Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Fukushima. L’élite japonaise s’offre une ville en (...)

Fukushima. L’élite japonaise s’offre une ville en Inde

En dépit des messages rassurants qui seuls percent (rarement) l’indifférence médiatique, la crise que le Japon traverse depuis le début de l’accident de Fukushima demeure ingérable et affectera durablement l’avenir du pays. Mais cet avenir n'affectera pas tout le monde. La prochaine ville japonaise sera... en Inde.

Le recouvrement achevé d’un des quatre bâtiments éventrés par une tente en nylon est loin de constituer une début de résolution de la crise environnementale que le Japon traverse.

Pour comprendre ce qui se passe derrière ce paravent pudique, je vous propose de regarder la situation en partant d’abord des décombres de la centrale nucléaire pour s’en éloigner progressivement. Une périple qui nous mènera jusqu’en Inde.

Sur le site même de Fukushima.

Il faut d’abord relever les conditions dramatiques et héroïques dans lesquelles les équipes sur place travaillent. Un quatrième employé, âgé d’une soixantaine d’année, est mort subitement le 11 janvier, officiellement d’un arrêt cardiaque. La police a emporté le corps pour autopsie.

La température dans le réacteur n° 2 a effectué de subites variations passant de 48.4°C à 102°C le 12 janvier puis atteignant les 142°C le 14 janvier. Une « panne de la sonde » selon TEPCO.

Les travaux de construction de la tente du bâtiment 2 ont été suspendus à partir du 5 janvier pour concentrer les efforts sur le bâtiment n° 4 dont plusieurs pans de murs ont été démolis depuis novembre. Il est acquis désormais que le couvercle de l’enceinte de confinement de ce réacteur git à plusieurs dizaines de mètres de son emplacement d’origine.


Le réservoir de désalinisation du système de refroidissement de secours présente des fuites.

300 tonnes d’eau contaminée de Césium radioactif (49 à 69 Becquerels par cm²) a été trouvé le 13 janvier dans des tunnels proches de l’unité 3.

En zones contaminées

Les cartes des zones contaminées les plus récentes montrent que la contamination s’étend bien au delà ces précédentes évaluation. Deux zone très contaminées se trouvent dans les faubourgs de Tokyo. Les zones plus faiblement contaminées s’étendent j’jusqu’a 250 km au sud-ouest de la centrale, une zone où l’on rencontre une des plus hautes densités de population de la planète.

http://blog-imgs-26-origin.fc2.com/k/i/p/kipuka/09decJG.jpg

Dans le reste du japon.

Mais la contamination s’exporte aussi hors des zones directement atteintes. Ainsi une jeune habitante de la ville de Nihonmatsushia constaté avec stupeur que l’appartement dont elle venait de prendre livraison était anormalement radioactif. La raison en était qu’on avait intégré dans le béton des matériaux contaminés à la suite de l’accident de Fukushima.

Le même phénomène de dissémination affecte aussi les usines de traitement des eaux usées : Dans certains centres de traitement des eaux usées, les boues résultat du traitement concentrent des taux élevés de radioactivité, interdisant leur usage comme fertilisant. Les autorités les stockent sans savoir comment s’en débarrasser.

La fuite vers l’étranger.

Face à cette perte irrémédiable de terres habitable, le Japon se tourne vers l’étranger.
Le gouvernement Japonais, accompagné des grands nom de l'industrie Japonaise, vient de signer un accord afin de créer une ville japonaise dans le sud de l'Inde.

D’une capacité de 50.000 personnes et d’une superficie d'environ 2 km², cette « station balnéaire de qualité Japonaise » offrira tout le luxe de la vie moderne, « parc industriel, hôpital, galeries marchande, mini-golf ». Certains au Japon y voient un plan de l'élite Japonaise en vue d' abandonner le navire.

Les lignes de crédits que la banque du Japon a ouvert pour favoriser les échanges avec l’Inde ( 15 milliards de $) et la Corée du sud (70 milliards) indignent la population qui s’attendait à ce que la priorité aille à la reconstruction et la décontamination des zones dévastées au Japon même et à l’évacuation des zones trop fortement contaminées encore habités.

Bref, selon que vous serez puissant ou misérable, vous cohabiterez avec des becquerels ou vous jouerez au golf dans une station balnéaire bien loin de Fukushima.

Une ville balnéaire où vos enfants ne risqueront pas de jouer dans des bacs à sables rayonnant 20 µS/h, la norme pour le reste des enfants japonais.

Elle est pas belle la mondialisation ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (70 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • SlipenFer 18 janvier 2012 09:06

    Faire un cercle au crayon de 20 km sur une carte, c’est la
    première mesure d’urgence à prendre contre un accident nucléaire.
    Pour tout le reste c’est démerdez-vous.
    Et les couillons qui vont ce retrouver en inde,ils sont peut-être
    déjà irradiés,je leurs souhaite un bon golf matin, midi, et soir.
    quel sera la réaction de la population alentour,face à ces doublement
    pestiférés... ?
    c’est quand même sympa de leurs part d’accepter tout ces malades.


    • Aldous Aldous 18 janvier 2012 12:47

      Meme 30 km c’est larement au dessous des distances atteintes par les retombees fortement radioactives, comme le montres mes cartes.


    • Hermes Hermes 19 janvier 2012 16:06

      Bonjour Aldous. Ca a beau être scandaleux, c’est tomber de Charybde en Scylla :

      En inde, face à un océan presque autant sujet aux tsunamis que le Japon, et déjà fourni en centrales nucléaires (une bonne dizaine, et encore une bonne dizaine de planifiées), ces japonais ne seront pas dépaysés.

      Un image valant un discours au discours : le tusnami en 2004 sur cette côte

      no safe place to go !


    • SlipenFer 18 janvier 2012 09:10

      Debout les trolls et pro-nuk
      au boulot feignasse smiley


      • Aldous Aldous 18 janvier 2012 12:51

        Ca y est, joe est arrivééé, sans pressééer !


        Il continue de ne voir aucun mort alors que même les autorités japonaises reconnaissent qu’ils en sont a quatre morts subites.

        Mais quand on aime (l’atome) on ne compte pas (les victimes)

      • rastapopulo rastapopulo 18 janvier 2012 15:14

        Les réacteurs sous critique ? Chuuut ça n’existe pas voyons... (chacun ses paradoxes). 


      • Daniel Roux Daniel Roux 18 janvier 2012 09:26

        La mondialisation heureuse voulue par l’oligarchie implique que ceux qui en ont les moyens puissent aller vivre où ils veulent. Tout s’achète et tout se vend, les terres comme les hommes.

        La renonciation des états, unis ou non, à contrôler les flux financiers entraîne de facto une liberté totale pour les détenteurs de richesses. Liberté de délocaliser dans les pays à bas coûts, d’abord les usines, puis la recherche - développement, puis la gestion et pour finir, les riches actionnaires eux-mêmes.

        Il ne manque plus que les sièges sociaux. On se demande pourquoi, Total ou PSA, n’ont pas encore déménagés dans un paradis fiscal.

        Mais peut-être est-ce déjà fait sans que nous le sachions. Cela expliquerait pourquoi, les multinationales « Françaises », sans parler des autres, participent si peu au financement public alors qu’elles nous coûtent si chère et la multitude de villas de rêve sur les côtes exotiques des caraïbes et d’ailleurs.

         


        • Traroth Traroth 18 janvier 2012 21:25

          En parlant de flux financiers, mais où est passé la taxe Tobin ? Depuis la dégradation de la note française, plus un mot ! Les banques et leurs complices ont les moyens de mettre les nations au pas !


        • devphil30 devphil30 18 janvier 2012 09:56

          Rien de nouveau sous le soleil , l’argent permet tout surtout à ceux qui en ont .....


          L’argent permet d’acheter la misère , la vie , les corps , les idées.
          L’argent pervertie les êtres au lieu de les embellir en aidant les autres.
          L’argent est une drogue dont les plus riches ne sont jamais assez repus 
          L’argent n’est extensible à volonté donc les plus riches le prennent encore sur les moins riches.

          L’argent symbole d’échanges à sa création est devenu un maître , une drogue dont nous ne pouvons pas disposer tous de la même façon par le principe même de la naissance qui ne nous permet pas de naître égaux sur la fortune.

          Philippe
           

          • Aldous Aldous 18 janvier 2012 13:05

            L’argent ne permet cependant pas de restaurer un biosphère polluée. Nous vivons tous dans le même bateau et les riches ne respirent pas un autre air que les pauvres. Enfin, si, mais au final leur air sera pollue sussi.


          • devphil30 devphil30 18 janvier 2012 16:40

            C’est bien le problème actuel des financiers , ils ont tellement de pouvoir avec l’argent qu’il ne conçoivent pas que la nature ne se satisfait pas de l’argent.


            Lorsque plus rien ne poussera , il sera pas utile d’avoir de l’argent.

            En attendant ce sont les plus riches qui par leur comportement pollue le plus ( jet prive , WE en avion à l’autre bout de la terre , voiture polluante ) 

            Philippe 

          • Aleg 18 janvier 2012 10:05

            @ l’auteur :
            le lien http://blog-imgs-26-origin.fc2.com/k/i/p/kipuka/09decJG.jpg ne fonctionne plus


            • SlipenFer 18 janvier 2012 10:23

              Aleg
              chez moi le lien fonctionne j’affiche la carte. ?

              c’est bizarre d’ailleurs,il n’y a pas de radioactivité dans la mer
              UN MIRACLE 


            • Aleg 18 janvier 2012 10:45

              essayé sur 2 pc sans succès :( peut-être avez vous l’image en cache de votre navigateur.


            • Gabriel Gabriel 18 janvier 2012 10:17

              Attention Aldous, vous allez avoir une saillie des inconditionnels de la mauvaise foi qui vous diront qu’à Fukushima il n’y a aucune victime et que le nucléaire ce n’est pas dangereux que bla bla bla bla.... Merci de cet article.


              • cathy30 cathy30 18 janvier 2012 10:17

                Bonjour Aldous
                Ce genre de scénario, risque de se multiplier à l’avenir sur le reste de la planète.


                • Zangao Zangao 18 janvier 2012 11:02

                  Sujet totalement abandonné par les médias . Il est vrai qu’il y a ce capitaine qui occupe tout le monde !


                  • Aldous Aldous 18 janvier 2012 13:54

                    On a monté une tente autour du bâtiment 1.

                    Plus d’image, plus de problème...

                    Voilà toute la capacité à réagir de notre société.


                  • dom y loulou dom y loulou 18 janvier 2012 14:20

                    pire, gabriel, ils persistent à affubler « l’homme » de tous leurs crimes et ils font semblant de se demander pourquoi l’homme et le monde ressemblent à la poubelle qu’ils en font


                  • joletaxi 18 janvier 2012 11:33

                    Aldous, le spécialiste en corium

                    comme d’hab, c’est du n’importe quoi

                    manque même pas le petit couplet sur la bonne gestion à Tcherno
                    Vrai qu’à Tcherno, c’est du bon corium, communiste.
                    A la moindre goutte d’eau il redémarre,pas comme cet erzats japonais que l’on arrose depuis 6 mois et qui refuse de faire pschiiiit.

                    allez, tous en coeur

                    fuku c’est zéro mort, zéro la tête à toto

                    ah oui, 20 millions de morts dans 20,30,50 ans.Plus personne ne mourra de mort naturelle au Japon.

                    Charlots va


                    • Pyrathome Pyrathome 18 janvier 2012 12:38

                      Jo le négationniste dans ses œuvres....


                    • rastapopulo rastapopulo 18 janvier 2012 15:23

                      Donc lui c’est le diable et toi un ange. Très convainquant.


                    • Traroth Traroth 18 janvier 2012 21:28

                      Quel intérêt de discuter avec des gens qui disent, pour faire simple, qu’il ne s’est rien passé à Fukushima, alors que tout le monde peut voir l’inverse, et le voit ???


                    • Traroth Traroth 18 janvier 2012 21:29

                      D’ailleurs, les puissants (les « responsables », comme on dit en novlang) ne s’y trompent pas, et se tirent en quatrième vitesse !!!!!!!


                    • rastapopulo rastapopulo 20 janvier 2012 01:18

                      Joe ne vous met pas en face de vos contradictions sur le corium ?

                      Pour le reste, il défend l position qu’il n’y pas eu de mort dû à la centrale et vous allez ramez pour en trouver alors que le débat important des rejets est autre ?

                      Chacun ses tares et ses paradoxes vraiment ! Refusez la contradiction tous en accusant les autres de manque de débats n’est pas des moindres.


                    • Traroth Traroth 20 janvier 2012 10:54

                      Qu’il n’y ait pas eu de morts à Fukushima quand la catastrophe s’est produite, tant mieux, mais si on regarde le bilan de Tchernobyl 26 ans après, ce n’est de loin pas ce l’explosion elle-même qui a causé le plus de morts !

                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Cons%C3%A9quences_sanitaires_de_la_catastrophe_de_Tchernobyl

                      Le bilan de l’explosion et de l’incendie de la centrale de Tchernobyl est de 47 morts. Dans les années qui ont suivies, l’ONU a estimé en 2006 qu’il y a eu 9000 morts uniquement pour les cancers solides, bilan que la plupart des experts estiment ridiculement sous-évalué.
                      D’après l’Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire, il y aurait aussi plus de 10000 cas de cancer de la thyroïde, 10000 cas de malformations de nouveaux-nés
                      Greenpeace parle de 67000 morts entre 1990 et 2004.

                      Après, on peut tout contester. Il y a toujours des cons pour le croire. Il y en avait bien pour mettre un bout de radium dans leur poche, à une époque...


                    • easy easy 18 janvier 2012 12:03

                      Pffff, comme si les Chinois qui avaient fui la famine en 1863 pour aller bosser comme des escaves pendant 5 ans (pour rembourser le prix de la traversée) sur les chemins de fer américains avaient été fortunés.

                      Comme si les Pakistanais et Indiens émigrant en Arabie Saoudite étaient fortunés.
                      Et les Irlandais émigrant en Amérique !
                      Et les Français protestants quittant la France de Louis XIV !
                      Des riches ?


                      Cela recalé, on peut discuter du seul fait de quitter son pays quand il devient invivable. Car il y a moyen d’en débattre. Mais bon, on trouvera éthique à rester et éthique à partir.
                      Quand on est fils de...la bonne éthique serait plutôt à rester.
                      Quand on est père de...la bonne éthique serait plutôt à partir.

                      Alors quand le bateau coule, chacun se voit en partie fils de...en partie père de ... et tranche. Comme il n’est pas facile de trancher, il y en a qui se divisent, le père restant et envoyant ses enfants au loin.

                      Quoi qu’il en soit, la mondialisation tue grandement les considérations patriotiques de ceux qui en sont les plus grands acteurs.


                      A part ça, pourquoi ont-ils choisi l’Inde ?
                      Je ne spéculerais pas sur les raisons de leur choix dont j’ignore tout. Tout juste puis-je avancer que pour les Japonais qui se sentent irréductiblement rivaux des Chinois et des Américains, se marier avec l’Inde peut sembler une bonne solution. Ca forme un beau couple.


                      Accessoirement, je trouve cocasse qu’en 1942 et 1943, des engins japonais bombardaient Anglais et Français dans l’Océan Indien, en particulier à Ceylan et Madagascar (situés sur le passage du commerce maritime le plus dense) et qu’aujourd’hui, une diaspora s’y installe pacifiquement avec de l’argent et un know how pour seules armes.

                      A relever qu’en dépit du fait qu’ils possèdent ou louent Diego Garcia formidablement bien placé, les Américains cherchent toujours à garder pied sur Sri Lanka pendant que la Chine cherche à les en déloger.
                      En somme le nez indien reste hautement stratégique (et l’Indonésie aussi). Alors que l’énorme Australie l’est peu.


                      • foufouille foufouille 18 janvier 2012 12:35

                        ben ouais
                        pareil si il y trop d’emeutes
                        des belles villes privees ecolos bobos


                        • SlipenFer 18 janvier 2012 13:55

                          Je conseillerai aux riches propriétaires français,demeurant à moins de 100km
                          d’une centrales explosive atomique.
                          1 - de vendre de suite au meilleurs prix leurs domaines.
                          2 - d’acheter éventuellement une nouvelle propriété à - de 300 km (en attendant l’accident)
                          3 - de partir de suite en inde avec leur fric.

                          tout les capitaines de navire SE BARRE
                          POURQUOI PAS VOUS
                          SAUVER VOTRE PEAU DE SUITE... smiley

                          Vivez dans un avion (le bateau ça craint un peu)


                          • Aldous Aldous 18 janvier 2012 15:16

                            Vous avez une carte des zones habitables situées à plus de 300 km de centrales en activités ?

                            Ca doit pas en faire beaucoup en Europe ou aux USA.


                          • dom y loulou dom y loulou 18 janvier 2012 14:11

                            bon


                            l’obolix nettoie partout le smog

                            cela ne vous intéresse pas

                            étrange pour un écologiste

                            l’obolix en quartz bruns, dits fumés pourraient PEUT-ETRE, au vu du miracle de dépollution atmosphérique que vous ne VOULEZ apparemment pas voir (car vous n’auriez qu’à essayer ou regarder la mappe monde de projectobolix.org pour voir que nous couvrons déjà le globe et que la terre nous a livré son moyen pour libérer ses eaux des pollutions DANS l’atmosphère

                            vous persistez à vouloir voir le mal sans vouloir voir les remèdes que le mal appelle

                            vous seriez pourtant heureux de constater par vous-même les effets des rayons prismés de l’obolix, un pur miracle placé à 25 mètres du sol, le ciel en devient absolument VIVANT et débarrassé des toxines qu’on lui injecte

                            au lieu de taire le nouvel outil et de participer ainsi à la censure merdiatique des rigolos qui se prennent pour des chefs, faites vite ou vous ne vous apercevrez même pas que le smog a disparu de la région où l’on place un obolix et vos enfants croiront à la fable du réchauffement climatique et ne sauront même pas qu’ils respirent de l’air pur et que la pluie redevient propre et que la nature, elle, a de belles et grandes raisons de se réjouir 


                            20% de fruits et légumes en plus cette année dans la région lémanique, des grappes de raisin monstrueuses et les poissons nobles du lac léman qui ont doublé leur nombre

                            après une seule année d’obolixation, le climat est restauré, un air pur sur l’autoroute comme à 3000 mètre d’altitude.

                            et je n’argumenterai pas avant que vous ayez essayé et vu par vous-même

                            vous voulez tenter de vraiment FAIRE quelque chose ou vous voulez seulement râler sur l’obscurité supposée du monde et ptrétendre enocre que ce sont les politicards qui doivet soigner les maux avec lesquels cette secte nous enterre ? 

                            car c’est la main mise complète des merdias par les producteurs d’armes, les bourreaux de ce monde, qui est l’abjection, pas le monde. Lui, comme le fait-même de l’existence, contient bien des trésors que nous ne connaissons pas encore et certains qui se sont dévoilés.

                            mais encore faut-il oser sortir des rails entretenus et lobotomiques qui VEUT ne voir que le mal partout, il y a les remèdes et même la radioactivité nous ne l’avons pas inventée et la nature peut y avoir préparé un remède par la complexité de la lumière dont nous ne savons pas grand chose, un remède des plus simples a été découvert pour nous débarrasser de tout smog, encore faut-il TENTER.

                            qui nous dit en permanence « qui ne tente rien n’a rien ? »


                            projectobolix.org





                            • easy easy 18 janvier 2012 16:29

                              Je confirme.

                              Je m’étais fait un obolix énorme (plus c’est gros, plus ça marche) et l’avais placé au sommet de ma maison. Mes termites et cafards en profitaient mais je suis partageur.

                              Punaise comment ça t’aligne les électrons ce machin !


                              Tellement alignés qu’un jour, alors que j’étais dehors à me régaler d’un ciel bleu certes zébré des chemtrails du Paris San Francisco et du Madrid Tokyo de 14h 23, mais pur au moins jusqu’à 5000 m d’altitude au doigt, ya eu un putaingue de coup de foudre complètement vertical, aussi droit que l’épée de Lancelot, qui est tombé en plein sur mon talisman.

                              Je ne me plains pas.
                              J’en sors vivant tout en ayant vu un truc extraordinaire.
                              Ca valait vraiment le spectacle.

                              Là que je finis de décombrer les restes encore fumants de ma maison, je jubile à l’idée d’en refaire un -p’tet un peu moins gros- pour l’installer sous la bagnole du prochain qui m’emmerde. Vu l’effetque ça produit, ya même pas besoin d’essuyer ses empreintes.



                              Ya seulement le risque que ça fonctionne pendant la mise en place. 

                              P’tet qu’en l’habillant d’une capote ?
                              Chais pas.
                              Une déchirure c’est quand même vite arrivé sur ce genre de bidule pointu, non ? 

                              En attendant d’avoir trouvé la solution, si quelqu’un a déjà survécu à un test de minuterie, je serais emballé d’entendre ses conseils.


                            • Hermes Hermes 19 janvier 2012 15:53

                              Bravo domiloulou, il y a toujours moyen de faire un peu de fric sur la détresse et la crédulité du quidam.

                              Et j’adore le « je n’argumenterai pas avant que vous ayez essayé (traduire acheter) vous même ».

                              Il te faudrait marcher à pied sec des milliers de kilomètres avant de te noyer dans tes beaux sentiments.


                            • ali8 18 janvier 2012 15:37

                              bientôt le gaz de schiste remplacera les centrales, on aura un bec Auer au robinet ! chauffage et éclairage, tout en un + eau polluée

                               


                              • Deli 18 janvier 2012 17:07

                                « Certains au Japon y voient un plan de l’élite Japonaise en vue d’ abandonner le navire. »

                                Il ne faut pas se leurrer les vrais responsables sont bien loin.
                                Et au Japon ils sont d’un patriotisme à faire pâlir certains extrémistes de France...
                                Imaginé le tableau si cela nous arrive (en France), mais vu que personne ne s’offusque, il ne faudra pas se plaindre. 


                                • Alliance Rebelle citoyen du sud 18 janvier 2012 20:30

                                  bof

                                  le japon était un vassal de l’empire qui finançait les guerres impérialistes contre l’humanité
                                  le japon était utilisé pour contrer l’émergence de la chine , seul nation capable de mettre fin a la politique criminel raciste et colonial des puissances occidental de l’axe du mal usa-uk-france : c’est bien fait pour sa gueule , en espérant que les chinois rachèteront les cerveaux et la technologie nippone
                                  a qui le tour ? parait que la central de Fessenheim est situé en zone sismique ? en alsace , 3e région la plus densément peuplée de France ...
                                  espéront que la France suivra le même sort que le japon , et avant la guerre impérialiste contre l’Iran prevu pour mars/avril de cette année 
                                  comme ça avec un peu de chance se sera la fin de la puissance de la bête immonde occidentalo-colonial ... que le crime commis en lybie soit le dernier de l’histoire de cette bête immonde !


                                  • Traroth Traroth 18 janvier 2012 21:32

                                    Ca serait une sorte de coïncidence, d’après vous, alors, ce projet si prioritaire dans un pays où une catastrophe atomique sans précédent s’est produite et donc on pourrait s’attendre à ce qu’il ait d’autres chats à fouetter ?


                                  • rastapopulo rastapopulo 20 janvier 2012 01:22

                                    Tcherno n’était pas pire ?

                                    En tout cas les projets du genre sont tellement commun que vous aimez bien risquer de vous tromper. Puisque que vous avez « la lumière », vous ne pouvez pas vous tromper de toute façon.


                                  • Magnon 19 janvier 2012 02:31

                                    Si l’on en croit l’auteur, tous les bobos parisiens qui ont un ryad à Marrakech l’ont acheté à cause de la pollution radioactive !
                                    Paranoïa conspirationniste quand tu nous tiens !


                                    • Ruut Ruut 19 janvier 2012 07:58

                                      La France, elle sort quand du Nucléaire ?
                                      ... Lorsqu’elle aura la technologie pour démanteler ses centrales proprement... Soit jamais....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès