• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fraude fiscale et blanchiment : une routine

Fraude fiscale et blanchiment : une routine

Toutes les banques dites françaises ont des succursales au sein des « paradis fiscaux », des « places offshore » ou des espaces dits de « réglementation limitée ». La quasi totalité des entreprises d’une taille conséquente et d’activité « globale » disons, pour faire simple du CAC 40 et bien au delà, utilisent aussi ces mêmes places ; possèdent des sociétés écran à la périphérie des pays où elles investissent, et mettent en place des montages juridiques qui « noient » la responsabilité fiscale et pénale en créant des identités tout aussi multiples en délocalisant, via les sièges sociaux multiples de leurs sociétés multiples. Les banques et les entreprises ont par ailleurs des « intérêts croisés », et des participations aux conseils d’administration qui le sont autant. Les centres de compensation, situés dans des espaces de juridiction limitée permettent par ailleurs de faire communiquer les flots financiers, servent de garantie (elles aussi multiples) et permettent, par des transvasements d’actifs, des bilans toujours en équilibre, ou, si les places financières l’exigent des « profits » ou des « pertes » à volonté. Par ailleurs, le secteur financier offre à ses clients les plus aisés ces mêmes facilités, soit au niveau d’une participation privilégiée aux structures ci-dessus, soit à celui de leurs services extra territorialisés. Enfin, les paradis fiscaux, les ports francs, les places offshore et inshore-offshore proposent directement des produits, des participations et des services à ces mêmes « clients fortunés » par des publicités directes ou via les banques, les conseils juridiques ou des commerciaux. Tout un secteur juridique au sein de pratiquement tous les pays, n’est voué qu’à cela.

Ce fonctionnement, systémique et bien rôdé, constitue ce que communément on pourrait appeler « mécanisme de plus-value de la rente ». Que l’activité primaire soit commerciale, de service, agricole ou industrielle elle vise in fine cette « cuve commune » où les « profits primaires » échappent au fisc et profitent à des « loyers de l’argent » se situant bien au-delà d’une rentabilité « communément admise ». A travers le marché obligataire (qui est en soi une lessiveuse de milliers de milliards par le fait même que tout « appel obligataire » efface les identités précédentes des fonds), et toute une autre série de produits financiers dont les « one » ou « special purpose companies » des fonds dissimulés intègrent l’économie formelle via les besoins des dettes souveraines et du privé.

Ainsi, les notions même de blanchiment, de fraude fiscale, de spéculation sur les dettes des uns et des autres sont intimement liées. Et pour le dire plus clairement encore, quiconque fraude le fisc à travers les paradis fiscaux ou les places offshore ne planque pas simplement ses capitaux mais participe à la spirale de la dette et de ses bénéfices… 


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • chapoutier 4 avril 2013 12:04

    bonjour
    la fin de votre article résume 40 années de déréglementation en tout genre
    Et pour le dire plus clairement encore, quiconque fraude le fisc à travers les paradis fiscaux ou les places offshore ne planque pas simplement ses capitaux mais participe à la spirale de la dette et de ses bénéfices…


    • Aldous Aldous 4 avril 2013 12:17

      Si on suis la logique de ce qui c’est passé à Chypre, ou M. Toutlemonde s’est fait braquer au prétexte que quelques Russes blanchisse du fric, les déposants français devraient se faire du mouron...


      • Michel Koutouzis Michel Koutouzis 4 avril 2013 12:34

        Oui, pour Chypre c’est ça. Mais comme Chypre n’est qu’une boite aux lettres vouée à la réexpédition, c’est le commun des mortels qui est touché. Chypre étant dans la zone euro mais aussi membre de la zone commontwealth (comme Malte), en fait, l’argent des riches des banques chypriotes se trouve...à Londres 



      • wesson wesson 4 avril 2013 13:19

        bonjour Aldous,


        «  M. Toutlemonde s’est fait braquer au prétexte que quelques Russes blanchisse du fric »

        C’est même pire que cela. Les Russes - et les autres (car les russes c’était 20 milliards de dépôts sur 90) - ont pu retirer leur argent dès les premiers jours de la crise. Les succursales étrangères des banques chypriotes étant resté ouvertes pendant que sur l’île les gens faisaient la queue au distributeur pour retirer au maximum 120 euros. En pratique, il ne reste plus là bas que les dépôts des particuliers et entreprises chypriotes n’ayant pu organiser un transfert international des fonds.

        Donc c’est bien monsieur Toutlemonde qui s’est fait braquer.

        La fraude fiscale est une plaie qui coûte chaque année au bas mot une dizaine de fois plus que la totalité de la fraude sociale. Chaque inspecteur des impôts rapporte à l’état entre 100 et 1000 fois le salaire qu’il coûte. Et pourtant, du fait de la RGPP, les effectifs se réduisent là dedans aussi. 

        La raison en est très simple : il n’existe strictement aucune volonté politique réelle pour combattre ce fléaux. 

        Je ne parierai d’ailleurs pas sur le fait que la loi interdisant à vie tout mandat public pour les fraudeurs fiscaux et pour fait de corruption soit effectivement votée. Comme le reste, ça va être étouffé dès lors qu’une autre actualité chassera celle ci. 

        D’autant que sur l’affaire Cahuzac, tout le monde du PS au FN est mouillé là dedans à des degrés divers. Une fois l’émotion passée, ce sera un enterrement sans fleurs ni couronnes.



      • Aldous Aldous 4 avril 2013 18:49

        C’est pourquoi je parle de pretexte.


        Quand à savoir pourquoi Chypre après la Grèce, je crois fermement que la reponse est là :

        Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre au restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus.

        Jean, Apocalypse 12-17

      • Alpo47 Alpo47 4 avril 2013 13:12

        Et d’ailleurs , il suffit de constater que la plupart (toutes ?) les entreprises du CAC 40, ont un taux d’imposition très faible. La plupart usent de toutes les « stratégies fiscales » dont la délocalisation des profits dans les paradis fiscaux est une des plus usitées.


        • lagabe 5 avril 2013 09:33

          Je rajouterais ce lien très intêressant
          http://lexpansion.lexpress.fr/economie/offshore-leaks-les-chiffres-effarants-de-l-evasion-fiscale-dans-le-monde_378781.html

          Un tiers des ressources financières mondiales dissimulé

          Que représente l’évasion fiscale dans le monde ? Selon le FMI, les fonds concernés se monteraient à 5500 milliards d’euros, soit près de trois fois le PIB de la France. 50% des transactions mondiales transiteraient par des paradis fiscaux, qui compteraient 4000 banques et 2 millions de sociétés écrans.

          Mais pour l’ONG Tax Justice Network, les sommes en jeu seraient encore plus importantes, atteignant 16 344 à 25 000 milliards d’euros, soit le PIB des Etats-Unis plus celui du Japon, ou 10 fois celui de la France. Cela représente un tiers des ressources financières mondiales, et une somme qui pourrait générer entre 148 et 218 milliards d’euros de recettes fiscales par an dans les caisses des Etats du monde entier. Soit plus que l’aide publique au développement fournie par les pays de l’OCDE, en baisse notoire à 100 milliards d’euros en 2012.


        • alberto alberto 4 avril 2013 13:35

          Une petite lueur d’espoir : Des internautes ont commencé la chasse !

          Voir, dans certains paradis fiscaux, le secret commence à connaitre quelques fuites...

          De plus, le mauvais effet de turpitudes étalées au grand jour réveille-t-il les citoyens ?


          • cathy30 cathy30 4 avril 2013 15:26

            Il semblerait que cela soit plus officiel que cela. Quoi de mieux pour installer une dictature financière à moyen terme.

            http://www.rtbf.be/info/economie/detail_des-millions-de-transactions-vers-des-paradis-fiscaux-devoilees?id=7962215


          • Jason Jason 4 avril 2013 14:02


            Comme il n’existe pas de réglements, et encore moins de lois, beaucoup de choses sont possibles. L’affaire Cahuzac n’aurait pas été possible si, au moment de faire connaître son patrimoine lors de sa nomination au poste de ministre, une entité quelconque aurait vérifié ses dires. Le potentiel de confiance s’accroit avec la puissance. On voit le résultat, urbi et orbi.

            Et puis, la politique n’est qu’un commerce comme un autre, avec ses produits et ses valeurs quasi-boursières, mais sans unités de compte que sont les relations, les carnets d’adresses et les combines du carriérisme dans un monde gris où tout se monnaie sans argent (du moins immédiatement).

            Si vous lisez l’allemand, la Zeit fait état d’une base de données de 260 Giga octets concernant des dizaines de milliers de traficants financiers dans le monde entier. Encore la confiance à l’oeuvre.

            http://www.zeit.de/wirtschaft/2013-04/steueroasen-dokumente-offshore-leak


            • COLLIN 4 avril 2013 14:58

              Alors quoi,j’apprends que le bonhomme Cahuzac ouvre des comptes en banque en son nom propre à l’étranger (en Suisse,en l’occurence...mais ailleurs sùrement...)

              Il n’a pas été bien conseillé,et c’est surement un incompétent en matières de finances,alors qu’il était très précisemment,notre ministre du budget... !!!

              En effet,il aurait dù créer une société,SCI ou SARL ou autres,dans lesquelles son nom aurait été bien caché !

              Mais non,au lieu de cela,il ouvre ses comptes en nom propre !!!

              Et c’était le bonhomme qui se targuait de pouvoir tondre la laine sur le dos des Français pour encore mieux enrichir ses copains banksters !!!!

              Ou alors,dernière hypothèse,nous assistons au summum de l’arrogance et du sentiment d’impunité... !!!

              Et il parait qu’il était un pilier du gouvernement Hollande... !!!Que penser des autres,alors.....


              • Luc le Raz Luc le Raz 5 avril 2013 14:50

                « En effet,il aurait dù créer une société,SCI ou SARL ou autres,dans lesquelles son nom aurait été bien caché ! » Heine par exemple ? smiley

                Quel besoin d’aller ouvrir des comptes off-shore ? Ces « acteurs » regardent trop les séries US où systématiquement le fric sale doit être transféré sur des comptes dans des paradis fiscaux.

                Voilà maintenant quun député UMP réclame une amnistie fiscale ? Qui alors, va compenser les manques à gagner pour la France ? Le con-tribuable comme d’hab ?

                Depuis le temps que je réclame que tout candidat à une élection nous présente un extrait de casier judiciaire, la démission et l’inéligibilité à vie, sans délai de prescription, de tout élu qui aurait été condamné par la justice !!

                Les politiques s’insurgent du tous pourris ? Eh bien qu’ils balaient devant leur porte ! 


              • julius 1ER 4 avril 2013 17:39

                le plus drôle dans cette histoire Cahuzac, c’est voir Copé demander un remaniement ministériel, celui -là ose tout, je ne sais plus qui disait que c’est à cela qu’on reconnaît un « con » en tous cas c’est un champion dans le domaine des turpitudes, c’est même le très haut niveau !!!

                on a quand même la chance dans ce pays d’avoir des champions dans tous les domaines, ils vous assènent des vérités les yeux dans les yeux, pour se contredire le lendemain mais peu importe, ils ont un aplomb considérable, et lorsque l’on voit le nombre de repris de justesse continuer à pérorer et être réélu, il faut quand même une Loi pour mettre fin à cela car là les français ne sont vraiment pas raisonnables, il faudra bien faire cela pour l’intérêt général et contre la négligence ou l’irresponsabilité des français !!!!!!!!!!!!!! 

                • Bilou32 Bilou32 4 avril 2013 18:08

                  C’est normal, la politique n’est qu’un bal de faux-culs... et l’art du mensonge en est la base.


                • Bracam Bracam 5 avril 2013 00:08

                  Allez, juste pour le plaisir, dialogue Audiard :

                  http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=CMzgMva5ekk



                • bigglop bigglop 4 avril 2013 18:36

                  Merci encore de cet excellent article, où nos devons faire l’amer constat que les citoyens paient pour les turpitudes des ’’élites’’, de la spéculation, par ’’l’obligation de rembourser la dette’’ quoiqu’il en coûte.
                  Un extrait de l’article de Jorion dans Le Monde et de François Leclerc
                  ’’si la concentration de la richesse s’est accélérée en France depuis cette époque, c’est parce que les États de la zone euro, tout comme les États-Unis d’ailleurs, ont réglé rubis sur l’ongle, aux frais du contribuable, la totalité des reconnaissances de dette, y compris d’ailleurs celles sans rapport aucun avec l’économie réelle que sont les paris spéculatifs, ce qui a multiplié la somme due environ par cinq. La rengaine : « Nous avons vécu au-dessus de nos moyens » – entendez : «  Surtout vous ! », s’est hissée au rang de mauvaise plaisanterie insultante à l’égard du public. Depuis 2007 donc, et même si l’affaire de Chypre signale un retournement de situation éventuel, les mieux nantis ont été au contraire les principaux bénéficiaires de la solidarité nationale.’’


                  • mortelune mortelune 4 avril 2013 18:57

                    Et pendant ce temps des millions de pauv’ types vont bosser au petit matin pour alimenter ces paradis fiscaux. Si un de leur gosse ose fumer en cachette il se prend une branlée. J’ai envie de rire ... 


                    • 65beve 65beve 4 avril 2013 19:53

                      Merci l’auteur pour cet article instructif.
                      Voilà ce que je pense : tout ce joyeux bordel va continuer indéfiniment.
                      Les politiques vont faire traîner les procédures de contrôle.
                      De temps en temps, un Cahuzac se fera pincer et sera jeté en pature ( et à bon escient) à la vindicte populaire.
                      Tout ça risque de retomber sur la gueule à EPlenel - malheur à celui par qui le scandale arrive.
                      Pendant ce temps j’ai pris 45 € pour un 120kh sur l’autoroute au lieu de 110kh.

                      cdlt


                      • Le421 Le421 4 avril 2013 20:44

                        Regardez donc le simple circuit financier fait par un yaourt Danone...
                        Le mal, c’est le monde de la finance. C’est simple. Malheureusement, c’est ce monde qui a les atouts en main. Sauf dans les pays ou les peuples ont eu la présence d’esprit et le courage (c’est à dire qu’en France, c’est pas pour tout de suite !!) d’élire des gens avec des attributs biens constitués et des idées révolutionnaires. Des dictatures, comme au Vénézuela. Selon nos génies de droite...


                        • Irina leroyer Irina leroyer 5 avril 2013 02:36

                          pour éviter la fraude, il faut rendre la fiscalité supportable !


                          mais comme elle est insupportable, cela encourage la fraude a grande échelle !

                          on ne récolte que ce que l’on sème.....

                          Irina

                          • mortelune mortelune 5 avril 2013 09:31

                            Irina, je vous rappelle que les voyous ne supportent pas la moindre fiscalité et ce que vous nommez ’supportable’ serait insupportable pour eux.


                          • sisyphe sisyphe 5 avril 2013 10:44

                            Ne pas répondre à Irina ; c’est un troll au service des mafias financières.

                            Sinon, ON SAIT maintenant beaucoup de choses sur les évadés fiscaux : Parallèlement à l’affaire Cahuzac, des millions de transactions effectuées dans des paradis fiscaux viennent d’être mis au jour, après quinze mois d’enquête par la presse internationale, incluant Le Monde. Un « Offshore Leaks » qui rassemble pas moins de 2,5 millions de fichiers, auxquels il faut encore ajouter les comptes de 120 000 sociétés offshores. Selon le quotidien belge Le Soir, c’est 160 fois le volume des câbles diplomatiques répertoriés par WikiLeaks. De quoi déclencher un séisme fiscal planétaire impliquant des dizaines de milliers de sociétés et de particuliers, issus de plus de 170 pays dans le monde.http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/04/04/offshore-leaks-qui-detient-les-comptes-secrets_3154115_823448.html

                            Les dirigeants n’ont plus aucune excuse pour fermer les yeux, et se rendre complices des fraudeurs et des voleurs internationaux. Plus d’excuse pour ne pas taxer les exilés fiscaux, et les sociétés offshore, et récupérer suffisamment d’argent pour combler le trou de la sécu, payer les retraites, et diminuer le poids de la dette. S’ils ne le font pas, ils prouveront leur complicité avec un système de fraude,de prédation, de vol. A nous d’exiger qu’ils fassent enfin leur boulot, sinon, tous dans la rue. Résistance et révolte !


                          • modesto modesto 7 avril 2013 21:58

                            Qui vous envoie, jolie blonde de la mondialisation sans règle ?


                          • Irina leroyer Irina leroyer 8 avril 2013 22:06

                            Sisyphe,


                            si vous aviez des revenus important ou une fortune personnelle, vous frauderiez aussi !
                            car vous n’auriez pas le choix tout simplement !
                            vous êtes un partisan d’une forte pression fiscale, car vous ne savez rien faire d’autre !

                            cette « solution de facilité » est celle des lâches : il faut prendre (ou voler) l’argent là où il est !

                            pas besoin de faire science PO ou l’ENA pour comprendre ça !

                            Irina

                          • Irina leroyer Irina leroyer 8 avril 2013 22:32

                            @ modesto,


                            personne ne m’envoie ; Je me contente d’être factuelle. Vous autre gauchouillards, ne savez faire qu’une seule chose : augmenter les impôts ! Incitant ainsi à la fraude !

                            le plus drôle est que malgré le constat d’échec de cette « politique de la facilité », vous persistiez lamentablement dans cette voie qui n’a pas d’issue... Simplement par amour propre mal placé !

                            Irina

                          • Irina leroyer Irina leroyer 8 avril 2013 22:39

                            Mortelune, 


                            même le plus mauvais des comptable comprendra tout de suite que le jeux n’en vaux pas la chandelle. Si frauder te reviens plus cher au final que de ne pas le faire et de t’acquitter de ton juste impôt, il faut être idiot pour continuer à prendre des risques inutiles en fraudant !

                            cela coule de source ! 

                            irina



                          • 1871-paris 1871-paris 17 avril 2013 11:23

                            fiscaliter spportable, ok ! 

                            tu te dit comme une personne argumentee !?! ok


                            pourquoi dans ce pays aux taxe insupportable de tes dire des banques comme Bnp paribas et societe generale parviennent tout de meme a faire des benefice en milliards d euros !?!?!
                            c est sur pour prendre les gens pour des cons comme tu le faits faut pas avoir fait l ENA ou science PO.
                            tu fais parti des clown qui tente de nous faire croire qu une boite de 20 000 ou 80 000 personnes doit sa richesse et ne peu fonctionner que grace a quelques personnes, les actionnaires et le pdg ?!?!

                          • 1871-paris 1871-paris 17 avril 2013 11:32

                            Chirac et sarko n etaient pas vraiment des gauchistes pourtant ils ont augmenter les impots....


                            tu n es qu une poltronne qu y n a rien compris a ce qu etait un contrat social et surtout le moyen de preserver la paix sociale dans une societe.
                            avec des gens comme toi c est la guerre civil assuree et tu vivra dans des enclos proteges par des milices privees ... si tu en as les moyens ! 
                            mais dans ton monde de bisounourses liberal tu l imagine pas tout ca !
                            une vrai caricature de la blondasse.

                          • Palinurus Palinurus 5 avril 2013 11:01

                             Il est sur que Irina sème beaucoup !
                            Les chiffres sortent : la fraude fiscale en France dépasse l’impôt sur les revenu . les discours récurents comme celui d’Irina cautionnent le système
                            Je lui propose de s’engager comme agent de l’état pour faire baisser la fraude , et par la même occasion faire baisser mes impôts.


                            • Irina leroyer Irina leroyer 8 avril 2013 22:14

                              @ palinarus,


                              au contraire je ne cautionne pas du tout le système. Ce système dans lequel les politiciens véreux et les parasites profiteurs se complaisent. Pour plaire à la grande masse des ignorants et être donc « électoraliste » on ne résout aucun problème de manière courageuse, on se contente de financer les problèmes pour les « temporiser » en attendant la prochaine échéance...

                              il s’ensuit une augmentation de plus en plus insupportable de la pression fiscale pour financer cette gabegie et, par voie de conséquence, une fraude fiscale massive, cette dernière étant ainsi incitée et encouragée. 

                              Irina

                            • lionel 5 avril 2013 11:35

                              Comme très souvent, monsieur Koutouzis, vous avez écrit un excellent article, clair, concis et informatif. Merci de votre participation à ce site et pour votre contribution à une meilleur intelligence de la réalité et de ses aspects occultes et pathologiques. 




                              • sisyphe sisyphe 5 avril 2013 11:48
                                Des banques françaises à l’ombre des « palmiers »

                                 Dans les fichiers « OffshoreLeaks » révélés par Le Monde daté du 5 avril, il apparaît que deux banques françaises majeures, BNP Paribas et le Crédit agricole, ont supervisé la création de très nombreuses sociétés offshore pour des clients recherchant la confidentialité et une fiscalité plus faible, dans les îles Vierges britanniques, dans les îles Samoa ou à Singapour, à la fin des années 1990 et tout au long des années 2000. C’est ce que dévoile le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) qui travaille sur ce dossier depuis plus d’un an et dont les données s’arrêtent au début de l’année 2010.

                                Il y a donc du fric à récupérer, là ! 

                                On attend les mesures !


                                • Irina leroyer Irina leroyer 8 avril 2013 22:26

                                  @ Sysiphe,


                                  « Il y a donc du fric à récupérer, là  ! »

                                  si des gauchouillards lâches dans ton genre n’avaient pas rendu le pression fiscale insupportable, le pognon, au lieu d’être , il serait toujours en France !
                                  comme tu es complice de ces malversations, tu n’a qu’a aller toi même chercher le fric là !

                                  bon courage 

                                  irina

                                  PS : ne pas répondre à Sysiphe, c’est un néo communiste a tendance stalino-paranoïde !

                                • 1871-paris 1871-paris 17 avril 2013 11:43

                                  et toi urina tu es une ultra liberal a tendance nevrotique obsessionnelle paranoiaque anti fonctionnaria et fiscaliste.


                                  tu es typiquement une sophiste du genre peroCOPE.

                                  l insee vous livre des chiffres condredisant vos dire, mais non tel un jean francois COPE vous debitez vous mensonges ehontee inlassablement !
                                  qu il y est gabgie c est un autre probleme que celui du choix de societe !

                                • aimable 5 avril 2013 15:23

                                  beaucoup d’élus blanchissent pour êtres plus blanc que blanc 


                                  • gege061 gege061 5 avril 2013 16:07

                                    Bonjour,
                                    Le mensonge de Mr Cahuzac n’est que la conséquence de son placement sur un compte en Suisse. C’est cela le vrai scandale, pas le mensonge qui n’est que la conséquence de la fraude .
                                    La totalité de la fraude dans le monde correspond sensiblement à la dette de tous les pays.
                                    Pour la France la fraude est estimée à
                                    -160 millions pour la fraude « sociale »( rsa, secu, etc)
                                    - 60 à 80 milliards pour la fraude fiscale
                                    Soit un rapport de 1 à 1000. La fraude fiscale couvre largement le déficit de la sécurité sociale.
                                    De quoi reflechir sur l’avenir des retraites et de la secu


                                    • BA 6 avril 2013 14:52
                                      20 novembre 2012 :

                                      Jérôme Cahuzac annonce des mesures pour lutter contre la fraude fiscale.

                                      Jérôme Cahuzac, ministre délégué au Budget, s’est rendu à la Direction départementale des finances publiques à Nanterre ce 20 novembre 2012. 

                                      Il y a rencontré les agents des services départementaux, interrégionaux et nationaux en charge de la lutte contre la fraude fiscale.

                                      On aperçoit sur les photos : Pierre-André Peyvel, Préfet des Hauts-de-Seine, ainsi que Bruno Bézard, directeur général des finances publiques.


                                      • kalon 7 avril 2013 06:26

                                        Je peux me tromper mais, à mon avis, ce « leak » est la plus grosse opération de blanchiement d’argent à l’échelle planétaire !

                                        En effet, il suffira de plaider que l’instruction est basée sur des preuves dérobées que pour rendre les poursuites inutiles, et de ce fait, blanchir les capitaux.

                                        D’un coup de baguette magique, on a fait réapparaitre des milliers de milliards de dollars !

                                         


                                        • buygold buygold 18 juillet 2013 14:06

                                          la france est un enfer, un esclavage, une diktature fiscale. 

                                          la france favorise l assistana et la debauche tout en condamnant fortement toute forme de travail. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès