• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fillon le confirme, augmenter le temps de travail, c’est augmenter le (...)

Fillon le confirme, augmenter le temps de travail, c’est augmenter le chômage !

Fillon vient de cautionner (photo jointe) mon argumentaire sur l'augmentation massive du chômage si on passe de 35 à 40 heures

 

LR-PS et 35 heures, une fabrique de chômeurs ! mais dans quel but ?

Le programme socio-économique des gouvernants actuels et passés est impressionnant sous deux aspects :

- l’un consiste en des phrases chocs destinées à orienter l’opinion et à culpabiliser une frange de la population, voire à dresser une partie de celle-ci contre tel ou tel groupe (social, ethnique, religieux ...), sur ces points ils sont même d’une rare compétence ;

-l’autre se manifeste par l’absence de communication concrète et compréhensible sur les calculs effectués et susceptibles de faire comprendre et améliorer la situation socio-économique de notre pays, notamment en ce qui concerne la durée du temps de travail.

I/-Abordons d’abord cette fameuse histoire des 35 heures à partir du calcul et des mathématiques, comme si nous avions un devoir scolaire de type Cours Elémentaire.

Voici l’énoncé du problème :

„Vous êtes chef d’entreprise et avez 80 salariés, lesquels travaillent 35 heures par semaine. Votre carnet de commande est plein pour les 12 prochains mois sans espoir d’augmentation de la production.

 

Question 1 : Le gouvernement décide que désormais vos employés vont travailler 40 heures hebdomadaires. Quelle sera l’incidence sur le nombre de vos employés ?”

L’élève de CE2 va faire ce calcul :

-80 salariés * 35 heures hebdo = 2.800 heures de travail par semaine

2.800 heures divisées par 40 heures hebdo = 70 salariés

L’incidence sera que je vais licencier 10 employés, soit 12,5% de mon personnel

 

Question 2 : sachant que vos salariés vous coûtent en moyenne 2.000 euros mensuels toutes charges comprises, quel sera l’incidence sur votre bénéfice annuel ?

L’élève de CE2 va faire ce calcul :

2.000 euros * 10 salariés en moins = 20.000 euros * 12 mois = 240.000 euros

L’incidence sera de 240.000 euros en plus sur mon bénéfice annuel.

 

Question 3 : si on considère qu’en France le nombre de salariés est de 24.000.000 de personnes, combien y aura-t-il de chômeurs en plus, quel sera le bénéfice global annuel dégagé par les entreprises, et quelle sera la somme payée par la collectivité si toutes ces personnes, désormais au chômage, sont indemnisées à 70% de leur salaire brut, soit 1.500 euros en moyenne ?

L’élève de CE2 va faire ce calcul :

24.000.000 divisé par 100 et multiplié par 12,5 = 3.000.000 de chômeurs en plus

3.000.000 de personnes * 2.000 euros * 12 mois = 72.000.000.000 euros (72 milliards) de bénéfice global annuel dégagé par les entreprises

3.000.000 de personnes * 1.500 euros * 0,75 * 12 mois = 40.500.000.000 euros (40,5 milliards) à la charge de la collectivité.

L’incidence sera que les entreprises vont dégager au total 72 milliards d’euros de bénéfices et que l’état va devoir indemniser des chômeurs à hauteur de 40,5 milliards d’euros

Fin du devoir de mathématiques, le résultat est probant, l’état français n’a aucun intérêt à revenir aux 40 heures dans une économie en stagnation, par contre le MEDEF et Gattaz, ce nouveau Maître de Forges, oui !!!

 

II/-Continuons à partir des constats précédents en intégrant la démographie de la France :

Donc, passer de 35 à 40 heures hebdomadaires avec une économie sans récession ni croissance dégage (ou rapporte) 12,5 % de chômeurs en plus, en d’autres termes et à effectif constant de main-d’oeuvre cela signifie qu’il faudrait une augmentation de l’activité économique de 12,5% pour que le nombre de chômeurs découlant de cette mesure n’augmente pas ; c’est totalement irréaliste dans l’Union Européenne !

Or notre marché du travail, en matière de main d’oeuvre, est en constante croissance du fait du taux de natalité de notre pays, donc au chiffre précédent il convient d’ajouter 1,5% d’augmentation moyenne annuelle du volume de main-d’oeuvre (grosso-modo 300.000 personnes de plus chaque année).

12,5% + 1,5% cela fait 14% de croissance de l’activité économique, on atteint les taux records de la Chine des années 2000-2008. C’est pas gagné d’avance ! Mais ce n’est pas tout ...

III/-Ajoutons à nos calculs le recul de l’âge de départ en retraite :

Comme si cela ne suffisait pas nos „gouvernants” ont aussi décidé de prolonger la durée de cotisation, ce qui signifie concrètement que ceux proches de la retraite vont devoir rester à leurs postes, bloquant ainsi l’entrée des jeunes sur le marché du travail. Si un million d’employés devant partir restent une année de plus à leur poste, c’est donc les 300.000 jeunes arrivant sur le marché du travail qui resteront à la rue, plus 700.000 autres employés qui devront être licenciés. On est bien loin d’inverser la courbe du chômage grâce à la boite à outil du président le plus impopulaire de toute l’histoire de France !

Là encore il faut compenser cette situation par une croissance économique équivalente, on risque alors de devoir atteindre des pourcentages de croissance jamais vus, du style 16 à 18% ...

Cette mesure est d’ailleurs totalement absurde puisque le but officiel, prolonger la durée de cotisation pour rééquilibrer les caisses de retraite, renvoie sur l’Etat la charge des chômeurs en plus. Cela s’appelle déshabiller Pierre pour habiller Paul, plus clairement se tirer une balle dans le pied, voire dans les deux, puisque ces jeunes chômeurs devront travailler encore plus pour atteindre la durée souhaitée de cotisation. Le serpent se mord la queue !!! Le gouvernement et nos élus travaillent clairement contre les intérêts de notre pays !

Bien entendu le „politicien de carrière” n’est pas concerné par ces durées de cotisation, il ne connait pas le problème des annuités, il est entièrement à la charge de l’Etat, les retraites liées à ses différents mandats sont cumulables, bref la belle vie ! Hein môssieur Hollande .... vous allez percevoir combien par mois lors de votre départ officiel en retraite ? J’ai entendu parler de quelque chose de l’ordre de 30.000 euros mensuels ..

J’ai aussi entendu dire qu’un fonctionnaire à „Bruxelles” était dispensé de l’impôt et obtenait son droit à une retraite intégrale au bout de quinze années d’un dur labeur ..

J’ai aussi pu constater que les parlementaires européens touchaient la même somme indépendemment de leur pays d’origine, donc qu’ils étaient tous à „pied d’égalité”, y compris ceux provenant des pays ou le SMIC est misérable (Roumanie et Bulgarie, 170 euros nets mensuels) ; pourquoi ces SMIC ne sont pas aussi alignés entre les pays, sur le „mieux offrant” ? Si c’est possible pour les parlementaires, cela devrait aussi l’être pour les employés, non ??? Sauf que des gens sans foi ni loi, comme certains de nos représentants à Bruxelles, considèrent que le SMIC français est trop élevé !!!

Quand je vois ces sommes et ces taux, je suis un peu affolé .. aurai-je fait une erreur d’un ou deux „zéros”, d’une „virgule” ? Ai-je bien le niveau cours élémentaire ???

Et si je ne me suis pas ou très peu trompé, nos dirigeants sont-ils vraiment à leur place pour ne pas comprendre cela, ou bien le savent-ils mais comme ils se sont votés des pensions spéciales, des retaites cumulables, ils s’en „contre-fichent”, espérant que la culpabilisation des pauvres et des chômeurs, entretenue par une presse qui mérite de plus en plus son label de „Merdias”, fera que ces gens continueront à devoir gérer de plus en plus , et de plus en plus nombreux, leur précarité, leur marginalisation, et la honte ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 23 septembre 2016 17:20

    « nos dirigeants sont-ils vraiment à leur place pour ne pas comprendre cela, ou bien le savent-ils »


    Aucun doute, ils le savent parfaitement. 
    Et tout leur baratin n’est destiné qu’à enfumer toujours plus les sans dents... 


    • epicure 26 septembre 2016 15:49

      @Jeekes

      C’est sûr que dans le lot, il y en a qui savent pour qui ils roulent, c’est à dire les seuls vrais bénéficiaires de ces mesures, ceux qui vont empocher 72 milliards sur le dos des travailleurs.


    • taktak 23 septembre 2016 17:53

      72 milliards d’euros de profits pour l’oligarchie capitaliste.
      voila le but de l’augmentation du temps de travail.

      C’est la guerre au salaire impulsée par le MEDEF et son Union Européenne, que dénonce depuis maintenant bien longtemps le PRCF

      parceque ne nous leurrons pas, avec une union européenne qui organise le dumping social entre travailleurs français avec un salaire minimum la sécu et les 35h et les travailleurs des pays de l’Est sans retraite, sécu, droits du travail et avec un smic à moins de 300€, la guerre au salaire est pas prête de s’arréter.

      La question qu’on doit se poser et maintenant on fait quoi pour les arrêter ?

      Il faut s’organiser et s’unir pour briser les chaines de l’Union Européenne, pour faire place au travailleur et au produire en France

      C’est pour cela que j’ai rejoins le PRCF. Pourquoi pas vous ?


      • alinea alinea 23 septembre 2016 19:26

        C’est pas trop tôt !! smiley
        J’adore les chiffres quand ils parlent fort et clair ! super, merci !


        • Clocel Clocel 23 septembre 2016 19:34

          Que ne l’a-t-il fait durant son investiture notre ténébreux soutier du MEDEF ?


          • Spartacus Spartacus 23 septembre 2016 20:44

            Wahahahaha


            Zéro en économie !
            Faut il en rire ou en pleurer ? smiley

            On rit bien de voir des questions aussi ridicules tellement décalées.
            L’énoncée est a mourir de rire...

            L’ignorance de l’entreprise et la dynamique de l’offre relève de la franche rigolade.

            Elle existe ou l’entreprise au CA stable sur 12 mois ??????Au pays des bisounours ?
            Avec une production stable et linéaire ?????

            On aime aussi la confusion entre bénéfices et fond de roulement......

            Effectivement quand des fonctionnaires s’imaginent « chef d’entreprise » on comprend qu’ils croient en leurs conneries de 35H.

            Comment avec la réalité de l’échec des 35h et des « zéros emplois créés » ils n’ont encore rien compris ?
            Dramatique !

            Quand est ce qu’un gauchiste va comprendre qu’aucune heure travaillée n’équivaut pas à une autre ? 
            Que toutes les heures de tous les salariés du pays ne sont pas de la même rentabilité ?
            Que le passage au 35h n’a créé aucun emploiis et que les entreprises ont juste supprimé les heures les moins efficientes, sana embaucher personne et que cela a détruit de l’emploi ? 

            Que c’est le travail de uns qui amène le ruissellement pour le travail aux autres, et que la baisse de travail des uns taris la source du travail des autres ? 

            Que plus il y a des heures travaillées plus ces heures créent pour les autres des heures travaillées.

            Pauvre France. Ce pays est foutu quand on voit de tels raisonnements partagés par l’inculture économique de base....

            • Clocel Clocel 23 septembre 2016 21:03

              @Spartacus

              Z’avez oublié de nous parler de la main invisible mon bon Spartacus, dans ce type de raisonnement, elle manque cruellement !

              C’est de loin ma théorie préférée, loin devant le ruissellement salvateur ! smiley


            • mmbbb 24 septembre 2016 10:05

              @Spartacus Vous êtes tres gentil Spa mais vous oubliez ceci :le passage au 35 H a fortement augmente la rentabilite du travail meme dans l’administration. Par ailleurs il a y eut entre temps la revolution informatique et demain l’avènement des robots et de intelligence artificielle Le travail ne sera plus le meme et beaucoup d’emplois vont disparaitres La notion de travail sera completement a revoir Les politiques ne mettent pas ce sujet sur la table et comme le numerique nous prendrons le train en marche. Les 35 heures c’est deja du passe et nos politiques sont du passe Que ferez vous des voitures Renault si vous faites bossser vos ouvriers 40 h en sachant que le temps de construction d une voiture a drastiquement diminue Dans les annees 70 c’etait un ouvrier qui etait au marteau pilon pour emboutir la tole Desormais c’est un process industriel Les voitures seront empilies sur le parking et apres ? une compression a la Cesar . Mais il est vrai que ces 35 h ans ont ete mal negociees dans certains secteurs comme dans les hopitaux ou desormais certains employes cumulent des credits heures etc etc Quant a moi j’appartiens a une generation ou j’ai vu bosser les precedentes comme des forcenées. Tout ceci est tres gentil mais la vie avant tout. Il y des cas ou les personnes bossent sans compter et font peter la machine ( consultez les annales medicales, j’ai la mere d’une collegue ayant bosse a la chaine porte desormais un corset Son patron ne vient pas la voir alors qu elle est a la retraite etc etc Vous pouvez argumenter que le patron n’est pas la pour faire du social ) mais ces problemes la vous ne les evoquez jamais. "Que c’est le travail de uns qui amène le ruissellement pour le travail aux autres, et que la baisse de travail des uns taris la source du travail des autres ? " mais non tout est externalise il ne reste des fabrications de luxe et encore et desormais sur les chantiers par exemple ce sont des detaches .ou usines travaillant pour l’armement comme le RAFALE qui sont proteges Vos amis de Contrepoints le disent sans ambages ils sont absolument pour une immigration totale afin de casser l’etat nation. Articles parus l’annee derniere ou le moindre des paradoxes est la plupart de ces auteurs sont des professeurs donc ils sont tres forts pour cracher dans la soupe etatisee Mais il est vrai que ce pays est totalement bloque et qu Hollande a ete tres ingenieux Monter une boite en France est de la pure folie La c’est a votre credit


            • Spartacus Spartacus 24 septembre 2016 10:45

              @mmbbb
              Non les 35h ont généré des coûts indirects.

              C’est un élément important de l’absence de compétitivité des entreprises du pays.

              Le travail existera toujours, simplement il ne sera plus le même. 
              Les besoins de l’homme sont infinis.
              Quant on invente la perceuse, les visseurs à tournevis sont virés dans l’usine d’assemblage.
              La perceuse permet de faire plus de meubles moins cher et d’en faire plus. On embauche dans la fabrique de perceuses et dans les sous traitants car la baisse des prix entraine une demande plus forte.

              L’industrie a laissé place aux services, qui laissera place à l’économie immatérielle.
              Aujourd’hui 40% des nouveaux emplois sont dans l’économie immatérielle. Elle n’existait pas à votre époque.
              Dans tous les cas il faudra du monde. Votre vison est dépassée.


              Une entreprise, un individu n’a pas de frontière. Vous oui et votre shéma de réflexion oui. 
              Les disques ne se fabriquent plus dans l’usine d’a coté. On télécharge la musique de l’autre bout de la terre avec des musiques mondiales sur des serveurs taiwannais, avec des logiciels canadiens, de la musique jamaicaine.

              Votre shéma de vie est dépassé. Les systèmes sociaux archaïques basés sur l’emploi à vie et le salaire identique chaque mois est dépassé.

              Vous indiquez votre génération a subit un travail de forcené. Simplement parce qu’elle n’avait pas le choix. 

              L’avenir du travail sera un choix personnel en fonction de ses besoins. 

              Personnellement je travaille beaucoup moins qu’avant. 

              En plus j’y trouve plaisir. J’ai réalisé assez de cessions dans ma vie pour être plus pondéré qu’a d’autres époques. Le travail forcené je connais. Mais c’était mon choix. (je me suis mis à mon compte à 24 ans). il y a longtemps.

              Mais l’important c’est d’avoir le choix d’en faire plus ou moins. De travailler le nombre d’heures que l’on veut soi-même. 
              C’est plus votre monde. Ce sera des « UBER », etc.....Et les usines seront sans personnels. Cela n’empêchera pas qu’il y aura des emplois ailleurs.

            • Gérard Luçon Gérard Luçon 24 septembre 2016 11:34

              @Spartacus, manifestement vous avez du mal à suivre un simple énoncé de niveau cours élémentaire .... et extrapolez sans rien connaitre du sujet (les ouvriers français sont parmi les plus compétitifs de la planète) ni du parcours professionnel des gens ... Pour ma part après 23 ans de fonction publique j’ai travaillé 5 ans dans l’humanitaire puis le reste dans le privé 

              (et pas des sociétés de type 2 employés) .... j’ai créé Le Chèque Déjeuner Roumanie dont j’ai été DG, également Harbin Delaware Consulting Chine (dont j’ai été PDG et actionnaire), AG2R Fonds de Pension en Roumanie dont j’ai été Secrétaire Général ....

              Par ailleurs la diminution du temps de travail (idée de DSK) devait créer des emplois mais effectivement pratiquement rien n’a été créé, compensé par une augmentation de la rentabilité et des délocalisations .. déjà ....

              Enfin j’ai volontairement figé une situation pour qu’elle soit comprise, si on doit modifier l’énoncé alors évidemment les chiffres changent !

              Et tenez, une bonne nouvelle .... La Dacia Logan break ne sera plus faite en Roumanie, mais au Maroc ... créer dasn l’UE devient de moins en mins intéresant ...

            • Spartacus Spartacus 24 septembre 2016 13:55

              @Gérard Luçon

              Effectivement.
              Une grande expérience de marchés de connivence avec l’’état....

              La « productivité » de l’ouvrier Français est un argument bidon qui cache une erreur statistique ou 2 secteurs. L’aéronautique et le luxe a eux seuls faussent les statistiques.

              Si on enlève ces 2 secteurs du PIB, les 90% des français qui restent ont la productivité de l’escargot.

              Vous avez une Dacia Break ? 
              Et vous croyez que la Dacia montée au Maroc fera baisser la fabrication en Roumanie ou lui ouvrira des marchés pour les pièces fabriquées en Roumanie ?

            • gerard5567 24 septembre 2016 14:14

              @Spartacus
              Du grand n’importe quoi ! Une addition de vues de l’esprit que le mauvais usage de la langue française et l’absence de rigueur intellectuelle rendent encore plus indigestes.


            • Ben Schott 24 septembre 2016 14:23

              @Spartacus
               
              « La « productivité » de l’ouvrier Français est un argument bidon qui cache une erreur statistique ou 2 secteurs. L’aéronautique et le luxe a eux seuls faussent les statistiques. »
               
              « Si on enlève ces 2 secteurs du PIB, les 90% des français qui restent ont la productivité de l’escargot. »

               
              Je vous ai déjà démontré que c’était faux. Et vous continuez de confondre PIB et productivité. Il serait temps pour vous de comprendre les principes élémentaires de l’économie au lieu d’en parler à tort et à travers !
               


            • tozzzzz 24 septembre 2016 14:27

              @Ben Schott
              Il serait temps pour vous de comprendre les principes élémentaires de l’économie au lieu d’en parler à tort et à travers !


              j’ai ri !
               

            • Gérard Luçon Gérard Luçon 24 septembre 2016 17:04

              @Spartacus

              grande expérience des marchés avec l’état effectivement ... de connivence NON ! La connivence c’est la porte ouverte à 2 choses, le backshish et la dépendance ... je n’ai jamais arrosé personne ...

            • epicure 26 septembre 2016 15:58

              @Spartacus

              que de mensonges.

              Les 35h ont créé des emplois, plus de 300 000.

              Les travailleurs français ont l’un des taux de productivité les plus élevés, de l’ordre de 45€/h par employé.
              Les français battent les américains.


            • LOKERINO LOKERINO 23 septembre 2016 23:02

              l’auteur , votre belle démonstration va être réduite a néant dans la réponse a la question suivante

              Les 35 heures ont elles crée des emplois ? la pratique a complétement contredit la theorie ; Et c’est assez désespérants que vous ne reteniez aucune lecon de l’histoire et de cette expérimentation calamiteuse pour notre pays

              Qu’est-ce qui s’est passé réellement  ? :
              Dans les entreprise privé , cela s’est traduit essentiellement par un effort s de productivité .Les salariés a 35 heures ont fait peu ou prou la même prod en 4 heures de moins par semaine

              Dans le public , c’est la qualité du service qui a trinqué , il y a qu’a voir les horaires d’ouverture qui ont été réduit comme peau de chagrin et les délais de traitement des dossiers qui se sont spectaculairement allongés . deux exemples : jusqu’à 6 mois de traitement pour un dossier simple a la caf , pole emploi dorénavant déjà ouvert que 4,5 jours par semaine dorénavant fermé au public les après midi et ce dans l’indifférence générale y compris celle des syndicats ( a croire que le problème du chômage est réglé en France ..

              Ce que dit Fillon et qu’il faut réduire les effectifs de la fonction publique , faire travailler plus et mieux les agents et ainsi faire des économies sur les dépenses publique .Lesdites économies soulageant la fiscalité sur les entreprises, donc sur l’économie et parce conséquence la rendre plus compétitive ce qui se traduira positivement sur l’emploi 

              Vous pourrez me dire que ca ne marche pas , peut etre , je n’en sais rien et vous aussi d’ailleurs et pourquoi on n’en sait rien ? Par ce que en France c’est le seul truc que l’on a pas essayé .

              Je vous donne comme même un indice , une information qui a dut vous échapper , cela a ete fait dans presque tout les autres pays « occidentaux » et avec succes ! Jusqu’à des réussites spectaculaires


              • flourens flourens 24 septembre 2016 09:20

                @LOKERINO
                faux, les 35h on gréé des centaines de milliers d’emplois, alors que les 40 milliards refilés à Gattaz (avec un beau pin’s 1 million d’emplois) n’ont rien donné, le problème n’est pas dans le temps de travail mais dans le dumping social, ne pas le voir est idéologique


              • mmbbb 24 septembre 2016 10:37

                @LOKERINO " Ce que dit Fillon et qu’il faut réduire les effectifs de la fonction publique , faire travailler plus et mieux les agents et ainsi faire des économies sur les dépenses publique .Lesdites économies soulageant la fiscalité sur les entreprises, donc sur l’économie et parce conséquence la rendre plus compétitive ce qui se traduira positivement sur l’emploi " ceci est une question de confiance et ce n’est pas gagne


              • gerard5567 24 septembre 2016 14:23

                @LOKERINO
                Les 35 heures ayant créé des emplois, il faudrait corriger votre démonstration.

                Pour soulager la fiscalité des entreprises, n’oublions pas non plus de supprimer les aides que la puissance publique leur accorde généreusement..

                Quant à la qualité du service, elle se détériore tout autant dans le secteur privé (banques, assurances, secteur de l’alimentation, médecine, librairies...) comparativement à des temps plus anciens.


              • LOKERINO LOKERINO 24 septembre 2016 22:11

                Voir plus haut , l’auteur de l’article , monsieur Luçon , le dit lui même  :
                «  »par ailleurs la diminution du temps de travail (idée de DSK) devait créer des emplois mais effectivement pratiquement rien n’a été créé, compensé par une augmentation de la rentabilité et des délocalisations .. déjà«  »


              • straine straine 24 septembre 2016 00:33

                L’escroquerie des 35 Heures mis à mal par les heures sup suivi par le coup fatal des heures sup défiscalisées
                Revenus d’heures supplémentaires de 2007 à 2013 déclarés au fisc, je vous laisse imaginer le nombre de postes à temps plein
                http://minu.me/dxfs


                • Perceval Perceval 24 septembre 2016 07:56

                  Le vrai partage du travail ce sont les temps partiels

                  Dans la fonction publique le temps de travail est parfaitement symbolique, l’immense majorité des fonctionnaires (profs compris) réalise au mieux 30 h par semaine (et encore si on compte les heures de présence, pas les heures d’engagement).
                  Il était parfaitement absurdes de passer les fonctionnaires aux 35 heures (et les entreprises aussi) les hôpitaux ont par exemple été totalement désorganisés par les 35 heures (la semaine fait 196 heures pour les malades) et ce système dispendieux a entraîné une forte inflation des dépenses et une dégradation évidente de la qualité des soins.
                  Le travail dans le public comme dans le privé doit revenir à 40 heures et que ceux qui trouvent que c’est beaucoup prennent des temps partiels.
                  Le vrai partage du travail ce sont les temps partiels (comme en Allemagne)


                  • epicure 26 septembre 2016 16:00

                    @Perceval

                    les 40 heures c’est la régression à avant le front populaire.


                  • fred.foyn 24 septembre 2016 08:21
                    Pour réduire le chômage, une seule solution..le partage du travail, mais pour cela faut d’abord redevenir Français...avec des frontières et ne plus dépendre de Bruxelles !

                    • rocla+ rocla+ 24 septembre 2016 08:32

                      La preuve  ? 


                      En Suisse durée hebdomadaire du travail 44 heures pas de chômage .

                      France 35 heures , six millions de chômeurs  .

                       
                      Il lui faut quoi au gus comme autre  démonstration de sa bêtise  ?

                      • flourens flourens 24 septembre 2016 09:16

                        @rocla+
                        qu’est ce que tu fiches encore en France, et puis il faut aller plus loin, Bengladesh, 70h d’esclavage par semaine et zéro chomeur, ça donne envie


                      • Spartacus Spartacus 24 septembre 2016 09:53

                        @flourens

                        Au Bengladesh, avant l’arrivée des capitaux d’investissement des années 90-2000, le pays souffrait de famines terribles. Le temps de travail était pire, et c’était le pays le plus pauvre de la terre.

                        Aujourd’hui l’industrie permet à ce pays de subvenir au besoins primaires de la population. 
                        Une bourgeoisie c’est crée. 
                        Certes imparfaite, mais ils en ont soupé des années socialistes.....Qu’ils n’y reviendront pas.
                        Malheureusement les islamistes sont en train de détruire le capitalisme qui commence a sortir le pays de la misère....


                      • foufouille foufouille 24 septembre 2016 10:29

                        @rocla+
                        pas vraiment sauf sauf sur liberprofiteurs.net


                      • mmbbb 24 septembre 2016 10:34

                        @rocla+ les Suisses ont une autre mentalite et la Suisse est un pays souverain nous non Le code du travail Suisse n’a que quelques feuilles nous le notre l’ eapisseur d’une bible puiqu il faut tout consigner par les aricles reglementaires Quant a la France, j’ai assez d’experience pour conclure ainsi vulgairement il n’ y a pas de confiance reciproque et c’est le premier qui bande qui encule l’autre. C’est notre mentalite Des petits patrons peu scrupuleux cela existe et j’en ai connu Vous qui êtes artisan ne nous faites pas croire que dans votre profession il y a des patrons pas tres courtois J’ai passe mon enfance a la campagne certains patrons artisans sont des veaux J’ai une collegue dont sa fille est inspectrice du travail il faut arreter de ne pas vouloir voir une certaine realite Par ailleurs en France les investissements dans l outil industriel a ete neglige L ’elite dans les annees 1990 ne voulait plus d’industrie dans ce pays. De surcroit quoi qu il advienne, le patron recevra un parachute dore meme si sa gestion a ete mauvaise. Et a quoi bon bosser dans ce pays, il est vrai qu il vaut mieux etre assiste Spartaccus je le mettrai bien a bosser 45 heures sur un chantier ou sur une chaine de désossage de barbaque . 


                      • rocla+ rocla+ 24 septembre 2016 18:54

                        @mmbbb


                        C ’est vrai , il suffit d’ être patron pour avoir un parachute doré . 

                        La raison pour laquelle tous les salariés se jettent à leur compte  smiley

                        Ensuite ils deviennent des veaux  ... smiley 

                      • Jean Keim Jean Keim 24 septembre 2016 08:54

                        Puisqu’on en est à faire des calculs simples et de bon sens, et que les premiers rudiments de calcul ont été fait pour répartir des denrées alimentaires, pourquoi au lieu de parler temps de travail et salaire, ne parle-t-on pas de partage du travail et répartition des richesses produites, 


                        • Spartacus Spartacus 24 septembre 2016 10:13

                          @Jean Keim


                          Simplement parce que le travail et la richesse sont des flux dynamiques à valeur inconstante.
                          On ne partage pas des flux. 

                          Parce que les idées simplistes se bornent à voir que le visible de court terme, mais font abstraction des conséquences invisibles qui rendent le social anti-social. 

                          En partageant le travail des uns, tu supprime le socle du travail des autres. 
                          Plus un pays est au travail, plus le travail est disponible. Va en Suisse, en Allemagne.
                          Donc tu réduit le périmètre du travail disponible en croyant le partager. Les 35h n’ont jamais rien créé. 

                          En partageant le profit des uns tu supprime la source de profit des autres. C’est là ou les gens sont les plus riches que les pauvres sont les plus riches. Va en Israel, va dans les pays du nord Europe.
                          Le plus pauvre des Suisses est plus riche que 70% des habitants de la planète.

                          Le boulanger ne fait pas du pain pour le plaisir. Mais pour le profit. 
                          Demande lui d’offrir un pain sur 2 au nom du partage. S’ensuivra inflation, réduction de l’offre, refus de créer la richesse et bien pire pour la société. 

                        • lala rhetorique lala rhetorique 24 septembre 2016 11:26

                          @Spartacus Pour avoir bossé 25 ans en interface Allemagne/France dans l’industrie, et avoir gardé encore pas mal de contacts avec les allemands dits du peuple, ledit peuple n’est pas du tout heureux. Il travaille pour pas grand chose et ne se glorifie pas des chiffres annoncés par journalistes et autres manipulateurs. Quant à la Suisse, pour avoir des amis là bas, vous devez sans doute parler du haut du panier, ou des suisses qui travaillent dans les banques, mais sûrement pas des « sans dents » qui existent chez eux aussi !


                        • Gérard Luçon Gérard Luçon 24 septembre 2016 11:39

                          @lala rhetorique

                          Allemagne : 7 millions de « petits boulots » payés à 500 euros mensuels, sans cotisations retraite ni sécurité sociale .... 

                          et en 2015 on ajoute 1,1 million de réfugiés dont 75% n’est pas en situation régulière

                        • Jean Keim Jean Keim 24 septembre 2016 12:06

                          @Spartacus
                          Ce que vous dites est logique et recevable mais dans un cadre consensuel.

                          Il existe des artisans qui font leur travail pour le plaisir et bien entendu ils espèrent en vivre et en vivre bien, ce qui est légitime.
                          De plus en plus de gens souhaitent vivre autrement et pas seulement les pauvres, la vie n’est pas uniquement un exercice économique, il s’agit d’une sensibilité différente, si on le ressent alors le travail prend un autre sens, il faut bien entendu une organisation de la vie civile mais actuellement, l’ordre instauré est aliénant et nuisible à l’environnement.

                        • Spartacus Spartacus 24 septembre 2016 14:05

                          @lala rhetorique

                          Et la matin à Strasbourg sur le pond, comment tu expliques cette masse qui passe de France à l’Allemagne et qui revient le soir ?

                          J’ai ma société de logistique en Allemagne (Bavière). En février lorsque j’y suis allé il y avait 2% de chômage
                          En Suisse la Vallée de Joux (frontalière de la France) à 6500 habitants, mais 8000 emplois industriels y travaillent. Pourquoi ?

                          Allemagne ou Suisse ne sont peut être pas le Paradis d’un certain point de vue. Mais en aucun un enfer comparable à l’inactivisme enseigné en religion de la France.

                        • Ben Schott 24 septembre 2016 14:15

                          @Spartacus
                           
                          « En février lorsque j’y suis allé »
                           
                          Vous vous tuez au travail, vous !
                           

                           


                        • epicure 26 septembre 2016 16:05

                          @Spartacus

                          oui c’est facile de faire 2% de chômage, en comptant dans les travailleurs des gens qui gagnent une misère.
                          Le chômage n’est pas la seule variable de comparaison sur la situation d’un pays.


                        • Ixxeff (---.---.59.167) 24 septembre 2016 10:31

                          L’élève de CE2 va faire ce calcul : 2.000 euros * 10 salariés en moins = 20.000 euros * 12 mois = 240.000 euros

                          Heu . . . il aurait peut-être fallu aller demander à un élève du CM2. Dans ce résonnement, 10 salariés en moins ne font aucun bénéfice en plus. Si j’ai bien compris (mais au CE2 on comprend pas tout) les heures devront continuer à être payées, mais aux 70 salariés restants. Donc, bénéfice zéro !

                          Je me trompe ?


                          • Voldomir Olmoranz Voldomir Olmoranz 24 septembre 2016 10:56

                            @Ixxeff
                            Je me faisais la même remarque.
                            Le patron ne fait aucun bénéfice : avant il payait 2800 heures de travail à 80 employés qui faisaient 35 par semaine ; après il payera 2800 heures de travail à 70 employés qui feront 40 heures par semaine.
                            Zéro bénéfice pour le patron sur les salaires payés à ses employés.


                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 24 septembre 2016 11:37

                            @Ixxeff

                            oui, vous vous trompez, le passage à 39 heures ne générera pas d’augmentation de salaire, et cela supprimera les heures sup.
                             Relisez l’énoncé

                          • Cangshu (---.---.18.201) 24 septembre 2016 11:47

                            @Ixxeff
                            L’auteur ne parle pas de salaire horaire mais de salaire mensuel.

                            Les 35h payées 2000 Eur deviennent 40h payées 2000 Eur.
                            Donc il y a bien 10 salariés x 2000 Eur x 12 mois en moins à payer.


                          • Voldomir Olmoranz Voldomir Olmoranz 24 septembre 2016 12:08

                            @Gérard Luçon
                            Dans votre énoncé vous dites que le gouvernement décide que les employés devront travailler 40 heures par semaine au lieu de 35 heures. Pour que votre calcul fonctionne, les employés devront donc travailler 5 heures de plus par semaine sans être payés pour ces 5 heures de travail. Forcément avec une obligation aussi caricaturale (travailler 20 heures de plus par mois, bénévolement), vous ne pouvez qu’aboutir à une augmentation (elle aussi caricaturale) des bénéfices pour les patrons...


                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 24 septembre 2016 12:33

                            @Voldomir Olmoranz

                            c’est le projet du gvnt et du parti de sarkozy .... augmenter le temps de travail et pas les salaires

                            N’oubliez par que moscovici a déclaré que le SMIC français est trop élevé de 300 euros

                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 24 septembre 2016 13:39

                            @Voldomir Olmoranz

                            à contrario .... le passage de 40 à 35 heures n’a pas généré de baisse de salaires, autant qu’il m’en souvienne ... juste (ou injuste) retour des choses ....

                          • Voldomir Olmoranz Voldomir Olmoranz 24 septembre 2016 13:50

                            @Gérard Luçon
                            Ce que vous chiffrez dans votre article c’est le projet de Sarkozy et du gouvernement ? Ah bon ?
                            Comme je le disais, la hausse des bénéfices que vous chiffrez, en passant de 80 employés à 70, et en leur faisant travailler 40 heures par semaine, ça correspond à une obligation pour les 70 employés restants de travailler au moins 20 heures de plus par mois, bénévolement, au profit de l’employeur.
                             
                            Où et quand le gouvernement ou Sarkozy, auraient indiqué que leur projet consistait à faire travailler les salariés des entreprises au moins 20 heures de plus par mois, bénévolement, çàd sans que l’employeur paye aux employés ces 20 heures de travail supplémentaires ?


                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 24 septembre 2016 17:08

                            @Voldomir Olmoranz

                            LRet PS ont les mêmes vues sur ce sujet .... et en plus cela ne me surprend pas !

                          • epicure 26 septembre 2016 16:07

                            @Gérard Luçon
                            clairement au PS, i y en a qui glissent du côté de la droite.
                            moscovici en fait parti, valls c’était connu depuis longtemps.


                          • lala rhetorique lala rhetorique 24 septembre 2016 11:22

                            Lorsque l’industrie a vendu ses installations avec commandes numériques, son argumentaire était justement le partage du temps de travail, mais c’était hier comme dit la pub ! Il n’y a pas cinquante solutions, soit on supprime totalement l’ancien système basé sur le travail salarié, les cotisations et la répartition, soit on partage le temps de travail ! Mais nous sommes loin de cette deuxième solution qui se mettra en place une fois que les oligarches auront fini de profiter à fond de la délocalisation de l’emploi, en courant toujours plus loin pour faire travailler à moindre coût des salariés ou prisonniers ou des enfants ! Et pendant ce temps là, les économies nationales et locales crèveront, car précarisation = pas d’argent = écroulement de l’économie ! Mais pendant ce temps là également, les oligarches et autres morpions s’en seront mis plein les poches !


                            • Nérée (---.---.107.91) 24 septembre 2016 11:27

                              Chaque fois que Fillon l’ouvre, c’est pour étaler son manque d’envergure ! Un homme qui est convaincu qu’un pays se gouverne avec une calculette, comme Hollande.Et le salaire horaire dans tout ça ? Si le PS se souciait de créer de l’emploi, on s’en serait déjà rendu compte et il ne signerait pas des arrangements pourris de libre échangisme ruinant nos producteurs.

                              C’est stupéfiant, cette histoire de pension votée par les bénéficiaires ? Comment croire ensuite que nous ne sommes encore en démocratie ? La cruche ex-concubine de Hollande avait déclaré qu’elle allait revoir ça,, mais maintenant c’est un sujet tabou.

                              La seule chose qu’a réussi Fillon, c’est de spolier les retraites du privé.


                              • Ixxeff (---.---.59.167) 24 septembre 2016 12:04

                                Donc, les heures travaillées au delà de 35 ne sont pas rémunérées ? J’ai toujours un peu de mal . . .


                                • ouam2 (---.---.41.186) 24 septembre 2016 12:40

                                  Completement exact.

                                  de plus avec l’automatisation (les robots), l’I A (systeme xperts), etc...

                                  il est évident qu plus cela ira, moins pour la meme production il y aura besoin de monde.

                                  Il se pose donc l’equation suivante :

                                  Pour occupper tout le monde,, il faut produire plus, ce qui implique sur une planete finie avec une pupulation mondiale galopante un saut direct dans le mur du malheur.

                                   

                                  Une des bases de solutionss (dans l’ordre)

                                  1) un arret total de l’immigration & des biens avec une gestion serieuse des frontières (*)

                                  2) une autodetermination complete du peuple (votations etc...)

                                  3) une reducton drastique du temps de travail, un recentrement vers l’education très élevé (r&d) pour enfin travailler sur le futur de notre planete.

                                   

                                  (*) parce qu’il nous est impossible de demander aux autres pays de suivre notre logique, et si nous l’obligions, nous deriverions vers une forme d’ingérance et/ou de totalistarisme de la pensée, alos que en fermant nos frontières, l’autre deviens par voie de fait responsable de ses agissements, et laisse un petit espoir d’une forme d’organisation des points 2 et 3, qui ne sera pas possible si tout est ouvert comme cela l’est actuellement.

                                  Mais le (pseudo) droit de l’hommiste ultra capitalista à la sauce fillon (ou hollande) se feront une joie de vous expliquer le la mondialisation heureuse avec l’intercompétition des peuples est le must le plus ultra...

                                  Pauvre planete, pauvre france, pauvres sans dents ...(qui subiront eux au bout la mondialisation malheureuse de plein fouet)

                                   

                                  ps : pour nérée, ci dessus. 

                                  « ...Comment croire ensuite que nous ne sommes encore en démocratie ? ... »

                                  nous n’avons jamais (ou presque) eté en démocratie, nous sommes en republique représentative (non révocable de surcroit), ce qui n’a absolument rien à voir.


                                  • Nérée (---.---.107.91) 24 septembre 2016 12:48

                                    Bon, et si on rétablissait carrément l’esclavage ? C’est un projet de filou pour faire baisser le taux horaire des employés.Pour le public, il y a au moins la sécurité de l’emploi, enfin pas pour les 500.000 victimes de cet abruti qui n’en a cure et pourra passer l’hivert au chaud dans son château. Mais pour le privé, la baisse du taux horaire va tiers-mondiser le pays. Et l’INSEE qui ne calcule même plus correctement ses indices !


                                    • Gérard Luçon Gérard Luçon 24 septembre 2016 13:37

                                      pour en revenir à la fameuse création d’emplois liée au passage à 35 heures, c’est sous Jospin et en 2000 il y a eu un « boom » de 600.000 emplois qui ont compensé pour moitié l’augmentation de la main d’oeuvre liée à la natalité, en 2001 on a eu +270.000 emploi (donc pas suffisant pour compenser l’arrivée de main d’oeuvre), en 2002 on a eu +160.000 emplois et en 2004 on a eu moins 60.000

                                      Total main d’oeuvre fin 1999 : 24.972.346 et total fin 2004 : 25.516.219 ... soit + 545.000 emplois créés en 5 années ....

                                      • epicure 26 septembre 2016 16:10

                                        @Gérard Luçon

                                        mais selon les tables de la loi du marché portée par spartacus, les 35h n’ont pas créé d’emploi.


                                      • alain-aaae (---.---.98.23) 24 septembre 2016 13:51

                                        excelent article mais que ses politiceins se souvienne qu a longwy certains on eu une corde autour du cou mais ne se sont jamais représenté.alors nous aussi on les fiches moi d autant j ai travaillé avec les services secrets j ai dans ma large famille un commissaire des gendarmes et d ancien agents nous savons ou ils habites et ou ils pourrait se cacher méme les binationaux


                                        • rocla+ rocla+ 24 septembre 2016 19:01

                                          Je sais pas si je l’ ai déjà dit sur ce fil , 


                                          En Suisse la durée hebdomadaire du travail est de 44 heures . 

                                          pratiquement pas de chômage . 

                                          En France 35 heures hebdomadaire ., 6 millions de chômeurs . 

                                          On peut donc conclure , d’ après la gauchisterie municipale d’ Agoravox qu’ en 
                                          Suisse  c ’est des cons , et qu’ en France on a la science infuse ... smiley

                                          Vive le chômage Français  ...il est plus joli que le plein emploi Suisse .

                                          Agoravox est mon journal préféré , la gauchiste perd un oïl oeil et il 
                                          est au chômage ... smiley

                                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 25 septembre 2016 18:44

                                            @rocla+

                                            ne pas oublier qu’en France notre emblème est le coq, seul animal capable de chanter quand il a les deux pieds dans le purin ... 

                                            quand j’étais gamin j’ai habité Pontarlier, on partait en Suisse faire le plein de la Traction car c’était très nettement moins cher

                                            depuis nos dirigeants on fait le reste, entre incompétence et laxisme ...


                                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 26 septembre 2016 06:05

                                            @sampiero

                                            quelle belle déduction .... vous devriez faire de la politique !

                                          • rocla+ rocla+ 24 septembre 2016 19:20

                                            @Gérard Luçon


                                            Comme c’ est gentil.... smiley

                                          • Doume65 25 septembre 2016 00:30

                                            Bonjour Docteur

                                            Mon petit fils est justement en CE2.

                                            Je lui ai soumis vos problèmes, il a séché. Dois-je le faire retourner en CE1 ou attendre la fin de l’année pour les lui soumettre à nouveau ?


                                            • Gérard Luçon Gérard Luçon 25 septembre 2016 05:20

                                              @Doume65

                                              La COTOREP n’a pas encoré été supprimée, hâtez-vous

                                            • biquet biquet 25 septembre 2016 09:36

                                              L’argument de Fillon ne tient pas compte de la réalité. La plupart des personnes de la fonction publique font déjà plus de 35 heures par semaine, dans ces conditions ne seront touchés que ceux qui font réellement 35 heures et parmi ces personnes il faut qu’il y en ait un certain nombre au même poste pour pouvoir répartir ces 4 heures supplémentaires. Autrement dit une argumentation de bazar propre à la campagne électorale.
                                              D’une manière générale, la diminution ou l’augmentation du temps de travail ne peut être effective qu’à partir d’un certains nombre de salariés au même poste ou équivalent. Or la France a une majorité de petites et moyennes entreprises ; bien que nous soyons passés aux 35 heures, le salarié français fait autant d’heures par semaine que le salarié allemand. Le calcul des emplois gagnés ou perdus selon que l’on travaille plus ou moins longtemps est à pondéré avec ce que j’ai dit plus haut.


                                              • Ixxeff (---.---.59.167) 25 septembre 2016 19:38

                                                Il est assez surréaliste que personne prône une évidence flagrante, c’est que seule la réduction du temps de travail (sans baisse de salaire bien entendu) libérera des emplois. Il n’y a pas de secret, la régulation, il n’y a que ça. La règle du marché est une véritable gangrène. Je retourne un instant au CE2 : 10 personnes qu’on oblige à bosser 46h/semaines = 110h de perdues pour les chômeurs = 3 temps complets. Et on ose me dire que ça fait baisser le chômage ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès