• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Impôts, vous voulez la liste ?

Impôts, vous voulez la liste ?

Aujourd’hui j’ai décidé de faire un article sur les impôts.

De les détailler un à un pour développer leur utilité. En premier le mieux est de les lister.

 

Les voici…

1 – Impôt sur le revenu (IR)

2 – Impôt de solidarité sur la fortune (ISF)

3 – Impôt sur les sociétés (IS)

4 – Taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB)

5 – Taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB)

6 – Taxe d’habitation (TH)

7 – Cotisation foncière des entreprises (CFE)

8 – Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE)

9 – Contribution sur les revenus locatifs (CRL)

10 – Taxe sur les surfaces commerciales (TASCOM)

11 – Taxe spéciale d’équipement (désormais remplacée par la taxe d’aménagement)

12 – Taxe additionnelle à la TFPNB

13 – Taxe sur l’enlèvement des ordures ménagères (TEOM)

14 – Taxe destinée au financement des conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE)

15 – Redevance départementale sur l’aménagement des espaces naturels et sensibles (TDENS)

16 – Taxe de balayage

17 – Taxe locale sur la publicité extérieure (TLPE)

18 – Impositions perçues au profit des communautés urbaines

19 – Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie

20 – Prélèvement sur les bénéfices tirés de la construction immobilière

21 – Taxe hydraulique au profit des voies navigables de France

22 – Taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP)

23 – Contribution additionnelle à l’impôt sur les sociétés

24 – Taxe sur la consommation de charbon

25 – Taxes générales sur les activités polluantes (TGAP)

26 – CRDS (Contribution pour le remboursement de la dette sociale)

27 – CSG (Contribution sociale généralisée)

28 – Taxe forfaitaire sur les métaux précieux

29 – Contribution à l’AGS (Association pour la gestion du régime de garantie des créances des salariés)

30 – Redevances pour droit de construire EPAD (Établissement public d’aménagement et de développement)

31 – Droit sur les cessions de fonds de commerce et opérations assimilées

32 – Droits sur les ventes d’immeubles

33 – Droit sur les cessions de droits sociaux

34 – Droits de succession et de donation

35 – Prélèvement non libératoire forfaitaire sur les dividendes et distributions assimilées

36 – Droit du permis de chasse

37 – Droit de validation du permis de chasse

38 – Taxe sur la musique (SACEM – SPRE)

39 – Taxe sur les plus-values immobilières autres que terrains à bâtir

40 – Impôt sur les plus-values immobilières

41 – Cotisation additionnelle versée par les organismes HLM et les SEM

42 – Cotisation versée par les organismes HLM et les SEM

43 – Redevances perçues à l’occasion de l’introduction des familles étrangères en France

44 – Taxe sur les spectacles perçue au profit de l’Association pour le soutien des théâtres privés

45 – Taxe sur les transactions financières

46 – Taxe annuelle sur les produits cosmétiques

47 – Taxe additionnelle à la taxe sur les installations nucléaires de base dite « de stockage »

48 – Surtaxe sur les eaux minérales

49 – Taxe communale additionnelle à certains droits d’enregistrement

50 – Redevances proportionnelles sur l’énergie hydraulique

51 – Taxe communale sur les remontées mécaniques

52 – Taxe communale sur la consommation finale d’électricité

53 – Redevance d’enlèvement d’ordures ménagères (REOM)

54 – Taxe sur les cartes grises

55 – Redevances communale et départementale des mines

56 – Imposition forfaitaire annuelle sur les pylônes

57 – Taxes de trottoir et de pavage

58 – Prélèvement progressif sur le produit des jeux dans les casinos au profit des communes

59 – Taxe sur les activités commerciales non salariées à durée saisonnière

60 – Taxe forfaitaire sur la cession à titre onéreux des terrains nus qui ont été rendus constructibles du fait de leur classement

61 – Taxes sur les friches commerciales

62 – Taxe sur le ski de fond

63 – Taxe sur les éoliennes maritimes

64 – Taxe sur les déchets réceptionnés dans une installation de stockages ou un incinérateur de déchets ménagers

65 – Taxe pour non-raccordement à l’égout

66 – Taxes dans le domaine funéraire

67 – Taxe pour obstacle sur les cours d’eau, taxe pour stockage d’eau en période d’étiage et taxe pour la protection des milieux aquatiques, redevances pour pollution diffuses

68 – Redevances pour pollution de l’eau et pour modernisation des réseaux de collecte

69 – Taxe départementale des espaces naturels sensibles

70 – Taxe sur les nuisances sonores aériennes

71 – Taxe spéciale sur la publicité télévisée

72 – Octroi de mer

73 – TGAP (taxe générale sur les activités polluantes) lubrifiants, huiles et préparations lubrifiantes

74 – TGAP lessives

75 – TGAP matériaux d’extraction

76 – TGAP imprimés

77 – TGAP installations classées

78 – TGAP déchets

79 – TGAP émissions polluantes

80 – Redevances spéciales d’enlèvement des déchets non ménagers

81 – Taxe sur les produits, déchets et résidus d’hydrocarbures

82 – Taxe sur la publicité foncière

83 – Taxe sur la valeur vénale des biens immobiliers des entités juridiques

84 – Cotisation spéciale sur les boissons alcoolisées

85 – Droit de circulation sur les vins, cidres, poirés et hydromels

86 – Droit de consommation sur les produits intermédiaires

87 – Droits de consommation sur les alcools

88 – Droit sur les bières et les boissons non alcoolisées

89 – Taxe sur les prémix

90 – Prélèvement de 2 % sur les revenus du patrimoine et les produits de placement et contribution additionnelle

91 – Contribution sociale de solidarité des sociétés

92 – Contribution due par les laboratoires et les grossistes répartiteurs sur les ventes en gros aux officines pharmaceutiques

93 – Contribution à la charge des laboratoires pharmaceutiques non conventionnés avec le comité économique des produits de santé

94 – Contribution due par les laboratoires sur leurs dépenses de publicité

95 – Prélèvement sur les ressources de différents régimes de prestations familiales

96 – Redevance due par les titulaires de titres d’exploitation de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux

97 – Droits de plaidoirie

98 – Contribution due par les entreprises exploitant des médicaments bénéficiant d’une AMM (autorisation de mise sur le marché)

99 – Contribution due par les entreprises fabriquant ou exploitant des dispositifs médicaux sur leurs dépenses de publicité

100 – Participation des employeurs occupant 10 salariés ou plus au développement de la formation professionnelle continue

101 – Participation des employeurs occupant moins de 10 salariés au développement de la formation professionnelle continue

102 – Participation des employeurs occupant 10 salariés ou plus au financement du congé individuel de formation des salariés (0,2 % des rémunérations)

103 – Taxe de séjour

104 – Financement des congés individuels de formation des salariés sous contrats à durée déterminée CIF-CDD (1 % des salaires versés, ou moins en cas d’accord de branche)

105 – Participation au financement de la formation des professions non salariées (à l’exception des artisans et des exploitants agricoles) correspondant à 0,15 % du montant annuel du plafond de la Sécurité sociale

106 – Taxe d’apprentissage – versements aux centres de formation d’apprentis et aux établissements publics ou privés d’enseignement technologique et professionnel

107 – Taxe départementale sur les remontées mécaniques

108 – Taxe d’apprentissage – versements au titre de la péréquation

109 – Contribution au développement de l’apprentissage

110 – Taxe d’apprentissage

111 – Contribution pour le financement des contrats et périodes de professionnalisation et du droit individuel à la formation à 0,15 % et 0,5 %

112 – Taxe destinée à financer le développement des actions de formation professionnelle dans les transports routiers

113 – Taxe pour le développement de la formation professionnelle dans les métiers de la réparation de l’automobile, du cycle et du motocycle

114 – Taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties, pour frais de chambres d’agriculture

115 – Taxe spécifique pour la Chambre nationale de la batellerie artisanale

116 – Taxe pour frais de chambres des métiers et de l’artisanat

117 – Taxe pour frais de chambres de commerce et d’industrie

118 – Taxe spéciale d’équipement

119 – Participation des employeurs à l’effort de construction (1 % logement)

120 – Cotisation des employeurs (FNAL, Fonds national d’aide au logement)

121 – Taxe annuelle sur les logements vacants

122 – Versement de transport dû par les entreprises de plus de 9 salariés implantées en province

123 – Taxe sur les titulaires d’ouvrages de prise d’eau, rejet d’eau ou autres ouvrages hydrauliques destinés à prélever ou à évacuer des volumes d’eau

124 – Taxe d’aéroport

125 – Contributions additionnelles aux primes ou cotisations afférentes à certaines conventions d’assurance

126 – Taxes de protection des obtentions végétales

127 – Taxe d’abattage (remplacée par une majoration de la CVO des éleveurs)

128 – Taxe sur les céréales

129 – Taxe au profit de FranceAgriMer (anciennement affectée à l’Ofimer)

130 – Redevances perçues à l’occasion des procédures et formalités en matière de propriété industrielle ainsi que de registre du commerce et des sociétés, établies par divers textes

131 – Majoration de 10 % du montant maximum du droit fixe de la taxe pour frais de chambres de métiers

132 – Contribution annuelle des distributeurs d’énergie électrique en basse tension

133 – Taxe pour le développement des industries de l’ameublement ainsi que des industries du bois

134 – Taxe pour le développement des industries du cuir, de la maroquinerie, de la ganterie et de la chaussure

135 – Taxe pour le développement des industries de l’horlogerie, bijouterie, joaillerie, orfèvrerie et arts de la table

136 – Taxe pour le développement des industries de la mécanique et de la construction métallique, des matériels et consommables de soudage et produits du décolletage, de construction métallique et des matériels aérauliques et thermiques

137 – Taxe pour le développement des industries des matériaux de construction regroupant les industries du béton, de la terre cuite et des roches ornementales et de construction.

138 – Taxe pour le développement de l’industrie de la conservation des produits agricoles

139 – Taxe pour le comité professionnel des stocks stratégiques pétroliers

140 – Droit annuel de francisation et de navigation en Corse ; droit de passeport en Corse

141 – Redevance due par les employeurs de main-d’oeuvre étrangère permanente et saisonnière

142 – Taxe applicable lors du renouvellement des autorisations de travail aux travailleurs étrangers

143 – Droits gradués des greffiers des tribunaux de commerce (inscription des privilèges et sûretés)

144 – Contribution spéciale versée par les employeurs des étrangers sans autorisation de travail

145 – Taxe perçue à l’occasion de la délivrance du premier titre de séjour

146 – Taxes sur les primes d’assurance

147 – Contribution au fonds national de gestion des risques en agriculture

148 – TVA brute sur les produits pharmaceutiques (commerce de gros)

149 – TVA brute sur les tabacs

150 -Contribution additionnelle à la contribution sociale de solidarité des sociétés

151 -Droits de consommation sur les tabacs (cigares)

152 -Taxe annuelle sur les locaux à usage de bureaux, les locaux commerciaux, les locaux de stockage et les surfaces de stationnement annexées à ces catégories de locaux perçue dans la région Île-de-France

153 – Taxe sur les salaires

154 – Taxes sur les nuisances sonores aéroportuaires

155 – Taxes sur les primes d’assurance automobile

156 – Contribution de solidarité sur les billets d’avion

157 – Taxe affectée au Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes

158 – Taxe perçue lors de la mise sur le marché de médicaments vétérinaires, ainsi qu’une taxe annuelle pour certaines autorisations ou enregistrements

159 – Taxe pour l’évaluation et le contrôle de la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques et à leurs adjuvants mentionnés à l’article L. 253-1 du code rural et de la pêche maritime et aux matières fertilisantes et supports de culture

160 – Taxe applicable aux demandes de validation d’une attestation d’accueil

161 – Versement de transport dû par les entreprises de plus de 9 salariés implantées en Île-de-France

162 – Contribution sociale sur les bénéfices

163 – Contribution pour frais de contrôle

164 – Droits de timbre sur les passeports sécurisés

165 – Taxe spéciale sur les huiles végétales, fluides ou concrètes, destinées à l’alimentation humaine

166 – Cotisations (normale et supplémentaire) des entreprises cinématographiques

167 – Taxe sur les spectacles

168 – Taxe sur les spectacles de variétés

169 – Taxe sur l’édition des ouvrages de librairie

170 – Taxe sur les appareils de reproduction ou d’impression

171 – Redevance d’archéologie préventive

172 – Taxe additionnelle aux droits d’enregistrement et à la taxe de publicité foncière perçus au profit des départements

173 – Redevances pour pollution de l’eau, modernisation des réseaux de collecte, pollutions diffuses, prélèvement sur la ressource en eau, stockage d’eau en période d’étiage, obstacle sur les cours d’eau et protection du milieu aquatique

174 – Taxe sur les passagers maritimes embarqués à destination d’espaces naturels protégés

175 – Droit de francisation et de navigation

176 – Taxe sur les boues d’épuration urbaines ou industrielles

177 – Redevances biocides

178 – Taxe sur les voitures particulières les plus polluantes

179 – Taxe intérieure sur les consommations de gaz naturel

180 – Taxe intérieure de consommation sur les houilles, lignites et cokes

181 – Octroi de mer

182 – Contribution sur la cession à un service de télévision des droits de diffusion de manifestations ou de compétitions sportives

183 – Taxe due par les concessionnaires d’autoroutes

184 – Droit de sécurité

185 – Cotisation pêche et milieux aquatiques

186 – Redevances cynégétiques

187 – Prélèvement sur le produit des primes ou cotisations additionnelles relatives à la garantie contre le risque de catastrophes naturelles

188 – Taxe sur les installations nucléaires de base

189 – Contribution perçue au profit de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES)

190 – Taxe sur les résidences secondaires

191 – Taxe spéciale d’équipement pour la région Île-de-France

192 – Taxe additionnelle à la taxe sur les installations nucléaires de base – Recherche

193 – Taxe additionnelle à la taxe sur les installations nucléaires de base – Accompagnement

194 – Taxe additionnelle à la taxe sur les installations nucléaires de base – Diffusion technologique

195 – Produits des jeux exploités par la Française des Jeux

196 – Taxe annuelle d’habitation sur les résidences mobiles terrestres

197 – Droit de licence sur la rémunération des débitants de tabacs

198 – Contribution sociale sur les bénéfices

199 – TVA brute collectée sur les producteurs de boissons alcoolisées

200 – Taxe sur les appareils automatiques

201 – Droit sur les produits bénéficiant d’une appellation d’origine ou d’une indication géographique protégée

202 – Taxe annuelle sur les médicaments et les produits bénéficiaires d’une autorisation de mise sur le marché

203 – Taxe annuelle relative aux dispositifs médicaux mis sur le marché français

204 – Droit progressif sur les demandes d’autorisation de mise sur le marché de médicaments

205 – Taxe annuelle due par tout laboratoire public ou privé d’analyses de biologie médicale (CNQ)

206 – Taxe sur les demandes d’autorisation de recherche biomédicale (taxe essais cliniques)

207 – Taxe additionnelle à la taxe sur les demandes d’autorisation de recherche biomédicale

208 – Taxe sur les demandes de visa ou de renouvellement de visa de publicité et sur les dépôts de publicité pharmaceutique

209 – Droit sur les inspections menées en vue de la délivrance du certificat de conformité mentionné à l’article L. 5138-4 du code de la santé publique

210 – Contribution forfaitaire due par les employeurs de main-d’oeuvre permanente

211 – Droits fixes des greffiers des tribunaux de commerce

212 – Contribution de solidarité en faveur des travailleurs privés d’emploi

213 – Taxe de renouvellement (et fourniture de duplicatas) du titre de séjour

214 – Taxe applicable aux documents de circulation pour étrangers mineurs

215 – Taxe due par les employeurs de main-d’oeuvre étrangère permanente

216 – Taxe due par les employeurs de main-d’oeuvre étrangère temporaire

217 – Taxe due par les employeurs de main-d’oeuvre étrangère saisonnière

218 – Taxe sur le prix des entrées aux séances organisées dans les établissements de spectacles cinématographiques

219 – Taxe sur les services de télévision

220 – Taxe sur les ventes et les locations de vidéogrammes destinés à l’usage privé du public (taxe vidéo et VOD)

221 – Taxe et prélèvements spéciaux au titre des films pornographiques ou d’incitation à la violence

222 – Taxe sur les contributions patronales au financement de la prévoyance complémentaire

223 – Contribution des organismes de protection sociale complémentaire à la couverture universelle complémentaire du risque maladie

224 – Contribution solidarité autonomie

225 – Contribution sur les avantages de préretraite d’entreprise

226 – Contribution sur les indemnités de mise à la retraite

227 – Contributions patronales et salariales sur les attributions d’options (stock-options) de souscription ou d’achat des actions et sur les attributions gratuites

228 – Taxe portant sur les quantités de farines, semoules et gruaux de blé tendre livrées ou mises en œuvre en vue de la consommation humaine

229 – Contribution annuelle au Fonds de développement pour l’insertion professionnelle des handicapés (FIPH)

230 – Contribution des employeurs publics au Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP)

231 – Contributions additionnelles de 1,1 % au prélèvement de 2 % sur les revenus du patrimoine et les produits de placements

232 – Contribution sur les régimes de retraite conditionnant la constitution de droits à prestations à l’achèvement de la carrière du bénéficiaire dans l’entreprise

233 – Taxe d’équipement

234 – Droits de consommation sur les tabacs (autre tabacs à fumer)

235 – Taxe sur les véhicules de société

236 – Taxe pour frais de chambre de métiers et de l’artisanat – chambre de métiers de la Moselle

237 – Taxe pour frais de chambre de métiers et de l’artisanat – chambre de métiers d’Alsace

238 – Taxe pour la gestion des certificats d’immatriculation des véhicules

239 – Droits de consommation sur les tabacs (cigarettes)

240 – Taxe additionnelle à la taxe annuelle sur les médicaments et les produits bénéficiaires d’une autorisation de mise sur le marché (AMM)

241 – Droit progressif sur l’enregistrement des produits homéopathiques

242 – Taxe annuelle relative aux dispositifs médicaux et sur les dispositifs médicaux de diagnostic « in vitro » mis sur le marché français

243 – Enregistrement des médicaments traditionnels à base de plantes

244 – Contribution visée au II de l’article 8 de l’ordonnance no 2003-1213 du 18 décembre 2003

245 – Majoration de la taxe de séjour pour les logements haut de gamme

246 – Taxe de voirie

247 – Taxe sur les ventes et locations de vidéogrammes destinés à l’usage privé du public (TCA)

248 – Péréquation entre organismes de logement social

249 – Contribution sur les mises jouées sur les paris sportifs en ligne de la Française des jeux et des nouveaux opérateurs agréés

250 – Redevance destinée à financer les missions de service public confiées aux sociétés de courses

251 – Prélèvement affecté au Centre des monuments nationaux

252 – Taxe sur les jeux en ligne

253 – Contribution tarifaire d’acheminement

254 – Droit dû par les entreprises ferroviaires pour l’autorité de régulation des activités ferroviaires

255 – Imposition forfaitaire sur le matériel roulant circulant sur le réseau de transport ferroviaire et guidé géré par la RATP

256 – Taxe forfaitaire sur le produit de la valorisation des terrains nus et immeubles bâtis résultant de la réalisation d’infrastructures de transport collectif en site propre ou d’infrastructures ferroviaires en Île-de-France

257 – Taxe forfaitaire sur le produit de la valorisation des terrains nus et immeubles bâtis résultant de la réalisation d’infrastructures de transport collectif en site propre ou d’infrastructures ferroviaires hors Île-de-France

258 – Contribution additionnelle aux prélèvements sociaux mentionnés aux articles L. 245-14 et L. 245-15 du code de la sécurité sociale

259 – Contribution de 0,1 % assise sur les rémunérations retenues pour l’assiette de la taxe d’apprentissage

260 – Redevance sanitaire d’abattage

261 – Taxe sur les voitures particulières les plus polluantes

262 – Redevances (pollution et prélèvements) au profit des agences de l’eau

263 – Prélèvements sur les jeux d’argent inscrits aux art. L. 137-19 à L. 37-22 du code de la sécurité sociale

264 – Versement de transport dû par les entreprises de plus de 9 salariés implantées en province

265 – Redevance sanitaire de mise sur le marché de produits de pêche et de l’aquaculture implantées en Île-de-France

266 – Redevance sanitaire de transformation de produits de pêche et de l’aquaculture

267 – Prélèvement sur les jeux et paris (art. 302 bis ZG du CGI)

268 – Prélèvement sur les jeux et paris (art. 302 bis ZH du CGI)

269 – Prélèvement sur les contrats d’assurance-vie en déshérence

270 – Prélèvement sur les appels téléphoniques surtaxés pour les jeux télévisés et radiodiffusés

271 – Redevance sanitaire de découpage

272 – Prélèvement de solidarité sur l’eau

273 – Prélèvement complémentaire 2011-2015 sur le prélèvement sur les sommes misées sur les jeux exploités par la Française des jeux, à l’exception des paris sportifs, en vue du financement des enceintes sportives destinées à accueillir l’UEFA Euro 2016

274 – Part du produit de la vente des biens confisqués lorsque l’agence est intervenue pour leur gestion ou leur vente

275 – Prélèvement sur les contrats participation et intéressement en déshérence

276 – Droit de timbre annuel conditionnant l’accès à l’aide médicale de l’État

277 – Droit affecté au fonds d’indemnisation de la profession d’avoués près les cours d’appel

278 – Cotisation des chambres d’agriculture aux organisations représentatives de communes forestières

279 – Cotisation des chambres d’agriculture au Centre national de la propriété forestière

280 – Cotisation au profit des caisses d’assurances d’accidents agricoles d’Alsace- Moselle

281 – Contributions pour frais de contrôle

282 – Contributions financières des agences de l’eau à l’ONEMA

283 – Contribution, assise sur les primes ou cotisations des contrats d’assurance, au profit du fonds de garantie des victimes d’actes terroristes et autres infractions

284 – Contribution sur les contrats d’assurance en matière de circulation de véhicules terrestres à moteur

285 – Contribution supplémentaire à l’apprentissage

286 – Contribution salariale sur les carried-interests

287 – Contribution pour le financement des CP, PP et du DIF à 0,15 % et 0,5 %

288 – Contribution pour l’aide juridique

289 – Contribution perçue sur les boissons et préparations liquides pour boissons destinées à la consommation humaine

290 – Contribution forfaitaire représentative des frais de réacheminement

291 – Contribution forfaitaire des organismes assureurs et contribution forfaitaire des organismes participant à la gestion du régime prévu par la loi no 2001-1128 du 30 novembre 2001

292 – Contribution des employeurs à l’Association pour la gestion du régime d’assurance des créances des salariés (AGS)

293 – Contribution des chambres départementales au financement des chambres régionales d’agriculture

294 – Contribution annuelle au profit de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire

295 – Contribution annuelle acquittée par les personnes inscrites comme commissaires aux comptes et droit fixe sur chaque rapport de certification des comptes

296 – Redevance sur l’emploi de la reprographie

297 – Taxe sur le chiffre d’affaires des exploitations agricoles

298 – Taxe affectée à l’Office national interprofessionnel des céréales (ONIC)

299 – Taxe additionnelle à la redevance sanitaire d’abattage

300 – Taxe pour le développement de la formation professionnelle dans le bâtiment et les travaux publics

301 – Contributions additionnelle et complémentaire aux primes ou cotisations d’assurance couvrant à titre exclusif ou principal : – les dommages aux bâtiments et au cheptel mort affectés aux exploitations agricoles ; – les risques responsabilité civiles.

302 – Taxe forfaitaire sur les actes des huissiers de justice

303 – Taxe sur les services d’informations ou interactifs à caractère pornographique

304 – Contribution sur les activités privées de sécurité

305 – Taxe sur les logements vacants au profit de l’ANAH

306 – Contribution exceptionnelle assise sur le chiffre d’affaires des entreprises de ventes en gros de spécialités pharmaceutiques

307 – Droits de consommation sur les tabacs à rouler

308 – Prélèvement sur le produit des primes ou cotisations additionnelles relatives à la garantie contre le risque de catastrophes naturelles

309 – Taxe sur les titulaires d’ouvrages de prise d’eau, rejet d’eau ou autres ouvrages hydrauliques destinés à prélever ou à évacuer des volumes d’eau

310 – Contribution à la charge des laboratoires pharmaceutiques non conventionnés avec le comité économique du médicament

311 – Contribution sociale de solidarité des sociétés

312 – TVA brute collectée par les sociétés d’ambulance

313 – TVA brute collectée par les médecins généralistes

314 – TVA brute sur les tabacs à mâcher

315 – TVA brute collectée par les fabricants d’équipements d’irradiation médicale, d’équipements électromédicaux et électrothérapeutiques

316 – TVA brute collectée par les fabricants de lunettes

317 – TVA brute collectée par les établissements et services hospitaliers

318 – TVA brute collectée par les établissements et services d’hébergement médicalisé pour personnes âgées

319 – Taxe sur les titres de voyage biométriques délivrés aux réfugiés et aux apatrides titulaires d’une carte de résident

320 – Taxe sur les éditeurs et distributeurs de services de télévision (TST) – Fraction Éditeurs

321 – Taxe sur les éditeurs et distributeurs de services de télévision (TST) – Fraction Distributeurs

322 – Taxe sur les éditeurs et distributeurs de services de télévision (TST)

323 – Taxe sur les conventions d’assurances sur les contrats assurance-maladie

324 – Taxe sur la cession à titre onéreux des terrains nus ou des droits relatifs à des terrains nus rendus constructibles du fait de leur classement

325 – Taxe pour prélèvement sur la ressource en eau

326 – Taxe perçue à l’occasion de la délivrance, du renouvellement, du duplicata ou du changement d’une carte de séjour ou équivalent prévu par les traités ou accords internationaux

327 – Taxe exceptionnelle sur les bonus 2009 versés par les banques en 2010

328 – Taxe exceptionnelle sur la réserve de capitalisation (exit-tax)

329 – Taxe due par les concessionnaires de mines d’or, les amodiataires des concessions de mines d’or et les titulaires de permis et d’autorisations d’exploitation de mines d’or exploitées en Guyane (taxe additionnelle aurifère)

330 – Taxe d’apprentissage – Partie « hors quota » ou « part soumise au barème » – versements aux établissements de formation

331 – Taxe d’apprentissage – Part du quota réservée au financement des CFA

332 – Taxe d’apprentissage – Part du quota mentionnée au deuxième alinéa de l’article L. 6241-2 du code du travail

333 – Taxe additionnelle à l’imposition forfaitaire des entreprises de réseaux des stations radio

334 – Prélèvement sur les jeux et paris (art. 302 bis ZI du CGI)

335 – Taxe additionnelle à la taxe professionnelle pour frais de chambres de commerce et d’industrie de région

336 – Taxe additionnelle à la cotisation foncière des entreprises pour frais de chambres de commerce et d’industrie de région

337 – Taxe additionnelle à la cotisation foncière des entreprises pour frais de chambre régionale de métiers et d’artisanat

338 – Redevances UMTS 2G et 3G

339 – Redevances pour pollution de l’eau, redevance pour modernisation des réseaux de collecte, redevance pour pollutions diffuses, taxe pour prélèvement sur la ressource en eau, taxe pour stockage d’eau en période d’étiage, taxe pour obstacle sur les cours d’eau

340 – Redevance pour pollutions diffuses

341 – Participation des entreprises de plus de 20 salariés au développement de la formation professionnelle continue [1,6 % des rémunérations] (contrats et périodes de professionnalisation – DIF ; congés de formation ; plan de formation, hors CIF-CDD)

342 – Participation au financement de la formation des professions non salariées (pêche et culture) correspondant au minimum à 0,15 % du montant annuel du plafond de la SS

343 – Participation au financement de la formation des professions non salariées (entreprises du vivant, agriculture) correspondant à 0,15 % du montant annuel du plafond de la SS

344 – Contribution au service public de l’électricité

345 – Droits de consommation sur les tabacs à priser

346 – Taxe additionnelle à la taxe sur les certificats d’immatriculation des véhicules instituée par l’article 101 bis du code général des impôts

347 – Fraction du quota de la taxe d’apprentissage

348 – Versement de l’établissement public prévu à l’article 46 de la loi de finances pour 1997 (établissement de gestion de la contribution exceptionnelle de France Télécom)

349 – Contribution de solidarité territoriale

350 – Fraction de la taxe d’aménagement du territoire

351 – Taxe sur le résultat des entreprises ferroviaires

352 – Contribution à l’audiovisuel public

353 – Fraction de TVA au 3° de l’article 241-2

354 – Fraction de TVA

355 – Fraction du produit des amendes forfaitaires

356 – Contribution des établissements de santé et médico-sociaux

357 – Taxe des industriels

358 – Fraction de 44 % de la taxe sur les dispositifs médicaux

359 – Contribution au fonds de garantie des dépôts

360 – CVO agricole

 

Cher lecteurs je suis confus, mais en y réfléchissant cette liste vaut bien un article……

Et en fait se passe d’elle même de tout développement de la coercition de l'état dans la société Française.

Vous voulez du socialisme ? De l'interventionnisme d'état ? 

57% du PIB, c'est votre argent qui vous est retiré et en plus ils empruntent car ils n'en ont pas assez....Tous les jours une nouvelle idée de taxe. 

Il faut alimenter la gamelle de cette armée de fonctionnaires au nombre ubuesque qui se sert sans compter sur le compte du secteur marchand. 

Souriez quand on vous offre une remise d'impots ou peu de redistribution pour acheter votre passivité.

Vous rendre 2 quand on vous prend 50. En plus ils sont hypocrites.


Moyenne des avis sur cet article :  2.61/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • franck milo franck milo 6 juin 2015 17:20

    Il fallait bien ça pour réussir à trouver 50 Milliards d’euros pour donner aux amis du gros Gattaz.


    • Fergus Fergus 6 juin 2015 19:35

      Bonsoir, franck milo

      Même pas !

      Lorsque Spartacus écrit : « 57% du PIB, c’est votre argent qui vous est retiré et en plus ils empruntent car ils n’en ont pas assez....Tous les jours une nouvelle idée de taxe », il oublie de préciser que dans les pays anglo-saxons moins soumis à l’impôt, les citoyens ne déboursent pas moins en dépenses contraintes : impôts, taxes, logement, nourriture, école, soins médicaux.

      Ce qui compte, c’est ce qui reste après toutes ces dépenses contraintes, et sur ce plan, ni les Américains, ni les Britanniques, peu exposés à l’impôt du fait d’une politique plus libérale, ne sont en meilleure situation que les Danois et les Français, plus exposés à l’imposition du fait d’une politique plus sociale.


    • Spartacus Spartacus 6 juin 2015 21:31

      @Fergus
      Ne mettez pas le Danemark dans la même catégorie que la France....


      Aucune comparaison de services publics entre les 2. 

      Prise en charge des chômeurs. Education qui donne les meilleurs résultats PISA et chaque Danois sait parler Anglais, connait Hayek et dispose d’un niveau de math extra.

      Grèves des fonctionnaires interdite. Pas de prise d’otage des administré par 3 comiques CGT avec une main sur un bouton.
      Fonctionnaires licenciables. Pas de régimes spéciaux dérogatoires pour les obligés de l’état. Politiciens au même niveau que les individus.
      Absentéisme identique au privé. 
      Sécurité sociale bien meilleure. Soins santé et médecins au top.
      Trains qui arrivent à l’heure....

      Des services public exceptionnels. Au Danemark, au moins, ils en ont pour leur argent.

    • agent ananas agent ananas 7 juin 2015 08:33

      @Spartacus
      Vous dites : « Des services public exceptionnels. Au Danemark, au moins, ils en ont pour leur argent. »

      Exact. Eux au moins ils n’ont pas à financer un réseau de territoires d’outre-mer à travers le monde ou un arsenal nucléaire par exemple.


    • pyjahman pyjahman 7 juin 2015 09:21

      @Spartacus
      Vous voyez que vous aussi appréciez un bon service public !
      Spartacus nous étonnera tous les jours


    • Spartacus Spartacus 7 juin 2015 12:11

      @pyjahman

      En fait au Danemark, l’argent de l’impôt n’est pas ré-injecté dans les services public, mais dans les services régaliens aux citoyens.

      Les services publics sont principalement régaliens. L’argent de l’état ne sert pas à payer des fonctionnaires. Mais a encourager les initiatives privées.

      Par exemple, en éducation, il est donné à chaque parent un chèque-éducation, et les écoles sont en concurrence sur le marché du chèque éducation, les profs licenciables, les écoles comparées.....Les résultats PISA écrasent les résultats Français. 

      L’application simple des théories du Noble Milton Friedman que l’on ne peut pas qualifier de socialiste qui a proposé les chèques éducation.

      L’état est au service de la société et pas l’inverse. 

    • Gieller Gieller 7 juin 2015 13:40

      @agent ananas
      Puis je me permettre de vous rappeler que le réseau de territoires d’outre mer rapporte beaucoup plus qu’il ne coûte ? Fruits, légumes, produits agricoles dérivés, territoires de pêche, portes d’entrée commerciale vers de nombreux pays, tourisme, intérêts géo politiques, etc.
      Il est ridicule d’imaginer que sans l’outre mer tout irait bien mieux. smiley

      Et puis ce serait comme dire que la Creuse (ou plein d’autres départements à l’économie saccagée) coûte plus qu’elle ne rapporte donc on lui donne son indépendance.
      Les DOM portent bien leurs noms, ce sont des départements, pas des territoires...
      Quant aux territoires (TOM) reste à voir ce qu’ils coûtent réellement. Je ne connais pas d’étude sur le sujet mais s’ils n’avaient aucun intérêt je me demande pourquoi on ne leur aurait pas redonné leur indépendance comme dans les autres colonies.


    • agent ananas agent ananas 7 juin 2015 22:31

      Bonsoir Gieller

      A vrai dire je ne sais pas réellement si ces territoires « coûtent » ou « rapportent », mais je suppose que leur fonction est principalement d’ordre géo-stratégique.
      J’aurai du utiliser un meilleur exemple du gaspillage ou de l’inutilité de certains postes budgétaires. Cela ne doit pas manquer.
      Cordialement.


    • Robert GIL Robert GIL 8 juin 2015 11:51

      @Spartacus
      « Trop d’impôts, tue l’impôt », « une fiscalité confiscatoire », « l’insupportable pression fiscale », «  l’impôt, extorsion de fonds ». Une puissante campagne idéologique vise à montrer que ce sont les possédants, les très hauts revenus, voire les patrons, qui sont victimes d’un État budgétivore et « spoliateur ». Cette ambiance anti-impôts est créée par ceux qui protestent préventivement, avant même qu’on n’augmente leurs impôts. Il s’agit souvent de gens dont les revenus sont souvent deux, cinq, voire dix fois ce qu’ils seraient si leurs revenus avaient à voir quoi que ce soit avec leur qualification, leur travail ou leur importance pour le pays…Lire la suite


    • goufio 11 avril 2017 07:32

      @franck milo

      L’état ne créant pas de richesse, il n’y a que le secteur marchand pour en créer, à partir du moment où l’état donnerait quelque chose, cela veut dire qu’il prend moins. L’état n’a donc pas donné 50 milliards aux entreprises, il leur a pris moins c’est cela qu’il fallait comprendre ; et encore moins au président du MEDEF
      En toute sympathie

    • chantecler chantecler 11 avril 2017 08:07

      @goufio
      Merci de relayer le discours de Gattaz .
      Mais ce que vous dites est faux .
      De plus je doute que seul le secteur marchand crée des richesses .
      Le secteur marchand sauf erreur d’interprétation est le secteur tertiaire qui ne crée pas de richesse : à la limite des emplois mais pas déplacement (ex : une grande surface au détriment des autres commerçants )
      De même la banque : elle ne crée pas de richesses proprement dites .
      Bref seuls le secteur primaire : l’acier , l’énergie, la production agricole , et surtout le secteur secondaire, dit de transformation , (les usines , aujourd’hui mis à mal par la concurrence des pays à bas coût, sont créateurs de « richesses ».


    • Ben Schott 6 juin 2015 17:21

       
      Vite, une cellule d’urgence médico-psychologique pour Spartacusse !


      • Garance 6 juin 2015 17:44

        Spartacus 


        Je connais la réponse qui va vous être faite : 

        « C’est d’la faute à Sarko..... y aurait pas eut Sarko on en seraient pas là... »

        Ils vont oublier de mentionner la période pharaonique de Mitteux 1 er , là ou tout à commencé

        Mitteux 1er qui doubla le nombre des chômeurs bien que sous son règne les conditions pour faire baisser la courbe étaient propices pour qu ’il n’en fut rien

        Mitteux 1 er doubla les déficits qui depuis son règne ne furent et ne seront jamais comblés

        En ces temps bénis tous les Pays d’Europe créaient des emplois ; sauf nous qui faisions exploser des bateaux en Pays étrangers pendant que Mitteux 1er en permanence à l’ écoute de tous les téléphones de C’Pays consultait en même temps des voyantes pour savoir si il serait encore président une fois qu’il serait mort

        L’Ectoplasme : son fils putatif ou putassier (au choix) marche sur ses traces en espérant faire pire

        Il est en bonne voie d’y arriver : il a presque égalé son père en seulement 3 ans d’errements

        Cette saloperie fait déjà campagne pour espérer pouvoir continuer de nous en faire baver jusqu’à la St Glinglin

        Les socialos sont la vérole de C’Pays smiley

        • foufouille foufouille 6 juin 2015 17:45

          toujours aussi nul. ce sont tes « amis » qui sont responsable du nombre de taxes.


          • Garance 6 juin 2015 18:50

            @foufouille


            Merci de ne pas me décevoir : je savais que je pouvais compter sur toi pour me donner raison smiley

          • njama njama 6 juin 2015 17:46

            Nous avons eu une succession de gouvernements de droite, puis de gauche, de droite, puis de gauche,... qui consacraient leur énergie à essayer de rendre l’État plus efficace.
            C’est ce bilan qu’il convient de faire, pas le procès de l’impôt. L’impôt en soi n’a rien de choquant, aucun État ne fonctionne sans impôts, c’est l’usage qu’on en fait qui compte ...
            Si effectivement l’État était devenu plus efficace, il aurait moins besoin de ressources, donc de moins prélever d’impôts ... et donc son budget diminuerait forcément.
            Or il s’avère que le budget de l’État ne cesse d’augmenter inexorablement et que les déficits publics ne cessent d’augmenter également, que ce soit avec la droite ou avec le gauche ...
            Moins d’impôts devrait forcément avoir pour corollaire une diminution du budget de l’État !
            Chercher l’erreur ?


            • franck milo franck milo 6 juin 2015 20:38

              @njama
              Bonsoir,
              vous dites : "Nous avons eu une succession de gouvernements de droite, puis de gauche, de droite, puis de gauche,... qui consacraient leur énergie à essayer de rendre l’État plus efficace.« 

              Pardon mais si on avait/avait eu un gouvernement de gauche, ça se saurait
              parce que là...pas de quoi choper un torticolis avec l’amplitude...
              et dans »consacraient" il y a sacré...


            • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 6 juin 2015 18:32

              Il faut avoir du temps à perdre pour dresser une telle liste dans laquelle on mélange d’ailleurs impôts, taxes, contributions, cotisations... Je suppose que le pauvre Spartacus est assujetti à chacun de ces prélèvements... Ah ! non, c’est vrai qu’il s’est expatrié !
              En tous cas, il aurait été intéressant de savoir quelle régime (quelle majorité) est à l’origine de chacun d’eux. Puisque Spartacus a du temps de libre, il pourrait s’y coller, question de savoir ce qui revient à ces salauds de socialos ou à ces pourris de fachos, étant donné que les libertariens ont les mains propres et se contentent de ponctionner directement leurs clients.


              • Garance 6 juin 2015 19:07

                 J. MOUROT


                Ancien fonctionnaire n’a jamais été productif puisqu’il faisait partie de la « maintenance »

                J’entends par « Productif » quelqu’un qui fait gagner de l’argent au Pays

                Un laboureur est productif : le blé qu’il récolte à l’exportation rapporte des devises au Pays

                Moi-même était « productif » ; travaillant dans les BTP souvent en déplacement en Pays étrangers rapportait fièrement des devises à la France

                Qu’a produit Mourot pour la France ?

                A part des heures de colle pour faire chier ses éléves ?

              • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 7 juin 2015 16:42

                @Garance
                ... et 28 mois à jouer le bidasse pour ne pas réussir à garder l’Algérie française !
                Je ne dirai quand-même pas que j’ai payé « l’impôt du sang » !

                Mais moi, Garance, tout improductif que j’aie été, je ne me camoufle pas derrière un pseudo pour envoyer mes vacheries !


              • Jason Jason 6 juin 2015 20:05

                Ah, c’est magistral !!! 360 taxes, rien de moins.

                C’est Colbert qui devrait être content, lui qui disait : « Il faut plumer l’oie blanche sans la faire crier ». On a vraiment fait un gros progrès depuis.

                La fiscalité française confiscatoire, on y est. Et de plus il devait y avoir une remise à plat de cette fiscalité, promise par les socialistes (et sans doute par d’autres).

                La liste est impressionnante. On fait quoi maintenant ?

                Chercher un (des) responsable(s) ? Peine perdue, on est en démocratie n’est-ce pas ? Système qui consiste à dire tout ce qu’on veut pourvu qu’on ne change rien.

                P.S. En réfléchissant bien, je pense qu’on pourrait même en ajouter une ou deux.


                • charlotte 6 juin 2015 23:21

                  liste a comparer avec
                  les avantages en nature des élus, abattement de 50% sur leurs salaires
                  les sociétés qui bénéficent d’exo d’Impots sur les sociétés
                  TOTAL
                  NRJ GROUP
                  PEUGEOT
                  RENAULT


                  • HELIOS HELIOS 6 juin 2015 23:23

                    moi, ce qui me gene, ce n’est pas les 57% qu’on donne a l’etat, apres tout si l’argent est bien employé, ce n’est pas un probleme.


                    Par contre, ce que je n’aime pas, c’est cette notion de taxe, de contribution etc.
                    je prefererai que l’etat preleve une somme globale, proportionnelle ... et qu’ensuite, soit le parlement, soit une commisssion specialisée repartissent le montant necessaire a chaque mission assurée par l’etat. dans le cadre des choix politiques etablis.

                    • gerard5567 7 juin 2015 00:01

                      Dommage que l’auteur est oublié d’indiquer en regarde chaque impôt et taxe l’année de sa création et qu’il n’ait pas expliqué la différence entre impôt et taxe..


                      • ddacoudre ddacoudre 7 juin 2015 00:42

                        bonjour spartacus

                        tu ais prolixe en ce moment. là au mois je suis d’accord avec toi. l’impôt et a réformer.
                        toutes les activités qui sont financées par toutes ces taxes et contributions, a moins de supprimer ces activités , si on les maintiens parce que ont les juges nécessaires ( ce qui signifie que si elles existent c’est qu’elles ont une utilité) il faut bien que quelqu’un paie. sans oublier que ce sont les citoyens qui ont élus les députés qui ont voté ces prélèvements.
                        mais je suis d’avis que l’on supprime tout cela pour les remplacer seulement par un système de facturation. Les citoyens fixent les services qu’ils entendent voir rempli par l’état et celui ci leur retourne la facture une fois l’an, de cette manière il n’y aurait pas d’endettement. car que les services soient rendu par l’état ou par un particulier cela ne change rien aux services, d’un coté comme de l’autre si services il y a c’est que des hommes y œuvrent et il faut bien les nourrir.

                        cordialement.


                        • adeline 11 juin 2015 11:41

                          @ddacoudre
                          « tu ais prolixe en ce moment. là au mois je suis d’accord avec toi. l’impôt et a réformer. »
                          quel age avez vous ?


                        • Paulo/chon 7 juin 2015 01:54

                          Bsr,
                          Je croyais, benoitement je reconnais qu’il existait une loi qui sanctionnait les prix abusivement trop bas sans la provision nécessaire aux prélèvements mais les idiots de Bercy ne doivent pas connaitre le vocabulaire arithmétique sinon le chiffre d’affaire serait illégal, cherchez l’erreur et les banksters très vite démasqués. Forts avec les faibles et faibles avec les forts en complète corrélation avec la République des coquins et des coquins, voir ce qu’ils font avec T.Thevenoud malgré l’illusion de transparence accordée.J’avais un prof surnommé« Sarreau » qui invariablement nous reprenait avec « un peu moins de SVP et un peu plus de politesse » c’est d’ailleurs lui qui nous informait sur le fameux SGDG mais c’était pour nous élever au NouveauFranc, première multiplication des pains de Bercy ou infantilisation des contribuables alors que tous les Français révaient de payer beaucoup d’impots ou pour le moins c’était la consigne de l’E.N
                          Remerciements, salutations.


                          • sls0 sls0 7 juin 2015 02:34

                            Le résultat de tout ça.


                            • liberty1st liberty1st 7 juin 2015 05:29

                              @sls0
                              Sauriez-vous m’indiquer les sources de ce tableau très parlant ? Merci.


                            • sls0 sls0 7 juin 2015 19:19

                              @liberty1st
                              J’ai pas mal de courbes en stock qui viennent de manicore, les-crises.fr ou personnelles.
                              Pour cette courbe de mémoire j’avais mis en mots clés décile et impôt dans les critères de recherche ensuite image et j’ai choisi la courbe qui me plaisait.
                              Je passe assez souvent trie par image pour choisir le site, si le graphe est parlant la page est souvent intéressante.

                              Pour les personnelles c’est impression d’écran, photosphop, picassa pour stocker sur google photo.


                            • liberty1st liberty1st 9 juin 2015 03:49

                              @sls0
                              Merci, je pu le retrouver !

                              Source : « Pour une révolution fiscale », écrit par Thomas Piketty (directeur de l’EHESS), Camille Landais (chercheur à Stanford) et Emmanuel Saez (professeur à Berkeley).


                            • liberty1st liberty1st 7 juin 2015 05:26

                              On paye cher, certes, mais cela le vaut bien !
                               
                              Il est bien facile de critiquer ce « socialisme » ! La vie en France est bien douce si on la compare à la vie dans d’autres Pays. Et cela grâce à ces maudits impôts et à cet interventionnisme.
                               
                              Au USA, plus de libéralisme et full capitalisme. Je vous garantis que socialement, ce n’est pas la joie ...
                               
                              Il est vrai toutefois que le système Français mériterait d’être simplifié !


                              • troletbuse troletbuse 7 juin 2015 06:45

                                Nos politicards ont voulu battre le record du nombre de fromages en France... sans compter l’horrible fromage de Hollande naturellement smiley


                                • Le p’tit Charles 7 juin 2015 07:26

                                  +++++ La devise du tout mou...

                                  Peuple de France...je t’aime..IMPÔTS..beaucoup..aboule ton fric... !

                                  • Spartacus Spartacus 7 juin 2015 07:43

                                    Une liste et alors ? Si vous n’êtes pas content que l’on redistribue les richesses par les impôts ce qui se fait qu’en même un peu, il existe d’autre « pays » qui en réalité n’en sont pas mais sont plus des entreprises et où le chacun pour soi domine, allez-y. En France, on aime pas les inégalités sociales. Si ça ne vous plaît pas allez vous battre avec vos amis les hyènes ailleurs.


                                    • rotule 7 juin 2015 10:14

                                      @Spartacus
                                      Où et quand avez-vous vu que l’État français redistribue les richesses ? Quelques miettes oui mais les richesses ne sont pas redistribuées.
                                      Ou alors on peut ouvrir le débat sur les niches fiscales pour les grosses entreprises (les PME n’ont droit qu’aux miettes). Ou ouvrir un autre débat sur les aides aux banques privées.
                                      Et là, effectivement, vous avez raison : les états communistes ont aidé les banques, au delà du raisonnable, pour évier leurs faillites et continuer à être leurs esclaves.

                                      Chacun peut faire la liste des états communistes ! On n’y verra pas l’Islande mais quasi tous les autres, qui se réclament du libéralisme.


                                    • philippe913 7 juin 2015 12:11

                                      @rotule
                                      que des miettes ? 57% du PIB des miettes ? on a pas la même définition de miettes....


                                    • agent ananas agent ananas 7 juin 2015 08:49

                                      Puisque vous aimez les listes Spartacus, voici celle que TOUS les citoyens de votre el-dorado USA payent chaque année. http://theeconomiccollapseblog.com/archives/a-list-of-97-taxes-americans-pay-every-year
                                      Cette liste bien que plus courte que celle que vous proposez (97 contre les 360 de votre liste) ne prend pas en compte les taxes et autres impôts appliqués aux sociétés.
                                      Si aux USA les citoyens paient près de 30% d’impôts directs, il faut ajouter les 97 items de cette liste.
                                      Last but not least, les USA est le seul pays au monde (avec l’Erythrée) qui impose ses expatriés.


                                      • rotule 7 juin 2015 10:24

                                        Quand je touche 1000 d’honoraires à l’étranger (c’est mon métier. Je ne dis pas que je facture 1000 par jour ou par heure, je simplifie le calcul mental)), je paie volontiers la protection sociale santé et retraite. Volontiers mais avec des doutes sur l’efficacité de la gestion. (si je travaillais en France, je devrais facturer 1200 TVAC).
                                        Ensuite viennent les impôts et les taxes.
                                        A ce moment là, il me reste environ 500.
                                        Et donc, je suis riche de 500. Que j’injecte joyeusement dans l’économie. De ces 500, chaque acte d’achat est ponctionné de 20% de TVA. Reste 400. Ces 400 finiront encore pour moitié dans les caisses de l’état vu que l’artisan, le commerçant, .... (reprenez au début de mon commentaire).

                                        Pour une activité économique en France : 400 dans la poche sur une facturation de 1200 ... faut ramer pour facturer 1200 ! 1/3 ! Une galère ! Et pas sur le pont supérieur.

                                        C’est le résultat de 40 ans de politique libérale. Merci les économistes et les politiciens !


                                        • philippe913 7 juin 2015 12:13

                                          @rotule
                                          que sur 1200 vous ne récupériez que 400 à cause des impôts et taxes, vous considérez que c’est la faute à la politique libérale ??????
                                          vous délirez non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès