• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Imans et ayatollahs climatiques réunis à Copenhague

Imans et ayatollahs climatiques réunis à Copenhague

Cette fois nous changeons d’ère. Il y avait un avant J-C et un après J-C. Il y aura un avant J-C et un après J-C. Jésus de Copenhague, alias Al Gore, est devenu le prophète d’une ère nouvelle. En 2010, nous serons en l’an 1 de l’ère qu’on baptisera après S-C, pour ne pas la confondre avec l’ère précédente. S-C pour sommet de Copenhague. Les climans, climatollahs et autres experts de la température terrestre se sont réunis pour une immense cène médiatique. Nous connaissons quelques apôtres de cette nouvelle religion païenne dont la singularité est qu’elle est planétaire. C’est d’ailleurs la première fois qu’une religion planétaire apparaît. Finis les christianismes, l’Islam, les Parsis, le shintoïsme, le communisme, le judaïsme. Une nouvelle religion réunit l’humanité dans son ensemble. C’est le climatisme. Avec saint Jan Arthus venu du ciel et saint Nicolas sauvé des eaux d’Ushuaia. Cette nouvelle religion est moderne. Elle a même ses émissions sur les chaînes de service public. Après le jour du Seigneur, voici le soir du Celsius, un documentaire signé saint Jan Arthus pour entretenir la foi des fidèles. Le cardinal Borloo est régulièrement invité sur les plateaux.

Cette nouvelle religion qu’on appelle climatisme n’a pas été révélé par le Dieu des Ecritures. L’ère de la parole divine est révolue. La science a engendré une nouvelle religion. Régis Debray a évoqué, en copiant un peu sur Auguste Comte, les trois âges, la logosphère, la graphosphère et la médiasphère, ou plutôt la vidéosphère. Il n’a pas tort mais ce qui est sacralisé, c’est autant l’image que le calcul. La vidéosphère est intégrée dans la technosphère. Dieu ne parle plus. Mais les ordinateurs, instances sacrées conçues dans le temple du Delphe électronique et ses circuits quantiques aux fonctions d’ondes impénétrable, ont révélé le calcul du Dieu informatique aux hommes, un chiffre livré par le Dieu du calcul avec ses algorithmes fabriquant une parole chiffrée qui maintenant, est devenue immutable, tel un Coran climatique composé de vert sets susceptibles d’être transcrits en terme de lois et règles par les Imans du climat. D’ailleurs, la taxe carbone est une interprétation des verts sets climatiques, une charia fiscale décidée par les interprètes du Coran climatique, qui ont a leur crédit la gestion des permis de polluer. Du haut de son minaret climatique, l’ayatollah Borloo nous invite à prier pour que le climat ne se dérègle pas. Et comme dans toute religion bien gérée, le denier du culte est proposé et même imposé sous forme de taxe carbone.

La charia avance. Les Etats-Unis viennent de déclarer le CO2 nocif pour la santé. Non pas qu’il soit toxique mais parce qu’il peut réchauffer la planète. La plupart des médias se réjouissent de cette annonce qui est une ineptie. Le CO2 est nécessaire à la vie. Mais pour enclencher les autres dispositions de la charia du carbone, il était nécessaire que les ayatollahs du climat interprètent en ce sens les calculs du GIEC. C’est gros comme une ficelle, encore plus que la modification de la notion de pandémie par les imans de la santé mondiale. Le mécanisme est simple. On change les instruments de bord pour passer à l’action suivante.

---------------

La philosophie ne peut voir dans ce sommet de Copenhague qu’une folie comparable à celle qu’on a connue à d’autres époques. Les jeunes militants de l’écoclimatisme ont un cerveau guère plus évolué que celui des jeunesses en uniforme qu’on a vu défiler antan. On leur pardonnera. La jeunesse est l’âge ou on se fait manipuler. Leur sincérité a été escroquée par ces faux prophètes dont Al Gore est le prince. Ce n’est pas l’élévation de la température qui risque de rendre le monde invivable mais cette idiotie généralisée et ce mal du ressentiment expiatoire perfusé dans les âmes planétaires. Un jour, il y aura des pogroms au nom du réchauffement lorsqu’une tempête aura fait quelques dégâts et que les simples d’esprits s’en prendront à quelque bouc émissaire désigné comme coupable. Ces gens qui comme Al Gore manipulent les esprits doivent être jugé par un tribunal. Et comme dans l’affaire de pandémie, je ne crois pas qu’il y ait complot. Juste des connivences, des convergences d’intérêts, un peu comme on en trouve dans les cercles maçonniques ou les associations d’anciens élèves. La religion climatique date de deux décennies. Depuis que les Etats du G7 ont créé ce foyer sectaire qu’on appelle le GIEC. Et qui a reçu le Nobel de la paix. C’est dire si les sages d’Oslo ont fauté. Al Gore, Obama et Yunus, trois arnaqueurs décorés de la Paix, l’un pour l’escroquerie climatique, le second pour l’arnaque afghane, le troisième pour l’escroquerie économique. Il faut savoir que le micro crédit a conduit des centaines de paysans indiens au suicide et les autres à vendre leur femme ou un organe pour rembourser leur crédit. Nous sommes mal gouvernés. Le seul salut c’est un protocole de la résistance contre toutes ces tyrannies qui contraignent le corps et l’esprit en étant adossées à des pseudo-religions et pseudo-mythes. Les médias ont abandonné la raison. Pas seulement le Monde qui avec 50 journaux signe un manifeste. Après la pandémie, le climat. Le mal est d’une profondeur abyssale. On ne peut plus se débarrasser de ces ignares médiatiques. En 1756, les jésuites ont été bannis de l’enseignement. Pour le meilleur et pour le pire.

-----------

Le climat est ce qu’il advient avec des puissances énergétiques et cosmotelluriques incommensurables avec la si petite activité physique des hommes sur cette planète. Les priorités sont toutes autres et cette frénésie contre le gaz carbonique n’est que pure folie, ce gaz carbonique sans lequel il n’y aurait pas de végétaux, et donc de vie sur terre. Les historiens du futur s’interrogeront sur les délires de ce 21ème siècle, avec les pandémies, le climat et toutes ces folies élitaires, ce délabrement des âmes planétaires lancées dans un Djihad climatique et grippal, alors que la civilisation va vers un crépuscule faute d’élan progressiste et de solidarité créative. Les âmes sont manipulées. Comme du reste les calculs sur l’impact du CO2 sur le climat. La frénésie de pouvoir a capté l’esprit des nouveaux inquisiteurs qui comme Al Gore se sont emparé de cette religion climatique pour dominer de leur Moi sans vergogne ni raison la politique mondiale. Le sommet de Copenhague est Anschluss climatique. Qui devrait aboutir à une résistance planétaire. Car l’homme mérite mieux que d’être manipulé par ces profiteurs de la peur, asservi par ces industriels prêts à collaborer au nouvel ordre écologiste pour faire du profit en trichant avec la concurrence et ces bureaucrates venant faire carrière.

Le réchauffement climatique s’inscrit dans le prolongement de la religion judéo-chrétienne. C’est la première religion planétaire qui risque de s’implanter alors que le communisme a échoué. Un nouveau péché originel a été inscrit au compte de l’humain. C’est le rejet de CO2.

Le seul espoir, c’est de penser que cette pseudo-religion s’effrite, comme ce fut le cas du communisme. Il reste néanmoins un intérêt, celui de prendre soin des réserves pétrolières, mais ce n’est pas le but recherché par la religion climatique.


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • morice morice 8 décembre 2009 10:35

    « Cette nouvelle religion qu’on appelle climatisme n’a pas été révélé par le Dieu des Ecriture »...


    mais enfin arrêtez donc ! si vous ne voyez pas l’urgence, mettez au moins le nez dehors et regardez votre paysage. Vous allez attendre la neige jusque mars, pour vous convaincre que ce n’est pas de la gesticulation mais une réalité ?

    Vous pouvez aussi la laisser crever la planète. Votre propos « Le réchauffement climatique s’inscrit dans le prolongement de la religion judéo-chrétienne. C’est la première religion planétaire qui risque de s’implanter alors que le communisme a échoué » est particulièrement idiot, désolé d’avoir à vous le dire. Votre anticommunisme mène à ce genre d’ineptie.... qui repose sur une incapacité à évaluer les enjeux : ceux qui ont dénigré Marx l’ont toujours fait sur l’adaptation de sa pensée et non sa pensée elle même : « Le seul espoir, c’est de penser que cette pseudo-religion s’effrite, comme ce fut le cas du communisme. Il reste néanmoins un intérêt, celui de prendre soin des réserves pétrolières, » est une autre ineptie : vous ne faites que retarder l’échéance est écrivez comme Alain Minc, qui dans un édito dans un canard quelconque a sorti qu’il fallait en gros se trouver un autre Dubai pour continuer à vendre du luxe. Ce n’est pas le genre en effet à revenir sur la notion même de luxe.. il ne nous a pas encore dit combien il touchait comme conseiller, ce sous-Guaino.... ce n’est pas en PROTEGEANT des ressources pétrolières qu’on y arrivera : là, vous venez de penser neocon : allons protéger les ressources de l’Irak en les faisant nôtres ! c’est en supprimant les ressources pétrolières : visiblement ; vous n’êtes pas prêt à délaisser votre bagnole.

    Un philosophe se doit d’éclairer la route, Mr Dugué. Il n’est pas obligé pour ça de réclamer son indispensable lampe à pétrole.

    • Bernard Dugué Bernard Dugué 8 décembre 2009 10:46

      Cher Iman Morice,

      Je viens de jeter un oeil sur mon balcon

      Mon gigantesque dipladénia est en fleurs, tout comme mes deux hibiscus

      bon, les gérariums, c’est normal, ils fleurissent jusqu’en début décembre


    • morice morice 8 décembre 2009 11:09

      descendez de votre tour, alors.... elle est d’ivoire, là.


    • morice morice 8 décembre 2009 11:15

      « Le dipladénia est une très jolie plante grimpante au feuillage vert fonçé et brillant qui produit des fleurs dans les tons roses du printemps à la fin de l’été. »


      c’est donc la fin de l’été .... en décembre. Tout est normal, Dugué, tout est NORMAL. Pensez à vous munir de votre maillot de bain pour aller nager cette aprém !

    • DESPERADO 8 décembre 2009 12:09

      Bernard Dugué
      Vous pétez plus haut que votre anus.
      Vous êtes inculte et vous étalez votre inculture.
      Je ne sais quel est le but.
      Mais en tout cas vous m’avez fait rire.
      Pour ça , merci.


    • werther_original werther_original 8 décembre 2009 12:28

      morice , pitoyable ,

      Le changement du climat s’apprécie sur des dizaines d’années, même les ayatollah du rechauffement climatique le savent. Aparrement vous non.

      l’argument de la floraison est un argument débile au dela de toute débilité. A ce compte la moi je vous met le compte rendu de la saison de ski 2007-2008 et je vous dis qu’il n’y a pas de rechauffement....

      http://www.skidimension.net/news/bilan-de-la-saison-de-ski-2007-2008.htm

      N’imp , n’imp , n’imp......




    • Bernard Dugué Bernard Dugué 8 décembre 2009 13:24

      Un philosophe se doit d’éclairer la route dis-tu Morice,

      eh bien tu me permettra d’éclairer la route non pas là où ton lampadaire éclaire mais en usant de ma propre raison et me réclamant de Voltaire et des Lumières

      La philosophie, elle prône l’usage de la raison. Aies le courage de te servir de ton entendement, célèbre maxime de Kant. Et en effet, je n’ai pas peur du réchauffement et en tant que philosophe, je réfute les dogmes, qu’ils soient religieux, idéologiques ou scientifiques

      La thèse d’un réchauffement causé par l’homme est un dogme. C’est tout. En tant que défenseur de la démocratie et de la laïcité, je refuse qu’on impose une taxe carbone au nom de la charia climatique. Le politique dérive ces temps-ci et en Israël, un ministre veut que la loi d’Israël soit la Torah


    • jcm jcm 8 décembre 2009 22:27

      Et re vlà le Courtillot....

      Vous semblez vouloir ignorer à quel point Courtillot est contesté par des scientifiques du climat dont la réputation n’est pas mise en cause.

      Afin que vous soyez informé :

      « Vincent Courtillot, directeur de l’Intitut de physique du Globe de Paris, mis en cause dans une affaire d’éthique scientifique »

      « Soleil et climat, l’affaire Courtillot, suites. »

      Une question qui a franchi les frontières françaises puisqu’elle a connu des échos dans la revue « Nature », entre autres : « Geophysicists accused of breach of publishing ethics ».

      Il ne faudra pas faire l’économie de lire « Les Chevaliers de l’Ordre de la Terre Plate, Part I : Allègre and Courtillot » et « Les Chevaliers de l’Ordre de la Terre Plate, Part II : Courtillot’s Geomagnetic Excursion » où l’on s’aperçoit (dans la première partie) que Courtillot est pour une bonne part le perroquet d’un Allègre plutôt éloigné de la science ("Il y a peu de choses à ajouter sur ces arguments, sauf que la capacité d’Allègre à les répéter indique soit une remaquable crédulité, soit un inquiétant manque d’intégrité scientifique.").

      Dans la seconde partie Courtillot est qualifié de « truand », démonstration à l’appui.

      D’éminents climatologues, notamment les Pr Bard et Delaygue, ont démonté (et démontré par a + b leur fausseté) les théories fumeuses de Courtillot, qui a pris acte de certaines de ses erreurs mais persiste à les propager, ce qui n’est pas le gage d’une profonde honnêteté : « Comment on “Are there connections between the Earth’s magnetic
      field and climate ?” by V. Courtillot, Y. Gallet, J.-L. Le Mouël,
      F. Fluteau, A. Genevey EPSL 253, 328, 2007
       ».

      Au vu des documents précédents il reste aux thuriféraires d’Allègre et de Courtillot, dont vous êtes, la tâche, en particulier, de prouver que les conclusions des Pr Bard et Delaygue sur les thèses de Courtillot sont fausses ne les invalident pas.

      Sinon toute personne qui fera référence à ces thèses ne pourra plus jamais être crédible : la démonstration de leur fausseté existe, nul n’est supposé s’exprimer « en connaissance de cause » et les ignorer.

      Vous êtes désormais au courant, il vous reste certes la possibilité de faire l’ignorant, ce qui ne serait pas un gage d’honnêteté de votre part...


    • Nometon Nometon 9 décembre 2009 01:23

      # jcm
      Vous plaisantez ? L’article que vous offrez en lien et qui soit-disant infirme par A+B les thèses de Courtillon est une ineptie ! D’abord, il ne comporte que 5 pauvres pages. Surtout, au lieu d’opposer des mesures, des calculs ou des démonstrations, il spécule sans arrêt en s’appuyant sur des lois théoriques (certaines vérifiées, d’autres simplement proposées à la communauté scientifique), en clair, il oppose à une hypothèse d’autres hypothèses sans jamais une seule fois y ajouter une idée ou une démonstration rigoureuse. D’ailleurs, dans sa conclusion, il invite les lecteurs à la prudence, signalant que les lois électromagnétiques à l’échelle planétaire sont des phénomènes complexes...
      ...ce dont on ne doute pas, à condition que les mêmes auteurs admettent une complexité équivalente pour les modèles de climatologie planétaire. Ce que, bien sûr, ils ne font pas puisque dans leur propre domaine, tout est beaucoup plus simple : c’est le méchant CO2 qui est la cause de tout.

      Votre tentative pour décrédibiliser les travaux de Vincent Courtillon me semble aussi peu impartiale que les auteurs que vous citez.

      En d’autre temps et en d’autres lieux, le Parti invoquait tous les scientifiques qu’il voulait, les carriéristes et les idéologues, pour anéantir la réputation des savants qui se montraient trop d’indépendants ou trop sceptiques face aux instrumentalisations de leur champ de recherche ! Laissez donc cette époque et ces lieux là où ils sont ! Ou bien, puisque vous semblez tant aimer ces pratiques, retournez-y vous-mêmes !
      Franchement, l’idéologie des écolos-totalitaires ne sent vraiment pas bon.


    • fanfan242 9 décembre 2009 11:09

      Positivons, un peu d’humour n’a jamais tué personne bien au contraire. D’autant qu’il y a beaucoup de vrai dans cette nouvelle religion qui est celle du XXIe siècle...

      Ni vous, ni moi ne seront capables d’endiguer ce phénomène dangereux car il ne faudrait pas non plus que l’on « joue » trop avec notre planète...telle la Chine qui peut déplacer un nuage de pluie pour le déplacer ailleurs car dans ce cas là, on peut penser aussi que beaucoup d’autres choses sont faîtes à notre insu, pourquoi pas tornade...e.t.c...

      Prenez du recul et lisez cet article dans son ensemble et non en « extirpant » une seule phrase de son contexte.


    • Yohan Yohan 8 décembre 2009 10:55

      Il est certain que l’homme y est pour quelque chose, mais il y a plus fort que lui : les lois de l’univers. Nous ne sommes que locataires de cette terre et le bail n’est de toute façon pas garantie ad vitam aeternam. L’imam Morice fait partie des gens qui croient tout comprendre et tout dominer


      • morice morice 8 décembre 2009 11:11

        même en reconnaissant que j’ai raison, vous continuez à m’insulter. Votre haine n’a plus aucune limite ici !


      • dogmophobe 11 décembre 2009 03:41

        « Il est certain que l’homme y est pour quelque chose [...] »

        Expliquez-moi comment peut-on en être « certain ». Il ne s’agit que d’un argument d’autorité, non prouvé* et qui n’a donc aucune valeur scientifique...

        VOUS êtes certains (sans preuve — au sens popperien du terme —, en fait vous croyez que) mais MOI non. Laissez chacun libre de ses conviction et de comment il les bâtie. Un peu de modération, que diable ;) ;)

        Pour le reste, je suis d’accord avec vous.

        (*) Une preuve, pour être scientifique doit partir d’une théorie qui doit être ensuite corroborée avec l.’observation. Elle doit aussi impérativement être réfutable. Cette preuve sera alors considérée comme vraie tant qu’elle n’aura pas été réfutée par l’observation. AUCUNE des « preuves » présentées par le GIEC pour rendre les GES à l’origine d’un réchauffement ne sont des preuves scientifiques. Donc, exit le rôle de l’Homme qui n’est qu’une croyance dogmatique et non scientifique (même si proférées par des scientifiques, prix Nobel ou non).
        CQFD.

        « Une théorie qui n’est réfutable par aucun événement qui se puisse concevoir est dépourvue de caractère scientifique. » [Karl Popper]


      • dogmophobe 11 décembre 2009 03:43

        Votre avatar vous va comme un gant !


      • dogmophobe 11 décembre 2009 03:46

        (désolé, mon dernier message s’adressait à M. Morice)


      • JL JL 8 décembre 2009 11:04

        C’est beau comme du Vincent Rocla !  smiley

        Mr Dugué imagine sans doute que la croissance infinie est une bonne chose. Qui peut nier l’influence négative des gaz à effet de serre, de la pollution généralisée, de l’épuisement des ressources planétaires ?

        Mais ce qui se profile derrière ce sommet de Copenhague, c’est hélas, le déploiement du green business : ces gens, au nom de la santé de la planète, pourraient bien faire comme leurs prédécésseurs, les diafoirus de Molière qui s’écriaient « le poumon ! le poumon ! » au chevet leur malade en train d’agoniser d’inanition et d’épuisement pour cause d’excès de saignées.


        • morice morice 8 décembre 2009 11:10

          Mr Dugué imagine sans doute que la croissance infinie est une bonne chose. 


          comme Minc. Mais Minc y gagne davantage, à mon avis...

          • septix 8 décembre 2009 11:23

            Il est bien évident M. Dugué, (et non pas Mr, nous ne sommes pas des anglais !) que votre pensée et vos écrits dérangent.

            Je n’ai qu’un mot : continuez !


            • JL JL 8 décembre 2009 11:30

              Mister Septix, je crois que les libéraux ont trouvé un en B. Dugué, un excellent lobbyiste. Déjà les OGM ...


            • Yohan Yohan 8 décembre 2009 14:45

              Le manichéisme en toute chose dessert plus la cause de la planète qu’il ne la sert. Nous pouvons faire beaucoup pour moins polluer et manger mieux, tout le monde ou presque en est convaincu, mais tout le monde a à gagner d’un débat sans imprécation et sans outrance.Quand je vois les suisses mettre des bâches pour protéger un bout de glace, c’e qui qui revient à monter une mayonnaise avec un élastique...je me dis qu’il faudrait arrêter de céder à la panique. Notre planète a connu par le passé des épisodes de glaciation et de réchauffement, contre lesquels l’homme d’hier comme d’aujourd’hui n’a peu de prise.


            • werther_original werther_original 8 décembre 2009 12:23

              et lent glissement vers l’eugenisme..........


            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 8 décembre 2009 12:19

              Moi j’aime bien la chaleur, alors le réchauffement ...


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 8 décembre 2009 12:36

                .... et en plus, ça réduira ma facture de chauffage : que du bonheur !


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 8 décembre 2009 12:37

                ... outre le fait que je polluerai moins : je serai même écoresponsable malgré tout !

                 smiley smiley smiley


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 8 décembre 2009 12:41

                ... en plus, pour aller à la plage je devrai rouler moins longtemps et il y fera bien chaud !

                Que du bonheur , que je vous dit !


              • werther_original werther_original 8 décembre 2009 12:46

                Tiens c’est vrai ca.

                Si il fait plus chaud , il y aura moins de necessite de se chauffer , donc de bruler du gaz , fioul , bois ....... donc moins de degagement de Co2.






              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 8 décembre 2009 15:11

                Je suis plus intelligent que TOUS les exprets du GIEC réunis !

                CQFD

                Mais ce n’est pas un scoop : je le savais déjà !


                 smiley smiley smiley


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 8 décembre 2009 15:16

                Finalement, je pense que quasi personne n’est contre un élévation de 10° celsius de la température et que par conséquence le sommet de Copenhague est contraire à cet objectif !

                Le réchauffement climatique : je dis OUI !

                Et que ceux qui sont contre n’ont qu’à émigrer en Laponie ou au Groenland où la densité de population est d’ailleurs ridicule.


              • DG. DG. 8 décembre 2009 17:23

                En plus, avec le réchauffement on pourra cultiver les terres en sibérie, Canada et groenland. le visa russe c’est l’avenir !!!

                et comme il fera plus chaud, l’eau s’évaporera plus vite, et il pleuvra davantage : d’ailleur, il pleut non stop depuis 1 moi et demi en Bretagne, même les saoudien n’ont jamaiss eu autant de pluie.

                l’effet de serre c’est comme dans une serre ; chaud et humide...


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 8 décembre 2009 18:34

                Chaud et humide : super, je vais me creuser une piscine alors !

                Même l’eau sera abondante !

                Que du bonheur vous disais je !


              • dogmophobe 11 décembre 2009 01:40

                « Il est capable de raisonner à partir du moment ou on lui donne matière à réflexion...non ? »

                Permettez-moi d’en douter : quid des croisades et autres saint Bathélémy ? Quid du colonialisme sous pretexte de conversion à la vraie croyance ? Et encore aujourd’hui, ne sommes-nous pas convaincus que notre éthique et notre morale sont les meilleures et que celles des autres sont forcement mauvaises ?

                Las, l’être humain n’est définitivement pas naturellement rationnel (et encore moins tolérant : il a aussi ses convictions !). Dans sa grande majorité , il a besoin de croire en quelque chose (dieu, OVNI, paranormal, etc.) et il est prêt à croire à tout et à n’importe quoi.

                Et dans notre morale judéo-chrétienne, un des vecteur de base est la peur : de la culpabilité soit disant implicite de l’Homme (pêché originel) à ses conclusions apocalyptiques, comme le fait si bien remarquer l’auteur de l’article.

                Et, comme chacun sait, la peur est un fabuleux outil de manipulation de masse (une petite pandémie par-ci, une grosse poêle à frire par-là, un p’tit cancer au passage, il faut mourrir en bonne santé, sinon, c’est qu’on a pêché, etc.) ...

                La réflexion rationnelle, l’esprit critique et la zététique (art du doute) ne sont absolument pas innés, bien au contraire.

                Le seul moyen connu pour inciter un Homme à réfléchir, c’est de l’instruire...


              • werther_original werther_original 8 décembre 2009 12:52

                Bon agora-intox ,

                Pour vous , je vais faire simple et percutant.

                Imaginons que vous rentriez chez vous et que vous retrouviez toute votre famille massacrée et que les assassins ait filmé la scene.

                Imaginons aussi que , plus tard , un hacker recupere sur l’ordinateur d’un des assassins la vidéo et aussi le détail de la chose (lieu , date , nom) et par dirons nous , empathie , vous l’envoient pour que vous puissiez faire les démarches qui méneront à la vérité.

                Allez vous vraiment renier tous ces éléments sous prétexte qu’ils ont été récupéré de manière frauduleuse ???

                hein , allez sérieux, dites nous , on est curieux sur agoravox.


              • David Krauss 8 décembre 2009 12:59

                Amusant de voir que les personnes remettant en perspective le réchauffement climatique sont traités comme des hérétiques.

                C’est un peu beaucoup ce qu’ont subi et subissent encore les chercheurs indiquant que le lien HIV-SIDA est peut-être erroné ou très mal compris.

                Ces chercheurs ont été ostracisés et leur crédit réduit voir annulé.

                Étrangement la même histoire se répète, heureusement que l’accès aux mail du GIEC a permis de montrer la forfaiture scientifique qui a lieue en ce moment.

                Il n’est pas question de science sur ce sujet, ni de sauver la planète !

                Mais ça c’est dur de l’admettre et de le comprendre tant les gens sont aveuglés par un énorme et bel exemple de story telling.


                • lilyy0971 8 décembre 2009 13:03

                  Le soi-disant réchauffement global est-il la cause ou la conséquence de la hausse du CO2 ??
                  Que le vrais climatologues se prononcent sur la question et qu’on fasse taire les pseudo scientifiques.
                  Ca ne m’étonnerait pas que cette histoire du réchauffement climatique soit une belle arnaque. Elle a au moins le mérite de faire prendre conscience à tous de la place de l’Homme sur la planète et du gaspillage des ressources naturelles.

                  http://astrosurf.com/astrocdf67/dossier_divers/climatJC.pdf


                  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 8 décembre 2009 15:20

                    On dirait du Paradisial tellement que c’est long !


                  • Nobody knows me Nobody knows me 8 décembre 2009 16:49

                    C’est clair, un simple lien fera l’affaire le prochain coup.
                    Mais bon, c’est kronfi, il veut qu’on le voit. xD

                    Cdlmt


                  • Nobody knows me Nobody knows me 8 décembre 2009 17:13

                    Vrmt bm c cmmtr, dmmg kl st ml rtgtph.
                    Nspr pr Dm’s ?

                    Oui, mais seulement après manger.

                    Cdlmt


                  • Freebird 8 décembre 2009 14:32

                    Bon article sur le fond, même si la référence à l’islam (imams, ayatollah, charia, etc.) ne s’imposait pas et a plutôt tendance à brouiller le message.

                    Ce sommet de Copenhague ressemble effectivement à s’y méprendre au happening d’une secte. Prenez des images des réunions de la scientologie par exemple ; la ressemblance est frappante.

                    Quant à ceux qui rabâchent à longueur de temps qu’il s’agit d’un débat purement scientifique, ils ont un train de retard. Ce débat-là n’est plus scientifique depuis déjà très longtemps, il est uniquement politique. Les scientifiques représentent peut-être 10% des participants à ce sommet, les 90% restants étant des politiciens, des diplomates et des bureaucrates...tu parles d’un débat scientifique !

                    Par ailleurs, rappelons que le sommet n’a pas pour objectif de discuter des connaissances scientifiques ; il a pour objet de définir les modalités de la tonte à échelle planétaire qui va débuter d’ici quelques années. La seule question que se posent les participants à ce sommet est celle de savoir jusqu’où ils vont pouvoir nous taxer et restreindre nos libertés tout en évitant des guerres civiles. Et ils osent nous dire qu’ils se réunissent pour nous préparer un monde meilleur !


                    • Emmanuel Martin 8 décembre 2009 14:45

                      Je me permets d’indiquer le lien vers mon article, sans doute moins passionné :
                      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/rechauffement-climat-de-science-66235


                      • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 8 décembre 2009 14:53

                        Bernard, qui n’est intégré à aucun labo de recherche sur cette question du climat et du CO2, ne se contente pas de résumer les termes du débat scientifique objectivement, il prend position comme si détenait la vérité, sans avoir aucun moyen de valider ce qu’il dit, sans même citer et répondre aux objections des scientifiques qu’il brocarde.
                         Son article est anti-scientifique. Il ne vise que la polémique pour la polémique dans le seul biut de faire parler son auteur

                        Il nous a déjà fait le coup à propos de la vaccination ; il récidive...


                        • Freebird 8 décembre 2009 15:59

                          Son article est au contraire très pertinent, précisément parce que le débat n’est plus scientifique mais bel et bien politique. Si Copenhague était vraiment un sommet scientifique, il n’y aurait aucun média, ni aucun politicien, car la « vraie » science se pratique de toute façon à un niveau que le pékin de base ne peut pas comprendre (et ce quelle que soit la discipline d’ailleurs, y compris en sciences « molles »).

                          La question posée à Copenhague n’est pas de savoir s’il y a réchauffement et s’il est effectivement causé par l’activité humaine ; le but de ce sommet est simplement de réfléchir à de nouvelles taxes, réglementations et autres normes morales de comportements qu’on va nous imposer d’ici peu. Où voyez-vous un quelconque débat scientifique là-dedans ?


                        • Nestor 9 décembre 2009 09:47

                          Bonjour,

                          Cet article n’est en (faite) fait que pour dé-crédibiliser la poussé d’Europe écologie au profil des socialistes.

                          L’auteur veut que les socialistes soient plus fort que les verts aux prochaines élections législatives qui arrivent, que le vote subi pour les Européennes ne se renouvelle pas.

                          D’ailleurs ils (les socialistes) n’ont même pas participé à l’invitation des verts alors que d’autres partis y sont allez, c’est tout dire. Comme ils l’ont en travers.

                          C’est pas bien Bernard de jouer avec ça, c’est pas bien de mépriser l’écologie (qui est vital pour l’humanité) comme tu viens de le faire surtout pour la dé-crédibiliser au profil d’un socialisme qui est en morceau, regarde bien autour de toi, à par des gens qui veulent être chef dans ce parti tu vois d’autres personnes.

                          Ce parti est devenu débile et hautin, les responsables passent leur temps à casser du sucre sur ce gouvernement et son président et ne présentent aucunes solutions, ils ne participent même pas à l’invitation des verts et toi tu te permets de les enfoncer ici, en continuant d’agir de ces façons là, vous allez finir par perdre toutes les personnes qui un jour vous ont cru crédible, ce qui n’est pas mon cas, puisque pour moi vous êtes comme l’ump, vous le cassé, et vous gouvernez ensuite avec lui, vous cassez les verts et ensuite s’il faut vous gouvernerez avec eux, c’est quoi cette hypocrisie ?


                        • sergius63 8 décembre 2009 15:37

                          Artcicle salvateur, comme une bouffée d’air frais .
                          Je retiens la conclusion « Le seul espoir, c’est de penser que cette pseudo-religion s’effrite, comme ce fut le cas du communisme » ; acceptons en l’augure.
                          Un grand merci Mr Dugué.


                          • Mohammed MADJOUR Mohammed 8 décembre 2009 15:42

                            « ayatollahs climatiques », Monsieur Dugué ?
                             
                            Vous voulez sans dire Ayatolaïcs climatiques !

                            Je pense que ce serait plus conforme à une réalité mondiale plus merdique, empoisonnée par les seules politiques des pays européens en fin de cycle !

                            Vous savez que les turbans sont en dehors de tout cela, ils sont juste conviés pour le couscous, le jeu de paumes final et une photo de famille gluante d’hypocrisie !

                            Il est par ailleurs clair que si OBAMA fait le voyage, cela signifierait que la Vieille Europe aurait réussi à aligner les Etats Unis, plus précisément à gagner la bataille pour une hégémonie de fin du Monde !


                            Au point où en est la situation mondiale, nous disons que le Monde politique agonise, que naisse donc la Vraie démocratie sur les cendres de la médiocrité !
                             
                            Mohammed.


                            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 8 décembre 2009 15:54

                              Je ne voudrais pas vous manquer de respect mais je voudrais tout de même vous signaler qu’on est en train de développer des nouvelles technologies hyper prometteuses et énergétiquement renouvelables qui nous feront passer de l’ère du pétrole à celle de l’hydrogène : c’est une révolution technologique aussi bouleversante que le passage du bronze au fer lors de la haute antiquité !

                              Faut être franchement à la masse pour parler de déclin !


                            • pragma 8 décembre 2009 15:56

                              Au fait, qui va profiter financièrement de tout ce battage, dans les prochaines années ?
                              Cherchez le mobile !


                              • fred 8 décembre 2009 16:00

                                @ l’auteur : +1.


                                c’est bien écrit.

                                Par contre :

                                «  Et comme dans l’affaire de pandémie, je ne crois pas qu’il y ait complot. Juste des connivences, des convergences d’intérêts, un peu comme on en trouve dans les cercles maçonniques ou les associations d’anciens élèves. »

                                Ben c’est exactement un complot. Ce terme est largement galvaudé, n’ayez pas peur de ce mot néanmoins.

                                Ce n’est pas un gros mot : «  Projet secret élaboré par plusieurs personnes contre une autre ou une institution ».

                                Des complots, il y en a tous les jours !!! Pour des affaires aussi banales qu’un cambriolage !

                                • Hubu Hubu 8 décembre 2009 16:04


                                  Je retiens la conclusion « Le seul espoir, c’est de penser que cette pseudo-religion s’effrite, comme ce fut le cas du communisme » ; acceptons en l’augure.


                                  C’est peut être déja le cas aux USA qui sont plus résistant à cette néo religion qu’en Europe vue que le nombre d’Américains croyant au réchauffement est en baisse !!

                                  Espérons que cette mode écologique finira par s’essouffler après Copenhague !!


                                  • Arno_ Arno_ 8 décembre 2009 16:14

                                    Personnellement, peu m’importe le GIEC et le sommet de Copenhague. Je note une seule chose dans les différents articles ces derniers jours, que cela soit sur AgoraVox ou Rue89 par exemple :

                                    L’amalgame est systématiquement fait (volontairement ou non) entre le réchauffement climatique et les causes anthropiques ou non de ce réchauffement.

                                    Même des journalistes professionnels, hier sur Rue89, pondent un article anti climato-sceptiques, en utilisant des arguments du style « la banquise ne font-elle pas ? N’est-il pas évident qu’il fait plus chaud ? etc... ? »

                                    Je dis STOP  !

                                    La majorité des sceptiques que j’ai entendu, qu’ils aient raison ou tord, ne conteste qu’une seule chose : une source anthropique du réchauffement climatique, si tant est que celui-ci se poursuive.

                                    Cette question est bien évidemment essentielle car s’il était avéré que l’activité humaine est négligeable dans l’augmentation de la température moyenne du globe, alors il serait peut-être plus sage de se préparer a accueillir les populations réfugiées climatiques que de négocier des droits a polluer entre pays ou d’instaurer une taxe carbone.

                                    Que la quantité de CO2 ait augmenté dans l’atmosphère a cause de l’activité industrielle est un fait admis. Mais il n’est pas démontré que l’effet soit significatif sur la température par rapport a d’autres causes également bien connues et qui ont déjà opéré par le passé.

                                    C’est le propos défendu, me semble-t-il, par Vincent Courtillot par exemple.


                                    • Freebird 8 décembre 2009 17:13

                                      Tout à fait d’accord. Je vois deux raisons à ce que vous décrivez :
                                       - le rôle des politiciens est de faire croire qu’ils contrôlent les événements ; un réchauffement climatique causé par (au hasard) les variations des tâches solaires n’intéresse pas les politiciens car ils ne peuvent rien y faire ; quoique, ils seraient capables de nous sortir une taxe sur le soleil ou un marché des droits à l’ensoleillement, qui sait ?!
                                       - cela leur permet d’éviter d’aborder les sujets qui fâchent. Car si le réchauffement n’est PAS anthropique, ça va être une vraie boucherie pour obtenir les meilleures places, un peu comme sur une plage bondée de la Côte d’Azur en plein mois d’août.

                                      J’ajouterais que, pendant que tous ces gens se font des papouilles à Copenhague, les problèmes avérés et réels de pollution, eux, ne sont toujours pas réglés. Par exemple, cela fait maintenant 15 ans que l’eau est impropre à la consommation en Bretagne ; on sait d’où vient le problème et on sait comment le résoudre. Et pourtant, rien ne bouge. C’est sans doute moins sexy pour un dirigeant de régler un problème concret à petite échelle que d’organiser des grands happenings vides de sens avec tous ses copains.


                                    • fanfan242 9 décembre 2009 10:42

                                      Tout à fait d’accord avec votre réaction mais il y a juste un terme qui me chiffonne, réfugiés « climatiques », terme employé par ces ayatollahs pour jouer sur les peurs des gens !

                                      C’est vrai qu’il y a des réfugiés des bords de mer, ceci s’expliquant par les personnes obligées de s’installer sur les côtes pour pouvoir survivre par la pêche....car il n’y a plus d’emplois dans les grandes villes...

                                      Mais il y a aussi maintenant l’impact des permis de construire donnés à tort et à travers depuis des années afin que des buildings ou autres puissent être construits au plus près des bords de mer pour capter toute une population qui veut avoir vue sur mer et les pieds dans l’eau !

                                      L’érosion des côtes est en mouvement perpétuel souvent due à l’impact des vagues et des grandes marées, j’en veux pour preuve une villa construite il y a environ 60 ans au bord d’une falaise sur la côte Atlantique est qui a été happée par les vagues !


                                    • pissefroid pissefroid 8 décembre 2009 16:32

                                      Dans la religion chrétienne (je ne connais pas les autres) il existe le mythe du péché originel.
                                      A l’aube du troisième millénaire l’espèce humaine est en train de créer le mythe de la responsabilité de l’espèce dans l’évolution du climat.
                                      Je parle de mythe, car il est annoncé comme évident que l’espèce est responsable de l’évolution du climat.
                                      Le climat a toujours évolué et il continuera à évoluer.
                                      ça me fait aussi penser qu’il-y-a probablement de l’orgueil à imaginer que l’espèce puisse modifier le climat.


                                      • Nobody knows me Nobody knows me 8 décembre 2009 16:38

                                        Concernant ce sommet de Copenhague avec tous les plus gros pignoufs du moment question pipeau, je crois pas trop à l’avènement d’un système miracle qui fera disparaître le plomb de ma terrasse. L’opinion publique, notamment ici sur Agoravox, va clairement orienter la politique écologique vers le pire. Les gros pollueurs font déjà de gros bénefs grâce à la spéculation sur les marchés boursiers de quotas de pollution. Ils n’en feront que plus.
                                        Instaurez des quotas, messieurs les ministres, les industriels les revendent !

                                        Au delà du réchauffement climatique, ne peut-on (ne doit-on ?) pas se demander qu’est-ce que ça peut apporter de plus de développer des technologies propres ?
                                        Par exemple, le simple fait de pouvoir respirer correctement dans les grandes villes, le fait de ne pas retrouver 3 kilos de plomb dans son verre en agglomération, le fait que ne plus dépendre de certaines ressources pourrait nous éviter de soutenir des régimes odieux (les fameux mollahs et ayatollahs de l’article entre autres, je félicite l’auteur pour une image si « recherchée » d’ailleurs, du Renaudot en puissance...), le fait de créer nous-même notre propre énergie afin de la payer moins cher et d’être autonome, le fait de faire du pognon tout simplement (ça va plaire aux « libéraux », toutes ces idées « libérales », pourtant sceptiques envers la climatologie).
                                        On pourrait trouver une nouvelle bonne raison tous les jours, et qui rapporte du pognon en plus, puisque c’est bien ça la condition sine qua none.

                                        Cependant, il est vrai que ceux qui mettent la main à la pâte aujourd’hui ne vont sûrement pas faire s’ouvrir les mers. Tout ce qu’ils savent faire, c’est voter de nouvelles taxes que les plus riches pourront se revendre au besoin et même prospérer dessus, et que les plus pauvres devront se contenter de raquer.

                                        Tout va bien donc dans le meilleur des mondes. Abattez les forêts, rasez les plaines, creusez les mines, raclez les coraux, détruisez les littoraux, les faunes et les flores.

                                        La mauvaise foi humaine est à toute épreuve. Donnez-vous bonne conscience et cherchez tout de même qqsexcuses, « au cas où » un jour qqn vous serine « je vous l’avais bien dit ».

                                        Cdlmt


                                        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 8 décembre 2009 17:31

                                          Rhoo

                                          c’est pas NKM que vous auriez dû prendre comme pseudo mais plutôt ... CASSANDRE !

                                           smiley smiley smiley


                                        • Nobody knows me Nobody knows me 9 décembre 2009 10:20

                                          Amen ! Alois et le cerveau de voiture ont parlé. J’ai vu la lumière. Foudroyé par leurs arguments et leur démonstration...
                                          Cdlmt


                                        • Nobody knows me Nobody knows me 9 décembre 2009 10:24

                                          15 mots pour Alois dont 1 onomatopée
                                          5 mots pour la voiture

                                          Qui dit mieux ?


                                        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 9 décembre 2009 11:55

                                          Ce qui se conçoit bien s’exprime clairement et de manière ... LACONIQUE !


                                        • Nobody knows me Nobody knows me 9 décembre 2009 12:48

                                          Et bien laissez moi vous dire que vous avez une conception de l’argumentation très LACONIQUE.
                                          xD

                                          Cdlmt


                                        • Nobody knows me Nobody knows me 9 décembre 2009 13:00

                                          De plus, ce qui est exprimé de manière concise et laconique n’est pas forcément bien conçu.
                                          Comme le carré qui est un rectangle (à 4 côtés égaux) et le rectangle qui n’est pas forcément un carré...

                                          Cdlmt


                                        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 8 décembre 2009 17:55

                                          Oui mais il y a un COMPLOT : un complot pour nous faire avaler des bobards !

                                          Un complot des ... BLOUSES BLANCHES !

                                          Je parie que d’AUCUNS sauront faire le ... LIEN avec une officine d’espionnage à propos de laquelle une série d’articles ( au moins 30, si on peut appeler ça des articles ) est actuellement en cours de diffusion sur ce site !

                                          On nous MENT : la vérité est AILLEURS !


                                        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 9 décembre 2009 11:48

                                          Ainsi donc la CIA serait en fait une agence au services d’aliens habitant Alpha du Centaure qui organise des guerres entre humains pour faire de la place pour EUX !!!

                                          Moi qui croyais qu’on avait déjà envoyé une équipe pour coloniser cette planète !

                                          On nous MENT !

                                           smiley smiley smiley


                                        • lharmas 8 décembre 2009 17:45

                                          Avec un ami climatologue qui bosse sur la question, nous abordons bien souvent le sujet du RC, et de ses causes. Un sujet qui m’intéresse depuis longtemps.

                                          Quand il entend remettre en question les GES comme cause principale, il argumente.
                                          Mais quand il entend parler de remise en question du RC lui-même, là, il ne discute même plus.

                                          A vous lire il est évident que vous tirez votre argumentation de quelques sites climato-sceptiques, qui s’entretiennent les uns les autres. Vous êtes dans ce que l’on pourrait qualifier de bulle complotiste. Une cyber-bulle loin des réalités du monde.

                                          L’idée d’un complot vous plaît, vous l’acceptez, alors vous la démontrer. De l’anti-science.

                                          Des complots il y en a. Si Internet peux aider à les démonter c’est très bien, mais tout n’est pas complot !

                                          Et même en admettant que des climatos aient quelques intérêts à ..., en ayant une meilleure connaissance du milieu vous vous rendriez compte que la plupart sont des gens honnêtes, rigoureux, et qui arrivent pourtant arrivent aux mêmes conclusions.

                                          Dans votre présentation vous vous qualifiez de scientifique, les deux ou trois textes que j’ai lu de vous me font dire que vous n’avez pas du l’être bien longtemps, vous ne raisonnez pas en scientifique. Courtillot le fait, même si je ne suis pas d’accord avec lui.


                                          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 8 décembre 2009 17:58

                                            Et voila : la PREUVE !

                                            Dés qu’on a évoqué le COMPLOT , il y a déjà un TRUTHER pour OSER venir contredire la version du COMPLOT sans apporter AUCUNE preuve !

                                            CQFD !


                                          • Bernard Dugué Bernard Dugué 8 décembre 2009 18:25

                                            Il n’y a pas de complot, juste une affaire Lyssenko en matière de climat

                                            Hélas, alors que la génétique est une science d’expérience, la climatologie ne peut pas tester des hypothèses en faisant des expériences, alors faute de disposer de plusieurs planète, elle fait des calculs sur l’impact des GES sur le climat. Ces calculs ne sont pas sérieux.


                                          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 8 décembre 2009 18:37

                                            Ah bon, ils ne peuvent pas construire une grande serre pour tester ?


                                          • lharmas 9 décembre 2009 00:00

                                             « la note energetique du chauffage en sera moindre pour nos populations »

                                            Je ne comptais pas répondre mais là je bondis !

                                            « Nos populations » - Tout est dit

                                            Vous mériteriez un arrêt du gulf stream tiens ...« hélas » c’est peu probable.

                                            Le sahara reverdit, la belle affaire.
                                            En vous renseignant un minimum vous sauriez que le RC est global, localement il peut y avoir plus de pluie, de fraicheur, voire de froid.

                                            Bien que j’ai beaucoup de respect à son égard quand Courtillot parle d’un refroidissement ces 10 dernières années, il se trompe.

                                            Me reprocher de ne pas apporter de preuve c’est fort : quelques milliers de scientifiques passent leur temps à le faire, lisez-les !

                                            J’arrête les polémiques stériles, nous saurons bientôt.
                                            Courtillot prévoit un refroidissement sur les 10 prochaines années (baisse activité solaire), nous serons donc bientôt fixé sur vos théories. Mais c’est plutôt mal parti ...


                                          • HELIOS HELIOS 9 décembre 2009 10:09

                                            @ Lharmas...
                                             sauf que si ce refroidissement se produit, je sais deja qu’il sera attribué aux « mesures responsablesque les etats ont prises pour parer au rechauffement.. » (vous le voyez, la preuve n’existera pas plus que celle attribuant l’augmentation de temperature au CO2)

                                            Ce qui serait effectivement sympa, c’est que la temperature baisse mais pas le CO2. Helas, je sais aussi qu’il existera toujours un membre du GIEC pour nous expliquer je ne sais quel hysteresis, inertie ou compensation pour que les politiques de taxes et contraintes restent justifiées.


                                          • Fourmi Agile Evrard 8 décembre 2009 18:10

                                            Savez vous que toutes les villes et villages du monde, les industries, les routes, les autoroutes, les aéroports, ne font que 0,3% de la surface du globe.

                                            Savez vous que la quantité de carbone que nous émettons en un an ne fait que 0,0000007% de la masse totale de l’atmosphère. (simple calcul mathématique)

                                            Savez vous que le soleil en un an émet 14 000 fois plus d’énergie que tout ce que nous produisons en un an.

                                            C’est sûr, nous sommes la cause du changement climatique.


                                            • catastrophy catastrophy 8 décembre 2009 18:15

                                              Les vaches pètent devant des hauts fourneaux pendant que le GIEC a le cul dans le ruisseau.


                                              Les humains se reproduisent comme des lapins et si tous décorent leur sapin, la planète ne fera plus le tapin.

                                              Dugué a raison sur toute la ligne maginot de ces cerveaux octogonaux.




                                              • anty 8 décembre 2009 18:36

                                                Bon, face à la mauvaise fortune ont fait le bon cœur

                                                L’industrie de produits ecolos va démarrer et les gens vont toujours râler

                                                ces capitalos on va les bouffer vont-ils hurler

                                                 il faut faire autre chose pour les faire chier

                                                autre chose ils ont inventé

                                                mais les capitalos ce sont adaptés

                                                ils faut autre chose ont-ils hurlé

                                                etc...


                                                • Bernard Dugué Bernard Dugué 8 décembre 2009 19:06

                                                  Le sujet n’est pas scientifique mais politique

                                                  et il est d’une simplicité étonnante

                                                  Le climat étant ce qu’il est, rien ne sert de vouloir influer dessus. C’est imbécile. C’est encore une connerie de ces ayatollahs du catastrophisme et du principe de précaution. Quand les intellectuels deviennent des ânes, il faut prendre son cheval et fuir ce monde de crétins


                                                • Bernard Dugué Bernard Dugué 8 décembre 2009 19:55

                                                  Je ne vois pas en quoi le problème du thon et de la baleine est lié à ce délire médiéval scientiste du CO2 qui vient d’être déclaré nocif. Franchement, après tout ces combats pour la liberté, si c’est pour régresser au Moyen Age avec une théocratie du climat et ses connards de journalistes calculant le volume de cé O 2 rejeté pour faire un reportage. On est en pleine régression. Mais bon, l’humanité a survécu au nazisme et au stalinisme, elle survivra au climatisme. Pendant ce temps, les SDF crèvent, il y a le pb de l’eau, et le chlordécone qui a disparu des médias. Bref, bel enfumage, sans effet de serre. C’est dur quand on a la raison de vivre dans un monde de cons et d’abrutis. Il va falloir s’adapter.


                                                • yvesduc 8 décembre 2009 20:03
                                                  Un truc me chiffonne tout de même. Les Occidentaux n’ont que faire des Afghans qui meurent par dizaines de milliers aujourd’hui et des Irakiens qui meurent par centaines de milliers aujourd’hui (pas hypothétiquement au cours du siècle...). Ils n’ont que faire également de leurs propres jeunes générations à qui ils laisseront une planète polluée, des énergies fossiles rares et chères et une économie dans un état indéterminé... Et soudain, ces mêmes Occidentaux se découvrent une vocation pour sauver quelques îles de l’hémisphère sud de la montée des eaux, quelque part au cours du siècle ?

                                                  Vous allez rire mais j’y crois pas...

                                                  Pas une seconde.

                                                  Humainement parlant, cette histoire ne tient pas debout. Quelque chose nous est donc caché. Soit ce matraquage médiatique sert à préparer doucement les esprits à la future pénurie de pétrole, ce qui serait une manoeuvre plutôt bien intentionnée, soit c’est un instrument protectionniste dans la mesure où les pays émergents ne seront pas forcément à niveau tout de suite si l’Occident prend des mesures et adopte de nouvelles normes. Ou les 2 à la fois. Si quelqu’un a d’autres idées...

                                                  • anty 8 décembre 2009 20:47

                                                    Les afghanes et les pakistanaises sont plutôt de belles femmes...


                                                  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 9 décembre 2009 12:00

                                                    Pour qu’on ne les leur chipe pas : vivre dans un gourbi sans eau ni électricité et se partager un polygalme ou vivre avec un occidental qui a l’eau courante et l’électricité ... il me semble qu’il y en a beaucoup qui diraient OUI !


                                                  • anty 8 décembre 2009 20:53

                                                    Tu es sur AV il ne faut s’étonner de rien.

                                                    Quand on t’es dit que cette couleur bleu est verte 

                                                    toi tu diras évidement que c’est bleu mais

                                                    les agoravoxiens sont capables de te faire changer d’avis


                                                  • anty 8 décembre 2009 20:55

                                                    Juste un petit problème ton intervention état plutôt nul


                                                  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 9 décembre 2009 12:01

                                                    Oui on voulait que ce soit JAUNE !


                                                  • Fourmi Agile Evrard 8 décembre 2009 20:13

                                                    Le seul but de tout ceci est de faire passer les taxes carbone (dès le 1er janvier prochain) sans créer d’émeutes.
                                                    Et on sait où iront ces taxes carbones, en tout cas certainement pas pour soi disant dépolluer la planète.


                                                    • lharmas 9 décembre 2009 00:14

                                                      La taxe carbonne sera redistribuée aux ménages, imposable ou pas.
                                                      Mais peut-être me trompe-je, et Copenhague n’a d’autre finalité que de faire passer la taxe carbonne. 192 pays, Sarko est vachement influent !


                                                    • lharmas 9 décembre 2009 02:18

                                                      La taxe carbonne sera redistribuée aux ménages, imposable ou pas.
                                                      Mais peut-être me trompe-je, et Copenhague n’a d’autre finalité que de faire passer la taxe carbonne. 192 pays, Sarko est vachement influent !


                                                    • Charles Martel Charles Martel 8 décembre 2009 20:22

                                                      je crois qu’il faut décoreller la problématique, il y a l’aspect scientifique, l’aspect politique et l’aspect citoyen.

                                                      Le problème de toute cette affaire et le croisement d’intérêts prodigieux et la caisse de résonance médiatique qui empêche toute décorrélation, et toute analyse intelligente. Mêllez à cela la dictature émotionnelle et vous vous trouvez face à du grand n’importe quoi.


                                                      • moebius 8 décembre 2009 21:10

                                                         c’est vous qui mélangez tout ici et apres vous dites "c’est n’importe quoi.... au dela de la question du climat et de l’écologie il y’a la necessite de trouver un moyen pacifique de nous organiser . Dugué parle de fascisme mais le fascisme est une totalité guerriere qui a échoué


                                                        • revenant 8 décembre 2009 21:18

                                                          Il faut savoir que le micro crédit a conduit des centaines de paysans indiens au suicide et les autres à vendre leur femme ou un organe pour rembourser leur crédit. Nous sommes mal gouvernés. Le seul salut c’est un protocole de la résistance contre toutes ces tyrannies qui contraignent le corps et l’esprit en étant adossées à des pseudo-religions et pseudo-mythes. Les médias ont abandonné la raison.

                                                          Oui Mr Dugué vous avez mille fois raison, je me demande pourquoi les journalistes ne parle pas de toutes ces magouilles mondiale...
                                                          Le pseudo réchauffement anthropique n’est qu’une arnaque de plus pour avoir la main mise sur la majorité de la population mondiale.
                                                          Cette majorité est pauvre et à la merci de toute les magouilles venant de la part des multinationales.
                                                          Est ce que quelqu’un ici connait Kenny Arkana ?
                                                          Personne ou presque ?
                                                          Regardez s’il vous plait ce doc si vous ne connaissez pas, tout est dans ce doc si vous voulez un monde juste !

                                                          Keny Arkana > Autre Monde Possible

                                                          http://www.dailymotion.com/video/xmeps_keny-arkana-autre-monde-possible_creation?from=rss


                                                          • curieux curieux 8 décembre 2009 23:56

                                                            Hiver 2008-2009 Est de la France -Altitude 250 m - 90 jours de gel étalés de mi-novembre à fin mars. Pas mal
                                                            Vivement le réchauffement
                                                            Suivant la théorie du réchauffement, les eaux des courants marins chauds comme le Gulf Stream pourraient s’arrêter ou du moins ralentir et nous amener une glaciation.

                                                            Faudrait savoir


                                                          • floyd floyd 8 décembre 2009 21:19

                                                            La science n’a rien avoir avec ce débat. Vous pouvez donner tous les arguments scientifiques et rationnels, le but des alarmistes est d’imposer une idéologie. Combien de fois j’ai entendu cette phrase :’L’important n’est pas que le réchauffement climatique est du à l’homme ou pas, l’important est de changer de société’. Alors au moins, ne soyons pas hypocrites et ne faisons pas croire que c’est un débat scientifique.

                                                            Pour imposer son point de vue, la nouvelle religion, comme toute les religions utilisent la peur. La meilleur preuve ? Voici le film d’ouverture de Copenhague :

                                                            Il faut vraiment être aveugle pour ne pas voir que c’est de la propagande de bas étage. Ce qui est incroyable c’est qu’on a réussi à faire croire aux gens que le changement, qu’il soit climatique ou pas, était en soi un problème, alors que la vie et l’univers entier ne sont que changement !

                                                            • Véronique Anger-de Friberg Véronique Anger-de Friberg 8 décembre 2009 21:27

                                                              « Une nouvelle religion réunit l’humanité dans son ensemble. C’est le climatisme. ». C’est exactement le sujet de mon livre, « La dernière Croisade. Des Ecolos... aux Ecolomaniaques ! » (éd. L’Arganier, nov 2009) et de la douzaine d’articles que j’ai publié sur l’écolomania, religion du 3ème millénaire depuis 2006. Je note que le vent tourne depuis qques semaines, sans doute l’effet « climategate »... Mais il y a 3 ans, quand je dénonçais l’absence de débat, le refus du doute scientifique (notamment dans les colonnes d’AgoraVox, et je me souviens de l’article « Claude Allègre, hérétique ? » qui a déchaîné les passions et les insultes (« négationnistes » étais-je...) il y avait bien peu de monde à oser s’exprimer sur le sujet et à dénoncer ce sectarisme, ce totalitarisme intellectuel, cet intégrisme écologique même sur la blogosphère !
                                                              Aujourd’hui, de plus en plus de voix se font entendre. Courtillot et Allègre ont enfin droit à la parole (bien qu’ils sont invités face à des « réchauffistes » qui n’écoutent pas ses arguments pourtant fondés sur des observations et des données scientifiques...) et détournent ses propos en disant qu’il soutient les fabricants d’autos consommant 15L/100 comme l’a fait Borloo chez Taddéï récemment... Ce qui est faux bien sûr. Pourtant, Courtillot rappelle les vrais problèmes écologiques, qui arrivent bien avant ceux du réchauffement et du CO2 : l’eau, les déchets, la surpopulation, la pollution chimique, la faim,... Mais il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. Et dialoguer avec des ayatollahs du réchauffement est un pari perdu d’avance puisqu’ils refusent le dialogue et le doute. Dialogue de sourds...
                                                              Mais le ton change, vos récents articles Bernard le montrent, ceux de Vincent Bernard de l’Institut Hayek (et Turgot) sur AgoraVox, le passage de Courtillot jusqu’alors « boycotté » dans les médias (même s’il est seul sceptique invité avec Allègre en ce moment), les articles publiés sur la blogosphère, les groupes sur Facebook, tout laisse penser que le ton change... et que la « majorité silencieuse » est prête écouter un autre son de cloche. Pour moi, comme pour bien d’autres, c’est 3 ans de lutte pour faire résonner cet autre son de cloche et apparemment, ça commence à essaimer, à résonner et à faire « raisonner » ... Il était temps !
                                                              Plus d’infos sur mon essai, « La dernière Croisade » : http://www.lesdialoguesstrategiques.com/index.php?option=com_content&task=view&id=185&Itemid=188


                                                              • Bernard Dugué Bernard Dugué 8 décembre 2009 21:56

                                                                Véronique,

                                                                message reçu 6 sur 5

                                                                Je me réjouis que vous ayez écrit ce livre sur un thème qui ne m’aurais pas déplu de traiter dans un ouvrage mais l’essentiel est de se partager les combats. Vous c’est le climatisme et moi le pandémisme, autre phénomène dont l’analytique utilise les mêmes outils conceptuels. Allègre était sur Canal ce soir et Courtillot sur France Inter lundi. La bataille ne fait que commencer. Nous sommes un peu en avance, un peu comme le Général pendant l’appel du 18 juin. Mais la Résistance dispose d’Internet et le combat peut être gagné


                                                              • anty 8 décembre 2009 22:07

                                                                Je vous ai compris


                                                              • Véronique Anger-de Friberg Véronique Anger-de Friberg 8 décembre 2009 22:19

                                                                Effectivement, ce sont les mêmes recettes... la gouvernance par la peur. Ca reprend aussi la dialectique trotskyste... et d’ailleurs, faut-il s’étonner que bcp d’anciens trotskystes, de communistes et maoïstes repentis se soient jetés dans le combat écolo après avoir perdu celui de leurs jeunes années ? Les ficelles sont toujours les mêmes, mais il faut veiller au grain, même si les citoyens sont moins influençables que les médias « officiels » et les politiques veulent le faire croire. Non, les Français ne sont pas des veaux... Ils sont moins de 5% à s’être rendus dans les centres de vaccination collective contre le virus A (H1N1). Ils sont 95% à déclarer être prêts à changer leurs comportements quand c’est possible pour être plus respectueux de l’environnement, mais ils sont plus de la moitié à refuser le dogme « réchauffiste »... Ce qui démontre qu’ils savent faire la différence entre le respect de la nature (l’écologie n’est plus une mode, elle fait partie intégrante de notre quotidien et les populations des pays riches y sont sensibilisés) et le dogme écolomaniaque qu’ils refusent majoritairement. Ca, c’est plutôt rassurant !


                                                              • anty 8 décembre 2009 22:23

                                                                Ah je proteste je ne suis pas un coco ni un trotsko

                                                                Ah non mais le agoravoxiens sont ouf..


                                                              • Bridgetten 9 décembre 2009 00:00

                                                                C’est drôle et bien écrit (l’article) et moi j’en sais trop rien du réchauffement climatique, de ses véritables raisons et de ses innombrables conséquences...., tout ce que je sais c’est qu’une religion entretient l’illusion de l’irréel alors que l’écologie parle réalité tangible. Quand la religion s’intéresse aux morts, l’écologie, elle, s’intéresse au monde des vivants, à leur présent, à leur environnement, à leurs modes de vie et aux conséquences sur leur devenir... Le monde des vivants vaut bien quelques aberrations à mon avis, vous aurez beau dire Madame Véronique Anger, le CO2 en surproduction, à haute dose, ce n’est pas sain, et quelques erreurs écologistes valent mieux qu’un grand désintérêt (voire le mépris).


                                                              • anty 8 décembre 2009 22:12

                                                                Le grand Charles qu’aurait-il fait dans un pareil cas ?

                                                                Paris martyrisé mais Paris libéré
                                                                Vive le Quebec libre
                                                                La chienlit
                                                                Baden-Baden
                                                                Mai1968
                                                                Colombey les...
                                                                La Croix de Lorraine


                                                                • curieux curieux 8 décembre 2009 23:58

                                                                  COPENHAGE 1200 limousines (dont 12 pour les français) 140 jets privés Production de CO² : 41 000 Tonnes équivalent C02 en 11 Jours

                                                                  Des montagnes de canapés au caviar

                                                                   

                                                                  Ne riez pas :

                                                                  Nombre de voitures électriques :   CINQ

                                                                   

                                                                  http://www.alterinfo.net/Sommet-Sur-Le-Climat-A-Copenhague-1200-Limousines,-140-Jets-Prives-Et-Des-Montagnes-De-Canapes-Au-Caviar_a40140.html


                                                                  • fanfan242 9 décembre 2009 10:50

                                                                    Très bon article, très bien écrit aussi et très réaliste...avec en plus beaucoup d’humour bien appprécié dans ce monde devenu fou !

                                                                    Merci


                                                                    • ArthurM 10 décembre 2009 11:01

                                                                      Je voulais réagir à l’article très intéressant, pas sur le fond totalement dénué d’argument, mais sur la forme tellement révélatrice de la vacuité de cette pensée pseudo-contestatrice actuelle.

                                                                      D’abord, sur le choix des mots : aujourd’hui, quand on veut on veut contester une position effectivement consensuelle (j’y reviendrai), on s’inscrit en « défendeur de la liberté de pensée », en chevalier blanc de notre société des lumières en péril face à l’obscurantisme des comploteurs en tout genre qui veulent nous imposer leurs nouveaux « dogmes », alors pour être crédible on use et abuse des mêmes termes éculés et rabachés : les « ayatollahs verts », les « khmers verts », on fait des bons mots à la Philippe Bouvard, on se veut « pourfendeur de la pensée unique » ou du « prêt à penser », on s’oppose à cette « idéologie climatiste », à la pensée unique tout court d’ailleurs dont on croit incarner l’alternative. Dernier argument qu’on imagine le plus décisif : évoquer les totalitarismes en tout genre, stalinisme, et in fine le nazisme comme un coup de massue que l’on croit définitif et qui n’est que la preuve de l’absence totale d’arguments, cf la brillante loi de Godwin !

                                                                      Cette pauvreté linguistique n’est qu’un masque pour éviter de se regarder dans un miroir et d’accepter, ne serait-ce qu’une seconde, de se remettre en cause. De se dire que la société dans laquelle nous vivons est peut-être en train de marcher sur la tête et que, oui, nous en sommes sans doute responsables. Je dis bien sans doute car dans tout débat scientifique, il y a du questionnement, mais là, pour des raisons professionnelles, j’ai du me plonger dans un grand nombre d’études et publications sur la question de climat. Pour moi, le doute subsiste, mais d’un point de vue strictement scientifique les arguments en faveur d’un emballement climatique en route (et encore ce n’est que le début) lié aux émissions de CO2 d’origine humaine est très plausible. L’ampleur, la durée, les effets réels sont encore mal connus, mais les théories alternatives sur le soleil par exemple ont été exclues à 99%, tout comme celle qui consiste à dire que les évolutions actuelles seraient naturelles (ça ne marche plus pour les trente dernières années, ni sur la vitesse des variations). Et là on parle bien de climat et pas de météo, à savoir de changement notable sur des durées longues et pas au mois par mois où effectivement, il peut faire beau ou chaud ou froid sans que cela ne concerne le changement climatique. En outre, l’enjeu climatique rejoint un enjeu énergétique à beaucoup plus court terme, car il faudra de toute façon un moment ou un autre sortir des énergies fossiles. Et la substitution du pétrole par le charbon n’est pas du tout aussi simple que ce que certains veulent croire.

                                                                      Parler de religion et de climatisme face à enjeux du CO2 d’origine entropique n’a rien de scientifique, c’est une question politique, effectivement, et surtout psychologique : il est bien trop difficile d’admettre qu’on a eu tort donc on se drape dans la position du défendeur de la liberté de penser que j’ai évoqué plus tôt. Celle-ci n’est qu’une façon de continuer à se justifier de vivre, d’agir et de penser comme on l’a toujours fait depuis des dizaines d’années, façonnés d’une part par notre société occidentale et judéo-chrétienne, d’autre part par la révolution énergétique qui nous a apporté tant de bienfait et de liberté justement (cf la théorie des équivalents esclaves de JM Jancovici). Pourquoi s’en priver alors ?

                                                                      Comment admettre que le concept de progrès ne soit pas exactement ce que l’on croit ? Comment accepter l’idée que ce que l’on nous a vendu pendant toute notre existence comme condition du bien être serait menacé ? L’effort intellectuel n’est pourtant pas difficile, il suffit d’étudier un peu dans le détail les mécanismes de production actuels. L’effort psychologique est beaucoup plus dur. Alors on tape sur les ayatollah écolos, on préfère se croire original, trublion, libéré et libre penseur quand ce n’est qu’une posture pour le coup totalement politiquement correcte et consensuelle : ça rassure de lire des articles comme ça, car cela nous déculpabilise un peu, car oui au fond de nous on a un petit doute quand on continue à rouler en 4X4, mais là non c’est bon, rouler en 4X4 devient presque un acte de résistance à la pensée unique, une action d’homme libre et indépendant. Ou plutôt une d’une autruche rassérénée dans ses convictions et prête à retourner dans trou pleine d’autosatisfaction.  


                                                                      • Hubu Hubu 10 décembre 2009 19:25

                                                                        Il est exellent cet article !!!

                                                                        20 ans après la mort de l’URSS voici venir la naissance de l’URPC en Europe pour Union Des Républque Paranoiaque du co² !!

                                                                        Fallait l’inventer !!!

                                                                        Bienvenue dans ce nouveau monde ou il sera bientôt interdit de respirer et culpabiliser sur le simple fait de vivre !!

                                                                        Le retour au moyen age c’est pour bientôt !!

                                                                        Au faite cela fait un long moment que vous ne venez plus poster vos article sur Allociné ??


                                                                        • dogmophobe 11 décembre 2009 01:51

                                                                          C’est « amusant », ces quotas de CO₂ m’ont toujours fait penser au principe des indulgences chez les catholiques. Tu pêches, tu payes. Et on pouvais même les revendre.

                                                                          Ou « comment faire du neuf avec du vieux ».

                                                                          Et le « principe de précaution » m’amuse aussi beaucoup : « mieux vaut pomper et qu’il ne se passe rien plutôt que de ne pas pomper et qu’il se passe quelque chose de pire ».

                                                                          On peut rire de la devise Shadok mais pas du « principe de précaution ». Pourtant, j’aimerais bien que quelqu’un m’explique la différence sémiotique entre les deux. Je suis tout ouïe.

                                                                          Encore du recyclé (et là, c’est presque du plagiat !)


                                                                          • coquecigrue coquecigrue 14 décembre 2009 14:23

                                                                            La planète ne se réchauffe pas !
                                                                            Même si c’était le cas, on ne pourrait pas le constater à l’échelle de durée insignifiante d’une vie humaine.
                                                                            Le nouveau dogme est établi par le Concile de Copenhague  !!!!
                                                                            Comment établir une moyenne de température ?
                                                                            De -30° à Yellowknite à -31° au centre de l’Australie (à ce stade, on n’est plus à 2° près !), en ce moment ...
                                                                            http://www.meteo-world.com/france/temperatures_monde.php

                                                                            Un peu de curiosité et de raison permettrait de démasquer cette invraisemblable légende ! Les êtres humains (et leurs constructions) n’occupent que 5% environ de la surface du globe. Ils polluent leur habitat, c’est indéniable. Mais qui oserait démontrer l’influence de la pollution de Paris sur la végétation en Bavière ?
                                                                            Sommes-nous assez crétins pour valider de telles absurdités ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès