• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’écran tactile contre l’affection...

L’écran tactile contre l’affection...



En occident surtout, et avec l’occidentalisation chaotique du monde. Occident à ne pas pas confondre avec l’Europe... Ce sera bientôt le lot de tout peuple, cette vie de produits... Le manque de toucher...

Qui c’est qui s’embrasse ?... De moins en moins !... Les amoureux, de plus en plus absents des bancs publics. De moins en moins de jeunes couples coquins qui flirtent... Pourtant nous sommes censés être arrivés au summum de la liberté sexuelle !

Atrocement brutal le sexe, mécanique, génital... Pas assez tactile, rare le toucher... tous inaptes aux regards langoureux... Tout que pour la trique ou le cône... Si peu de frétillements du corps... tétons frigides, corps cimenteux... La robotisation, voilà la finale liberté promise... Le puritanisme de la Machine, inquisitrice, libéralement haineuse de tout rapprochement poétique... Plus personne ne supporte un flirt à langues sortantes dans la rue, et pourtant nous sommes dans l’ère du string !... du cul et du bas-ventre à l’air, société post soixante-huit !... Mais "oooh", "noun di diou !" Ne pas sortir de l’image, sainte Image !... Image du cul, image du bonheur dans la pub ! Images de l’écologie sur les brochures... mais que JAMAIS l’on ne ressente cette putain de pub en vrai ! En réel ! A portée de coeur, de rue, de chemins, de places, de gens... Non de non !... Des femmes dénudées, qu’elles déambulent en images, ça c’est permis, mais "Sapristiti !" Surtout qu’ils ne se touchent pas ! Que ne leur vienne pas à l’idée de s’aimer, de se lover, de vibrer fort, de s’envisager sans images préformatées...

Les larmes, le sentimentalisme, les grands éclats de rires, les vastes compassions, les bravoures, les bonnes idées, la fraternité citoyenne : dans la télévision seulement !... Mais dans la vraie vie ? Rien, surtout pas !... La haine, la cupidité de l’âme et du porte monnaie, la rapacité, la peine, la tension doivent les habiter...

Non plus de franches empoignades entre hommes, amis, faut que tout le monde s’évite, se sentent tout puants les uns pour les autres !... que le calcul, les codes, les paramètres froids, éteignent toute fratrie spontanée...

Les enfants n’ont pas assez de câlins affectueux ou de francs touchers de la part de leur mère, les cadeaux (la conso) en remplacement... ou alors de la parlotte "arrête mon coeur" !... Que de la gueule !... Ma mère m’empoignait par le bras et je comprenais tout de suite, sans un mot !..

L’occident et tous ceux qui s’y laissent aller vont crever de ne plus se toucher, de ne plus rien avoir de palpable, de remplacer le corps tactile par des écrans tactiles ! Les doigts sur des touches, les mains sur la télécommande, et parfois sur un sex-toy !... Toucher la machine, rendre machine, tous robots, ignoblement tristes derrière leurs illusoires plaisirs...

Rouge Le Renard
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Bélial Bélial 26 avril 2010 13:24

    Super article, un peu court mais j’approuve totalement le propos.
    James Cameron disait en interview en parlant d’Avatar :(en gros) « vous êtes déprimés, vous voulez vous casser sur Pandora ? Allez faire une randonnée, allez dans la nature, notre planète est belle, mais on ne la voit pas. »
    Et des tourtereaux qui s’embrassent dans le bus, réactions choquées, alors que dix fois plus vulgaire dégouline des affiches de pub et des magasines et de votre télé.
    Aux chiottes l’écran tactile, rien ne vaut la réalité tangible, sauf si votre amoureuse(eux) est loin.


    • Halman Halman 26 avril 2010 13:54

      Dans ces vieilles familles, ou familles de vieux, où déjà le moindre contact physique est un tabou, un interdit, vu comme un acte répréhensible et honteux, cela ne fera pas grande différence.


      • JohnJohn JohnJohn 26 avril 2010 20:29

        Bonsoir Rouge le Renard,

        merci de nous offrir cet article. Je trouve qu’il en en résonance avec la Théorie du Bloom lue dans Tiqqun.
        Il s’agit de l’exemple d’une passagère d’un TGV qui parle à haute voix, au téléphone, avec son ex-mari à propos d’un problème, intime ; mais qui paradoxalement entretien une parfaite étrangeté avec l’homme du siège voisin. Et le texte de Tiqqun de conclure :

        « rien de cette situation ne pourrait aller de soi si nous n’étions pas désormais absolument intimes, dans cette étrangeté. »

        Je pense qu’il est indispensable de se poser la question du « pourquoi ? »
        Pourquoi l’Homme de 2010 a t-il un terrain si favorable à cette désertification proposée par le système actuel ? Pourquoi n’y résiste t-il pas ?


        • Rouge Le Renard Rouge Le Renard 26 avril 2010 21:03

          Merci pour vos réaction, riches...

          C’est égoïste mais je me sens moins seul dans mon observation du coup !

          Pour Avatar, je vais donc me débrouiller pour le voir. Ca a l’air intéressant.

          Et pour la théorie Bloom, je l’ai téléchargé. (merci)

          à plus.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Rouge Le Renard

Rouge Le Renard
Voir ses articles







Palmarès