• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La politique du président Sarkozy face à l’Islamisme et la dérobade (...)

La politique du président Sarkozy face à l’Islamisme et la dérobade de ses opposants

On reste médusé devant la fuite de certaines familles politiques et intellectuelles françaises qui devraient être les premières à se mobiliser pour défendre la laïcité qui est un des termes majeurs du « contrat démocratique français » qu’on peut aussi appeler «  identité nationale française ».

 De quelque côté que l’on se tourne, il n’existe pas de pays qui repose sur un tel contrat original. Il est le fruit d’une histoire tragique où les guerres de religions ont fait des ravages avec leurs pactes de concorde et de discorde successifs. Seule la laïcité avec la liberté de conscience qu’elle garantit, a fini par mettre un terme progressivement à cet affrontement inexpiable dû à une emprise cléricale qui imposait sa mythologie et son ordre sociétal de type autoritarien (1) excluant toute liberté de conscience.
 
Une politique présidentielle en deux actes
 
Aujourd’hui que la séparation de la religion et de l’État permet depuis un siècle à « celui qui croit au ciel » et à « celui qui n’y croit pas » d’œuvrer ensemble, dans le respect mutuel de leurs croyances, pour que la vie sur terre ne soit pas un enfer, on ne comprend pas que la même combativité n’habite pas toutes les familles politiques et intellectuelles attachées à ce contrat démocratique pour s’opposer résolument aux avancées sur le territoire national d’une nouvelle religion conquérante pour qui la notion de laïcité est une corruption de l’esprit puisqu’elle s’oppose à sa prétention hégémonique de droit divin.
 
1- Un premier acte 
 
Le président de la République en porte-t-il une part de responsabilité ? On est tenté dans un premier temps de le penser. Son discours à Saint-Jean de Latran en décembre 2007 a paru remettre en cause la laïcité en osant distinguer une « laïcité positive » d’une autre qui ne le serait pas : son éloge du religieux au détriment de l’instituteur laïc illustrait cette apparente attaque. Car la laïcité est un contrat positif qui n’a pas d’envers puisqu’il permet à l’incroyant et au croyant dans un pays comme la France à l’histoire politico-religieuse tragique de se respecter mutuellement.
 
Du moins est-ce ainsi qu’on a pu lire ce premier acte de la politique présidentielle. Mais n’avait-il pas, en fait, pour but de stimuler le patriotisme interne des familles de pensée concernées, religieuses et laïques ? L’héritage chrétien du pays a été remis sur le devant de la scène, comme apparaissent à l’horizon des paysages de France, qu’on le veuille ou non, les tours, flèches et clochers des églises et cathédrales. Symétriquement, les partisans de la laïcité ont pu croire à un regain de cléricalisme comme il s’en est produit dans le passé. N’était-ce pas pour le président de la République une façon, fût-elle brutale, de mobiliser les forces morales du pays contre un danger rarement nommé par ruse mais identifiable : l’Islamisme ? 
 
2- Un deuxième acte 
 
Le débat sur « l’identité nationale » apparaît dans ce contexte comme le deuxième acte de cette politique de mobilisation des esprits. Le président n’ajoute plus l’adjectif « positif » au mot laïcité. Et cette « identité nationale » dont il veut que le pays débatte, n’est-ce pas une façon de replacer cette laïcité originale française dans le contexte plus large du contrat démocratique propre à la France ?
 
Les dérobades de certaine familles politiques et intellectuelles
 
On ne comprend donc pas les réactions des familles politiques et intellectuelles qui rejettent ce débat. Les raisons avancées apparaissent comme des dérobades inquiétantes dont on s’interroge sur les motivations.
 
1- Le prétexte d’une tactique électorale
 
Sans doute, la date choisie conduit-elle à y voir un coup politique en période électorale. Mais existe-t-il un moment qui puisse échapper à ce soupçon quand la vie démocratique est rythmée par des élections locales ou nationales incessantes ? Ce temps privilégié du débat en démocratie qu’est une campagne électorale, n’est-il pas, au contraire, indiqué pour se saisir de tout ce qui importe aux citoyens, y compris au niveau des régions ? Le contrat démocratique français n’en fait-il pas partie ?
 
2- Le prétexte d’un leurre de diversion
 
Il est reproché, ensuite, au président de la République d’user d’un leurre de diversion. Il ne mettrait cette question sur la table que pour détourner l’attention de ses échecs en matière économique. On peut l’admettre, mais c’est de bonne politique ! Le président revendique hautement de faire de la politique. Il faut donc s’attendre à ce qu’il use des leurres qui le servent et la dissimulation est le premier.
 
Mais est-ce que pour autant la réflexion sur le contrat démocratique français est sans importance au regard du niveau de vie des français qui baisse, des salaires qui stagnent, des entreprises qui ferment ou délocalisent, de l’Europe ouverte aux vents de la mondialisation, du dumping social de pays européens anciennement communistes ou émergents comme la Chine ou l’Inde, du chômage qui s’accroît, des grands patrons et des banques qui s’en mettent plein les poches et recommencent à jouer au casino de la finance d’autant plus tranquillement qu’elle sont désormais assurées d’être « réassurrées » par l’État sans contrepartie en cas de faillite imminente, de l’École publique livrée au désordre pour rendre désirable sa privatisation, d’une Justice dont doute avec raison les citoyens, des stars données en modèles qui s’exilent pour mettre les fortunes insensées qu’elles amassent sans cause légitime, à l’abri du fisc ?
 
Il est certain que le contrat démocratique repose sur des droits et des devoirs autant socioéconomiques qu’individuels. Mais l’économie détermine-t-elle toujours l’idéologie ? Une société alternative l’a cru pendant soixante-dix ans et elle s’est effondrée. Un de ses tyrans se moquait du Vatican en demandant combien il alignait de divisions. Le Vatican en a vu bien d’autres depuis des siècles ; il est toujours debout et l’Union soviétique a disparu. Économie et idéologie, en fait, sont en constante interaction. Raison de plus pour ne pas sacrifier l’une au profit de l’autre.
 
3- Le prétexte de la stimulation de l’ethnisme
 
Il est encore reproché au débat sur l’identité nationale de lâcher la bonde aux réflexes les plus sordides comme l’ethnisme, encore appelé, par certains, « la haine de l’autre ». Ne faut-il pas se voiler la face au figuré pour ne pas voir que justement se voiler la face au propre est la première expression de cette « haine de l’autre ». Et le refus d’en parler n’est-il pas le plus sûr moyen de développer l’ethnisme des deux côtés rivaux ?
 
Est-il illégitime de s’opposer à la propagation des usages d’une culture politico-religieuse qui n’a jamais dû composer avec la laïcité, tels que ces signes extérieurs d’asservissement des femmes comme le voile et la burqa, l’interdiction de la mixité à la piscine ou à l’hôpital, les interdits alimentaires dans les cantines scolaires ? Dans un pays qui a mis tant de temps à se libérer d’une mythologie religieuse et où les guerres de religions ont détruit familles et régions pendant si longtemps, est-il répréhensible de s’alarmer devant une apparente extension d’usages religieux étrangers incompatibles avec le contrat démocratique français si difficilement édifié sur le principe de laïcité ?
 
4- Le prétexte de faire le jeu de l’extrême-droite
 
Le quatrième argument opposé n’est pas plus recevable. Mener le débat reviendrait à faire le jeu de l’extrême-droite. Mais n’est-ce pas au contraire le refus de débattre de l’originalité du contrat démocratique français qui laisse le champ libre aux fantasmes de l’extrême droite dont on sait par expérience qu’elle n’a que faire des droits de la Personne et des libertés publiques du contrat démocratique français ? En revanche, elle est experte à user des insatisfactions en la matière pour pratiquer la politique du bouc émissaire et détourner l’attention de la tyrannie qui demeure le seul mode de gouvernement qu’elle sache concevoir.
 
Sans doute, face au voile et à la burqua qui sont les symboles d’un Islamisme à prétention hégémonique, la politique présidentielle a-t-elle avancé elle aussi masquée par prudence au risque d’être incomprise. Sans doute, l’accroissement et la défense des privilèges des plus riches ne sont-ils pas les meilleures méthodes pour rassembler une nation. Mais faut-il en prendre prétexte pour se détourner de la nécessité de préserver le contrat démocratique français, fut-il nommé « identité nationale » ? On ne pourra pas, en tout cas, le moment venu, reprocher à la politique présidentielle de n’avoir pas pris la mesure du danger que lui fait courir cette mythologie conquérante. Il est singulier que toutes les familles politiques et intellectuelles attachées à la laïcité ne fassent pas bloc dans « une union sacrée » contre ce danger commun. Quelle motivation secrète les anime ? Paul Villach
 
(1) Autoritarien : l’adjectif est emprunté à Stanley Milgram dans « Soumission à l’autrorité  », publié aux Éditions Calmann-Lévy en 1974. Il désigne un individu qui ne trouve son équilibre psychologique que dans une soumission aveugle à l’autorité.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

96 réactions à cet article    


  • Karl-Groucho 30 décembre 2009 12:13

    Décidément, vos méthodes varient peu...

    Franc réac déguisé en démocrate, afin de mieux tenter de manipuler ?
    Mais les ficelles sont un peu grosses et bien trop grasses. Grâce !

    Rien que ça :

    « [...] face au voile et à la burqua [sic] qui sont les symboles d’un Islamisme à prétention hégémonique [...] »...

    Le voile et la prétendue burqa sont des pièces de vêture qui n’ont rien à voir avec la religion. C’est comme si vous confondiez le trop célèbre béret et les fétiches de la « religion » catholique. Lamentable & pitoyable, c’est tout. Quand on prétend donner des leçons, on commence par tenter d’être exact.

    « Islamisme », ensuite, Monsieur le « lettré classique » (!) : assez d’anglicisme-américanisme : il y a l’Islam et la religion musulmane. « Islamisme », connaît pas, sauf chez ceux qui font profession de désinformer. En seriez-vous ?


    • Shaytan666 Shaytan666 30 décembre 2009 12:29

      « Islamisme » est bel et bien un mot français, repris dans tous les bons dictionnaires, comme Mahomet et mahométan en fait.
      http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Islamisme


    • Karl-Groucho 30 décembre 2009 12:55

      ... Qu’est-ce qu’un « bon » dictionnaire ? Ne peut-on craindre, l’exemple de lien cité étant canadien, une contamination par le redoutable voisin (« islamic », qui a plutôt ici pris le sens de méchant terroriste pas de chez nous, etc. » (Très fin)) ?

      Quant à mahométan, ici, c’est un terme tombé en désuétude.


    • Jojo 30 décembre 2009 13:04

      Karl Groucho Bonjour,

      Il fût un temps ou face à la télévision française par satellite je souriais à chaque fois que j’entendais au JT « islamiste présumé ». Le sens en était lourd … et pourtant ça n’en avait aucun pour moi. Le compromis dans ma petite tête était que le sens en devait « forcément » être terroriste présumé.

      Depuis j’ai … comment dire … mûri à force de lire certains parler clairement de musulmans en disant islamistes (comme PV, Tall, Docdory et quelques autres) et après avoir été pendant près d’une année traité de nazislamiste (ce qui a quand même le mérite d’être plus parlant smiley ), sans que personne n’y trouve à redire sur le site à l’exception d’un certain Masuyer.

      Entre temps, je m’étais aussi rendu compte que le mot avait désormais une assise y compris chez des lettrés qu’on peut difficilement qualifier de haineux.

      L’islamisme ce n’était même plus une façon de concevoir et de pratiquer la politique (des mouvements comme les frères musulmans en Egypte ou le HMS algérien) mais bel et bien l’image désormais quasi-immuable de la tendance politique qu’il peut y avoir derrière des mouvements terroristes comme l’IRA, le FLNC mais surtout en l’occurrence Al-Qaida.

      Bref Islamiste pour tout ce beau monde étant devenu la tête pensante des terroristes et rien d’autre.

      Ça voulait simplement dire que l’arnaque avait marché, qu’il ne servait à rien de revenir dessus et qu’il allait falloir faire avec à chaque fois que ce mot était prononcé quelles que soient les objectifs de celui qui le ferait. Je m’adapte donc...

      Signé Un musulman n’en déplaise à qui ça déplaira.

      A l’auteur,
      Félicitations, je parie que celui-là va plaire… oui une intuition smiley


    • Karl-Groucho 30 décembre 2009 14:55

      À « pasou »

      « Karl-Groucho vous n’avez pas lu le coran. Ou vous mentez.  »

      L’hôpital qui se fout (gravement) de la charité, comme d’habitude.
      Le Coran que j’ai est la traduction de René R. Khawam (à qui on doit par ailleurs d’excellentes traductions des Mille et une nuits, de Sindbad, etc.).
      Vous mélangez, outre vos tristes pinceaux, les écrits originaux, qui parlent bien de voile (moins d’une douzaine de fois) et les dogmes imbéciles (ceci est un pléonasme, oui).

      « Pour votre savoir, toutes les religion se définissent en « isme » : catholiscisme, protestantisme, christianisme, judaisme, bouddhisme, chamanisme et ... islamisme. »

      Et non. Avant de donner des conseils aux autres pour leur savoir, vous devriez apprendre la langue dans laquelle vous tentez de vous exprimer. Le terme correct est bien « islam ».

      « Le plus terrible chez ces individus comme Karl-groucho le non comique, c’est qu’ils fondent leur (in)culture sur les médias c’est à dire sur les usines à désinformation et les fabriques du concentement (cf. Chomsky). »

      Je n’ai pas le déshonneur de vous connaître. Alors vos projections névrotiques et vos préjugés lourdingues, vous pouvez vous les garder. Vous ne connaissez strictement RIEN de moi, mais vous brodez selon ce qui vous arrange. Très fin et très intelligent. Affectif non maîtrisé, ainsi que je l’annonçais...

      « Jamais ce genre d’individu va simplement acheter puis lire un coran, jamais il ne va s’informer sur la vie de l’inventeur de cette religion, jamais il ne va s’informer sur le contenu de la chariat [sic] ou des haddiths (additions). »

      Mensonge sans intelligence, donc, et absolue mauvaise fois prise sur le fait (voir plus haut).

      « Non, monsieur est au dessus de tout cela et préfère « s’informer » auprès des mierdas qui régurgitent déjà digérer ce que le « bon peuple » doit penser. »

      Qui donc se croit « au-dessus de tout cela », ici ?
      Vous affublez les autres de vos propres tares.

      « c’est notre survie à court terme qui en dépend. »

      La conclusion de votre tirade de mensonges haineux (le nationaliste est toujours haineux) est absolument révélatrice.
      Vous prêchez donc une sorte de guerre sainte, basée sur les peurs irrationnelles. Vous revendiquez de bien vous faire balader et manipuler par ceux dont c’est le métier. Bravo.
      Puisque vous faites mine de savoir lire, allez donc lire l’article du Monde Diplomatique qui commence à la une du numéro de janvier, sur « le mythe renaissant de l’islam conquérant ». Mais je suppose que vous préférerez rester dans le sens du mauvais vent qui souffle de ce nouveau Vichy, attisé par les divers traîtres qui vont à la soupe dès qu’il est possible.

      On a l’honneur qu’on peut.


    • Legecko 30 décembre 2009 15:30

      Vous êtes pitoyable ; vous ne comprenez vraiement rien aux dangers qui se profilent sur notre société ;
       et la burqua et le voile ne sont pas que des bouts de chiffon mais de vrais étendards qui se plantent sur notre sol ; ou vous êtes stupide , ou vous êtes un « collabo » ? ; il y en a beaucoup chez les ISLAMOBOBOFACHO.


    • Karl-Groucho 30 décembre 2009 16:29

      À Legecko

      « et la burqua et le voile ne sont pas que des bouts de chiffon mais de vrais étendards »

      Voilà les étendards ! Manquait plus que ça !

      « qui se plantent sur notre sol »

      Votre sol ? Mais il est à tout le monde, pas à vous, triste malade ! Il est à tout être vivant sur cette planète. Sortez de la préhistoire, vous verrez, ça fait pas de mal de respirer.

      « ou vous êtes stupide , ou vous êtes un « collabo » ? ; il y en a beaucoup chez les ISLAMOBOBOFACHO. »

      Aujourd’hui, ce sont donc les amis de Vichy qui traitent les autres de collabos ! C’est pittoresque, et ce genre de retournement de sens donne la mesure de votre déséquilibre et de votre désarroi. On voit au passage la richesse de vos « arguments » : des tentatives d’insultes, et des angoisses sur « votre » « sol ».

      À Pasou

      « Et oui Legeko, comme les mosquées et les minarets »

      Quatre en tout et pour tout en Suisse. Ouh, j’ai peur ! Et combien de clochers partout ? TOUTES les religions sont menaçantes pour le libre arbitre de l’individu. Pas seulement une, qu’on vous a désignée afin que vous fonciez tête baissée, en oubliant qu’on est entrain de vous tondre. Normal, c’est fait pour ça.

      « sont le symbole de la mainmise religieuse, politique et idéologique sur notre territoire. Les islamobobo sont d’une débiité crasse, ils s’évertuent contre des moulins à vents et ne perçoivent pas le stunami qui se prépare dans leur dos. Ils sont indécrotables. Ils ne connaissent même pas l’histoire qui démontre chaque jour que l’islamisme n’est solvable que dans lui même et que partout aileurs et en tout temps, cela c’est erminé soit par la guerre, soit par les masscres, soit par la fuite, soit par l’islamisation des conquis. Il n’y a pas d’exception. Aujourd’hui, après avoir trahit nos amis serbes qui luttaient pour leur territoire, on laisse faire au Liban, en Egypte, en Irak, en Somalie où partout les chrétiens sont martyrisés quant ils ne sont pas simplement assassiné. »

      Quand vous aurez fini de fantasmer et de broder, renseignez-vous un minimum sur l’histoire véritable. Merci.

      « Ces niais sont aveugles des évènements qu’ils ne veulent pas voir. Ils ont une idéologie illusoire »

      Question « idéologie illusoire », vous semblez en effet vous poser là comme spécialiste !

      « et il faut qu’ils transforment les évènements pour que les évènements soit conformes à leurs béatitude destructrice. »

      Exemple criant de projection...

      « Quant à ceux qui pensent ou tentent de penser sur les faits, ils les traitent comme on traite de bruyants empécheurs de rêver en rond qui vous réveilleraient bruyament : avec colère et haine. Il n’est qu’à voir la réponse haineuse de Karl (marx) Groucho, il accuse les autres, en l’espèce, moi, de toute la haine qu’il transporte lorsqu’on n’est pas d’accord avec ses débiles et bien illusoires rêvasseries idéologiques. »

      Je tente de rationnaliser et d’analyser, tandis que vous maniez l’insulte sans finesse. Le nationaliste est toujours haineux, vous ne cessez de le prouver. Romain Gary l’a écrit (et on l’a prêté à tort à De Gaulle) :« Le patriotisme c’est l’amour des siens, le nationalisme c’est la haine des autres ». Vous barbotez dans la plus nauséabonde des idéologies, et vous en faites le reproche aux autres. Pathétique mais presque.

      « Les possibilités d’auto-censure et d’aveuglemet sont énormes chez ces gens. Ma femme me raccontait l’histoire d’une des ses amies de fac, communiste »

      Aaaah ! Enfin ! Voilà que vous fournissez vous-même les preuves de votre trouille névrotique : après le péril rouge, le péril vert ! L’extrême-droite peine vraiment à se renouveler.

      « et père et de mère en fille, qui après avoir visité Berlin avant la chute du mur, ne l’avait pas vu et avait accusé « les capitalistes à la solde de l’impérialisme américain » de désinformation !!!!!!!! On est dans le même type de perception. »

      Ô comme vous êtes bien placé pour parler de « perception »...

      En attendant, vous n’avez répondu de façon rationnelle à aucun argument. Je vais me laser.


    • Legecko 30 décembre 2009 17:02

      Monsieur Groucho ,
      Le Paitainiste , l’ami de Vichy , c’est votre ami Mitterand ,celui que vous avez élu aprés une longue masturbation collective !
      Le mot « collabo » n’est pas trop fort pour désigner des gens qui font le lit d’une idéologie FAsciste , l’islam ;
      Vous ne connaissait sans doute pas l’objectif politique , social de cette religion , vous ignorez sa radicalité ; vous admirez sans doute les pays islamiques pour leur tolérance ,pour leur liberté ; vous êtes peut-être un gros niais ?


    • Karl-Groucho 30 décembre 2009 17:29

      À Legecko

      « Mitterand ,celui que vous avez élu aprés une longue masturbation collective  »

      Que savez-vous donc de mon éventuel vote ? Vous voilà en pleine projection. Grave. Quand à la masturbation, demandez à mes amies, je n’en ai pas vraiment besoin, moi.

      « Le mot « collabo » n’est pas trop fort pour désigner des gens qui font le lit d’une idéologie FAsciste , l’islam ; »

      Le Maréchal va être bien content de vous, vous aboyez après les cibles qu’il vous a désigné ! Bravo, vous aurez une image (pieuse) !

      « Vous ne connaissait sans doute pas l’objectif politique , social de cette religion , vous ignorez sa radicalité.  »

      Je connais. Et visiblement mieux que vous.

      « vous admirez sans doute les pays islamiques pour leur tolérance ,pour leur liberté ; »

      Je ne connais pas de pays « islamiques » mais des pays à gouvernements religieux (le Vatican, la Pologne, Israël en font aussi partie). Et ils sont pour moi TOUS autant anti démocratiques les uns que les autres.

      « vous êtes peut-être un gros niais ? »

      Vous semblez, vous, visiblement le phare de la pensée et de la réflexion contemporaines.
      Au moins. Si, si !


    • bek 30 décembre 2009 18:10

      « Certaines extensions, comme le port de gants, sont tout simplement liées au fait que les infidèles ou les mécréants sont »impurs« et qu’il ne faut pas avoir de contact physique avec ces gens là. »

      Tes connaissances de l’islam, sont limites ridicules, on trouve plus de gantées en France qu’en iran.


    • bek 30 décembre 2009 18:15

      legeko

      « ou vous êtes stupide , ou vous êtes un » collabo"

      Apparement, toi tu réuni les DEUX. 


    • Legecko 30 décembre 2009 18:26

      Monsieur KARL,

      Vos prouesses sexuelles ne m’intéressent pas ;
      Le Marechal , auquel vous vous référez souvent est quelqu’un qui vous ressemble parfaitement ; il a livré la France à l’envahisseur Nazi comme vous qui souhaitez livrer la France à un autre envahisseur Fasciste , à des religieux sanguinaires et totalitaires.

      Bien cordialement


    • Karl-Groucho 30 décembre 2009 18:59

      À « Legecko »

      « Vos prouesses sexuelles ne m’intéressent pas »

      1. Je ne parle pas de « prouesses ».
      2. C’est vous qui parlez de masturbation : je ne fais que répondre.
      Un peu de cohérence, pour une fois, ça vous changera.

      Le Marechal , auquel vous vous référez souvent est quelqu’un qui vous ressemble parfaitement ; il a livré la France à l’envahisseur Nazi

      Ah, joli, ça, une majuscule à Nazi, comme, plus loin, une majuscule à Fasciste ! On voit où va votre respect. Au moins, c’est clair !

      Quand au maréchal, il a surtout désigné un bouc émissaire « le juif », comme aujourd’hui vos maîtres et vous-même tentent de nous désigner « l’arabe ». Il faut vraiment être lourdement non-comprenant pour marcher. Et pourtant...

      Personnellement, moi, je ne livre absolument personne à personne. Et la France, pour être « livrée » devrait déjà exister, or elle n’existe pas, c’est une totale invention pour livres « scolaires » de CE2 CM1

      comme vous qui souhaitez livrer la France à un autre envahisseur Fasciste , à des religieux sanguinaires et totalitaires.

      Vous êtes vraiment totalement malade. Qui est sanguinaire et totalitaire ? Vous assénez des affirmations sans le début d’une preuve ou d’un argument. Vous ânonnez vos leçons à la manière d’un perroquet ou d’une machine. Et c’est comme ça depuis des heures. Vous êtes complétement irrationnel. Avancez des arguments, nom de nom !


    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 31 décembre 2009 00:53

      Il faut aller sur facebook pour trouver des gens au courant de ce qui se trame.


    • kdb 31 décembre 2009 10:07

      je suppose que en 2002 au 2em tour ,vous poussiez tout le monde dans la rue « pour hurler contre le retour de la bête ! » vous avez été bien manipuler....


    • zergotine 3 janvier 2010 19:41

      « le péril rouge » a fait des millions de morts, nous a conduits à la course à l’armemement en appauvrissant les peuples de l’Est et de l’Ouest !
      Le fachisme vert, cette dictature religieuse est hélas bien réelle !
      Gamine dans ma citée aucune femme ne portait de foulard, puis à la fin des années 80 petit à petit des femmes se sont mises à le porter, à la fin des années 90 c’est le voile qui est apparu et maintenant c’est la burqua...
      Il va falloir attendre la lapidation place de la République à Paris pour vous émouvoir et vous interrogez sur l’avenir de notre pays ? De la place des femmes au sein de la démocratie française ? A moins que pour vous la femme se résume à une machine à pondre les esclaves des religions et de la mondialisation capitaliste ?
      allez donc faire un tour dans les pays « musulmans » pour juger un peu de la qualité de vie des hommes et des femmes n’ayant pas le choix de croire à autre chose qu’aux balivernes des barbus ! La guerre contre les islamistes en Algérie a laissé de nombreux témoins qui sont venus se réfugier en France et qui sont consternés par notre ignorance et autisme !


    • Paul Villach Paul Villach 3 janvier 2010 19:45

      @ Zergotine

      Bien envoyé !
      Mais ils ont des yeux et ne veulent pas voir, des oreilles mais ils ne veulent pas entendre ! Paul Villach


    • Big Mac 30 décembre 2009 12:47

      "Il est singulier que toutes les familles politiques et intellectuelles attachées à la laïcité ne fassent pas bloc dans « une union sacrée » contre ce danger commun. Quelle motivation secrète les anime ?"

      La motivation secrète ? Le trouillomètre ! Après avoir été les principaux collabos de l’invasion comment voulez vous que les gauchistes avouent ?


      • Karl-Groucho 30 décembre 2009 13:01

        À « Big Mac ».

        Tiens, un sous-marin mal déguisé de l’affront nationaliste ?

        Faudrait voir à remettre votre illogiciel à jour, mon pauvre…
        Vos arguments datent des années trente.
        Résolument moderne, résolument !

        Il n’y aurait de prétendue invasion que si les frontières avaient la moindre réalité pour d’autres individus que les banquiers, les militaires & les douaniers... Pour les citoyens de la Terre, pas de frontière ! Mais vous, vous les avez tellement intériorisées que vous en êtes terrorisé (c’est çui qu’y dit qu’y est). Pauvre malheureux. Allez, vous êtes bien à plaindre.


      • Big Mac 30 décembre 2009 13:09

        C’est quoi un citoyen du monde : un collabo halal ?


      • Big Mac 30 décembre 2009 14:13

        Mais je vous en prie Pasou !

        D’ailleurs moi, c’est bien simple je ne viens jamais sur AV sans ma tondeuse ! smiley


      • bek 30 décembre 2009 18:21

        « C’est quoi un citoyen du monde : un collabo halal ? »

        Plus tôt un sioniste assoiffé de profit kasher !!!




      • Christian Delarue Christian Delarue 30 décembre 2009 22:03

        C’est au(x) mrapiste(s) que Big Mac réserve sa tondeuse.
        Il va casser la lame !


      • sisyphe sisyphe 31 décembre 2009 10:40

        Par Big Mac (xxx.xxx.xxx.64) 30 décembre 12:47


        La motivation secrète ? Le trouillomètre ! Après avoir été les principaux collabos de l’invasion comment voulez vous que les gauchistes avouent ?

        Très fort, de la part d’un facho d’extrême-droite, de ceux qui ont été aux côtés des occupants nazis, de venir parler de « collabos » !!

        Big mac, le parfait petit kapo prêt à envoyer au four les opposants

        D’autant qu’en l’occurence, la nouvelle « collaboration » est bien celle de ceux qui contribuent, avec le pouvoir en place, à agiter le spectre des boucs émissaires, pour entretenir la division des français, et contribuer à l’enfumage évitant d’avoir à s’attaquer aux véritables responsables de tous les problèmes des français ; à savoir la mafia bancaire et financière, ses valets du pouvoir, et ses collabos d’extrême-droite.

        Si tu as une tondeuse, le facho, n’oublie pas de t’en servir en premier.

        Big mac ou la face casher de la collaboration servile et raciste.

        Une abjection vivante.


      • Big Mac 31 décembre 2009 12:35

        Sisyphe,

        Vous ne cessez de me traiter de juif et c’est moi que vous accusez de nazi ?

        C’est vraiment un plaisir de vous voir vautré dans votre fange à vomir des morceaux de Mein Korampf en compagnie des pires abrutis islamistes de ce site.


      • sisyphe sisyphe 31 décembre 2009 17:37

        à l’engeance big mac

        n’essaies pas de continuer à entretenir l’amalgame, la confusion et le mensonge ; je ne t’ai jamais traité de « juif » , j’ai même précisé que tu ne l’es pas.
        Je t’accuse, à juste titre, de sioniste ultra ; qui porte donc tort aux juifs eux-mêmes, et de nervi d’extrême droite qui, après la chasse aux juifs, en collaboration avec les nazis, a, désormais entamé la chasse aux arabes.

        Le collabo parfait.


      • Arafel Arafel 3 janvier 2010 03:08

        Vous etes sur que Big Mac etait déja né lorsque les nationaux-socialistes ont envahis la France ?
        Ouf, heureusement que vous me l’avez dit, je m’en doutais pas un seul instant.


      • Karl-Groucho 30 décembre 2009 13:09

        Le choix de la photo, son contexte, en disent assez sur le sérieux de cette tentative d’article.

        Mais qu’on ne se méprenne pas sur mes interventions :

        — À bas TOUTES les « religions » !
        mais
        — NON à la fabrication de boucs émissaires, quels qu’ils soient. « le » juif dans les années trente, l’« islamique » (sic) dans les années deux mille neuf.
        donc
        — À bas toutes les frontières, tous les drapeaux, toutes les prétendues « nations ».
        — Liberté, égalité, fraternité.

        C’est pourtant simple, non ?

        Mais certains sont sous le pouvoir de leur affectif même pas sevré. (Maman, au secours !), et en restent à « mon papa il est plus fort que le tien »... Très adulte, pas drôle, et potentiellement criminel.


        • Legecko 30 décembre 2009 18:49

           Monsieur KARL,

          En fait vous êtes simplement un doux rêveur ; .....niais....( un peu une miss France !! )


        • Karl-Groucho 30 décembre 2009 19:26

          Donc, rappeler « Liberté, égalité, fraternité », ce serait être simplement un doux rêveur ; .....niais ? Bonjour le citoyen ! pas étonnant que vous mettiez des majuscules à nazi ou à fasciste. C’est très clair (et toujours pas le moindre argument rationnel. Vous avez un gros problème).


        • Karl-Groucho 1er janvier 2010 17:25

          Comme toujours, la grande intelligence et la profonde réflexion de l’extrême droite à l’affectif en couches culottes…

          Des insultes plutôt que des arguments.

          Tout plutôt que de la rationalité. En vous lisant, chacun ne peut que confirmer ce triste diagnostic.

          Vous placez votre honneur dans votre abject racisme, votre trouille immonde et votre rejet de tous ceux qui ne partagent pas votre débilité terrorisée. Quelle virilité ! Et quelle intelligence de vous précipiter sur la première victime que vous désignent de prétendus chefs. Hier, le juif, aujourd’hui, l’arabe, entre les deux, le communiste. Faudrait vous renouveler mieux que ça.

          Le culte du chef ! Cruelle maladie infantile. Revenez quand vous serez un peu adulte, si vous en avez le courage.

          Et, tentez de penser cinq minutes par vous-même, juste cinq minutes. Je sais, pour vous, c’est pas gagné, mais faites un (immense) effort : « Liberté, Égalité, Fraternité » ne rejette absolument personne, ni aucun groupe, sauf les gros cons incurables : pas étonnant que vous vous sentiez visés.

          Triste.


        • vinvin 30 décembre 2009 13:20

          (@L’ auteur)


          Merci pour cet excellent article.

          Je pense que ce problème de laïcité, qui n’ est plus respecté, ni par nos politiques « véreux », ni par les citoyens, ( du moins une partie d’ entre eux,....) va nous attiré bien de soucis un jour.

          Je pense qu’ avec l’ islamisation sauvage de la France et de l’ Europe, nous allons être confronté tôt ou tard a une guerre civile inter-ethnique.

          Je m’ attend a ce qui ce pesse en Europe de l’ Ouest exactement ce qui c’ est passé il y a quelques années en EX Yougoslavie, et avec autant de victimes, et actes de violences.


          Bien cordialement, (et bon courage pour l’ avenir......)



          VINVIN. 

          • cathy30 cathy30 30 décembre 2009 13:21

            M. Villach
            je ne comprends pas, pourquoi avez vous choisi une photo de touristes voilées ? Je crois que j’ai la solution : il est très difficile de tomber sur des femmes avec voile intégrale dans les quartiers populaires.


            • Paul Villach Paul Villach 30 décembre 2009 13:42

              @ Cathy30

              Cette photo m’est personnelle. Donc pas de problèmes de droits !

              Elle a été prise sur le Graben à Wien à hauteur du « Café de l’Europe » pour ceux qui connaissent Wien, cette si belle ville.
              Oui, ce sont des touristes, je suppose. Wien est le siège de l’OPEP, si je ne me trompe.
              Ces femmes « montrent » un visage que la laïcité ne tolère pas. Cela ne change rien au problème que la photo ait été prise à Wien, sauf à soutenir que cette image est totalement impossible en France.
              Ne nous voilons pas la face au propre et au figuré ! Paul Villach


            • Massaliote 30 décembre 2009 13:53

              Pas difficile du tout d’en trouver. J’ EN AI VU ASSEZ SANS LES CHERCHER.


            • Alexeï 30 décembre 2009 18:41

              Pourquoi aller à Wien (pardon Vienne). Il suffit de se rendre dans certaines rues du XVIIIe arrondissement de Paris ou du IIIe arrondissement de Marseille pour voir pire : la prière en plein milieu de la rue. Et il faut montrer pate blanche pour y accéder.

              Cela n’est rien par rapport aux attaques anti-chrétiennes dont les Fraçais dits de souche sont l’objet de la part des jeunes racailles. Pas plus tard que la semaine dernière, j’ai été victime d’attaques anti-chrétiennes (« ils nous font chier ces chrétiens avec Noël, est-ce qu’on fète l’Aïd ou la naissance du prophète ? »). Pire que cela : les grades surfaces font désormais des babas au rhum sans...rhum suite aux protestattions des islamistes. Je ne suis pas croyant et j’en arrive à défendre le christianisme et je déteste l’alcool et je trouve curieux un baba sans...rhum.

              À quand un couscous sans semoule ?


            • HELIOS HELIOS 4 janvier 2010 01:07

              Comment, vous ne connaissez pas le couscous provençal ?

              C’est pourtant simple, c’est le même que le couscous au mouton ou au poulet, mais sans mouton ni poulet... juste des petites cotelettes plutot prise dans l’echine pour faire un meilleur bouillon et de la portine non fumée pour remplacer. C’est dé-li-cieux !!!


            • bek 30 décembre 2009 13:35

              l’auteur comme à son habitude, fait par excellence ce que savent bien faire les merdias marchandes Dassault et Lagardère....Suivez mon regard...



              • Den 30 décembre 2009 13:49

                « Le voile et la prétendue burqa sont des pièces de vêture qui n’ont rien à voir avec la religion. »

                et ceux qui le/la porte le justifient par quoi d’après vous ?

                et la marmotte....


                • TITI 30 décembre 2009 15:29

                  Trés bon « papier »

                  Les « politiques » ne sont pas à la hauteur des enjeux. Leur lacheté est déplorable !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès