen Age... smiley

                                                                          • henry_jacques henry_jacques 7 décembre 2014 11:41

                                                                            Décidément la France n’en loupe pas une !

                                                                            Vivant en Espagne, c’est au journal télévisé de TVE 1, que nous découvrîmes cette nouvelle frasque toute franchouillarde.

                                                                            Cette mesure, mise en place par la mairie de Marseille et le Samu Social est le résultat d’un achat irréfléchi au créateur de ce logo , Philippe Grivolas conducteur de bus en Avignon, dont l’épouse ayant plusieurs pathologies, fut confrontée à la méconnaissance de sa situation médicale par le personnel hospitalier des urgences. Voir l’url ci-dessous.

                                                                            http://www.cartesecours.fr/index.html


                                                                            • canard54 canard54 7 décembre 2014 14:52

                                                                              Et aux politiques de tous bord,ils devraient porter obligatoirement un bonnet d’âne de couleur variée suivant leurs incompétences, je pense que le rouge serait majoritaire


                                                                              • CHALOT CHALOT 7 décembre 2014 19:11
                                                                                MARSEILLE : LE TRIANGLE JAUNE POUR LES SDF ABANDONNÉ, LA CARTE SERAIT MODIFIÉE

                                                                                Le projet de badge destiné aux SDF serait abandonné et la carte modifiée.

                                                                                PRIS SUR LE SITE DE LA LDH

                                                                                Le projet de triangle jaune distribué aux personnes sans domicile fixe à Marseille a été abandonné, alors que sa distribution avait commencé.
                                                                                Rappelons les faits : le Réseau éducation sans frontière (RESF) s’était ému (lire ici) de la distribution, à l’initiative de la mairie et du Samu social, d’une « carte de secours » aux SDF, pour faciliter la tâche des services de secours et pour faciliter l’accès de ces personnes aux soins. Le problème, c’est que cette carte, qui était en fait un badge, était ornée sur son recto, d’un logo, un triangle jaune, rappelant forcément l’étoile jaune que devaient porter les Juifs pendant la première guerre mondiale

                                                                                D’autres associations s’étaient émues, notamment le collectif « Le Jugement dernier », qui regroupe des personnes à la rue. Une manifestation était prévu ce jour, mercredi 3 décembre. La Croix-rouge et le Secours populaire ont eux aussi émis de sérieuses réserves (lire ici).

                                                                                Xavier Méry, adjoint au maire délégué à la solidarité, et René Giancarli ont aussitôt plaidé leur bonne foi, expliquant que cette initiative n’avait qu’un seul but : venir en aide aux personnes sans abri (lire ici), allant jusqu’à affirmer que la population concernée appréciait largement cette opération. « Je suis scandalisé par les polémiques absurdes autour de la carte de secours distribuée par le Samu Social, qui remettent en cause non seulement la nécessité absolue de ce dispositif pour les personnes sans domicile fixe mais également les engagements de la Ville de Marseille, du Samu Social et de ses bénévoles pour venir en aide aux plus démunis », réagit dans un communiqué Xavier Mery, adjoint au maire de Marseille délégué à l’intégration et à la lutte contre l’exclusion. (Source)

                                                                                Dont acte : il ne s’agit pas de faire de procès d’intention, et on préfère qu’il s’agisse simplement d’une grosse maladresse. Qui méritait d’être signalée.

                                                                                Et, d’après le journal Le Monde, la distribution du badge a été interrompue. Le projet ne seraut pas abandonné, mais amendé, de telle sorte qu’il n’y ait plus de risque qu’il soit vécu ou interprété comme une discrimination, une stigmatisation.

                                                                                 


                                                                                • Agerate Agerate 7 décembre 2014 19:38

                                                                                  Ok... Tout ça pour ça.

                                                                                  Il vont réimprimer la même carte en changeant les couleurs et vous serez contents. Vous pourrez racontez à vos petits enfants que vous nous avez quasiment sauvé du nazisme en 2014, grâce à un acte de bravoure inoubliable.

                                                                                  En attendant la réimpression aura couté des milliers d’euro, qui auraient été certainement très utiles au SAMU social.

                                                                                  On est vachement avancé...


                                                                                • Vipère Vipère 7 décembre 2014 19:46


                                                                                  Agerate doit être comptable au SAMU SOCIAL, le/la voilà soulgé/e, tout va être réimprimé avec un coût supplémentaire qui va creuser les finances du SAMU

                                                                                • Agerate Agerate 7 décembre 2014 20:15

                                                                                  Non Vipère, je travaille à l’hôpital public et m’occupe (entre autre) des SDF. A ce titre je sais mieux que vous de quoi je parle.

                                                                                  De plus j’ai un *coeur* qui me donne l’envie de m’occuper d’eux, et un *cerveau* qui me permet de comprendre que mille euro de bouffe ou de vêtements sont plus utiles aux SDF que mille euro d’impression.

                                                                                  Mais je ne me permettrais pas de dire « contrairement à vous ».


                                                                                • Agerate Agerate 7 décembre 2014 20:24

                                                                                  Sampiero> Le jaune est la couleur la plus visible par l’oeil humain (biologie niveau première). Ca permet de la trouver plus rapidement, et de moins la perdre.

                                                                                  Qui plus est, tant le logo (triangle) que la couleur sont des symboles classiques dans le milieu médical, et à ce titre sautent immédiatement aux yeux des professionnels... Pouvez-vous concevoir que cela soit utile dans une situation d’urgence ?

                                                                                  D’ailleurs n’avez-vous jamais vu de triangles jaunes sur les boites de médicaments ?

                                                                                  Au final je suis bien d’accord : c’est aux responsable de payer cette réimpression. Donc à vous, l’auteur de l’article et les associations indignées de payer puisque ce sont eux - et eux seuls - que ça dérangeait.


                                                                                • Agerate Agerate 7 décembre 2014 20:59

                                                                                  "Le samu et le personnel des urgences font un travail admirable et reconnu par tous ! des gens dévoués, compétents et désintéressés. Ils n’ont pas besoins que des politiciens qui par définition ne sont pas tous issus de la cuisse de Jupiter se mêlent de leur travail.« 

                                                                                  Bien dit ! Et comme je fais parti de ces soignants (contrairement à vous), je me permets de compléter votre phrase :

                                                                                   »Le SAMU et le personnel des urgences font un travail admirable et reconnus par tous ! Ils sont les premiers à trouver cette carte utiles pour améliorer la prise en charge. Ils n’ont pas besoin que les idéologues et commentateurs Internet, qui par définition donnent leur avis sur tous les sujets surtout quand ils n’y connaissent rien, se mêlent de leur travail."

                                                                                  Voilà, sans rancune.


                                                                                • Agerate Agerate 7 décembre 2014 21:05

                                                                                  Quand à votre commentaire précédent, je ne comprends fichtre rien à ce que vous dites.

                                                                                  La seule chose que je comprends c’est que vous n’y connaissez absolument rien, ni en médecine, en prise en charge concrète des SDF (la carte n’a jamais eu pour objet de détecter les situations d’urgence, je ne sais pas d’où vous sortez ça).

                                                                                  Bref, avec moins d’idéologie et plus de curiosité vous pourriez apprendre plein de choses... Et vous vous rendriez compte que le monde n’est pas en noir et blanc.


                                                                                • Agerate Agerate 8 décembre 2014 13:19

                                                                                  « Ils savent aussi que carte ou pas, ils interviennent quand c’est nécessaire »

                                                                                  Je viens de vous dire que l’objet de la carte n’était PAS de reconnaître l’urgence. Vous n’avez même pas compris l’objet de cette carte ; comment vous permettez vous de juger quelque chose que vous ne comprenez pas ??

                                                                                  Pour moi, ça dépasse l’entendement. Non seulement vous ne connaissez rien au sujet, mais en plus vous n’écoutez rien. Vous êtes un sacré numéro, vraiment.

                                                                                  Je vous laisse donc réciter votre catéchisme en boucle, puisque la réalité ne vous intéresse pas et que vous n’écoutez personne.



                                                                                  • Xenozoid 7 décembre 2014 19:17

                                                                                    dans les années 80 les keufs utililsaient la disuasion, appeller le teste moutarde, ils emmenaient les derniers venuent sur la place , dans des paniers 20 km en dehors du centre ville, les gazaient apres les laisser sur le bord de l’autoroute


                                                                                    • Vipère Vipère 7 décembre 2014 19:20


                                                                                      Mon pauvre Chalot, vous avez encore beaucoup à apprendre du système français sans pitié pour les pauvres et les SDF !

                                                                                      Devenez SDF pendant une semaine, et vous ne viendrez plus avec vos textes de lois et vos droits de l’h’omme qui ne valent que pour ceux qui ne sont pas en dehors du système.

                                                                                      La vie d’un SDF ne vaut rien, tant pour un Préfet que pour des policiers qui les délogent manu militari lorsqu’ils trouvent un abri.

                                                                                      Faites témoingner des SDF, vous aurez un angle de vue plus réaliste de l’abomination que l’on tente de cacher tant bien que mal !

                                                                                      • Tillia Tillia 7 décembre 2014 19:37

                                                                                        « Nous allons changer le visuel de cette carte », nous indique le directeur du Samu Social, René Giancarli qui se dit très attristé par toute cette affaire. « Notre but est juste de venir en aide le plus efficacement possible aux personnes les plus démunis en donnant des informations sur leurs éventuels problèmes de santé. Je n’ai vraiment pas vu venir cette polémique », souligne-t-il.

                                                                                         http://www.metronews.fr/marseille/polemique-du-triangle-jaune-a-marseille-le-samu-social-change-le-logo/mnlc !RbzjBxlqVUJgc/ 

                                                                                        Encore une tempête dans un verre d’eau, dont seuls les français ont le secret.

                                                                                        • Vipère Vipère 7 décembre 2014 19:56



                                                                                          A quand la carte de fidélité du SAMU, couleur rose ?



                                                                                          • Agerate Agerate 7 décembre 2014 20:30

                                                                                            Quand, comme vous, ils ne s’occuperont pas des SDF, ils auront certainement plein de temps libre pour faire des commentaires sur Internet et réfléchir aux problèmes de coloris.

                                                                                            Autrement dit : si vous étiez dans la rue en trains de distribuer des cafés et s’occuper de la santé des gens, vous auriez moins de temps pour discuter de problèmes esthétiques.


                                                                                          • Tillia Tillia 7 décembre 2014 20:38

                                                                                            C’est l’utilité de la carte qui est importante ou sa couleur ? 

                                                                                            C’est l’utilité de la carte qui est importante ou la figure géométrique AU VERSO ? 

                                                                                            La carte


                                                                                            La carte aurait été verte à pois bleus, il aurait fallu y trouver qque chose de louche.
                                                                                            Tout est bon pour taper sur le SAMU social ! 

                                                                                            Que dit René Giancarli


                                                                                            • Vipère Vipère 7 décembre 2014 20:49


                                                                                              Agerate

                                                                                              La santé des gens commence par le logement ! 

                                                                                              Mais, le SAMU voit la situation autrement.

                                                                                              Pendant que le pauvre type grelotte sous sa couverture :

                                                                                              - ça va monsieur, un petit café chaud, 
                                                                                              - vous toussez aujourd’hui,
                                                                                              - vous ne voulez pas une autre couverture ?
                                                                                              - Non ? 
                                                                                              - que je vous laisse tranquille ?
                                                                                              - dormez bien !


                                                                                              • Agerate Agerate 8 décembre 2014 13:25

                                                                                                Vous m’avez convaincu : le but du SAMU est d’empêcher les SDF de trouver un logement !

                                                                                                Félicitation pour pensée visionnaire, vous m’avez ouvert les yeux. Sérieusement, vous êtes un génie.

                                                                                                Ne changez rien !


                                                                                              • Vipère Vipère 7 décembre 2014 21:08


                                                                                                SAMU social

                                                                                                Siège du Samu social, ancienhospice Saint-Michel.

                                                                                                Le Samu social est un ensemble d’associations non gouvernementales venant en aide aux personnes démunies, qui agit sur le modèle du Samu social de Paris créé en 1993 par le docteur Xavier Emmanuelli. Ces associations sont regroupées en France par la Fédération nationale des samusociaux, et au niveau international par le Samusocial International. Ces associations opèrent un numéro de téléphone d’appel gratuit qui reçoit les appels de personnes sans abri.

                                                                                                Le but du Samu social est de « Secourir selon la philosophie de la Déclaration universelle des droits de l’homme en réaffirmant les principes de Liberté, d’Égalité, de Fraternité et de Solidarité ».

                                                                                                En France, le numéro d’urgence associé au SAMU social est le 115.



                                                                                                ********************************************************************************************************************************


                                                                                                C’est très utile à la rue, la Liberté, l’Egalité, la fraternité, la solidarité, prônés par le SAMU Social ! 


                                                                                                Quid de la philosophie des Droits de l’homme, l’axe d’action du SAMU Social ! 


                                                                                                • Agerate Agerate 8 décembre 2014 13:44

                                                                                                  Vous avez tout compris, les droits de l’homme sont en fait un paravent affiché par le SAMU qui sert en fait un complot international pour réinstaurer le nazisme en France et en Europe.

                                                                                                  Dans un premier temps en instaurant un triangle jaune pour les SDF et en les empêchant de trouver un logement. Dans un second temps en les regroupant dans des camps pour les affamer. Avant la mise en place, dans une troisième phase, d’une solution bien plus efficace.

                                                                                                  Mais heureusement vous êtes arrivé à temps et grâce à longue enquête sur Internet vous avez démasqué leurs desseins réels. Votre commentaire révèle au monde qui sont vraiment ces «  »« bénévoles »«  » qui travaillent au SAMU «  »« social »«  » : des salauds !

                                                                                                  Votre talent est d’autant plus spectaculaire que vous-même vous ne connaissez rien à la prise en charge médicale des SDF. Vous n’avez jamais soigné personne, vous n’avez jamais fait dont de votre personne pour aider les plus démunis. Le commun des mortels aurait été sur le terrain pour se faire un avis, mais vous, on ne vous la fait pas !

                                                                                                  Bravo, vous nous avez sauvé notre civilisation d’un bien triste sort. Vipère, vous êtes un héro.


                                                                                                • rocla+ rocla+ 7 décembre 2014 21:18

                                                                                                  En amont , le futur SDF  aurait appris un métier un taf , un 

                                                                                                  savoir faire , un genre de truc ou il aurait pu se démerder dans la vie , 
                                                                                                  un machin ou il se serait investi et aurait essayé de faire le bonheur 
                                                                                                  autour de lui et que le jour où il se trouve dans la merde , un copain 
                                                                                                  ami homme ou femme lui tendrait la main . 

                                                                                                  Je  sais  pas comment le dire , mais il y a une logique dans la déchéance 
                                                                                                  comme dans la réussite , il faut un peu mettre du sien . 





                                                                                                  • rocla+ rocla+ 7 décembre 2014 21:43

                                                                                                    Veuillez continuer de parler à votre guise . 


                                                                                                    Que grand bien vous fasse .

                                                                                                  • Tillia Tillia 7 décembre 2014 21:59

                                                                                                    Si des SDF travaillent ils n’ont aucunement besoin de la carte du SAMU social, leurs boites cotisent et ils sont couverts par la sec soc. Ces cartes sont destinées à des marginaux qui refusent d’être hébergés.


                                                                                                    Les gens qui sont dans la rue depuis 20 ans on pris l’habitude d’être dans la rue, comme les punk à chiens ! 

                                                                                                    La vérité est que ceux qui sont dans la rue - dans leur grande majorité - sont des gens qui ne se sont jamais intégrés et qui ne s’intégreront jamais, faut pas se voiler la face. Notre société a de quoi s’en occuper, mais pas contre leur gré, c’est interdit par la loi. 





                                                                                                  • Vipère Vipère 7 décembre 2014 21:19


                                                                                                    La Ville de Paris a vivement déploré ce jeudi, après l’adoption du budget prévisionnel 2012 du Samu Social, une baisse de presque 30% selon elle des crédits de l’Etat pour l’hébergement des familles sans abri, par rapport aux financements de 2011, ce que le secrétaire d’Etat au Logement a qualifié de « mensonges de Bertrand Delanoë ».

                                                                                                    « Le budget prévisionnel 2012 du Samu Social a été adopté hier (mercredi) par son conseil d’administration avec une diminution de 27,8 millions d’euros (soit -27%) des crédits accordés par l’Etat pour l’hébergement des familles sans abri par rapport aux financements 2011 », a déploré ce jeudi la mairie de Paris dans un communiqué.

                                                                                                    96,2 millions d’euros de budget prévisionnel pour 2012

                                                                                                    « A l’évidence », a ajouté la collectivité, « ce budget ne permettra pas d’accueillir dignement les familles sans abri sur la totalité de l’année 2012 ». Membre du CA du Samu Social, la Ville a décidé de s’abstenir lors du vote du projet de budget, tandis que les autres membres du conseil d’administration l’ont approuvé (Etat, Caisse des dépôts, Fnars, SNCF, GDF-Suez, PSA Peugeot Citroën, etc.), selon elle.

                                                                                                    Le budget global du Samu Social s’était élevé en 2011 à 122 millions d’euros, dont 115 millions apportés par l’Etat, 3,4 millions par la ville (sans compter les locaux mis à disposition) et le reste apporté par le mécénat. Le budget prévisionnel 2012 du Samu Social s’élève à 96,2 millions d’euros dont 88,9 millions de l’Etat et 3,4 millions de la ville (mécénat pour le reste), a précisé la ville à l’AFP.

                                                                                                    « Le gouvernement choisit de ne pas doter en 2012 le Samu Social des financements qui lui ont été alloués en 2011 alors que le nombre de sans abri augmente à Paris et dans les départements de la petite couronne », regrette la ville selon qui « la situation est critique avec 150 à 200 demandes d’hébergement via le 115 qui ne sont pas satisfaites chaque jour ».

                                                                                                    « Les places d’hébergement en Ile-de-France ont progressé de 65% depuis 2007 », selon Apparu

                                                                                                    L’entourage de l’adjointe au maire chargée de l’exclusion, Olga Trostiansky, a expliqué jeudi que le projet de budget « est arrivé sur la table » seulement lors du CA et s’est dit « très inquiet pour la situation des familles ». « La ville veillera avec une particulière vigilance à ce que l’Etat abonde ce budget en cours d’année, comme il affirme y être prêt, en fonction de l’évolution des demandes d’hébergement », a-t-elle conclu.

                                                                                                    Dans un communiqué distinct, le secrétaire d’Etat au logement Benoist Apparu a « dénoncé les mensonges de Bertrand Delanoë », affirmant que le budget du Samu Social de Paris pour 2012 était « en progression de plus de 20% par rapport au budget initial de 2011 »

                                                                                                    « Il sera abondé, comme chaque année, en fonction des besoins », ajoute-t-il, précisant que « les places d’hébergement en Ile-de-France ont progressé de 65% depuis 2007 ».


                                                                                                    • Agerate Agerate 8 décembre 2014 14:05

                                                                                                      Hors sujet.


                                                                                                    • franc 7 décembre 2014 23:41

                                                                                                      Merci à l’auteur pour cet article dénonçant cette infamie que l’on peut qualifier de nazie à juste titre et sans exagération de fichage des SDF sous prétexte de les venir en aide et les soigner mais en fait par l’inquisition médicale pour les exploiter et s’en faire des clients permanents et obligatoires au profit du commerce impie de la misère et de la maladie et remplir de fric les poches de l’industrie pharmaceutique mafieuse et des marchands de prestations médicales frelatées .Il n’est pas surprenant que s’y trouve à côté une compagnie d’ assurance privée. 

                                                                                                      -

                                                                                                      Ils ont raison les SDf de manifester et de protester contre ce port de triangle jaune sous une forme ou sous un autre ;il faut le rejeter catégoriquement et le condamner fermement cette mesure fasciste perfide et honteuse que cela soit sous la forme d’un badge visible épinglé à l’extérieur ou sous la forme d’une carte glissée à l’intérieur d’une poche , que cela soit obligatoire ou choisi.

                                                                                                      -

                                                                                                      Il est faux et mensonger que les SDF le demandent ,aucun être humain ayant toute sa conscience et sa raison demande allégrement de se faire ficher comme un criminel ou un pestiféré ,cela ne peut que provenir de l’exploitation de la faiblesse et de l’ inconscience d’êtres n’ayant pas toutes les capacités intellectuelles et matérielles pour se défendre .

                                                                                                      -

                                                                                                      merci donc à Mr Chalot pour la défense des gens faibles et sans défenses que sont les SDF ,j’espère que la Ligue des Droits de l’Homme se joigne à vous pour ce noble combat et condamner fermement sans ambiguité et sans réserve cette infamie de fichage des SDF même sous une forme sournoise de carte prétendue librement choisie. 


                                                                                                      • Tillia Tillia 8 décembre 2014 01:37

                                                                                                        Franchement y a de quoi rigoler quand on lit les expressions « infamie nazie » et « mesure fasciste perfide » (sic !) quand ça concerne le SAMU social ! 


                                                                                                        ça y est les grands mots sont lâchés, 
                                                                                                        Revouala lézeureléplusombredenotrehistoire groupire sur la Canebière 



                                                                                                        • Vipère Vipère 8 décembre 2014 13:52


                                                                                                          Pour conclure sur ce débat dont mes interventions ne cherchent à convaincre personne, juste à faire réfléchir ceux qui ont un esprit suffisemment ouvert et qui veulent voir au-delà de la pensée politiquement correcte, l’ensemble du système d’exclusion, ses acteurs et bénévoles, qui participent à la pérennisation et au maintien des exlus, par une forme superficielle de réparation envers eux. 


                                                                                                          Cette réparation infime est tellement disproportionnée en regard des drames et souffrances causés aux exclus, qu’elle s’apparente plus à un sparadrap sur une jambe de bois.

                                                                                                          L’aide sociale et associative devrait s’inscrire, non pas à postériori, en réparatiion de dégâts souvent irreversibles, mais en aval de la mise à la rue.

                                                                                                          • Agerate Agerate 8 décembre 2014 14:09

                                                                                                            Bien. Pourquoi ne pas rédiger votre propre article, vu que ce n’est pas du tout le sujet de la polémique, ici ?


                                                                                                          • franc 8 décembre 2014 16:39

                                                                                                            Ce qui sonne faux ce sont ceux qui sont d’accord avec les fichages de SDF sous le prétexte de les venir en aide ou les soigner


                                                                                                            • Ruut Ruut 18 décembre 2014 13:35

                                                                                                              C’est quand la base de donnée unique que l’état arrête de nous poser 1000000000000 fois la même question.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès