• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Hippodrome de Compiègne : Woerth n’est pas sorti de l’auberge

Hippodrome de Compiègne : Woerth n’est pas sorti de l’auberge

Décidément le Votatile a des crocs de pitbull et ne veut pas lâcher l'Innocent et Immaculé Eric. Le NouvelObs nous en donnes quelques informations qui complètent celles déjà connues à savoir que Woerth avait entre les mains des notes qui lui spécifiaient que la vente était illégale, qu'il fallait un appel d'offre et que le prix était sous-évalué.

Vous vous souvenez que l'Immaculé Eric disait qu'il ne mentait jamais, ce qui déjà était en soi une démonstration qu'il mentait car personne au monde ne ment jamais que ce soit par omission, comme l'aiment les Catholiques lors de l'anciennement passage obligatioire par le confessionnal, pour éviter de blesser, ou par fatigue, ou par lâcheté, enfin pour des raisons qui ne sont ni graves ni vraiment répréhensibles quand ce n'est pas pour la bonne cause. Donc c'est un fait avéré : il ment.

Il nous disait aussi que du côté de la veuve dorée - qui a financé son micro parti - que : « circulez, il n'y a rien à voir » quand on apprend qu'elle devrait être redressée d'au moins 30 millions d'euros pour fraude manifeste, et qu'il ne connaissait qu'à peine le grand chambellan à qui pourtant il a remis la breloque démonétisée bien qu'il dît qu'il n'était pas intervenu quand on a retrouvé une lettre sur papier à entête de l'association de soutien de Sarkozy au candidat Sarkozy afin d'appuyer cette demande de breloque (que le même Sarkozy a généreusement distribuée à tous ses amis notamment ceux du Fouquet's dont les Frère, de nationalité belge, et Desmarais, de nationalité canadienne, dont on se demancde ce qu'ils ont apporté comme signalés services à la France et dont la simple nationalité étrangère n'a pas fait tousser le Fillon qui juge qu'Eva Joly n'a pas le droit de s'exprimer sur le 14 juillet car elle en a une double de nationalité). L'Immaculé nous a dit pourtant que c'était, ensuite car devant les faits et les écrits il est difficile de continuer à nier, en tant que député alors que le papier à entête - comme dit plus haut - n'était pas celui de l'Assemblée nationale mais de l'association de soutien de Nicolas Sarkozy.

Il est évident que l'Immaculé a quelques soucis de mémoire, de graves problèmes avec la vérité et les faits, et agit de façon très étrange au grand profit de personnes qu'il nie connaître.

Comme les services fiscaux ont des problèmes avec Wildenstein (lettre de l'avocate de la veuve décédée du père Wildenstein, tant à Woerth, que Baroin et Pécresse - à cette dernière avant que le dossier ne soit forclos le 31 décembre 2011 pour cause de prescription - avec preuves à l'appui qu'il y a eu évaporation des droits de succession) ou Takieddine qui ne paye pas un euros d'impôts avec un patrimoine de 40 millions d'euros ce qui n'a intéressé ni Woerth, ni Baroin, ni Pécresse qui ne répond pas aux sollicitations de Médiapart. Sans oublier l'affaire César et à l'exécuteur testamentaire financier de l'UMP qui voit ses impôts diminuer et l'affaire Peugeot et ses lingots d'or volés dont la valeur a diminué drastiquement en deux jours afn de correspondre à la déclaration d'ISF.

Le NouvlesObs nous complète donc le tableau de l'affaire de l'hippodrome qui nous prouve que Woerth avait été averti tout à la fois de l'illégalité de la vente, mais aussi de la sous-estimation fabuleuse du prix de vente et enfin de la nécessité d'un appel d'offre. Woerth s'est empressé d'engager cette vente juste avant de s'exiler au ministère du travail, en bafouant la loi et les intérêts de la Nation, par un décret. Il a déclaré pourtant que ses services lui avait confirmé la légalité de la vente et que leur estimation du prix était fondée et juste. Du reste comme preuve l'acheteur trouvait ce prix trop élevé ! Il avait proposé 1 million d'euros de moins.

Au fait, à ceux qui disent que les bâtiments appartenaient à la société hyppique, ils se trompent complètement. La loi est simple les bâtiments construits sur un terrain loué appartiennent au propriétaire du terrain et non au locataire. En compensation les loyers étaient faibles. Le locataire se doit soit de laisser les bâtiments si le propriétaire le souhaite, soit de remettre dans l'état où il a trouvé le terrain en entrant. Ici l'ONF, ce qui a été prouvé par des documents lors de la renégociation en 2006 qui avait refusé la vente, autorisant la construction d'une aile supplémentaire sans augmentation d'un loyer déjà bas. C'est le bas niveau de ce loyer qui est la compensation de la construction des bâtiments qui sont ainsi la propriété du propriétaire du terrain. Mais évidemment il faut un argument à Woerth pour expliquer ce bricolage dans l'intérêt de cette société de course, tout comme il était dit que le bail était de 99 ans ce qui est faux, en 2003 un accord prolongeait la concession jusqu'en 2010 et en 2006 pour une durée de 15 ans. Le terme dans le texte officiel ci-dessous de maintien des constructions nécessaires est sans ambiguïté quant au proproiétaire qui est bien l'ONF et non la société de course. Document officel à l'appui :

Aux termes d’une convention en date des 17 et 20 novembre 2003, I’Etat (Office National des Forêts), a accorde à la Société des Courses de COMPIEGNE l’autorisation d’occuper un terrain à usage d’hippodrome avec maintien des constructions nécessaires, en forêt domaniale de COMPIEGNE, jusqu`au 31 mars 2010.
Par lettre en date du 16 janvier 2006, la Société des Courses de COMPIEGNE. a sollicité la possibilité de pouvoir acquérir les terrains loués par voie d’échange avec l"Etat.
Par lettre en date du 02 février 2006, la Société des Courses de COMPIEGNE a également sollicité l’autorisation de pouvoir construire une nouvelle cour, par ajout d’une aile symétrique à la cour A existante et dans le respect du style architectural, afin de disposer des boxes et équipements satisfaisants aux exigences de son activité.
L’extension prévue a reçu l’accord de I’ONF, le 10 mars 2006. Le permis de construire a été délivré par la Mainie de COMPIEGNE, le 1er septembre 2005.
Suite à la rencontre du 29 août 2006 qui s’est tenue à Paris, entre le Directeur Général de l’0NF et les Représentants de la Sociéte des Courses de COMPIEGNE, les participants ont convenu qu’à la demande d’échange de terrains était substitué l’octroi par l’ONF d’une concession de 15 ans, à compter du 1er janvier 2007, des terrains de l’hippodrome à la Société des Courses de COMPIEGNE, sans augmentation de la redevance au titre des constructions nouvelles liées à l’extension du bâti réalisée dans le cadre du permis de construire délivré Ie 1er septembre 2006. Par ailleurs. les participants ont expressément convenu que « toute mise en œuvre par la Société des Courses de COMPIEGNE de projet d’investissements importants- dûment autorisé par l’ONF, sur le site de l’hippodrome, donnerait lieu à redéfinition des conditions de la convention, notamment celles financières et de durée, ainsi qu’à la passation d’un avenant. ››
Le présent avenant est donc destine à prendre acte des décisions de la réunion du 29 août 2006 d’une part et à prendre en compte l’extension du bâti réalisé sur l’hippodrome d’autre part.
Ceci étant exposé, les parties ont convenu ce qui suit : CONVENTION ARTICLE 1er : L’article 1er - objet de l’autorisation et désignation - de la convention des 17 et 20
novembre 2006, est remplacé par l’article Ier suivant :

Revenons donc à cet article du NouvelObs : 

Il s'agit en premier lieu du directeur technique et commercial de l'Office national des forêts, Bernard Gamblin, qui, dans une note datée de 22 juillet 2009, juge que la proposition de l'acheteur, s'élevant alors à 1,5 millions d'euros, n'est sans "aucun lien avec la valeur réelle" de l'hippodrome.

Philippe Parini, le directeur général des Finançes publiques, rédige quant à lui une note à l'attention d'Eric Woerth le 1er septembre 2009, insistant sur le caractère indispensable d'un appel d'offres.

[…]

Enfin, le 16 mars 2010, c'est Philippe Dumas, le président de la Commission pour la transparence des opérations immobilières de l'Etat, qui, à son tour, écrit au ministre, pointant : "Le prix convenu (...) parait assez faible". Selon sa propre estimation, le bien vaut entre 11 et 19 millions d'euros.

Comme vous le voyez l'Immaculé Eric est d'une stupéfainte arrogance et d'une impudence à toute épreuve. Il est vrai qu'il avait le soutien absolu de Nicolas Sarkozy qui parlait de lui comme l'honnêteté faite homme. Un jugement d'expert.

Vous aurez dans cet opus remis à jour le 3 août toutes les turpitudes de l'Immaculé Eric (plus de 50 dates, 160 références de journaux, des copies de nombreux documents, la galaxie de Woerth avec une quarantaine de noms et de sociétés), et le tout bien évidemment gratuit : Les petites affaires de l’Immaculé Eric

 

 

Il nous reste près de neuf mois pour nous débarrasser de ce pouvoir. Faisons notre Révolution en 2012, et avant si possible.

 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Si vous êtes intéressés par les textes ci-dessous, vous pouvez les retrouver en cliquant sur les liens et ce totalement gratuitement car il est hors de question que je touche un Kopek sur le dos de la Sarkozye qui, étant le règne du bling bling et de l’argent roi et corrupteur, sera combattue par son contraire : la gratuité (ou en compensation faire un don à Agoravox ou vous abonnez à Médiapart). Pour simple information, si vous êtes sur iPhone ou iPad, sans flash, en haut de la page dans le bandeau vous pouvez télécharger les textes en pdf, et pour tous les diffuser le plus possible autour de vous. Pour le télécharger il y a un onglet sous le texte. Il faut vous inscrire à Issuu ce qui permet aussi de télécharger tous les textes nombreux et intéressants de ce site. Sinon vous pouvez toujours vous désinscrire ensuite. Si tout cela vous gêne je pourrais vous les envoyer par e-mail (imhotep.forumlogos@free.fr). Le texte sur Woerth est régulièrement mis à jour (aujourd’hui 16é version du 3 août 2011) :
 N’oublions jamais :
  • l’affaire Karachi
  • l'affaire Takieddine (patrimoine de 40 m€ non imposé, Karachigate, SAWARI II, MIKSA (350 millions d'euros), contrats avec la Libye et commissions occultes)
  • l’affaire GDF
  • l’affaire Tapie, enrichie d'évasion fiscale du magot vers la Belgique
  • l’affaire Clearstream
  • l’affaire Bettencourt
  • les affaires Wildenstein
  • l'affaire César
  • l'affaire Pleyel
  • l’affaire de Compiègne
  • l’affaire Peugeot
  • l'affaire Abdallah Senoussi, bras droit de Kadhafi, patron des services spéciaux libyens et beau-frère de Kadhafi, condamné à une peine de perpétuité en France dans l'affaire de l'attentat contre le DC10 d'UTA et visé depuis lors par un mandat d'arrêt international., que Guéant et Sarkozy ont tenté de protéger
  • les micros partis de Copé, Wauquiez, Woerth, Sarkozy etc.
  • l'affaire du Fetia Api
  • les discours de Dakar, Riyad, Latran et du Puy en Velay, la lettre de Guy Môquet, le parrainage d'un enfant de la Shoa, sur la mort de Ben Laden
  • l'invitation des dictateurs pour le 14 juillet, celle de Kadhafi avec les ors, le tapis rouge, les petits plats dans les grands, celle d'El Assad en décembre 2010, le copinage avec Dos Santos, les silences sur le Tibet, le Darfour, le prix Nobel de la paix, la présence l'ouverture des JO de Pékin et le fils Louis dans les bras de Poutine
  • les fils Pierre et Jean invités dans les voyages officiels à l'étranger (Mexique, Maroc) alors qu'ils ne représentent aucun intérêt pour le bien de la nation.
  • la gestion catastrophique de la crise Géorgienne (le Russes y sont encore et ont implanté des bases de missiles), celle de la crise financière, celle de l'Europe, celle des révolutions tunisienne et égyptienne, le fiasco libyen, l'inaction en Syrie
  • l’affaire de la Jatte, du Fouquet's payé par Desmarais, du Paloma payé par Bolloré, de la villa mexicaine, de Wolfeboro payé par les dirigeants de Prada et Tiffany, des repas au Bristol 2 fois par semaine, du voyage en Egypte …
  • l’affaire Pérol
  • l’affaire de l’Epad (et du scooter)
  • Gandrange
  • les vaccins du virus H1N1
  • les accords entre l'UMP et le Parti Communiste Chinois, l'UMP et la mairie de Paris pour payer les frasques de Chirac, l'envoi par l'UMP des bulletins d'adhésion aux restaurateurs dans la période de la baisse de la TVA à 5,5 %
  • les affaires Yade, Boutin, Copé, Juppé, Joyandet, Bertrand, Blanc, Estrosi, Lefebvre, Santini, Proglio, Amara, Laporte, Péchenard,Mitterrand, Ouart, Solly, Soubie, Richard, Fillon, Marleix, Charon, Longuet, Bachelot, Mignon, Morano, Giacometti, Besson, Courroye,Tron, Laroque (Baroin), Guéant (contrats avec la Libye) …
  • l'utilisation du contre-espionnage pour des affaires privées
  • l'utilisation de l'Elysée pour recevoir les caciques de l'UMP et les satellites jusqu'à plusieurs fois par semaine, l'utilisation des moyens de l'Etat pour la propagande et pour préparer et faire la campagne du candidat Sarkozy, la proposition de Sarkozy à Lauvergeon d'une prime de 2 ans de salaires comme si Aréva lui appartenait et qu'il sortait l'argent de sa poche
  • les légions d'honneur (Servier, Widenstein, Desmarais, Frère, Maistre, Peugeot etc.)
  • l'Air Sarko One (250 millions d'euros dont 50 % de dépassement selon René Dosière) et ses deux fours à plus de 131 000 € (TTC et avec l'étude), le cocktail de New York à 400 000 euros, le dîner pour l'UPM à 1 million d'euros
  • la proposition de loi sur la déchéance de la nationalité française et son extension, et le débat sur la nationalité, le fichier EDVIGE, Wauquiez et son cancer de la société, le RSA
  • l’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007 (rémunération comme ministre de l'intérieur alors que Nicolas Sarkozy est président), l'augmentation stratosphérique, le divorce, le mariage, l'inscription hors délai sur les listes électorales, la déclaration des impôts en retard, le tout illégal ou non pénalisé
  • la circulaire Hortefeux, ses amitiés avec Takieddine, ses déclarations d'Auvergnat, celles de Guéant dont celles répétées sur l'échec scolaire des enfants d'immigrés, l'autre récidiviste, celles de Guaino (béatification, prison, etc.)
  • la nomination à la têtes des chaînes audio et vidéo publiques par le pouvoir
  • la réforme constitutionnelle
  • les ministres aussi maires ou élus, le mélange des genres, la non séparation de l'exécutif et du législatif avec le retour sans élection des députés virés du pouvoir 
  • l'irresponsabilité pénale du Président de la république
  • la position d'Hortefeux dans la condamnation des 7 policiers, et ses deux condamnations à lui
  • l’affaire des sondages
  • les classements du parquet
  • les évictions des préfets pour crimes de lèse-pelouse ou de sifflets
  • la paralysie des villes et les moyens de quasi guerre (2 000 CRS pour 600 habitants par exemple) au coût pharaonique pour les déplacements du président
  • l’affaire de l’espionnage des journalistes par le contrespionnage
  • l’affaire de la validation des comptes de campagne de Balladur et de Chirac
  • la scientologie
  • l'affaire Servier dont Nicolas Sarkozy a été l'avocat. Coût 1,2 milliards à la Sécurité Sociale en plus des morts.
  • l'affaire Bongo
  • la proposition de MAM d'aide à Ben Ali et son pouvoir pendant la révolte tunisienne, les lacrymos et son voyage entre Noël et le jour de l'an et ses quatre mensonges fondamentaux, les petites affaires des parents, et Ollier (ses amitiés libyennes en plus), l'utilisation de la Libye et du Japon par Nicolas Sarkozy pour raison électorale
  • les vacances de Fillon payées par Moubarak dont la clique a détourné plus de 45 milliards de $ et dont 3 ministres ont été arrêtés pour corruption et détournement de fonds publics, et sa justification, celles Sarkozy au Maroc. Et la Ferrari prêtée en 2009 en pleine crise à Fillon, ses voyages à 27 000 € pour retourner en Sarthe alors que le train met 1h20

 

Vignette Wikipédia


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Pyrathome Pyrathome 3 août 2011 13:07

    Oh non, est-ce possible ?
    Un homme si droit est si intègre....... smiley


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 3 août 2011 13:17

      Et merci, une fois de plus, au Canard Enchaîné.  smiley


      • gege061 gege061 3 août 2011 22:40

        Oui sans oublier Mediapart.


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 3 août 2011 23:35

        Exact. Et j’ajouterais aussi Imhotep pour sa persévérance.


      • alberto alberto 3 août 2011 13:22

        Pauvre Imhotep !

        Et dire qu’il y en a qui seraient encore près à voter pour ce type là : Beurk !

        @ + : alberto.


        • Piotrek Piotrek 3 août 2011 13:28

          Comme quoi le problème ce ne sont pas que les riches et les puissants qui font ce qu’ils veulent car ils pensent qu’il le valent bien, mais c’est aussi cette myriade de valets prêts à faire des pieds et des mains pour obtenir quelques deniers ou l’approbation du maître, même si cela doit coûter cent fois plus à des inconnus dans le public.

          Il est pas beau le toutou à son pépère ? Houuuuuu, il est beau, allez... va chercher !


          • LE CHAT LE CHAT 3 août 2011 13:35

            une belle tête de vainqueur pour le prochain prix d’amérique avec ce bourrin !


            • Defrance Defrance 3 août 2011 13:55

              Le sud de l’Oise est complétement pourri sur la ligne Compiègne Senlis Chantilly . Marini a Compiègne est en magouille permanente derrière les ventes a 1€ symbolique , A Senlis le roi Arthur a gangrène la démocratie pendant des dizaines d’années, suivi par Patria , soutenu comme par hasard par l’Eric blanc comme la crème Chantilly  !
               Une zone d’activité a été achetée il y a 10 ou 20 ans au carrefour de la N330 et de la D1324, un immeuble en verre y Ã©té construit, jamais utilisé, dégradé a plusieurs reprise et finalement ON N’EN PARLE PLUS Ã un tel point que le nom de cette zone a disparue des cartes !



                • Defrance Defrance 3 août 2011 14:16


                   Question piège a Imohtep :

                   Comment a t on pu le nommer MINISTRE DU TRAVAIL alors qu’il n’a JAMAIS RIEN FAIT D’AUTRE que de baver ? J’ai perdu 20 minutes de mon temps de vie en tête a tête avec le gugus en question, il ne sait faire qu’une chose, répondre A COTE des questions !


                  • pastori 3 août 2011 14:53

                    4 fois plus de réaction pour « l’article » (le 500°) sur DSK que sur celui là qui traite d’un sujet qui devrait en interpeller plus d’un, s’agissant de notre argent.


                    la France est devenue bling bling sans s’en rendre compte.

                    • Marianne Marianne 3 août 2011 16:04

                      Merci Imhotep. Je viens aussi de publier ce billet, qui te cite à la fin en faisant référence à la longue liste que tu tiens à jour sur toutes ces affaires :

                      Nuit du 4 août : abolissons les privilèges de la ploutocratie déguisée en démocratie !

                      • Ornithorynque Ornithorynque 3 août 2011 16:06

                        Merci Imothep pour cet article (écrit un peu vite néamoins, mais on devient difficiles...)

                        Je voudrais juste soulever un problème sur cette affaire.

                        EN en parlant à un amis avocat, celui ci m’a simplement demandé :
                        - « Bon, Woerth, il y a trouvé un intérêt personnel, il y a gagné quelque chose ?
                        - Ben, non, mais il a »donné« à un de ces amis un bien qui appartient à l’état, ou en tout cas, il l’a vendu à un prix sans rapport avec sa valeur.
                        - Et alors ?
                        - Ben, je sais pas, moi, il a favorisé une personne au détriment de l’état ? non ?
                        - Oui... cela s’appelle le délit de concussion... mais ce délit n’existe plus dans le code pénal depuis quelques années. Donc, ce qu’a fait Woerth, c’est immoral, mais en droit, il n’y a rien. »

                        pouvez vous nous éclairer... car, au delà du copinage ou de l’immoralité, à quel titre Woeth serait-il mis en cause ?

                        J’aimerais être rassuré, mais je crains que mon ami juriste aie raison... ce qui explique la tranquilité de Woerth...


                        • Imhotep Imhotep 3 août 2011 16:26

                          S’il n’y avait rien, il ne serait pas sous enquête préliminaire de la Cour de justice. Le délit de favoritisme existe. Le refus de passer par un appel d’offres est aussi punissable par la loi. Comme dans les marché truqués.


                        • sisyphe sisyphe 3 août 2011 16:41

                          Non ; il y a au moins 2 enfreintes à la loi : 


                          - la 1ère, c’est que le domaine de l’hippodrome de Compiegne avait été déclaré non-cessible, puisqu’appartenant à un domaine public : la forêt domaniale de Compiegne (voir le lien) 

                          - la seconde, c’est une vente sans appel d’offre ; ce qui peut entraîner la nullité de la vente
                           
                          (d’où l’utilité, pour toutes magouilles, de la notion « de gré à gré » ; tant pour les ventes de domaines publics, que pour la suppression du code du travail, du salaire minimum, par l’instauration de contrats, etc...)

                          Par la notion « de gré à gré », s’insère la privatisation progressive du DROIT, les combines entre copains et coquins, la destruction de tous les acquis sociaux, et le démantèlement de l’état. 

                          Le « gré à gré » , c’est la légalisation, dans le domaine public, de la pseudo-loi de l’offre et de la demande, qui s’avère, de fait, être l’instauration légale de la loi du plus fort. 

                        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 3 août 2011 23:56

                          @ Ornithorynque

                          Oula ! Il ne me semble léger ton pote avocat. Tu l’inviteras à lire la dernière édition du code pénal. Une petite mise à jour s’impose.

                          Selon l’article L. 121-6 du nouveau code pénal, la complicité d’infraction de prise illégale d’intérêt est sanctionné par les mêmes peines que l’auteur de l’infraction. C’est ce que prévoit l’article L. 121-6 du nouveau code pénal : « Sera puni comme auteur le complice de l’infraction au sens de l’article L. 121-7 »).

                          Peine maximale de 5 ans d’emprisonnement, 75 000 € d’amende (art. L. 432-12)


                        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 août 2011 00:02

                          Evidemment il faut maintenant prouver que Woerth a « donné à un de ces amis un bien qui appartient à l’état, ou en tout cas, qu’il l’a vendu à un prix sans rapport avec sa valeur. »

                          D’où l’intérêt des documents que le Canard Enchaîné vient de publier et qui accréditent cette thèse.


                        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 août 2011 00:05

                          ...qui « semblent » accréditer cette thèse. Mais je doute que le Canard produisent des faux.


                        • herbe herbe 3 août 2011 16:20

                          Votre article est intéressant comme souvent...
                          J’ai une question qui n’a rien à voir ...
                          C’est à propos de la photo de votre profil : est ce publicitaire ? admiration de fan ?
                          petit lien sympa sur l’histoire du logo :
                          http://flepi.net/image-insolite/croquis-logo-apple/

                          très travaillé ce logo en fait... mais c’est de la curiosité de mon coté, pas pour leur faire de la pub...



                          • Imhotep Imhotep 3 août 2011 16:41

                            Je suis un fan modéré d’Apple. Je travaille depuis le tout début avec les premiers Mac. J’ai développé de petits logiciels à une époque (dont un pour les droits de succession et un autre pour les crédits hypothécaires), des logiciels financiers et un logiciel de gestion en langage 4D. Je ne suis pas prosélyte. J’amle bien, je pense que c’est une entreprise à la réussite faramineuse qui dément tous les économistes tant ceux qui prônent le crédit que ceux qui prônent la distribution de dividendes. Apple ne verse jamais aucun dividende ! Et son patron touche 1 $ de salaire. Entrés tardivement dans la téléphonie en 3 ans ils ont obtenus un succès rare, avec l’iPad, alors que nombre disaient que ce serait un flop -, que c’était un gadget (certains continuent à dire cette absurdité) alors que l’on voit des compagnies d’aviation l’utiliser, des commerciaux comme chez Mercedes, des chirurgiens en salle d’opération, des cliniques en remplacement de tout le papier et au pied du malade, au Canada où des tests ont montré une économie de 15 %, pour la culture (avec un musée intelligent on peut au pied de l’œuvre tout savoir sur elle et son créateur et une fois rentré chez soi revoir l’œuvre au calme), pour l’éducation des enfants, enfin selon moi c’est une révolution, du reste la chute des ventes des notebooks le prouve - c’est aussi un immense succès. Je suis assez fasciné par cette réussite, mais cela reste pour moi assez extérieur. Je ne précipite pas dès qu’un produit sort. J’attends d’en avoir le besoin. J’ai un iMac de deux ans, j’ai eu un fabuleux Mac air. Si mes ordinateurs tournent bien, que mes logiciels y sont performants, je n’ai pas de raison de me précipiter pour les nouveautés. Je pense que lorsque que l’iPad 3 sortira je l’achèterai. Pour l’instant je n’en ai pas le besoin. Il viendra en remplacement de mon macbook.


                            Ce logo n’est qu’un clin d’œil et je n’avais pas d’idée d’un avatar particulier. Ce n’est pas de la promotion donc ni une admiration sans borne. Un peu de sympathie sans doute et aussi car j’aime bien le bleu et j’aime bien ce dessin. Il est aussi en fond d’écran de mon téléphone..

                          • Imhotep Imhotep 3 août 2011 16:46

                            PS par rapport à ce logo d’Apple qui est travaillé, voici un texte qui relie mathématique et création, ou plutôt géométrie et création ici on peut aussi le télécharger sur ce site.


                          • herbe herbe 3 août 2011 17:18

                            Merci pour votre réponse !

                            Pour info mon avis perso est mitigé sur la stratégie d’Apple, autant il me semble que je suis un peu libre dans le monde de leurs ordinateurs, autant je me sens « en cage » dans leur écosystème d’appareil mobiles quelque soient leurs nombreuses autres qualités.
                            (J’attendrais peut-être (coté utopique) une espèce de mac book air (de mieux en mieux) avec écran tactile...)
                            c’est mon avis, je ne suis pas très prosélyte non plus (quoique de façon défensive sur les libertés et inégalités ?...), je regrette juste cet esprit d’une autre époque : http://www.pomme-c.com/196.php&nbsp ; et http://folklore.org/StoryView.py?project=Macintosh&story=Pirate_Flag.txt

                            Au vu du contenu de vos articles j’ai plus l’impression que ce logo des années 80 vous siérait encore mieux smiley


                          • herbe herbe 3 août 2011 17:20

                            correction du premier lien : http://www.pomme-c.com/196.php


                          • Ganesha Ganesha 8 août 2011 07:42


                            Puisque vous faites ici ouvertement la promotion de l’IPad et de l’IPhone, une petite information pour ceux qui envisagent l’achat de ces « merveilles » : ils n’ont
                            pas d’emplacement pour carte mémoire (sd ou micro sd), ce qui veut dire qu’en fait, aucune donnée (musique, texte, image) ne peut entrer ou sortir de ces machines sans passer par le "grand ordinateur central de Apple" en Californie .

                            Itunes, c’est exactement « Big Brother » : même la musique que vous essayez de faire passer est remplacée par une copie « estampillée Apple » !

                            Quant à Eric Woerth, cet homme devrait être en prison : pour lui trouver une cellule, il suffirait de libérer quelques « faucheurs de rayon en supermarché »...


                          • kéké02360 4 août 2011 09:15

                            miser sur un tocard , çà peut rapporter gros !!!!! smiley


                            • sabazios sabazios 4 août 2011 12:15


                              Un scandale de type “hippodrome de Compiègne” pour le Center Parcs de Roybon ?

                              Le canard enchaîné poursuit à juste titre un ancien ministre des ses ailes vengeresses pour avoir bradé l’hippodrome de Compiègne.

                              D’autres volatiles, en Isère, s’indignent du prix vendu par la commune de Roybon du bois des Avenières, dont elle est propriétaire à la société privée, cotée en bourse Center Parcs, avec le soutien de la région et du département.

                              Ce bois de 200 ha, classé en zone constructible pour les besoins de la transaction est en effet vendu ( offert !) à 0,30 cts le mètre carré.

                              Une recherche sur internet donne pour la même région un prix moyen de …… 101 euros le mètre carré, le terrain constructible !

                              Alors, gestion saine équilibrée de la commune de Roybon du Conseil Général et du Conseil régional (qui en plus de ce cadeau sidérant offrent à eux deux 22 millions d’euros de subvention publiques) ou bradage honteux au bénéfice de la très prospère société Pierre et Vacances-Center Parcs ?

                              Plus d’infos :

                              http://chambarans.unblog.fr/2011/08/04/un-scandale-hippodrome-de-compiegne-a-roybon/


                              • Robert GIL ROBERT GIL 7 août 2011 09:28

                                au cas ou certain ne l"aurait pas encore vu, voici le celebre PPS sur l’affaire Woerth :

                                http://2ccr.unblog.fr/2010/12/15/pps-la-nebuleuse-woerth/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès