• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jon Stewart - On utilise même la torture pour protéger le pays (...)

Jon Stewart - On utilise même la torture pour protéger le pays !

Après le massacre de neuf noirs dans l'église de Charleston, l'Emanuel African Methodist Episcopal Church. Le célèbre animateur et satiriste Jon Stewart a utilisé l'audience de son Daily Show pour exprimer son sentiment face au racisme maladif qui ronge son pays depuis tant d'années. Mais aussi pour sévèrement critiquer la politique menée par les Etats-Unis. C'était un moment de télévision sincère et authentique tellement rare de nos jours, alors que tellement de gens ne sont plus capables de s'émouvoir, alors que l'odieux devient ordinaire, que l'outrance, l'hypocrisie et la récupération politique règnent en maître dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Dylann Roof est un suprémaciste comme tant d'autres aux Etats-Unis. Un nom de plus à rajouter sur la liste des tueurs obsédés et convaincus que la race blanche est supérieure aux autres. Pour ces haineux toujours plus nombreux, se mélanger avec un sang impur ne peut qu'engendrer malheur et déclin de la race. Remarquez que le racisme n'est pas seulement une spécificité américaine, la maladie contagieuse se répand avec son odeur de la poudre sur la terre entière. D'ailleurs la haine de l'autre n'est pas l'exclusivité des blancs, il existe aussi des suprémacistes noirs. Et entre couleur de peau et religions, l'odeur putride de la haine de l'autre empeste partout l'atmosphère.

Et lorsque vous entendez le candidat Républicain à la Maison Blanche Donald Trump déclarer "Les Etats-unis sont devenus un dépotoir pour les problèmes des autres. Quand le Mexique nous envoie ses gens, il n'envoie pas ses meilleurs éléments. Il envoient ceux qui ont des tas de problèmes. Ils apportent la drogue. Ils apportent la criminalité. Ils sont des violeurs. Mais certains, je suppose, sont de bonnes personnes".

Comment après un tel discours, même si dans le cas présent il s'agit des "latinos", et même si le candidat à la présidentielle fait encore plus dans la récupération politique que dans l'incitation à la haine raciale. Comment s'étonner ensuite que des extrémistes torturés par leurs obsessions passent à l'acte criminel. 

Mais revenons sur les déclarations de l'animateur vedette, Jon Stewart, qui le 18 juin, face à son public, n'a pas vraiment fait dans la dentelle pour dénoncer sévèrement la politique des Etats-Unis.

« Si ça avait été du terrorisme islamique… Nous avons envahi deux pays, dépensé des milliards de dollars et perdu des milliers de vies américaines ! Aujourd’hui, nous faisons voler des machines de mort dans le ciel de cinq ou six pays. Tout cela pour garder les Américains en sécurité. Nous faisons tout en notre pouvoir, même torturer des gens ! Nous sommes prêts à tout pour protéger les Américains. Mais neuf personnes tuées dans une église… Notre réaction ? Qu’est ce qu’on peut faire… Les fous sont fous, hein ? C’est ce que je n’arrive pas à comprendre !

"Al-Qaïda et ISIS ne sont pas des salauds comparés au mal que nous nous infligeons régulièrement". 

Jon Stewart aurait pu ajouter, nous espionnons et écoutons le monde entier, et pas seulement pour des raisons de sécurité.

Au début de l'émission, l'animateur vedette s'était excusé devant les téléspectateurs, "je n'ai pas fait mon travail, je n'ai ni blague ni grimace. Je n'ai rien d'autre que de la tristesse".

Le 11 février 2015, Jon Stewart avait annoncé son intention de ne plus présenter le Daily Show avant la fin de l'année.

Quant à Dylann Roof, peut-être sera-t-il jugé irresponsable par le tribunal qui le jugera. Ce qui pourrait lui éviter la peine de mort. Le plus dramatique est sans doute que pour certains illuminés, ce jeune homme perturbé psychologiquement est déjà un héros. Et comment douter que d'autres actes du même type se produiront encore dans les années à venir. Et pas uniquement aux Etats-Unis !

Source - http://www.jeuneafrique.com/238526/societe/jon-stewart-sur-charleston-si-ca-avait-ete-du-terrorisme-islamique/

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.39/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • agent ananas agent ananas 24 juin 2015 14:59

    "« Si ça avait été du terrorisme islamique… Nous avons envahi deux pays, dépensé des milliards de dollars et perdu des milliers de vies américaines !....« 

    Le com’ de Stewart reflète bien comment l’affaire est traitée aux US. Cette tuerie n’est pas considérée comme un acte »terroriste" mais relève du racisme ou de la psychiatrie à lire ou regarder les médias US. Imaginez un peu si le tueur avait été arabe... !
    Bref seuls les arabes (ou autres bronzés) sont terroristes. C’est ce que nous martèlent les médias lobotomisants depuis le 11/9.


    • gruni gruni 24 juin 2015 15:26

      @agent ananas


      « Imaginez un peu si le tueur avait été arabe... ! »

      C’est relativement simple à imaginer. On augmente le budget militaire et la surveillance. 


    • Fergus Fergus 24 juin 2015 21:45

      Bonsoir, Gruni

      Il est hélas à craindre que dans ce pays la parole d’un homme lucide n’ait que près peu de chances d’être entendue, mis à part dans les états et villes « civilisées » du nord-est américain.

      C’est pourquoi d’autres tueries du même genre suivront, n’en doutons pas. Et ce n’est pas la récente autorisation donnée dans certains états au étudiants de pouvoir être armés « pour se défendre » qui va dans le sens d’une éradication des tueries de masse, bien au contraire..


      • gruni gruni 25 juin 2015 07:31

        @Fergus


        Bonjour Fergus

        J’écoutais récemment un reportage sur la radio France-info. De mémoire... l’information disait qu’il y avait une arme dans une maison sur deux aux Etats-Unis et autant d’armes en circulation que d’habitants.
        Donc comme tu le dis dans ton commentaire, la fin des tueries de masse, ce n’est pas pour demain ;

        Merci pour ton commentaire Fergus

      • sylvie 27 juin 2015 12:03

        Lui seul en prison ne suffit pas, il faudrait y mettre l’oncle qui a offert cette arme, l’armurier qui l’a vendue et toute la famille présente à cet anniversaire, au moins quelques jours

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès