• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Elysée a payé des sondages au profit de Sarkozy et de l’UMP (...)

L’Elysée a payé des sondages au profit de Sarkozy et de l’UMP selon Raymond Avrillier

Dans le cas où ceci serait confirmé - et nous savons par la Cour des comptes que les sondages et les conseils de Giacometti et Buisson étaient illégaux car sans appels d'offre - il s'agirait d'abus de biens publics et autre recel d'abus de biens publics, plus financement illégal de la campagne 2012. Raymond Avrillier est cet élu écologiste qui a fait tomber cet autre pourri de la République, Carignon, actuellement conseiller de Sarkozy.

Selon cet élu, entre 2007 et 2009, la présidence a commandé 264 sondages pour un montant de 6,35 millions d'euros.

C'est avec constance et persévérance que cet élu a réussi ce qu'aucun journaliste, qu'aucun député, et certainement pas la justice qui a classé les plaintes, n'a réussi, c'est-à-dire obtenir une partie des renseignements concernant ces fameux sondages de l'Elysée. C'est grâce à une loi, celle du 17 juillet 1978, qui impose aux administrations de fournir aux citoyens tout document administratif, qu'il a eu gain de cause. Le tribunal administratif lui a donné raison le 17 février dernier et il a pu ainsi récupérer une partie des sondages, mais seulement 134 des 264 sondages. Il a fait appel pour récupérer le reste et a fait une demande pour les années 2010, 2011 et 2012. On imagine facilement que les 130 sondages qui n'ont pas été fournis doivent être compromettants à un très haut point.

Les propos de Raymond Avrillier sont édifiants, et évidemment la presse se fait peu l'écho de cet autre scandale tant politique que judiciaire - car en novembre 2011 la cour d'Appel s'était opposée à ce qu'un juge d'instruction fût nommé alors que la Cour des Comptes avait révélé l'illégalité manifeste tant des sondages que des conseils associés.

Voici ce que nous dit l'élu écologiste (Le NouvelObs) : "Ces documents montrent une addiction sondagière, une conduite à la petite semaine, au GPS des sondages", a réagi Raymond Avrillier après avoir révélé lors d'une conférence de presse lundi, que 264 sondages pour un montant de 6,35 millions d'euros avaient été commandés par

"Uniquement en 2007, les prestations de conseils et les sondages payés sur fonds publics ont atteint 1,194 millions d'euros. C'est une somme énorme", a-t-il détaillé s'appuyant sur des documents que lui a remis l'Elysée sur injonction du tribunal administratif de Paris.

[…]

"Certains ont été clairement utilisés par l'UMP notamment en vue de l'élection présidentielle de 2012", a ajouté l'ex-élu écologiste, qui assure n'avoir "obtenu que 134" de ces 264 sondages.

"Pour chacune des personnalités suivantes diriez-vous qu'elle ferait un(e) bon(ne) candidat(e) à l'élection présidentielle ?", interroge en décembre 2008 l'un de ces sondages énumérant uniquement des personnalités du Parti socialiste, que l'AFP a pu consulter.

[…]

L'écologiste affirme, par ailleurs, ne pas avoir reçu les bons de commandes de sondages "indirects" commandés par l'intermédiaire des cabinets d'études Publifact, PubliOpinion et Giacometti lesquels n'ont, en outre, jamais été mis en concurrence comme le prévoit la loi, d'après lui.

"Cette surfacturation potentielle par ces intermédiaires soulève la question d'une sortie irrégulière d'argent des caisses de l'Etat", avance l'ex-élu grenoblois, alors que ces prestations ont été facturées 2,98 millions d'euros au total à Publifact et PubliOpinion et 1,38 million à Giacometti Péron, détaille-t-il.

[…]

Raymond Avrillier, qui a reçu quatre cartons de documents, s'amuse d'avoir pu obtenir la copie de "nombreux" sondages en 2008 concernant la liaison du président avec sa future épouse. "Que pensez-vous de son mariage possible avec Carla Bruni ?", interroge l'un d'eux, ce qui fait dire au militant que ces sondages "ne relèvent pas de la conduite de l'Etat"

Comme vous le notez des sondages auraient servi à préparer la campagne présidentielle de 2012. La commission des Comptes de campagne se devrait de se saisir de cette information et invalider les comptes de Sarkozy pour 2012 pour financement illégal. Ils auraient aussi servi à l'UMP ce qui est, dans un cas comme dans l'autre, un abus de biens publics et du recel de cet abus.

A cela s'ajoutent ces sondages (nombreux !) sur Carla Bruni, ce qui serait risible si ce n'était pathétique, pathologique, illégal, immoral et amoral. Et dire qu'il va se ridiculiser à dire : avec Carla, c'est du sérieux. Son mariage est donc guidé par les sondages ? Et sa fille Giulia au prénom écrit et prononcé à l'italienne pour une enfant né d'un président français qui nous la joue nationaliste, a-t-elle été conçue selon un sondage, ou plutôt des sondages ?

Si l'Elysée a payé ces sondages, les comptes de campagne doivent être invalidés pour financement illégal. Mais cela ne peut suffire, la justice doit aussi entrer en action et punir les récidivistes puisque cela a duré des années et des années. Il faut savoir que par la suite c'est Matignon - vous savez le gars aux ordres, celui qui prend un avion pour retourner en Sarthe et se fait offrir un voyage par Moubarak, , celui qui ignore ce que tout Internet sait, que Saleh est recherché par Interpol mais protégé par Guéant — le GIG et d'autres ministères amères qui ont pris en charge des sondages commandés par l'Elysée en violation de la loi.

Tout cela devra un jour se régler et avec intérêts !

 

 

 Le Sarkozyland et ses méfaits(issuu)

Il nous reste 5 jours pour nous débarrasser de ce pouvoir. Souvenons-nous à chaque instant de cette campagne qu'Eric Woerth a été mis deux fois en examen dont une pour recel de financement illégal de parti ce qui est une forte suspicion de l'illégalité de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 et donc l'illégalité de son élection et que Sarkozy lui-même est supposé avoir touché de l'argent liquide en avril 2007, et peut-être en février 2007, de la part de Bettencourt et qu'il a fait, toujours en 2007 (mars), une fausse déclaration sur l'honneur de patrimoine. Il y a aussi une forte suspicion du finanacemnt de la campagne de 2007 par Kadhafi. Et sans doute un financement illégal de la campagne de 2012 par l'utilsation de l'appareil de l'Etat tant en personnels (conseillers et minsitres) qu'en logistique (déplacements, locaix de l'Elysée, meetings et sondages). Trouvez aussi ici la vraie timeline de Sarkozy (journal Facebook). Faisons notre Révolution en 2012, et avant si possible. Et votez en conscience après avoir lu ce livre des méfaits du clan Sarkozy Le Sarkozyland et ses méfaits(epub) ou Le Sarkozyland et ses méfaits(issuu)

 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 
Si vous êtes intéressés par les textes ci-dessous, vous pouvez les retrouver en cliquant sur les liens et ce totalement gratuitement car il est hors de question que je touche un Kopek sur le dos de la Sarkozye qui, étant le règne du bling bling et de l’argent roi et corrupteur, sera combattue par son contraire : la gratuité (ou en compensation faire un don à Agoravox ou vous abonnez à Médiapart). Pour simple information, si vous êtes sur iPhone ou iPad, sans flash, en haut de la page dans le bandeau vous pouvez télécharger les textes en pdf, et pour tous les diffuser le plus possible autour de vous. Pour le télécharger il y a un onglet sous le texte. Il faut vous inscrire à Issuu ce qui permet aussi de télécharger tous les textes nombreux et intéressants de ce site. Sinon vous pouvez toujours vous désinscrire ensuite. Si tout cela vous gêne je pourrais vous les envoyer par e-mail (imhotep.forumlogos@free.fr). Le texte sur Woerth est régulièrement mis à jour (aujourd’hui 30é version du 4 avril 2012) :
 

 N’oublions jamais :

  • l’affaire Karachi
  • l'affaire Takieddine (patrimoine de 40 m€ non imposé, Karachigate, SAWARI II, MIKSA (350 millions d'euros), contrats avec la Libye notamment d'espionnage de la population avec l'appui d'une entreprise française et commissions occultes, tractations obscures avec la Syrie, la protection qu'il a ou a, eu selon Mediapart, de la DGSE
  • l’affaire GDF
  • l’affaire Tapie, enrichie d'évasion fiscale du magot vers la Belgique
  • l’affaire Clearstream
  • l’affaire Bettencourt
  • les affaires Wildenstein
  • l'affaire César
  • l'affaire Pleyel
  • l'affaire Facebook
  • l’affaire de Compiègne
  • l’affaire Peugeot
  • l'affaire Abdallah Senoussi, bras droit de Kadhafi, patron des services spéciaux libyens et beau-frère de Kadhafi, condamné à une peine de perpétuité en France dans l'affaire de l'attentat contre le DC10 d'UTA et visé depuis lors par un mandat d'arrêt international., que Guéant et Sarkozy ont tenté de protéger
  • les affaires Djourhi, Takieddine
  • les possibles mallettes de Bongo pour financer la campagne de 2007
  • les micros partis de Copé, Wauquiez, Woerth, Sarkozy etc.
  • l'affaire du Fetia Api
  • l'affaire Dexia près de 12 milliards d'euros de pertes
  • les discours de Caen, Metz, Nice, du bois de Boulogne, Dakar, Riyad, Latran et du Puy en Velay, la lettre de Guy Môquet, le parrainage d'un enfant de la Shoa, sur la mort de Ben Laden
  • l'invitation des dictateurs pour le 14 juillet, celle de Kadhafi avec les ors, le tapis rouge, les petits plats dans les grands, celle d'El Assad en décembre 2010, le copinage avec Dos Santos, les silences sur le Tibet, le Darfour, le prix Nobel de la paix, la présence l'ouverture des JO de Pékin et le fils Louis dans les bras de Poutine
  • les fils Pierre et Jean invités dans les voyages officiels à l'étranger (Mexique, Maroc) alors qu'ils ne représentent aucun intérêt pour le bien de la nation, la protection du fils Pierrot, son rapatriement d'Odessa
  • la gestion catastrophique de la crise Géorgienne (le Russes y sont encore et ont implanté des bases de missiles), celle de la crise financière, celle de l'Europe, celle des révolutions tunisienne et égyptienne, le fiasco libyen, l'inaction en Syrie
  • l’affaire de la Jatte, du Fouquet's payé par Desmarais, du Paloma payé par Bolloré, de la villa mexicaine, de Wolfeboro payé par les dirigeants de Prada et Tiffany, des repas au Bristol 2 fois par semaine, du voyage en Egypte, celle des stylos, celle de la déclaration de patrimoine, du financement de la campagne par Bettencourt …
  • l’affaire Pérol
  • l'affaire Yannick Blanc
  • l’affaire de l’Epad (et des deux scooters)
  • Gandrange
  • les vaccins du virus H1N1
  • les accords entre l'UMP et le Parti Communiste Chinois, l'UMP et la mairie de Paris pour payer les frasques de Chirac, l'envoi par l'UMP des bulletins d'adhésion aux restaurateurs dans la période de la baisse de la TVA à 5,5 %
  • les affaires Yade, Boutin, Copé, Juppé, Joyandet, Bertrand, Blanc, Estrosi, Lefebvre, Santini, Proglio, Amara, Laporte, Péchenard, Mitterrand, Ouart, Solly, Soubie, Richard, Fillon, Squarcini, Marleix, Charon, Longuet, Bachelot, Mignon, Morano, Giacometti, Besson, Courroye,Tron, Laroque (Baroin), Guéant (contrats avec la Libye), Dupuydauby, Fontaine, Squarcini, Courroye, Ceccaldi Raynaud, fils Tibéri …
  • l'utilisation du contre-espionnage pour des affaires privées
  • l'utilisation de l'Elysée pour recevoir les caciques de l'UMP et les satellites jusqu'à plusieurs fois par semaine, l'utilisation des moyens de l'Etat pour la propagande et pour préparer et faire la campagne du candidat Sarkozy, la proposition de Sarkozy à Lauvergeon d'une prime de 2 ans de salaires comme si Aréva lui appartenait et qu'il sortait l'argent de sa poche
  • les légions d'honneur (Servier, Widenstein, Desmarais, Frère, Maistre, Bourgi, Richard, Peugeot etc.)
  • l'Air Sarko One (250 millions d'euros dont 50 % de dépassement selon René Dosière) et ses deux fours à plus de 131 000 € (TTC et avec l'étude), le cocktail de New York à 400 000 euros, le dîner pour l'UPM à 1 million d'euros, les 4 X 4 Nissan de Megève
  • la proposition de loi sur la déchéance de la nationalité française et son extension, et le débat sur la nationalité, le fichier EDVIGE, Wauquiez et son cancer de la société, le RSA
  • l’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007 (rémunération comme ministre de l'intérieur alors que Nicolas Sarkozy est président), l'augmentation stratosphérique, le divorce, le mariage, l'inscription hors délai sur les listes électorales, la déclaration des impôts en retard, le tout illégal ou non pénalisé
  • la circulaire Hortefeux, ses amitiés avec Takieddine, ses déclarations d'Auvergnat, celles de Guéant dont celles répétées sur l'échec scolaire des enfants d'immigrés, l'autre récidiviste, celles de Guaino (béatification, prison, etc.)
  • la nomination à la têtes des chaînes audio et vidéo publiques par le pouvoir
  • la réforme constitutionnelle
  • les ministres aussi maires ou élus, le mélange des genres, la non séparation de l'exécutif et du législatif avec le retour sans élection des députés virés du pouvoir 
  • l'irresponsabilité pénale du Président de la république
  • la position d'Hortefeux dans la condamnation des 7 policiers, et ses deux condamnations à lui
  • l’affaire des sondages
  • les classements du parquet
  • le site France.fr (des millions d'euros pour rien)
  • les évictions des préfets pour crimes de lèse-pelouse ou de sifflets
  • la paralysie des villes et les moyens de quasi guerre (2 000 CRS pour 600 habitants par exemple) au coût pharaonique pour les déplacements du président, les 12 000 € de frais de bouche par jour, chaque jour, la baisse des œuvres sociales de l'Elysée passées de 300 000 € en 2006 à 165 000 en 2010
  • l’affaire de l’espionnage des journalistes par le contrespionnage
  • l’affaire de la validation des comptes de campagne de Balladur et de Chirac
  • la scientologie
  • l'affaire Servier dont Nicolas Sarkozy a été l'avocat. Coût 1,2 milliards à la Sécurité Sociale en plus des morts.
  • l'affaire Bongo
  • la proposition de MAM d'aide à Ben Ali et son pouvoir pendant la révolte tunisienne, les lacrymos et son voyage entre Noël et le jour de l'an et ses quatre mensonges fondamentaux, les petites affaires des parents, et Ollier (ses amitiés libyennes en plus), l'utilisation de la Libye et du Japon par Nicolas Sarkozy pour raison électorale
  • les vacances de Fillon payées par Moubarak dont la clique a détourné plus de 45 milliards de $ et dont 3 ministres ont été arrêtés pour corruption et détournement de fonds publics, et sa justification, celles Sarkozy au Maroc. Et la Ferrari prêtée en 2009 en pleine crise à Fillon, ses voyages à 27 000 € pour retourner en Sarthe alors que le train met 1h20
  • la possible affaire Clara Bruni
  • l'affaire Facebook

Vignette extrait d'une vidéo publique du salon de l'agriculture


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (84 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Imhotep Imhotep 2 mai 2012 08:47

    Les dix questions de Médiapart à Sarkozy : 

    1. Vous avez déclaré avoir acquis un appartement sur l’île de la Jatte en 1997 grâce à des prêts contractés auprès de l’Assemblée nationale. Selon votre présentation du montage financier, ils se seraient élevés à 3.530.000 francs. Or l’Assemblée nationale affirme que vous n’avez pris qu’un seul emprunt immobilier à cette époque, de 1.680.000 francs. Avez-vous réellement payés le 1,85 million de francs manquant ? Si oui, comment ?

    2. Dans son journal intime, à la date du 26 avril 2007, le photographe François-Marie Banier prête ces propos à Liliane Bettencourt : « De Maistre me dit que Sarkozy demande encore de l’argent ». Le même jour, 400.000 euros sont retirés en espèces des comptes suisses cachés de la milliardaire. Avez-vous demandé de l’argent aux époux Bettencourt dans l’entre-deux tours de l’élection présidentielle de 2007 ?

    3. L’enquête judiciaire menée à Bordeaux dans le cadre de l’affaire Bettencourt a permis d’établir que le 18 janvier 2007, le gestionnaire de fortune M. de Maistre a reçu 150.000 euros en liquide, la veille d’une rencontre avec Eric Woerth, le trésorier de votre campagne présidentielle de 2007. Le 5 février de la même année, 400.000 euros ont été débités en liquide de l’un des comptes suisses des époux Bettencourt, deux jours avant une nouvelle rencontre entre MM. Woerth et de Maistre près de votre siège de campagne. M. Woerth, mis en examen dans ce dossier, a-t-il pu financer à votre insu par des fonds en espèces votre campagne présidentielle ?

    4. Les enregistrements du majordome de Liliane Bettencourt font apparaître que l’héritière de L’Oréal a signé, le 4 mars 2010, un chèque à votre ordre. Quel est le montant et l’objet de cette contribution, qui ne peut être un financement politique puisque vous êtes à cette date président de la République depuis presque trois ans ?

    5. Votre ancien collaborateur Thierry Gaubert, mis en examen pour « recel d’abus de biens sociaux » dans l’affaire Takieddine, a-t-il pris en charge durant les années 1990 vos vacances à Venise et à Miami, comme l’indiquent des témoignages recueillis par la justice ?

    6. Votre directeur de cabinet Claude Guéant a noué d’importantes relations à partir de 2003 avec le marchand d’armes Ziad Takieddine, en le mandatant auprès de dirigeants libyens, syriens et saoudiens pour des opérations de diplomatie parallèle et des ventes de matériels de sécurité, alors que vous étiez ministre de l’intérieur. Avez-vous cautionné ces contacts occultes, généralement prohibés par l’administration ?

    7. Selon les notes de Ziad Takieddine saisies par la justice, une réunion s’est tenue le 16 mai 2009 à l’Elysée en présence de Claude Guéant et de votre avocat personnel, Thierry Herzog, afin de « mettre de côté » le mandat d’arrêt visant M. Abdallah Senoussi, l’un des patrons des services de renseignement libyens, condamné en France à une peine de perpétuité par contumace, dans l’attentat terroriste du DC10 UTA, en 1989. Vous êtes-vous engagé auprès du colonel Kadhafi à blanchir judiciairement M. Senoussi, aujourd’hui réclamé par la Cour pénale internationale ?

    8. Selon des documents saisis en France et au Luxembourg, vous avez autorisé, alors que vous étiez ministre du budget, la création de la société Heine, par où ont transité, le 7 février 1995, 20,3 millions d’euros. Cette société basée au Luxembourg était chargée de distribuer, pour le compte de l’entreprise d’Etat DCN, des commissions occultes à deux hommes d’affaires (MM. Ziad Takieddine et Abdul Rahman El Assir) actuellement mis en examen dans l’affaire des ventes d’armes du gouvernement français au Pakistan et à l’Arabie saoudite. Vous avez également validé, au sein de l’organisme de garantie d’Etat Coface, le montant de ces commissions accordées, tant par la DCN que la Sofresa, à ces intermédiaires. Pouvez-vous soutenir n’être pas impliqué personnellement dans cette affaire ?

    9. Au lendemain de la sentence arbitrale, le 7 juillet 2008, qui a octroyé 403 millions d’euros d’argent public à Bernard Tapie, l’Etat aurait pu faire annuler cette décision prise par cette justice privée. En novembre 2008, la ministre des finances, Christine Lagarde a été informée que l’un des trois arbitres n’avait pas respecté l’obligation de « révélations étendues » à laquelle il était astreint, et n’avait pas déclaré qu’il avait déjà participé par trois fois à des arbitrages auxquels était partie Me Maurice Lantourne, l’avocat de Bernard Tapie. Christine Lagarde pouvait donc suspendre le versement de cette somme. Pourquoi ne lui avez-vous pas donné des instructions en ce sens ? Pourquoi, au contraire, ce fait a-t-il été caché au Parlement ?

    10. Selon des documents et témoignages réunis par Mediapart, des sommes importantes – jusqu’à 50 millions d’euros – auraient été versées en 2007 à votre entourage par le régime de Mouammar Kadhafi, ce que l’ancien dirigeant de la Libye, son fils Saïf al-Islam et Abdallah Senoussi, l’ancien chef des services secrets libyens, avaient affirmé publiquement. Seriez-vous favorable à l’ouverture d’enquêtes judiciaires sur ces soupçons ? 


    • Choubidou 2 mai 2012 08:48

      Comptes de campagne 2012

      Ils vont être validés par un magistrat qui a accordé 15 ans d’impunité au directeur de campagne de F. Mitterrand passé avec 30 Mf à travers le parquet de Paris, la direction des affaires criminelles et des grâces et la cour de justice, afin de préserver le rapprochement de deux journaux qu’on lit tous les jours, le juge d’instruction défendant les intérêts de l’un d’eux, et se présentant aux législatives pour le PS .

      Récupérer le non-lieu d’anthologie - 8 lignes 3 erreurs grossières - auprès de Sm Usm Commission des lois Assemblée et sénat

      Que vaut la validation des comptes de campagne ?


      • Imhotep Imhotep 2 mai 2012 08:49

        Libye suite (plainte de Sarkozy) : 

        Sarkozy-Kadhafi : l’Elysée piégé par ses témoins
        02 MAI 2012 | PAR FABRICE ARFI ET CARINE FOUTEAU ET KARL LASKE
        MM. Koussa et Saleh

        L’offensive judiciaire de l’Elysée contre Mediapart peut-elle tenir ? Les deux acteurs sur lesquels s’est appuyé Nicolas Sarkozy pour déposer sa plainte après nos révélations sur les financements libyens en faveur de sa campagne de 2007 viennent d’être mis en difficulté. M. Bachir Saleh, recherché et désigné par une notice rouge d’Interpol, pourrait avoir pris la fuite, tandis Moussa Koussa, visé par des accusations de tortures, aurait fait l’objet au Qatar d’un chantage à l’expulsion vers la Libye s’il ne démentait pas nos informations.



        • chapoutier 2 mai 2012 09:04

          si cette info est confirmé ( Moussa Koussa, visé par des accusations de tortures, aurait fait l’objet au Qatar d’un chantage à l’expulsion vers la Libye s’il ne démentait pas nos informations.) sarko est de +en + mal barré.


        • Defrance Defrance 3 mai 2012 11:44

            Les jours de Moussa Koussa sont comptés ? 


        • Imhotep Imhotep 2 mai 2012 09:05

          Les fameux 3000 comptes suisses de la HSBC brandis par Woerth auraient été nettoyés par la France avant d’être retournés à la Suisse. Pour quelle raison la France en aurait-elle supprimé 5 000 ? Pour en protéger certains ? NouvelObs : Très concrètement, qu’est-ce que cela veut dire ? Tout simplement qu’entre le moment où la France a récupéré ces fichiers auprès d’un ancien salarié de la HSBC – Hervé Falciani – et leur restitution à la Suisse quelque mois plus tard, ils ont été modifiés. C’est-à-dire nettoyés de noms que l’administration française ne souhaitait pas y voir figurer. Ce que justice et police suisses écrivent aujourd’hui noir sur blanc dans ces rapports jusque-là jamais révélés, le procureur Eric de Montgolfier le laissait entendre en février dernier dans un entretien accordé à Mediapart. Il déclarait alors : « De notre côté, nous avions plus de 8.000 noms, pour ce qui concerne les ressortissants français et au moins dix fois plus d’étrangers. Pourquoi sortir ce 3.000 ? Cela ne nous arrangeait pas… Etait-ce juste une façon de noyer le poisson ? »

          L’affaire Woerth c’est ici : Les petites affaires de l’Immaculé Eric

          • Bulgroz 2 mai 2012 10:54

            ll faut croire que la morgue antisarkoziste d’Imhotep ne fonctionne pas :

            Je pensais que Sarkozy ferait Dimanche un score autour de 52%, finalement je pense qu’il sera plus prés de 53%.

            Quant à Bayrou :

            Au niveau national : Bayrou perd 3 544 997 voix entre 2007 et 2012 (-9,5 points)

            Pyrennées Altantiques : Bayrou perd 59 383 voix (-14 points)
            Bordères (sa comnune) : Bayrou perd 108 voix (-20 points)

            Pire, au 2ième tour :

            2 ième tour 2007 : 0 voix (zéro)
            2 ième tour 2012 : 0 voix (zéro) (1)

            Merci à Imhotep et mediapart.

            (1) : il s’agit d’une prévision de ma part, mais peut être que je m’avance un peu..


            • Imhotep Imhotep 2 mai 2012 11:16

              Rue89  :

              Les résultats du premier tour ont enflammé les médias. Grande percée de Marine Le Pen et du FN (17,9%) ! Déception de Jean-Luc Mélenchon et du Front de Gauche (11,1%) ! Effondrement de François Bayrou et du MoDem (9,1%) !

              Ces interprétations sont fausses. Elles cachent la vraie volonté de l’électorat car elles se basent sur le scrutin majoritaire qui mesure très mal l’opinion.

              L’électeur au premier tour n’avait qu’onze façons de s’exprimer : voter pour un des dix candidats ou voter blanc. Mais ses évaluations des candidats sont bien plus nuancées. Peut-être a-t-il une très haute estime pour un candidat, une appréciation honorable pour plusieurs, des sentiments de rejet pour d’autres. De telles opinions sont totalement exclues du scrutin majoritaire. Que doit faire l’électeur pour se faire entendre ?

              • Voter « honnêtement » pour son favori s’il en a un ;
              • voter « utilement » pour le moins mauvais des candidats ayant une chance de survivre le premier tour ;
              • ou protester en votant extrême ?

              La somme de tels votes ne comporte pas plus de sens qu’affirmer que 1 km + 1 m + 1 cm = 3.

              Il n’y a qu’une façon pour qu’un mode de scrutin révèle l’opinion de l’électorat : donner à chaque électeur la possibilité d’exprimer ses opinions sur chaque candidat. Un nouveau mode de scrutin – le « jugement majoritaire » – le permet.


            • Imhotep Imhotep 2 mai 2012 11:16

              Hollande et Bayrou sont en tête

              L’électeur évalue chaque candidat dans une échelle de mentions :

              • excellent,
              • très bien,
              • bien,
              • assez bien,
              • passable,
              • insuffisant,
              • à rejeter.

              La majorité décide de la mention finale de chaque candidat, les mentions finales les classent.

              Le jugement majoritaire a été testé dans plusieurs élections, y compris dans trois bureaux de vote au premier tour dimanche dernier, et a été comparé avec le scrutin majoritaire à deux tours dans une expérience faite par OpinionWay pour Terra Nova, auprès d’un échantillon représentatif de 993 électeurs du 12 au 16 avril.

              Le jugement réel de l’électorat s’est révélé loin de celui dessiné par le scrutin majoritaire :

              • deux candidats se détachent avec la mention finale assez bien, François Hollande et François Bayrou  ;
              • Nicolas Sarkozy et Jean-Luc Mélenchon sont passables ;
              • Marine Le Pen est à rejeter, devançant seulement Jacques Cheminade dans le classement.

              Ces évaluations sont confirmées avec le même échantillon par des « duels de second tour » entre ces cinq candidats :

              • Hollande gagne contre tous (avec 53,9% contre Sarkozy et 50,5% contre Bayrou) ;
              • Bayrou bat largement les trois autres ;
              • le plus haut score de Le Pen est de 37,7% (contre Mélenchon).

              Ce paysage électoral émerge aussi avec d’autres modes de scrutin tels les méthodes de Condorcet et de Borda. S’il est incontestable que le scrutin majoritaire accorde deux fois plus de poids à Le Pen qu’à Bayrou et Mélenchon, tout autre mode de scrutin conclut l’inverse.


            • Imhotep Imhotep 2 mai 2012 11:17

              Les jugements de l’électorat sont complexes

              Le scrutin majoritaire est supposé mesurer les « adhésions ». La réalité est toute autre. Quel que soit le candidat environ un tiers de ses électeurs le juge excellent, un tiers très bien, un cinquième bien et un dixième assez bien.

              • 10% des électeurs de Le Pen jugent Hollande au moins bien et 38% le rejette alors que pour Sarkozy 38% le jugent au moins bien et 23% le rejette ;
              • 33% des électeurs de Bayrou jugent Hollande et Sarkozy au moins bien alors que 6% rejettent Hollande et 16% Sarkozy ;
              • des électeurs de Mélenchon, 3% rejettent Hollande, 58% rejettent Sarkozy ; 62% jugent Hollande au moins bien et 6% jugent Sarkozy au moins bien.

              Les opinions des électeurs sont complexes – parmi eux beaucoup n’adhèrent pas à un seul candidat – et contredisent les analyses souvent simplistes du premier tour.

              Scrutin frustre, conséquences graves

              Les conséquences politiques du scrutin majoritaire à deux tours sont graves. Ses résultats ne reflètent pas les opinions des électeurs. Certains thèmes prennent une importance démesurée, détournent le débat des questions essentielles et ainsi influencent les politiques suivies en désaccord avec une grande majorité des Français.

              Bien plus grave, il peut, comme on l’a vu le 21 avril 2002, éliminer au premier tour le candidat réellement voulu par l’électorat et qualifier pour le second un candidat largement rejeté.


            • kali 3 mai 2012 08:37

              Bonjour, Imhotep

              Je venais faire une visite de courtoisie voyant que nous avions par hasard traité du même sujet...Je ne vais donc pas réagir sur le fond, mais vous féliciter pour la qualité de cet article.

              Mais je vais devoir réagir sur vos propos remettant carrément en cause le suffrage du peuple exprimé dans les urnes. Vous dites « Le jugement réel de l’électorat s’est révélé loin de celui dessiné par le scrutin majoritaire » et concluez en substance que Bayrou battrait tous les candidats. Ainsi il existe un jugement réel qui fait fi du scrutin démocratique ? C’est fort.

              Imhotep, nous sommes tous partisans. Mais de là à se raconter que son favori aurait gagné même s’il a perdu...Brandir des sondages pour démentir le suffrage...
              Et quand je vois le plussage - même si je sais à quel point c’est anecdotique-, je me dis que vous avez réuni sur ce point tous les partisans de Bayrou qui vous suivent, car autrement c’est impossible smiley

              Non, Bayrou ne représente pas une tendance dominante, loin s’en faut et il n’ a même pas réussi à franchir la barre des 10% au premier tour . C’est la démocratie, c’est le mode de scrutin de la France, acceptez-en la réalité. Même ses soutiens les plus proches reconnaissent qu’il a fait une erreur stratégique

              http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/francois-bayrou-l-erreur-114701

              Je crois que vous auriez mieux défendu Bayrou en étant plus objectif, car aucun candidat n’est parfait et n’a que de bonnes propositions. Je me dois d’être franc sur ce point. Trop de discours partisan est néfaste.
              Aujourd’hui, même l’Histoire risque de lui donner tort de façon encore plus cinglante. Son discours sur l’austérité risque de se périmer rapidement et n’est après tout que celui de la droite. En Europe, l’on revient peu à peu sur ce discours devant l’échec cuisant des politiques d’austérité exclusives de toutes mesures de croissance. 

              Je crois que la page Bayrouiste est tournée et que, la seule chance de Bayrou de survivre en politique est de prendre aujourd’hui une position claire. S’il nous sert encore son ni-ni face au choix du second tour, ses derniers soutiens le lâcheront. Et ce serait encore une erreur de tactique grossière, car « nini » pour « nini », que n’eut-il pas annoncé cela dés le lendemain du premier tour au lieu de prétendre « attendre le débat » ? Chaque candidat a déjà maintes fois répondu depuis des mois à toutes les questions, et Bayrou connait leurs programmes par coeur. Encore une façon de temporiser, de ne pas décider ? Si c’est le cas, cela décidément, ne lui ressemble que trop bien.

               

               

               

               


            • Defrance Defrance 3 mai 2012 11:36

                kali , vous avez raison, 

                    Bayrou, l’homme est quelqu’un de respectable et probablement compétent, par contre , son boulet est le parti , dit centriste, qui traine encore les traces de baves de Giscard d’Estaing ? 

                De plus avoir choisi l’abréviation de « Mouvement Démocrate » n’est pas heureux non plus sachant qu’aux USA les « Démocrates » s’opposent aux Républicains, comme si un républicain ne pouvait pas être démocrate et l’inverse ? 

               Ensuite se dire « centriste » est aussi un handicap après le Règne de l’accordéoniste dit centriste qui à fini par rejoindre la presque extrême droite au sein de l’UMP et qui d’ailleurs appelle a voter pour le terroriste actuel  ? 

               Bayrou, l’homme que je pense et crois honnête à fait une erreur de « Casting et de Marketing » qui lui à couté beaucoup ?

               Je n’ai personnellement pas cru longtemps a sa possibilité de succès, ce qui m’a amené a regarder « ailleurs » 

               

               

               

                 


            • Imhotep Imhotep 3 mai 2012 12:01

              @ Kali : le problème voyez-vous c’est que vous lisez mal. Cet article est de Rue89 (j’ai mis le lien) et en rien de moi.


            • kali 3 mai 2012 23:58

              @Imhotep

              1)Possible que j’aie mal lu mais quand on cite des liens et des sondages, c’est pour étayer sa pensée, en principe.

              2) « Le pb est que vous lisez mal »

              En l’occurrence, c’est possible que j’ai « mal lu » dans ce cas précis, mais ce genre de phrase généralisante est peu courtoise. Je pense qu’AV gagnerait que ses rédacteurs soient courtois face à la contradiction et envers les lecteurs qui se donnent la peine de commenter, même s’ils pointent ce qui déplait. Nul ne détient la vérité, et cela même quand on relaie des infos de Mediapart smiley

              Bonne soirée

               


            • mbdx33 mbdx33 2 mai 2012 11:31

              Notre vrai travail Dimanche est de mettre Sarkosy hors d’état de nuire !

              Votons fort pour virer Sarkosy.


              • Perpia 2 mai 2012 14:13

                Étant très respectueux de la présomption d’innocence, aidons le à se présenter devant le juge pour se débarrasser de cette batterie de Tefal qu’il a dans son fondement. M’enfin s’il arrive...


                • Al West 2 mai 2012 15:33

                  Bonjour,

                  Merci Imhotep pour cette nouvelle information.
                  Quelqu’un saurait-il exactement quand, ou et comment devrait se derouler le proces que Sarkozy intente a Mediapart ?

                  Merci.


                  • Germain de Colandon 2 mai 2012 15:47

                    @Imhotep : Quasiment toutes ces affaires ne seraient jamais arrivées, si ces corrompus du ConseiL Constitutionnel avaient fait leur boulot !

                    Et ça continue aujourd’hui avec Le Pen qui elle, également, ne se présente pas sous son vrai nom.

                    http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-communique-103046966.html



                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 2 mai 2012 16:21

                      Il y a tellement de choses à dire et de fléaux à dénoncer qu’il est préférable de leur trouver un dénominateur commun qui n’est certainement pas Sarkozy bien qu’il soit en ce moment encore président de l’UMP ! C’est précisément cette UMP-OVNI apolitique qui avait fait irruption illégale dans la société française au début de cette première et misérable décennie du XXI siècle de tous les complots qu’il faut bannir à jamais ! Ceci dit, réhabiliter les faux socialistes qui étaient vraiment les premiers témoins et complices de la naissance illégitime de la coalition batarde qui avait le seul privilège de mettre en relief le Leurre démocratique français et occidental qui endormait profondément les peuples, ce serait une deuxième et gravissime erreur de la part des électeurs français qu’on croyait être près des « Lumières » ! Il ne reste à la Nation française, si elle ne veut pas basculer dans le labyrinthe de la médiocrité de l’inévitable sous développement, de refuser la suite de ce scrutin qui n’a rien d’universel tant il est habillé dès le début par les professionnels de la désinformation secondés par les experts trop avertis pour oser se rapprocher de la Vérité et enfin par l’hypocrite Maison du Sondage qui inscrit à l’avance dans les esprit des gens le résultat d’un vote somme toute inutile !

                      Pour nous autres hautement trahis c’est simple :

                      http://www.facebook.com/groups/REFUSONSLECIRQUEELECTORAL20122014/

                      Pour vous, rappelez-vous et méditez avant de décider :

                      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-victoire-du-1er-tour-de-115299#forum3314304


                      • Defrance Defrance 3 mai 2012 11:41

                         Parfaitement, les sondages ne sont en fait que des outils a déformer la pensée ?

                           Si Tintin arrivait en tête des sondage, il serait sur de gagner ! 

                          Il faut interdire les sondages 2 ans avant l’échéance et laisser les gens se faire leur opinion ! 


                      • Claudec Claudec 2 mai 2012 17:03

                        Une des raisons, dont personne ne parle, pour lesquelles je vais voter Sarkozy : Débarrassé du souci de sa réélection, puisque constitutionnellement non rééligible, il va pouvoir prendre certaines mesures aussi déplaisantes que nécessaires, sans avoir à trop se soucier de l’avis des « pour » et des « contre ». Pas réjouissant, mais les gens raisonnables savent bien qu’il faut payer ses dettes un jour.


                        • TSS 2 mai 2012 17:45

                          Vous faites partie de ces gens lobotomisés par les medias aux ordres !!

                          ces mêmes medias qui tapaient à tour de bras sur Melenchon quant il preconisait la relance

                           par la consommation au lieu de l’austerité et qui maintenant applaudissent des deux mains

                           quand Draghi et Merkel reprennent l’idée à leur compte... c’est desesperant !!

                          De Gaulle disait que les français etaient des veaux, ce sont des veaux avec 

                          une memoire de poisson rouge... !!


                        • Claudec Claudec 2 mai 2012 20:32

                          Je ne vois pas le rapport entre votre propos et le mien ... 

                          Je vous signale par contre un petit détail : difficile d’applaudir d’une seule main.

                        • suumcuique suumcuique 2 mai 2012 19:13

                          Des individus qui mentent sur tout, maquillent, faussent et trafiquent absolument tout, des chiffres du chômage et de l’immigration extra-européenne au financement de leurs diverses sectes mondialistes et au statut de leurs femmes de ménage, comme des arracheurs de dents, ne peuvent pas ne pas être légitimement soupçonnés de truquer également les élections.

                          "Une jeune habitante d’Habol, dans les Vosges, a obtenu une carte d’électeur sans avoir la nationalité française.

                          Bérénice Ouedraogo Petit a glissé son bulletin dans l’urne le 22 avril dernier. Alors que le droit de vote des étrangers pour les élections locales fait polémique, cette jeune Burkinabé de 20 ans a pu, elle, voter au premier tour de l’élection présidentielle dans la commune d’Hadol (Vosges), révèle L’Est républicain . Particularité : la jeune femme ne possède pas la nationalité française." http://elections.lefigaro.fr/presidentielle-2012/2012/05/02/01039-20120502ARTFIG00457-une-burkinabe-reussit-a-voter-a-la-presidentielle-francaise.php


                          • Spider 2 mai 2012 19:24

                            Il est temps que cet individu s’en aille avec toute sa clique, mais faisons les rembourser toutes les sommes indûmment dépensées soit au profit unique de l’UMP ou pour le profit personnel du président.


                            • chapoutier 2 mai 2012 19:37

                              cela se corse :

                              Mediapart contre-attaque. Le site d’information a annoncé mercredi 2 mai avoir porté plainte pour dénonciation calomnieuse contre Nicolas Sarkozy. En cause : une précédente plainte contre le site, pour faux après la publication d’une note sur un supposé soutien libyen à sa campagne de 2007.

                              "M. Nicolas Sarkozy a dénoncé à l’autorité judiciaire des faits calomnieux en ce qu’il savait que nous n’avions ni fabriqué de faux document, ni utilisé un document que nous savions faux et encore moins diffusé sciemment de fausses nouvelles", estime Mediapart dans sa plainte publiée sur son site.

                              http://www.metrofrance.com/info/not...



                              • T.REX T.REX 2 mai 2012 20:11

                                Sarkozy n ’a pas dû payé assez cher les derniers sondages car ils sont en sa défaveur !

                                Pour ce qui est de Giulia, il a dû la procréer avec sa petite sonde perso ! 


                                • lsga lsga 3 mai 2012 00:47

                                  (x_x)Q_(’_’ )


                                  Sarkozy vient de se prendre une raclée monumentale !!!


                                  sincèrement, je pensais que François Hollande se ferait battre lors de ce débat. 

                                  Mais là, il a été brillantissime !


                                  une raclée pareille... on avait pas vu ça depuis longtemps !


                                  【ツ】


                                  • arobase 3 mai 2012 18:44

                                    l’Elysée n’a pas payé des sondages....... c’est nous qui avons payé ! ! nous, c’est pas les riches qui étaient bloqués par le bouclier fiscal, mais nous,  les classes moyennes et laborieuses !!


                                    et comme il n’avait pas le moindre sous puisqu’il fallait faire des chèques à bétencourt et consort, il a emprunté sur les marchés à coup de 6% d’intérêts.
                                    il a aussi virés nombre de profs et de flics pour amortir la chose.

                                    mais je n’ai entendu aucun cochon de payant crier dans la rue que c’est un scandale !

                                    • arobase 3 mai 2012 19:29

                                      Bayrou vient d’annoncer qu’avec sas proches (douste blasy, de sarnez, benamiais, ) il voterait hollande.


                                      alors ami himothep, t’en pense quoi ? 

                                      • BA 3 mai 2012 21:11
                                        Jeudi 3 mai 2012 :

                                        Campagne 2007 de Sarkozy : l’ex-Premier ministre libyen confirme un financement par Kadhafi.

                                        L’ex-Premier ministre libyen al-Baghdadi al-Mahmoudi, emprisonné en Tunisie, a affirmé que le régime de Mouammar Kadhafi avait bien financé la campagne 2007 du candidat Nicolas Sarkozy, selon ses avocats à Tunis.

                                        Démentis et confirmations se succèdent ces derniers jours dans l’affaire du financement supposé de la campagne de Nicolas Sarkozy par la Libye en 2007. Alors que le président-candidat et Mediapart ont chacun déposé plainte l’un contre l’autre et que le sujet a enflammé la campagne présidentielle, l’ex-Premier ministre libyen al-Baghdadi al-Mahmoudi, emprisonné en Tunisie, affirme ce jeudi que le régime de Mouammar Kadhafi a bien financé la campagne 2007 du candidat Nicolas Sarkozy. 

                                        « Mouammar Kadhafi, son régime et les responsables qui travaillaient avec lui ont financé la campagne électorale de Sarkozy en 2007 », déclare à la presse Me Bechir Essid, un des avocats de l’ancien Premier ministre. Il avance un montant de quelque 50 millions d’euros. 

                                        Selon cet avocat, al-Baghdadi al-Mahmoudi a assuré que « le marché a été conclu par Moussa Koussa (nldr : ex-chef des services de renseignements extérieurs) sur instruction de Kadhafi et il a assuré que des documents attestant de la transaction existent ». 


                                        • BA 3 mai 2012 22:14
                                          Jeudi 3 mai 2012 :

                                          50 millions d’euros pour Sarkozy : l’ancien premier ministre libyen confirme.

                                          « Je confirme qu’il existe bien un document signé par Moussa Koussa et qu’un financement a bien été reçu par M. Sarkozy. » L’ancien chef du gouvernement libyen, Baghdadi Ali al-Mahmoudi, actuellement écroué à Tunis, confirme à Mediapart via son avocat, Me Béchir Essid, l’existence de la note publiée par Mediapart et le déblocage d’une somme de 50 millions d’euros en 2007 par le régime Kadhafi pour l’actuel chef de l’État français. 

                                          La note a été rédigée sous son autorité directe.


                                          L’ex-Premier ministre libyen confirme le financement de la campagne 2007 de Sarkozy. 

                                          Alors que le Conseil national de transition (CNT), au pouvoir en Libye depuis la chute de Mouammar Kadhafi, qualifiait la lettre promettant un financement libyen à Nicolas Sarkozy en 2007 de « fausse et fabriquée », Baghdadi Al-Mahmoudi, ex-chef du gouvernement libyen, actuellement détenu en Tunisie, assure, par le biais de son avocat Bechir Essid, que le régime de Kadhafi avait bien financé la campagne du candidat UMP à la présidentielle en 2007.

                                          Me Bechir Essid a confirmé l’existence de la note dévoilée par le site Mediapart le 28 avril et signée par Moussa Koussa, ancien chef des services secrets libyens, actuellement en exil au Qatar. « Mouammar Kadhafi, son régime et les responsables qui travaillaient avec lui ont financé la campagne électorale de Sarkozy en 2007 », a déclaré à la presse Me Bechir Essid, précisant que le montant débloqué était de 50 millions d’euros.

                                          Me Mabrouk Kourchid, autre avocat de M. Al-Mahmoudi, a confirmé la version de Me Essid, ajoutant que son client croit que « le président français est derrière sa détention prolongée » en Tunisie. 

                                          « Ma détention en Tunisie est à l’instigation du président français afin que les détails sur le financement de sa campagne 2007 ne soient pas révélés », a dit Me Mabrouk Kourchid, rapportant les accusations de son client. M. Al-Mahmoudi, qui est sous le coup de deux demandes d’extradition de Tripoli, a été hospitalisé mercredi à Tunis pour cause d’« hémorragie interne ».

                                          Selon ses avocats, M. Al-Mahmoudi aurait validé en 2006 le principe d’un financement de la campagne de M. Sarkozy par la Libye. « Le marché a été conclu par Moussa Koussa sur instruction de Kadhafi et des documents attestant de la transaction existent », ajoute l’avocat, précisant que l’opération a été effectuée par le Fonds libyen des investissements africains.

                                          Bachir Saleh, qui occupait le poste de président du Fonds libyen des investissements africains, est l’objet d’une demande d’extradition de la Libye. Bachir Saleh est aujourd’hui en France. Prisonnier d’une tribu libyenne, l’homme des petits et grands secrets de Kadhafi a été libéré en février, avant d’être accueilli dans l’hexagone, où lui et sa famille sont sous protection policière française. A ce jour, la France refuse d’extrader Bachir Saleh vers la Libye.

                                          Source : lemonde.fr

                                          • JACKTURF JACKTURF 4 mai 2012 07:58

                                            VIVEMENT que le drapeau rouge flotte sur la France à la place de ce drapeau bleu, blanc, rouge, taché du sang de nos ancêtres qui se sont battus pour que naisse une France nouvelle, libre et fleurissante...

                                            VIVEMENT que l’on chante l’international, à la place de cette horrible Marseillaise qui a rassemblé et soudé tant de français, particulièrement dans les périodes les plus difficiles de notre histoire...

                                            VIVEMENT que nous atteignons le niveau de vie des Grecs, car tant de qualité de vie (Bison futé annonce une journée noire sur les routes, plus une place de libre dans les campings etc...) cela devenait indécent...

                                            VIVEMENT que nos enfants aillent pieds nus, pour qu’ils comprennent que plus y aura de pauvres en France, moins il y aura de riches, efficace comme solution pour niveler les populations par le bas...

                                            VIVEMENT le droit de vote aux étrangers, pour que nous puissions avoir une force électorale sans cesse renouvelée, sans cesse grandissante, puisque les frontières seront définitivement abolies, ça leur fera les pieds à ces connards d’ouvriers qui votent F.N.

                                            VIVEMENT que nous soyons au pouvoir, pour continuer de financer la création de médias à notre botte qui passeront ainsi de 80 % journaux et journalistes de gauche à 99,99 %... C’est cela la vraie démocratie...

                                            VIVEMENT  que nous soyons au pouvoir pour faire exploser par les impôts cette indécente classe moyenne qui a trop bien vécu jusqu’ici, ce Pays est riche trop riche, s’en est indécent à la fin...

                                            VIVEMENT que nous soyons au pouvoir pour pouvoir taxer les plus aisés, afin qu’ils arrêtent de donner des emplois à ces Francais qui ne rêvent que d’assistanat, c’est notre gagne pain, alors nous allons les protéger... Pas trop quand même, ce serait indécent...

                                            VIVEMENT que tous les riches quittent la France pour que nous soyons enfin au niveau de notre idéal Socialisme : L’œil de Moscou guette...

                                            VIVEMENT
                                            dimanche pour que les mots liberté, égalité, fraternité soit remplacés par le mot CAMARADE...

                                            VIVEMENT dimanche, pour que nous autorisions le mariage des homosexuels, pour abattre cette classe chrétienne qui a nos yeux à des valeurs surannées.

                                            VIVEMENT dimanche, que nous puissions favoriser la création de pièces de théâtre, ou des artistes pourront envoyer des excréments à la tête du Christ en toute impunité au nom de la liberté d’expression...

                                            VIVEMENT dimanche pour que nous puissions autoriser l’Euthanasie si chère à notre camarade Mélanchon, car chez nous il n’y a pas de place pour l’espoir...

                                            VIVEMENT dimanche pour que les Français cessent de partir en vacances, c’est indécent à la fin, alors que nous nous leur amenons la Grèce sur un plateau, à domicile...

                                            VIVEMENT dimanche, que nous puissions fêter le retour des apparatchiks du système, afin de pouvoir continuer à aller rue Saint-Denis avec l’ami DSK, qui connaît le Paris By Night comme sa poche, VIVE LE RETOUR DE LA GAUCHE CAVIAR...

                                            VIVEMENT dimanche, que nous puissions mettre une chape de plomb définitive sur les scandales touchant le parti, tant au Nord qu’au Sud, circulez il n’y a plus rien à voir...

                                            VIVEMENT dimanche, que nous possédions enfin totalement ce Pays, tant dans les régions qu’à l’assemblée et au Sénat, la main mise totale, comme au bon vieux temps du Bolchévisme...

                                            QUE MEURT LA FRANCE ET NAISSE L’INTERNATIONAL SOCIALISME...


                                            • JACKTURF JACKTURF 4 mai 2012 08:14
                                              Coup de tonnerre en vue dans l’affaire du Carlton à deux jours du second tour de la présidentielle ? D’après le quotidien Libération, les trois juges d’instruction chargés de l’enquête ont demandé le 28 mars au parquet de Lille un réquisitoire supplétif sur des faits de « viol en réunion », alors qu’ils travaillent pour le moment sur des faits de proxénétisme, abus de biens sociaux, escroquerie et blanchiment.

                                              Selon Libération, « les juges visent précisément quatre protagonistes de ce dossier à tiroir  : l’ex-patron du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn, mis en examen le 26 mars pour proxénétisme aggravé en bande organisée  ; Jean-Christophe Lagarde, commissaire, ancien chef de la sûreté à Lille, mis en examen lui aussi et suspendu depuis l’automne  ; David Roquet, chef d’une filiale d’Eiffage, et son ami Fabrice Paszkowski, l’homme qui échangeait des SMS avec DSK ».

                                              « Il me tenait les mains. Il me tirait les cheveux, il m’a fait mal »
                                              Et voilà le Monsieur que la gauche voulait fourguer aux Français sans états d’âme...

                                              • JACKTURF JACKTURF 4 mai 2012 10:39

                                                Si la France profonde qui n’a pas encore parlé jusqu’ici, veut bien se bouger le cul, car la France est en danger, alors le raz de marée pourra avoir lieu, maintenant si elle s’en fout, ma foi je ne peux rien pour eux et qu’il ne viennent pas pleurer par la suite si nous nous retrouvons au niveau de l’Espagne, du Portugal, puis de la Grèce enfin...

                                                Les abstentionnistes n’auront jamais dans l’histoire autant tenu le sort de la France entre leur main, ils seront donc les uniques responsable de ce qui va arriver...

                                                PEUPLE DE FRANCE LÈVE TOI OU MEURT !

                                                VOTEZ N. SARKOSY Pour ne pas avoir à chanter l’international tous les jours que Dieu fasse...


                                                • Spider 4 mai 2012 11:04

                                                  Il est souhaitable que le prochain président ne soit pas Sarkozy et qu’il fasse faire un audit toutes les dépenses de l’elysées, que Mr Sarkozy et l’ump soient mis en examen et condamnés à rembourser toutes les sommes indûment payées par l’état.


                                                  • JACKTURF JACKTURF 4 mai 2012 12:35

                                                    Article du journal Libération !

                                                    Nicolas Sarkozy a estimé vendredi qu’une situation à l’espagnole pouvait se produire en France, « cela nous pend au nez à tous », si le pays ne poursuit pas les réformes et ne lutte pas contre les déficits et l’endettement.

                                                    « Je pense que pas un seul (des Français) n’a envie que la France connaisse la situation que connaît l’Espagne aujourd’hui, après sept années de gouvernement socialiste », a dit sur Europe 1 le président-candidat de l’UMP, en visant son rival PS François Hollande.

                                                    « Regardez l’Espagne. Voulez-vous la même situation ? La question n’est pas de faire peur. La question est de regarder de l’autre côté de notre frontière. L’Espagne a relâché sa discipline, l’Espagne n’a pas fait les réformes qu’il fallait faire, l’Espagne a embauché des fonctionnaires. Qui paye en Espagne ? 375 000 chômeurs de plus sur les deux derniers mois », a poursuivi Nicolas Sarkozy.

                                                    « Ca nous pend au nez, à tous », a-t-il souligné.

                                                    « Un pays qui ne rembourse pas ses dettes, qui ne réduit pas ses déficits, (...) c’est un pays dans le monde d’aujourd’hui qui est un pays en danger », a ajouté Nicolas Sarkozy en critiquant plusieurs des propositions de François Hollande.

                                                    « La réforme des retraites, si je ne l’avais pas faite en 2010, nous serions aujourd’hui dans la situation de l’Espagne », a-t-il dit encore.

                                                    « Vous croyez que l’Espagne, qui a différé les réformes, se trouve mieux rassemblée et plus apaisée aujourd’hui ? Vous trouvez que la Grèce se trouve plus apaisée parce que les gouvernements successifs ont refusé de faire les réformes ? », a-t-il plaidé encore.


                                                    • mortelune mortelune 4 mai 2012 13:23

                                                      Pendant que les français travaillent voilà ce que font les amis de Sarkozy. Ils jouent tranquillement avec notre argent. Incroyable !

                                                      « Le 4 mai » : La banque Goldman Sachs met au point une plate-forme à bas coût d’échange d’obligations afin de retenir des clients qui pourraient être tentés par des plate-formes concurrentes, comme celle du fonds Blackrock, affirme jeudi le Wall Street Journal sur son site internet.

                                                      La banque d’affaires a mis au point une plate-forme électronique nommée GSessions depuis un an, et qui vise à rapprocher des clients qui veulent acheter ou vendre des obligations d’entreprises spécifiques à certains moment, un procédé appelé échanges croisés, ajoute le quotidien financier. 

                                                      La plate-forme, qui pourrait être lancée plus tard ce mois-ci, chercherait à croiser les odres de clients pendant des sessions organisées à l’avance qui dureraient cinq minutes maximum et permettraient de réaliser de grosses transactions. Goldman pourrait intervenir pour répondre à certains ordres qui ne trouvent pas de partenaire, précise le Wall Street Journal. "

                                                      C’est cela le « vrai travail » sans doute ? J’espère pour eux que ce n’est pas trop fatigant...


                                                      • JACKTURF JACKTURF 4 mai 2012 15:49

                                                        Pour les amoureux de la Sainte Russie ou Bolchéviques en visite dans la Capitale :

                                                        La Russie, c’est au fond du couloir, dans les toilettes, vous avez juste à tirer la chasse pour un aller simple...


                                                        • arobase 4 mai 2012 19:31

                                                          t’en est encore là ? les communistes ont participé à des gouvernement et personne ne s’en est plaint. 

                                                          si tu n’a plus que ce type d’argument c’est bien la fin ! smiley
                                                          des conneries comme ça ça donne furieusement, envie de voter hollande.

                                                          au revoir.......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès