• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Hollande-Drucker : de la comédie du pouvoir à la société du (...)

Hollande-Drucker : de la comédie du pouvoir à la société du spectacle

Hollande-Drucker :

de la comédie du pouvoir à la société du spectacle

 

Que François Hollande, actuel président de la République, fût-il « sortant », assiste publiquement à la dernière d'une représentation théâtrale de Michel Drucker, par ailleurs lui aussi en bout de course dans le jeu médiatique, au moment même où les candidats de gauche à la présidentielle débattent autour de leur programme comme de leurs idées, en dit long sur le mépris qu'il affiche ostensiblement à leur égard. La plupart des commentateurs, au sein du petit monde politique français, y auront d'ailleurs vu, en filigrane, un soutien implicite, de sa part, à Emmanuel Macron, longtemps son protégé et qui, malgré sa récente « trahison », demeure manifestement son favori en ce qui concerne la prochaine élection à la tête de l’État.

 

BOUFFI AU BOUFFES PARISIENS ET MITTERRAND EN MACHIAVEL

Fin tacticien, donc, Hollande, un peu à l'image, dans un passé encore relativement proche, du machiavélique Mitterrand au regard de son propre clan, autoproclamé « socialiste » ? Peut-être, quoique Hollande chez Drucker pendant que Valls et Cie se répandent en inutiles et pathétiques palabres sur une chaîne privée, ce soit plutôt, en l'occurrence, Bouffi aux Bouffes Parisiens : jamais théâtre, qui aura pourtant vu défiler sur ses légendaires planches bon nombre de vaudevilles, n'aura aussi bien porté, d'antique mémoire, son nom !

Reste que, face à cette patente comédie du pouvoir, ces mêmes commentateurs politiques, ceux-là mêmes qui, bavards aussi narcissiques qu'invétérés, ne cessent de squatter les plateaux de télévision du haut de leurs analyses pourtant aussi prévisibles qu'insipides, en prennent sérieusement, eux, une nouvelle fois et désespérément, pour leurs grades, par ailleurs largement surestimés tant les faits leur donnent souvent, a posteriori, tort.

 

POSTURES ET IMPOSTURES DU « POLITIQUEMENT CORRECT »

Car c'est peu dire que, engoncés dans leurs prétendues certitudes comme en un costume étriqué, bercés jusqu'à l'endormissement par l'ennuyeux, répétitif et puéril ronron de leurs médiocres mais obsessionnels « politiquement correct » et autre « bien pensance », ils se seront, ces derniers mois, trompés, par-delà l'incroyable aplomb de leurs (im)postures, tant dans leurs observations que dans leurs prévisions : de l'émergence du Brexit à la victoire de Trump, en passant par le triomphe de François Fillon pour les candidats de droite à la présidentielle, ils n'ont rien vu venir, en effet, du nouveau monde, des mentalités à venir ou des sociétés en train de se (re)construire. Affligeant !

Quant aux différents et multiples instituts de sondage, ils se seront eux aussi, et sur les mêmes invariables sujets, tout aussi lamentablement fourvoyés. Du vent, et encore du vent, qui ne sert qu'à brasser, dans un vide sidéral, pour ne pas dire sidérant, l'ampleur de leur propre incompétence, sinon de leur seule outrecuidance. Ridicule !

 

DU GENERAL DE GAULLE A JEAN-EDERN HALLIER

Le regretté Jean-Edern Hallier, dont on commémore ces jours-ci le vingtième anniversaire de la mort, et qui, à la fin de sa vie, m'honora de son amitié, avait, pour qualifier cette fâcheuse mais quasi indéfectible propension à l'erreur au sein de l'Hexagone, un aphorisme dont on ne pourra qu'apprécier, à l'instar de ceux qu'Oscar Wilde proféra à la face des Anglais, la fulgurante pertinence tout autant que l'humour cinglant : « Les Français sont des moules, ils restent accrochés à leur banc de sondages et prennent les marées de l'opinion publique pour le retour des eaux vives1 ». Presque aussi mémorable que les historiques mais peu flatteurs « veaux », pour décrire là encore ce « mal français » dont on ne sait s'il faut davantage plaindre l'insistance ou l'arrogance, de feu le général De Gaulle !

 

LE BÛCHER DES VANITES

Comme quoi cette « société du spectacle » que fustigea naguère Guy Debord, à juste titre, a encore devant elle, hélas pour les plus lucides et honnêtes des citoyens français, de beaux jours à vivre. Sauf qui peut : « Vanité des vanités, tout est vanité » déplorait déjà, dans sa grande et biblique sagesse, l'Ecclésiaste !

 

DANIEL SALVATORE SCHIFFER*

 

*Philosophe, auteur, notamment, de « Requiem pour l'Europe – Zagreb, Belgrade, Sarajevo  » (Éditions L'Âge d'Homme), « Critique de la déraison pure – La faillite intellectuelle des 'nouveaux philosophes' et de leurs épigones  » (François Bourin Éditeur) et « Le Testament du Kosovo – Journal de guerre  » (Éditions du Rocher).

 

1Jean-Edern Hallier, Fulgurances, Michel Lafon, Paris, 1996, p. 15.


Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 janvier 09:45

    Le Congrès du PS en direct n’a pas plu à l’auteur ?
    Hollande soutien de Macron ? C’est mon hypothèse depuis le début.
    Le PS étant grillé, Macron, c’est la Gauche de Droite enfin décomplexée, DSK sans SOFITEL !


    Un peu d’histoire : « Quand la Gauche a basculé à Droite » par François Ruffin

    Le PS fait de la politique libérale, européenne et de Droite depuis 1983. Il a signé tous les Traités européens, dérégulé et privatisé plus que la Droite.

    Il n’est que temps que les électeurs de Gauche s’en rendent compte... Mais que de mensonges pour endormir les électeurs !

    La Gauche européiste de Droite a été obligée de mentir pendant presque 40 ans, et de promettre « Une Europe sociale » .  Pour Hollande :« Mon ennemie est la finance ».


    Avec Macron, plus besoin de mentir : « Mon amie, c’est la finance. »
    Si c’est pas révolutionnaire, ça !

    • Piere CHALORY Piere CHALORY 17 janvier 10:25

      ’’Hollande soutien de Macron ? C’est mon hypothèse depuis le début.’’


      Admettons, mais au vu de la popularité de Hollande, ce soutien s’apparenterait plutôt, en jargon mafieux (finalement assez proche du sabir politoc), au fameux baiser de la mort qui précède l’exécution des renégats...

       smiley

      En l’occurrence, je pense que Macron, malgré l’invraisemblable couverture médiatique dont il bénéficie -ses sponsors possédant des moyens financiers considérables- a à peu près autant de chance d’accéder au pouvoir qu’Arlette Laguillier ou même, soyons fous ; que Bayrou !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 janvier 11:06

      @Piere CHALORY
      Vous pouvez ajouter des soutiens qui arrivent tous les jours à Macron, et suivant qui est élu à la « Jolie Primaire de Gôooche », probablement 60% des élus socialistes, qui feront des candidats aux Législatives pour Macron.
      Macron est déjà soutenu par une quarantaine d’élus socialistes de l’ aile droite du PS, dont Michel Collomb, le maire de Lyon.
      Ni Hollande, ni Cambadélis n’ont demandé l’exclusion d’aucun d’entre eux.
      Qui ne dit mot, consent.


    • Fergus Fergus 17 janvier 16:59

      Bonjour, Fifi Brind_acier

      Macron joue très finement la partie.

      Et pour ce qui est des socialistes, il ne commettra sans doute pas l’erreur de leur faire des concessions qui auraient l’inconvénient de le raccrocher à cette famille politique en perdition.

      La force de Macron, c’est sa transversalité affichée. Et c’est pourquoi, si sa cote reste élevée après la primaire, il acceptera les ralliements sans dévier de sa ligne. Il aurait tort d’agir autrement : les élus du PS viendront lui manger dans la main pour pouvoir en juin bénéficier du label En marche !


    • troletbuse troletbuse 17 janvier 18:19

      @Fergus
      Définition de transversalité : Caractère de ce qui est transversal qui veut dire : Se dit d’une voie qui coupe à angle droit une autre voie plus importante
      Mais transversal a aussi un autre sens que l’on peut trouver dans le dictionnaire de la langue de bois, utilisé fréquemment par les politicards et leurs sbires et que 99% des Français ne comprennent pas. En final, inutile de donner cette définition car elle ne veut rien dire du tout  smiley


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 janvier 19:03

      @troletbuse
      Fergus veut sans doute dire que Macron essaye de ratisser large...


    • Fergus Fergus 17 janvier 20:23

      Bonsoir, troletbuse

      « transversal a aussi un autre sens (...) que 99% des Français ne comprennent pas »

      Je ne sais pas d’où vous tirez ce chiffre hautement fantaisiste, car sauf à prendre les Français pour des buses, il ne correspond à aucune réalité. Et pour cause : le mot « transversal » est très fréquemment utilisé dans les entreprises pour désigner des actions ou des objectifs qui concernent plusieurs - voire la totalité - des unités.

      Mais peut-être n’avez-vous jamais travaillé dans une entreprise ? smiley


    • troletbuse troletbuse 17 janvier 22:06

      @Fergugus
      Mais si Mossieu, j’ai fait ma carrière dans une grande entreprise. Tous ces mots creux et vides, utilisés par ceux qui manient la langue de bois sont arrivés vers la fin des années 1990 quand, lors des fusions des sociétés, on a balancé des larbins, parisiens naturellement, qui savaient tout comme les ministres, qui avaient de nouvelles méthodes achetées à prix d’or à des sociétés de copains et qui devaient nous faire gagner du temps et de l’argent. L’argent, c’était surtout ces boîtes qui vendaient du vent qui le gagnait. Les nouveaux chefs de projet parachutés, comme les ministres, étaient bien sûr nommés ailleurs, toujours avant la fin du projet, comme les ministres. Pas de compte à rendre naturellement, comme les ministres. Je ne puis vous dire si ils bénéficiaient de l’immunité comme les ministres devant les tribunaux smiley Mon cher Fergugus, allez donc parler de transversalité sur les ouvriers d’une ligne de production, faîtes donc un micro-trottoir et demandez aux passants si ils trouvent Macron transversal. Quelle fumisterie !!


    • troletbuse troletbuse 17 janvier 22:12

      @Fifi
      Maqueron fera comme ses copains, il ratissera surtout notre porte-monnaie. D’ailleurs tous ces profiteurs veulent continuer à se les branler sans en foutre une, à part peut-être la cougar . (au sens propre comme au sens figuré)  smiley


    • redcap 17 janvier 22:21

      @Fifi Brind_acier
      -----il faut lire Gérard Collomb, maire de Lyon


    • L'enfoiré L’enfoiré 18 janvier 10:01

      @Fifi Brind_acier salut,

       « Mon amie, c’est la finance. »
      pour Macron et pout tous les autres, vous compris
      rien de révolutionnaire, la dedans.
      Venez suivre notre affaire Publifin actuelle, cela remue et les têtes tombent même sans panier pour les recevoir.
      Mazette :, « L’image souffre »
      Rien à cirer de l’image du moment que l’escarcelle se remplit. 
      Fifi, réveillez-vous il n’est pas trop tard.
       smiley


    • Jade4230 18 janvier 10:03

      @L’enfoiré

      Et pour toi il est encore trop tôt, bouffon. Allez pschitt à la niche ou chez les poivrons smiley


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 janvier 10:09

      @troletbuse
      Dites plutôt qu’il est « chargé de mission » par le Bilderberg, la finance et les Young Leaders...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 janvier 10:16

      @L’enfoiré
      « Révolution », c’est le titre du bouquin de Macron, c’était de l’humour.... !

      Mais si vous lisez le Nouvel Obs, vous allez découvrir à ce brillant jeune homme, bien d’autres qualités !

      "L’effet Trump, en Amérique, a indéniablement un effet papillon en France. L’exemple Macron est révélateur du phénomène. Le fils spirituel de François Hollande a réussi le tour de force, en quelques mois, à se refaire une virginité. Sorti de l’Elysée il y a peu, on le croirait venu de Mars. Emmanuel le « révolutionnaire » bouscule le jeu. Il est le renard dans le poulailler, le candidat « fraîcheur de vivre ». L’opinion l’a installé dans un rôle d’intrus magnifique, de celui qui ne fait pas partie du clan des « établis »."


    • L'enfoiré L’enfoiré 18 janvier 12:55

      @Jade4230,

       J’adore être bouffon du Roi.
       La niche ?
       Non, j’ai pas de chien....
       Tu m’en payes un ?
       Un chiwawa ?
       C’est trop petit smiley
       Les poivrons, je ne sais pas pourquoi, j’aime pas. Peut-être parce qu’il y a trop de couleurs smiley


    • Elric de Melniboné Griffon Jaune 18 janvier 12:57

      @L’enfoiré

      Perfecto buddy, laisse tous les bouffons décanter... et enjoy, comme d’habitude smiley smiley


    • Elric de Melniboné Griffon Jaune 18 janvier 13:00

      @Griffon Jaune

      Et pour le temps de décantage, à tout hasard, tu serais pas né en 46 ou 47 ?


    • L'enfoiré L’enfoiré 18 janvier 13:07

      @Fifi Brind_acier,

       Puisque t’étais pas à Davos, je m’en vais te répondre smiley.

       Bruxelles a toujours été la rebelle où les dissidents de tout poil ont trouvé refuge comme le rappelle Anne Morelli dans son livre « Le Bruxelles des révolutionnaires de 1830 à nos jours ». Victor Hugo, Karl Marx ...

      Merci pour le reste, cela me permet de complémenter un billet que je publierai le 1er avril smiley 
       


    • L'enfoiré L’enfoiré 18 janvier 13:37

      @Griffon Jaune,

       Je suis une vierge de 47.
       Je fêtais cela récemment.avec un autre anniversaire.


    • Shawford Orange Skink 42 18 janvier 13:51

      @L’enfoiré

      47 un des meilleurs millésimes du XXeme siècle, je l’intuitais pardi !!! smiley

      Et c’est donc quand tu voudras qu’on se fera une dégustation de Bordeaux associée à une de vos meilleures bières d’Abbaye Talleyrandesque ( smiley smiley )


    • L'enfoiré L’enfoiré 18 janvier 14:31

      @Orange Skink 42,

       Je prends note de l’invitation.
       Oui, un des meilleurs millésimes
       https://www.youtube.com/watch?v=7uW4UMCbv6g&gl=BE


    • Elric de Melniboné Griffon Jaune 18 janvier 14:35

      @L’enfoiré

      Je fais pas dans le moins de 13 ans d’ange, remballe ça vieux père vert !


    • L'enfoiré L’enfoiré 18 janvier 17:32

      @Griffon Jaune,

       Moi non plus. Ni avant ni après.
       Mes parents, oui, ils ont dû y passer.
       tu veux un billet sur la question ?
       Un billet en hommage à Delpeche en début d’année :
      « Mes papas viennent de Mars, mes mamans de Vénus et moi de Pluton »


    • Shawford Orange Skink 42 18 janvier 18:28

      @L’enfoiré

      Et moi de ton cul ou de l’œrsted, blaireau ?


    • Art50 Art50 19 janvier 07:47

      @troletbuse
      Copié-collé d’un commentaire que j’ai posté il y a peu :
      J’espère qu’au moment opportun , beaucoup se chargeront de rappeler aux Français ce que ce « play-boy en costard » a dit au sujet du principe même de l’élection donc de la démocratie :
       _________« être élu est un cursus d’un ancien temps » (Septembre 2015)
      en lui demandant pourquoi il se présente , paradoxalement , à une élection.
      °
      Je vois dans ce type un « p’tit Napoléon » en puissance.


    • Et hop ! Et hop ! 19 janvier 10:05

      @Fergus : transversal, au sens que vous lui donnez, est typiquement un mot valise de l’Éducation nationale, l’idée étant soixante-huitarde, c’est l’idée de transgresser les frontières, les catégories, les limites traditionnelles ou établies, le terme propre serait subverti.


    • fred fred 17 janvier 10:40

      La politique, est un grand spectacle journalier..vous en doutiez..la comédia del arte..Prenez les TOUS..des bouffons dont l’EGO est à la hauteur de leur NEURONE..des p’tites bites qui pensent avec le contenu de leur slip..Voir le résultat de notre société aujourd’hui...les geants au pays de Lili-Pute... !

      Poubelle...

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 janvier 11:18

        @fred
        Dans l’ UE, les gouvernements n’ont plus le pouvoir.
        Les décisions essentielles sont prises ailleurs. Pour la monnaie, c’est la BCE. Pour les décisions économiques, c’est la Commission européenne par les GOPé.
        Pour la politique étrangère et la défense, c’est l’OTAN à Washington...


        Alors, ils nous jouent « le village Potemkine », pour faire croire qu’ils peuvent changer les choses, alors qu’ils ne décident de plus rien d’essentiel.
        Voilà les principaux articles des Traités qu’ils sont obligés d’appliquer, puisque aucun d’entre eux ne veut du Frexit !
         

      • fred fred 17 janvier 12:17

        @Fifi Brind_acier...Exact...


      • baldis30 17 janvier 12:50

        « Que François Hollande, actuel président de la République, fût-il « sortant », assiste publiquement à la dernière d’une représentation théâtrale de Michel Drucker, »

        Qui se ressemble s’assemble ..... dans le génie comme dans la nullité ....


        • ZenZoe ZenZoe 17 janvier 15:40

          @baldis30
          Au moins Drucker attire-t-il du monde lui !


        • Et hop ! Et hop ! 19 janvier 10:08

          @ZenZoe : Oui mais Hollande n’est pas le fils d’un collaborateur nazi.


        • ZenZoe ZenZoe 17 janvier 15:45

          Fin tacticien, donc, Hollande,

          Si vous appelez aller voir Drucker pour rabaisser l’adversaire de la fine tactique....


          • L'enfoiré L’enfoiré 17 janvier 16:55

            Cher Daniel,

             J’ai une question :: « aimez-vous l’humour ? Et si oui, lequel ? Ce n’est pas clair pour moi en vous lisant..
             Bien que vous n’êtes pas d’origine bruxelloise, vous connaissez bien la région.
             Je dis bien »région« qui baigne dans l’autodérision.
             L’humour français n’est pas le même que l’humour belge. C’est une évidence.
             M£Le grand Jojo ne ferait pas rire un Français...
             Mon dernier billet baigne dans la parodie et l’humour »Liberté, égalité, identité« .dans equel il est mentionné que quelque chose avait changé eu égard avec l’enquête »Noir, jaune, blues"
             Nos humoristes nous le font remarqué quelques fois.
             J’y ai ajouté la fable de Anne Roumanoff présentée dimanche dernier chez Drucker..
             Je ne manque pas de regarder quand je suis présent.
             Ce n’est pas la formule belge essentielle, mais cela m’a fait rire, même si je ne comprends pas toujours tous les sens et les interlocuteurs dont elle prétend faire trémousser les zygomatiques de son auditoire.
             Ben et Arnaud Tsamer j’aime bien 
             Pas de personnages trop typiquement français. .
             
             


            • L'enfoiré L’enfoiré 17 janvier 17:33

              Corrections : « dans lequel », « nous le font remarquer »
              Mon clavier a encore fait des siennes. smiley...


            • troletbuse troletbuse 17 janvier 18:47

              Le cireur de chaussures Drucker « scié » par la présence de Hollandouille à son émission alors qu"il savait très bien qu’elle était prévue depuis au moins début 2016.
              http://www.programme-television.org/news-tv/VIDEO-Fabrice-Luchini-interpelle-Francois-Hollande-a-cause-d-une-petite-souris-4313791
              L’émission aurait pu s’intituler : Un faux-cul reçoit un autre faux-cul.
              Une autre réflexion : Avant 2012, Hollande était souvent sur le plateau où était Julie. Aujourd’hui, il va voir Drucker. Aurait-il tourné sa veste ?  !-p


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 janvier 19:09

                @troletbuse
                Hollande est un intermittent qui remplace au pied levé les comédiens absents.
                Il a postulé en 2012, à cause de la défection de DSK, sinon, il serait resté avec ses femmes et son scooter... Macron prend la relève de DSK, Hollande peut vaquer à ses occupations.


              • troletbuse troletbuse 17 janvier 22:19

                @Fifi Brind_acier
                Hollandouille s’est découvert une passion pour le scooter lorsqu’il a connu la Julie, non ? Il avait demandé, lorsqu’il a été élu si il pouvait encore en faire. Je ne crois pas que c’était une bonne décision concernant les Français. Mais emmenait-il la mallette avec le bouton rouge rue du cirque. Mais non, je dis une connerie, y’en avait déjà un smiley


              • L'enfoiré L’enfoiré 18 janvier 10:03

                @troletbuse
                Je le répèterai encore une fois : trois choses mènent le monde : le pouvoir, l’argent et le sexe".
                A vous d’y ajouter le savoir... smiley
                Il y en a même plus qu’un dans le cirque.


              • Elric de Melniboné Griffon Jaune 18 janvier 10:07

                @L’enfoiré

                Guy si je te vois pas causer Trogs sur Disons avant la fin de la journée, je monte sur Bruxelles et je réponds de rien alors.

                Pour valoir ce que de droit

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès