• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

J’accuse

  Cet article est la première pièce d’un livre mettant en accusation ce que j’appelle, de manière générale, la "pandémie conspirationniste". Je m’y attache en particulier à faire un sort à la reine des théories du complot : celle qui s’est développée à partir des attentats du 11 septembre 2001, et qui, depuis 9 années que se sont produits les événements, a connu une expansion véritablement prodigieuse. L’avant-propos que je propose ici au lecteur, sera suivi samedi 11 septembre, de l’introduction générale de ce livre.

AVANT-PROPOS

 Mon fils, élève à notre D... de T... , ce jour là était dans un grand état d’agitation. « S’il te plait papa, ce soir, il y a une émission que je voudrais absolument regarder... »

 "Une émission allons bon ! Et de quoi s’agit-il ? J’espère que c’est une émission où l’on apprend des choses au moins ?

 "Oh oui ! Il s’agit de « Vous aurez le dernier mot. » De Franz-Olivier Giesbert.

 J’étais étonné qu’il connût, à seulement 12 ans, cet animateur qui comptait parmi mes préférés, et heureux que ma progéniture manifestât si précocement un intérêt pour les choses de l’esprit. Je connaissais l’émission, et son heure malheureusement tardive, mais l’enthousiasme de mon fils était tel que je me sentais prêt à faire une exception... Je m’enquis tout de même du sujet qui pouvait enflammer sa curiosité à ce point.

 "C’est sur les attentats du 11 septembre, me répondit-il. On en parle pas mal avec les copains. Il y en a qui disent que c’est les musulmans qui l’ont fait, et d’autres qui disent que c’est les américains.

 "Que... le gouvernement US.... Mais qu’est-ce que c’est que ce délire ? Qui parmi tes amis soutient une telle horreur ?

 "C’est Mohamed et Aïdid qui me l’ont dit.

 "Mouais, ça se comprend en même temps, raisonnai-je : c’est du délire, mais s’il sont musulmans, c’est logique, ils s’identifient...

 

 Ma surprise et ma fierté s’évanouirent aussi vite qu’elles étaient nées dans mon esprit pour laisser place à des préoccupations plus sérieuses.

 “Tiens, pourquoi pas... me dis-je... De ce qu’il vient de me dire, je suis obligé d’inférer que son opinion sur cette question n’est pas fermée. Je le saisis au moment où il est susceptible de basculer d’un côté ou de l’autre... Il en va de mon devoir de père... Et puis, et puis... je ne cours pas le moindre risque en regardant une émission avec lui sur le sujet, puisque le déroulement de ces attentats est connu de façon aussi définitive que l’on sait que la terre est ronde et non plate... L’heure était un peu tardive, mais dans cette affaire....”

 “Et bien je crois que tu as eu une excellente idée, fiston, lui dis-je... C’est un peu tard, mais c’est d’accord. Nous regarderons cette émission ensemble, demain, entre hommes, juste toi et moi... Le fin mot de cette histoire est connu depuis longtemps, mais je ne tiens pas du tout à ce que ta cervelle soit contaminée aussi jeune par une théorie du complot aussi délirante... Et puis, ce sera l’occasion de rigoler ensemble un bon coup, ajoutai-je en le chatouillant gentiment.”

 “merci papa, merci papa, c’est toi le meilleur !” s’écria-t-il.

 

 Quand elle eut compris l’enjeu de cette entorse aux règles de la maison, mon épouse accepta sans peine. C’est ainsi que nous nous retrouvâmes, moi et mon fils, sur les coups de 11 heures et demi, devant le générique de “Vous aurez le dernier mot”. J’avais une petite pointe d’appréhension en commençant, mais celle-ci s’évanouit bien vite, pour laisser place à une satisfaction sans mélange. Le débat se déroulait entre Eric Raynaud, conspirationniste auteur d’un livre remettant en cause la version officielle, et Mohamed Sifaoui, journaliste d’investigation luttant contre la menace islamiste. C’est, pour résumer, la meilleure émission qu’il m’ait été donnée de voir à ce jour sur le sujet : je ne pouvais rêver mieux comme séance de mise au point familiale1.

 Mon fils pendant l’émission semblait ressentir des émotions plus mélangées. A plusieurs reprises il s’étonna que Sifaoui coupât aussi souvent la parole à Raynaud, et parut choqué des insultes (raciste, antisémite, éboueur du net) qu’il lui lança à plusieurs reprises. Ses remarques étaient pertinentes, mais il était de mon devoir de le détromper : je lui expliquais que s’il était malséant de couper la parole, c’était une faute que de ne pas le faire face à un discours délirant, et quant aux insultes, que les conspirationnistes méritaient amplement d’être traités de la sorte : Sifaoui en l’occurrence se montrait plutôt mesuré et tolérant ; sans oublier que la télévision publique avait honoré Raynaud d’une invitation, alors qu’elle aurait pu le passer complètement sous silence. J’eus beau jeu de lui rappeler enfin la phrase de Voltaire, par laquelle FOG avait eu la bonne idée de conclure son émission. S’adressant à Raynaud, qui se plaignait du traitement dont il se croyait la cible, il lui donna sa garantie : “moi je ne suis pas du tout d’accord avec vos idées, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de les exprimer » ». Mon fils ne connaissait pas grand chose de ce brillant représentant du mouvement des Lumières. Je lui expliquai en quelques mots, en lui rappelant quelques anecdotes de la vie du philosophe.

 

 Mon fils parut satisfait de ce discours et me remercia pour ma libéralité. Je dormis cette nuit là du sommeil du juste, persuadé d’avoir éloigné son esprit de ces contrées mauvaises que sont les hypothèses conspirationnistes.

 Si j’avais su alors dans quel engrenage je venais de mettre le doigt !

 En revenant du bureau le lendemain, je m’assis pour lire le Monde, comme à mon habitude. J’interdisais d’ordinaire que l’on me dérangeât pendant ce rituel délassant, mais mon fils était là qui m’attendait, hésitant dans l’entrebâillement dans le porte, visiblement désireux de m’entretenir de quelque chose qui le turlupinait.

 A force de le voir apparaître puis disparaître, je finis par reposer mon journal et lui proposai d’entrer.

 “Alors, qu’est ce qui se passe ?”

 Il paraissait autant désireux de me parler que rétif à engager la discussion.

 “C’est à propos de l’émission d’hier, finit il par articuler.”

 “ L’’émission de Franz-Olivier Giesbert ?”

 “Oui...”

 “Alors ?”

 “Et bien, j’en ai parlé avec les copains à la récréation : eux aussi avaient réussi à la voir, seuls, ou en compagnie de leurs parents... Alors on en a discuté à la récréation, et comme hier on était deux camps... sauf que là j’étais tout seul... J’ai dit tout ce que tu m’as dit hier, et ils m’ont dit que j’étais un imbécile. “On voudra même pas te donner le brevet si continues à réfléchir comme ça” qu’ils ont même dit...

 La colère en un instant s’empara de moi.

 “Quoi ? Toujours ce Mohamed et ce Aïdid ?”

 “Oui, mais il n’y avait pas qu’eux... Même Jean Boulain, celui que tout le monde s’amuse à insulter et à taper à chaque récréation a trouvé le moyen de se moquer de moi, et pour la première fois depuis que je suis au collège, il m’a lancé une vanne qui a fait rire les autres... Papa, j’ai peur, je ne veux pas devenir comme Jean Boulain !”

 Il était visiblement bouleversé et je le pris dans mes bras.

 “J’espère que tu ne t’es pas laissé faire, au moins...” 

 “Il étaient tous contre moi, papa... Et puis y en a deux qui avaient des iphones.”

 “Des iphones ? Ce n’est pas interdit ?”

 “oui mais ils en avaient, et sur leurs iphones ils m’ont montré des vidéos. Ils montraient une tour qu’ils appelaient la tour 7. ils ont dit que c’était pas dans le rapport de la commission d’enquête. Ils m’ont parlé du pentagone. Et ils m’ont dit aussi que pour le pentagone c’était impossible.... je leur ai bien répété tes arguments. Je leur ai même répondu avec la colère que j’ai vu dans ton regard hier. Je leur ai dit que George W. Bush était quelqu’un de bien, et qu’il fallait faire confiance aux Etats unis pour tout, que c’étaient comme nos seconds parents dont il fallait toujours parler avec respect.... et... et... là ils se sont encore plus moqués de moi...

 La voix étouffée par un sanglot il ne put terminer sa phrase. Quant à moi, j’étais interdit. Comment se faisait-il que des enfants propageassent des élucubrations aussi insensées ?

 

 Sur internet... ajoutai-je songeusement... Nous étions équipés en conséquence, mais je faisais un usage parcimonieux de cet outil que je regardais comme un gouffre malsain et chronovore. Pour les courriels, l’édition du monde en ligne, les prévisions météo, les programmes télé ou les réservations de billets, je voulais bien, mais pour le reste : je savais que c’était le royaume de la pornographie et de la désinformation, un défouloir de ces bas instincts contre lesquels la morale nous aide à lutter depuis des millénaires.

 “Ecoute, sèche tes larmes, loupiot, papa va aller jeter un coup d’oeil sur internet. La tour 7 dis-tu ? Je vais taper ça.... En attendant essaye de mettre ça de côté et n’en parle plus à tes amis. Evite le sujet, et joue des poings si on te cherche des noises. Je vais prendre un rendez-vous avec le proviseur pour lui parler de ce scandale. Je prends les affaires en main à partir de maintenant. » 

 

 Je connaissais bien sûr les fameuses Twin Towers, mais je n’avais jamais entendu parler d’une “tour 7”. J’avais un vague souvenir que le sujet avait été évoqué hier. Je m’assis donc devant l’ordinateur et commençai par taper, pour aller au plus général, les mots “11 septembre 2001”. La page google apparut instantanément. Je mesurai aussitôt le caractère gravissime de la situation. Alors que je m’attendais à trouver des liens vers Ben Laden et Al qaida, des louanges envers le rapport de la commission d’enquête de 2004, ou la gestion de l’événement par l’administration Bush , je tombai sur la plus effrayante de toutes les listes : “Que s’est-il réellement passé ?”, “le 11 septembre est un complot”, “le nouveau film qui dérange l’Amérique”, “la face cachée des attentats”. Dans cette liste, il n’y avait qu’un seul lien défendant la version officielle, le site d’information en ligne rue89.

 Qu’est ce que c’est que c’est que ce truc ! M’exclamai-je avec effroi. Incrédule et anxieux, je googlais les locutions « tour 7 », “Pentagone”, « Tours jumelles », et m’aperçus, horreur, que des listes semblables, extrêmement à charge apparaissaient à chaque clic. Peut-être l’événement était-il lié à la France ? Nous étions l’un des pays les plus antiaméricains du monde. Etait-ce différent dans les autres langues du moteur de recherche ? Las... anglais, espagnol, allemand, italien, j’essayai plusieurs langues et tombai à chaque fois sur des liens suspicieux quand ils n’appelaient tout simplement les masses à entrer en révolte !

 

 Je demeurai plusieurs minutes devant l’écran, sans pouvoir formuler une pensée. C’est alors qu’un lien attira mon attention : il assimilait la pandémie de grippe H1N1 à une vaste manipulation de propagande... Tout cela était-il donc lié ?... Je crois que c’est là que j’ai commencé à prendre conscience du caractère pandémique des idées conspirationnistes.

 J’eus d’abord l’idée d’augmenter la puissance du firewall pour étendre son champ d’application à tout ce qui tournait autour des attentats du 11 septembre, mais j’entrevis rapidement le caractère dérisoire d’une telle mesure : mon fils était protégé chez moi, voilà au moins un incendie qu’il était en mon pouvoir de circonscrire, mais à chaque fois qu’il s’aventurait au dehors, rien que sur les ordinateurs de l’école, et les iphones de ses copains ?

 Le lendemain je me rendis au collège de mon fils où je demandai un entretien avec le proviseur. J’étais pressé de tirer cette affaire au clair, et fus heureux qu’il me reçût aussitôt.

 Je ne pris aucune pincette, et abordai le sujet franchement dès la deuxième phrase. J’exprimai ma colère et ma stupéfaction devant le traitement que ses camarades avaient infligé à mon fils, tout en lui rappelant qu’il était de son devoir de proviseur de faire cesser ce scandale, de faire une mise au point collective, et de punir ceux qui sortaient du bois avec autant d’enthousiasme.

 Il m’écouta poliment et me lança un regard navré. “Ah mon cher monsieur... Vous ne vous rendez pas compte de ce que vous me demandez. La France est sous le régime de la liberté d’opinion. Les élèves passent leurs journées à se raconter les histoires les plus délirantes. Si je me mettais en tête de contrôler tout ce qui sort de leur bouche, il ne me resterait plus une minute pour gérer cet établissement ! Sur les cas de racket ou de happy-slapping, il est en mon pouvoir de prendre de mesures, mais quant à instaurer un délit d’opinion sur un quelconque sujet dans une école publique, quoique je partage votre opinion sur cette lamentable controverse, n’y songez même pas.”

 Cette réponse me fit froid dans le dos. L’établissement avait bonne réputation, mais je regrettai soudain d’y avoir mis mon fils, tant j’étais choqué par l’inconscience de celui qui était à sa tête...

 “Est-ce que vous vous rendez compte, lui dis-je, que si ces idées se répandent à cette vitesse et cette virulence, dans un milieu d’enfants, de ce que cela sera plus tard au dehors ? Le seul lieu où nous pouvons empêcher de force les esprits de nos enfants de s’abîmer dans des théories et des croyances délirantes, n’est-ce pas l’Ecole de la République ? L’enfance n’est il pas l’âge où la plupart des habitudes de pensée s’acquièrent irrévocablement, les pires comme les meilleures ? Au vu de ce que m’a raconté mon fils, dans cinq ans la totalité de vos élèves, se transmettant la bonne parole de classe en classe, sortiront convaincus que c’est le gouvernement des Etats Unis qui est à l’origine des attentats du 11 septembre. Si j’ai mis mon fils à l’école, c’est pour qu’il apprenne la grammaire, la géométrie, et l’histoire, pas pour en faire de la graine de Che Guevara...

 Il tint à me rassurer : “franchement monsieur je crois que vous vous en faites trop... Attendez voir, ça lui passera ! Les adolescents sont versatiles, adorent particulièrement tout ce qui sort de l’ordinaire. Quand il sera en Seconde vous verrez, il passera, et avec lui tous ses camarades, à des préoccupations plus sérieuses...” Et comme je le regardais interdit il ajouta : “Vous me voyez vraiment désolé, cher monsieur, mais je ne peux strictement rien faire. Le problème que vous soulevez n’est vraiment pas de mon ressort : du vôtre sans doute, en tant qu’éducateur, et peut-être de l’Etat qui pourrait, quoique j’en doute fortement, légiférer sur un délit d’opinion sur ce point.”

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.88/5   (77 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • hankuler 4 septembre 2010 08:03

    il n’y a AUCUNE preuve que se soit ben laden
    tu viens juste de découvrir la polémique sue le 11/09/01 et tu te prend déjà pour un journaliste d’investigation mdr !!!! tu pond un article mielleux entre popa et fiston a la zola ahahhahahaha
    bien venu le « C’est Mohamed et Aïdid qui me l’ont dit. » tape opération noorthwood« avant de l’ouvrir
    et que la France soit le pays le plus antisémite bonjour l’amalgame
    je suis persuadé que des taré au gouvernement américain sont coupable
    comme ils étaient complices des élites nazi en 39/45 avec les camps
    comme le faux attentat du tonkin etc... etc...
    pas bon le départ dans la vie de ton fils
    retourne a rue89 tu sera mieux
    sache que si des ’terroriste » avait eu vraiment la puissance nécessaire pour faire le 11/09/01 israel n’existerai plus aujourd’hui


    • Gollum Gollum 4 septembre 2010 08:23

      légiférer sur un délit d’opinion sur ce point.


      J’adore la dernière phrase lourde de sens... Pensez comme tout le monde braves gens et on vous foutera la paix...

      • silversamourai silversamourai 4 septembre 2010 09:30

        Bonjour Donald,

        je trouve la réponse du proviseur tout à fait pertinente .

        Ce sont les parents qui éduquent .

        Le rôle de l’école est de transmettre du savoir.

        Si je peut me permettre, vous découvrez que faire un enfant est une lourde (et noble)
        responsabilité.....bon courage...

         


        • Furax Furax 4 septembre 2010 18:02

          à l’auteur,

          Puisque votre article a une vocation pédagogique, commençons simplement :

          "LE CONPIRATIONNISME POUR LES NULS
          Imaginez Colin Powel brandissant une éprouvette devant l’Assemblée Générale des Nations Unies. Il affirme haut et fort que son contenu, fabriqué par les épouvantables Irakiens, suffirait à expédier dans un monde meilleur des milliers, voire des milllions de braves américains.

          Le CONSPIRATIONNISTE saute sur son clavier et fait part de ses sentiments sur son site ou son blog préféré. Il estime que ce maquereau de Colin (le conspirationniste est volontiers d’humeur badine) nous gonfle le mou avec des bobards gros comme lui.

          Les « JOURNALISTES » ou « consultants » ou « experts » s’indignent sur les grandes chaînes nationales. Il faut être un pourri ou un crétin pour prétendre que le Secrétaire d’Etat de la première puissance mondiale ment effrontément à l’ensemble de la planète devant la plus prestigieuse assemblée qui soit. De plus, ils font finement remarquer que de tels propos négationnistes sont fréquemment teintés de relents d’antisémitisme (« nauséabonds » les relents. Les propos anti-chrétiens sont parfumés à la rose, l’anti-islamisme sent le jasmin mais les relents anti-sémites sont nauséabonds. C’est une loi naturelle).


        • foufouille foufouille 4 septembre 2010 10:27

          faut continuer comme les autruches
          le monde il est bô
          a ecrire 1000 fois


          • edzez edzez 4 septembre 2010 10:44

            tu as raison
            et la roue tourne , les coupables seront puni tot ou tard.


          • liberta 4 septembre 2010 10:40

            Le rôle des parents, avant celui de l’école est de leur donner les outils intellectuels leur permettant d’acquérir l’esprit critique qui est formateur pour comprendre la Société

            Le rôle de l’école est celui de leur faire acquérir les connaissances et non de veiller au développement de leurs conversations dans les cours d’école

            Ne vous ^êtes vous pas posé la question, au retour de l’école de votre fils de savoir si vous mêmes vous aviez une connaissance complète du sujet développé dans l’émission TV ?

            Avez vous entendu parler de la DESINFORMATION à la télé ?

            Vous ne pouvez définir une vérité sur les seuls infos télé ou conventionnelles
            Ce ne serait pas très raisonnable
             
            Ouvrir l’esprit de votre enfant est lui apprendre à acquérir l’ESPRIT CRITIQUE et non avaler ce que les médias veulent faire passer

            Bon courage !!!!il y a du travail à faire !!!!!


            • non666 non666 4 septembre 2010 10:51

              Amusant , cet article.
              Je ne suis pas sur que tout le monde en ait saisi le deuxieme degré, en fait.

              Il est vrai que les jeunes, et en particulier les ados, sont loin d’etre aussi naif que les soixantes huitards attardés qui ont fini au PS ou chez les verts.
              Ils sont egalement loin des clichés de la « droite » UMP qui se pretend prete a contester la bein pensance tout en continuant a vendre la propagande officiele.

              OUI, le 11 septembre est un auto-attentat.
              NON, les tours ne PEUVENT pas tomber comme ça.
              OUI Rue89 , Liberation et ses reporters de l’Histoire s’acharnent a sauver la version officiele.
              NON elle ne tiendra plus tres longtemps.
              Dans 1 an , tout s’effondre....
              OUI TOUS les collabos de la V.O seront discredités, nous les plongerons dans le goudrons et les plumes avant d’y mettre le feu....

              Et avec eux, tous les candidats a la présidentielle du Nouvel ordre mondial.
              Un trou du cul a dit :
              « Personne , je dis bien personne ne pourra s’y opposer (au nouvel ordre mondial) »
              Dans un an, il sera tellement discredité qu’il devra demander lasile politique aux etats unis, en israel ou en autriche hongrie pour nous echapper.
              Punir la France ?
              Vengeance....


              • Pegasus Pegasus 4 septembre 2010 13:57

                « OUI, le 11 septembre est un auto-attentat. »
                Prouvez-le

                « NON, les tours ne PEUVENT pas tomber comme ça. »
                Cool, il y 1200 architectes et ingénieurs qui n’ont jamais pu produire un seul article prouvant que c’est impossible. Communiquez-leur vos résultats, qu’on rigole.

                « OUI Rue89 , Liberation et ses reporters de l’Histoire s’acharnent a sauver la version officiele. »
                Faudrait déjà qu’il y ai quelque chose pour la menacer...

                « NON elle ne tiendra plus tres longtemps. »
                Mais oui, mais oui.

                « Dans 1 an , tout s’effondre.... »
                copyright 2006...

                "OUI TOUS les collabos de la V.O seront discredités, nous les plongerons dans le goudrons et les plumes avant d’y mettre le feu...."
                Continuez de fantasmer. Mais rappelez-vous qu’en 45, ce sont les gens qui disaient ce genre de choses qu’on a fini par fusiller.


              • NeverMore 4 septembre 2010 16:08

                « Il est vrai que les jeunes, et en particulier les ados, sont loin d’etre aussi naif que les soixantes huitards attardés qui ont fini au PS ou chez les verts. »

                « et dont les plus impétueux ont fini chef de choucroute à Carrefour ».
                (selon Pierre Desproges dans « non aux jeunes »)


              • Radix Radix 4 septembre 2010 11:03

                Bonjour

                J’ai cru, à la lecture de cet article, que c’était du deuxième degré mais en lisant votre conclusion je n’en suis plus très sûr.

                Au fait avez-vous éclairci le mystère de l’effondrement du WTC 7 ?

                Radix


                • liberta 4 septembre 2010 11:24

                  @ l’auteur

                  j’ajouterais que le titre « J’ACCUSE » est un peu pompeux et évasif pour la teneur de l’article


                  • Jesse Darvas Jesse Darvas 4 septembre 2010 11:47

                    La réponse : savoir utiliser internet correctement. Le problème de la Toile : tous les délires peuvent s’y diffuser sans restriction. L’avantage : la réfutation de ces délires est également rapide et facile pour les gens motivés.


                    Le site
                     
                    http://www.debunking911.com/pull.htm
                    fait un point détaillé sur toutes les fadaises de la théorie du complot (le lien précédent démonte notamment les absurdités fabriquées par les conspirationnistes sur la Tour 7)

                    Mais pour moi l’argument le plus évident pour un esprit logique, au-delà de tous les éléments techniques, est ici :
                    http://www.debunking911.com/massivect.htm

                    La thèse de la conspiration impliquant des (dizaines de) milliers de personnes sans aucune fuite est tellement débile qu’on se demande comment des gens apparemment doués de raison peuvent la tenir.



                    • non666 non666 4 septembre 2010 13:46

                      Qui a parlé de dizaine de milliers de personnes ?

                      Il suffit de choisir les bonnes personnes , de ne donner que des bribes a certains, des actions limitées a d’autres et de laisser la vue d’ensemble a un petit cercle d’initiés.
                      Quand au sale boulot, celui qui serait un crime, il faudrait le laisser a des fanatiques pres a tout pour que « l’OCCIDENT » (en fait les vassaux des anglo-saxons, l’Occident etant NOTRE partie de NOTRE continent) s’impliquent dans LEUR guerre.
                      Si ces gens la parlaient, leur pays disparaitrait dans le scandale qui suivrait....

                      Une meilleurs idée du scenario maintenant ?


                    • Pegasus Pegasus 4 septembre 2010 13:52

                      Comptez vous-même, il y a déjà l’administration Bush, le NYPD, le NYFD, les juges, le NYCPA, l’armée, les médias, les site de debunking, le NIST, le gouverneur de New-York, la CIA, le FBI, la NSA, la FEMA, le NORAD, la FAA, les contrôleurs aériens, le groupe Silverstein, les compagnies aériennes ayant perdus des avions, les passager de l’avion qui n’est pas sensé s’être écrasésur le Pentagone, tous les types ayant installé des explosifs ou tiré・un missile plus la communauté scientifique mondiale dans son quasi-ensemble qui ne dirait rien. Sans compter la totalité des gouvernements du monde qui seraient complices et ne diraient rien...

                      Regardez les opérations secrètes des USA ces 30 dernières années. Le Watergate, de l’Irangate ( je passe le Monicagate ), des mensonges sur l’Irak, des vols secrets de la CIA, de Guantanamo .... A chaque fois les journalistes ont pu trouver des militaires, des agents de renseignement, des chercheurs, quelquefois hauts placés pour parler et le gouvernement a finalement du rendre publics certains de ses documents secrets.
                      Fournissez-moi un exemple de complot du gouvernement US depuis 40 ans qui regroupe plus de 200 personnes à Washington et que la presse n’a pas dénoncé dans les années qui ont suivi. Je peux trouver pas mal d’exemples, même en descendant en-dessous de 200 personnes : le Watergate, le soutien de la CIA au coup d’état de Pinochet, l’Irangates, les Contras, l’Irak et les armes de destruction massive, Guantanamo, la torture, les entorses légales de Dick Cheney, la prison de la TF 121 au coeur de l’Irak, les révélations de Wikileaks sur la guerre d’Afghanistan...

                      Or là on prétends que nous seulement le complot aurait impliqué plusieurs dizaines de milliers de personnes mais que 10 ans après, il n’y a pas eu une seule fuite. Pas une seule, il n’y a pas un témoin pour prétendre avoir même fait quelque chose de possiblement suspect. Le complot le plus gigantesque de l’histoire réussi à faire fi des contraintes opérationnelles qui ont entrainé l’échec de complots mille fois plus petits et protégés. Complètement impossible. ( et je ne parle même pas de l’implication de services secrets étrangers, là ca devient complètement n’importe quoi)


                    • rastapopulo rastapopulo 4 septembre 2010 13:55

                      « ...Je leur ai dit que George W. Bush était quelqu’un de bien... »

                      Quelqu’un connait les liens entre la CIA et la famille Bush ? Cherchez par vous même, c’est un fait indéniable.

                      Reste que le FBI a contrôlé. Comme par hasard des agents on été empêché, des réunions annulé dès le moment où le sujet portait sur une cellule terroristes avec la photo de ceux-ci.

                      Bref je viens de prouver (si je retrouvais les noms des agents) qu’il est possible d’empêcher une enquête concernant la sécurité national aux USA.

                      Au minimum ils ont laissé faire. Du coup, votre dernier argument n’est plus applicable pour déterminer la cause de la chute des tours qui demanderais bien moins de coordination que d’empêcher d’enquêter des agents.

                      Ceci le site cité est très important pour débusquer les énormités mais ce n’est pas « dieu le père » pour autant.


                    • rastapopulo rastapopulo 4 septembre 2010 14:08

                      Pegasus

                      Et J.F.Kennedy ? Et la bombe nucléaire pakistanaise ? Et les liens entre Kosovo, UCK et la base US ?


                    • Pegasus Pegasus 4 septembre 2010 15:34

                      « Et J.F.Kennedy ?
                      Vous savez qui a tué Kennedy ? Vous savez combien de gens étaient impliqués ?

                       »Et la bombe nucléaire pakistanaise ?« 
                      Les réseau du Dr Khan ont été examiné en long, en large et en travers des dizaines de fois par de multiples experts et journalistes. Il n’y a a jamais eu de participation américaine.

                       »Et les liens entre Kosovo, UCK et la base US ?"
                      En quoi est-ce un projet secret. Les liens entre Kosovo et UCK sont évidents, et le fait que les Américains en ai profité pour construire cette base en en cet endroit stratégique sont de notoriété publique.


                    • agent orange agent orange 8 septembre 2010 18:46

                      La thèse de la conspiration impliquant des (dizaines de) milliers de personnes sans aucune fuite est tellement débile qu’on se demande comment des gens apparemment doués de raison peuvent la tenir.

                      Aussi surprenant que cela puisse paraitre, le Manhattan Project dont le but était la recherche et la production de bombes atomiques pendant la seconde guerre mondiale, employait 130 000 personnes reparties sur 30 sites et des chercheurs canadiens et européens y étaient aussi associés. Il faut croire que le secret entourant ce projet a été bien gardé jusqu’à leur utilisation à Hiroshima et Nagasaki.
                      http://en.wikipedia.org/wiki/Manhattan_Project

                      On peut souligner le programme nucléaire israélien de Dimona qui pendant près de 20 a été tenu secret jusqu’à Mordechai Vanunu le dévoile au monde entier au début des années 80.


                    • agent orange agent orange 8 septembre 2010 19:16

                      BIS
                      La thèse de la conspiration impliquant des (dizaines de) milliers de personnes sans aucune fuite est tellement débile qu’on se demande comment des gens apparemment doués de raison peuvent la tenir.

                      Sibel Edmonds, Barry Jennings, April Gallop, William Rodriguez,... quelques cas notoires de « gens de l’intérieur » qui ont fuité....


                    • Pegasus Pegasus 9 septembre 2010 10:12

                      @agent orange

                      Le Projet Manhattan. La seconde guerre mondiale. Difficilement comparable à époque moderne, dans un des pays les plus ouverts du monde, avec la presse la plus puissante, une justice capable de s’opposer à des décisions présidentielles, Internet et surtout concernant ce qui a peut-être l’évènement le plus médiatisée l’Histoire.

                      Il n’y a pas de modèle théorique de complot applicable en tout temps et tout endroit.
                      Croyez-vous que les modalités du secret-défense soient les même aujourd’hui qu’en 1900 ! Non bien sur, ils ont changé pour s’adapter à de nouvelles circonstances et technologies comme Internet. Croyez-vous qu’on aurait pu en 2000 refaire une opération comme le débarquement en Normandie et maintenir le même secret, avec Internet, les satellites,
                      les écoutes, les médias bien plus puissants ? (alors même là les allemands ont réussi à être partiellement au courant) ( sinon Staline était au courant de puis 1943 )

                      Maintenir le secret à l’époque actuelle repose sur des fondements entièrement différents à l’époque, ce qui le rendait possible.
                      Or regardez la théorie du complot, elle implique rien de moins qu’un contrôle de toutes les déclarations publiques de dizaines, de centaines de milliers de personnes même pas liés de façon directe au gouvernement, qui travaillent aux quatre coin du monde, qui ont un accès libre à Internet, aux médias.
                      C’est ridicule, même les partis communistes n’ont pu supprimer intégralement toutes dissidence alors même qu’ils employaient des moyens d’une violence inouïe, que les technologies de communications étaient balbutiantes et la société ultra-cloisonnée. Regardez les scandales aux USA, Watergate, Irangate, l’Irak, Guantanamo... Chaque fois des militaires, des agents de renseignement ont parlé Et là rien ? Alors même que la presse révélait il y a un an et demi l’existence pourtant au cœur de l’Irak d’une prison secrète gérée par l’ultra confidentielle TF 121, chargée entre autre de la traque de Saddam Hussein et Ben Laden, avec déclarations de militaires à la clé du première classe au général commandant les forces spéciales au Pentagone.

                      Et là rien ?
                      Donnez-moi juste une opération secrète des USA de ces 30 dernières années impliquant plus de 200 personnes à Washington que la presse n’a pas révélé dans les années qui ont suivis. Et là vous parlez d’une opération impliquant plusieurs dizaines de milliers de personnes dont il n’y aurait pas une seule fuite depuis 10. ( Je vous rappelle que pour le Watergate, c’était le propre directeur adjoint du FBI qui a parlé, et l’affaire n’impliquait pourtant quelques dizaines de personnes au maximum)

                      Regardez, vous en êtes vous-même à devoir cherchez des exemples en Israël, dans une affaire datant des années 80, alors qu’à cette époque l’armée israélienne était encore plus paranoïaque et prompte à la censure qu’actuellement ( si si, c’est possible ) ( et pour la petite histoire, l’Égypte est au courant du programme nucléaire israélien depuis 1967 )

                      Et Sibel Edmonds, Barry Jennings, April Gallop, William Rodriguez, ils ont fuité en quoi ? Ils ont déposé des explosifs ? les ont convoyé ? on intimidé les médias ou la justice ? Non, Sibel Edmond dis qu’il y a peut-être implication des services secrets turcs, et Barry Jennings, April Gallop et William Rodriguez déclarent simplement avoir entendu des explosions ( en plus d’autre conneries, comme avoir « enjambé des corps dans le WTC7 » alors qu’il n’y a eu aucune victime ). Aucun n’a jamais déclaré avoir participé ou couvert d’une façon ou d’une autre une implication gouvernementale. C’était bien essayé, mais faites-vous une raison.


                    • EricB 8 novembre 2010 17:06

                      "La thèse de la conspiration impliquant des (dizaines de) milliers de personnes sans aucune fuite est tellement débile qu’on se demande comment des gens apparemment doués de raison peuvent la tenir.« 

                      Bien sûr. Comme était tellement DÉBILE l’idée que pendant la 2ne guerre mondiale on eu pu convaincre des dizaines de milliers de personne de concevoir et d’opérer un système d’éradication systématique des »indésirables« (juifs, homos, tziganes, résistants, opposants politiques...). La population allemande ne pouvait pas un instant croire qu’une telle horreur ait pu exister en »vase clos« , jusqu’à ce qu’on en ait la preuve à la libération des camps.

                      Alors pour la »débilité de la thèse", vous repasserez.



                    • Keuss 4 septembre 2010 11:49

                      Rassurez moi, cette article, c’est du 2nd degré ? 


                      J’ai eu peur un instant, j’ai cru qu’un père soit disant responsable voulait contrôler la façon de penser de son fils et de celui des autres, croire que l’Amérique est un joli pays, tellement joli pays qu’il bombarde tous les pays pauvres pour instaurer la pays et la démocratie, et non pas pour leur piquer leur ressource, croire que le jour du 11/9, 3 tours se sont écroulé a cause de 2 avions, qu’un avion soit passé a travers un trou de 5m de diamètre dans le pentagone, et qu’un avion se soit écrasé en pennsylvani sans laisser aucun débris. Ouf, j’ai eu peur !!!



                      • Gollum Gollum 4 septembre 2010 12:37

                        moi aussi au début j’ai cru à du second degré, mais apparemment non, l’auteur semble vraiment nager dans ce genre d’univers mental.. Voir son site.


                        Mais ce qui est amusant c’est que son texte pourrait être utilisé en effet pour pasticher la façon de penser des « anti-conspirationnistes » ... Trop drôle smiley

                        Bref, l’auteur ? Vous avez voulu faire quoi au juste ?

                      • Keuss 4 septembre 2010 13:54

                        Perso, j’attends impatiement son livre. :D


                      • pigripi pigripi 4 septembre 2010 13:30

                        Moi je veux bien que le gouvernement américain ait sacrifié 3000 vies humaines, plongé leurs familles et leurs amis dans la douleur, détruit des milliers d’emplois, détruit un centre d’activité qui faisait la gloire et la splendeur de New-York. Tout est possible par raison d’Etat.

                        Mais je me demande pourquoi le peuple américain n’a pas sablé le champagne dans l’euphorie d’un drame bien justifié à ses yeux de rapace impérialiste et pourquoi le même peuple n’a pas hurlé de joie en tirant des salves d’arme à feu en l’air comme ça a été le cas dans les pays arabes.

                        Pourquoi les pays arabes, musulmans et communistes se sont-ils tant réjouis et pourquoi les Américains se sont-ils tant attristés et continuent à porter le deuil de ce drame incommensurable pour leur peuple, leur nation et leur ville phare ?


                        • non666 non666 4 septembre 2010 13:58

                          Le scenario initial, quoique enormement capilotracté, a en effet été bien vendu par les médias et les techniques de manipulation de foule.

                          Pour ma part, pendant 1 semaine j’ai eu des pensées impures

                          (BIEN FAIT POUR LEUR GUEULE !)

                          Ces pensées negatives validaient en fait le scenario qui m’etait offert : l’odieux crime des méchants « islamofachisto-communisto-antiamericano-antisemito-pas beaux »

                          Et puis ils ont commis la première erreur.
                          Et puis un ami m’a montré les article sur la tour 7
                          Et puis, alors que je faisais un voyage de repos vers ma Bretagne natale, j’ai eu la révélation, le detail qui annule toute l’histoire.

                          Depuis je me regale des defenseurs acharnés exposant leur vassalité a la version officiele.
                          Je collectione leur nom sur un panneau, comme autand de papillons epinglés sur un mur.
                          La liste des traitres et des agents d’influence des etats unis est en effet impressionante en france.

                          Ils sont sortis du bois tout seul, bien sagement : quelle meilleure issue esperer ?
                          Bientot viendra la purge et ils se seront eux meme designés a notre juste vindicte.

                          PS : NE VENDEZ PAS VOTRE OR


                        • Pyrathome pyralene 4 septembre 2010 14:58

                          La liste des traitres et des agents d’influence des etats unis est en effet impressionante en france.


                          Une liste de collabos et de trouillards patentés, effectivement, j’en suis écoeuré à souhait.....
                          La plupart savent mais savent aussi ce qu’il adviendra de leurs « illusions » systémiques en cas de révélation générale et officielle, et se raccrochent à leurs rêves comme des morbaks aux poils du cul, alors ils mentent y compris à eux-même.....on les compte, les courageux, ils ne sont pas nombreux en haut de l’échelle, comme en 40, même topo !!
                          Et cela en fait des complices de crime contre l’humanité, il est bon de leur rappeler au cas ou ils oublieraient....


                        • non666 non666 4 septembre 2010 16:19

                          En effet pyralene, il est juste et bon de rappeler que les crimes contre l’humanité sont imprescriptibles et que , ce qui est fort drole selon les propres souhaits de ceux qui seront punis pour ça.

                          L’apologie de crime de guerre, de crimes contre l’humanité aussi est imprecriptibles.
                          Je vous invite tous a dresser la liste de tous les « journalistes » , lobbyistes ou agents d’influence qui crient au conspirationnisme : cette liste sera utile à la Libération (laurent joffrin par exemplememebre du « Siecle » et faux opposant authentique à la mondialisation sous controle US)

                          Ceux qui ont fait du négationnisme en vendant la version des auteurs de l’attentat devraient en bonne logique perdre leur carte de presse avant d’etre incarcéré a vie.
                          Ils auront alors le temps d’apprecier la sexualité entre adultes non consentant, comme a Abuh grahib ou dans les geoles israeliennes.


                        • tinga 4 septembre 2010 14:21

                          La faillite de l’université dans cette histoire est impardonnable, mais il est vrai que beaucoup craignent pour leur poste, les menaces étant réelles, mais ce n’est en aucun cas une excuse, et pareil pour les « journalistes », leur collaboration active a déjà quasiment anéanti la profession, la presse se meurt et et les menteurs patentés parfois au service de puissance étrangères sont clairement identifiés, la version officielle est virtuellement morte, et les conséquences de ce fait ne vont pas tarder à se faire sentir.


                          • maveriqk 4 septembre 2010 14:26

                            Avant même de prendre en compte les nombreux éléments faisant débat dans la version officielle, ( http://www.dailymotion.com/video/xasydx_11-septembre-12-questions-aux-suppo_news ) il est évident que la version officielle est un leurre comme il y en a dans toutes les guerres, de la propagande qui sera dévoilée dans quelques décennies !
                            C’est comme si Roosevelt avait annoncé l’entrée en guerre des Etats-unis tout en expliquant qu’ils avaient volontairement fermé les yeux sur des risques d’attaque imminente sur pearl harbor en se disant que ce serait un prétexte pr partir en guerre et non pas juste relancer mais transformer leur économie(et devenir les banquiers du monde) !

                            Les états-unis sont en guerre, certes pour controler leurs approvisionnement de matière première mais en guerre ça signifie propagande et secret d’état.

                            Beaucoup de choses ne se démontrent qu’avec le temps, même principe pour la guerre du Vietnam, l’attaque du golfe du tonquin a été l’excuse pr démarrer les hostilités alors qu’il a été montré des dizaines d’années plus tard que c’était un fake orchestré par les yankees ! Même chose en 90 avec la fausse attaque de l’hopital et l’assassinat de nourissons au koweit (avec la fille de l’ambassadeur qui a fait un faux témoignage) pr justifier l’intervention des usa, ce ne sont pas des thèses conspirationnistes, faites vos recherches...


                            • zototo 4 septembre 2010 14:29

                              @L’auteur : « il assimilait la pandémie de grippe H1N1 à une vaste manipulation de propagande... Tout cela était-il donc lié ?... Je crois que c’est là que j’ai commencé à prendre conscience du caractèrepandémique des idées conspirationnistes. »


                              Allez je vous aide, chercher dans google :
                              - donald rumsfeld H1N1
                              - donald rumsfeld 911

                              • zototo 4 septembre 2010 14:34

                                Visiblement il faut faire une croix sur l’aspect 2 degré....


                                Alors, au choix :
                                - l’auteur travail pour des intérêts qui sont bien loin des notres
                                - l’auteur formé par le système ne peut pas concevoir que ce système est pourri

                                • Pyrathome pyralene 4 septembre 2010 14:43

                                  Il y a deux solutions, ou cet article est à prendre au second degré ,comme supposé à plusieurs reprises par des intervenants, et on peut le considérer comme un piètre et médiocre pamphlet , ou c’est le premier degré de niaiserie et c’est un monument de bêtises incommensurables.....
                                  Dans les deux cas, pardonnez-moi, mais l’article est totalement lamentable et inutile, en ce qui concerne le triste sieur Sifaoui, on aura tous compris, quant FOG , inutile de présenter le monument de mauvaise foi sachant manger à tous les râteliers de la « bien-pensance » et un des bons chiens de garde du PAF.....
                                  Pour en revenir au sujet traité, et notamment le wtc7 , ne suffit-il pas de se pencher sur les vidéos disponibles pour se faire une idée précise et implacable sur le sort de cet immeuble qui n’a jamais été frappé par un avion ?
                                  Allons mrs Forestier, soyez raisonnable, osez regarder la vérité en face, on ne lutte pas contre ,celle-ci s’imposera de toute façon malgré tous les coup de bélier qu’elle a reçu et recevra encore quelques temps....c’est peine perdue, il n’y a plus grand chose à sauver, et la vérité ne sort-elle pas toujours de la bouche des enfants.....
                                  Accusez si vous voulez, mais accusez les vrais responsables, votre conscience vous en remerciera......


                                  • tinga 4 septembre 2010 14:54

                                    Voir le message de l’auteur ci-dessous, il faut opter pour le « monument de bêtises incommensurables ».



                                  • Donald Forestier 4 septembre 2010 14:47

                                    Travaillant d’arrache pied sur l’introduction à paraître dans une semaine, samedi 11 septembre 2010, et sur divers chapitres qui demandent un immense travail de sourçage, il m’est impossible de renvoyer un écho à chacune des réactions que vous avez eu la bonté de faire.

                                    Dans le désordre, donc, quelques précisions, sur la nature et les implications de cet article.

                                    Comme son nom l’indique, c’est un avant-propos. C’est une sorte d’apéritif littéraire et autobiographique avant d’attaquer le raide de la falaise. J’entrerai dans le coeur du sujet la semaine prochaine. Et je suis sûr qu’il y en a qui feront moins les malins. Rira bien qui rira le dernier.

                                    Un chapitre entier sera consacré à la tour 7. Je sais bien que pour un truther la tour 7 est une sorte de “sésame ouvre toi”, la pierre philosophale qui permet aux sectes conspirationnistes d’opérer les conversions les plus rapides dans les esprits les plus crédules. Je sais, je sais tout ça, et je ne me défilerai pas... Je veux affronter les truthers en allant les chercher jusqu’au plus profond des tannières humides où ils macèrent leurs funestes lubies. Le choc sera de taille.

                                    Je ne veux pas discuter de certains faits brandis furieusement dans certains messages par certains posteurs un peu sanguins. Le livre fera un sort à tout ce qui est le plus brûlant. Méthodiquement, étape par étape, après un examen minutieux, impartial, et courageux, la théorie “alternative”(lol), de l’inside job sera pillonée, de sorte à ce qu’au bout du voyage il n’en reste que des ruines à semer de sel. Foi de Donald Forestier, je tiendrai parole.


                                    • foufouille foufouille 4 septembre 2010 15:01

                                      ca existe le vaccin contre les moutons ?
                                      il reste plein de doses
                                      profites en !
                                      5 piquouze par mouton !


                                    • foufouille foufouille 4 septembre 2010 15:03

                                      "Méthodiquement, étape par étape, après un examen minutieux, impartial, et courageux,"
                                      prends ta carte UMPS !
                                      mitterand veut bien garder ton gamin ........


                                    • Pyrathome pyralene 4 septembre 2010 15:08

                                      Méthodiquement, étape par étape, après un examen minutieux, impartial, et courageux, la théorie “alternative”(lol), de l’inside job sera pillonée, de sorte à ce qu’au bout du voyage il n’en reste que des ruines à semer de sel. Foi de Donald Forestier, je tiendrai parole.

                                      On vous laisse vous enfoncer tout seul dans les méandres de la mauvaise foi et du collaborationnisme......une vraie délectation que l’on ne saurait vous en priver !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès