• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Hallucinant mensonge sur un Hamas magnifié

Hallucinant mensonge sur un Hamas magnifié

 Cette organisation, totalitaire, est de plus en plus confondue avec la population palestinienne alors qu’elle veut tout simplement la destruction d’Israël, (la restitution des terres perdues en 1967 n’étant qu’une simple étape et en même temps le moyen de se rapprocher pour lancer les roquettes cette fois sur les grandes villes israéliennes).

Or, alors même que l’ONU parle, cette fois, d’une majorité de combattants tués, tout en les distinguant, pour la première fois, bien qu’implicitement, des civils accidentellement touchés, il s’avère pourtant que certains médias influents en France et dans le monde (Europe 1, France Info, BBC...) foncent tête baissée dans le moindre piège de la propagande hamasiste, admettent par exemple sans broncher l’idée qu’une mosquée ne servirait qu’à prier alors que Lénine avait démontré en son temps qu’un verre peut servir aussi de projectile et donc qu’une mosquée peut être utilisée aussi comme lieu de stockage d’armes, tout en ayant le culot par dessus le marché d’y prier avec des enfants, comble du machiavélisme de la plus basse eau, et ce afin de gagner au moins sur le plan de l’opinion.

C’est en tout cas ce que l’on peut l’observer avec ces manifestations, importantes, à Paris, Lyon, Londres, charriant des mensonges impressionnants, hallucinants, parlant même d’holocauste, de crimes contre des populations civiles qui seraient massacrées, affamées, d’un nouveau ghetto de Varsovie (20 000 assassinés), oubliant dans le même temps que c’est le Hamas qui a rompu la trêve, c’est le Hamas qui affame les palestiniens en empêchant qu’ils se développent économiquement, en refusant à Israël le droit d’exister, en éliminant, physiquement, (et dans d’atroces conditions), les membres de l’Autorité palestinienne du Fatah (à la mémoire courte). Mais la passion s’est à nouveau emparée de la foule chauffée à blanc et désormais le Juif doit renouer avec son passé de bouc émissaire.

Le pire de toute cette macabre et lamentable manipulation reste sans doute l’idée, perverse, que le Hamas ne serait que le produit d’un machiavélisme israélien alors qu’il provient bien de l’histoire spécifique du national arabisme transformé en national islamisme depuis l’échec du premier. L’insoutenable mépris émis par ceux-là même qui soutiennent aujourd’hui le Hamas consiste en effet à lui refuser son objectif en propre, la destruction d’Israël, et y projeter seulement à la place la figure de la victime incapable par définition de vouloir le mal et sa puissance.

C’est cela qui, à mon sens, est le plus terrible, le plus horrible, pathétique, lamentable, méprisable, c’est ce refus, entêté, persistant, de ne pas voir en la volonté opiniâtre du Hamas autre chose qu’une exaspération et un supposé désespoir alors qu’il s’agit d’une rage, d’une haine, celles du refus d’admettre que le Juif peut être l’égal du Musulman, car cette égalité est interdite par la Charte du Hamas, par le Coran lui-même (1), or, comble de l’absurde, ce sont les adorateurs absolus de l’égalité absolue, à savoir vous l’avez compris, les Français, qui soutiennent avec ferveur les partisans absolus de l’inégalité absolue entre musulmans et non musulmans, car c’est bien de cela dont il s’agit, aussi. Pourtant, répétons-le, les défenseurs intransigeants de l’égalité totale viennent de cracher à la face des descendants d’Auschwitz et de Dachau en défendant la haine et la rage de partisans de l’inégalité absolue pour les non musulmans, voilà la réalité, la triste et désolante réalité.

(1) sourate 9, verset 29 :
« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés ».
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (130 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • Le péripate Le péripate 5 janvier 2009 12:43

     La liste des mensonges, des exagérations et des manipulations à est proprement hallucinante :

    Le blocus, qui est attribué tout uniment à Israël, alors qu’il est israélien, égyptien et.... du fait même du Hamas qui contrôle et tire profit des tunnels. 

    Gaza, surpeuplée : une forte densité, mais la principale ressource de Gaza est.... l’agriculture. Allez comprendre.

    L’absence de journalistes occidentaux. Certes, mais les cameramen sont palestiniens, et filment ce que le Hamas veut qu’ils filment. D’où viennent alors les images de blessés dont nous sommes abreuvés ? Et les journalistes qui ont désiré travailler de manière indépendante ont été muselés par le Hamas.

    La faiblesse militaire du Hamas : elle est toute relative, l’Iran a fourni des missiles Grad, il y a 80 000 "policiers" et 17 000 combattants, pour une population de 1, 5 million.... ce qui est considérable et donne la mesure de ce régime fasciste.

    L’affirmation qu’il n’y a pas de solution militaire. Il n’y aurait donc jamais de solution militaire, ce qui est une absurdité au regard de l’histoire.

    L’affirmation que le Hamas est un mouvement religieux et nationaliste : l’aveuglement de ceux qui ne savent pas reconnaître le fascisme est quasiment criminel. 

    Le génocide, le massacre, l’holocauste, etc : Contre l’évidence des chiffres des victimes, qui sont ceux de Gaza même, faut-il le rappeler, certains fauxcuistes parlent de génocide lent. Concept absurde, pour une population qui n’a cessé de croître.

    La proportionnalité des pertes : ceux là sont sans doute des adeptes de la loi du Talion. Il faudrait donc que Israêl lance à l’aveugle des missiles imprécis sur Gaza. Qu’Israël fasse sauter des bombes dans les marchés et les bus. Absurde, et criminel. A moins qu’ils ne pensent que de ne rien faire soit la solution.

    L’occupation par Israël de la majorité du territoire de la Palestine : en 1920, les trois quarts de la Palestine ont été offerts à la monarchie hachémite. Qui s’est débarrassé des palestiniens de l’OLP par un véritable massacre, Septembre noir, qui lui ne fait pas partie des griefs habituellement retenus.

    Liste non exhaustive. 



    • Gilles Gilles 6 janvier 2009 10:42

      Et ben dites donc vous deux......

      Je trouve toujours marrant que ceux qui sont les premiers à hurler à la manipulation de l’opinion et des media d’un camp (en l’occurence le Hamas) tombent exactement dans le travers inverse en lui mettant tous les maux sur la tête...ne râbachant que la propagande de l’autre camp, sans analyse critique

      Il suffit que l’on ose mettre en doute que le bien fondé des actions de l’un (israël) pour automatiquement être classé, moult insultes à l’appui, comme un partisan jsuqu’au boutiste de l’autre, le Hamas, et par extension de tout groupe de radicaux islamistes, ce qui suffit à leurs yeux à décrédibiliser tout vos propose sans se donner la peine de la moindre réfléxion

      Du coup, ce genre d’articles et d’auteurs versent dans le comique absurde et la bêtise crasse ; le manichéisme est leur mode de pensée

      Cet article de daube n’est qu’un ressucé bâtard des arguments officiels d’israël, ou plutôt du type de ceux que l’on entend dans les media populaires. Il suffit pourtant d’écouter les déclarations plus officieuses d’israël sur les objectifs de la guerre, de lire même certains articles pro-israëliens, pour réaliser que la réalité est bien plus complexe ...............

      Ce sont exactement ce gende de guignols comme cet auteur qui font que le monde empire


    • ASINUS 5 janvier 2009 13:06

      L’affirmation que le Hamas est un mouvement religieux et nationaliste : l’aveuglement de ceux qui ne savent pas reconnaître le fascisme est quasiment criminel.

      yep pas etonnant que cela soit begin et sharon qui l ai soutenu a sa naissance pour contrer
      le fatah socialisant , resultat ils ont donné vie au Golem


      • ouallonsnous 5 janvier 2009 16:04

        Asinus, toujours égal à lui même, écrit n’importe quoi pour écrire, réfléchis (peut-être) ensuite.

        Il te connait bien celui qui t’as soufflé ton pseudo !

        Sans rancune et bonne année.


      • ASINUS 5 janvier 2009 16:28

        @ouuallons nous

        c est faux ce que j ai ecrit , les gouvernement de droite israeliens n ont pas aidé indirectement le hamas a s implanter dans les territoires et a gaza ?
        ah bon ils ecrivent n importe quoi les jornaliste juifs et arabes qui le disent ?

        yep je suis surement un ane mais contrairement a toi je sais ou on vas, je n en tire pas vanité pour autant


        de meme sans rancune et bonne année 


      • Gilles Gilles 6 janvier 2009 10:48

        Asinus a raison.

        israël n’a pas créer le Hamas, mais l’a laissé faire à ses débuts, notamment, et c’est un secret de polichinel, pour contrer l’OLP. Un ex mec du Shin beit l’a récemment confirmé en plus

        Arafat a cétte époque était la bête noire des israêliens, l’homme à abattre, et l’ennemi de mon ennemi est mon ami

        Et cela ressemble étrangement à la politique US des années 1980 qui était de soutenir les mouvements islamistes luttant contre leurs ennemis (ex les talibans)

        Je ne vois pas en quoi dire ceci est scandaleux....même des politiques israëliens en parlent


      • philbrasov 5 janvier 2009 13:07

        que peu de gens savent...

        L’ONU consacre 24000 supplétifs pour aider 4 millions de palestiniens dans les "pseudos camps palestiniens"
        Comme si la notion de camps, faisait penser aux tentes que l’on voit en Afrique.....

        Mais dans le même temps, 6000 supplétifs de l’ONU, s’occupent eux de 30 millions de déplacés, qui eux vivent sous la tente......

        j’ai posté il y a trois jours le 2 janvier, la traduction en français, d’extraits des manuels scolaires du HAMAS... ; c’est édifiant...
        leila Shahid, petite fille du grand mufti de jérusalem dans les années 40...... ; déclarait sur FR3, à la question  : que pensez vous des roquettes tirées sur Israël :
        Oui je condamne, MAIS vous savez ce ne sont que des roquettes artisanales".

        dans le fond les israéliens , n’ont qu’un tort, ne pas faire des abris plus nombreux , pour échapper aux roquettes artisanales.....






        • Traroth Traroth 6 janvier 2009 10:13

          "pas de roquettes pas de blocus c’est simple" : C’est bien le coeur du problème. Durant la trêve, le blocus (un acte de guerre, selon la convention de Genève) a été maintenu. Et la "trêve" n’a jamais été respectée par Israël, qui continuait à bombarder la bande de Gaza. Ce que vous dites est donc à l’exact opposé des faits et de la réalité.


        • Gilles Gilles 6 janvier 2009 11:00

          Alors selon le site pro-hamas de l’union des patrons juifs de France :

          - 17 juin : Accord Israël/Hamas sur une trêve à Gaza, qui entre en vigueur le 19, après plusieurs mois de violences qui ont fait des centaines de morts.

          - 4-5 nov : Sept militants palestiniens tués lors d’une opération israélienne dans la bande de Gaza et des attaques aériennes qui l’ont suivie, des groupes armés palestiniens tirent en riposte plus de 50 roquettes sur le sud d’Israël. Plus grave flambée de violence depuis l’instauration de la trêve.

          - 19 déc : La branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine Al- Qassam, annonce la fin officielle de la trêve à la suite de la poursuite du blocus israélien de Gaza.

          ça remet un peu les pendules à l’heure, non ? Surtotu que ça arrive peu de temps avant les élections israeliennes avec Netanyahu, pronant une ligne dure, est en tête .....

          Allez, les péquenots dogmatiques, déchainez-vous !


        • lazarus lazarus 6 janvier 2009 11:04

          @huhuhuhu,
          Je tiens a vous signaler que le hamas ne fait que defendre sa terre, israel est un etat colonialiste religieux et raciste, sa creation en 1948 est fondée sur une doctrine raciale et religieuse, je crois que c’est du pareil au meme pour les deux sauf que hamas est dans son droit, meme en employant des methodes que vous trouvez reprehensibles, c’est vrais roquettes contre aviation,marine et infanterie !!!
          Si on devais faire un decompte macabre, le hamas est largement le boucher avec 4 morts d’un coté et 520 morts de l’autre.
          Je ne parle pas de l’otage franco israelien shalit par rapport au 10 000 otages palestiniens et maintenant 1 millions et demi avec la geurre.
          Quand aux soldats français tombés en afghanistant, que dieu ai leurs ames,la logique aurai voulu qu’ils restent chez eux au lieu de mourir pour assouvir les desseins des puissants. 


        • loth loth 5 janvier 2009 13:08

          Vous semblez ignorer que les Gazaouis ont choisi démocratiquement leurs dirigeants par aversion de la corruption de l’Autorité palestinienne.
          Cette dernière est davantage reconnue par Israël et la communauté internationale que par les palestiniens qu’elle a déçus par son incapacité à améliorer leur sort .
          Vous omettez dans votre article, tout à la gloire d’Israël et malheureusement de ses actions criminelles, que les tirs de roquettes sont le fait du Fatha (Les martyrs des brigades d’el Asqa) ou du Djihad islamique
          et pas exclusivement du Hamas qui cesserait ses tirs de bric et de broc si Israël mettait fin à son blocus sur ce minuscule territoire le plus densément peuplé du monde.
          J’ajoute que la création du Hamas a été favorisé par le gouvernement Israélien de l’époque pour affaiblir l’OLP, on en connait aujourd’hui la suite.
          N’oubliez pas, Monsieur, que des centaines d’innocents sont morts brûlés vifs par des bombes de 25O Kg et je trouve inacceptable que vous justifiiez leur destruction par le fer et le feu au nom du combat contre l’islamisme radical.
           
           


          • ma1965 5 janvier 2009 13:54

            Les Allemands avaient democratiquement choisi Hitler


          • philbrasov 5 janvier 2009 15:06

            vous vous souvenez sans doute de l’admirable Nizar Rayyan, barbu notoire, entourée de ses "4"épouses" de ses trois enfants et de qq amis".... et qui s’est fait sauté par un missile israélien...
            a cet instant du conflit on pouvait compter environ 350 morts dans le camp hamasien.
            Et parmi ces morts environ 25% de victimes civiles.....( reconnues par tous les médias)

            soit environ 88 civils morts victimes de dégats collateraux... comme on dit.....

            donc pour en revenir à notre Nizar rayyan, alors qu’il est prévenu par SMS israélien, que sa maison va faire l’objet d’un tir de missile.... celui-ci préfère rester chez lui.
            Entrainant la mort de  : lui, ses 4 épouses, ses enfants et ses amis autour de lui soit 15 personnes.
            dont 14 victimes "civiles".

            ce type à ce moment du conflit est à l’origine de 16% des victimes civiles constatées sur le terrain...
            Victimes ayant été prévenu.....

            Dix à 20 malades du même calibre que ce Nizar Rayyan, font la totalité des victimes civiles de ce conflit.....

            Pour le reste, les mamans qui savent ce qu’est la vie, protègent comme toute maman , leurs enfants...et leurs proches....

            EUX PAS......





          • philbrasov 5 janvier 2009 18:18

            c’est pas un problème..... c’était même mieux...qu’avant..... plus d’ordre à l’interieur
            et les gazaouis visiblement manquaient de rien.
            voir la video de la vie à gaza le 3 décembre 2008.

            le problème n’est pas là......

            lorsque en 7 ans on tire plus de 6000 roquettes sur Israël, vous comprendrez que les gens en ont marre.

            la démocratie "palestinienne" ou pas.. Israêl s’en contre fiche.....
            Israél demande à ce que on ne leur tire plus dessus.....

            C’est TOUT.....



          • pas sur 5 janvier 2009 18:30

            et les israeliens accusent reception de leur SMS ?



          • guibbs 6 janvier 2009 10:11

            Et ils l’ ont payé très cher. Après les avancées spectaculaires de la Wermacht, le retour de baton fut terrible :

            - bombardements stratégiques : toutes les grandes villes détruites à 75 %,

            - Pertes territoriales

            - Partition de ce qui restait pendant 50 ans

            - Justice des vainqueurs : jugement des criminels de guerre, saignée du peuple allemand : 4 millions de civils morts...c’est tjs moins que les camps de la mort après tout !

            Ce que je veux dire : Jusqu’à la seconde guerre mondiale, on ne fait pas de distinctions entre un gouvernement et son peuple : le gouvernement fait la guerre et il se plante, le peuple paie

            Avec le principe de la distinction entre un gouvernement et son peuple, introduit par la convention de Genève, on enlève le principe de responsabilité collective...et les pays gérés, ou contaminés par des organisations aux visées totalitaires s’en servent amplement !

            Ce qui se passe à Gaza est malheureux pour les civils...mais les Gazaouïtes ont choisi de porter un pouvoir un gouvernement qui veut détruire Israël (comme un autre fada !), quant à Israël, sûr du soutien américain, sa réaction pourrait être bien pire...


          • mathieu hangue 6 janvier 2009 10:29

            Juste un rappel utile : Hitler n’a jamais été élu par les Allemands lors d’élections libres. Après des élections catastrophiques où son parti le NSDAP avait perdu près de 2 millions de voix, il fut nommé chancelier par le président Hindenburg, vieille baderne réactionnaire et militariste.

            Une fois au pouvoir, la dictature s’est installée et effectivement les életions suivantes furent remportées par le dictateur.

            MH


          • vienzy 6 janvier 2009 11:32

            Le problème, s’il y en a un, se situe dans la désignation des candidats.

            Pour le hamas, comme pour l’Iran (à qui le Hamas a vendu le "peuple gazaoui", le peuple gazaoui n’existe pas plus que le peuple français, il s’agit du groupe des gens qui habitent Gaza), seuls pouvaient être candidats ceux qui avaient été désignés


          • cathy30 cathy30 5 janvier 2009 13:10

            "descendants d’Auschwitz et de Dachau", c’est un peu déplacé dans ce conflit, non ?


            • HELIOS HELIOS 5 janvier 2009 13:12

              J’ai un peu honte, surtout a cause de l’origine du document... de vous montrer ça, mais moi, je prefère le peuple palestinien au hamas.

              Alors, tout ce qui peut etre bon pour contrer ces gangsters integristes est utile, d’ou que cela vienne. il faut savoir prendre parti, j’ai choisi, la paix ne se fera qu’avec le peuple, pas avec le hamas...

              paris1.mfa.gov.il/mfm/Data/135455.pdf

              Bonne journée


              • non666 non666 5 janvier 2009 13:54

                Oui c’est scandaleux.

                Je veux dire qu’il est scandaleux de parler de villes israeliennes en parlant de sderoth et ses voisines....
                Ces villes etaient dans la bande de gaza atribuées aux palestiniens , dans le plan de partage de la Palestine que NOUS avons validé.

                Les "palestiniens" qui sont des sémites arabes tirent donc sur des sémites juifs occupant leur terre....
                ...y compris selon NOS voeux du départ.

                Après on peut se poser la question de la légitimité de l’existence d’israel dans son ensemble, en tant que pays "refuge" implanté chez un tiers pour nous faire pardonner le genocide de la seconde guerre mondiale, mais cette question, meme si elle est légitime a été tranchée dès l’origine.

                Donc OUI Israel doit exister.
                OUI la Palestine doit se creer sur les frontières prévues au départ.
                Tout le reste est du lobbying pour revendiquer la totalité de la terre ou de la part des arabes les plus extrémistes, ou de la part des sionistes qui veulent l"épuration pure et simple.

                Dans les deux cas nous porterions la marque de l’infamie pour avoir généré ce monstre.

                Il nous reste encore des cartes :
                1) le boycott d’Israel qui fait 60% de son commerce avec l’UE.
                Cuba n’est il pas encore sous embargo ?
                Quel est son "crime" au fait ?

                2) La suppression de la double nationnalité avec expulsion vers israel et suppression de la nationnalité française aux agents d’influences.
                On ne peut en effet etre juif qu’en l’ayant demandé et en possedant les critères de "purété raciale ethnique et religieuse" imposé par cet etat.
                Dans ces conditions, militer "chez nous" pour une société plus ouverte tout en revendiquant une nationalité si "fermée" est en peu imcompatible, non ?

                Il y a un moement ou les bonnes questions devront etre posé et ou chaun devra trancher.
                Aujourd’hui l’UMP, par son suivisme derriere Sarkozy, est devenu de fait, le "parti de l’Etranger" comme l’etait autrefois le PCF , du temps de l’union soviétique.





              • non666 non666 6 janvier 2009 09:24

                Je voulais dire, evidemment, qu’on ne peut devenir israelien qu’en etant juif.


              • Schtroumpf Grognon 5 janvier 2009 13:22

                C’est votre article qui est lamentable et qui sent mauvais la manipulation. 

                Oui, ça ressemble bien à ces commentaires que l’armée israélienne met sur Internet pour essayer d’influencer les médias (vous n’avez pas vu le zapping il y a quelques instants, où ils montraient un extrait d’une émission dans laquelle un groupe de militaires étaient en train de mettre des vidéos sur youtube et des commentaires sur les blogs, et qui ne se cachaient pas de le faire pour influencer les internautes afin de paraitre moins barbares en faisant croire que leurs bombes sont précisent et leurs attaques ciblées et justifiées).

                Ca ressemble aussi à cette pathétique manifestation organisée par le CRIF hier, et qui prétendait vouloir défendre les Palestiniens contre les méchants du Hamas qui se servent d’eux comme bouclier.

                Ouais c’est ça... et en attendant, c’est pas les bombes israéliennes qui massacrent la population palestinienne par hasard ?
                Et si on demandait aux Palestiniens qui ils préfèrent, est-ce qu’ils voteraient Hamas ou Tsaal ?

                Votre propagante m’écoeure... et il n’y a qu’à voir les notes obtenues par votre article pour se rendre compte qu’une majorité d’internautes pense comme moi !  smiley


                • Mak-j 5 janvier 2009 13:29

                  En tant qu’enseignant, si tu est capable de développer des idées aussi saugrenues sans parler de la bassesse de la reflexion qui accompagne ton article, alors là, je plains vraiment tes étudiants. Le formatage de ton esprit , le ground zero de l’argumentation sans parler ton attitude communautaire sont autant de points qui me poussent à ne engager le débat avec toi.
                  Mais bon....


                  • Gilles Gilles 6 janvier 2009 11:06

                    ce type n’est qu’ATER...il aura du mal à décrocher un poste vu qu’être chercheur c’est faire preuve d’esprit critique


                  • zelectron zelectron 5 janvier 2009 13:37

                    Add on :

                    "Depuis plus de 500 ans, les règles et les théories d’un vieux sheikh arabe et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu’il apprend à l’école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu’à ses pensées les plus intimes. L’islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies." Mustapha Kémal Atatürk / 1881-1938



                    • ISRAËL 5 janvier 2009 13:40

                      Vous semblez ignorer que les Gazaouis ont choisi démocratiquement leurs dirigeants par aversion de la corruption de l’Autorité palestinienne. (LOTH)

                      ben, sur ce coup la aussi...c’est raté.
                      Le hamas détourne l’argent de l’aide humanitaire pour gonfler ses comptes bien au chaud dans les coffres forts des banques du golfe


                      • vienzy 6 janvier 2009 11:39

                        C’st vrai, vous avez raison, mais, avec toutes les réserves (dont j’ai énoncé quelques-unes plus haut), c’est quand même pour ça (corruption du pouvoir en place) que le Hamas est devenu le pouvoir en place


                      • art13 art13 5 janvier 2009 14:10
                        "Israël" est un concept artificiel dont on voit le résultat tous les jours.
                        L’idée d’ Israël est faussée par le fait que ce ne sont pas des hébreux qui ont réclamé LEUR pays. Peu d’hébreux "de souche" ont quitté le Proche Orient après l’épopée romaine, même « hébreux » est insuffisant pour qualifier la judéicité. La diaspora juive est surtout composée des adeptes d’une religion choisie ou subie, des adeptes d’une secte : Kazards, des allemands, des russes qui n’on pas trace d’ADN "juif" si toutefois, ça a un sens.
                        Ne cherchons pas à nous convaincre par les patronymes : les noms hébreux ne sont pas automatiquement historiques, il y a 10 siècles, quiconque voulait changer son nom de
                        Dupont pouvait le changer pour Cohen sans aucun problème ; c’est même conseillé dans les livres saints – de mémoire : "si on vous cherche querelle.. changez de nom". Il n’y avait
                        bien sur pas d’ Etat Civil ... La diaspora était surtout une diaspora de religion, elle n’a jamais été trop "ethnique".
                        Seuls quelques séfarades sont d’ « origine », et encore, tout n’est pas clair dans ce domaine de migrations et d’incitation à la conversion (Maghreb, Espagne). Pour nous aider, inutile de se pencher sur la Bible ou autres qui sont de véritables romans, de belles histoires, revues et corrigées depuis 2000 ans au bon gré du scripteur ou du commenditaire.
                         
                        De là à se pauser la question de la légitimité d’Israël, il n’y a pas loin. Je ne propose pas la destruction d’Israël.. Israël existe, c’est un fait et deux générations ne s’effacent pas parce que quelques extrémistes le souhaitent. Légitime ou pas, Israël est assez grand pour se faire -tout seul- un avenir abject ou magnifique.
                        Est-ce qu "Un pays pour une religion" a un sens ? pourquoi les catholiques ne réclameraient-ils pas l’Auvergne en France, le Texas ou El Quds - Jerusalem ? D’autant qu’avant "Israël" les juifs avaient déjà un pays si, si !
                        Dieu ne siégeait pas à la SDN ni à l’ONU naissante, et le bout de papier de Balfour n’engageait que.. Balfour.L’ONU n’a jamais enteriné quoi que ce soit au sujet d’Israël - qui c’est servi lui même - on a tout au plus "fermé les yeux" sur le pauvre état de la Shoah qui ne se prive pas d’annexer la Palestine et de faire le ménage.
                         
                        Deux pays pour les juifs, sans compter le reste du monde, ça mène tout droit à l’indigestion !
                         
                        Pourquoi les sionistes ont-ils refusé le Birobidjan, état juif - qui existe toujours - offert par Staline en 1929, plus grand que la Palestine et bien plus proche des cultures ashkénazo-khazares ?
                        C’est une bonne question à laquelle on ne s’empressera pas de répondre, bien que ..
                         
                        En le refusant, les sionistes ne se sont-ils pas rendu complices de la Shoah ? N’ont ils pas calculé ce "risque" préférant leurs intérêts à la vie de millions de coreligionnaires ? Si c’était le cas, l’éthique d’un état pourrait-elle se satisfaire d’ un tel passif, les combines marketing comme la "religion de la Shoah" finissent par s’user tôt ou tard. Après avoir été une crapule, on ne peut jamais redevenir un saint. Notre analyse n’a pas été poussée très loin bien qu’en consultant internet, on constate que les sous-marins de l’IRGUN ne jouaient pas aux billes.
                         
                        L’Allemagne nazie a discuté avec le sionisme, a envisagé des solutions pour transférer les juifs en Birobidjan, en Afrique ou autre. Les nazis ont même aidé logistiquement les sionistes dans leur projet palestinien – internet est encore riche d’enseignements BIEN PEU PUBLIQUES, il n’y a pas un terrien sur 1000 qui connaît cette histoire de Birobidjan, serait-ce une mauvaise publicité, de ce dont on aime pas trop parler ? Dans le projet sioniste, ce genre de pub est moins juteux que celui de la Shoah, ça c’est sur.
                         
                        Et puis, en guise de cerise, la célèbre lettre d’Einstein où on comprend ce qu’il pense de l’état sioniste, pourquoi il en refusera la présidence de la république.
                         
                         
                        Par les temps qui courent, c’est bien de se pauser les bonnes questions non ?
                        La lettre d’Albert analyse – Sionisme et racisme : http://www.lalibre.be/index.php?view=article&id=11&subid=118&art_id=298064

                        et quelques reflexions

                        Le "ventre des palestiniennes" est en train de gagner la partie.. La bulle israélienne se dégonfle, les rabbins sont obligé de ratisser large et convertissent même des goys ! Les intellectuels et ingénieurs israeliens déçus, foutent le camp. Même les juifs iraniens (il faut le faire !), pourtant invités à coup de shekels, ne se laissent pas séduirent.
                        "Les palestiniens seront largement majoritaires dans 20 ans", c’est une bonne chose mais ce n’est pas tout. Le pétrole se raréfiera, le dollar ne sera peut-être plue le "dollar",la "Ligue" Arabe" deviendra peut-être une vraie Ligue Arabe, qui sait ?
                        L’Allemagne nazie en est l’example : une nation ne peut pas "durer" sur des principes tels que le racisme ( le racisme étant la pierre angulaire du judaisme). Depuis l’ADN c’en devient anti scientifique et ça ne peut fonctionner sans heurts.. demandez son avis à l’Afrique du Sud.
                        Israël est l’example même de la corruption. La corruption, c’est une pourriture intellectuelle. Le dernier premier ministre trichait même sur ses billets d’avion, volait-il dans les super-marchés ? ce type était "chef d’un gouvernement" ! Un état ne peut tenir debout longtemps s’il n’est pas mu par une forme d’ethique, l’intéret personnel, l’intéret de caste, de secte ( ?) ça ne marche pas longtemps.
                         
                        La révolution française a été "bête et brutale" la révolution sioniste fut vicieuse et sâle - pours’en convaincre, on jette un coup d’oeil au CV de Tzipi et de sa famille.
                        Que lit-on à "naissance d’Israël" ? IRGUN, assassinats, assassinats, assassinats, assassinats, assassinats, assassinats, assassinats, assassinats.
                        Chez les gens "civilisés" on assassine "un peu", puis on se calme, Israël - ça fait quand même 60 ans.
                        Les pieds d’Israël sont bien malades.. de naissance.
                         
                        Un pays qui entretient un état de guerre permanent est fragile par définition, il ne peut pas "toujours gagner".
                        Union soviétique : 70 ans, "Israël" en est à la 62 ème ..
                        L’heure précise, je ne sais pas, mais arrivera le jour ou comme l’Union Soviétique (tout aussi artificielle pour des raisons similaires) la bulle sioniste explosera, laissant comme "souvenir" des milliers et des milliers de martyrs. "Sionisme" figurera dans les bouquins d’histoire au chapitre "Fascisme", juste derrière "Nazisme" bien sur, à cause de "l’air de famille".. triste ironie du sort.
                         
                        Jéremie : "Je vous couvrirai d’une honte éternelle.. d’un opprobre éternel que l’on n’oubliera pas".
                        Et la religion juive trinquera à nouveau - pour de bonnes raisons diront certains
                         
                        Blop !
                         
                         
                         
                         

                        • ISRAËL 5 janvier 2009 14:39

                          Aujourd’hui comme hier le sionisme se résume en un mot : ISRAËL

                          Royaume d’Israël


                          • Guyome 5 janvier 2009 14:53

                            "L’insoutenable mépris émis par ceux-là même qui soutiennent aujourd’hui le Hamas consiste en effet à lui refuser son objectif en propre, la destruction d’Israël, et y projeter seulement à la place la figure de la victime incapable par définition de vouloir le mal et sa puissance."

                            Le problême est donc la non reconnaissance d’israël. Ok. En décembre 1988, l’OLP reconnait Israël, donc tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes :
                            http://www.monde-diplomatique.fr/IMG/arton16745.gif
                            Ah, bah, non...

                            "c’est le Hamas qui affame les palestiniens en empêchant qu’ils se développent économiquement"
                            http://www.rfi.fr/actufr/images/055/mur_israel_palestine220.jpg
                            Donc ceci n’est pas un mur...

                            L’envoie de rockettes n’est pas admissible, et tuer des civils n’a aucun sens. Aussi permetter de proposer un plan "machavélique" pour lutter contre l’envoie de Quassam : comme elles sont fait de canalisation si vous les remplissier d’eau usées de gaz, le hamas aurait plus de mal à les envoyer sur israël et les gazaouis viverais mieux. Génial,non ?

                            "Pourtant, répétons-le, les défenseurs intransigeants de l’égalité totale viennent de cracher à la face des descendants d’Auschwitz et de Dachau en défendant la haine et la rage de partisans de l’inégalité absolue pour les non musulmans, voilà la réalité, la triste et désolante réalité."

                            GODWIN POINT !!! Quel final !

                            "En le refusant, les sionistes ne se sont-ils pas rendu complices de la Shoah ? "

                            Juste pour rappeller à art13 que la négation de crime contre l’humanité est un crime. Et qu’avancver que le slogan : "l’anti-s’mitisme est une invention juive" est tout à fait nazie et donc toute a fait d’égueulasse...


                            • dalat-1945 5 janvier 2009 15:05

                              Excellent article. Continuez !


                              • HELIOS HELIOS 5 janvier 2009 15:07

                                Et si vous lisiez TOUS l’histoire ?

                                www.mideastweb.org/fr-histoire.htm

                                ... là, par exemple !


                                • 3.14 3.14 5 janvier 2009 15:30

                                  Votre article relève de la pire des propagandes, j’espère que vous vous faites payer sinon vous travaillez pour Israël gratuitement, ce serait bête.
                                  L’Histoire rigolera bien de textes comme celui-ci quand la vérité sur notre époque aura éclaté.


                                  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 5 janvier 2009 15:33

                                    "Nous vous avons préparé des milliers de braves combattants qui vous attendent à chaque coin de rue, et vous accueilleront avec du feu et du fer", a affirmé Abou Obeida, le porte-parole des Brigades Ezzedine al-Qassam, dans une intervention télévisée sur la chaîne du Hamas, Al-Aqsa.
                                    "Nous vous disons en toute confiance que votre défaite dans la bande de Gaza s’approche d’heure en heure. Aussi longtemps que l’agression s’intensifiera vos pertes s’alourdiront et vous vous enfoncerez davantage dans le bourbier de Gaza", a-t-il ajouté.

                                    "Grâce à Dieu, nous sommes au rendez-vous de la victoire et les juifs sionistes ne subiront que défaite et humiliation", a promis le porte-parole, le visage masqué par un keffieh rouge, devant une carte montrant les villes israéliennes touchées par les roquettes palestiniennes.


                                    • Senatus populusque (Courouve) Courouve 5 janvier 2009 15:36
                                      Rhétorique qui rappelle celle du Coran.

                                      Voir Extraits du Coran sur le site de l’Union des Athées.

                                    • Le pirate des caraibes 5 janvier 2009 16:10

                                      Quand le "combattant" commence à citer le coran, c’est qu’il sent venir la pierre tombale ! smiley


                                    • ISRAËL 5 janvier 2009 16:07

                                      COUROUVE...

                                      abou obeida me rappelle l’excellent ministre de la com lorsque les STATES ont envahit l’irak...j’ai beaucoup ri à ses commentaires enflammés...et complétement ridicules


                                      • ouallonsnous 5 janvier 2009 16:20
                                           Lucien-Samir Arezki Oulahbib, je redouterais d’appartenir aux auditeurs de lyon III qui vous subissent, pourquoi ne tentez vous pas une cure de sommeil qui vous remettrait les idées en place ?

                                        Vous devez être victime du surmenage des enseignants pour écrire de telles inepties, l’orientation de vos écrits peux certes vous valoir de "bonnes notes" de la part de vos supérieurs fidéles de la pensée unique de "notre bon maïtre", mais en aucuns cas ils ne vous qualifient à nos yeux.

                                        Vous représentez ce que la propagande officielle, prétend éliminer de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur par sa"réforme", mais il y a fort à parier qu’entre un enseignants réaliste et un propagandiste dans la ligne de l’oligarchie actuelle au pouvoir, tel que vous, c’est vous qui serez maintenu, hélas !

                                        • ZEN ZEN 5 janvier 2009 16:59

                                          C’est du bon Lucien comme d’habitude, du meilleur cru néo-con

                                          Même pas besoin de lire..
                                          Il suffit d’aller là


                                          • Le péripate Le péripate 5 janvier 2009 17:49

                                             Souvent, Zen reproche à ses interlocuteurs de ne pas lire. Et le voilà qui "conseille " de ne pas lire. Incohérence ? Ou parti pris ?


                                          • ZEN ZEN 5 janvier 2009 18:54

                                            Souvent , le Péripate s’aligne sur les positions les plus néo-cons de chez néo-cons...
                                            Mais, ce n’est rien, on a l’habitude...


                                          • Le péripate Le péripate 5 janvier 2009 19:48

                                             J’aime bien votre manière d’insulter sans en avoir l’air. Que diriez vous si je disais que vous vous aligniez sur les positions des fascistes ? Que j’ai raison ?


                                          • tonton max 6 janvier 2009 09:55

                                            Moi je me souviens d’un prof de philo qui ne voulait pas me croire quand j’ai écrit un article disant que Neanderthal avait été éliminé par Cromagnon, contrairement à ce que certains préhistoriens tentaient de faire croire par pudibonderie antrhopocentrique.
                                            Mais à force d’agoraboxer, je crois que notre prof’ va finir par comprendre ... smiley


                                          • tonton max 6 janvier 2009 09:58

                                            anthropo...


                                          • pigripi pigripi 5 janvier 2009 17:03

                                            Je trouve cet article intéressant parce qu’il apporte un éclairage différent de ce que nous lisons et entendons habituellement en France communautariste pro-arabe et profondément antisémite (antisémitisme passif pour le plus grand nombre mais lié à l’histoire de la "Fille aînée de l’Eglise", cette enfant du Vatican qui l’a profondément marquée ) et de la part d’une gauche qui prend aveuglément le Palestinien dépossédé comme emblême de la lutte des opprimés.

                                            Pour ce qui est de la réalité des faits, je reste très sceptique ...

                                            Je reste sceptique parce que tous les articles que j’ai pu lire ici ou ailleurs prennent parti en fonction de l’idéologie du rédacteur.

                                            Comme dirait Anne Roumanoff : "on ne nous dit pas tout".

                                            Ce qui me chagrine le plus dans cette histoire est que, visiblement, personne n’a envie de dire "pouce, on arrête et on oeuvre pour la paix."


                                            • pp77www 5 janvier 2009 17:29

                                              Ce qu’on apprend sur le déroulement depuis le mois de novembre : http://www.ambafrance-il.org/spip.php?article6075

                                              Tsahal a opéré à Gaza pour déjouer un enlèvement ; des tirs de roquettes sur le Néguev

                                              Le Haaretz rapporte que des forces spéciales de Tsahal ont pénétré hier dans le centre de la bande de Gaza, à quelques centaines de mètres de la frontière israélienne, près du camp de réfugiés d’Al-Boureij. L’objectif de cette incursion était de détruire un tunnel creusé par le Hamas qui menait vers le territoire israélien et devait servir à l’enlèvement de soldats ou de civils israéliens. Le ministre de la Défense Ehud Barak et le chef d’état major Gaby Ashkenazi ont décidé du lancement de cette opération d’envergure (la première opération importante depuis le début de la trêve en juin 2008) suite à l’obtention de renseignements précis selon lesquels une attaque du Hamas devait avoir lieu de manière imminente.

                                              Les soldats israéliens ont encerclé une maison palestinienne à proximité de laquelle se trouvait la porte d’entrée du tunnel. La maison a ensuite explosé et des échanges de tirs ont éclaté entre membres de la branche militaire du Hamas et soldats de Tsahal, accompagnés de tirs d’obus de mortiers sur les forces israéliennes. Selon des sources miliaires citées par le journal, cette incursion ne cherchait pas à compromettre la trêve mais à déjouer une opération d’enlèvement qui aurait pu mettre fin à la trêve si le Hamas avait réussi à la mettre en œuvre.

                                              Ainsi, Israël s’arroge le droit de pénétrer dans un pays, détruire, tuer... par mesure de prévention ! Et que cette opération n’a pas pour but de compromettre la trêve ???? Pensez-vous que si d’autres pays arabes avaient fait le centième de cette intervention, la communauté moniale n’aurait pas réagi ? Que c’est-il passé avec l’Iraket les MENSONGES américains  ? Comment s’étonner que des ripotes du pauvre aient lieu ?

                                              et le 17 novembre : Des membres de l’état-major contre « la fébrilité des ministres qui appellent à occuper la bande de Gaza..

                                              Deux poids, deux mesures.


                                              • Palestinien01 5 janvier 2009 17:42

                                                l’auteur : « descendants d’Auschwitz et de Dachau », « civils accidentellement touchés ».......

                                                Ce qui est hallucinant est votre désir survolté de vous aligner et de cracher sur l’arabe.

                                                Si vous voyez du mensonge du côté des palestiniens, pourquoi Israel maintient-il un black-out sur Gaza ?

                                                Parlez à vos amis israeliens. Dites-leur de laisser les journalistes faire leur travail PUISQUE les palestiniens mentent.

                                                Comme le disait Fellag « Maintenant que vous avez atteint le fond, vous creusez... »

                                                Votre haine de l’arabe vous aveugle au point de vous allier au diable.


                                                • Serpico Serpico 6 janvier 2009 10:54

                                                  Georges Cake : "Lorsque le Hamas ou le Coran sont critiqués, il est faux et mensonger de clamer qu’on "crache sur les arabes" : les arabes ne sont pas tous musulmans, ni les musulmans tous arabes."

                                                  *****************************

                                                  Pourtant ce cher Lucien parle de "national arabisme transformé en national islamisme"...

                                                  Pourquoi voir dans l’antisionisme de l’antisémitisme déguisé alors que ce cher Lucien déploie des trésors de rhétorique pour assimiler arabe et musulman ?

                                                  Cet individu, ce triste individu, redouble, voire triple, d’enthousiasme pour se faire bien voir.

                                                  Un oncle Tom en chef en quelque sorte. Vouloir à tout prix déverser sa bile sur les arabes "qui ont opprimé les kabyles" ne devrait pas conduire à l’indignité.

                                                  Mais LSA se délecte dans l’indignité. Et l’imposture.


                                                • Blé 5 janvier 2009 17:51

                                                  Le peuple isrélien a droit de vivre sans la peur et sans la violence mais le peuple palestinien aussi.
                                                  Je doute que les morts que l’on compte parmis les civils palestiniens aideront à ouvrir des pourpaler de paix, vraiment j’en doute.
                                                  Je ne suis pas très au fait de ce conflit mais depuis le temps qu’il dure c’est à se demander à qui profite ce conflit en dernière analyse. Il n’y a rien de mieux pour souder un peuple (et le peuple isrélien est-il aussi soudé que l’on veut bien nous le faire croire ?) que de taper sur son voisin quitte a mettre de l’huile sur le feu.

                                                  Pour l’état isrélien, dès que le hamas a été élu, il n’était pas question de discuter avec "des terroristes".
                                                  Certes, les membres du hamas ce ne sont pas des enfants de coeur mais il représente le peuple, alors pourquoi le refus de l’état israélien de discuter avec eux depuis deux ans ?


                                                  • Yohan Yohan 5 janvier 2009 18:03

                                                    @ Blé
                                                    Vous croyez qu’on peut discuter avec le Hamas, vous ?


                                                  • Oudeis 6 janvier 2009 08:52

                                                    @Blé

                                                    "Certes, les membres du hamas ce ne sont pas des enfants de coeur mais il représente le peuple, alors pourquoi le refus de l’état israélien de discuter avec eux depuis deux ans ?"

                                                    Parce que le Hamas, dès l’origine et tout élu qu’il soit, refuse toute solution pacifique (cf. Charte du Hamas - article 13) et le principe même d’arrêter la violence tant qu’Israël ne sera pas détruit et tous les Juifs tués (cf. Charte du Hamas article 7).

                                                    Qu’est-ce qu’Israël pourrait donc discuter avec le Hamas ? La manière de se suicider ?



                                                  • pas sur 5 janvier 2009 18:15
                                                    http://www.michelcollon.info/articles.php ?dateaccess=2009-01-01%2016:28:00&log=breves


                                                    Parmi les nombreux messages qui me parviennent, un petit nombre veut défendre Israël en invoquant tel ou tel comportement palestinien. Voici, en quelques mots, une brève réponse.
                                                      			
                                                    Je pense qu’il faut toujours en revenir au point de départ : Israël est un Etat colonialiste qui a chassé les Palestiniens de leur terre en 1948. Il refuse leur retour qui ne serait pourtant que le respect du droit.

                                                    Avec ses colonies, cet Etat raciste ne cesse de pratiquer le nettoyage ethnique pour continuer à augmenter son territoire. Il viole toutes les résolutions de l’ONU depuis soixante ans, se sachant protégé par l’Europe et les Etats-Unis. Ceux-ci ont besoin d’un gendarme au Moyen-Orient pour contrôler le pétrole. Israël se plaint des armes nucléaires éventuelles chez ses voisins, mais il a lui-même deux cents têtes nucléaires, installées en toute illégalité.

                                                    Israël se prétend "la seule démocratie au Moyen-Orient" (comme si un régime d’apartheid pouvait être démocratique !). Mais les alliés d’Israël au Moyen-Orient (Arabie saoudite, Koweït, Egypte...) sont des dictatures abominables. En plus, lorsque les Palestiniens de Gaza "votent mal", Israël les punit par des blocus et des agressions sans fin.

                                                    Ceux qui critiquent certains mouvements palestiniens actuels, oublient de dire que précédemment, Israël a tout fait pour détruire les mouvements palestiniens de gauche ou nationalistes. Et qu’il a systématiquement refusé de négocier avec Arafat tout en prétendant le contraire.

                                                    Tout ceci peut être prouvé par des études d’historiens (notamment israéliens), des déclarations de tous les grands dirigeants sionistes eux-mêmes et des témoignages de juifs progressistes d’aujourd’hui.

                                                    Les colonialistes se plaignent de tirs de roquettes et d’attentats. Certes, toutes les méthodes de lutte ne conviennent pas. Mais puisque les oppresseurs, surarmés, ont privé les oppressés de tout moyen d’action légal, ils seraient bien aimables de dire comment il convient de résister.

                                                    Il n’y aura pas de solution au Moyen-Orient sans établir une vraie démocratie, pour tous. Et donc accorder tous leurs droits aux Palestiniens.

                                                    Certes, des Israéliens souffrent également (d’ailleurs, ils souffrent aussi de la pauvreté et de discriminations racistes imposées par les dirigeants israéliens). Internet nous permet d’ouvrir avec chacun, ici et là, un débat sur les véritables causes du problème. En dénonçant les médiamensonges et les déformations de l’Histoire.

                                                    Pas de paix sans Justice !

                                                    Michel Collon
                                                    28 décembre 2008

                                                    • pas sur 5 janvier 2009 18:50

                                                       Al moumta7ana (Sourat 60) versets : 8 et 9

                                                      [8] Allah ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables.

                                                      [9] Allah vous défend seulement de prendre pour alliés ceux qui vous ont combattus pour la religion, chassés de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. Et ceux qui les prennent pour alliés sont les injustes.


                                                      • docdory docdory 5 janvier 2009 18:51

                                                         @ Lucien Samir

                                                        Merci de cet excellent article qui remet à sa place le hamas , qui est celle d’une infâme dictature , certes arrivée au pouvoir par les urnes , mais à côté de laquelle un pays comme la Corée du Nord ferait figure d’oasis de la liberté . Merci également de votre lien très intéressant sur le nationalisme arabe .
                                                        La seule solution pour les gazaouites est de virer le hamas , auxquel ils n’auraient jamais du confier le pouvoir ...


                                                        • Palestinien01 5 janvier 2009 19:25

                                                          Avec Israel dans le rôle du cogneur, l’occident a enfin trouvé son chien d’attaque.

                                                          L’occident peut même se permettre de se gargariser de principes creux.

                                                          Mais l’occident n’est pas crédible. Les peuples du tiers-monde ne croient pas un mot de ce que vous racontez.

                                                          Ce serait vraiment drôle que le « Lion pleure le poussin »...

                                                          Arrêtez de jouer la comédie : vous vous fatiguez à justifier l’injustifiable. Les peuples opprimés prendront leur revanche un jour. Priez qu’ils ne soient pas aussi impitoyables que vous.


                                                          • Dominique Larchey-Wendling 5 janvier 2009 19:35

                                                            Article lamentable d’un petit télégraphiste de la propagande Israélienne ... et qui se résume à :

                                                            Israël = démocratie = occident = progrès = civilisation

                                                            Hamas = dictature = Hitler = obscurantisme = ...

                                                            Nul part ne figure la question des intérêts nationaux et du nationalisme qui sont pourtant au coeur de ce conflit.


                                                            • Sébastien Sébastien 5 janvier 2009 19:38

                                                              Bravo Lucien-Samir pour votre article ! Au plaisir de vous lire de nouveau.


                                                              • Le Petit Fennec 5 janvier 2009 20:07

                                                                 Je crois pour ma part, qu’il serait temps d’être lucide et de voir les choses comme elles sont au Proche Orient. Revenons en arrière dans le temps et dans l’histoire et voyons ce que nous pouvons apprendre de logique et de mesurer l’impact de l’Europe et en particulier le colonialisme anglais dans la colonisation de la Palestine par ce dernier et l’avoir offert aux juifs errants dans le monde, comme patrie. L’angleterre ainsi que tous les Etats européens ont voulu effacer leur implication dans l’holocauste qui a vu quelques centaines de milliers de juifs déportés et carbonisés dans les fours crématoires. Mais est-ce que cette faute revient aux Palestiniens qui l’ont payée de leurs vies et de leur quiétude depuis plus de soixante ans (date à laquelle l’Angleterre en tant que pays colonisateur et administrateur de la Palestine) quand, par le biais du Traité de Balfour en 1917 déjà voulait donner la Palestine aux Juifs de toutes nationalités dont la majorité étaient de fervents sionistes qui ne demandaient qu’à prendre une revanche sur Saladin (Salah Eddine El Ayoubi) comme d’ailleurs les anglais qui n’ont jamais accepté (entre parenthèses tous les rois européens) n’ont jamais accepté qu’un Arabe et Musulman comme Salah Eddine El Ayoubi puisse être plus éduqué et plus humaniste qu’eux en leur permettant d’assister dans La mosquée d’El Aksa, à la messe de la nativité, la nuit de Noël. Pour ma part, je voudrais bien savoir comment les européens puissent-ils être des revanchards à ce point et permettre l’agression d’un pays au su et au vu de tout le monde (ne parlons pas de l’ONU qui n’est là que pour finaliser les dessins des américains (le gendarme du monde). La Palestine est la victime et Israël est le colonisateur avec l’appui des anglais, des américains et de tous les autres pays européens. De par leur implication dans le conflit avec Israël qui pratique vraiment le racisme et l’apartheid, ils se sont mis au ban de la justice et de l’équité humaine et divine en même temps. Comme peut-on prendre la victime pour bourreau et le bourreau pour victime sûrement qu’il y a anguille sous roche et ces desseins ne disent pas ouvertement leurs noms, mais c’est certainement et sans aucun doute non point le conflit des générations ou autres , mais plutôt le conflit des religions ou encore les croisades des temps ancestraux qui refont surface pour écraser le maure, le musulman et l’avilir. Saladin a été magnanime lorsqu’il a gagné la guerre des croisades et il a permis à tous de rentrer chez eux en Europe et regardons un peu ce qu’ont fait les européens arpès la chute de Grenade et durant l’inquisition, n’ont-ils pas recherché et égorgé tous ceux parmi leurs concitoyens et les musulmans qui étaient restés en Espagne et au Portugal et les avaient pourchassé jusqu’à leur extinction totale, tous civils, femmes enfants et vieillards qu’ils étaient. Alors, Messieurs ! Soyons logiques et regardons les choses en face ! Tant qu’Israël aura le soutien indéfectible des américains et de tous les pays européens, l’apartheid persistera au Proche-Orient. Quant au Hamas, il a été élu démocratiquement, pourquoi Israël ne veut point discuter avec eux et les considère toujours comme terroristes ? Si je comprends bien, durant la deuxième guerre mondiale, les résistants français, anglais, espagnols, les résistants canadiens, les résistants yougouslaves, les résistants russes et j’en passe, sont tous des terroristes. Un exemple probant de cette discrimination qui a touché tous les résistants de l’ANC ainsi que Nelson Mandela n’ont été enlevés de la liste noire américaine des organisations terroristes dans le monde que durant le mois de Juin 2008 et pourtant l’apartheid a été aboli en Afrique du Sud depuis plusieurs années et Nelson Mandela a été Président de tous les Sud-Africains (blancs et noirs) pendant deux mandats consécutifs et ayant passé plusieurs années en tant que Président de l’Afrique du Sud plurielle. N’avons-nous pas là le sentiment que les Etats-Unis considèrent tous les résistants du monde comme des terroristes. Ils ont mis le monde à feu et à sang et le massacre continue à Ghaza. Dieu fera payer la facture à tous ceux qui sont en train d’exterminer le peuple spolié et meurtri de Palestine. Nous nous rencontrerons, pour ceux qui sont monothéistes devant Dieu, le jour du jugement dernier et la facture sera salée.


                                                                • ficelle 5 janvier 2009 20:43

                                                                  petit fennec, t’es bien gentil. j’espère que tu n’es pas le fils du magistrat... pote de l’autre.


                                                                • Le Petit Fennec 5 janvier 2009 20:22

                                                                  Hallucinant mensonge sur un Hamas magnifié

                                                                  Le Petit Fennec

                                                                   Je crois pour ma part, qu’il serait temps d’être lucide et de voir les choses comme elles sont au Proche Orient. Revenons en arrière dans le temps et dans l’histoire et voyons ce que nous pouvons apprendre de logique et de mesurer l’impact de l’Europe et en particulier le colonialisme anglais dans la colonisation de la Palestine par ce dernier et l’avoir offert aux juifs errants dans le monde, comme patrie. L’angleterre ainsi que tous les Etats européens ont voulu effacer leur implication dans l’holocauste qui a vu quelques centaines de milliers de juifs déportés et carbonisés dans les fours crématoires. Mais est-ce que cette faute revient aux Palestiniens qui l’ont payée de leurs vies et de leur quiétude depuis plus de soixante ans (date à laquelle l’Angleterre en tant que pays colonisateur et administrateur de la Palestine) quand, par le biais du Traité de Balfour en 1917 déjà voulait donner la Palestine aux Juifs de toutes nationalités dont la majorité étaient de fervents sionistes qui ne demandaient qu’à prendre une revanche sur Saladin (Salah Eddine El Ayoubi) comme d’ailleurs les anglais qui n’ont jamais accepté (entre parenthèses tous les rois européens) n’ont jamais accepté qu’un Arabe et Musulman comme Salah Eddine El Ayoubi puisse être plus éduqué et plus humaniste qu’eux en leur permettant d’assister dans La mosquée d’El Aksa, à la messe de la nativité, la nuit de Noël. Pour ma part, je voudrais bien savoir comment les européens puissent-ils être des revanchards à ce point et permettre l’agression d’un pays au su et au vu de tout le monde (ne parlons pas de l’ONU qui n’est là que pour finaliser les dessins des américains (le gendarme du monde). La Palestine est la victime et Israël est le colonisateur avec l’appui des anglais, des américains et de tous les autres pays européens. De par leur implication dans le conflit avec Israël qui pratique vraiment le racisme et l’apartheid, ils se sont mis au ban de la justice et de l’équité humaine et divine en même temps. Comme peut-on prendre la victime pour bourreau et le bourreau pour victime sûrement qu’il y a anguille sous roche et ces desseins ne disent pas ouvertement leurs noms, mais c’est certainement et sans aucun doute non point le conflit des générations ou autres , mais plutôt le conflit des religions ou encore les croisades des temps ancestraux qui refont surface pour écraser le maure, le musulman et l’avilir. Saladin a été magnanime lorsqu’il a gagné la guerre des croisades et il a permis à tous de rentrer chez eux en Europe et regardons un peu ce qu’ont fait les européens arpès la chute de Grenade et durant l’inquisition, n’ont-ils pas recherché et égorgé tous ceux parmi leurs concitoyens et les musulmans qui étaient restés en Espagne et au Portugal et les avaient pourchassé jusqu’à leur extinction totale, tous civils, femmes enfants et vieillards qu’ils étaient. Alors, Messieurs ! Soyons logiques et regardons les choses en face ! Tant qu’Israël aura le soutien indéfectible des américains et de tous les pays européens, l’apartheid persistera au Proche-Orient. Quant au Hamas, il a été élu démocratiquement, pourquoi Israël ne veut point discuter avec eux et les considère toujours comme terroristes ? Si je comprends bien, durant la deuxième guerre mondiale, les résistants français, anglais, espagnols, les résistants canadiens, les résistants yougouslaves, les résistants russes et j’en passe, sont tous des terroristes. Un exemple probant de cette discrimination qui a touché tous les résistants de l’ANC ainsi que Nelson Mandela n’ont été enlevés de la liste noire américaine des organisations terroristes dans le monde que durant le mois de Juin 2008 et pourtant l’apartheid a été aboli en Afrique du Sud depuis plusieurs années et Nelson Mandela a été Président de tous les Sud-Africains (blancs et noirs) pendant deux mandats consécutifs et ayant passé plusieurs années en tant que Président de l’Afrique du Sud plurielle. N’avons-nous pas là le sentiment que les Etats-Unis considèrent tous les résistants du monde comme des terroristes. Ils ont mis le monde à feu et à sang et le massacre continue à Ghaza. Dieu fera payer la facture à tous ceux qui sont en train d’exterminer le peuple spolié et meurtri de Palestine. Nous nous rencontrerons, pour ceux qui sont monothéistes devant Dieu, le jour du jugement dernier et la facture sera salée.


                                                                  • ficelle 5 janvier 2009 20:35

                                                                    Tu sais quoi ? on en a marre, nous les goïs ! ou goys, on s’en fout.

                                                                    Si vous ne pouvez vous sentir, tournez les culs.

                                                                    Et pareil pour les shahids.


                                                                    • Syrius Syrius 5 janvier 2009 20:45

                                                                      C est les non juifs et les non musulmans qui profitent de ce conflit... Suffit de voir que c est Alain Soral qui instrumentalise tout le monde pour avoir une petite idée de qui allume la mèche et rassemble les explosifs...


                                                                      • Canine Canine 5 janvier 2009 22:48

                                                                        Alain Soral qui instrumentalise tout le monde ? Vous prêtez bien du pouvoir au Proche Orient à un type qui n’en a même pas en France.


                                                                      • Dragoncat Dragoncat 5 janvier 2009 21:01

                                                                        @ l’auteur

                                                                        Merci pour votre article au milieu d’une marée d’articles et commentaires pro-palestinien... Ca change un peu.

                                                                        En toute logique, les intervenants pro-palestiniens devraient être les plus virulents CONTRE le hamas. C’est un mouvement terroriste et totalitaire qui perdrait tous les avantages de son autorité en cas de paix. Ses dirigeants - bien à l’abri - laisse le peuple subir les conséquences militaires d’une politique du pire.

                                                                        Cordialement,

                                                                        Dragoncat


                                                                        • clothilde 5 janvier 2009 21:15
                                                                          Les raisons de la guerre, par Chris McGreal
                                                                           
                                                                          5 janvier 2009

                                                                          Israël a tiré les leçons de son échec à convaincre l’opinion publique durant la guerre du Liban en 2006. Chris McGreal, pour The Observer, raconte le soin qui a été apporté cette fois-ci à construire un argumentaire acceptable, dès lors que l’attaque avait été décidée, voilà plusieurs mois. Israël se présente donc comme le défenseur du camp occidental face au terrorisme, à l’axe du mal rassemblant les extrémismes islamistes. De fait, Israël veut surtout éviter toute référence à l’occupation et au blocus que Gaza a subi depuis le premier jour du retrait israélien, avant même que le Hamas ne se saisisse des rênes du pouvoir. « Nous ne nous attendions pas à ce que nous ayons à mendier l’autorisation de faire entrer de la nourriture », se rappelle Diana Buttu, avocate conseil de l’OLP.

                                                                          Par Chris McGreal, The Observer, 4 janvier 2008

                                                                          Il s’agit d’une guerre sur deux fronts. Depuis plusieurs mois, alors qu’Israël se préparait à lancer une nouvelle vague de violence contre la bande de Gaza, il était devenu clair que l’attaque du Hamas et de « l’infrastructure du terrorisme », incluant des postes de police, des habitations et des mosquées, serait une opération menée tambour battant.

                                                                          Israël a également compris qu’une opération jumelée serait nécessaire afin de persuader le reste du monde de la justesse de sa cause, même lorsque les morgues recevraient les corps de femmes d’enfants palestiniens. Il fallait aussi veiller à ce que cette guerre soit considérée non pas en termes d’occupation mais comme un combat de l’occident contre le terrorisme et une confrontation avec l’Iran.

                                                                          Après la débâcle de l’invasion du Liban en 2006- qui fut non seulement pour Israël un désastre militaire, mais aussi politique et diplomatique - Le gouvernement de Tel-Aviv a passé des mois a préparer l’assaut sur Gaza, tant au plan intérieur qu’international, en exerçant avec calme mais énergie un lobbying sur les gouvernements et les diplomates étrangers, en particulier en Europe et dans certaines parties du monde Arabe.

                                                                          Une nouvelle Direction de l’Information a été créée pour influencer les médias, avec un certain succès. Et quand l’attaque a commencé, il y a un peu plus d’une semaine, une marée de diplomates, de groupes de pression, de blogs et d’autres partisans d’Israël ont commencé à marteler une série de messages soigneusement élaborés, destinés à veiller à ce que Israël soit perçu comme la victime, alors même que ses bombardements ont tué plus de 430 Palestiniens durant la dernière semaine, dont au moins un tiers sont des civils ou des policiers.

                                                                          L’attaque sans relâche menée contre la bande de Gaza - avec une frappe aérienne toutes les 20 minutes en moyenne - n’a pas fait cesser les tirs de roquettes du Hamas qui ont tué quatre Israéliens depuis le début de l’agression et ont touché des cibles situées plus en profondeur que jamais auparavant, provoquant la fuite de dizaines de milliers de personnes. La nuit dernière, Israël a intensifié son action, en lançant ses troupes à travers la frontière de la bande de Gaza, dans ce qui semble être une invasion terrestre. Et une campagne diplomatique intense est déjà à l’oeuvre pour justifier le coût en vies innocentes qui en résultera presque certainement.

                                                                          Dan Gillerman, ambassadeur d’Israël à l’ONU jusqu’à récemment, a été mobilisé par le ministère des Affaires Etrangères pour assister le pilotage de la campagne diplomatique et de relations publiques. Il indique que les préparations sur le terrain politique et diplomatique ont débuté depuis des mois.

                                                                          « C’est quelque chose qui était prévu depuis longtemps », déclare-t-il. « J’ai été recruté par le ministre des Affaires Etrangères afin de coordonner les efforts déployés par Israël. Je n’avais jamais vu l’ensemble des parties de ce mécanisme très complexe [incluant] le ministère des Affaires Etrangères, le Ministère de la Défense, le bureau du Premier ministre, la police ou l’armée - travailler avec tant de coordination, d’efficacité, dans la délivrance du message. »

                                                                          Dans des réunions d’information tenues à Jérusalem, Londres, Bruxelles et New York, les mêmes messages ont été répétés : Israël n’avait d’autre choix que d’attaquer en réponse aux tirs de barrage de roquettes du Hamas ; que la prochaine attaque viserait « l’infrastructure terroriste » à Gaza ; que les objectifs seraient principalement les combattants du Hamas ; que des civils mourraient, mais en raison du fait que le Hamas dissimule ses combattants et ses ateliers d’armement parmi les gens ordinaires.

                                                                          Dans le même temps, a été mise sur pied une stratégie visant à écarter de la discussion la question de l’occupation. La bande de Gaza a été libérée en 2005 lorsque les colons juifs et l’armée se sont retirés, affirment les israéliens. Elle aurait pu prospérer en tant que base d’un futur Etat palestinien, mais ses habitants ont choisi le conflit.

                                                                          Israël décrit le Hamas comme un membre d’un axe du mal islamiste fondamentaliste, avec l’Iran et le Hezbollah. Ses actions, disent les israéliens, n’ont rien à voir avec la poursuite de l’occupation de la Cisjordanie, le blocus de la bande de Gaza ou le fait que l’armée israélienne continue de tuer un grand nombre de Palestiniens depuis le retrait de Gaza. « Israël fait partie du monde libre et lutte contre l’extrémisme et le terrorisme. Pas le Hamas, » a déclaré Tzipi Livni, la ministre des Affaires Etrangères et dirigeante du parti Kadima, à son arrivée en France dans le cadre de l’offensive diplomatique menée la semaine dernière.



                                                                          http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2458


                                                                          • screampunk 5 janvier 2009 23:01

                                                                            Je rappelle à qui veut l’entendre que le sionisme est en fait SION - isme, Sion = le Soleil, d’où le nom de la société élitiste secrète derrière la lignée Mérovingienne, le Prioré de Sion. Contrairement à la compréhension populaire, le sionisme n’est pas le Peuple Juif. Beaucoup de Juifs ne sont pas sionistes et beaucoup de non-Juifs font partie de ce mouvement. Le sionisme est un mouvement politique, pas une race. De dire que le sionisme est le Peuple Juif est comme dire que le parti démocrate est le peuple Américain. Les dirigeants israéliens qui dirigent les attaques contre les Palestiniens sont sioniste. D’ailleurs beaucoup d’associations juives dénoncent les crimes monstrueux perpétrés contre les Palestiniens.


                                                                            • Gustm 6 janvier 2009 05:30

                                                                              Tout Israël ne souhaite pas la guerre. Tout Gaza non plus. Ca aurait pu être un début... Seulement Israël n’assume pas son rôle dans la montée en popularité du Hamas, et choisit l’option de facilité en détruisant plutôt qu’en construisant. Mais cela ne règlera pas vraiment le problème : Le nazisme a survécu à l’armistice, après tout. Pourquoi pas l’islamisme extrémiste ?

                                                                              Beaucoup présentent la guerre comme la seule alternative. Avec des esprits aussi fermés d’un côté comme de l’autre, pas étonnant... Mais peu importe les efforts de communication du gouvernement israëlien, ça reste une mauvaise alternative, qui n’a fait ses "preuves" que dans des situations qui n’auraient jamais dû arriver (remontez un peu jusqu’au traité de Versailles, pour voir... ça rappelle des choses). Seulement, oui, plus les haines sont attisées inutilement, plus ça va devenir difficile.

                                                                              Ah et puis j’en ai marre d’entendre les sons de violons hypocrites des partisans de la force aveugle, qui pleurent pour les enfants grandissants sous les tirs de Quassams, mais ne se demandent pas un instant ce qu’ils seraient devenu si ils étaient nés à Gaza. Si vous prétendez qu’une vie palestinienne ne vaut pas plus qu’une vie israëlienne, alors n’affirmez pas l’inverse.


                                                                              • Gustm 6 janvier 2009 05:31

                                                                                (le deuxième "Israël" désignait en fait "le gouvernement d’Israël") 


                                                                              • USA 613 6 janvier 2009 08:20

                                                                                Comment se fait-il qu’il n’y ait pas plus de morts de femmes et d’enfants ?

                                                                                Comme pour le Hezbollah, le Hamas fait des civils des boucliers humains.
                                                                                Dans de telles conditions à qui la faute alors si les enfants figurent parmi les victimes ?
                                                                                Je m’’étonne qu’il n’y ait pas plus de morts civils.

                                                                                Qu’en est-il des morts avec les conflits au Sri Lanka ? en Afrique ? en Tchétchénie ? en Géorgie ?
                                                                                Silence.
                                                                                Pourquoi un tel silence ?

                                                                                Qu’en est-il des morts de civils lors des frappes de la force internationale en Irak, en Afghanistan, en Afrique, en Yougoslavie, de celles des Russes en Tchétchènie ou en Géorgie ?
                                                                                Pourquoi l’AFP ne tient-elle pas une comptabilité des morts civils dans tous ces conflits ?
                                                                                A quelles fins l’AFP tient-elle et oppose-t-elle le compte des morts dans les conflits qui opposent Israël à ceux qui attaquent Israël ? Pour indigner les lecteurs.
                                                                                Qui connait le nombre des morts au Sri Lanka ? en Inde ? au Pakistan ? partout en Afrique ? 
                                                                                Qui manipule si ce n’est l’AFP et les GRATUITS qui repennent les dépêches SFP dont les titres cinglants manipulent les émotions des lecteurs ?
                                                                                Qui mieux que les journalistes connaissent et maîtrisent les manipulations de ceux qui les lisent. Le poids des mots, le choc des photos
                                                                                 
                                                                                Les Israéliens ne peuvent éviter de tuer des enfants puisque le Hamas (comme le Hezbollah) se cache derrière les enfants et tire sur les Israéliens soit se met au milieu des habitations civiles pour tirer des roquettes ou des fusées quand ce ne sont pas des hoîtaux ou des mosquées ou encore les bases de la FINUL (Liban) ? Qui se sert de lieux de cultes comme de caches d’armes ? Le Hamas et le Hezbollah. Quel dirigeant se terre sous un hôpital pour se protéger ? Le Hamas et le Hezbollah.

                                                                                Alors après cela évitez de faire des victimes civils est impossible.

                                                                                Le choix des victimes civils est celui du Hamas et du Hezbollah
                                                                                Cela a été dénoncé par le représentant de l’ONU, il ne l’a fait qu’une fois arrivé à Larnaca (Chypre), à sa descente d’avion. Il n’avait osé le faire au Liban même de peur de se faire éliminer. Les méthodes du Hamas et du Hezbollah sont celles de la terreur. De vérité il n’y a que la leur. Hors leur vérité il ne peut y avoir de vérité. Cela ne s’appelle pas la démocratie mais la tyrannie. Cela l’AFP le sait, comme le clergé catholique ainsi que tous les partis politiques de gauche pourtant tous se taisent. Ainsi TOUS couvrent toutes ces ignominies perpétrées par le Hamas et le Hezbollah. Quelles lois sont en vigueur à Gaza ? Celles de la Charia ! Vivre sous des lois religieuses est-ce une avancée ou une régression surtout quand on connait les horreurs de cette loi en Arabie Saoudite, en Iran ou en Afghanistan au temps des Talibans ?


                                                                                • art13 art13 6 janvier 2009 08:53

                                                                                  d’une banalité à pleurer, relayant "ils l’ont dit à la télé" à pleurer.

                                                                                  Le Hamas totalitaire.

                                                                                  Si on veut me virer de chez moi, je sors naturellement mon fusils, on m’arrête et on déclare que j’ai usé de
                                                                                  méthodes "totalitaire".

                                                                                  Pardon mais j’ai vraiment pas le temps de jouer, je zappe


                                                                                  • LE CHAT LE CHAT 6 janvier 2009 09:16

                                                                                    est ce thierry Jacob ou Adama qui t’as dicté ce torchon de propagande pro israelien ?????

                                                                                    même si le Hamas jusqu’au boutiste a manqué de sens politique car il absurde de refuser de reconnaitre un ennemi dix fois plus fort que soi , il n’en est pas moins un parti nationaliste qui seul défend la cause palestinienne et qui est soutenu par la population , au contraire d’un mahmoud Abbas collaborateur complétement discrédité mais soumis à l’occupant et qui malgré ses courbettes n’a strictement rien obtenu pour la cause palestienne , et qui n’aura plus de légitimité son mandat arrivant à échéance, pitoyable pantin d’un bantoustan imaginaire sans aucune continuité géographique car Israel ne renoncera pas à conquérir la Judée Samarie !


                                                                                    • Traroth Traroth 6 janvier 2009 10:08

                                                                                      On ne le dira jamais assez : c’est Israel qui a rompu la trêve en bombardant la bande de Gaza le 7 novembre et en maintenant un blocus militaire, ce qui est un acte de guerre au sens de la conention de Genève.

                                                                                      Sarkozy, en déclarant que c’est le Hamas qui a rompu la trêve, ment, tout simplement.

                                                                                      Qu’on ne me comprenne pas mal : le Hamas est totalement irresponsable et instrumentalise Israël pour qu’un maximum de membres des familles de victimes de Tsahal le rejoignent et, pourquoi pas, prendre le pouvoir en Cisjordanie. Le peuple palestinien est pris entre des brutes israéliennes et des brutes du Hamas, aux intérêts étrangement convergents. Le massacre auquel on assiste actuellement, qui n’a rien d’un combat, les sert tous les deux.


                                                                                      • Oudeis 6 janvier 2009 18:25

                                                                                        @Traroth

                                                                                        "c’est Israel qui a rompu la trêve en bombardant la bande de Gaza le 7 novembre"

                                                                                        Faux !

                                                                                        Le Hamas n’a jamais respecté cette soi-disant "trêve" et Israël a continuellement été bombardé de roquettes et autres obus.

                                                                                        "Alors qu’Israël avait autorisé, mardi 19 août [2008] au matin, un convoi de transport de vivres et de matériels à franchir le point de passage de Kerem Shalom, (...) tous les point de passage de la zone ont été à nouveau fermés mardi soir après le tir d’une roquette palestinienne vers Israël. Si ce tir n’a fait ni victime, ni dégât, il intervient en dépit d’une trêve de la violence, conclue par l’intermédiaire de l’Egypte, entre Israël et le mouvement palestinien Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza." ( source : Le Monde su 20/08/2008 ).

                                                                                        La trêve aurait été violée par Israël en novembre selon vous ? Mais dès le début de cette soi-disant "trêve", le Hamas continuait d’envoyer des roquettes. Ainsi, le 20 août 2008 - soit en deux mois de "trêve" - les Palestiniens avaient tiré plus de 40 roquettes ou obus ( source : idem).






                                                                                      • Oudeis 7 janvier 2009 03:25

                                                                                        Le lien vers l’article du Monde que je citais : http://www.lemonde.fr/web/recherche_breve/1,13-0,37-1048232,0.html


                                                                                      • Traroth Traroth 7 janvier 2009 04:33

                                                                                        Un blocus militaire est un acte de guerre, au sens de la convention de Genève. Israël n’a donc jamais respecté le cessez-le-feu, depuis le premier jour. Les bombardements que vous citez n’ont fait aucune victime. Ce sont les attaques israéliennes qui ont fait les premières victimes directes au cours de ce cessez-le-feu (il doit aussi y avoir des victimes indirectes. On n’affame pas sans conséquences plusieurs millions de personnes pendant des mois). Donc qui a rompu le cessez-le-feu ?


                                                                                      • Oudeis 8 janvier 2009 00:28

                                                                                        1) Les tirs de roquettes depuis la bande de Gaza a commencé dès le retrait d’Israël en 2005 (et même avant) - c’est à dire bien avant le "blocus"

                                                                                        2) Le "blocus" est lui-même la riposte d’Israël aux tirs palestiniens

                                                                                        3) Relisez l’article : les tirs de roquettes ont lieu alors qu’Israël était en train de lever le "blocus"

                                                                                        4) Un blocus réel empêche tout passage, tout ravitaillement. Israël a toujours laissé passé de manière régulière (y compris depuis le 26/12/2008 !) des convois alimentaires et médicaux. Il s’agit donc d’une contre-vérité que de parler de "blocus" de la part d’Israël ou de Palestiniens "affamés".

                                                                                        5) Les tirs de roquettes ont fait des victimes (y compris avant l’offensive israélienne) - et même des victimes palestiniennes ! Etrange qu’on n’ait pas vu les images de ces enfants ensanglantés en boucle - les enfants palestiniens tués seraient-ils moins photogéniques s’ils le sont par les roquettes du Hamas ?! ( http://www.lepoint.fr/actualites/deux-fillettes-tuees-par-une-roquette-palestinienne-a-gaza/914/0/302508 ). S’il y en a peu, ce n’est pas du fait du Hamas mais de l’efficacité de la défense passive israélienne (alertes, abris ...).

                                                                                        6) Israël n’aurait pas le droit de réagir lorsqu’on lui tire dessus parce que le Hamas n’aurait pas réussi à faire de victimes ? Les Israéliens avec lesquels vous pourriez compatir seraient uniquement les Israéliens morts, mais pas ceux qui se font tirer quotidiennement dessus ? Belle mentalité !



                                                                                      • wesson wesson 6 janvier 2009 10:15

                                                                                        Moi je dit Bravo,

                                                                                        bravo au gouvernement d’Israel qui a le courage de s’opposer à quelques dizaines de roquettes qui passent leur temps à tomber dans les champs.

                                                                                        Bravo de répondre à ces roquettes tirés pas des désespérés manipulés et affamés, par l’envoi de tanks, de bombardement, de tonnes de bombes, de missiles, de drones, d’armes ultramodernes, de buldozer pour tout finir de détruire et recouvrir tous les cadavres et qu’on ne les retrouve jamais.

                                                                                        Mais quel courage pour faire cela, c’est admirable de voir un peuple se faire écraser à la jumelle, assis tranquillement sur des chaises de jardin et en train de siroter une grenadine bien fraiche.

                                                                                        Quel honneur, quelle fierté en cela !

                                                                                        Bravo pour ce fier peuple d’israel, qui a porté au pouvoir les gens qui font ça, et qui mène cette politique qui ne contribue qu’a une seule chose : discréditer toute alternative modéré dans la région.

                                                                                        Vous aviez le fatah, et pour l’affaiblir vous avez corrompu ses dirigeants et créés le hamas.

                                                                                        maintenant vous avez le hamas, si toutefois vous arrivez à le détruire comme vous voulez, qui aurez-vous à la place ? Al Quaida ?

                                                                                        C’est vraiment une politique complètement stupide à quoi l’on assiste. Vivement que la crise financière débranche un peu la prise de ces états voyous qui passe leur temps à guerroyer à droite et à gauche, comme le fait Israél depuis maintenant 60 ans.


                                                                                        • millesime 6 janvier 2009 10:27

                                                                                          si vous avez fait des recherches en science politique, expliquez donc un peu la différence entre les Khazars ou Askhénases (que s’est-il-passé au cours de la période 39/45 surtout de la part de l’élite.. !) et les Sépharades.... !


                                                                                          • Gilles Gilles 6 janvier 2009 11:10

                                                                                            Leur point commun, c’est qu’aucun d’eux, ashkénazes ou sépharades n’a d’ancêtres ayant foulé la Palestine.......

                                                                                            Parait même que les populations habitants la Palestine, dont des juifs, ont été islamisé lors de la conqûete arabe....parmi les gazaouis qui se prennent des bombes sur la gueule il doit bien en avoir qui descendent des juifs antiques...

                                                                                            hihi


                                                                                          • Jack Nico 6 janvier 2009 11:28

                                                                                            RAPPEL Historique : L’etat juif crée grace au térrorisme Juif

                                                                                            Avant l’Etat « juif », trois organisations terroristes juives oeuvraient en Palestine, essentiellement contre les civils palestiniens et contre des responsables ciblés du mandat britannique. Ces trois mouvements terroristes étaient les suivants : la Haganah, le Zvei Leumi (ou Irgoun), et le Gang Stern. La Haganah (mot hébreu signifiant « la défense ») disposait d’une armée de terre de 160 000 hommes bien formés et bien armés, et d’une unité appelée Palmach, comptant plus de 6000 terroristes. L’Irgoun incluait au minimum 5 000 terroristes, tandis que le Gang Stern comportant de 200 à 300 terroristes impitoyables.

                                                                                            Ce qui suit est simplement une liste de quelques-uns des exemples de terrorisme sioniste avant la création de l’Etat sioniste, en 1948 : cette liste ne comporte pas les massacres de grande ampleur comme Deir Yassin, Dawaymeh, Tantura et bien d’autres encore.

                                                                                            1937-1939
                                                                                            Durant cette période, ces sionistes effectuèrent une série d’attentats terroristes contre des autobus palestiniens, causant la mort de 24 personnes et 25 blessés.
                                                                                            1939
                                                                                            La Haganah a fait sauter le pipeline acheminant le pétrole irakien près de Haifa (Palestine). Moshe Dayan était un des participants à cette opération. La même technique fut utilisée, en 1947, au minimum à quatre reprises.
                                                                                            1940
                                                                                            Le 6 novembre 1940, des terroristes sionistes, du Gang Stern, assassinèrent le ministre plénipotentiaire britannique en résidence au Moyen-Orient, Lord Moyne, au Caire.
                                                                                            1940
                                                                                            Le 25 novembre, des terroristes juifs firent sauter le navire britannique S.S. Patria dans le port de Haifa, tuant 268 immigrants illégaux juifs. L’explosion, fomentée par l’organisation terroriste Haganah, visait initialement à empêcher ce navire de mettre les voiles. Toutefois, il semble que les terroristes aient méjugé de la quantité d’explosifs nécessaires pour mettre le bâtiment hors d’état de naviguer. D’autres sources ont indiqué qu’il ne s’agissait absolument pas d’une erreur de calcul, mais d’un massacre de masse de juifs délibéré, par des juifs, visant à attirer la sympathie et d’influencer la politique d’immigration britannique en Palestine.
                                                                                            1946
                                                                                            Des terroristes sionistes font sauter l’Hôtel King David à Jérusalem, qui abritait l’administration civile du gouvernement de la Palestine, tuant et blessant plus de deux-cent personnes. Le gang Irgoun revendiqua la responsabilité de ce crime, mais des preuves ultérieures indiquèrent que tant la Haganah que l’Agence juive étaient impliquées dans cet horrible attentat.
                                                                                            1946
                                                                                            Le 1er octobre, l’ambassade britannique à Rome est gravement endommagée par un attentat à la bombe, que l’Irgoun revendique.
                                                                                            1947
                                                                                            En juin 1947, un colis piégé adressé au ministère britannique de la Guerre explose dans un centre de tri postal de Londres, blessant deux personnes. Il fut attribué à l’Irgoun ou au Gang Stern (Sunday Times, 24 septembre 1972, p. 8).
                                                                                            1947
                                                                                            En décembre de cette même année, six Palestiniens sont tués et 30 blessés, des bombes ayant été lancées depuis des camions par des juifs contre des maisons arabes à Haïfa ; 12 Palestiniens furent tués et un Palestinien fut blessé, lors d’une attaque sioniste armée contre un village arabe côtier, près de Haïfa.
                                                                                            1947
                                                                                            Le 13 décembre, des terroristes sionistes, sans doute membres de l’Irgoun Zvei Leumi, assassinent 18 civils palestiniens et en blessent 60 autres à Jérusalem, Jaffa et Lod. A Jérusalem, des bombes sont lancées contre un marché arabe, près de la Porte de Damas ; à Jaffa, des bombes sont lancées à l’intérieur d’un café arabe, tandis que, dans un village arabe proche de Lod, 12 Arabes sont assassinés lors d’une attaque au mortier et à l’arme automatique.
                                                                                            1947
                                                                                            Le 9 décembre, les terroristes de la Haganah attaquent un village arabe près de Safad, faisant exploser deux maisons, dans les décombres desquelles on releva les corps de dix Arabes, dont cinq enfants. La Haganah a reconnu sa responsabilité dans cette attaque.
                                                                                            1947
                                                                                            Le 29 décembre, deux policiers britanniques et 11 Palestiniens sont tués, et 32 autres, blessés, près de la Porte de Damas, à Jérusalem, les terroristes de l’Irgoun ayant lancé une bombe depuis un taxi.
                                                                                            1948
                                                                                            Le 1er janvier, des terroristes de la Haganah attaquent un village sur les pentes du Mont Carmel, tuant 17 civils palestiniens, et en en blessant 37 autres.
                                                                                            1948
                                                                                            Le 4 janvier, des terroristes de la Haganah portant des uniformes de l’armée britannique pénètrent au centre de Jaffa et font sauter le Sérail, qui était utilisé comme quartier général du Comité National Arabe, tuant plus de quarante personnes et faisant quatre-vingt-dix-huit blessés.
                                                                                            1948
                                                                                            Le 5 janvier, l’Hôtel Sémiramis de Jérusalem (dont le propriétaire était un Arabe) explose, entraînant la mort de 20 civils, dont le Vicomte De Tapia, Consul d’Espagne. La Haganah reconnaît sa responsabilité dans cette atrocité.
                                                                                            1948
                                                                                            Le 7, 17 civils arabes sont tués par l’explosion d’une bombe à la Porte de Jaffa, à Jérusalem, dont trois tandis qu’ils essayaient de s’échapper. D’autres victimes, dont un officier britannique, près d’Hébron, ont été signalées, dans différentes régions de la Palestine.
                                                                                            1948
                                                                                            Le 16 janvier, des terroristes juifs font sauter trois immeubles arabes, tuant huit enfants, dont les âges s’échelonnent de 18 mois à 12 ans.
                                                                                            13.12.1947 – 10.02.1948
                                                                                            Sept attentats à la bombe perpétrés par les terroristes juifs se produisent, les cibles étant des civils arabes innocents, dans des cafés et sur des marchés, tuant 138 personnes et en blessant 271. Durant cette période ont lieu 9 attaques contre des autobus arabes. De plus, des terroristes juifs attaquent des trains de voyageurs, au moins à quatre reprises, tuant 93 personnes et en blessant 161.
                                                                                            1948
                                                                                            15 février ; les terroristes de la Haganah attaquent un village arabe près de Safad, et font exploser plusieurs maisons, tuant 11 civils, dont quatre enfants.
                                                                                            1948
                                                                                            3 mars. L’immeuble Salam, à Haifa (c’est un immeuble d’habitation de sept étages, avec des commerces au rez-de-chaussée), appartenant à un Arabe, est gravement endommagé par des terroristes juifs qui l’ont percuté avec un camion de l’armée, chargé de 400 kilos d’explosifs, tuant 11 civils arabes et 3 Américains. Le Gang Stern revendique l’attentat.
                                                                                            1948
                                                                                            22 mars. Des terroristes juifs du Gang Stern font exploser un immeuble de la rue d’Irak, à Haïfa, tuant 17 personnes et faisant une centaine de blessés. Quatre membres du Gang Stern avaient garé deux camions bourrés d’explosifs devant l’entrée.
                                                                                            1948
                                                                                            31 mars. Des terroristes juifs minent le train express Le Caire-Haïfa, tuant quarante personnes et en blessant soixante.
                                                                                            1948
                                                                                            16 avril. Des terroristes juifs attaquent un ancien camp de l’armée britannique à Tel Litvinsky, tuant 90 Palestiniens.
                                                                                            1948
                                                                                            19 avril. Quatorze civils palestiniens sont tués, à Tibériade, dans une maison que font sauter à l’explosif des terroristes sionistes.
                                                                                            1948
                                                                                            11 mai. Une lettre piégée adressée à Evelyn Baker, ancien commandant en chef en Palestine, est découverte juste à temps par son épouse.
                                                                                            25.04.1948 – 13.05.1948
                                                                                            A la suite d’attaques armées, les terroristes de l’Irgoun et de la Haganah procèdent à un pillage systématique de Jaffa. Ils pillent et emportent tout ce qu’ils peuvent, détruisant tout ce qu’ils ne peuvent déménager.
                                                                                            1948
                                                                                            17 septembre. Le comte Folke Bernadotte, médiateur des Nations-Unies en Palestine, est assassiné par des membres du groupe Stern dans le secteur de Jérusalem contrôlé par les sionistes. L’aide de camp de Bernadotte, le colonel Sérot, est également assassiné par les terroristes juifs.
                                                                                            1948
                                                                                            En novembre, les villages arabes chrétiens d’Igrit et Birim sont attaqués et détruits, beaucoup de civils sans défense étant tués et blessés, dont des femmes et des enfants. Tous les habitants arabes chrétiens sont chassés de chez eux manu militari. L’Etat d’Israël persiste à refuser de les autoriser à retourner dans leurs villages, en dépit de plusieurs jugements de la cour suprême allant dans ce sens.
                                                                                            1948-1949
                                                                                            Les pires actes de terreur juive se sont produit lorsque des terroristes juifs, appelés aujourd’hui Forces Israéliennes de Défense, déracinèrent entre 700 et 800 000 Palestiniens de leur patrie ancestrale, la Palestine. Depuis lors, les réfugiés se sont vu dénier leur droit à retourner chez eux. Après cette expulsion de la population, l’armée des terroristes sionistes rasa au sol des centaines de villes, villages et hameaux arabes, dont ils éradiquèrent jusqu’aux fondations. Enfin, des villages israéliens, des kibboutz et des villes furent construits sur leurs gravats, après nivellement au bulldozer.

                                                                                            conclusion :

                                                                                            -israel état fondés par des terroristes, qui denie le droit aux palestiniens d’employer les mêmes méthodes pour parvenir a leurs fins !

                                                                                             -israel etat fascisant, raciste !


                                                                                            - israel doit disparaitre et laisser place a un pays qui se nommera Palestine, formé de deux peuples " arabe et juif " !

                                                                                            pour ce qui est de l’article, c’est un ramassis de mensonges, de propagande sioniste, et l’auteur ne merite que notre mepris, ainsi que ceux qui le soutiennent !


                                                                                            • JL JL 6 janvier 2009 15:46

                                                                                              @ Jack Nico, merci pour ces infos. Je conseille aux lecteurs de lire votre post avec sous les yeux cette carte qui retrace l’évolution du territoire palestinien depuis 1946


                                                                                            • Yann Takvorian 6 janvier 2009 11:36

                                                                                              Toutes les guerres sont difficiles à vivre et toutes se justifient par le futur qui en découlera, au détriment des vies perdues. C’est ce qui a fait le monde d’aujourd’hui et fera le monde de demain.

                                                                                              Je ne veux pas chercher un bouc émissaire. Je veux seulement donner un éclairage nouveau sur le fameux chiffre de "500 palestiniens innocents morts sous les bombes sionnistes".

                                                                                              On en fait tout un drame comme si la fin du monde était aux portes d’Israel.

                                                                                              Voyons voir. 500 morts donc en une semaine de combat.
                                                                                              L’année 2009 connaitra 1/2 million de femmes qui mourront pour avoir été donné ou voulu donner la vie (mortalité maternelle). Il y en a eu 500 000 l’an passé et autant en 2007 et autant avant et plusieurs autres millions avant elles !
                                                                                              Et personne ne s’en emeut dans les rues. Pas une seule manifestation. On dit que c’est la vie que de mourir.

                                                                                              On peut compter 10 millions d’enfants qui meurrent chaque année, de maladie, d’accident, de malnutrition.
                                                                                              Et personne ne s’en emeut dans les rues. Pas une seule manifestation. On dit que c’est la vie que de mourir.

                                                                                              Alors oui, la guerre est injuste comme la mort, comme les 100000 innocents qui perdront la vie en voiture dans le monde, en 2009.
                                                                                              Ca calme.


                                                                                              • Jack Nico 6 janvier 2009 11:45

                                                                                                @ yann

                                                                                                tu dit n’importe quoi !

                                                                                                500 morts aujourd’hui et combien demain ?

                                                                                                comparer l’agression sioniste , aux morts de maladie et a l’hecatombe routiere, c’est comme si je faisais la comparaisons entre les mort de la peste a marseille et les morts ARMENIEN en 1915 !!


                                                                                                tu COMPREND, ou je t’explique mieux ??


                                                                                                • Yann Takvorian 6 janvier 2009 12:11

                                                                                                  @ Jack

                                                                                                  Je sais faire la différence entre guerre et génocide. La première est codifée, le second est criminel, massif et délibéré.

                                                                                                  Je constate seulement que, sur tous les médias, on ne comptabilise que les morts et on condamne ou justifie l’action sur ce SEUL critère (et vous avez fait pareil dans votre long commentaire). C’est une guerre et une guerre détruit et tue. On ne s’étonnera pas qu’il fasse jour à midi.


                                                                                                • catastrophy catastrophy 6 janvier 2009 12:33

                                                                                                  Ici, le nombre d’absurdités franchi mille fois le mur du son carnardien.

                                                                                                   D’abord l’histoire n’est que violence.

                                                                                                  Quel état au monde est né sans violence, corruption, morts, crimes ?

                                                                                                  Aucun état n’est strictement légitime. La légitimité des états dans l’histoire c’est d’avoir gagné des guerres sur d’autres.

                                                                                                  Les états sont tous construits sur des amoncellements de cadavres. Aucune terre n’a de possesseurs. Patrie égal meurtre.

                                                                                                   Remettre en cause l’état d’Israël est une absurdité de même que refuser l’existence d’un état palestinien. Maintenant il est vrai qu’Israël un état religieux, donc violent, donc raciste. Il en est de même avec les dirigeants palestiniens qui ne veulent pas d’état Israélien  et ne bâtissent que sur de la violence et de la haine ! Le fanatisme et la recherche de solutions par la violence est devenu plus qu’un fait historique, une culture dans cette partie du monde.

                                                                                                   Il y a chez les palestiniens et chez les israéliens des gens qui souffrent de ce fanatisme mutuel et on ne les entend pas. On entend que les clameurs de haine. C’est atterrant  ces clameurs de haine viennent empoisonner notre média citoyen. Prendre notre site pour faire de la propagande est moralement indigne. Toute attitude partisane dans cette affaire est criminelle. Je vais répéter cela jusqu’à ce que la raison dans cette affaire l’emporte sur le dogmatisme et l’aveuglement. On ne construit rien avec la haine de l’autre. Il faudra qu’un jour des humains responsables se mettent de chaque côté d’une table pour établir un protocole qui puisse arrêter cette haine qui est l’ennemie de ces deux peuples.

                                                                                                   Dans cette affaire les deux religions sont les deux responsables de cette haine.

                                                                                                   Qui dit religion, TOUJOURS, dit haine.

                                                                                                  Les humains n’en peuvent plus de supporter les contraintes des dogmatismes qui TOUJOURS les poussent à s’entretuer.

                                                                                                  Les deux positions : dirigeants Israéliens et Hamas  sont criminelles. 


                                                                                                  • maharadh maharadh 6 janvier 2009 16:57

                                                                                                    @ aux modos,
                                                                                                    Agora rame , c’est tout un cirque pour se connecter ??????

                                                                                                    @l’auteur,
                                                                                                    Article trop partial,

                                                                                                    La Palestine (ce nom signifie « Pays des Philistins ») désignait au début du 1er millénaire avant JC une région occupée par les Philistins, sur le littoral proche-oriental, de Gaza à Jaffa. Les Philistins étaient l’un des mystérieux « Peuples de la mer » qu’évoquent les chroniques égyptiennes. Il s’agit de populations indo-européennes qui auraient envahi aux XIIIe et XIIe siècles avant JC le littoral de la Méditerranée orientale.

                                                                                                    Après les conquêtes d’Alexandre le Grand (IIIe siècle avant JC), les Grecs puis les Romains ont étendu le nom de Palestine à la région qui s’étend de la Méditerranée à la vallée du Jourdain, majoritairement occupée par des Juifs. Suite à la deuxième guerre juive (133-135) et à l’expulsion des Juifs par les Romains, les nouveaux habitants de la région ont pris le nom de Palestiniens.

                                                                                                    Plus tard, la Palestine a été soumise aux Arabes, aux Croisés, aux Mamelouks, aux Turcs ottomans et, après la Grande Guerre, aux Britanniques. En 1948, les colons juifs ont créé l’État d’Israël, refoulant la plus grande partie des Palestiniens dans les montagnes de Cisjordanie (entre Jérusalem et le Jourdain) et dans la bande de Gaza, sur le littoral méditerranéen. La Cisjordanie est en ce début du XXIe siècle administrée par une Autorité palestinienne que domine le parti laïc de l’OLP (Organisation de Libération de la Palestine) fondé par Yasser Arafat. La bande de Gaza, territoire surpeuplé (1,5 million d’habitants sur 3000 km2), est aux mains du Hamas, un parti islamiste rival du précédent.

                                                                                                    Le samedi 27 décembre 2008, l’aviation israélienne bombarde les immeubles du Hamas à Gaza, en prélude à une opération terrestre. Celle-ci, à haut risque, est lancée une semaine plus tard, le 3 janvier 2009. C’est l’opération « Plomb durci ». Elle vise officiellement à mettre fin aux tirs de roquettes qui frappent le sud d’Israël à partir du territoire.


                                                                                                    - La coalition au pouvoir à Jérusalem, minée par des affaires de corruption, veut surtout prouver sa détermination à la veille d’élections législatives importantes, le 10 février 2009, en Israël.


                                                                                                    - Par ses provocations et par la riposte israélienne, le Hamas se pose en héros et martyr de la cause palestinienne et tente de discréditer le président palestinien Mahmoud Abbas, jugé trop mou, à la veille de la reconduction de son mandat, en janvier 2009...

                                                                                                    Ces jeux de dupes, conduits par des seconds couteaux, ont toute chance d’aggraver le désordre régional avec des conséquences encore imprévisibles, comme en 2003 l’offensive américaine contre l’Irak.

                                                                                                    La solution au conflit du Proche-Orient, si elle advient un jour, nécessitera de nouveaux leaders dotés de sagesse et de courage comme Sadate et Rabin. Cette solution devra prendre en compte une évolution démographique contrastée : sur le territoire de l’ancienne Palestine, la population non-juive devrait dépasser en nombre la population juive vers 2015.....

                                                                                                    Etats et religions les deux mamelles de la guerre ?


                                                                                                    • valentini 7 janvier 2009 13:35

                                                                                                      critique laborieuse cherche vérité radieuse

                                                                                                      Dénoncer la propagande,
                                                                                                      et ceci vaut pour l’état israélien, car juifs et israéliens font deux, est évidemment impératif quant à la compréhension du conflit en cours, mais écrire que "ce sont les adorateurs absolus de l’égalité absolue, à savoir vous l’avez compris, les Français, qui soutiennent avec ferveur les partisans absolus de l’inégalité absolue entre musulmans et non musulmans", revient à rendre nulle et non advenue la critique qui est faite du Hamas,
                                                                                                      vu que le "Français" en question n’a aucune existence d’aucune sorte, sauf à considérer que c’est un con, chose, comme chacun sait, synonyme de sympathie universelle, étant donné qu’est con la chose dont on fait ce qu’on veut ! Et donc, derrière la volonté critique en question, le sujet qui s’exprime est forcément sujet à caution : la dénonciation d’une volonté adverse à la sienne !


                                                                                                      • jacques jacques 10 janvier 2009 11:16

                                                                                                        Tu es hallucinant ou halluciné ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès