• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Faisons cesser la destruction massive de familles d’enfants (...)

Faisons cesser la destruction massive de familles d’enfants différents, handicapés, par l’Aide Sociale à l’Enfance

Lettre du Collectif EgaliTED vers les ministères impliqués dans le fonctionnement et les dysfonctionnements de l'Aide Sociale à l'Enfance, en particulier vis à vis des familles avec enfants handicapés.

L'Aveuglement de l'ASE

Copyright Glory, avec la permission de l'auteur.

 

 

Collectif EgaliTED

col.egalited@gmail.com

www.egalited.org

 

                         à

                                   M. Manuel Vals

                                   Premier Ministre 

                                   Madame Christiane Taubira.

                                   Garde des Sceaux

                                   Madame Marisol Touraine

                                   Ministre de la Santé

                                    Madame Ségolène Neuville

                                   Secrétaire d’Etat Chargée des Personnes Handicapées

                                   Monsieur Jacques Toubon

                                   Défenseur des droits 

  

Mesdames, Messieurs,

 Le collectif EgaliTED rassemble près de 2800 familles et associations touchées par l’autisme. Nous travaillons depuis plusieurs années pour l’inclusion scolaire et sociale des autistes, la mise en oeuvre des meilleures pratiques fondées sur les preuves scientifiques, et la défense de leurs droits.

 Le collectif EgaliTED vous écrit pour vous demander de l’aide. Aidez-nous à faire cesser la destruction massive de familles d'enfants différents, handicapés, par l'Aide Sociale à l'Enfance.

 Le phénomène n’est pas nouveau. Il est documenté d’abord par le travail d’associations militantes sur le sujet par exemple Violette-Justice (Rapport_Violette), mais aussi par l’IGAS qui a nommé un chargé de mission sur le sujet (Rapport_IGAS) et qui admet qu'en France, la moitié des placement d’enfants « pourraient être évités » (68000_Drames_familiaux), mais que des progrès en la matière demanderont ... 25 ans ... L’action dans l’immobilisme.

 Car en France 136 000 enfants sont placés par an, en Italie, de population équivalente, 30 000 seulement (Sources : ONED chiffres de 2011 et SOS Village d’enfants). Pourtant on enregistre typiquement deux fois moins de décès d’enfants par maltraitance en Italie, qu’en France (Décès enfants_Italie, Décès_enfants_France).

 Vendredi dernier, encore, une mère de trois enfants vient de recevoir une décision de placement, suite à une procédure de l’ASE.

 L’ASE et le pédopsychiatre nommé par la justice reprochent à cette mère de mener une démarche diagnostique pour comprendre les difficultés de ses enfants, qu’elle pense être porteurs d’une forme de Trouble du Spectre Autistique. L’intuition de la mère se trouve confirmée par des diagnostics préliminaires, en cours d’approfondissement, établis par un pédopsychiatre en libéral.

 Le pédopsychiatre référent du tribunal, lui, affirme que les troubles des enfants seraient induits par la mère, un cas de « Münchhausen par procuration » selon lui. Ce diagnostic, qualifié par la justice anglaise de :

 « l'une des aberrations judiciaires probablement les plus graves de l'histoire » (Aberration_Judiciaire), est largement remis en cause par la communauté internationale.

Il est pourtant encore très souvent posé en France sur des familles avec autisme, par des pédopsychiatres de déformation psychanalytique. En effet le dogme des psychanalystes reste encore aujourd’hui, que l’autisme serait causé par une mauvaise relation mère-enfants, ceci malgré les résultats de la science dûment validés par la HAS et l’ANESM. Le rapport de l’IGAS note ainsi : « A l’évidence, l’efficacité de la politique française de santé mentale est ici posée ».

 La décision « de justice » retire à la mère ses trois enfants, et les place, on ne sait pas où, probablement séparément. La mère ne disposera que d’un droit de visite de 1 heure par quinzaine, supervisé, les grands-parents maternels, n’auront aucun droit de visite.

 Le tribunal, à la demande de l’ASE impose un arrêt de tous les traitements en cours, pourtant prescrits par médecin, et l’arrêt du soutien scolaire par AVS des enfants, pourtant notifié par la MDPH.

 On imagine sans peine les conséquences sur la santé des enfants et sur celle de la mère.

 Aussi, la procédure de diagnostic en cours des enfants sera arrêtée. Les mesures d’éducation adaptées jugées indispensables par la MDPH, suspendues.

 Il est inacceptable que des familles soient broyées par ce système, qui s'attaque de préférence aux plus faibles, mères isolées, familles étrangères, socialement défavorisées,…..

 Il est tout aussi inacceptable qu'on prive d'accès au diagnostic des familles, qu'on utilise des diagnostics erronés pour les détruire, sans voie de recours.

 Il est temps de rappeler que les enfants ont Droit à un diagnostic, Droit à une éducation adaptée, Droit à une vie en famille, que les familles devraient avoir un Droit d'accès aux documents opposés à leur encontre et un Droit à avoir des débats contradictoires sur les dossiers les concernant.

 Il est temps que ces excès, graves, cessent. Nous avons trop de cas de signalements infondés, Laisser perdurer une telle situation est inadmissible. De plus agir vigoureusement serait un début de réponse aux rudes injonctions (§9 et §12) du Comité des droits de l’Enfants de l’ONU, daté du 22 Juin dernier : Injonctions_ONU.

 Aussi nous vous demandons, Madame, Monsieur le Ministre, de mener une action vigoureuse auprès de vos juges pour enfants et de vos équipes ASE pour

  • Que les décisions de placement soient prises sur la base de faits concrets et bien établis, et non sur la parole de praticiens dogmatiques et notoirement discrédités par la science.
  • Qu'avant jugement, les personnes porteuses de troubles mentaux aient la possibilité, le droit de disposer d’un diagnostic clair et conforme à la CIM 10 et de l’éducation adaptée correspondante, en famille.
  • Que la procédure de jugement contradictoire s’applique aussi lors ces jugements.

 Nous vous remercions pour votre aide. Nous serons à votre disposition pour échanger sur ces faits, dès que vous le proposerez.

 Veuillez agréer, Mesdames, Messieurs les Ministres, Monsieur le Défenseur des Droits nos plus respectueuses salutations

Le collectif EgaliTED

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  •  
    L’ex-France est une vielle fille devenue stérile qui élève les enfants des autres ...
    Et bobo, le pantalon baissé, ne pense qu’à se branler dans le caddie.
     
    « En dissolvant les nationalités, l’économie libérale fit de son mieux pour généraliser l’hostilité, pour convertir l’humanité en une horde de bêtes féroces – les concurrents sont-ils autre chose ? – qui se dévorent mutuellement parce que les intérêts de chacun sont égaux à ceux de tous les autres. Après ce travail préliminaire, il ne restait plus à l’économie libérale qu’un pas à faire pour atteindre son but : il lui fallait encore dissoudre la famille »
    ’Esquisse d’une critique de l’économie politique’ Engels


    • chanel 10 août 2015 11:34

      Enfin, le scandale éclate.

      Enfin, en haut-lieu nous avons une chance d’être écoutés.
      Enfin, la vérité éclate sur l’obscurantisme de trop nombreux pédopsychiatres institutionnels, voire « experts », sur l’incompétence et la toute-puissance des travailleurs sociaux, sur l’ineptie que constitue la délégation de la « Protection de l’Enfance » à des services départementaux incompétents sous la coupe d’élus encore plus incompétents. 

      Cette affaire tragique doit être la dernière. Le jugement doit être annulé de quelle que manière que ce soit immédiatement. La famille doit obtenir réparation pour les souffrances et le harcèlement subis depuis des années. Les coupables doivent être sanctionnés. 

      • bourrico 7 10 août 2015 11:39

        Les échos que je peux en avoir de l’intérieur me font penser que vous n’avez pas toutes les cartes en mains.


        Enfin, un fait divers, ou un cas particulier, ne constitue pas et ne constituera jamais une quelconque démonstration.


        • Nominoe 10 août 2015 11:42

          @bourrico 7
          Si vous avez lu notre lettre, vous comprendriez que ce n’est pas un cas particulier, mais bien une tendance lourde, déjà largement documentée par l’IGAS, les associations, etc.....
          Lisez notre lettre SVP


        • bourrico 7 10 août 2015 11:47

          @Nominoe

          Je parle des contraintes et du fonctionnement interne de l’ASE.

        • chanel 10 août 2015 12:05

          @bourrico 7

          si vous avez les échos « de l’intérieur », vous avez effectivement le son de cloche d’une poignée d’incompétents.

          D’autres ont les échos de l’avocate et de l’association qui a vu aussi les choses de très près....

          Si vous êtes proche du dossier, vous pouvez expliquer pourquoi la mère n’a jamais eu accès au rapport de l’ASE, ce qui est un déni du code de procédure civile. Vous pouvez expliquer pourquoi le juge n’a lu aucun rapport ni témoignage favorables à la mère ? Vous pouvez expliquer pourquoi « l’experte » désignée par le juge dit exactement le contraire d’une experte régionale de l’autisme qui a vu les trois enfants ? 

        • Nominoe 10 août 2015 12:14

          @bourrico 7
          Il faudrait alors être plus explicite, si vous voulez aider la cause.......


        • chanel 10 août 2015 12:05

          si vous avez les échos « de l’intérieur », vous avez effectivement le son de cloche d’une poignée d’incompétents.

          D’autres ont les échos de l’avocate et de l’association qui a vu aussi les choses de très près....

          Si vous êtes proche du dossier, vous pouvez expliquer pourquoi la mère n’a jamais eu accès au rapport de l’ASE, ce qui est un déni du code de procédure civile. Vous pouvez expliquer pourquoi le juge n’a lu aucun rapport ni témoignage favorables à la mère ? Vous pouvez expliquer pourquoi « l’experte » désignée par le juge dit exactement le contraire d’une experte régionale de l’autisme qui a vu les trois enfants ? 

          • bourrico 7 10 août 2015 12:06

            @chanel

            si vous avez les échos « de l’intérieur », vous avez effectivement le son de cloche d’une poignée d’incompétents.


            Bon ben ça s’arrête la, vous pouvez aller vous faire empapaouter.

          • bourrico 7 10 août 2015 12:08

            @chanel

            Si vous êtes proche du dossier


            J’ai dit ça quand ? ou ?
            Nulle part !

            Bref, vous commencez à me prêter des choses , à en exiger d’autres, bref, je n’irai pas plus loin.

          • chanel 10 août 2015 12:10

            @bourrico 7


            parfait : quand on la ramène et qu’on est incapable de répondre à des questions, y plus ka ....

          • bourrico 7 10 août 2015 12:18

            @chanel

            Ma réponse est adaptée au ton et aux termes que tu as utilisé.

            T’es pas content ? je t’ai déjà dit ce que tu pouvais aller faire.

          • Epistoliere 10 août 2015 14:35

            Bravo et merci pour nos enfants.

            Une maman passée par là...


            • mamanloan 10 août 2015 17:07

              il est temps que le massacre des enfants autistes et de leurs famille par ses soi disant protecteurs de l’enfance prennent fin !! Bravo a vous pour ce travail et ce texte qui résume ce scandale qui perdure dans le mépris total !! le gouvernement doit prendre ses responsabilités et arrêter sa politique de l’autruche dès qu’il s’agit de l’aide sociale a l’enfance !!


              • EntraideTSA 10 août 2015 17:29

                @bourrico 7 vous ne savez pas lire et ne savez même lus ce que vous dites,c’est vous qui insinuez être proche du dossier =>

                « Les échos que je peux en avoir de l’intérieur me font penser que vous n’avez pas toutes les cartes en mains. »

                Chanel ne reprenez donc que ce que vous avanciez.
                Sinon on voit que vous ne réalisez pas à quel point cette affaire reflète que trop ce que subissent de nombreuses familles depuis des années.
                Les cartes en mains oh en France certains font bcp de dégâts par incompétencd et non respect des des réglementations il suffit d’enfants autistes d’un parent faisant des démarches logiques et justifiées et un tout un système incompétent donc sous l’argument de précaution de protéger les enfants.
                Ces gens là agissent comme des robots sans formation,sans respecter les recommandations de la HAS sans humanité ni recul et hop une famille détruite injustement une de plus.
                Ce ne sont pas des cartes il n’y a rien de caché pas de complexité dans cette affaire c’est très simple en fait trop simple mais le poids immense d’un statut d’une institution ignorante peut être aveugle et sourde.

                • fyblie 10 août 2015 17:58

                  Il faut que ce massacre cesse ! Espérons que les politiques seront à l écoute !


                  • zygzornifle zygzornifle 10 août 2015 18:57

                    @fyblie
                     

                    N’attendez pas la solution de vos problèmes des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la cause (Alain Madelin) ....


                  • zygzornifle zygzornifle 10 août 2015 18:54

                    les « sans dents illettrés de la France du bas au RSA » n’ont pas besoin d’êtres handicapés pour subir une destruction massive ....... quand on n’a pas ou très peu de pognon on le subit, nos gouvernements de droite comme de gauche président l’équarrissage de toutes ces familles .....


                    • babadjinew babadjinew 10 août 2015 20:15

                      Tiens quelques un osent de nouveau s’attaquer a la chasse gardée des TS (travailleurs sociaux).... Bon courage, surtout si cela ce construit autour d’un handicap spécifique......

                      Nous vivons dans un triste pays, ou l’argent coulant à flot dans le secteur des travailleur sociaux (si, si, même si ils râlent tous sont pas à plaindre) ceux ci font tout pour garder leur gagne pain : Leur public !!!!!

                      Bref en élargissant de manière vaste cette univers clos, dont il est vrai personnes ne veut vraiment savoir comment cela fonctionne nous avons :

                      Les parasites du RSA : 20 ans que l’augmentation est continuelle, avec des mic mac à tous les niveaux de la prise en charge. (AS, Educ, entreprise d’insertions, flicage......)

                      Idem niveau ASS

                      Idem niveau prise en charge du 4eim age

                      Idem dans la protection de l’enfance

                      Idem bien évidement dans le monde du handicap......

                      Alors petit conseil pour avancer unissez vous et faites exploser cette marmite infecte qui permet à trop de personnes de vivre sur le dos de la détresse humaine, et ce sur des générations !!!! (Dans certaines institutions en France nous en sommes déjà à la 4eim génération de personne sous le joug des parasite)

                      Wake Up
                        


                      • chantecler chantecler 11 août 2015 09:40

                        Ah l’autisme !
                        Quelle magnifique cause...
                        Le lobby s’enracine .


                        • Vipère Vipère 11 août 2015 13:27

                          Exellente decision du tribunal !


                          • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 11 août 2015 20:43

                            Vipère, tu ne donnes aucun argument. Aussi, si tu n’as rien à dire, tu te tais.
                            Personnellement, je n’ai pas de compétences particulières, mais je connais la Charte des Droits des Enfants qui établit que les enfants ont le droit de vivre en famille, sauf cas très particuliers. Par conséquent, il devrait être très difficile de « casser » une famille et le juge qui le déciderait devrait apporter de très nombreuses justifications qui ne soient pas réfutés par d’autres magistrats ou experts. La décision commune, de base, devrait être de laisser les enfants au sein de leur famille.


                            • Vipère Vipère 11 août 2015 21:26

                              "Le pédopsychiatre référent du tribunal, lui, affirme que les troubles des enfants seraient induits par la mère, un cas de « Münchhausen par procuration » selon lui.

                              Le trouble psychiatrique, gravissime de la mère justifie un placement des enfants, dès lors qu’une contre expertise psychiatrique n’a pas démontré le contraire.

                              Faut-il attendre le drame pour agir ?


                              • Nominoe 12 août 2015 00:31

                                @Vipère
                                Une contre expertise, rédigée par le psychiatre responsable du centre de ressource autisme du département a été présenté au juge, qui a décidé de l’ignorer.......
                                C’est une décision très grave.


                              • Ruut Ruut 12 août 2015 07:20

                                Détruire la famille deviens une Norme en France.
                                Triste évolution...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès