Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fillon autorise le tir à balle réelle sur les manifestants

Fillon autorise le tir à balle réelle sur les manifestants

Un decret publié discrètement par je Journal Officiel le 1er juillet ajoute à la liste des armes utilisables par les forces de l'ordre une arme de guerre : Fusil à répétition de précision calibre 7.61 x 51 mm. Son nom ? ULTIMAT RATIO.

C'est en toute discrétion et sans un mot dans les médias mainstream que François Fillon et Claude Guéant ont apporté un changement non négligeable à la politique de maintien de l'ordre en France.


Le décret ajoute à la liste des armes dont la loi autorise l'utilisation dans le cadre du maintien de l'ordre une arme destinée aux tireurs d'élite.

Oubliez les grenades lacrymogènes, balles en caouchouc (dites "défensives") etc.

Oubliez les gadgets, comme le Taser qui ont défrayé la chronique à leur apparition car leur non létalité était sujette à caution.
 

Ces débats sémantiques et querelles de médecins légistes sont dépassées.

La liste publiée par le JO le 1er juillet dernier introduit en effet une arme qu'il n'est pas possible de ne pas qualifier de létale : c'est un fusil de guerre tirant des munitions réelles : 

http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270


A l'article 3 on peut lire :

En application du V de l'article R.431-3 du code pénal (...) est susceptible d'etre utilisée pour le maintien de l'ordre public, à titre de riposte en cas d'ouverture de feu sur les représentants de la force publique, celle mentionnée ci-après :
Fusil à répétition de précision de calibre 7,62x51mm et ses munitions

Ce type de fusil n'est pas inconnu, le GIGN en dispose déjà et l'a baptisé Ultimat Ratio, d'après la devise que Louis XIV faisait graver sur ses canons : ULTIMAT RATIO REGUM, l'armument ultime des rois.

Il faut croire que notre mini-roi redoute de se trouver rapidement à cours d'arguments...


Moyenne des avis sur cet article :  3.94/5   (109 votes)




Réagissez à l'article

149 réactions à cet article    


  • quatrepoux 13 août 2011 15:44

    et la suite


    L’armée Française est prête à intervenir sur le territoire national

    Share107

    inShare

    0digg

    Par AFP

    L’armée peut légalement engager 10.000 soldats sur le sol français en cas de crise majeure. Pour certains, l’Etat se prépare à une guerre dans les cités.


    En cas de crise majeure, l’armée peut engager 10.000 hommes sur le territoire national, selon une instruction interministérielle rendue publique au moment où sort un livre dont l’auteur assure que « l’Etat prépare la guerre dans les cités françaises« .


    L’existence de ce texte, daté du 3 mai 2010, et dont l’ouvrage ne fait pas spécifiquement mention, est révélée dans le dernier numéro d’Armées d’aujourd’hui, une des publications officielles du ministère de la Défense.


    Cette instruction a été rédigée, avec le concours des ministères de l’Intérieur et de la Défense, par le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN). Ce service du Premier ministre a confirmé à l’AFP l’existence de ce texte en précisant qu’il était classifié « confidentiel défense ».


    Le SGDSN est notamment chargé de la planification des plans de réponses aux crises : plan Vigipirate et ceux de la famille « Pirate » (Piratair, Pirate-mer, NRBC …).


    En cas de crise, cette instruction, qui découle du Livre blanc (2008) énumérant les priorités stratégiques de la France pour les quinze années à venir, fixe ainsi le « contrat opérationnel 10.000 hommes » que les armées doivent pouvoir déployer en quelques jours.


    Interrogé par Armées d’aujourd’hui, le préfet François Lucas, alors directeur de la protection et de la sécurité de l’Etat au SGDSN, a défini une crise majeure comme «  un évènement – pandémie, attaque terroriste, catastrophe, crise d’ordre public – dont la gravité et la portée conduisent les autorités gouvernementales à activer le dispositif interministériel de crise ».


    Les trois armées (terre, air, mer) interviennent déjà lors de catastrophes naturelles (inondations, tempêtes …) pour épauler les services de secours civils, pour assurer en permanence la « police du ciel », les missions de l’Etat en mer ou renforcer, depuis la fin des années 90, les effectifs de police et de gendarmerie dans le cadre de Vigipirate.


    Dans « Opérations banlieues, comment l’Etat prépare la guerre urbaine dans les cités françaises » (éditions La Découverte, jeudi dans les librairies), Hacène Belmessous, présenté comme « journaliste et chercheur indépendant  », est beaucoup plus direct. L’auteur assure notamment que les opérations de rénovation urbaine visent à faciliter les interventions policières, voire militaires, à venir dans les quartiers difficiles.


    Selon lui, le « contrat 10.000 hommes  », dont il dit avoir eu connaissance au mois de juin sans pour autant citer le texte du 3 mai, vise « un seul territoire qui absorbe l’entière attention de Nicolas Sarkozy depuis les émeutes de l’automne 2005 : les +quartiers sensibles+ ».


    Dans ce livre brûlot, l’auteur va jusqu’à dénoncer une « inquiétante dérive vers la préparation d’une guerre totale contre les +territoires perdus de la République+ ».


    A l’appui de ses affirmations, il cite une étude confiée, après les émeutes de 2005, à la société privée Eurocrise par la Délégation aux affaires stratégiques (Das) du ministère de la Défense. Selon lui, cette étude, qui s’appuie sur l’analyse de la crise des banlieues de 2005, souligne que « l’idée du caractère quasi inéluctable d’un engagement des forces terrestres sur le territoire national dans des circonstances exceptionnelles semble gagner du terrain ».

    Note de l’auteur


    Comme aux Etats-Unis où l’Habeas Corpus, qui interdisait l’emploi de troupes américaines sur le sol national, a opportunément été levé, la France atlanto/sioniste de Nicolas Narkozy a choisi le chemin de l’affrontement contre son propre peuple. En se préparant à mobiliser l’armée contre la nation qu’elle est sensée protéger, la France vise surtout la sauvegarde du régime au détriment de tout le reste.


    Mais ces dispositions sont surtout prises en amont en prévision de crises beaucoup plus importantes qui permettront d’imposer un pouvoir total et absolu. Entre les pseudos menaces terroristes, les menaces beaucoup plus réélles des marchés financiers et leur nuisance, les conséquences de la guerre climatique…. Les raisons futures d’utiliser l’armée contre le peuple ne manquent pas…

    Sources


    http://www.mediapart.fr/club/blog/petitrobert/121010/l-armee-prete-intervenir-sur-le-sol-francais


    http://www.jovanovic.com/blog.htm


    http://fonzibrain.wordpress.com/2010/10/08/%C2%AB-letat-se-prepare-a-une-guerre-dans-les-cites-%C2%BB/


    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/10/07/97001-20101007FILWWW00398-crise-10000-soldats-mobilisables.php


    • quatrepoux 13 août 2011 15:55

      Non seulement les coupables de la crise financière de 2008 continuent à se vautrer dans leurs palais dorés et dans leurs yachts en toute impunité, mais ils en ont remis une couche.

      Mais si les victimes des plans d’austérité descendent dans la rue comme à Athènes ou Londres, au moindres dérapages, les coups pleuvront, eux ne bénéficieront d’aucune clémence.


      • pjf971 13 août 2011 16:19

        El Hassad montre l’exemple ! Aucune pitié pour les pauvres, ces fauteurs de trouble !


        • Satournenkare 13 août 2011 17:49

          ce n’est qu une mise en conformité avec le traité de Lisbonne smiley


          • Aldous Aldous 13 août 2011 22:02

            Et un allignement sur la situation étasunienne.


          • Scual 14 août 2011 13:22

            Donc illégal et contre la volonté souveraine des Français...

            Bref ça fait partie des mesures dictatoriales prises par les forces du coup d’État dit « traité de Lisbonne » qui restera je l’espère dans la poubelle de l’histoire sous le nom « traitrise de Lisbonne ».

            En attendant ils sont peu à vouloir revenir sur le Traité de Lisbonne... et aucun à vouloir faire payer les traitres comme il se doit.

            On pourrait imaginer un parti proposant les réponses normales et mesurées (en tout cas dans un pays démocratique et souverain) à ce genre d’acte : Arrestation et procès pour tout député, sénateur, membre du gouvernement, membre du conseil constitutionnel et bien sur le Président lui même qui a approuvé ou voté le Traité de Lisbonne. Et bien sur annulation pure et simple de toutes les actions prises par ces forces illégitimes ainsi que toutes les lois ou décrets depuis leur coup d’État antidémocratique dirigé contre le peuple souverain.

            Franchement on peut pas faire pire dans le genre haute-trahison que de faire l’inverse du résultat d’un référendum. C’est le pire crime qu’un gouvernement puisse faire dans une démocratie.

            Je sais que ça fait genre type qui radote et qui n’a pas digéré ce Traité de Lisbonne, mais c’est pas le genre de truc qui se digère. On ne peut pas accepter de ne plus être dans une démocratie, de fait.


          • Aldous Aldous 13 août 2011 21:25

            Ha ben si c’est des balles à tête chercheuses programmées pour dézinguer la racaille ça change tout !

            Votre choix de photo en dit long sur votre obédience juluch.


          • anomail 13 août 2011 21:38

            Vos allégations sont très intéressantes, mais dans quel texte de loi les avez-vous lues avant de nous les rapporter ici ?

            Maintenant qu’est-ce qui empêche légalement les forces de ’passer les manifestants sur les retraites au Karcher’ ?

            Où est le garde-fou bon sang ?

            L’armée est censée défendre le pays contre les agressions extérieures, tandis que la police doit protéger les citoyens à l’intérieur des frontières.

            La limite entre les deux me semble de plus en plus floue, alors que la corrélation entre les coupes budgétaires sur les services publics et le déclenchement d’émeutes et de violences de masses semble se préciser.

            De là à penser que Monsieur le Premier Ministre veuille préparer un nouvel brillant exemple de la ’pédagogie’ dont l’actuel gouvernement a le secret, il n’y a qu’un pas...


          • Aldous Aldous 13 août 2011 21:59

            @ anomail

            L’armée est censée défendre le pays contre les agressions extérieures, tandis que la police doit protéger les citoyens à l’intérieur des frontières.

            Ce n’est plus le cas non plus aux USA depuis que des décrets présidentiels (on dit executive orders) autorisent le déploiement de l’armée à des fins de maintien de l’ordre dans le territoire des USA sous les ordres de la FEMA.

            Rappelons que les USA sont depuis 10 ans sous le régime de l’état d’urgence et que de ce fait la constitution est partiellement suspendue (et je ne parle pas des Patriot Acts)

            Nous nous acheminons vers des crises qui visent à faire s’effondrer les états nations.

            Ce coup d’état globaliste va révolter les gens, en particulier les démocrates et les patriotes, et la réponse sera très violente.


          • Croa Croa 13 août 2011 22:48

            à Juluch,

            Parce que tu crois qu’on te demandera ton avis sur les conditions d’emploi ?  smiley


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 13 août 2011 23:51

            « Un peuple qui sacrifie sa liberté pour plus de sécurité ne mérite ni l’un ni l’autre. »

            Benjamin Franklin.


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 août 2011 04:30

            @ Aldous


            « Se n’est pas les manifestants sur les retraites qui sont visés mais, les émeutiers issue de la racaille des cités... » La stratégie du pouvoir transparait. 

             L’immigration débridée qu’a encouragée l’État a crée une scission au sein des citoyens, une zizanie qui les jettent les uns contre les autres, laissant bien à l’abri la caste des exploiteurs. Tout sera fait pour encourager cette division et il est irréaliste de penser qu’elle se réglera rapidement pour permettre un front populaire commun. 

            Ce qui est possible, cependant, c’est que comprenant la manipulation, chaque individu fasse l’impasse sur cette animosité interraciale programmée, au moins le temps de mener a terme la lutte a finir contre les élites politiques et financières.



             PJCA

          • révolQé révolté 14 août 2011 15:24

            Ni racaille,ni émeutier,et mieux encore,ancien volontaire du 4ème Rima,et pourtant je n’hesiterais pas à exploser la tête avec les moyens qu’il convient si un bleu se met en travers de mon chemin quand le moment du grand big-bang sera venu...

            Eux sont armés ? Nous aussi....
            Eux savent se battre ? nous aussi...
            Eux c’est leur métier ? Nous c’est notre survie... !!!

            Good cop = dead cop...Shoot em’up... !!!


          • xedos9 xedos9 14 août 2011 15:41

            je rigolerais bien si un membre de votre famille prenais une balle ou grenade de guerre perdu ça vous ferais reflechir sans doute ..


          • Winston Smith 14 août 2011 18:17

            « C’est de l’émotif pur, de l’instinct, ce n’est en rien un acte raisonné, il suffit de songer aux conséquences sans fins de ce genre de comportement pour en saisir la vacuité. »


            Pas du tout : efface.


            « En ce qui concerne l’état et ses manquements, tu as tout à fait raison, il est sensé assurer un cadre de vie décent à ses citoyens, et non être à la solde d’on ne sait trop qui. »

            Pas du tout : l’Etat défend l’intérêt général, les citoyens on s’en fou, ils sont expendables comme on dit en anglais..

            Le But de l’Etat, c’est le PUISSANCE et la DOMINATION, rien d’autre. Il n’a pas le choix, de toute façon... Sauf à disparaître, emporté par la concurence...


          • Winston Smith 14 août 2011 18:41

            « l’Etat défend l’intérêt général

            Non plus, navré de te décevoir. »



            Bein si ; par Définition, quoiqu’il fasse l’Etat défend l’intérêt général. C’est objectif.

            AH AH AH AH AHAH !


            Cela dit, le privé aussi défend l’intérêt général. Du coup, il est certain qu’on est dans la panade conceptuelle !




          • himmelgien 14 août 2011 23:59

            @ Pierre JC Allard  : « ...l’État a crée une scission au sein des citoyens, une zizanie qui les jettent les uns contre les autres, laissant bien à l’abri la caste des exploiteurs... » Celà s’appelle la synergie actionnée par la synarchie !... C’est l’Art et la Manière d’économiser un « Service du Personnel » dans l’entreprise : s’il n’y a qu’un seul poste à pourvoir, il ne doit y avoir qu’une seule tête !... ( Les autres ...) 


          • himmelgien 15 août 2011 01:07

             Jusqu’à présent, seuls les flics étaient armés et en permanence !... Si cette situation est en train de changer , qui la fait changer ?... Le peuple a été historiquement désarmé par Bonaparte en 1800 !... Son désarmement réel peut être daté de la dissolution de la Garde Nationale, après les « désordres » de la Commune !...

             Depuis 1945, ce ne sont pas les citoyens qui sont armés ... sauf dans les romans policiers , où on trouve maints 6.35 dans les « sacs de dames » !!!... Maintenant, des vidéo circulent où l’on voient les flics braquer les jeunes des cités avec leurs flingues tandis que leurs collègues ramassent des gosses ( avec passage à tabac !) qu’ils viennent de renverser de leur scooter !!!... Désormais, ils pourront ouvrir le feu ( et liquider le vidéaste, à l’occasion ... ). 


          • Vent d'est Vent d’est 15 août 2011 11:16

            Juluch pense u vraiment que c’est pour tirer sur les racailles de banlieue ?

            Je pense pas... Les autorités leurs lèchent le cul aux racailles de cité, parcontrre quand il s’agit de bon petits français, ils s’en donnent à coeur joie, même si il ne s’agit d’un petit automobiliste qui vient de faire un excès de vitesse de 3km/h...

            Donc à partir de là, je te laisse deviner à quoi pourrait servir ces armes....


          • dom y loulou dom y loulou 15 août 2011 12:03

            aberrante sortie winston smith



            Si un Etat ne travaille plus pour ses citoyens il n’a, de fait, plus AUCUNE légitimité.


          • musk 15 août 2011 12:55

            cher Juluch,

            Ne perdez pas votre temps avec ces bobos dogmatiques... croyants mais non pratiquants ...
            combien de ces « lettrés » habitent dans nos cités ..où il convient de baisser la tête en pénétrant dans le hall de son immeuble ...signe de soumission aux bandes locales ... bien loin de la lutte des classes !

            Peut être qu’un jour, l’un de ces éminents penseurs se fera attraper par quelques uns de ces prédateurs ..« victimes de la société » (allocs divers, RMI, RSA, école gratuite) : au menu, on lui imposera tabassage en règle, saut à l’élastique (prendre son élan et shooter la tête de la victime à terre...) et plus si affinités !

            Nous verrons alors si la pratique suit la théorie ! ou si l’existence précède l’essence (celle qui sert pour C molotov) smiley - en attendant, qu’ils aillent donc défendre la démocratie en Syrie !

            Évidemment que le pouvoir se prépare à une « des émeutes banlieues » ... car ces tribus associables sont désormais passées à la vitesse supérieure ! contre la kalachnikov, il est donc prudent d’envisager, plutôt que le KARCHER, le calibre 7,61 x 51 mm !

            Cependant et pour conclure,
             en 2005, une certaine unité d’élite de l’armée est intervenue pour déloger la racaille (je ne parles pas des vrais jeunes ...) --- la plus part des habitants, ceux qui baissent la tête depuis trop longtemps, abandonnés par le pouvoir central, applaudissaient les militaires (discrètement car craignant ensuite des représailles ...)

            Aucun mort à déplorer ! et allégeances des « racailles » (qui soudains retrouvaient le sens de la démocratie en demandant un avocat !!!)

            Grenoble ... émeute : tir à balles réelles sur les forces de police : le tireur aurait pu se faire descendre 10 fois par les forces en place qui ont fait preuve d’un grand sang froid !
            Aucun mort à déclarer !

            Le jour ou ces cailleras - courageux mais pas téméraires - apprendront que désormais, ils risquent un « tir de riposte en cas d’ouverture de feux sur les représentants de l’ordre ... »  

            les ardeurs guerrières de ces « jeunes » s’émousseront rapidement

            Merci donc à l’auteur de ce post de médiatiser cet excellente initiative prise par M. FILLON ! à qui je serai tenté de préciser :

            « Pour éviter la guerre, vous avez choisi le déshonneur, ... vous aurez et la guerre ..et le déshonneur (Churchill à Chamb...)

            Je signe avec un clin d’œil  »le facho de service« ... pour éviter une page d’écriture de nos amis gardiens de la »bien bienpensance«   et ce, en réponse à mes »provocations«  ... tout en m’excusant par avance de ne pas épouser leur théorie ... même si parfois, je pense que le 7,61 x 51 pourrait également être utilisé (coups de semonce) sur certains spéculateurs
            .... qui à la place de la Kala ... manient les ventes à terme pour empiler des dollard comme d’autres empilent les écrans de TV ... même profil de prédateurs agissant différemment (ah je sens que je remonte dans l’esprit des »montagnards" 

             
             


          • Jean_R Jean_R 16 août 2011 01:28

            Faut croire que le pouvoir en place a sacrément les chocottes pour en arriver a préparer la rentrée de cette manière.


          • philonemo philonemo 8 décembre 2011 16:42

            Bravo, bravo, bravo ! Je soutiens à 200% 


          • Luxum Luxum 9 avril 2012 21:18

            « Celui qui sacrifie sa liberté pour sa sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre et finit par perdre les deux. »


            Benjamin Franklin





          • pastori 13 août 2011 20:00
            la droite sera toujours du coté de la force brutale , qui elle est toujours du coté du puissant et du riche.

            « ce (ne sont)n’est pas les manifestants sur les retraites qui sont visés » tu n’en sait rien . on en a vu d’autres".

            tu croit au père noël mon pauvre juluch. tu peut savoir qui nous gouvernera un jour ? demande aux syriens.
            si le pays tombe entre certaines mains, tout est possible. dans ce cas armée ou police tirerons sur qui on leur dira de tirer. sans états d’âmes à quelques exceptions près.

            mon père , résistant , a été pourchassé par des gendarmes français en tant que terroriste, avec le plus grand zèle !.
            jamais je ne ferai confiance à des militaires, leur cerveau est lavé. les bons ne sont pas en position de force pour influer sur leurs collègues.

            des manifestants pacifiques et républicains qu’on bourre de coups de pieds dans le ventre, tu veut voir des vidéos ? et le flic qui fait ça le fait par sadisme car ils n’ont jamais d’ordres de ce genre.

            c’est comme ça dans tous les pays.

            • anomail 13 août 2011 22:08

              Malheureusement j’ai peur que vous vous trompiez de cible.

              La ’racaille’ comme vous dites, ne se trouve peut-être pas du coté que vous pensez.

              1. Laisser la finance s’auto-réguler sur le dos des peuples.
              2. Soutenir le système à coup de milliards (en partie virtuels) puisés dans les fonds publics.
              3. Opérer des coupes budgétaires pour pouvoir continuer plus longtemps.
              4. Se préparer à contenir les effets de bord de cette politique désastreuse.

              Je vous passe la fermeture des frontières aux ressortissants des pays dont on soutient les dictatures en échange de l’aimable autorisation de piller les ressources naturelles.

              Ah le joli bunker Européen.

              J’ai honte.


            • Aldous Aldous 13 août 2011 22:28

              Mon pauvre juluh, la création et le contrôle de migrations massives de population ont été considérées dès les années 1970 comme des outils géostratégiques.

              Les USA avaient déjà une bonne expérience dans le domaine avec le déclenchement des ruées vers l’or qui avaient permis de peupler les territoires de l’est.

              L’immigration incontrôlée des années 1970 à nos jours, au prétexte de fournir une main d’oeuvre manquante, a surtout été une arme politique permettant de déstructurer la cohésion des nations européennes afin de préparer le terrain à un renoncement à l’état nation par la base, le renoncement par le sommet étant acquis grâce à la promotion de l’intégration européenne dans les élites.

              Aujourd’hui la peur du jeune de banlieue est exploitée pour dissimuler les restrictions des libertés fondamentales qui annoncent l’approche du basculement de souveraineté définitif vers la « gouvernance mondiale » dont l’UE n’est que le représentant continental.

              Aux USA c’était la peur du terrorisme qui a permit cela.

              Comme les peuples européens à qui on a donné la possibilité de voté ont montré leur méfiance vis à vis d’une constitution européenne, et que les élites ont consommé le divorce en passant en force, elles anticipent un passage de souveraineté définitif difficile, malgré le contrôle des médias, la politique de terreur économique.

              La stratégie du choc psychologique a des limites et les élites envisagent de devoir faire face à des soulèvement quand ils voudront nous imposer la gouvernance mondiale comme solution à tous les maux qu’ils génèrent à dessein.


            • Aldous Aldous 13 août 2011 22:55

              Les émeutes de 2005 et son cortège d’exactions ne doit plus se reproduire.

              Belle justification ! Abdiquons donc nos droits fondamentaux et laissons se mettre en place un régime policier numérique (comme les cartes d’identitées truffées de puces RFID).

              Au fait, combien de morts en 2005 ?


            • pastori 13 août 2011 23:10

              n’essaye pas de comprendre mon pauvre juluch, c’est trop compliqué pour toi.


              nous combattons tous les deux la racaille, la différence est que la mienne est celle qui affame, spécule, s’empiffre, rend l’homme esclave, et pas à l’échelle d’un quartier, mais dans le monde entier.
              cette racaille perdure parque de tous temps certaines de leurs propres victimes les soutiennent.
              cette racaille ne reculera jamais devant rien pour garder ses privilèges. lit ton histoire de France.

            • himmelgien 15 août 2011 01:17

              @ juluch : ces « racailles des banlieues » sont des indics de la police !... Quant aux « casseurs » et autres « racailles des manifs » , ce sont des flics déguisés , l’un d’entre-eux s’est encore fait prendre au x dernières manifs pour les retraites !...Ces faits sont notoires !... Alors, évitez de désinformer les autres, si vous êtes incapable de vous mentir à vous-même !...



            • CET EX SEMINARISTE EST DANGEREUX....AMI DE LA DROITE POPULAIRE

              IL EST PRET LUI AUSSI A S ALLIER ...AU FN.

              ILS ONT LES MEMES METHODES QUE BEN ALI...KHADAFI...ASSAD...tirer sur la foule

              comme ils ne peuvent faire une guerre...leurs amis les banquiers leur ont demandé de trouver d’autre méthodes efficaces


            • dom y loulou dom y loulou 15 août 2011 12:26

              juluch vous peinez à comprendre les « subtilités » de nos colons...


              la rage violente des plus démunis est EXACTEMENT ce qu’il faut aux rothschilds pour DETRUIRE toute la classe moyenne, coupable aux yeux des faux dieux sionistes , d’être propriétaire de quelques avoirs qui doivent être pillés pour le grand BIEN ABSOLU du grand massacre des humains en trop sur terre pour les faux dieux babyloniens appelés Bilderberg de nos jours et leur sublime solution finale qui règle tous leurs problèmes pensent-ils... vous tuer monsieur car vous êtes une chèvre en trop sur ce monde ont-ils décrété.

              et vous leur prêtez main forte au nom de la civilisation n’est-ce pas ? vos enfants seront très reconnaissants, vous verrez.

            • révolQé révolté 16 août 2011 12:48

              Domage de ne pouvoir donner QUE + 1 à votre réaction,elle mérite +100... !!!


            • senedo senedo 8 décembre 2011 14:59

              Eh, ça vous dirait de relire la seule partie de cet article qui n’est pas écrite avec une subjectivité flagrante, à savoir l’article de loi ?

              pour rappel :

              En application du V de l’article R.431-3 du code pénal (...) est susceptible d’etre utilisée pour le maintien de l’ordre public, à titre de riposte en cas d’ouverture de feu sur les représentants de la force publique, celle mentionnée ci-après :
              Fusil à répétition de précision de calibre 7,62x51mm et ses munitions

              au cas où, je vais vous en extraire la partie importante, et donc la seule qu’aucun de vous n’a jugé bon de lire : à titre de riposte en cas d’ouverture de feu sur les représentants de la force publique (soit dit en passant, je vous comprend, c’est la seule qui montre que les politiques ont un minimum de sens commun)

              Maintenant excusez moi, mais cela m’étonnerait que les policiers se fassent tirer dessus pendant les manifestations des retraites, et si on en est rendu la, franchement ce n’est pas la police qui me ferait le plus peur.

              Assis derrière vos écrans à cracher du venin sur les politique et la droite en particulier, je trouve cela bien facile. Rendez vous compte que de nos jour, la police dois faire face à des jeunes qui aujourd’hui, même sans aucune expérience et aucune relation a des groupes de grands banditisme, arrivent à mettre la main sur des kalachnikov (cf les événements récents, entre autre la bijouterie de Marseille)... comment voulez vous qu’ils aient la moindre chance ?

              Et pour couper court à tout propos discriminant et facile (car non, tout les militaires ne sont pas lobotomisés, et non, tout les policiers n’ont pas comme rêve de tirer dans une foule), je ne suis ni militaire, ni policier, ni membre ou sympathisant d’un mouvement politique de droite.


            • philonemo philonemo 8 décembre 2011 16:44

              Vous avez honte ? Mais cassez vous !!!!!!!!!!!


            • senedo senedo 8 décembre 2011 17:20

              bel esprit de discussion citoyenne, c’est quoi déjà le principe de ce site ?

              (ah et la dernière personne politique a avoir réagi de la sorte, c’etait n.sarkosy, je comprends pas pourquoi il a mangé aussi cher ce jour la)


            • Mor Aucon Mor Aucon 13 août 2011 20:03

              Encore une interprétation paranoïaque de la réalité. Voici l’analyse que fait un juriste ( Maître Eolas déjà cité dans quelques commentaires ) de ce décret : http://www.maitre-eolas.fr/post/201...

              La situation est déjà suffisamment tendue pour vouloir en rajouter avec des hallucinations apocalyptiques.

              D’autre part l’article avance une énorme connerie en reconnaissant dans la phrase, « Fusil à répétition de précision de calibre 7,62x51mm et ses munitions » une arme particulière. Ce calibre était l’ancien calibre OTAN et toutes les armes de précision le conserve ( ou supérieur comme le 12,7 ) car l’actuel 5,56 n’est pas adéquat pour le tir de précision à longue distance. En plus l’illustration montre un fusil automatique d’assaut en 5,56. Tout est dit, c’est un article pour faire peur. Rien à voir avec une quelconque réalité ni juridique, ni technologique.


              • Mor Aucon Mor Aucon 13 août 2011 20:41

                Vous participez à l’enfumage. Il n’y a de fait aucune mesure aditionnelle d’usage du feu réel énoncée dans ce décret. L’object du décret est : « Objet : liste des armes à feu susceptibles d’être utilisées, en fonction des situations, pour le maintien de l’ordre public. ».

                Depuis 1935, les forces de l’ordre ont la possibilité de faire usage d’armes à feu pour la résolution de troubles graves de l’ordre public. On peut s’en plaindre ou s’en féliciter mais ce décret n’en augmente pas l’usage. Surtout avec cette mention fusil à répétition en 7,62 x 51 qui est le calibre le plus courant des armes de tir de précision (FR F1, F2, etc...). Ça ressemble beaucoup plus à la réponse qu’aurait reçu celui qui aurait demandé : n’oublions pas les tireurs d’élite, quelles armes utilisent-ils ? Paf, on lui balance le calibre générique. J’ose à peine imaginer ce qui se serait dit si la liste avait mentionné une 12,7 montée sur un affût.


              • Aldous Aldous 13 août 2011 21:40

                Maitre Eolas peut bien souffler le froid et faire du vent, ce qui est dans le décret est vérifiable par tout citoyen ici :

                http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270

                Inutile de prétendre que ma présentation de la réalité est paranoïaque, je ne fait que citer ce que le décret dit explicitement à savoir que les forces de l’ordre peuvent utiliser un fusil à répétition de précision de calibre 7,62x51mm et ses munitions.

                La réalité est la réalité, elle n’est ni d’ordre paranoïaque ni susceptible de difficultés d’interprétation juridique et si elle fait peur ce n’est pas du fait des intentions qu’il y a derriere ce décret.

                Celui qui dit des conneries énormes c’est vous.

                Les fusils de précision sont destinés aux snipers. C’est assez inhabituel d’envisager de recourir à des snipers pour des missions de maintien de l’ordre.

                Quand à la différence de performance entre le calibre 6.56 et ceux de cette pétoire, c’est encore une belle connerie destinée à noyer le poisson...


              • Mor Aucon Mor Aucon 13 août 2011 22:17

                Justemment Aldous, tout le monde peut vérifier que le décret commence par : «  Objet : liste des armes à feu susceptibles d’être utilisées, en fonction des situations, pour le maintien de l’ordre public.  »

                Ce n’est donc pas un décret concernant l’usage des armes à feu qui est déjà autorisé aux forces de l’ordre, sinon une liste des armes susceptibles d’être utilisées.

                Les tireurs d’élite sont inhabituels dans les forces de l’ordre ? Ah bon ! Vous devez avoir raison et les GIGN, GIPN, etc.. n’existent que dans mes rêves. D’autre part, personne ne parle de pétoire et je vais vous dire ce que je pense directement puisque vous avez l’air de ne rien comprendre. En cas d’émeutes violentes mieux vaut avoir en face quelques tireurs sur les toits avec des FR en 7,56 x 51 que des rangs de gendarmes armés de FAMAS en 5,56 x 45. Il y aura moins de morts sur le tapis.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès