• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Deux Afghanes, fouettées en public

Deux Afghanes, fouettées en public

Comme dans le roman les Mille soleils splendides, deux femmes unies par la douleur et la soumission quotidienne aux raclées et aux humiliations de la part de leurs maris ont décidé d’unir leurs forces pour fuir. Cependant, au contraire du livre de l’écrivain afghan Khaled Hosseini, aucune d’elles n’a obtenu une fin heureuse.

Les deux femmes vivaient dans le district de Dolina, dans la province de Ghor, situé à l’ouest de l’Afghanistan. Elles avaient été mariées de force et subissaient des raclées constantes de leurs maris. Ensemble elles se sont mis d’accord pour fuir la maltraitance qu’elles subissaient chaque jour, sans autre bagage que quelques tenues masculines pour essayer de passer inaperçues. L’aventure n’a duré qu’un mois, elles ont passé tout ce temps en marchant et en s’alimentant de la charité ou les restes qu’elles trouvaient.

Finalement, la police les a capturées dans le district de Chasht, très proche de la province de Herat. Les agents les ont ramenées au domicile conjugale où elles ont été soumises aux lois locales instituées par les talibans. Le verdict prononcé est 45 coups de fouet infligés en public. Un châtiment exemplaire pour que toutes les femmes se souviennent du 18 février .

Dans les images de la chaîne afghane Tolo TV apparaît l’une d’elles, couvertes de quelques couches (capes) de vêtements pour essayer de minimiser les coups. Son corps transparaît entre les tissus, elle semble être une enfant, elle ne regarde pas la caméra et, instinctivement, elle essaie d’esquiver des coups de fouet assénés sans pitié. Ses joues rougies démontrent sa douleur et son humiliation. Quelques hommes la contemplent impassibles.

Le district de Dolina est un refuge de groupes illégaux armés qui imposent ces lois brutales. Le chef de la police de Dolina, Janan Shan, a assuré Tolo TV que les deux femmes ont été punies par un commando djihadiste appelé Fazl Ahad. Personne, comme cela (arrive) d’habitude, n’a assumé de responsabilités. Ce n’est pas étonnant dans un pays dont le président a approuvé, l’été dernier, une loi qui protège la violation à l’intérieur du mariage dans la communauté chií.
 
Source : El Mundo traduction Med ZAHER
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • Hieronymus Hieronymus 23 février 2010 12:36

    repugnant, cette facon d’agir vis a vis des femmes est absolument repugnante
    pas d’excuse de difference culturelle, faut arreter ce verbiage a la con !


    • ZEN ZEN 23 février 2010 12:41

      Répugnant, c’est vrai
      Comme ce fait : en France une femme meurt tous les trois jours de violences conjugales


      • Hieronymus Hieronymus 23 février 2010 12:55

        Zen y a une grosse difference tout de meme
        car ds le cas afghan, c’est l’autorite de l’etat !


      • COLRE COLRE 23 février 2010 13:05

        ZEN ! comment peux-tu ? smiley les ordures qui battent ou tuent leurs femmes sont poursuivies et condamnées par la justice occidentale, voyons !

        C’est comme si la violence conjugale en France était recommandée et pratiquée en toute impunité et en public !

        C’est ça qu’on voit, là : ouvre les yeux !


      • ZEN ZEN 23 février 2010 13:17

        Les ordures qui battent ou tuent leurs femmes sont poursuivies et condamnées par la justice occidentale, voyons !

        Théoriquement, oui,
        Mais dans les faits... ?
        Combien de femmes n ’osent même pas en parler ?...


      • COLRE COLRE 23 février 2010 13:32

        ZEN, je prend acte de ta révolte face aux violences conjugales faites aux seules Françaises et rdv sur les articles qui évoqueront ces actes si banalisés dans la presse : moi, en général, j’y suis.

        Sinon, je ne vois pas l’intérêt de faire de la guerre victimaire entre les femmes qui subissent le plus, là ou ailleurs…

        Cet article-ci parle d’une belle ignominie à l’égard des femmes, les éternelles victimes des lâcheset des malades. On pourrait attendre de ta part un peu de soutien et de révolte pour ces malheureuses esclaves.


      • ZEN ZEN 23 février 2010 13:55

        Chère Colre
        Pour ta gouverne, je mène actuellement une recherche sur le sort des femmes en Arabie Saoudite, en vue d’un article éventuel
        Les documents ne sont pas légion
        Si tu pouvais m’aider... smiley


      • Philou017 Philou017 23 février 2010 18:48

        Zen : complètement d’accord avec vous.
        Certaines pratiques en Afghanistan sont lamentables, mais on n’a guère de leçons à donner.
        Sauf que pour certains fanatiques, tout ce qui a relation avec l’Islam est diabolisable.

        C’est quand même assez piquant. L’occident est arrivé en Afghanistan pour apporter la démocratie, promouvoir la femme, et on voit que les mêmes pratiques continuent, avec la complicité du pouvoir que les Américains ont mis en place, tandis que la « démocratie » n’est qu’un pouvoir clanique déguisé.
        Les mêmes qui soutiennent l’occupation en Afghanistan n’hésitent pas à pointer l’Iran du doigt à la moindre pécadille.
        Quand à l’Arabie Saoudite, silence complet.
        Quelles marionnettes....


      • Philou017 Philou017 23 février 2010 18:55

        J’ajouterai que l’état de guerre que l’Occident entretient en Afghanistan, est le meilleur ennemi de l’évolution de la société Afghane. En période de crise, les gens se raccrochent à leur traditions, et ne sont pas disponibles pour évoluer. De plus, la voix de l’occupation étrangère est inaudible, car qui écoute un occupant ?

        Quand aux terroristes, on les appelle en général des résistants, dans un pays occupé.

        Non seulement la guerre en Afghanistan est une impasse, mais elle est l’ennemi de tout progres dans ce pays. Mais il faut bien que Obama montre qu’il n’est pas un faible à ses concitoyens, après l’annonce du retrait en Irak. Ca vaut sans doute bien quelques dégâts.


      • Charles Martel Charles Martel 23 février 2010 19:18

        admirons le relativisme façon zen et philou017 :
        seraient-ils choqués que l’état donne la mort en publique puisque chez nous, en France, il existe aussi des crimes ? Mais non

        tant qu’ici, il n’y aura pas la perfection individuelle, il leur est impossible de critiquer des actions publiques ailleurs.

        Conscience à géométrie variable qui se plie aux diktas de sa grille de lecture binaire en faisant mine de ne pas faire la différence entre l’attitude individuelle qui ne peut être juste et parfaite et l’action publique qui se doit de tendre vers la justice.


      • ZEN ZEN 23 février 2010 19:31

        Pour Charles Martel qui arrêta les Arabes à Roubaix... smiley


      • Charles Martel Charles Martel 23 février 2010 21:00

        votre pirouette ne répond en rien au fait que vous confondez sur cette affaire attitude individuelle qui ne peut être parfaite et reste soumise aux aléas de la vie et la justice étatique publique qui se doit de protéger les plus faibles. C’est amusant parce que d’habitude, c’est un discours de droite qui mène à ce genre de confusion fort pratique.


      • Philou017 Philou017 23 février 2010 21:03

        Charles Martel : ca m’ennuie de voir que vous tombez dans un certain simplisme troll-like.
        Je vais essayer d’expliciter ma position.

        "admirons le relativisme façon zen et philou017 :
        seraient-ils choqués que l’état donne la mort en publique puisque chez nous, en France, il existe aussi des crimes ? Mais non"

        Je suis choqué par ces pratiques. Mais je le suis encore plus par cette guerre d’occupation qui a fait des dizaines de milliers de morts, chassé de nombreuses familles de leur village (pour gonfler les bidonvilles de Kaboul), provoqué des massacres et nombre d’arrestations arbitraires.

        C’est bien d’être choqué, c’est encore mieux de proposer des solutions. Le principal problème selon moi est l’occupation étrangère et la guerre. L’Afghanistan serait bien plus à même d’évoluer en étant libre et indépendant.

        D’autre part, je pense que c’est stupide de vouloir dire aux gens comment ils doivent se comporter. La société Afghane maltraite les femmes ? soit.

        Mais toutes les sociétés ont leurs failles. Ici en France, les vieux sont souvent laissés seuls par leurs familles, quand on s’en débarrasse pas à l’hospice. Pas très brillant.

        Il n’y a pas longtemps, on exécutait les gens en place publique. Sommes-nous tellement en avance ? Et quand bien même quels droits cela nous donne-t—il ?

        L’Afghanistan est une société millénaire qui a une longue histoire. Eux n’ont pas eu la même facilité que nous pour vivre, car ici il a un climat tempéré et des terres riches. Les Afghans ont une vie bien plus rude. Prétendre s’immiscer dans leur histoire en donnant des leçons est non seulement incorrect, mais irrecevable. Que dirait-on si les Afghans essayaient de nous imposer leur façon de vivre ? Cette prétention à dicter ce qui est bien ou mal n’est que cela, une prétention.

        L’histoire montre que les peuples finissent par s’émanciper parce qu’ils ont franchi certains paliers. Pas pour une autre raison. Je m’intéresse à comment mettre en place les conditions pour franchir ces paliers, pas à des condamnations faciles, mais inutiles.

        D’autre part , l’Afghanistan sort de décennies de guerres sauvages, la plupart impulsées par des pays étrangers. Comment pouvons-nous sentir en mesure de donner des leçons ? Il me semble que nous manquons d’humilité.

        tant qu’ici, il n’y aura pas la perfection individuelle, il leur est impossible de critiquer des actions publiques ailleurs.

        Perfection ? On en est loin à tous les niveaux. Je trouve toujours insupportable de voir des gens assis par terre en train de faire la manche dans notre pays si riche. Nous sommes incapables de résoudre nos propres problèmes, c’est ridicule de croire qu’on va résoudre ceux des autres.

        Conscience à géométrie variable qui se plie aux diktas de sa grille de lecture binaire

        Je trouve que c’est votre position qui est binaire.


      • champoiseau 24 février 2010 00:55

        Monsieur ZEN !
         Il faut,Monsieur, que vous recherchiez l’identité de ces malheureuses qui sont tuées ....en France
        Vous y verrez que depuis l’invasion-immigration, les personnes qui ont subi ce genre de monstruosité sont celles qui appartiennent à l’islam et subissent ces pratiques par leurs petits copains !. il y a bien évidemment des gens de chez nous qui frappent leur femme mais pas par tradition ! 


      • Jacques Blattivier Jacques Blattivier 24 février 2010 13:35

        Curieusement on ne parle jamais de l’Arabie Saoudite, pays qui lapide, décapite, ampute pour un oui pour un non.La police religieuse saoudite est sans doute ce qu’il y a de pire dans le genre.
        Sans parler de l’utilisation par les dirigeants de l’Arabie Saoudite du wannabisme sur la scène internationale.


      • ZEN ZEN 23 février 2010 12:56

        Tout à fait...mon frère


        • COLRE COLRE 23 février 2010 12:58

          bandes de lâches…de minables…. Quelle idéologie de faibles ! smiley



          • Gabriel Gabriel 23 février 2010 13:01

            Et dire que ces trépanés du bulbe veulent nous imposer leur façon d’être, qu’ils nous traitent d’infidèles ! Et oui, même les singes ne se comportent pas de la sorte. Il est temps de botter le cul de tous ceux qui sous prétexte de religion ne respectent pas les femmes !


            • Cornoualis 24 février 2010 11:43

              Et que doit-on faire à tous ceux (largement plus nombreux) qui ne respectent pas les femmes....mais sans le moindre prétexte ?

              Je parle de ceux qui les utilisent et les mettent à poil pour vendre tout et n’importe quoi, de ceux qui les humilie dans les films pornos, si chers à nos pays « civilisés », et ce au nom de la liberté de la femme !! Liberté de se faire giffler et cracher dessus dans un porno...liberté de servir systématiquement d’appat publicitaire, liberté de travailler comme un homme, mais de gagner 20% de moins.

              Je vous rapelle aussi qu’en France, 6 femmes meurent chaque mois sous les coups de leur mari (souvent bourré)...et c’est certainement pas sous prétexte de religion !

              Alors commençons par relativiser et balayer devant notre porte avant d’appeler au bottage de cul de qui que ce soit.

              Que les choses soient bien claires : je ne cautionne et ne cautionnerais jamais les actes barbares que l’on voit dans cette vidéo...c’est dommage qu’une bande d’abrutis interprètent mal une religion...mais blâmons ces abrutis, pas les religions.


            • Gabriel Gabriel 24 février 2010 12:55

              @ Cornoualis

              Si vous relisez bien vous verrez que les abrutis que je blâme, pour employer votre expression, sont ceux qui ne respectent pas les femmes. En aucun cas je ne fait mention d’une religion en particulier alors je ne comprends pas votre commentaire…. Merci de relire le texte et d’en assimiler le sens avant de donner un avis ou une critique.


            • saint_sebastien saint_sebastien 23 février 2010 13:02

              Arretez de critiquer la religion d’amour , de paix et de tolérance , vous êtes des affreux islamophobes ....


              • LE CHAT LE CHAT 23 février 2010 13:07

                eh oui , l’islam est la religion de l’amour vache , ils sont pas très cochons en fait ! smiley

                et dire que l’OTAN envoie des pauvres types se faire massacrer pour ça !!!!!


                • Traroth Traroth 23 février 2010 15:33

                  C’est un peu le problème, en fait. Les puissances occidentales ont justifier l’intervention en Afghanistan en parlant de démocratie et de droits de l’homme. Quand on voit ce type de chose, ça ramène à la réalité : de ce point de vue, l’échec des pays occidentaux est patent et incontestable. Qu’attendons-nous dans ce cas pour retirer nos troupes ???


                • kitamissa kitamissa 23 février 2010 14:53

                  le pire ,c’est que sur Avox,il y a des partisans de ces méthodes qui vous argumenterons par A+B du bien fondé de leur affirmation...

                  attendez un peu ,ils ne vont pas tarder à se pointer !

                  pauvres femmes,tout ça au nom d’un Dieu,quel beau prétexte pour des salauds et des lâches !


                  • LE CHAT LE CHAT 23 février 2010 16:09

                    salut Maxim ,
                    Abdel et Paradisial nous ont malheureusement quitté , ça manque de boute en train chez les islamistes !


                  • Charles Martel Charles Martel 23 février 2010 19:19

                    oui ils sont déjà là qui vont vous relativiser la chose. c’est plus haut.


                  • Jimmy 23 février 2010 15:03

                    désolé pour ces femmes mais c’est une raison insuffisante pour bombarder les populations afghanes ou faire la guerre à l’Iran


                    • voxagora voxagora 24 février 2010 10:41

                      Il est bien connu que les femmes ça n’appartient pas à la population ...


                    • sobriquet 23 février 2010 16:52

                      Nous tuons chaque jour des fœtus que certaines cultures, à tort ou à raison, considèrent comme des humains à part entière.

                      Nous exterminons chaque jour des milliers d’animaux sensibles pour le seul plaisir d’une bonne bouffe.

                      Nous laissons mourir de froid des centaines de clochards chaque hiver, car notre code pénal affirme que le droit à la propriété est plus important que le droit à la vie.

                      Ces lois afghanes sont brutales et indéfendables. Mais avant d’enlever cette grosse paille à coups d’obus, il faudrait songer à retirer la poutre qui nous sert de paysage. Ça nous aidera au moins à mieux viser, et peut-être même à choisir un meilleur outil.


                      • Deneb Deneb 23 février 2010 17:10

                        Nous tuons chaque jour des fœtus

                        Si l’avortement est un meurtre, la masturbation est un génocide.


                        • Ali 23 février 2010 18:23

                          @ Deneb alpha constellation du Cygne

                          attention !! ta masturbation exporte les protéines necessaires à ton cerveau vers l’extérieur

                          d’ou la haute portée de ton commentaire


                        • sobriquet 24 février 2010 20:22

                          @deneb

                          Quelle différence y a-t-il entre un être 2 minutes avant sa naissance et le même être 2 minutes après ? En terme de définition, un simple déplacement spatial fait la différence entre un fœtus et un être humain.

                          Peu de personnes sensées se contente de cette frontière. Le fœtus sent, comprend et interragit avec l’extérieur bien avant l’accouchement. Demandez-moi des sources si vous en doutez.

                          C’est pourquoi la durée limite légale de grossesse avant avortement est un compromis entre les besoins des mères et la préoccupation de ne pas tuer un être humain. J’ignore le détail ces compromis, je suis probablement incompétent pour les comprendre, mais j’espère qu’ils sont sensés ; sinon, c’est un meurtre.

                          Et vous, qu’en savez-vous ?


                        • Deneb Deneb 26 février 2010 08:04

                          Sobriquet : je propose que l’on respecte la Vie.


                          Ainsi, dans le cas où un grossesse menée à terme tuerait et la mère et l’enfant, on fait naître l’enfant quand même - en espèrant qu’il vive suffisamant longtemps pour pouvoir le baptiser - ça fait une âme de plus dans le paradis (la mère, de toutes façons elle a copulé, elle est coupable)

                          Dans le cas où l’accoucheur doit choisir entre la vie de la mere et celle d’enfant, on choisit bien sûr celle d’enfant. La mêre a assez vecu (en plus elle n’est même pas vierge)

                          Quant à une grossesse accidentelle d"une adolescente, ça lui apprendra à copuler à tout va. Tandis que les autres profiteront de leur jeunesse, elle devra s’occuper de son bâtard, et c’est bien fait ! Il y a une justice tout de même ! Non mais !

                        • Ali 23 février 2010 18:09

                          cette vidéo est un montage de propagande

                          pourquoi devrai-je croire Merd Zaer ??

                          moi, je ne crois pas Merd Zaher car nos armées sont là bas pour faire connaître la démocratie et même l’imposer ou c’est nécessaire.

                          ou veut-on me faire croire que nos armées ne sont pas capables d’imposer l’ordre démocratique et laïque !! çà serait du défaitisme, et toute personne doutant devrait être punie
                          MOI, je ne fais pas dans le défaitisme, je ne doute pas, nous les tuerons tous si nécessaire, mais ils devront comprendre que l’on ne plaisante pas avec la démocratie et la laïcité

                          qui a dit dans le passé « tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens »


                          • Jean-paul 23 février 2010 19:09

                            Ali
                            Explique moi le montage de propagande .


                          • Reinette Reinette 23 février 2010 18:17


                            vachement courageux les mecs... 30 à 40 barbus munis de fouets contre 2 femmes aux mains nues

                            bravo à ces téméraires barbus, ils méritent sans plus tardé la médaille d’honneur pour leur bravoure


                            • fonzibrain fonzibrain 23 février 2010 18:21

                              bande de taré d’islamophobe, je vous conseille d’aller en inde ou en chine pour voir le sort réservé aux femmes, ce n’est pas une question de religion mais de culture, donc liéer le sort des femme à la religion est totalement débile.


                              les chinois et les indiens tuent autant si ce n’est plus que les pays musulmans ; ce n’est pas chez les musulmans qu’ils manquent des millions de femmes

                              bandes de nazes


                              • fonzibrain fonzibrain 23 février 2010 18:23

                                et si vous commencer à dire que le coran est malsain envers les femmes, que dire du sort des Gentils dans le talmud ?


                                bandes de nazes

                                • Ali 23 février 2010 18:31

                                  la femme musulmane que vous voyez en avatar, pistolet à la main, rifle sur le dos, vétue d’une djellaba résiste vaillamment

                                  elle vise probablement des parties sensibles

                                  hier en Algérie, aujourd’hui ailleurs


                                  • Yohan Yohan 23 février 2010 18:47

                                    C’est toujours le même refrain sur Avox, quand on montre la violence faite aux femmes en Iran ou ailleurs, il y a une certaine gauche pour nous ressortir aussitôt le couplet de « ça existe en France ». Un jeu aussi con que le schmilblik puisque la réponse ne le fait aucunement avancer


                                    • fonzibrain fonzibrain 23 février 2010 18:55

                                       yohan, je déteste les gauchiste débiles qui ont détruit la nation, donc ne répète pas les conneries qui tu entends


                                      la gauche sont les fossoyeur du concept de nation

                                      lis ce super article

                                      Immigration : a plan to alter the nation’s soul. Immigration : un plan visant à modifier l’âme de la nationfévrier 19, 2010 par fonzibrain

                                      The government’s policy of mass immigration was intended to remodel the social fabric of the nation, says Janet Daley

                                      So now we know what Labour’s immigration policy was really about. The « open door » was not simply held ajar in order to admit a fresh workforce that would help to fill gaps in the growing economy. Nor was it just a gesture of hospitality and goodwill to those who were fleeing from repressive or inhospitable regimes in order to seek a better life. Both of those aims would have been credible – if controversial and not thought-through in all their consequences. And so would the longer-term view that dynamic, cosmopolitan societies are generally healthier and more productive than in-bred, isolated ones, or that immigrants who tend to be ambitious for themselves and their families could help to counter the passivity and defeatism that tend to be endemic in the British class system.
                                      But as it turns out, the policy was motivated by something far more radical and fundamental than any of this. The full text of the draft policy paper composed in 2000 by a Home Office research unit – the gist of which had already been made public by a former Labour adviser – was released last week under Freedom of Information rules. Properly understood, it is political dynamite. What it states quite unequivocally was that mass immigration was being encouraged at least as much for « social objectives » as for economic ones. Migration was intended specifically to alter the demographic and cultural pattern of the country : to produce by force majeure the changes in attitude that the Labour government saw itself as representing.

                                      Tony Blair’s « forces of conservatism » speech ; his improbable presentation of Britain as a « young country » ; the advocacy of a multicultural society which would have to reassess its own history, replacing traditional pride with inherited guilt : all of this could be facilitated by a large influx of migrants whose presence in the population would require the wholesale deconstruction of the country’s sense of its own identity.
                                      This may all sound rather far-fetched now, but try to recall just how much hubris the New Labour tide brought with it in the beginning : the contempt for history and the Year Zero arrogance with which they set about « modernising » the nation’s institutions. It was, in this respect, a prime example of the new direction which Left-wing parties were forced to take in the wake of Marxism’s collapse. Having lost the great economic argument of the 20th century, the Left had to switch its focus to society itself : if humanity could not be transformed through the redistribution of wealth and the socialist command economy, then it would have to be transfigured by altering social relations.
                                      The object of the exercise was still to produce, in the words of an old Left-wing protest song, a « new world » based on a « new man ». But now the new man (sorry, « person ») would be formed not by changes in the power of capital or the ownership of the means of production, but in cultural attitudes and behaviour. The revolution now had to be confined to what went on in people’s heads : to their values, their assumptions and their reactions to each other.
                                      The phrase « altering consciousness », which had once meant awakening the proletariat to its own economic enslavement, now referred to raising awareness of social injustices, such as intolerance of cultural differences, social inequality, or discrimination against minorities. But the subtext was always self-examination and personal guilt : the indigenous Briton must be trained (literally, by the education system) always to question the acceptability of his own attitudes, to cast doubt on his own motives, to condemn his own national identity and history, to accept the blame even for the misbehaviour of new migrants – whose conduct could only be a reflection of the unfortunate way they were treated by the host population.
                                      Included in this programme for the newly constituted British psyche was a whole package of subliminal assumptions, which were adapted from the Old Left stable : international solidarity rather than national sovereignty, collective values rather than personal conscience, and « social equality » rather than individual achievement. It was a peculiarity of New Labour’s vanity that it actually tried to persuade the country that, under the miraculous Blair dispensation, it could have both sides of these dualities at the same time. But the full consequences of the new country that it envisaged, and the role that immigration was to play in the creation of it, broke the most basic rule of the democratic process : the electorate was never told it was voting for that.
                                      The goal was a social revolution abetted by the influx of a huge variety of diverse cultures, which would provide both the need and the pretext for reshaping British life. It may have been relatively new (at least in Britain) as a specific political policy, but it was much of a piece with the conventional objective of Left-wing political movements, which is to transform human nature.
                                      When you decide whether to give your support to a party of the Left or of the Right, you are actually making a judgment about what you think politics is for. If you believe that it is the function of government to alter or determine people’s perceptions and responses – their innermost feelings about themselves and others – then you will probably opt for the Left. If you take the view that the state should concern itself only with behaviour – with what people do, especially insofar as it affects other people, rather than what they think or feel – then you will be more likely to veer to the Right. So this is really a question of whether you want politics to be concerned with what goes on in people’s heads as much as with events in the objective world.
                                      But of course, at least since the 1960s, when « raising consciousness » became the refrain of every group that sought change in any sphere, almost all parties have had to talk this way to some extent. It has become part of the politician’s acknowledged brief to suggest ways in which the internal lives and attitudes of voters can be influenced or directed. There is scarcely a party leader now who would dare to say that these matters are none of his (or any government’s) business.
                                      Almost no one seems prepared to discuss the obvious danger : that if politics becomes a replacement for religion by taking upon itself the responsibility for transfiguring human nature then politicians, of all people, become the prophets and the priests. Just at the moment, I can’t think of a more absurd idea.
                                      telegraph
                                      traduction google

                                      Cette information est CAPITALE, nos dirigeants ont joué avec leur population, cela s’appelle de l’ingéniérie sociale à grande échelle, ces abrutis du Labour( ces desaxés néo gauchiste, enfants des Fabiens et cousins des soviétiques) ont détruit volontairement les fondamentaux de la société britannique.

                                      Ce sujet, l’immigration est malheureusement tabou, et cela faisait parti du plan.
                                      Soyons clair, immigrés et français ont été manipulés (c’est pareil pour l’europe occidentale), il était évident que faire entrer 10 à 15 % d’une population étrangère dans un pays modifie son équilibre, mais savoir que cela a été fait exprès dépasse l’entendement.
                                      Les immigrès ont été utilisés, ils ont été les dindons de la farce, mais je ne partage pas l’analyse qui en fait les responsables, les coupables du déclin de nos états nations.
                                      Qui sur terre ne veut pas améliorer son niveau de vie, qui préfererait rester dans la pauvreté et l’absence de perspective ? À partir du moment ou il a était possible de venir en occident, c’était logique qu’il y ait ce mouvement migratoire.
                                      Les coupables, ce sont ceux qui ont décidé sciement de détruire le concept d’état-nation, et non pas ceux qui ont été utilisés pour y parvenir, ne vous trompez pas de combat, mais ne vous cachez pas les yeux non plus, le bien pensée totalitaire des gauchistes nous a empéché de réfléchir sainement sur la situation, et l’article du Telegraph nous explique clairement pourquoi.

                                      Et soyons réalistes, ces super gauchistes qui veulent ouvrir les frontières sont des idéalistes stupides, du moins pour les simples militants, mais leurs dirigeants, leurs idéologues sont des criminels qui poussent les différentes cultures à se perdre dans des altérations sociales dévastatrices, l’experience soviétique, qui a poussé ce concept à son maximum, l’a clairement et macabrement démontrée.

                                      Pourquoi détruire des cultures qui ont mis des siècles à se constituer, si ce n’est dans cette volonté malsaine de
                                       » construire » de toute pièce une nouvelle culture, une nouvelle civilisation, ce melting pot, cette assimilation génératrice de frustration et d’inégalité.
                                      Il est évident qu’en coupant les populations de leurs cultures, de leurs coutumes, de leurs histoires, les gens seraient mures pour gober toutes ces sornettes mondialistes, et accepter l’esclavage moderne, aucune lutte n’étant possible puisque aucun terreau commun à la totalité de la population n’existe.
                                      Les immigrès ont du oublier leur culture pour s’intégrer, et les » locaux » ont perdu leurs repères, puisque le concept de nation metissé a pris le dessus sur les anciens modes d’organisations sociales, du coup les deux populations se sont retrouvées perdus dans cette société nouvelle sans repère.

                                      En laissant le concept de nation au Front National, le débat était impossible et maintenant, après 30 ans de manipulation mentale, l’idée de nation est totalement décredibilisée, passéiste et limite fasciste, ces enculés ont parfaitement réussi.

                                      La nation est morcelée, divisée, et du coup le passage d’un état souverain à celui de satellite d’un embryon de gouvernement mondial y est grandement facilité.
                                      Il faut expliquer aux gens ce qui se passe, parceque même si nous sommes divisés, nous avons le même ennemi, ce mondialisme destructeur à la botte des banquiers apatrides.

                                      Les immigrès ne sont pas l’ennemi, ne vous trompez pas de combat, nous vivons tous au même endroit, les enfants de ces immigrès sont nés en france, ils sont français, il n’y a rien à transiger la dessus, c’est à nous tous , malgrè les difficultés inhérentes aux différences culturelles de réussir à nous entendre, mettant de coté les extrémistes de tout bord.
                                      Quand je vois que quasiment tous les politiques ont été dérangés par la candidate du NPA qui portait un simple foulard, j’ai été stupéfait, et d’un autre coté, nous ne pouvons pas nous permettre que des pratiques trop communautaristes ne s’installent, le fossé entre les differentes populations créerait trop de distorsion, et l’unité de la nation serait impossible.
                                      Je ne connais pas exactement la posture d’égalité et réconciliation, mais j’ai l’impression que ce sont ceux qui seraient les plus proches d’une solution qui laisserait le moins de personnes possible sur le bas coté.

                                      Le BUT EST L’UNITÉ, et même si c’est extrèmement dure, même si nous devrons tous faire des concessions, nous devons tendre vers cet objectif, c’est le seul louable.
                                      En luttant chacun de notre coté, ou pire en luttant les uns contres les autres, nous n’y arriverons jamais, et ceux qui nous ont mené la continueront à nous détruire en toute impunité.

                                      donc ne me traite plus de gars de gauche, c’est n’importe quoi

                                      je dis juste qu’il ne sert à rien de stigmatiser les musulmans, mais ayez un point de vue global

                                      http://fonzibrain.wordpress.com/


                                      • charboy 23 février 2010 19:27

                                        pays de fous,cette femme est encore une gamine, j’ai honte d’etre un homme, si j’en attrappe un je lui suprime les glaouis



                                        • furio furio 23 février 2010 21:03

                                          à l’auteur.

                                          Vous militez au nom de qui ? Du mossad ? de la CIA ou quoi ? Pour colporter de telles conneries il faut être payé pour ça ! Fouettées en public !! Dans un montage vidéo pour nous prendre pour des cons ? Et puis fouetteés ou enfermées et violées en France. je vois pas bien le but de votre saleté de fil. justifier la guerre honteuse de la France dans ce pays avec pour but de maintenir le 1 er rang de l’afghanistant pour la production de l’opium ! 


                                          • Reinette Reinette 23 février 2010 21:09


                                            « J’ai vu des vieillards, pendant mon tournage, donner leur fille de 10 ans et, avec l’argent se marier eux-mêmes avec une fillette du même âge. Il apparaît que le même capital est échangé de main en main, afin de placer des petites filles de maison en maison. Parmi elles, il y a des femmes qui ont une différence d’âge de 30 à 50 ans avec leurs maris. » - Mohsen Makhmalbaf, cinéaste iranien



                                          • Reinette Reinette 23 février 2010 21:13


                                            Avec ces messieurs les talibans, à l’évidence, les filles et les femmes sont supérieurement exposées à ce type de représailles criminelles car elles font l’objet en Afghanistan d’une discrimination instituée, légalisée qui se révèle à travers l’anéantissement intégral de leurs droits en matière de vie économique, politique et sociale.

                                            Les femmes afghanes se tournant vers le suicide en plus grand nombre : rapport



                                          • fontaine-42 24 février 2010 08:51

                                            " J’ai vu des vieillards, pendant mon tournage, donner leur fille de 10 ans et, avec l’argent se marier eux-mêmes avec une fillette du même âge. Il apparaît que le même capital est échangé de main en main, afin de placer des petites filles de maison en maison. Parmi elles, il y a des femmes qui ont une différence d’âge de 30 à 50 ans avec leurs maris. " - Mohsen Makhmalbaf, cinéaste iranien

                                            ...et quand elles se réfugient en France, si elles ont le malheur d’être battue ici par leur famille et qu’elles portent plainte...on les renvoie dans le pays qu’elles ont fui...
                                            Cherchez l’erreur...


                                          • Annie 23 février 2010 21:20

                                            Les femmes ont été les grandes sacrifiées des interventions en Afghanistan et en Irak. On parle des massacres de Saddam Hussein en oubliant que les femmes à l’époque avaient une liberté qu’elles ne sont pas prêtes de retrouver. Promouvoir la démocratie dans ces deux pays n’a aucun sens si elle exclut la moitié de la population. Ce devrait un préréquisite et non pas une retombée éventuelle de l’ingérence des diverses coalitions.


                                            • Reinette Reinette 23 février 2010 21:38


                                              Le Coran réduit la femme au rang de spectatrice et domestique de l’homme.

                                              Elle peut être échangée ou rejetée comme pour tout produit de consommation courante ; elle est à la charge du mari au même titre que le bétail.

                                              Le maître peut disposer d’elle comme il l’entend et user de la force à son encontre. L’adultère semble être une exclusivité féminine, le mâle n’étant pas redevable envers son sujet.
                                               
                                              Parler ici de misogynie est trop faible pour exprimer le mépris et la soumission dont les femmes sont l’objet. On ne peut que constater que le monde musulman actuel est resté fidèle à ces préceptes préhistoriques.

                                              Pour les Afghanes, les grilles de la burqa infligées par les Talibans : officiellement un rempart contre les regards masculins déplacés...

                                              cette burqa protège plus efficacement ces sociétés contre leur propre barbarie en soumettant au silence leurs mères, leurs femmes, leurs soeurs et leur filles...

                                              des hommes ? non ! des lâches


                                            • steve steve 24 février 2010 08:46

                                              D’un côté ils battent et violent les femmes, et de l’autre côté ils enculent les gamins

                                              Quand mettra-t’on les religions hors la loi, comme les sectes ?

                                              • steve steve 24 février 2010 15:54

                                                les religions ne sont pas des armes comme les autres

                                                c’est assez puissant et même subversif pour les démocraties
                                                l’humanité est encore assez médiévale à ce niveau
                                                le combat des lumières n’est pas fini et l’internet pourrait l’y aider, comme l’a fait l’imprimerie

                                              • Noor Noor 24 février 2010 09:46

                                                La religion n’est qu’un leurre. Ne vous y trompez pas, ces gens sont des analphabètes sauvages qui n’ont jamais ouvert le moindre livre ( ne parlons même pas du Coran).
                                                Ces salo.p.ards qui se servent de l’islam pour assouvir leur soif de haine et de sang , moi je les vomis !!!


                                                • Parrison Parrison 24 février 2010 09:51

                                                  Oui... ben bon... ! Okey Okeyeyeyeyey...... !!!!!

                                                  Deux femmes fouettées... ? deux seulement.... ? vous êtes sûr M. Zaher... ? il n’y a pas aussi des femmes vitriolées, des femmes battues à huis clos... ? des femmes qui agonisent dans la rue dans l’indifférence générale... ? des femmes à qui on tranche la tête dans les stades.. ? des femmes qui meurent en couches... ? des femmes qui se suicident ou infanticides... ?des femmes à qui on retire leurs enfants pour en faire des guerriers... ? des femmes vendues... ? des toutes jeunes enfants mariées à de vieux pédophiles... ?

                                                  Pourquoi un article, un de plus sur le sujet... ? vous vous sentez comment après avoir dénoncé cela... ? vous êtes soulagé... ? vous vous sentez moins coupable.. ? et nous, qu’est-ce qu’on en fait de cette information... ? puisque nous ne pouvons rien à faire...

                                                  Vous vous attendez à quoi en nous sortant un enième article sur le sujet... ?
                                                  vous avez peut-être une solution à proposer pour faire cesser ces abominations, parce qu’apparemment la seule personne ici qui pourrait tenter quelque chose, à part écrire des articles, c’est vous...
                                                  Quelles actions prenez-vous pour faire cesser cette ignominie.... Bon sang...
                                                  Vous êtes en train d’ inverser les rôles non... ? qui est responsable d’après vous ... ? nous ou ceux qui vivent dans ces pays et laissent faire, et détournent le regard.... ?

                                                  Vous cherchez de l’aide ailleurs, peut-être.. ? mais j’espère quand même que dans ces pays il se trouve des hommes que ces pratiques révoltent non... ? et ils n’interviennent pas... ? ils ne mènent pas d’actions pour interdire ces tortures... ? Qu’est-ce qu’ils attendent pour réagir ces hommes... ? Que ça leur tombe tout chaud dans le bec sans risques... ?

                                                  Ou sont-ils tous complices en se cachant derrière une plume délatrice... ?

                                                  Arrêtez de dénoncer, on connait tous l’horreur de ce qui ce passe dans ces pays, mais agissez....bon sang....prenez-vous en charge.... !!!!!!


                                                  • Med Zaher Med Zaher 24 février 2010 10:06

                                                    Bonjour Parrison cet article en question est pour les gens comme toi qui se rendent pas encore compte du danger de ces islamiste qui vivent peut en face des chez toi qui sont accueillez dans ta société qui leurs donne tout les droits , bientôt c’est sur les champs Élysée qu’une femme sera fouetté devant vous yeux et si quelque parle ont le traite de pro sioniste raciste et tout les mots , alors mon article n’est qu’une alerte afin que les yeux s’ouvrent si non pour la guerre en irak , Afghanistan je sais pas ce que les français et les americains sont aller faire la bas ca ne sert a rien avec eux . 


                                                  • Parrison Parrison 24 février 2010 10:54

                                                    M. Zaher, d’abord ayez donc l’amabilité de me vouvoyer.... j’y tiens.. !

                                                    « Les gens comme moi qui ne se rendent pas encore compte du danger ».... 

                                                    Merci pour cette attention, mais je n’ai pas besoin de vous pour me dicter la conduite à tenir..ou ma façon de penser... Ca ce sont les chefs religieux qui ont cette prétention... !

                                                    Perso, les gens qui veulent mon bien sans que je leur demande quoi que ce soit me sont suspects.... ! 

                                                    Alors, si vous tenez vraiment à changer quelque chose agissez... pour changer la condition des femmes que vous dénoncez... et tenez-vous en là... pour le reste, souffrez que je garde mon libre arbitre.... !

                                                    Merci


                                                    • Parrison Parrison 24 février 2010 11:04

                                                      Voiture....

                                                      Précisez votre pensée... !


                                                      • cmoy patou 24 février 2010 11:08

                                                        Pour bientôt ici aussi ?

                                                        http://life-in-the-dead.over-blog.com/article-envieuse-45522780.html

                                                        Partout ou la religion domine les femmes sont comme des mineures àvie .


                                                        • perditadeblanc perditadeblanc 24 février 2010 11:16

                                                          Mr Zaher,ceci n’est pas de l’information c’est du voyeurisme ou alors il faut préciser que c’est 2 « américaines » qui ont été fouéttés.Que font ces yankees de merde alors en Afghanistan puisqu’ils occupent ce pays ??ou est leur fouttu démocratie ??qu’ils tabassent leurs femmes c’est à leur justice tribale de trancher. Quand à vous, préoccupez vous de votre épouse et de vos affaires c’est plus salutaire que de chercher à mettre en exergue le comportement de montagnards qui violentent leurs compagnes entre les éclats d’obus et les humiliations quotidiennes.


                                                          • Reinette Reinette 24 février 2010 12:11


                                                            Il est peut-être temps d’appeler ce « phénomène » par son nom et de le dénoncer :
                                                             
                                                            l’apartheid envers les femmes !


                                                          • A. Nonyme A. Nonyme 24 février 2010 12:19

                                                            Quel pays de barbares. Ils n’ont même pas de Quick allal...


                                                            • Canine Canine 24 février 2010 12:31

                                                              Article islamophobe, parce que c’est toujours mal de stigmatiser des trucs fait par des musulmans.


                                                              • Reinette Reinette 24 février 2010 12:57

                                                                Hamid Karzaï n’a cessé de faire des compromis avec des chefs de guerre réactionnaires, au détriment des femmes et en sacrifiant toute mesure en faveur des femmes.
                                                                Les maladresses des agences humanitaires sont présentées par les conservateurs comme autant de tentatives pour deshonorer leur honneur viril. La béance d’un quelconque état de droit en Afghanistan ne laisse guère espérer une véritable amélioration de la vie des femmes.

                                                                En 2001, l’opinion publique s’était intéressée au traitement des femmes afghanes par les taliban, jusque là critiqué principalement par des associations féministes occidentales.

                                                                De 2002 et 2005, le progrès semblait tangible, la scolarisation des filles en ville, l’accès au travail et un début de changement des mentalités laissaient leurs marques sur une société épuisée par la guerre.

                                                                Pourtant, un déclin rapide a suivi.
                                                                2009 - Le rapport HRW passe en revue cinq aires emblématiques :
                                                                - l’agression des femmes dans la sphère publique,
                                                                - la violence,
                                                                - les mariages forcés,
                                                                - l’accès à la justice
                                                                - la scolarité secondaire des filles.
                                                                le taux d’alphabétisation féminine est le plus bas avec une moyenne nationale de 12,8% et un taux de presque zéro à Kandahar.

                                                                Si un quart des députés est féminin, leur parole est étouffée. Les députées, avocates et militantes qui osent protester sont menacées. Les assassinats ne sont pas rares, perpétrés par les talibans et leurs alliés et destinés à inhiber toute ambition féminine. Le nombre de femmes dans la fonction publique est en baisse. Du fait de l’impunité de ces crimes, le gouvernement augmente l’effet dissuasif de cette campagne de violence croissante.

                                                                Selon une enquête réalisée en 2008, 87,2% des femmes de tout âge ont subi au moins un acte de brutalité physique, sexuel, psychologique ; la police et les juges n’interviennent pas, estimant que cela relève du domaine privé. Les problèmes se règlent selon le droit coutumier préislamique, principale référence juridique du pays

                                                                Le viol n’est pas criminalisé, seul l’est le zina, le rapport sexuel non réglemente, soit hors mariage, assimilé à l’adultère : c’est ainsi que les victimes de viol se retrouvent derrière les barreaux, et les violeurs s’en sortent en soudoyant les juges. Près de 60% des filles sont mariées bien avant l’âge de seize ans, souvent sans leur consentement.

                                                                En décembre, l’ONG Human Rights Watch (HRW) a publié son rapport sur la situation des femmes afghanes (1).
                                                                1. “We Have the Promises of the World”. Women’s Rights in Afghanistan
                                                                2. Global Rights, « Living with Violence : A National Report on Domestic Abuse in Afghanistan », March 2008.
                                                                3. Pnud : Rapports sur le développement humain.


                                                                • yvesduc 24 février 2010 20:46

                                                                  J’ai plussé cet article bien qu’en désaccord avec les positions de l’auteur sur le danger musulman ou islamiste, comme il préfèrera, en raison de son caractère factuel. Mais je ne doute pas que de nombreuses personnes se précipiteront pour l’exploiter à des fins diverses, et que quelques-uns en tireront même des conclusions hâtives telles que « finalement, la guerre est juste » ou « un petit tapis de bombes éduquera ces sauvages »... La guerre tue 3 enfants par jour en Afghanistan (lien) et ça, ce n’est pas dû au fanatisme religieux mais bien à des pays occidentaux modernes, démocratiques et laïcs ! (États-Unis, Canada, Grande-Bretagne, France...) Sans commentaire. Ce dont l’Afghanistan a besoin pour se développer et se moderniser, c’est avant tout de la fin des combats. Et de combats, ce pays n’en a déjà que trop connus...


                                                                  • Parrison Parrison 25 février 2010 10:22

                                                                    M. Yvesduc,

                                                                    Oui... c’est ce que l’on se refuse d’admettre... avant tout la fin des combats... comment penser faire la guerre pour instaurer la paix ....
                                                                    La guerre renforce les extrémismes religieux, leur offre une légitimité à combattre l’envahisseur auprès des peuples agonisants sous les bombes...

                                                                    Pour revenir sur une remarque concernant l’amalgame entre religion et la condition des femmes dans ces pays, certes ce n’est pas une question de religion mais de culture, oui mais, dans la mesure où les religieux se taisent sur le sujet, ils cautionnent les violences faites aux femmes. C’est une culture mais encouragée par l’attitude des chefs spirituels.

                                                                    L’extrêmisme religieux ne pourra être combattu qu’avec ses propres armes : les textes sacrés... 
                                                                    Les lettrés, les intellectuels de ces pays ont le devoir de s’opposer énergiquement à ces pratiques contraires aux préceptes des textes sacrés.

                                                                    Certains ici invoquent une religion de paix, d’amour de tolérance mais au vu de ce que subissent les femmes, les faibles en général, ces textes ne sont donc pas respectés....
                                                                     
                                                                    Les préceptes d’amour et de tolérance sont bafoués dès l’instant où un 
                                                                    être humain subit des violences.

                                                                    Prendre la plume pour dénoncer ici des agissements intolérables, dans je ne sais quel dessein d’ailleurs, ne sert strictement à rien... l’occident, qui n’est pas en reste en termes d’actes d’horreur, s’arroge le droit d’imposer ses propres valeurs à des peuples qui les refusent, légitimise des actes barbares pour combattre la barbarie.... on atteint les sommets de l’absurdité...

                                                                    Seuls des hommes de bonne volonté règleront les problèmes de leurs propres pays en menant un combat aussi pacifique que discret basé sur les préceptes religieux d’amour et de tolérance.


                                                                    • Martin D 25 février 2010 10:47

                                                                      encore des internautes islamophobes qui vomissent leurs haines en ne voyant que la paille dans l’oeil du voisin mais pas la grose pourtre énorme devant eux.....

                                                                      3.5 millions de femmes battues en France !
                                                                      117 sont mortes en 2009 ! dans notre pays en France, tué par des blonds aux yeux bleu, pas par des musulmans !

                                                                      combien de clodos meurt en France chaque année ? combien de personnes agées crêvent dans l’indifférence totale ? combien de personnes agées sont traités comme du bétail ? combien de familles françaises ou non vivent dans un appartement ou même les rats n’en veulent pas ?

                                                                      les histoires des femmes chinoises obligés de rétrécir leurs pays car c’est un critère de beauté chez eux vous sont-elles parvenues ?
                                                                      les histoires des femmes indiennes vendues comme du matériel vous sont-elles parvenues ?


                                                                      de plus, amalgamer la doctrine extrémiste taliban avec l’islam pour faire passer le message« subliminale » que les femmes musulmanes partout dans le monde sont fouétté et battue est tout simplement scandaleux et malhonnête !

                                                                      continuez de regardez le malheur d’une nation qui n’a pas connut de PAIX depuis plus 1/4 de siècle et n’agissez pas pour vos propres malheurs !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Med Zaher

Med Zaher
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès