• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Élections : le point de vue des ONG

Élections : le point de vue des ONG

 

Pardon de ne pas paraphraser vu que c’est une compilation de synthèses tout à fait claire.

Sans surprise les deux partis de gauche sont loin devant les autres en ce qui concerne, l’humanitaire, l’environnement, la culture, la Justice, les animaux…

le nombre des pages ne doit pas vous affoler, c’est une énumération
 

 

Présidentielles 2017 : revue des études de 20 ONG et experts, les avis sont unanimes

Les partis pris foisonnent à l'approche du premier tour, et il est difficile d'y voir clair tant chacun défend son intérêt personnel. Nous avons passé en revue l'ensemble des avis de 20 ONG, experts et journaux non-partisans, qui ont présenté des comparatifs détaillés des programmes de candidats sur les questions cruciales de notre époque.

 

Introduction

Les ONG (Organisations Non Gouvernementales) agissent au quotidien pour que les êtres humains vivent dans la dignité et puissent subvenir à leurs besoins vitaux, que l'environnement et les écosystèmes soient préservés, que nos libertés et nos droits ne soient pas bafoués, et que certains statuts sociaux ne soient pas dénigrés.

Leur action matérialise également l'essence de la devise nationale de la France, et ce quels que soient les intérêts des grands acteurs politiques et économiques.

Un combat constant pour la liberté, l'égalité, et la fraternité.

Nous pensons qu'aujourd'hui, plus que jamais, l'environnement doit être préservé car sa dégradation menace l'équilibre de la planète, notre santé, notre alimentation, notre survie et celles de nos enfants.

C'est pour ces raisons que l'avis des ONG nous semble important.

Nous nous devons d'être conscients du respect que chacun des candidats à la présidentielle accorde aux êtres humains, à leurs droits et à l'environnement.

 

 


Notre contribution

Nous sommes un petit groupe de chercheurs et de créatifs, de sensibilités politiques variées.

Lassés de voir fuser les propos aberrants de certains médias qui versent dans la propagande, fatigués que ceux qui sont censés nous donner accès à l'information multiplient les prises de position personnelles et irrationnelles, enferment les débats politiques dans des jeux superficiels sur des questions anecdotiques, et refusent d'aborder les sujets cruciaux de notre époque qui requièrent certains changements d'urgence, nous avons cherché tous les avis d'ONG et d'experts non-partisans, que nous présentons en intégralité dans cet article.

Étant donnée la charge de travail que cet inventaire représente, nous avons malheureusement dû nous restreindre à l'étude des 5 candidats qui recueillent le plus d'intentions de vote, nous nous en excusons.

Nous vous fournissons les liens vers chacune des études que nous citons, pour que vous puissiez aller consulter les avis sur les autres candidats.

Sur trois points qui nous semblaient importants (féminisme, culture et numérique), nous n'avons pas trouvé d'étude comparative d'ONG, et nous vous proposons les contributions d'association et de médias non-partisans, qui ont eu le mérite de proposer une étude comparative, même si elle ne présente pas la même rigueur que celles des ONG.

 

 


Le récapitulatif des comparatifs

 

ActionAid – CCFD-Terre solitaire – Oxfam – Secours catholique
[Justice climatique - lutte contre la pauvreté et les inégalités - souveraineté alimentaire - respect des droits humains - partage des richesses]

Mélenchon : 12 propositions évaluées comme positives sur les 15 attentes des ONG, deux attentes sans proposition concrète, une proposition évaluée comme négative (car le programme s'engage à lutter contre "le dérèglement climatique dans les pays les plus vulnérables" mais ne présente pas de montant précis pour cette aide en particulier).

Hamon : Moins précis, propose des mesures qui répondent positivement à la moitié des attentes des ONG.

Macron : Pas de propositions pour plus de la moitié des attentes des ONG, deux propositions positives, 5 propositions négatives.

Le Pen : Pas de propositions pour les deux tiers des attentes des ONG, aucune proposition positive, 5 propositions négatives. Remise en cause des droits humains universels.

Fillon : Aucune proposition positive, 8 propositions négatives, rien sur les autres recommandations des ONG.

 

— LIBERTES — 

Amnesty international
[liberté d'expression]

Mélenchon : "Une série d'engagements qui font écho à plusieurs de nos recommandations".

Hamon : Un positionnement dans le sens des recommandations, mais sans engagements et avec des imprécisions.

Macron : Peu de propositions, pas d'engagements.

Le Pen : Peu d'engagements, des contradictions qui remètent en questions les quelques propositions. Des mesures anti-justice et à l'encontre du droit international.

Fillon : A l'encontre du droit international, contre les libertés humaines.

 

— NUMERIQUE — 

Journal du Geek :
[pour cette partie, nous avons concentré notre compte-rendu sur les aspects humains]

Mélenchon : "L'un des projets les plus détaillés et fournis concernant le numérique [...] Le leader de France Insoumise est l’un des candidats qui n’a pas hésité à faire du numérique un axe central de son programme et des changements à venir. [...] Défense de la neutralité du Net, la promotion du logiciel libre, la lutte contre l’optimisation fiscale pratiquée par les géants du Web, le soutien à la création de jeux vidéo, bref un programme que ne renierait pas les défenseurs des libertés numériques."

Hamon : "Est celui qui se distingue par des mesures véritablement nouvelles, à l’instar de sa taxe robot." Beaucoup d'autres propositions intéressantes (aller voir la liste sur le lien ci-dessous).

Macron : "Parle majoritairement aux entreprises du numérique. Concernant les usages et les internautes, peu de mesures, si ce n’est la renégociation du Privacy Shield et la modernisation de l’administration."

Fillon : "Celui qui se définit comme un « vrai geek » n’en est pas pour autant un défenseur de la neutralité du Net, surtout lorsque le business l’exige."

Le Pen : "Force est de constater que son programme est relativement succinct et flou. Il n’y a pas de réelles nouveautés, certaines propositions sont déjà en œuvre ou confuses et son projet manque cruellement de mesures opérationelles. Par ailleurs, certains domaines pourtant parmi les plus importants du parti sont absents : défense (cyberattaques, etc.), administration, éducation, participation des citoyens via les outils numériques, etc."

 

— JUSTICE —

Avocats barreau de Paris
[Un classement avec un "vainqueur"]

Mélenchon : Le programme qui répond le plus aux attentes du barreau des avocats.

Fillon : En retrait sur la question de l'accès à la justice

"Quant aux trois autres candidats, il va falloir sacrément se mettre au travail en cas d’élection. Ce que je leur reproche, c’est de ne pas aller au bout de leur logique. Ils dressent un constat souvent juste sur la situation de la Justice en France. Mais souligner les défauts d’un système ne suffit pas. S’engager sur le recrutement de magistrats, ou sur leur plan de carrière, cela relève de l’intendance.

 

The conversation
[sécurité et justice]

Mélenchon : "Une réflexion beaucoup plus construite et argumentée sur la sécurité et la justice que tout ce que nous avons passé en revue. [...] [Le programme] le plus abouti, le plus cohérent, celui donnant le plus de transparence sur sa construction, se voulant le plus participatif et associant le plus de représentants de la société civile, en particulier des professionnels et des universitaires."

Hamon : Fait de la lutte contre la fraude et l’évasion fiscales « une priorité », avec des engagements concrets et détaillés.

Macron : "Sans véritable cohérence", des prises de position personnelles.

Fillon / Le Pen : "Une forte idéologisation et pas de neutralité sur les questions de sécurité et de justice". Du racisme et du "racisme de classes".

 

— EGALITE — 

Slate
[Articles sur l'égalité homme-femme]

Mélenchon : "Le plus profondément féministe des 5 grands candidats [...]. Un programme solide, documenté, ambitieux. [...] Un bilan en cohérence avec un discours résolument féministe"

Hamon : "Un député européen plutôt engagé pour les droits des femmes [...] Du flou sur les sanctions concernant la parité en politique"

Macron : "Un bilan maigre, voire négatif... [...] La loi Macron a conduit à étendre le travail le dimanche, qui touche très majoritairement des femmes (56%) et « tout particulièrement les jeunes femmes des quartiers populaires », selon le Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes (HCEfh), qui l’a épinglé. [...] Une vraie parité en politique. [...] Des mesures floues sans chiffrage."

Fillon : "Les mesures de Fillon vont précariser les femmes"

Le Pen : "Marine Le Pen, « féministe » ? Une escroquerie !"

 

— ECOLOGIE — 

Greenpeace
[Une description pour chaque programme, avec le classement suivant]

Mélenchon : "Jean-Luc Mélenchon a clairement enrichi ses connaissances et musclé son programme sur l'écologie. [...]. Il décline […] toute une série de mesures au service de la sobriété et l’efficacité énergétiques."

Hamon : "L’écologie semble avoir regagné du terrain au sein du parti, mais [...] il porte une partie de l’héritage laissé par le quinquennat de François Hollande. [...] Le programme d’Hamon ne décrit pas suffisamment le modèle alternatif"

Macron : "Effets d’annonce, mesurettes et engagements dans la continuité du quinquennat qui se termine : la recette d’Emmanuel Macron sur l’environnement est bien fade. Il se contente de surfer sur les vagues les plus consensuelles : un peu plus de bio, un peu plus de renouvelables, etc."

Le Pen : "Les valeurs du FN sont irréconciliable avec celles qui nous animent. [...] Marine Le Pen maintient une ligne nationaliste et excluante, incompatible avec la notion même d’écologie."

Fillon : "Alerte ! Aucune des 15 "mesures phares" du candidat des Républicains n’a un rapport avec la protection de l’environnement." Il réduit la protection de l’environnement à une variable d’ajustement. 

— ENERGIE ET RESSOURCES — 

National Geographic
[les propositions des candidats sont listées sur le site, nous ne listerons que les points négatifs]

Mélenchon : Pas de points négatifs

Hamon : Un seul point négatif : aucune mention n’est faite sur le devenir de la chasse et de la pêche.

Macron : Reste sur les engagements de Hollande concernant le nucléaire. Conserver le diesel. Pas d’engagement sur un budget alloué à la question écologique.

Le Pen : Très peu d'engagements concernent l’environnement et la biodiversité.

Fillon : Suppression du "principe de précaution". Ne pas encadrer mais donner plus de libertés aux professionnels de la pêche. Simplifier les démarches administratives pour obtenir un permis de chasse, les procédures d’établissement des listes de nuisibles et la pratique du piégeage. Pas de chiffrage des mesures concernant la biodiversité.

 

— SANTÉ PUBLIQUE / SÉCURITÉ ROUTIÈRE — 

Analyse de sept experts indépendants, regroupant 20 questions, publiée par Le Monde et Europe1
[Les questions portent sur l'alimentation, certains agissements des industries du médicament, l'insécurité routière et l'usage de l'alcool et du tabac]

Mélenchon est le mieux noté (20/20).

Hamon obtient un 15.

Le Pen 8.

Macron 7.

Fillon 2.

 

— DEVELOPPEMENT ET SOLIDARITE INTERNATIONALE —

 Action contre la faim CARE Action Santé Mondiale ONE

[Etude du projet, du chiffrage, de la place de la solidarité]

Mélenchon : "8.33 de moyenne, 10/10 sur la thématique de l'aide au développement"

Hamon : 7.33

Macron : 3.66

Fillon : 1.33

Le Pen : 0/10, hors course

— CULTURE —

Profession spectacle

Mélenchon : "Le programme de Jean-Luc Mélenchon est indéniablement plus étoffé que celui de ses concurrents, du fait de la longue concertation démocratique qui l’a précédé. Toutefois, la réalisation de ces innombrables promesses est soumise aux prévisions de croissance et à l’impact du programme économique… autant de sujets aujourd’hui débattus. [...] Reste que la manière démocratique avec laquelle la France Insoumise a conçu son programme, ainsi que la vision structurée développée par Jean-Luc Mélenchon témoignent d’un engagement profond en faveur de la culture."

Hamon : "Benoît Hamon fait preuve d’une véritable vision concernant les politiques culturelles, enracinée dans la doctrine traditionnelle de la gauche concernant l’éducation artistique et la défense des artistes. Reste à savoir, non seulement comment il compte appliquer ses mesures, mais également si elles sont concrètement réalisables – deux points sur lesquels il est encore bien flou. "

Macron : "Le programme d’Emmanuel Macron soulève plus de questions qu’il ne donne de réponses… Le patchwork de ses mesures est un un flou artistique complet. Faute de clarifications, sa vision paraît privilégier un désengagement de l’État dans les politiques culturelles"

Fillon : "Si certaines propositions de François Fillon sont encore floues, toutes manifestent une véritable vision de la culture, clairement marquée à droite. Elle est en effet envisagée soit comme un outil au service d’une certaine idée de l’identité nationale, soit comme un argument compétitif au service de la sacro-sainte croissance, mais jamais comme terreau de créations."

Le Pen : R.A.S.

— ANIMAUX —

L214 - Éthique et animaux

Mélenchon : "15.7/20, Un véritable intérêt pour la prise en compte des animaux. Agit pour les animaux"

Hamon : "14.7/20, penche pour les animaux"

Le Pen : "10.9/20, penche pour les animaux"

Macron : "7.1/20, penche contre les animaux"

Fillon : "4.1/20, agit contre les animaux

 


 

Présentation des ONG, médias, experts :

Greenpeace - ONG : Depuis plus de 45 ans, Greenpeace agit selon les principes de non-violence pour protéger l’environnement, la biodiversité et promouvoir la paix.

Amnesty International - ONG : Mouvement de plus de 7 millions de personnes qui se battent chaque jour et partout dans le monde pour promouvoir et faire respecter l’ensemble des droits humains inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme (1948).

Oxfam - ONG : Association membre d'un réseau de 18 organisations de solidarité internationale qui coopèrent depuis 30 ans, dans plus de 90 pays, pour trouver des solutions durables à la pauvreté, aux injustices et aux inégalités.

ActionAid - ONG : Active depuis 40 ans sur les problématiques de solidarité internationale (sauvegarde des terres, respect des droits, amélioration des conditions de vie).

CCFD-Terre solidaire - ONG : Mobilisée contre la faim dans la monde, active depuis 50 ans. A reçu le label Grande Cause Nationale et a le statut de consultant auprès du Conseil économique et social des Nations unies.

Secours catholique - ONG : Actif depuis 70 ans, regroupe 67 000 bénévoles et près de 1000 salariés qui agissent contre la pauvreté et en faveur de la solidarité, en France et dans le monde.

Action contre la faim - ONG : Créée en 1979, Action contre la Faim (ACF) est une organisation non gouvernementale internationale qui lutte contre la faim dans le monde

Care - ONG : Fondée en 1945. L'un des plus grands réseaux d'aide humanitaire au monde, apolitique et non confessionnel, qui lutte contre la pauvreté et défend l'accès aux droits fondamentaux.

Action Santé Mondiale - ONG : Fondée en 2001. Spécialisée dans le plaidoyer sur la santé mondiale, pour renforcer le soutien politique et financier sur ces questions auprès des décideurs français et européens.

Avocats du barreau de Paris : l'ordre des avocats a lancé un appel au candidat nommé "le pacte justice"

L214 éthique et animaux - asso : Association fondée il y a 10 ans qui se bat pour l'amélioration des conditions d'élevage, de transport, de pêche et d'abattage des animaux.

National Geographic - média : Magazine consacré à la diffusion de la connaissance géographique de la Terre

Profession spectacle - média : journal des métiers du spectacle et de la culture

Groupe de sept experts spécialistes de la santé publique : Gérard Dubois, professeur de santé publique ; Irène Frachon, pneumologue ; Claude Got, professeur honoraire de médecine ; Serge Hercberg, professeur de nutrition ; Catherine Hill, épidémiologiste ; Albert Hirsch, professeur honoraire de médecine ; et Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière

The Conversation : The Conversation France est un média en ligne d'information et d'analyse de l'actualité indépendant, qui publie des articles grand public écrits par les chercheurs et les universitaires.

Journal du Geek : site web indépendant, fondé par un blogueur en 2004, qui traite de toutes les questions du numérique et qui compte aujourd'hui 200.000 visites quotidiennes

Slate : Entreprise indépendante contrôlée par ses fondateurs, qui a pour ambition de devenir l'un des principaux lieux en France d'analyses et de débats dans les domaines politiques, économiques, sociaux, technologiques et culturels. 

 

( ceci est tiré du Blog Médiapart, j’ai supprimé les liens donnés pour raccourcir le texte mais pourrai les fournir en commentaires si vous le souhaitez)

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.59/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • Robert Lavigue Robert Lavigue 20 avril 18:34

    Les zanimaux, les parasites culturels, les multiculturalistes, le National Geographic, les baveux et les geeks votent Mélenchon !

    Ben... C’est pas gagné !


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 21 avril 13:57
      @Robert Lavigue

      Article très incomplet, on n’y trouve aucune mention des «  assoces » où milite Chalot smiley

    • Alren Alren 20 avril 18:40

      Il n’y a pas photo sur le meilleur candidat pour toutes ces associations ! J’en suis surpris moi-même !


      • malitourne malitourne 20 avril 18:54

        Quel est le point de vue de ces ONG sur le Frexit ?


        • Jeekes Jeekes 20 avril 19:46

          @malitourne
           
          Combien de ces ONG financées par $oros (ou ses potes) ?


        • PiXels PiXels 21 avril 15:28

          @Jeekes
          .

          Soros pro Mélenchon... celle-là fallait l’oser !

        • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 20 avril 19:00

          D’un coté on nous explique que le programme de Mélenchon est participatif, qu’il intègre les demandes. Et voilà que de l’autre on nous dit : voyez, il propose exactement ce que l’on demande !

          C’est pas ça le problème de Melenchon. Le problème c’est de croire qu’il ne se cassera pas la tronche à la première marche de son tout changer

          Ne trouvant pas Varoufakis dans la liste des 100 économistes qui le soutiennent, je suis allé voir ce qu’il en pensait du Méluche. Et bien ce n’est pas glorieux !
          DiEM25 une organisation pro-démocratie pro-européenne dont il fait partie avec aussi Jullian Assange, quelque soit le mal que l’on pense, déclare :

          Any attempt to implement them will lead to the creation of a deep fault line separating the surplus from the deficit countries,along the river Rhine and the Alps,with the result of a massively accelerated crisis of extreme deflation in the North East and stagflation everywhere else.

          Toute tentative d’inplémentation conduira à des failles techtoniques entre les suplus...

          Varoufakis c’est le mec qui doit être d’accord avec vous si vous avez une chance de changer l’UE.

          Même pas besoin d’aller jusque là. Les cassages de tronche de monsieur tout changer, c’est l’histoire de sa vie (Maastricht...) et rien ne m’a convaincu qu’il a changé. Au contraire, le fait qu’il s’attaque à la 5ème et à absolument tout le reste, c’est pour moi un piège à con.


          • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 20 avril 19:04

            @La Voix De Ton Maître

            J’ai oublié le lien de DiEM25, mieux : je l’ai trouvé en français



          • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 21 avril 14:38

            @Fifi Brind_acier

            Macron était ministre de l’économie tout comme Varoufakis en 2015.

            Sinon vous pouvez faire l’effort de lire mon lien



            • eric 20 avril 19:24

              C’est exactement cela : le candidats des gens qui vivent d’abord de fonds publics, qui savent pourquoi ils doivent sourire d’un air entendu sur le jeu de mot FI -ɸ, et qui croient vraiment que les vrais travailleurs s’habillent comme le déguisement adopté par Mélenchon sur conseil de ses spécialistes marketing, depuis qu’il a compris que sa cible électorale avait laissé tombé la tenue des apparatchiks socialiste de province des 70stes. Du reste il s ’est même rasé.

              Plus encore que d’autre, la liste, ici montre à quel point l’électorat de Mélenchon est un électorat de la gamelle socialiste au sens large et plus particulièrement en ce qui le concerne, celle moyen de gamme.

              Il va pas y avoir ɸoto...

              D’autant que les reports de hollandistes lors d’un éventuel deuxième tour...Les bac plus 5 n’aiment pas frayer avec les bac plus 3 ou 4 dans les bénéficiaires de la dépense d’état.


              • Clocel Clocel 20 avril 21:47

                @eric

                La lettre PHI sert surtout à désigner le nombre d’or, « la divine proportion » pour certains et le signe du Malin, pour d’autres...

                « Que nul n’entre ici s’il n’est géomètre » .

                Ainsi se reconnaissait la secte platonicienne, singée bien plus tard par la Franc-maçonnerie, des exaltés aux mains potelées qui se dise descendant des bâtisseurs des cathédrales, un beau programme...

                Un clin d’œil à ses frères « spirituels » adeptes du Grand-œuvre.

                Le pentagone et le pentacle étaient déjà pris, dommage, pis là, cela aurait été un peu trop « voyant » pour le coup.

                Encore quelques jours et nous connaîtrons le nombre des cocus systématiques que compte ce pauvre pays...

                Le rôle de l’Histoire est à peu près le même que celui de la tinette pour le chat...


              • alinea alinea 20 avril 22:30

                @Clocel
                Vous voulez dire que l’on connaîtra le nombre d’inconscients ( sans conscience), d’ignorants et de salauds ?


              • Harry Stotte Harry Stotte 20 avril 19:49

                C’est touchant. Et utile !



                Les caves et les branques qui tombaient dans le piège des collectes, pourront plus dire : « On savait pas ! »

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 avril 19:51

                  Alinea ne s’est aperçu qu’il y avait 11 candidats et pas 5, quelle myopie !
                  J’espère que Dimanche, « le dégagisme » vanté par Mélenchon va fonctionner plein pot et nous débarrasser de gens qui sont dans la vie politique française depuis des dizaines d’années !

                  Alors, voilà la réponse de l’ UPR à Terre Solidaire, Oxfam et au Secours Catholique sur la solidarité .


                  • alinea alinea 20 avril 20:03

                    @Fifi Brind_acier
                    Vous avez noté que les auteurs s’en excusaient !


                  • alinea alinea 20 avril 20:05

                    @Fifi Brind_acier
                    Quelqu’un à l’UPR sait-il dire autre chose, que « c’est pas possible » ?


                  • malitourne malitourne 20 avril 20:11

                    @alinea
                    Ben a l’UPR, tu peux entendre facilement que le Frexit, c’est possible, en actionnant l’article 50. Que sortir de l’UE de manière légale et immédiate c’est possible. 


                  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 20 avril 20:24

                    @alinea

                    Quelqu’un à l’UPR sait-il dire autre chose, que « c’est pas possible » ?

                    Oui moi

                    Je suis d’accord avec vous : les gens de l’UPR, lancés et motivés par l’émergence de leur mouvement outrepassent désormais le débat par leur liens compulsifs.

                    Je vais recadrer leur c’est pas possible par commençons par quelque chose de modeste. En premier lieu, sauvons l’universalisme par le sauvetage de la sécurité sociale et des régimes de retraite et par extension des grands services publics à la française.
                    En second lieu : laissons les français décider de leur avenir en instituant les bases d’un vrai débat démocratique, idée par idée : Schengen, la nationalisation des banques... peu importe tant que le débat existe.

                    Melenchon propose un panier garni, par lequel, on est révolutionnaire ou on l’est pas. Ne pas procéder par étapes, c’est négliger la démocratie, négliger l’intelligence des gens et inévitablement imposer les résultats par la force.


                  • alinea alinea 20 avril 20:43

                    La Voix de Ton Maître
                    Un programme est un chemin, un voyage, que l’on dessine ensemble ; c’est ce qui a été fait ; après on marche, on voyage, on ne sait rien de ce à quoi nous devrons faire face, nous ne savons rien des chances, des alliances ou des bons heurs qui surviendront.
                    Il n’est pas question d’imposer quoique ce soit par la force ; sauf pour la fiscalité, les frontières et leurs taxes sociales et écologiques, le droit du travail,etc ; car il faut bien dire que certaines personnes, et certains comportements, ne font rien d’elles-mêmes.
                    Si la société devenait à l’image de la campagne de la FI, ce serait un réservoir d’initiatives, d’audaces, d’inventions, de courages et d’exécutions de tâches nécessaires ; et c’est bien ce que nous voudrions qu’elle devienne. Parce que ne croyez pas que Mélenchon était derrière tout et tous ! Mélenchon est le porte-parole, un porte-parole non dépourvu d’idées et de parole, mais une parmi les autres.


                  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 20 avril 20:59

                    @alinea

                    Nous ne divergeons donc que par la mise en oeuvre.


                  • alinea alinea 20 avril 21:00

                    @La Voix De Ton Maître
                    Voilà l’étude du programme de Asselineau, fait par Greenpeace :

                    https://www.greenpeace.fr/election-presidentielle-2017-francois-asselineau/


                  • malitourne malitourne 20 avril 21:06

                    @alinea
                    Greenpeace est contre le Frexit par conséquent... L’écologie avant les peuples, tout un programme....


                  • alinea alinea 20 avril 21:07

                    @La Voix De Ton Maître
                    C’est ce qu’il me semblait et que je n’arrêtais pas de dire, mais il y a sûrement plus que cela ; j’ai beaucoup écouté Asselineau, il passe toujours un long temps à démolir Mélenchon. ( sur une vidéo du jour, j’ai arrêté au bout de dix minutes parce qu’il ne parlait que de Mélenchon) ; je ne connais personne qui agisse de même à son encontre ! Il ne s’en rend pas compte, mais c’est ridicule et ce ridicule est perçu par tous !


                  • alinea alinea 20 avril 21:09

                    @Shawford
                    En tout cas il vit chez lui, dans son appartement du dixième !


                  • alinea alinea 20 avril 21:18

                    @La Voix De Ton Maître
                    Greenpeace est internationale !! elle n’a sûrement rien à foutre de la sortie de la France !
                    Et, le saviez-vous, sa lutte est écologique !!! on ne peut pas tout faire à fond dans la vie.
                    Enfin, votre com rehausse le niveau habituel de l’UPR !!


                  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 21 avril 06:32

                    @alinea

                    Voilà l’étude du programme de Asselineau, fait par Greenpeace

                    Bon, ma première réaction avant même de lire ce que Greenpeace a à dire c’est : mais c’est quoi le rapport ?
                    Le but de la démarche d’Asselineau, c’est de se redonner les moyens de décider, c’est tout. A mon avis la seule chose qui importe c’est l’indépendance monétaire sans laquelle on ne peut rien.
                    Il propose ensuite de débattre des idées (immigration, énergie... etc) une fois que l’on redevient maître à bord.

                    Bon après avoir lu le doc de Greenpeace, je me dis que c’est encore pire que ce que j’imaginais. Ils considèrent que ne pas se prononcer TOUT DE SUITE sur le nucléaire, c’est MAL. Soit ils n’ont pas compris la démarche, soit il font semblant de ne pas la comprendre... non ?
                    Ensuite ils font la fine bouche car l’UPR n’a pas inscrit dans le marbre qu’il faille être contre les pesticides. Point qui pourtant semble évident si l’on est contre le modèle d’agriculture hyper productiviste que l’UE impose de fait.
                    De plus Asselineau intègre la problématique sociale du petit agriculteur. Je dirai même plus : c’est par l’aspect social de la chose que sont révélés tous les maux et les dangers sanitaires.
                    Le goût qui me reste après la lecture du document, c’est que de toute façon c’est un complotiste, hein !

                    Asselineau propose une chose : que l’on ait a nouveau le choix.
                    Melenchon propose de tout changer à sa façon.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 avril 07:07

                    @alinea
                    L’ UPR sait qu’il est possible de sortir de l’ UE & de l’euro par l’article 50 !!
                    Ce qui n’est pas possible : changer les Traités européens , et faire une politique de Gauche en restant dans l’ UE ! Et encore moins de créer des emplois.


                    Exemple : la FI mise sur les industries de la mer.
                    Les salaires ouvriers sont de 160 euros en Roumanie et 2,47 $ par jour en Birmanie.

                    Sans sortie de l’UE, sans dévaluation du Franc, et sans protectionnisme, aucune entreprise française ne peut survivre à la concurrence de salaires 10 ou 20 fois inférieurs. Et encore moins créer des emplois.
                    La seule chose possible, c’est d’aller à Lourdes !


                  • alinea alinea 21 avril 10:30

                    @alinea
                    le commentaire ci-dessus a été mal adressé !! c’est à malitourne qu’il répondait !


                  • alinea alinea 21 avril 17:12

                    @alinea
                    Greenpeace regarde un programme !ne s’occupe pas du bonhomme ! Greenpeace œuvre contre le nucléaire et contre toute forme de pollution dans le nature !! Greenpeace se fout de l’article cinquante. En revanche, elle ne fait pas croire qu’elle parle au nom de tous !


                  • malitourne malitourne 22 avril 17:23

                    @alinea
                    Alors laissez Greepeace agir pour l’environnement et ne les mêlez pas à la campagne présidentielle...

                    En quoi Greenpeace serait une autorité morale pour juger du choix des citoyens français ?
                    Et j’écris ça, notez le bien, sans préjuger du niveau de vos commentaires à vous.

                  • alinea alinea 22 avril 20:18

                    @malitourne
                    Vous n’avez pas bien lu ! elle ne juge pas du choix des citoyens, elle regarde quel programme répond le mieux à ses attentes. de même pour les autres ONG.
                    J’ai donné cela pour ceux que ça intéresse, ça n’a pas mission à influencer qui que ce soit mais cela éclaire bien le centre d’intérêt prioritaire de nos candidats. Si le MEDEF avait émis ce genre d’analyse, on n’aurait pas les mêmes résultats, mais cela aurait été intéressant aussi.


                  • malitourne malitourne 22 avril 20:30

                    @alinea
                    Je lis bien. Elle ne juge pas le choix des citoyens mais elle émet un avis sur le programme des candidats à la présidentielle. Que Greenpeace s’occupe de l’Environnement c’est une chose, si elle émet des avis sur les programmes des candidats, elle fait de la politique, et en l’occurrence elle fait de l’ingérence dans la politique française.


                  • alinea alinea 22 avril 20:50

                    @malitourne
                    elle émet un avis sur l’aspect du programme qui la concerne ! tout le monde aurait pu y passer : les toubibs, les étudiants, les notaires, les artisans... !!!
                    mais les ONG ne sont pas tout à fait une corporation, mais un aspect humanitaire de notre vie en société.
                    Moi cela ne m’a pas choquée du tout, un programme est libre d’accès ;nous autres ici n’avons jamais, hélas, parlé des programmes, mais des bonshommes ; personnellement je le déplore !


                  • malitourne malitourne 22 avril 21:02

                    @alinea
                    Moi ça me choque. Que Greenpeace se batte pour la cause environnementale, c’est une chose, mais elle n’a pas pour vocation de dire aux citoyens français ce programme là mieux que celui là. En faisant ça, elle se mêle de politique française, donc elle perd sa neutralité d’ONG. 


                  • malitourne malitourne 22 avril 21:11

                    @alinea
                    En d’autres termes, ce n’est pas à Greenpeace de décider ce qui est bon ou pas pour la France sur le plan environnemental, c’est aux français d’en décider. Et ils sont assez grands pour le faire.


                  • alinea alinea 22 avril 21:45

                    @malitourne
                    C’est une évidence ! smiley


                  • kalachnikov kalachnikov 22 avril 22:02

                    @ alinea

                    ’nous autres ici n’avons jamais, hélas, parlé des programmes, mais des bonshommes ; personnellement je le déplore !’

                    Ta mauvaise foi est incroyable. Parce que non seulement les asselinistes ont démontré que tout programme hors sortie de l’ue relevait du voeu pieux mais en plus ont étudié le programme de la FI allant même dans le cas de certains à reconnaître que le programme de la FI était admirable.
                    Au fil des débats, quels griefs ont été tenus au sujet de la FI ? L’impossibilité de réaliser ce programme ; la personnalité suspecte du héraut que la FI a prétendûment choisie pour porter ce programme. Ce sont deux choses distinctes ; quand bien même on escamote le cas trouble Mélenchon, il n’en demeure pas moins qu’en l’état ce programme n’est pas réalisable.

                    Dans la vie, quand on veut se réaliser, il faut oser. Et se donner les moyens. Je veux accomplir telle chose, mes mains sont liées, je défais ces liens. Ah, mais non, on va demander la permission à Merkel.


                  • alinea alinea 22 avril 22:44

                    @kalachnikov
                    ce n’est pas parce que tu ne crois pas à la « tactique » de la FI via Mélenchon, qu’elle n’est pas possible ! cela se fera s’il est élu.
                    Pour qui vous prenez-vous de détenir LA vérité en politique ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès