• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La GPA, une atteinte à la dignité humaine

La GPA, une atteinte à la dignité humaine

GPA = gestation pour autrui. Je ferais juste remarquer que le mot « gestation » est utilisé pour les animaux. Pour les humains ont utilise le terme « grossesse ». Peut-être que les grosses têtes qui ont pensé ce sigle souhaitaient simplement signifier que parmi les êtres vivants, seuls les animaux pouvaient se vendre. Il y a quelques siècles, tous fiers d’eux les humains inventaient l’esclavage. À l’époque ce système horrible permettait de palier à la rareté de la main d’œuvre. Il permettait en outre d’obtenir des produits à un prix raisonnable. Une véritable révolution. Aujourd’hui on invente la GPA pour permettre à des couples de « posséder » des enfants. Le procédé est tout aussi ignoble.

Derrière ces trois lettres GPA se cache les prémices de la déshumanisation de l’humanité. Il y a quelques jours le Grand Journal de Canal nous présentait un couple (actualité oblige) qui avait eu recours à la GPA pour obtenir (acheter) des enfants auxquels, d’après eux ils avaient droit. Non pas un, mais deux. Sont-ils jumeaux, puisque ayant poussés et étant nés d’un même ventre, j’oserais même dire de la même matrice, à quelques minutes d’intervalle ? Pas si sûr, dans la mesure où la semence provenait des deux hommes. Ils pavoisaient en répétant qu’ils avaient chacun le leur. Mais peut-être parlaient-ils de leur portable !

Parler du droit d’avoir un enfant est une absurdité, une aberration. Avoir un enfant c’est juste une possibilité offerte par la nature, parfois avec un petit coup de pouce de la science. L’adoption est là pour palier aux problèmes de procréation.

Durant leur prestation l’un des deux hommes à donné une fourchette sur le coût de la transaction : entre 50 000 et 100 000 Euros. Attention c’est presque du sur mesure made in USA. Il y a quelques semaines, toujours aux infos, un autre couple n’ayant pas les moyens de se servir aux USA, s’étaient rabattus sur l’Inde. En somme, si vous avez les moyens, les States vous offre des très bonnes opportunités, les « ventres » sont sélectionnés avec le plus grand soin : grandes blondes, petits, moyens ou gros seins. Cerveaux atrophiés, mais cambrure et gambettes exceptionnelles. Par contre si vous êtes un peu fauché, vaut mieux se rabattre sur un pays ou la main d’œuvre est moins chère. J’ai l’impression d’écrire un article sur le commerce de brouettes ou des réfrigérateurs. 

Je suis peut-être un peu sensible, mais j’ai failli changer de chaine, tant la nausée était proche. 

À gauche pour ce qui est de la GPA et à quelques exceptions près, c’est le silence quasi parfait. Je citerai monsieur Delanoë et le mouvement « Ni pute ni Salope » qui se sont indignés avec véhémence. 

Madame Najat Vallaud-Belkacem semblait pour la GPA en 2010

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/univers/Actualite/Edito/Quand-Najat-Vallaud-Belkacem-defendait-la-GPA-gestation-pour-autrui.

Cette dame à pourtant l’ambition de débarrasser la France de la prostitution. Vendre son ventre, mais pas son corps. Assez difficile à défendre.

À plusieurs reprises je me suis amusé d’articles dans lesquels les féministes fustigeaient des annonceurs qui utilisaient le corps de la femme comme un objet, juste pour vendre. Les Femen toujours prêtes à pourchasser les cathos jusque dans les cathédrales, n’en disent pas un mot. Peut-être défendent-elles un nouveau créneau pour les femmes ? Un créneau qu’elles sont certaines de conserver à leur seul profit. Je vois mal les hommes se mettre en lutte pour la parité sur ce marché. Une véritable injustice. Faut que le gouvernement intervienne d’urgence.

La GPA est bien sûr interdite en France (pour le moment), mais certains malins ou inconscients (hétéro, gay ou lesbienne) mettent les autorités françaises devant le fait accompli. Le ou les enfants arrivent en France sans aucune nationalité, une procédure est ensuite engagée devant les tribunaux. La fameuse circulaire de madame Taubira, ministre de la justice. 

Ne nous y trompons pas, la GPA qui pousse les « pauvres femmes » les faibles de la cervelle à vendre leur ventre, est une nouvelle forme d’esclavage. Comment une femme peut-elle être amenée à vendre un enfant qui a poussé dans son ventre ? Par désespoir, pour l’argent, ou parce qu’elle s’est fait manipuler. 

Comment ces enfants réagiront-ils lorsqu’ils apprendront que leur mère les a vendus, pour acheter, une voiture, ou pour se payer un voyage ? Comment cette femme, si elle a d’autres enfants, pourra-t-elle se justifier auprès des frères et des sœurs de celui ou de celle qui a été vendu ? 

Il y a de part le monde des centaines de milliers d’enfants, abandonnés ou orphelins, qui méritent la chaleur d’un foyer, qu’il soit hétéro, gay ou lesbien. Mais pas la GPA. Qu’on le sache, la GPA est un crime contre l’humanité. Une atteinte éhontée à la dignité humaine. Ceux qui ont recours à cette méthode commettent un crime contre l’humanité.

J’espère juste que les habitants de notre beau pays se réveilleront. Mais j’ai quand même des doutes, l’argent justifie tout, il pourrit tout. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.43/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Xtf17 Xtf17 19 février 2013 18:45

    Rappelons en effet que l’enfant serait un tiers (et non une partie) dans un hypothétique contrat de GPA : il n’aurait ainsi pas son mot à dire en naissant par une telle pratique (prohibée en droit français). L’intérêt supérieur de l’enfant n’est pas une notion philosophique mais juridique qui s’inscrit dans le droit positif. En effet, l’article 3-1 de la Convention de New York relative aux droits de l’enfant (dont la France est signataire) stipule que "dans toutes les décisions qui concernent les enfants, qu’elles soient le fait des institutions publiques ou privées de protection sociale, des tribunaux, des autorités administratives ou des organes législatifs, l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale".
    Bref, traiter un enfant comme quand on s’achète un Tamagoshi, moi ce que j’en dis smiley ...


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 19 février 2013 21:22

      En pratiquant la gestion par l’autrui les Hommes contournent (violent) les lois naturels (sélection naturelle).

      Aux États-Unis c’est devenu un business très lucratif ...

      Est-que c’est vraiment nécessaire, car aujourd’hui nous comptons déjà 7 Milliards d’humains sur cette planète surpeuplé (devenue trop petite) pour accueillir 9 milliards d’humains en 2050 ?


      • cassandre4 cassandre4 19 février 2013 21:29

        GPA = gestation pour autrui. Je ferais juste remarquer que le mot « gestation » est utilisé pour les animaux. Pour les humains ont utilise le terme « grossesse ».
        ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

         A l’auteur : donc le terme « gestation » est parfaitement justifié, puisque , « la saillie » sera payante, et « le produit de la saillie » commercialisé, le tous garanti par contrat (pour sécuriser son investissement) comme il se doit.

         J’entrevois des possibilités, là !. je vais de ce pas, m’inscrire à « Poil en pogne » et « conduire ma femme au mâle » une fois par an (à 50000 E le têtard, minimum, je crois même que je vais monter une auto-entreprise),

         J’ai, normalement , droit à un prêt bonifié pour acheter un peu de matos (une table d’examen, avec les goutières, un spéculum, et une pipette) ça doit pas aller chercher trop loin !

         Allez, c’est dit, ôp-là, je m’y met !


        • Scual 19 février 2013 23:33

          Il faut interdire et punir sévèrement ceux qui vont « se servir » à l’étranger. Quand au fait accomplit, on ne va pas laisser ces enfants à des gens qui viennent juste de violer la loi. Les listes d’adoption sont longues, ils auront de bien meilleurs parents sans véritable traumatisme puisque ce sont encore des nourrissons. Bien sur cela après avoir consulté la mère porteuse qui accepterait peut-être de récupérer son enfant.

          Les gens qui cacheront leur enfant à l’État afin de pouvoir le conserver devront être punit d’une peine encore plus lourde et longue de prison ferme.

          Le problème c’est que même si c’est ça qui doit être fait je ne sais pas si ça sera fait. En effet l’extrème-droite anti-mariage pour tous a amené ce thème sur la table comme si cela avait un quelconque rapport ce qui n’est pas le cas. Désormais agir là-dessus est également une question politicienne.

          Si le gouvernement agit, il donne raison à l’extrême-droite puisqu’elle pourra dire qu’elle avait prévenu alors que ça n’a absolument aucun rapport et existe depuis longtemps, mais s’il n’agit pas... pareil ! Les médias ont transformé cela en réalité connue de tous, et font par là même une énorme publicité à cette pratique ce qui engendrera automatiquement une augmentation des cas. Il suffira au moment où les médias souligneront cette augmentation, et ils ne manqueront pas de le faire puisqu’ils sont à fond avec les réacs, l’extrême-droite pourra dire qu’elle avait prévenu.

          Un joli coup pour l’extrême-droite. Faut dire que ça se passe bien de coté là depuis que les médias sont avec elle.

          Le gouvernement de son coté se fiche éperdument de tout ça. Ils préfèrent même passer pour des cons sur ce sujet que de devoir parler de la gigantesque escroquerie que constitue l’austérité... pareil que la droite qui a attaqué là-dessus et pas surtout pas sur les questions économiques.

          Bref ils marchent tous main dans la main, chacun dans le même but, en soignant leur communication selon ce que leur cheptel électoral veut entendre... sachant cela difficile de dire ce que fera le gouvernement. Ce qu’ils jugeront susceptible de leur faire gagner le plus de points.


          • Christian Labrune Christian Labrune 19 février 2013 23:50

            « Durant leur prestation l’un des deux hommes à donné une fourchette sur le coût de la transaction : entre 50 000 et 100 000 Euros. »

            à l’auteur

            C’est de la pure folie ! Quand je me promène sur le quai de la Mégisserie, à Paris, j’aime bien entrer dans les animaleries. J’y voyais l’autre jour des jeunes chiens tout à fait sympathiques et vendus pour beaucoup moins : mille euros. Mais le lendemain, dans un magasin de Bercy, je voyais des gerbilles, qui sont de charmants petits rongeurs, vendus à dix euros l’unité.

            Dix euros, cela paraît être un minimum ; en dessous, on ne trouve rien, si ce n’est, peut-être, des souris blanches, mais ça ne vit pas très longtemps : deux ou trois ans. Je ne parle évidemment pas des asticots qu’on vendait par centaines pour trois fois rien, quand j’étais enfant, dans des boîtes percées de petits trous. Ca servait pour la pêche à la ligne.

            Un rapide calcul fait très vite apparaître que les souris blanches sont beaucoup plus intéressantes que les enfants. Soit une souris vendue cinq euros et qui vive trois ans. Cela coûte, pour un an, 1.666 euros. Admettons qu’on achète un enfant 75000 euros. Si le rendement devait être le même, sa durée de vie devrait être le résultat de la division de 75000 par 1.666. Soit plus de quarante-cinq mille ans !!! Or, un pauvre gosse durera tout au plus une centaine d’années. On ne pourra s’amuser avec lui qu’un certain temps, jusqu’à ce qu’il cesse d’être un enfant et devienne, au début de l’adolescence, tout à fait insupportable.

            Comme on peut le voir, ces braves gens ont fait une bien mauvaise affaire. Espérons qu’ils pourront négocier quelque chose, et peut-être une reprise, au service après-vente.


            • Rounga Roungalashinga 20 février 2013 07:06

              Or, un pauvre gosse durera tout au plus une centaine d’années. On ne pourra s’amuser avec lui qu’un certain temps, jusqu’à ce qu’il cesse d’être un enfant et devienne, au début de l’adolescence, tout à fait insupportable.

              Comme on peut le voir, ces braves gens ont fait une bien mauvaise affaire. Espérons qu’ils pourront négocier quelque chose, et peut-être une reprise, au service après-vente.

              C’est que tout cela n’est pas très au point. Il faut attendre que le marché s’installe pour que la concurrence joue et que le prix des enfants devienne abordable. Et d’ici là, gageons que l’infanticide sera autorisé, jusqu’à l’âge où les enfants cessent d’être mignons et ne font que casser les couilles. Quel bonheur alors de pouvoir profiter de l’enfance sans avoir à subir les désagréments de l’adolescence, et de pouvoir recommencer encore et encore (pourquoi pas avec un clone, si le modèle précédent était chouette) !


            • Christian Labrune Christian Labrune 19 février 2013 23:57

              à l’auteur,

              Il me semble que j’ai entendu une émission de France culture qui faisait allusion au cas que vous évoquez. Ces deux amateurs de chair fraîche ont eu recours à toute sorte de stratagèmes et de mensonges pour se procurer leurs petits animaux de compagnie. Je m’étais demandé, en écoutant ça, ce que pourraient penser ces pauvres petites bêtes dans vingt ans si on leur faisait entendre l’émission. Je n’aimerais pas vraiment être à leur place...


              • lilas 20 février 2013 08:57

                Merci pour cet article. Ce qui se passe est tout simplement horrible. Comment cela est il possible d’en arriver là ? En tant que femme et mère, je suis heureuse de pouvoir lire de tels articles.Merci pour tous les êtres humains qui sont respectés et protégés par de tels articles, l’être humain n’est pas une marchandise. Le terme de « mère porteuse » n’est il pas un oxymore comme un regard éteint ? 


                • voxagora voxagora 20 février 2013 08:58
                  « La GPA est interdite en France .. mais certains malins ou inconscients mettent les autorités françaises devant le fait accompli .. » 
                  Inconscients pour certains, malins pour d’autres, certes,
                  mais le terme exact pour qui contrevient à la loi c’est délinquant.
                  Etre adulte consisterait à assumer la délinquance choisie en toute connaissance de cause,
                  et faire avec ses conséquences.
                  Comment qualifier le comportement d’un groupe qui demande à ce que ce soit la loi qui soit changée
                  pour satisfaire son désir, quel qu’il soit,
                  établissant ainsi que jouir sans entrave est plus légal que respecter la loi de tous.






                  • Acid World Acid World 20 février 2013 09:18

                    Et les gens n’auraient-ils pas aussi le droit d’acheter du plaisir sexuel dans ce cas ?


                    Ce gouvernement est mal placé pour parler d’interdire la prostitution. Et ce qu’ils veulent nous imposer ressemble à (prostitution x 2)²

                    Lisez Huxley, tout est dans le bouquin ;)

                    Je n’hésiterai pas à traiter ceux qui ont recours à la GPA de maquereaux ou encore d’éleveurs. Pour eux il n’y a pas de femmes sensibles, seulement des guenons à fourrer avec de la graine d’homme. Je vois pas pourquoi les braves gens les respecteraient à leur tour.

                    • Aldous Aldous 20 février 2013 10:58
                      La loi est déjà contournée.

                      Un trafic d’ovocytes humain a été demantelé entre la Roumanie et Israel...




                      • JL JL 20 février 2013 11:55

                        @ Aldous,

                        vous dites : « La loi est déjà contournée. »

                        C’est à se demander si nos élus n’auraient plus qu’une seule prérogative : légaliser les pratiques maffieuses ou déviantes qu’ils ne peuvent empêcher.

                        « Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être les organisateurs. » Jean Cocteau
                        « Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots » Jean Jaurès


                      • Aldous Aldous 20 février 2013 13:07

                        Ca s’appelles aussi la politique du fait accompli.



                      • thierry3468 20 février 2013 12:13

                        Il est étrange de constater en plein débat du mariage pour tous que France 3 ,dans un de ces journaux télévisés ,fasse l’apologie ,la promotion d’un film sur la GPA .....Mère porteuse ,le terme est politiquement incorrect alors que GPA permet de brouiller les pistes avec la PMA .Quand on se rappelle l’immonde dérapage de Pierre Bergé ,éminence grise du PS,nous pouvons douter de opposition du gouvernement à propos de la GPA .Le cas de Fogiel est emblématique de cette hypocrisie des autorités .Un personnage public fait l’apologie de la GPA (qui est illégale )et personne ne réagit .De plus Fogiel ,habitué à donner des leçons aux autres ,devrait apprendre à balayer devant sa porte .....


                        • Aldous Aldous 20 février 2013 13:08

                          les droits individuels sont l’ennemi des libertes collectives...


                        • L’Ankou 20 février 2013 16:29

                          Bien, Aldous ! Vous êtes pour la suppression des droits individuels ou des libertés collectives ?


                        • hunter hunter 20 février 2013 15:05

                          Salut à tous,

                          Ce concept de GPA est l’illustration d’un long processus qui se poursuit, voire s’accélère :
                          La synarchie plouto-oligarchique qui dirige ce monde, ne vit que pour une chose :le profit !
                          Tout, absolument tout, doit générer de la maille, qu’ils palpent avec des plaintes orgasmiques.
                          Donc il est logique, que des applications technologiques dans le domaine de la reproduction humaine, puissent là aussi leur permettre de couiner de plaisir !

                          Le terme employé de « gestattion » est particulièrement significatif, car comme le faisait fort justement remarquer un intervenant plus haut, en principe, pour les êtres humains, on parle plutôt de grossesse !

                          Ceci prouve bien, que pour ces gens là, le peuple, les gens, vous et moi, n’avons pas plus de valeur que du bétail ! (réecouter Aaron Russo sur youtube)

                          Or les têtes de bétail, c’est de la monnaie !
                          Et nos têtes idem ! Sauf qu’actuellement, ils ne peuvent pas l’exprimer trop directement ; ça ne passerait pas ! les esprits sont encore trop conditionnés avec des notions qui sont amenées à s’effacer.
                          Alors ils biaisent : mais il faudrait que les gens comprennent qu’un enfant produit par GPA, ne vaudra guère plus qu’un veau pour nos oligo-ploutocrates !

                          Cela fait des siècles qu’ils nous élèvent, comme du bétail : dans des temps anciens, parce qu’il fallait des bras pour les cultures et la guerre, et plus récemment, parce qu’ils avaient besoin de main d’œuvre dans leurs usines : d’où les allocs en France, mises en place en 1945 ; beaucoup de morts pendant WW2, et réindustrialisation (la robotique n’en était qu’à ses balbutiements), donc il fallait des bras !

                          Et puis, ils se sont rendus compte, que toutes ces têtes, constituaient aussi des clients potentiels, donc maintien du processus !

                          Mais il y a environ 40 piges, ces saligauds se rendent compte que leur cheptel devient trop important en effectifs : la seule différence entre l’espèce humaine et le lapin, c’est qu’ion a jamais vu un lapin tripoter un i-phone !
                           Le système commence à gripper, car les ressources sont consommées de plus en plus vite, et s’atténuent.
                          Et puis pour fabriquer des « biens de consommation », aussi nombreux qu’inutiles, on a dorénvant des machines, qui font ça très bien ; pas de maladie, elles ne tombent pas enceintes, ne réclament pas d’augmentation de salaire, etc....
                          Donc moins besoin de main d’œuvre ! et en plus moins de clients, car comme il y a de plus en plus de gens et de moins en moins de boulot....quand on vous dit que le système se grippe !!!!

                          C’est pourquoi, la synarchie réagit : il faut endiguer l’explosion démographique.
                          Mais contrairement à ce qui se passait il y a 100 piges, déclarer des guerres est moins facile.
                          Heureusement, la technologie a progressé  : de la bonne bouffe industrielle dégueulasse, (du bourrin en guise de boeuf, bientôt du chien, du chat, du rat et pourquoi pas du vieux ? la synarchie ne reculera devant RIEN, et eux savent bien, que loes ressources sont au plus bas !!!!) un environnement archi-pollué et bousillé, et des maladies apparaissent, et permettent de diminuer les effectifs.
                          Au passage, on se sucre en tunes, car la santé devient un luxe, et hop le système génère encore de la maille, et on grogne de joie dans les hautes sphères !

                          Et maintenant voilà le domaine de la reproduction : allez hop, bientôt fini de copuler a qui mieux mieux (fini les « je veux un enfant », « c’est mon choix », « c’est mon droit », etc, etc, à rapprocher de « je veux un i-phone » ! ), la synarchie reprend le contrôle de vos bites et de vos utérii !

                          Bientôt, on élèvera des femelles pour faire mère-porteuse : bien payées, bagnole de fonction, logement très correct, et un nouveau « smartphone » tous les six mois, mais au bout de 10 gestations, hop réforme ! Si vous n’habitez pas en campagne, renseignez-vous et demandez à un éleveur, ce que devient une laitière au bout de cinq ans.....

                          Ne pourront se reproduire, que les membres de la synarchie (mais bon, 1% de la population, on ira pas loin), aussi le marché sera ouvert à quelques larbins de luxe, et même aux gens, sous réserve qu’ils puissent allonger la monnaie ! Il y en aura qui économiseront pendant 25 piges, pour avoir un chiard !!!

                          De cette manière, il sera plus facile d contrôler les effectifs de population, car sans contrôle et en plus avec des primes à la saillie, on voit le résultat :c’est ce qu’on vit, la surpopulation, la promiscuité, etcc, etc....

                          Voilà quel sera le futur, si cette GPA passe en droit français !
                          Un mélange de « Solyent Green » et de « Logan’s run », et j’en oublie !

                          Les pires dystopies imaginées dans les 60S 70S, ne sont que du pipi de chat face à notre présent et notre futur !

                          Bienvenu en enfer ! Welcome to the matrix !

                          Be seeing you

                          H/


                          • Loup Rebel Loup Rebel 20 février 2013 18:20

                            @hunter

                            Vous avez dramatiquement raison. Bon, sauf que la France n’est qu’une infime partie du monde. Mais à l’échelle mondiale, la GPA est en passe de se voir érigé au rang de primauté dans la survie de l’espèce.

                            En vous lisant, je n’ai pu m’empêcher de penser à notre regretté Coluche, quand il disait : « ils le vendent, ça ? Remarquez, je m’en fous, mais entre-nous, il suffirait que plus personne ne l’achète ».

                            L’an 1 de l’ère Taubira a sonné, la nouvelle civilisation est née, alléluia. Civilisation où l’inceste appartiendra aux livres d’histoire, ainsi que le fantasme des origines et la scène primitive.

                            Et l’homme reprendra sa forme initiale, celle qu’il avait avant l’humanité, si toutefois il survit au cahot. Retour à la case départ, Adam et Ève chassés une nouvelle fois du paradis terrestre...

                            On efface tout et on recommence.


                          • Ruut Ruut 20 février 2013 15:38

                            Après la GPA la mise a niveau des livres pour enfants...

                            l’esclavage reviens en force...


                            • paulau 20 février 2013 16:49

                              Il faut parler de location d’utérus et non de GPA


                              • Graffias Graffias 20 février 2013 17:01

                                D’un point de vue de la jeune femme qui a déja vendu son corps aux photographes ou celle qui n’a plus d’autres choix que de vendre un rein ou un ventre, comment voulez vous les blamer ? 

                                Aucune inquiétude à avoir, car chassez le naturel il reviendra au galop, les générations future aboliront la gestation pour autrui comme nos aieux l’ont fait pour l’esclavage.

                                Le GPA est un écran de fumée, encore un sujet à polémique, un os à ronger à la population pour détourner les autres maux plus importants.


                                • jeje46 20 février 2013 18:34

                                  Mdr encore un article de cathos rétrogrades !


                                  Louer son corps pour faire naître un enfant, ce n’est pas pire que travailler...
                                  A votre avis, travailler chaque jour c’est quoi ? Louer nos bras, nos jambes, nos cerveaux....

                                  • franc 20 février 2013 21:27

                                     

                                    A chacun ses opinions bien que toutes les opinions ne se valent pas ,il y en a de fausses et d’autres de vraies ,et c’est la raison et la raison seule qui détermine celles qui sont vraies ou fausses .Jusqu’ici les opposants au GPA n’ont pas démontré que le GPA est un acte mauvais en soi ou mauvais pour la société .Il n’ ya chez eux que déclamation et affirmations gratuites ,insultes et anathèmes fascisants ,se prenant pour le Grand Inquisiteur . Par contre on peut très bien montrer que la GPA est un acte intrinsèquement bon ,en effet tout d’abord elle crée la vie ,donne la naissance à un enfant et donc cela est intrinsèquement bon ,d’autre part elle apporte la joie aux personnes à l’origine du projet parental par cette méthode .Parallèlement on peut dire que l’avortement est un acte intrinsèquement mauvais ,car il supprime la vie quoi qu’on en dise .Cela ne veut pas dire qu’il faille pénaliser l’avortement comme dans l’ancien temps de la peine de mort .

                                    L’Eglise catholique considère que l’avortement est un crime contre l’humanité et le pire crime contre l’humanité qui soit puisqu’il s’agit de l’infanticide ;de telle sorte que que l’Eglise préconise le GPA (comme le FN) en remplacement de l’avortement .Alors pourquoi ceux qui prétendent être du côté de l’Eglise ou de la morale ne manifestent-il pas contre l’avortement ou contre les banquiers qui volent et tuent par millions en répandant la guerre capitaliste et qu’ils manifestent en nombre contre le mariage gay qui ne fait de mal à personne ou le GPA qui apporte la vie et la joie .Je ne voie en ces comportements passionnel irrationnels comme raison que l’obscurantisme ,qu’il soit religieux ou athée ;

                                     

                                     

                                    personnellement je suis favorable au GPA .La gestation pour autrui peut être un acte de solidarité ou d’intervention sociale ou comme le dit la belle et intelligente porte parole du gouvernement Najat Belkacem un acte altruiste ,lorsqu’elle n’a pas pour but une opération financière comme finalité mais une aide humaine de solidarité ou un acte d’amour pour les autres ,car l’être humain n’est pas seulement un être individuel mais aussi un être social selon la philosophie marxiste tout autant que chrétienne .Il faut mesurer la force et la capacité humaine non au niveau de l’individu singulier mais au niveau de la société dit Marx (La Sainte Famille)

                                    Et le philosophe existentialiste chrétien Gabriel Marcel dit que le corps individuel de l’homme peut se prolonger sur tout l’univers ,et que donc le corps d’un autre peut être utilisé aussi comme le prolongement de son propre corps -----------------------------« Je est aussi un Autre » dit le poète Rimbauld 

                                     

                                    Et si l’ on parle de marchandisation alors tout dans la société marchande est une marchandisation du corps humain ,tout travail avec un salaire peut être considéré comme une marchandisation de l’humain (Voir Marx).Et on pourrait dire aussi qu’il ya marchandisation de la politique ,marchandisation de la religion ,marchandisation de l’humanitaire ,marchandisation de l’intrellect,marchandisation de l’enseignement ,marchandisation de la santé etc.........

                                     

                                    Alors si l’on contre toute marchandisation de l’homme il faudra abattre la société marchande capitaliste

                                    Sinon la GPA n’achète pas un enfant qui ’a pas de prix mais seulement une prestation de service concernant une méthode particulière de procréation 

                                    Et d’autre part il ne faut pas mettre au même plan la liberté des choses et la liberté des hommes ,le choix des méthodes de procréations ,coït en tant que coït procréatif ou non coït jouissif ,PMA,GPA,relève de la liberté des moyens , et le choix du don de la vie ou du bonheur humain relève de la liberté des fins ;Car comme le dit Marx " l’ homme n’est pas libre au sens mécaniste mais est libre non pas par la force négative d’éviter telle ou telle chose mais par la force positive de faire valoir sa vraie individualité (Marx ,La Sainte famille).Faire valoir sa vraie individualité et dons son épanouissement ou son bonheur propre relève de la liberté des fins ,tandis que le choix de la méthode de procréation , coït procréatif ,PMA ou GPA relève de la liberté des moyens ,celle-ci est au sevice de celle là .

                                    Ilne faut donc pas confondre la liberté humaine qui est de l’ordre de la fin et la liberté des méthodes institutionnelles ou privées pour arriver à cette fin.Les institutions quelles qu’elles soient sont aus ervice de l’homme et non l’inverse.

                                    de toute façon l’invention de l’utérus artificiel qui sera une révolution dans la maitrise de la procréation de l’homme ma^le comme la pillule a été une révolution dans la maitrise de la procréation d ela la femme fera disparaitre le problème du GPA

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès