Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > Et si maintenant on polluait les eaux arctiques ?

Et si maintenant on polluait les eaux arctiques ?

La fonte des glaces permet une opportunité inespérée pour l’industrie de la pollution internationale : contaminer l’eau et la banquise de la mer Arctique.

L’effondrement des glaces liées au réchauffement climatique permettra à moyen terme d’ouvrir de nouvelles voies maritimes entre l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Nord. Les enjeux financiers sont colossaux : par la mer Arctique, le trajet des bateaux de marchandises entre Osaka et Stockholm serait raccourci de 40%. Autant dire que pour des pays comme la Chine, qui pourrait tracer une route le long de la Russie pour atteindre l’Europe, ce raccourci permettrait d’économiser des millions de dollars.

Depuis quelques années, la Chine, drague de nombreux nordiques en proposant des investissements colossaux ou en rachetant des entreprises contre un soutien à un poste d’observateur permanent à la Conférence annuelle du Conseil de l'Arctique.

Le seul inconvénient dans l’ouverture de cette nouvelle voie est que l’intensification du commerce mondial aura très vite raison de la Mer Arctique. D’abord, car l’Arctique aiguise bien des appétits : cette zone pourrait représenter 20% des réserves pétrolières et gazières de la planète. On imagine les carnages écologiques que pourraient représenter ces futurs forages, avec leurs lots de fuites d’hydrocarbures et de déchets.

 Ensuite, car lorsque les glaces auront fondu, la marine marchande s’empressera de transformer la mer arctique débarrassées de ses glaces en voie rapide. Tout en gardant la mauvaise habitude de dégazer ses cuves dès qu’elle s’éloigne de terre.


Dans tous les cas, nettoyer une banquise souillée par le pétrole ou un autre produit toxique, c’est quelque chose que l’on ne sait tout simplement pas faire !

Par ailleurs, le Canada, peu connu pour ses affinités écologiques depuis qu’il est sortit du protocole de Kyoto, a jugé la menace suffisamment grave pour proposer à la communauté internationale d’interdire le déversement de bitume, de déchets d'hydrocarbure ou de tout autre type de détritus.
Ce serait plutôt rassurant, si la seule menace environnementale venait des activités situées dans l’Arctique. En réalité, même éloigné des activités humaines, les eaux arctiques ne sont plus considérées comme un sanctuaire environnemental.

Dès la fin des années 90, on a décelé dans les eaux glacées, des insecticides venus d’Asie, qui ont été vraisemblablement amenés par les courants atmosphériques. La présence de métaux lourds, comme le plomb et le mercure, qui affectent aussi la santé de la faune (phoques, baleines, etc.), menacent également sérieusement la pureté des eaux de l’hémisphère Nord.

Mais c’est bien sûr le réchauffement climatique, lié aux rejets de carbone de notre atmosphère qui menace le plus les glaces arctiques. Dans l’indifférence totale, le plus grand spécialiste environnemental de la zone Arctique, a prédit que la banquise pourrait disparaître totalement d’ici 2016 ! Pour le plus grand bonheur de l’industrie de la pollution internationale ?
 



Sur le même thème

Non, le dioxyde de carbone est incapable de diriger le climat
Connaissez-vous bien l'histoire du XXIe siècle ?
La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique »
Russie/Ukraine/Europe/Amérique : la guerre énergétique
Les soucoupes nazies, un éternel retour...


Réactions à cet article

  • Par Pierre (---.---.---.96) 30 avril 2013 19:00
    Pierre

    @ l’auteur,

    Votre article vient dans le prolongement de l’article que j’avais publié il y a deux mois (lien).

    Vous soulevez à juste titre le problème écologique que posera l’ouverture de cette nouvelle voie qui ne sera d’ailleurs pleinement opérationnelle qu’à partir de 2020 au plus tôt.

    Il concernera à ce moment entre 800 et 1000 navires par an qui longeront surtout les côtes russes. Le passage canadien entre les Îles du Nord étant moins prometteur.

    Cela n’est rien en comparaison du trafic maritime de la Manche ou du détroit de Malacca par exemple. (Tous les deux environ 70000 navires par an.)

    Les responsables des dégazages sauvages seront donc beaucoup plus faciles à identifier, d’autant plus que leurs navires ne seront jamais loin des côtes sibériennes et qu’il leur sera impossible de disparaître en s’en éloignant des côtes. De plus, ils seront précédés par des brises-glaces pendant 9 à 10 mois par an.

    La Russie fait actuellement un énorme effort pour dépolluer les sites abandonnés par l’Union soviétique. Je serais très étonné si elle tolérait la pollution de ses côtes par des navires de passage.

    La fonte totale des glaces que vous évoquez pour 2016 est une hypothèse plus que douteuse. Même si une voie directe à travers le milieu de l’océan Arctique devait s’ouvrir dans un avenir plus lointain, bien peu de navires s’y risqueraient à cause des risques de blocage loin des secours et vu aussi les coûts prohibitifs des assurances.

    Un des rôles du Conseil de l’Arctique que vous évoquez est justement de protéger l’écosystème arctique. Les pays riverains auront un rôle de gendarme dont ils ne se priveront pas.

    D’un point de vue commercial et vu sa puissance économique, la Chine est concernée par cette nouvelle voie maritime. Un rôle d’observateur au Conseil de l’Arctique est donc justifié.

    Ce qui me perturbe davantage est la quasi absence de l’Europe dans ce projet ainsi que la militarisation de l’Arctique par les États-Unis.

    • Par escoe (---.---.---.233) 2 mai 2013 11:42

      Un des rôles du Conseil de l’Arctique que vous évoquez est justement de protéger l’écosystème arctique. Les pays riverains auront un rôle de gendarme dont ils ne se priveront pas.


      Il faut être aussi con (ou menteur) que le vieux Rocard pour déclarer que l’arctique est une zone de non droit. Comme si le droit maritime international et les droits des nations riveraines ne s’appliquaient pas.
  • Par revenant (---.---.---.69) 30 avril 2013 21:23

    Les écolos ce sont fait rouler dans la farine par le lobby nucléaire...
    Ils ont réussis a créer une nouvelle « race d’idiots utiles » qui militent activement pour « sauver la planète...
    Au lieu de lutter contre les pollutions de toutes sortes qui empoisonne l’environnement, au lieu de défendre la biodiversité ; une armée de crétins se décrédibilise de plus en plus chaque jours en luttant contre le réchauffement climatique qui serait d’origine anthropique...
    C’est un coup bas que la planète reçoit, la worl company remercie chaleureusement tout ceux qui ont cru a cette fable...
    Pendant que vous luttiez contre des moulins à vent nous avons pu continuer a polluer allègrement la planète, tout cela financé en partie par vos impôts...
    Merci mille fois !
    Qui finance en France les recherches sur le climat ?
    Les scientifiques Français qui »milite« contre le réchauffement climatique ont fait »carrière« chez qui ?
    Je vous laisse chercher, un indice : Jean Jouzel.

    Quand les écolos auront le cul qui pèle de froid à cause du »réchauffement climatique« parce qu’il n’auront plus les moyens de se chauffer à cause des »taxes écolos" qu’ils payent, ils con prendront peut être un jour que...
    Ils l’ont dans l’... pour un petit moment...

    Les scientifiques russes disent période de refroidissement climatique à venir en raison de changements dans le soleil

    La banquise fond, on va tous mourir, vous pouvez le constater ici :

    Sea Ice page
  • Par revenant (---.---.---.69) 30 avril 2013 21:57

    Pour les curieux, une page sur le soleil :

    Solar page

    Une vidéo de la NASA, le soleil pendant trois ans en trois minutes, composé avec deux images par jour :

    NASA | SDO : Three Years of Sun in Three Minutes
  • Par cathy30 (---.---.---.250) 1er mai 2013 06:29
    cathy30

    Les réchauffistes commencent vraiment à me fatiguer. Dans le grand Nord, les températures n’ont jamais été aussi basses depuis quelques années, mais il ne faut pas confondre météo et climat (joke).

    Nous allons à moyen terme et surement très prochainement mourrir de froid l’hiver, faute de pouvoir payer notre facture d’énergie tellement le prix sera élevé.

    • Par amipb (---.---.---.23) 1er mai 2013 19:00
      amipb

      Les scientifiques observent un changement climatique global, ils ne font pas uniquement des mesures dans votre région.

      De plus, leurs observations ne sont pas motivées par la volonté d’accréditer ou de disqualifier une théorie, mais de comprendre ce qu’il se passe.

      Et ce qu’il se passe, c’est bien un réchauffement et un dérèglement globaux.

      Croire que toutes les fumées et gaz que nous envoyons dans l’atmosphère n’ont absolument aucun impact tient de la pensée magique, l’atmosphère n’étant pas infinie.

    • Par cathy30 (---.---.---.9) 2 mai 2013 10:47
      cathy30

      Tout d’abord, il y a vraiment un dérèglement climatique. Là dessus pas de problème. Mais il est lié à la pollution, la déforestation, etc. Je ne parle pas de MA région puisque je cite le grand Nord. Il y a des solutions alternatives aux énergies, est-ce qu’elles sont développées, non ?

      Et notre mode vie, effectivement ne peux pas continuer comme ça, mais il faudrait nous proposer des alternatives légales, autres que des éoliennes et panneaux solaires. En disant cela je pense aux villes. Les éoliennes sur terre sont nuisibles, gourmandes en énergie et les panneaux solaires produisent du permafrost sous la maison sans compter le risque d’incendie et très polluants pour sa fabrication. Je sais que l’on construit des maisons très peu énergivores, mais nous en sommes qu’au début. Alors que la propagande du réchauffement climatique nous est distribuée chaque jour depuis plus de 10 ans. Nous ne sommes que taxés pour cela.

    • Par Trashon (---.---.---.146) 2 mai 2013 13:26
      Trashon

      les panneaux solaires produisent du permafrost sous la maison

      Vous voulez bien m’expliquer ça ?

  • Par nemotyrannus (---.---.---.191) 1er mai 2013 08:53
    nemotyrannus

    Ce réchauffement à été constaté avant même d’avoir inventé des taxes à cause de ça !


    Vraiment ces conspirationnistes commencent à me fatiguer.
  • Par Jean-Paul Foscarvel (---.---.---.125) 1er mai 2013 12:35
    Jean-Paul Foscarvel

    La folie de l’homme est telle que tant qu’une catastrophe ne le touche pas directement (et encore !), il ne la croit pas possible.

    Et la folie du système est tant qu’il peut faire de l’argent, y compris en fabriquant sa tombe, il le fera.

    Les deux combinés donnent l’état actuel du monde.

  • Par escoe (---.---.---.233) 2 mai 2013 11:37

    Dès la fin des années 90, on a décelé dans les eaux glacées, des insecticides venus d’Asie, qui ont été vraisemblablement amenés par les courants atmosphériques.


    Il semble vous avoir totalement échappé que les fleuves sibériens s’écoulent vers l’arctique. Vous croyez vraiment qu’on utilise pas de pesticides en Russie ou dans les pays limitrophes ?
    • Par nemotyrannus (---.---.---.78) 2 mai 2013 14:59
      nemotyrannus
      Oui.

      On retrouve des pesticides à travers la chaîne alimentaire depuis les poissons et le plancton jusqu’aux humains.
      Les inuits sont particulièrement frappés par ce mal .

      En dans les eaux Arctiques il y a des caissons d’armement , des tonneaux chimiques et radioactif ainsi que 3 sous marins atomiques soviétiques qui reposent sur le fond.
      C’est pas si propre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires