Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La politique néolibérale de l’immigration massive sacrifie des (...)

La politique néolibérale de l’immigration massive sacrifie des millions de français

Bien qu’affichant le plus souvent des valeurs humanistes, teintées de dogmatisme, les disciples de l’internationalisme et du mondialisme qui prêchent pour l’accueil de tous, caressent parfois des objectifs ou profitent d’effets dont le caractère altruiste n’est pas toujours manifeste. Mais les plus fragiles et isolés d’entre-nous paient parfois de leur vie, leur sincère ou supposée générosité.   

 

QUAND LA PÉNURIE DE LOGEMENT TUE 

10 millions de personnes seraient, selon le rapport 2015 de La Fondation de l’Abbé Pierre, touchées de prés ou de loin, par la crise du logement. 5 millions seraient en situation de fragilité dans leur logement et 3.5 millions non ou mal logées dont 695 000 privées de domicile. La rue a compté en 2014, prés d’un demi-millier de morts. Cette crise du logement et de l’insalubrité qui favorise la résurgence de maladies que l’on croyait éradiquées, pourrait tuer de plus en plus.

L’installation de plusieurs centaines de milliers d’immigrés officiels et clandestins chaque année, exerce une tension continue sur le logement d’urgence, social puis privé.

La saturation du marché locatif participe à une survalorisation de l’ensemble des biens immobiliers. Le déséquilibre entre l’offre et la demande et l’augmentation de rendement du marché locatif ont généré des hausses « sans précédent ».

En dix ou quinze ans, la valeur du patrimoine de nombre de nos concitoyens ou sociétés immobilières a été multiplié par 2 ou 3 voire plus, mais subséquemment, le montant des loyers a explosé et la précarisation de millions d’autres citoyens, s’est accentuée. 

Dans le parc privé, le loyer dont charges d’un studio ou d’un deux pièces constitue couramment dans les grandes villes et leur périphérie, 40 à 60 % du smic. Ce « taux d’effort » peut dépasser 70 ou 80 % pour un appartement plus spacieux ou situé à Paris.

Ainsi les défauts de paiement de loyer se multiplient et en 2015, le chiffre des expulsions locatives pourraient approcher 150 000.

Mais dans le parc social des régions en tension, le délai moyen d’attribution d’un logement peut atteindre 10 ou 12 ans. Aussi, travailleurs pauvres, chômeurs et allocataires de minimas sociaux doivent partir toujours plus loin et s’éloignent ainsi davantage de l’emploi.

REGROUPEMENT FAMILIAL

40 ans après sa mise en place, le regroupement familial est-il toujours opportun ? Pour nous forger une opinion, il nous faut plonger au début des années soixante-dix.

Francis Bouygues, premier entrepreneur français en travaux publics et futur acquéreur de TF1 en 1987, réclamait alors, au cours d’une conférence télévisée, le regroupement familial pour la main d’œuvre immigrée.

Décrétée en avril 1976 sous la mandature du président de droite Valery Giscard d’Estaing et du gouvernement du premier ministre Jacques Chirac, cette mesure dont l’objectif était d’installer durablement une population majoritairement originaire du continent africain, a transformé le travailleur migrant qui rentrait chez lui lorsqu’il ne trouvait plus de travail, en immigré rapidement exposé, dés les mois ou les années suivantes, au chômage résultant de la désindustrialisation de la France.

Aussi, on peut se demander pourquoi le décret, cadeau d’un pouvoir politique bienveillant aux grands industriels, n’a pas été abrogé dés le début des années quatre-vingt, au moment la précarité gagnait du terrain. 

Dés février 1981, le secrétaire général du Parti Communiste Français, Georges Marchais, tirait la sonnette d’alarme. En voici quelques extraits : « En raison de la présence en France de près de quatre millions et demi de travailleurs immigrés et de membre de leurs familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes », « Il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage », « La crise du logement s’aggrave, les HLM font cruellement défaut et de nombreuses familles françaises ne peuvent y accéder », « Les charges d’aide sociale nécessaires pour les familles immigrés plongées dans la misère deviennent insupportables pour les budgets des communes ». Décédé en 1997, cet homme très charismatique qui s’était prononcé contre la signature du traité de Maastricht et la convention de Schengen, est considéré par beaucoup, comme le dernier grand défenseur de gauche de la classe ouvrière.

Aujourd’hui encore, le faible niveau de ressources mensuelles exigées pour le regroupement familial, accentue la paupérisation de territoires exsangues qui peinent de plus en plus à dispenser les aides sociales vitales et à fournir les logements adéquats. Un demandeur disposant d’un revenu salarié ou non, de 1138 euros mensuel, est en droit d’accueillir 2 à 3 membres de sa famille, 4 ou 5 avec 1252 euros et 6 personnes ou plus s’il dispose de 1365 euros. 

IDÉOLOGIE ET OPPORTUNISME POLITIQUE

Le premier Secrétaire du Parti Socialiste François Mitterrand, dés son élection à la présidence de la République en mai 1981, prenait ses distances avec l’électorat ouvrier qui l’avait porté au pouvoir.

Il régularisait 130 000 immigrés, faisait abroger la loi Bonnet de 1980 , relative à la prévention de l’immigration clandestine et créait le titre unique de séjour de dix ans.

La création de SOS racisme et d’autres mouvements communautaires, achevait de faire du PS, un parti plébiscité par les nouveaux électeurs issus de l’immigration.

En 1985, déjà de nombreuses usines fermaient, le nombre de chômeurs et de sans-abri ne cessait d’augmenter. Coluche ouvrait les premiers Restos du cœur et l’Abbé Pierre créait Emmaüs

Les gouvernements qui se sont ensuite succédé, sous les présidences de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, ont poursuivi une même une politique de l’immigration, conforme au dogme néolibéral de la mondialisation et de la libre-circulation prônée par l’Union Européenne. 

L’acquisition de nouveaux électeurs issus de l’immigration, le versement d’importantes subventions aux nombreuses associations du secteur ainsi que la création annuelle de milliers ou certaines années, de dizaines de milliers d’emplois supplémentaires de fonctionnaires pour accompagner les arrivants, leur allouer des aides, les former, les soigner, éduquer leurs enfants etc., ont souvent répondu à des objectifs électoralistes.

Par ailleurs, il convient d’évoquer la bienveillance des dirigeants politiques envers les acteurs économiques de la grande distribution qui ont ainsi capté une manne financière d’argent public constituée d’allocations octroyées à de nouveaux consommateurs de low-cost souvent pris en charge partiellement ou entièrement par la collectivité ou la connivence avec les groupes industriels qui bien qu’ayant profité d’une concurrence salariale qui a généré stagnation et baisse des salaires, ont néanmoins continué à délocaliser.

TRAHISON DES PARTIS POLITIQUES ET SYNDICATS 

6.3 millions de demandeurs d’emploi inscrits à Pole Emploi et 2.5 millions d’allocataires du RSA, 2 millions de 15/29 ans sans emploi, éducation ou formation, 10 millions de personnes touchées par la crise du logement !

Peut-on raisonnablement prétendre que l’accueil de nouveaux migrants constitue un acte généreux et sans conséquences sur les conditions de vie ou de survie des plus fragiles, souvent eux-mêmes issus de l’immigration ?

Certes non. Pourtant, les gouvernements demeurent fideles à leur idéologie. De même, le Parti Communiste (PCF), le Front de Gauche (FdG), le NPA, Europe écologie les verts (EELV) et des syndicats dont notamment la CGT, s’empêtrent dans leurs contradictions en prétendant défendre les intérêts des travailleurs tout en militant pour la libre circulation mondialisée d’une main d’œuvre abondante qui met les ouvriers en concurrence avant de les jeter à la rue. On peut également s’interroger sur le sens du combat d’associations subventionnées plus promptes à se mobiliser pour des causes médiatisées que pour soutenir des personnes isolées menacées d’expulsion. Accompagnées de personnalité politiques et médiatiques, celles-ci exigent parfois papiers et logement immédiat pour des clandestins fraichement arrivés mais dont l’attribution de domicile privera sans doute pour longtemps encore, des SDF parfois mineurs ou âgés demandeurs d’un toit depuis des mois, années ou même décennies mais qui, eux continuerons à dormir dans la rue ou des foyers d’urgence.

L’hypocrisie d’une revendication parfois exprimée, de réquisition par la force, de tous les biens publics et privés inoccupés bien qu’ils la sachent irréalisable, relève de la manipulation et s’ajoute à l’irresponsabilité d’un discours récurent qui, en prêchant pour l’internationalisme et l’égalitarisme, condamne à la rue et à une mort certaine, nombre de nos concitoyens.

Chaque jour, à la suite d’accidents de la vie, des centaines d’entre-nous, victimes d’une incohérence politique dictée par l’idéologie ou l’opportunisme, plus isolés ou plus fragiles que d’autres, viennent grossir le nombre de sans-abri.

QUEL EST LE VRAI COÛT DE L’IMMIGRATION EN FRANCE ? 

Selon la monographie publiée par l’association Contribuables associés et discutée à l’Assemblée Nationale, la facture de l’immigration réglée par le contribuable français s’élevait en 2010, à 30.4 milliards d’euros par an. Marine Le Pen estimait ce montant sous-évalué. 

A l’opposé, des études rendent hommage à la politique gouvernementale menée depuis 40 ans en déclarant le coût nul ou bénéficiaire mais une enquête à propos du coût de l’immigration, réalisée par Capital peut faire douter de leurs conclusions. Il convient certes de saluer le travail accompli par les vagues d’immigration qui ont aidé à la reconstruction de la France mais peut-être eut-il été cependant plus pertinent de réduire les flux migratoires et de renoncer au projet de regroupement familial dés 1975 soit à la fin de la période dite des 30 glorieuses

En effet, selon le magazine, qui s’est appuyé sur les calculs de la démographe Michelle Tribalat, les étrangers accueillis sur notre sol depuis le début des années soixante, représenteraient maintenant avec leurs descendants une masse de 10 millions d’habitants soit 15 % de la population française. La France était en 2009, le premier pays d’accueil d’Europe avec 26.6 % (hors clandestins) de l’ensemble des 25/54 ans (13.1 % immigrés et 13.5 % enfants d’immigrés). La proportion d’aides sociales dans le revenu se situait à 20.4 % pour les résidents originaires du Maghreb, 24.2 % pour ceux du reste de l’Afrique et l’ensemble de la population immigrée occupait le tiers de l’habitat en HLM. Les habitants originaires d’Afrique noire ou du Maghreb étaient presque deux fois plus nombreux à recevoir des allocations chômage que le reste de la population et prés de quatre fois plus nombreux à bénéficier de minimas sociaux. Le taux de chômage chez les enfants d’immigrés d’origine non européenne était trois fois plus important.

MAITRISER A NOUVEAU LES FLUX MIGRATOIRES 

Il serait juste que l’État recentre ses moyens sur ses populations déjà en difficulté et que le rétablissement des frontières supprimées par l’accord de Schengen, soit envisagé.

Par ailleurs, la diminution de l’immigration et donc la baisse de la demande de logements influerait sur le montant des loyers. Leur niveau pourrait ainsi, en quelques années, devenir plus supportable. Le pouvoir d’achat progresserait et favoriserait une consommation plus qualitative.

L’Union Européenne a récemment décidé d’imposer à ses états membres, des quotas de migrants originaires du continent africain. Pourtant, un sondage de l’IFOP réalisé pour Valeurs Actuelles, publié le 29 avril 2015, révélait que 68 % des français sont opposés à l’accueil des migrants africains en France et que 71 % sont favorables à une suspension de l’espace Schengen. Mais si l’on considère que le libre-échange et la libre-circulation sont des principes fondateurs de l’Union Européenne, il apparait que pour maitriser à nouveau nos flux migratoires, nous devrons d’abord sortir de l’UE.

Francis JOURNOT est membre des associations citoyennes www.international-convention-for-minimum-wage.org, www.rendez-nous-notre-industrie.com et www.vetements-made-in-france.com 


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

67 réactions à cet article    


  • Olivier 16 juin 2015 10:06

    A ce que dit l’auteur, et qui est tout à fait vrai, il faut ajouter la raison profonde de l’immigration depuis 1974 : la volonté de la classe politique de dissoudre la France dans la mondialisation en procédant à ce que certains ont appelé « le grand remplacement »


    La venue de millions d’immigrés chaque année poursuivie malgré le chômage de masse est une absurdité économique, mais ne s’explique que si on a un projet de « peuplement » comme l’a bien dit M. Valls. L’immigration est un projet politico-ethnique, et nullement économique.

    • berry 16 juin 2015 14:09

      @Olivier
      Cette politique perverse est initiée par l’oligarchie américaine, c’est un excellent moyen pour elle de renforcer sa domination mondiale ; cette politique est relayée par les atlantistes qui font passer les intérêts américains avant les intérêts français (du genre BHL et cie).
       
      Les nations européennes sont ainsi divisées, affaiblies, et privées de leurs défenses immunitaires ; elles ne peuvent plus s’opposer à la superpuissance américaine.
       
      Les câbles diplomatiques de Wikileaks ont mis au jour les manoeuvres de l’ambassadeur juif américain Charles Rivkin à Paris pour renforcer l’immigration musulmane et le communautarisme en France.
      Les faits sont clairement établis.
      https://www.youtube.com/watch?v=S7sxhGPSYVY

       


    • Sarah Sarah 16 juin 2015 15:52

      @Olivier

      C’est vrai : remplacement, absurdité pour vous tous mais pas pour certains profiteurs. Depuis 40 ans vos dirigeants vous pillent dans au moins un but bien précis :

      « Et si la crise de la dette publique était en vérité celle de l’immigration ? Cela signifierait que tous les efforts d’austérité que l’on impose aux Français proviendraient du refus de la réguler. Cette étude exhaustive taille en pièces les arguments des élites qui prétendent que l’immigration nous enrichit. Fondée sur les chiffres de la comptabilité nationale, elle démontre au contraire l’ampleur du désastre. Comment interrompre cette hémorragie qui ruine nos finances publiques et le budget des familles ? Les solutions existent mais qui aura le courage de les appliquer ? »

      Source : http://www.amazon.fr/gp/product/2841912787

      et : http://www.polemia.com/les-francais-ruines-par-limmigration-de-gerard-pince/


    • alinea alinea 16 juin 2015 16:20

      @Olivier
      Des millions d’immigrés chaque année ! il ne faut quand même pas exagérer !
      Ce que ne dit pas l’article, c’est qu’il y a une grande part des immigrés qui aujourd’hui sont français !!
      On parle de cent mille entrées en France chaque année, le taux le plus faible d’Europe ; je ne suis pas convaincue que ce soit eux le problème.

      Quant aux Français... ils sont français !!


    • Joe Callagan Joe Callagan 16 juin 2015 18:21

      @alinea

      Du temps où j’étais un gauchiste, j’appréciais vos interventions mais depuis j’ai ouvert les yeux sur nombre d’arnaques quant à cette idéologie faussement humaniste et philanthropique et quand je lis certaines de vos interventions, je me dis que demeurer gauchiste et faire preuve d’une telle naïveté à votre âge, c’est effrayant.

      Alinea,

      Comment expliquez-vous le fait qu’il y ait si peu de gauchistes de plus de quarante ans ? Vous savez Alinea, refuser l’immigration massive ne fera pas de vous une ordure pour autant. Vous pouvez, de plus, tout à fait conserver vos idées de gauche mais en y adjoignant dorénavant la raison. J’en suis la preuve vivante !

      Bonne continuation...


    • non667 16 juin 2015 18:34

      @alinea
      c’est qu’il y a une grande part des immigrés qui aujourd’hui sont français !!

      français de papiers et d’allocation ! et de moins en moins de cœur ,voire anti français avec leurs revendications ethnico-religieuses !
      :on peut tout puisqu’en démocratie ! notamment revenir rétroactivement sur l’octroi d la nationalité française par le droit du sol !


    • alinea alinea 16 juin 2015 22:44

      @Joe Callagan
      Mais il n’y a pas « des millions » d’immigrés qui arrivent chaque année ; ce n’est pas une question de retard mental, c’est tout simplement la vérité !
      Du reste je ne suis pas et n’ai jamais été gauchiste !! Je suis anarchiste:rien à voir ;
      donc je dis qu’il n’y a pas des millions... et aussi que les arabes qui dérangent sont français !
      Où voyez-vous que je soutiens l’immigration massive ; et où voyez vous que la refuser ou l’accepter, la vanter ou je ne sais quoi, serve à quelque chose:faisons nous la politique en ce pays ??? Nous demande-t-on notre avis ?
      On peut bien avoir un avis sur les choses, mais de là à ce que les avis clivent les gens, c’est fort !! des gens qui n’ont aucun pouvoir ! C’est délirant tout ça !!


    • alinea alinea 16 juin 2015 22:46

      @non667
      Ce que je veux dire c’est qu’on en pense ce qu’on en veut,ça n’empêche pas qu’on ne peut pas les virer. Lisez ce qui est écrit !! parce qu’ils sont français


    • CN46400 CN46400 17 juin 2015 07:58

      @alinea


        Que ceux qui peuvent prouver leur « totale francitude », et celle de leur parenté, lèvent la main......

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 juin 2015 11:01

      @non667

      C’est la porte ouverte à toutes les fenêtres :
      vous ferez quoi pour sonder les cœurs et les âmes des « Français de papier » ?
      Vous leur ferez abjurer leurs croyances, comme Louis XIV avec les jansénistes (ou comme le gouvernement avec Dieudonné) ?
      Vous les expulserez, comme les Juifs d’Espagne (ou les pieds noirs d’Algérie) ?


    • alinea alinea 17 juin 2015 14:19

      @CN46400
      C’est curieux ce qui émerge de vos cerveaux dès qu’on parle d’immigrés :

      on ne peut pas virer un Français de France, même s’il la hait ! on peut juste le foutre en taule s’il n’est pas obéissant, et cela se passe déjà !


    • non667 17 juin 2015 16:19

      @alinea
      pas qu’on ne peut pas les virer. Lisez ce qui est écrit !! parce qu’ils sont français
      Lisez ce qui est écrit :

      on peut tout puisqu’en démocratie ! notamment revenir rétroactivement sur l’octroi d la nationalité française


    • non667 17 juin 2015 17:18

      @ olivier
      Vous leur ferez abjurer leurs croyances, comme Louis XIV avec les jansénistes (ou comme le gouvernement avec Dieudonné) ?

      pas besoin de botter en touche !

      facile : rétablir le droit du sang !
      par exp :décréter que ne peuvent prétendre à la nationalité française que les descendants de français ayant la nationalité française avant 1967 (soit 5 ans après les accords d’évian de 1962 )

      je rappelle que la volonté de l’immigration ne vient pas des français de souche mais du patronat notamment de l’automobile .
      pendant que les japonais et allemands robotisaient les français utilisaient de la main d’œuvre immigrée dont ils n’ont pu se débarrasser quand ils ont voulu se robotiser . le gouvernement limitant les plans de licenciements .les patrons conservaient des immigrés qu’ils faisaient travailler a l’ancienne (exemple : nouvelle chaine de montage des xantias (1990 env...),soudage des éléments de portières..... ) 


    • Joe Callagan Joe Callagan 17 juin 2015 18:42

      @alinea

      Mais on est d’accord, il n’y a en effet pas des millions d’immigrés qui débarquent. Quelques centaines de milliers, c’est largement suffisant. D’ailleurs, je ne parlais pas de ceux qui ont la nationalité française même si je trouve aberrant le concept de droit du sol.

      Alinea, je suis simplement un résistant à la mise en place du nouvel ordre mondial pour lequel l’immigration massive est une composante essentielle.

      Je vais vous dire, je suis content de vivre dans un pays qui comporte des gens qui viennent d’ailleurs mais là, c’est trop ! Je n’ai pas envie de perdre mon identité, je n’ai pas envie que l’on fasse de nous des individus déracinés, je n’ai pas envie non plus de ne plus savoir si je suis un homme ou une femme et j’en passe. Je ne souhaite pas aboutir à des individus sans repères car à partir de là on fera de nous ce que l’on veut ! Je maudis cette entreprise de perversion généralisée des individus. Je veux seulement rester libre et surtout humain à part entière et je souhaite la même chose pour tous.

      Je concluerai en disant que je suis quelqu’un avec beaucoup de coeur bien que j’aie aussi mon côté obscur. Je ne supporte pas l’injustice et je souhaite simplement vivre dans un monde sain où chacun aurait sa place. Un monde où on aurait la possibilité de redevenir humains et de se reconnecter avec la Nature.


    • alinea alinea 17 juin 2015 21:24

      @Joe Callagan
      Mais moi aussi Joe !!
      L’immigration est un problème compliqué parce qu’il mélange les genres ; politique mondiale, avant c’était le colonialisme et les suites de sa chute, aujourd’hui ce sont les guerres, le pillage des pays riches en tout ce dont nous avons besoin pour saccager notre environnement, nos neurones et notre santé ; trafic d’humain à tous les étages : en haut on paye, en bas tout en bas, on tue ; entre, on trompe et on exploite !
      Donc je n’arrive pas à me figurer qu’il suffit de jeter ceux-là hors de nos frontières pour résoudre ce problème.
      C’est tout ; je ne nie pas le problème.


    • mmbbb 21 juin 2015 13:13

      @Olivier c’est deja fait je l’avais deja ecris j’ai passe mon enfance entre nantua et bellegarde et 2006 je suis retourne faire une ballade au lac de nantua Un peu de nostalgie Il y avait beaucoup de femmes turcs en fichu et il me semblait etre dans un ailleurs bien que les turcs furent tres cordiaux losrque j’etais gamin je n’etais pas une chance pour la france et a vrai dire je m’en tape si un jour les eglises se convertissent en mosquees meme Monseigneur Di Falco dans le Point a plus d’egard envers ces immigres que les cathos en avaient pour nous les francais sont vraiment des cons L’extreme gauche est aussi pour une immigration incontrolee et est l’idiot utile du patronat Je ne suis pas idiot mais pas delateur Il y deux deux ans j’etais a Chamonix en vacance Pres du camping un chalet en restauration pas un des ouvriers ne parlaient francais ou italiens Ils venaient d’europe centrale et s’ils ne travaillaient pas au noir il devaient etre les bras d’un patron ayant trouve une bonne main d’oeuvre Quant au Made In France le Jaby pres de Lyon n’a pas pu survivre les francaise preferent acheter leurs petites culottes made in china La mondialisation heureuse pronee par Minc , par notre elite comme Lang etc et cette immigration voulue et souhaite par des auteurs comme Chalot dans ce media Il y a que les gens riches qui s’en tirent ils s’en foutent leur village est desormais le monde et ils sont indifferent du désarroi du petit peuple qui s’est bien fait berne ( je reste poli )


    • fred.foyn Le p’tit Charles 16 juin 2015 10:55

      De la main d’œuvre bon marché...Le chômage va exploser.. !


      • Garance 16 juin 2015 11:15

        C’est quoi cet article fasciste .... ??


        Comment le Cercle a-t-il pu le laisser passer ?

        Ou étaient les Pelletier.. Fergus...Avecpiero...Ratizo....Gruni...Verdi et tutti quanti... quand cet article a frappé à la porte du site ?

        S’inquiéter du sort des De Souches est fasciste

        Les De Souches sont là pour en chier et raquer...et pis c’est tout

        Ils ne peuvent plus se loger ?

        La belle affaire

        Quand on est en Socialie c’est comme ça que ça se passe et ceux qui sont pas contents z’ont qu’à partir ailleurs smiley



        • Robert GIL Robert GIL 16 juin 2015 14:27

          @Garance
          les de souches d’aujourd’hui ne se bougent pas trop le cul ... heureusement que leur anciens se sont battus pour eux !
          .
          voir : https://www.facebook.com/470279756351891/photos/pb.470279756351891.-2207520000.1434457611./892150877498108/?type=3&theater


        • Mowgli 18 juin 2015 10:42

          @Garance

          Et le camarade jaja, ousqu’il est ? JAJA on a besoin de tes lumieres !


        • Outsider Outsider 16 juin 2015 11:47

          Bonjour, très bon article, sa publication preuve que les gens prennent conscience de l’ampleur de la situation. Mais quoi faire ?

          Il y a un autre article sur Avox : Migrants en Méditerranée : voyage du désespoir et de la mort, que parle des africains qui rejoignent l’Europe à rythme vertigineux. Et sur le « devoir » des européens, d’accueillir tout ce monde au nom des droits, toujours des droits !

          Il faut ajouter que l’ONU aussi prône un accueil massif des populations extra européennes.


          • HELIOS HELIOS 16 juin 2015 12:48

            @Outsider

            ... au nom des droits, toujours des droits !

            ... ben oui, les devoirs des immigrants, c’est a dire respecter le pays d’accueil, n’existe dans aucun texte !

          • elpepe elpepe 16 juin 2015 12:43

            non non ce n est pas du neoliberalisme, le PS a gagne le pouvoir en faisant des millions d algeiens et comptent bien le garder ainsi
            Le PS est a l origine du remplacement de population et le continuera sans aucun complex regardez la visite de Hollande et propos de Valls,
            C est leur fond de commerce
            Les francais commencent a peine mais a peine a comprendre que le PS est leur ennemi, j ai bien peu que l etat le soit aussi


            • Robert GIL Robert GIL 16 juin 2015 14:31

              @elpepe
              c’est pas le PS l’ennemi, mais la classe dirigeante dans son ensemble, car elle n’est qu’au service des dominants et du systeme capitaliste !
              .
              voir : PARLONS VRAI : LE COUT DU CAPITAL !


            • Joe Callagan Joe Callagan 16 juin 2015 19:12

              @elpepe

              Pourquoi focaliser uniquement sur le PS ?

              TOUS les partis fantoche composant le parti unique ont procédé de la sorte. Et il en sera de même si le FN arrive au pouvoir. Il fera mine d’instaurer des changements de ce côté là mais l’invasion continuera, vous verrez...

              Nous devons simplement tous comprendre l’arnaque et reprendre notre destin en main. L’état, c’est NOUS et nous n’avons pas à déléguer le pouvoir à des gens qui le réclament !


            • elpepe elpepe 17 juin 2015 01:09

              @Joe Callagan Bonjour
              Oui je vois aucun partie tenant le bon discours et capable d inflechir notre destine
              Vous avez raison, c est juste que le PS est encore plus hypocrite et au pouvoir

              J aime mon pays comme probablement vous et j aimerais bien voir l avenement d un nouveau partie et candidat ... un miracle ... ca arrive

              quelques directions :
              - retablir l etat de droit, fort avec la laicite qui n existe plus depuis longtemps
              - en maintenant reduire la voilure de l etat taxe et impot pour
               - sortir de l Europe et OTAN
               - virer la finance du gouvernement
               - retablir une vraie competitivite
               - plafonner salaire politicien+fonctionnaires
               - faire marcher une vraie solidarite inter-generation = plafonner les retraites
               - immigration 0 fermer les frontieres
               - reduire aide social considerablement, le pays va se vider les vrais patriotes resteront
               - interdir les syndicats dans la fonction publique
               - supprimer toutes les subsventions a la presse - ils vont changer de ton et finalement faire leur booulot
              - tout le monde va souffrir mais ca sera pour une vraie justice et on saura pourquoi on sert les fesses

              cdlt


            • AlainV AlainV 16 juin 2015 14:15

              Il y a en Europe un pays dont la population se renouvelle mal et qui manque de main-d’oeuvre qualifiée. Il est donc ouvert à une certaine immigration, européenne de préférence, sinon mondiale. Les chômeurs français pourraient y aller travailler, s’ils étaient capables de comprendre un peu d’allemand. Quelques Alsaciens en profitent largement et y trouvent le boulot qu’ils n’ont pas en France. Mais d’autres, échaudés, refusent d’y aller, car à la moindre difficulté économique et de réduction de personnel, c’est eux qui sont licenciés. Immigration choisie, disent les autorités allemandes.
              En France la situation est différente. Si le pays est riche et financièrement capable d’accueillir beaucoup d’immigrés, cette richesse est si mal répartie qu’elle ne sert ni à l’accueil des immigrés, ni aux chômeurs, ni aux travailleurs pauvres. Par volonté politique, notre système social est à bout de souffle, tout comme le personnel des urgences dans les hôpitaux, tout comme les enseignants dans beaucoup d’établissements. L’accueil de nouveaux immigrants, une nécessité en soi,impératif humaniste, est désormais très difficile. Par volonté politique, la part du gâteau, je veux dire de la richesse nationale, qui est consacrée au social, est de plus en plus petite, insuffisante même. Et il faut la partager avec un nombre de personnes de plus en plus grand.
              La seule solution est de changer de politique : donner moins du gâteau aux plus aisés, aux actionnaires en particulier, pour que le reste de la population ait davantage à partager. Cela va à l’encontre de la politique du gouvernement, de l’Europe, du néolibéralisme mondial. C’est pourtant ce qu’il faut faire.
              Et puis, arrêter d’aller faire la guerre un peu partout « pour protéger nos intérêts économiques » (ceux des actionnaires, une fois encore), au contraire, faciliter le dialogue dans les pays en croise, au lieu de souffler sur les braises. Les pauvres, les affamés de ces pays, ceux qui n’y voient plus d’avenir, n’auront plus de raison de quitter leur pays natal, leurs familles et leurs amis pour tenter de trouver chez nous ce qu’on leur a enlevé chez eux. Ils vivront mieux chez eux et nous vivrons mieux chez nous.
              Vous avez compris, l’ennemi ce n’est pas l’immigré, c’est l’actionnaire, c’est le profiteur du système, c’est celui qui, à la tête de l’Etat, préfère donner toujours plus aux riches, en le prélevant sur les autres.
              Ne cherchons pas midi à quatorze heures.
              Que faire pour changer cette situation ? En parler, convaincre d’autres qu’on peut, qu’on doit agir. Utiliser son bulletin de vote, et s’il le faut descendre dans la rue.


              • berry 16 juin 2015 19:40

                @AlainV
                Il y a bien des patrons profiteurs qui exploitent les immigrés, et il y a également des utopistes d’extrême-gauche qui rêvent d’un monde sans races et sans frontières, mais ce ne sont pas eux qui prennent les décisions.
                 
                L’immigration-invasion se réalise parce que c’est un choix politique des américano-sionistes pour dominer l’Europe et comme ils font la pluie et le beau temps en Europe, cette politique est mise en oeuvre par les traitres du PS et de l’UMP qui leur sont tout dévoués.
                 
                Toutes les décisions politiques des derniers gouvernements sont prises en faveur des intérêts américains.
                On peut comparer la situation de la France avec la situation de l’Ukraine, où le gouvernement a été installé par la CIA : toutes les décisions du gouvernement ukrainien en place ont été défavorables à l’Ukraine, elles ont été décidées par les américains dans le seul but de nuire à la Russie.


              • eresse eresse 17 juin 2015 09:06

                @AlainV
                « L’accueil de nouveaux immigrants, une nécessité en soi,impératif humaniste »
                Ou êtes vous aller pêcher ces conneries ?
                Je divaguais de la sorte il y a 20 ans. Depuis, j’ai ouvert les yeux. Allez, un petit effort, vous pouvez y arriver aussi. Je sais, c’est dur de se rendre compte que l’on a été pris pour un con toutes ces années.

                « Utiliser son bulletin de vote, et s’il le faut descendre dans la rue. »
                Depuis quand le vote est il en mesure de changer le cours de l’histoire ? C’est la plus grande arnaque de la « prétendue » démocratie, étant donné que les éligibles sont tous issus du même moule, et que les changements apportés par tel ou tel parti ne le sont qu’a la marge.

                Descendre dans la rue pour suivre comme des moutons des organisations dont la seule raison d’être est de nous contrôler et diriger notre mécontentement vers des sujets annexes ?


              • Le chien qui danse 17 juin 2015 10:50

                @eresse

                Ha vous êtes du même club que joe calhagan qui était gauchiste avant et devenu affabuliste maintenant...


              • eresse eresse 17 juin 2015 20:36

                @Le chien qui danse
                Vous avez raison.
                Allez « coucouche panier », on se rendort, boon chien ...


              • Mowgli 18 juin 2015 10:54

                @berry

                Ci pas moi, batron, j’t’y jure sur la barbe du brophète, ci li siousiss ! li siouniss !


              • Ruut Ruut 16 juin 2015 14:34

                Pendant ce temps la délocalisation massive continue.
                et la qualité du Fabriqué en France d’il y a 40 ans n’existe plus.
                Merci l’UMPS.


                • Buzzcocks 16 juin 2015 15:02

                  @Ruut
                  Pendant ce temps là un viticulteur du Cognac annonçait que pour faire le sale boulot de ramasser le raisin, il ne trouvait que des espagnols car les « de souches » ne veulent pas se casser le cul... ils préfèrent voter FN et attendre que l’état les aide tout en maudissant les bicots qui prennent leurs emplois qu’ils ne veulent pas faire.


                • foufouille foufouille 16 juin 2015 16:39

                  @Buzzcocks
                  ton culto paye mal donc il ne peut embaucher que des étrangers.
                  ceux qui payent bien n’ont aucun mal à trouver des employés.


                • eau-du-robinet eau-du-robinet 16 juin 2015 15:17

                  Bonjour,
                  .
                  Nous avons depuis quelques années une immigration en Europe qui dépasse le 230.000 personnes par ans, des migrants venant des pays en guerre, Libye, Irak, Syrie, etc.
                  90 % d’entre eux sont arrivés par la mer en Italie et en Grèce.
                  .
                  Qui est le responsable de ses flux migratoires ?
                  Les flux migratoire sont la conséquence de la politique occidentale. C’est l’occident qui à crée et financé les divers groupes terroristes notamment Al-Qaïda, DAESH, etc ...
                  En tête de liste des créateurs on trouve les États-Unis et Israël.
                  .
                  Après l’agression de l’IRAK par les des États-Unis et l’Angleterre un bon nombre d’autres pays du proche et moyen orient sont tombé sur le plan diabolique de balkanisation des pays du proche et moyen orient, Libye, Syrie,....
                  .
                  Le projet «  de balkanisation voire de remodelage du Proche Orient » a été d’abord théorisée par le britannique Bernard Lewis, conseiller au Département d’État des États-Unis entre 1977 et 1981, puis reprise et popularisée par le politologue américain Zbigniew Brzeziński en 1978. Cette stratégie géopolitique américaine puis otanienne est similaire au Plan « Oded Yinon (conseiller principal Ministère israélien des affaires étrangères en 1982) » de la politique israélienne.
                  .
                  L’Occident, en tête de liste États-Unis et Israël, a inventé le terrorisme islamique globalisé et l’instrumentalise en fonction de ses objectifs géostratégiques.
                  https://www.youtube.com/watch?v=TAhpacLjiXY
                  .
                  Partout où l’Occident cherche à prendre pied, des mouvements islamistes radicaux se développent. Pure coïncidence ou résultat d’une stratégie minutieusement mise en œuvre ? Lisez Zbigniew Brzeziński [ “Le Grand Échiquier”, 1997.] (conseiller pour la sécurité nationale de Carter) et vous aurez la réponse : il se vante, notamment, d’avoir fait tomber l’Union Soviétique grâce aux légions islamistes d’Al- Qaeda en Afghanistan dans les années 80. L’Occident a inventé et instrumentalisé le ‘choc des civilisations’ qui est sensé mettre en opposition l’Occident avec le monde musulman depuis la chute du mur de Berlin et la disparition de l’ennemi communiste. Ce choc des civilisations n’est en fait qu’une justification idéologique commode pour masquer la guerre menée par les élites oligarchiques occidentales (et leurs alliés wahhabites) contre tous les peuples de la terre, les valeurs démocratiques et la paix. Parce que la paix n’est pas assez capitaliste, parce que la paix contrarie les rêves de grandeur d’une élite paranoïaque dont les citoyens n’ont manifestement jamais la possibilité de se débarrasser, que ce soit ici en Occident ou en Orient, les États-Unis et Israël cherchent à précipiter le monde dans une guerre permanente et généralisée, dont la Syrie, après la Libye et avant le Liban et l’Iran, n’est que la préfiguration accablante de ce qui nous attend : un monde où l’Empire règne sur le chaos, car il vaut mieux dominer des ruines que ne pas dominer du tout !?!
                  https://www.youtube.com/watch?v=kq5q17DDzJk
                  .
                  .


                  • Le chien qui danse 17 juin 2015 10:53

                    @eau-du-robinet

                    Non non eau du robinet, il ne faut pas interpeller l’auteur avec une réflexion de fond, ce qui compte c’est de blinder nos frontières et tirer dans les bateaux de migrants, s’il faut vraiment en arriver là bien sur on est pas des bêtes, hein... mais la francitude le veau bien.


                  • Allexandre 18 juin 2015 15:14

                    @eau-du-robinet
                    Enfin quelqu’un qui réfléchit dans ce dégueulé de conneries, de simplisme et de haine irrationnelle. Tous ces débiles ne réalisent même pas (c’est fatigant de réfléchir, surtout quand on est limité) que ces immigrés arrivent, non par plaisir, mais parc qu’ils fuient la guerre ou la misère que nous avons provoquées depuis des siècles. Personnes ne comprend que leur situation est la même que les chômeurs chez nous, mais multipliée par dix. Les responsables ne sont pas les immigrés. Pendant que nous vivons dans un confort inouï, eux souffrent. Nous nous plaignons mais notre mode de vie est garanti par les richesses qu’on leur pique honteusement et par l’exploitation dont ils sont l’objet, chez eux et chez nous. Mais cela est trop dur à réfléchir. A part traiter les gens de gauchistes ou d’anti-Français, ces demeurés n’ont rien trouvé de mieux comme argument solide. C’est pitoyable de bêtise ;


                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 19 juin 2015 09:49

                    Bonjour Allexandre,
                    .
                    Merci pour votre commentaire.
                    .
                    Le problème c’est que la plupart de gens s’informent seulement à travers des grands médias traditionnelles (médias contrôle par l’oligarchie financière) et ils en restant la, devenant ainsi des victimes (proies) de la désinformation et donc manipulable. Ils faut faire un effort, investir du temps, pour découvrir et consulter régulièrement les multiples médias libres sur internet ... pour pouvoir déjouer la désinformation.
                    .
                    En Allemagne il y un jeune mouvement politique de tendance raciste qui se nome PEGIDA. C’est un mouvement qui s’oppose à l’immigration massive surtout dans les régions de l’ancien Allemagne de ’l’Est. Les leaders de ce mouvement prônent (alimentant) la haine contre les immigrants des pays en guerre qui affluent sur le sol allemand !
                    .
                    Ses gens qui adhérent au mouvement PEGIDA se laissent entrainer par des fausses analyses. Il n’ont pas compris qu’ils sont entrainé dans le « choc de civilisations » un « projet » qui est amplifié par les grands médias ....
                    .
                    Les étrangers qui affluent en Europe, donc l’Allemagne accueille une grande partie, sont doublement victimes.

                    a) Ils sont les victimes du plan de Zbigniew Brzeziński & Co., plan occidental qui à plongé les pays du proche et moyen orient en guerre.
                    Pour information c’est Zbigniew Brzezinski qui à cofondé avec le multi-milliardaire David Rockefeller, la commission Trilatérale en 1973, qu’il dirige jusqu’en 1976.
                    .
                    b) Ils (les étrangers en fuite des pays en guerre) deviennent ensuite des victimes du racisme dans les pays donc ils cherchant refuge !
                    .
                    Ce racisme contre ses réfugies est en partie le fruit de la désinformation des grands médias qui alimentant le « choc de civilisations » (fractures de civilisations, de conflits de civilisations, le premier critère de définition de ces civilisations étant la religion). Ce racisme est notamment le fruit de la politique la quelle est mené dans l’ombre, par des groupes lobbyistes sionistes comme le CRIF, la Lycra, l’ELNET, l’AIPAC, ... les grands médias...
                     


                  • Allexandre 19 juin 2015 21:33

                    @eau-du-robinet
                    Je suis tout à fait d’accord avec vous. Mais il faudrait que les Français se bougent un peu au lieu de rester le cul vissé sur leur canapé devant JP Pernaud ou Claire Chazal. Mais la paresse intellectuelle est devenue la norme. Réfléchir un luxe réservé aux « gauchistes » d’après les propos de nombreux paranos. Cela devient grave et insupportable. Autant de bêtise et d’indigence fait peur, car c’est la masse qui pense ainsi. Et la masse on lui fait faire ce qu’on veut. Le jour où la guerre sonnera à notre porte et où ils perdront les leurs, ils viendront pleurer, mais ce sera trop tard et bien fait pour leur gueule. Je suis dur, mais je ne peux plus supporter autant de couardise et de bêtise. Quand je vous lis, au moins, cela me donne un souffle d’air pur. Mais c’est si rare !!!

                    Bonne soirée et merci.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès