• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le 6 juin 1944 et ses vérités

Le 6 juin 1944 et ses vérités

 

Ils sont venus mourir sur les plages de Normandie,ils sont venus libérer nos parents et grands-parents de l’occupation nazie.

Cette jeunesse ne demandait qu’à vivre, à réaliser ses rêves.

Nous leur serons éternellement reconnaissant de s’être sacrifiés pour que l’on ait pu vivre pendant 70 ans sans le moindre conflit majeur et dans un monde relativement libre.

Mais cette jeunesse sacrifiée ne doit en rien masquer des vérités que l’on a souvent tendance à vouloir masquer, ou tout du moins édulcorer.

Le mythe de l’Amérique sauveuse du monde moderne a longtemps alimenté nos livres d’histoire et les commémorations. Mais la réalité est bien plus complexe.

Tout d’abord les Etats-Unis étaient neutres au début la Seconde Guerre Mondiale, tout comme dans la première partie de la Première Guerre Mondiale.

Quant à l’opinion publique, elle voyait mal l’intérêt d’envoyer des Américains se faire tuer dans la lointaine Europe, ce que l’on peut comprendre.

Les lois de neutralité votées par le Congrès à partir de 1935, interdisaient aux États-Unis d’intervenir directement dans le conflit jusqu’en décembre 1941.

Cependant en 1940, Roosevelt, favorable à une intervention aux cotés de l’Angleterre, réussissait à faire voter par le Congrès un programme de réarmement ainsi que la conscription de tous les hommes âgés de 21 à 35 ans.

Mais les élites étaient prêtes à sacrifier l’Europe de l’Ouest au nom de l’anti-soviétisme.

C’est toujours grâce à la ténacité de Roosevelt que les États-Unis apportent leur soutien et leur aide aux Franco-Britanniques dès 1940, puis à l’Union soviétique à partir d’octobre 1941.

Peut-être aussi que de voir les nazis prendre le contrôle total de l’Europe devenait un réel problème pour les américains.

Finalement les américains sont rentrés en guerre que le 7 décembre 1941, suite à l’attaque de Pearl-Harbourg par les japonais, les obligeant à sortir enfin de leur isolationnisme. Trois jours plus tard, les nazis déclarent également la guerre aux USA. Le conflit devient alors mondial.

On peut également se dire que si les américains ont sacrifié une partie de leur jeunesse sur les plages de Normandie, ce n’est pas que pour sauver "le Monde libre", mais pour pouvoir se garder une bonne partie de l’Europe que risquait d’envahir l’Union Soviétique après les nazis.

 

 

Il faut se souvenir que pendant les années qui ont précédé la guerre, de nombreuses personnalités américaines, et pas des moindres, ont montré de la sympathie pour le régime nazi.

On pense à Charles Linbergh, membre actif de l’ "America first" (l’Amérique d’abord), ce mouvement qui s’opposait à toute intervention dans le conflit européen.

Ici Woody Guthrie, rendant un hommage quelque peu particulier au célèbre aviateur.

 

 

On peut citer également l’antisémite Henry Ford, généreux donateur du parti nazi.

 

 

Pour terminer on citera Joseph Kennedy, le père de J.F.K, qui fut ambassadeur à Londres de 1938 à 1940, lui aussi antisémite et qui était pour une politique d’apaisement avec Hitler.

Comme on le voit, si les USA ont longtemps refusé de rentrer dans le conflit de la seconde guerre mondiale c’est parcequ’ils pensaient que ce conflit ne les regardaient pas, mais aussi parce que pour une bonne partie d’entre eux les nazis n’étaient pas si détestables.

 

 

Le 9 juin 1944, trois jours après le débarquement de Normandie, une jeune adolescente prenait la plume pour écrire ces mots : « Chère Kitty, le débarquement se déroule à merveille. Les Alliés ont pris Bayeux, un petit village sur la côte française, et se battent à présent pour s’emparer de Caen. Tous les soirs, les correspondants de guerre parlent des difficultés, du courage et de l’ardeur de l’armée, ils racontent aussi des actes d’éclats inimaginables, des blessés déjà revenus en Angleterre sont aussi venus parler au micro. (…) Ici, l’excitation est un peu tombée ; pourtant nous espérons que la guerre sera enfin terminée à la fin de l’année, il serait temps ».

Cette jeune fille ne verra pas la fin de la guerre, puisque deux mois plus tard, au matin du 4 août 1944, le lieu où elle se cache avec sa famille depuis le mois de juillet 1942 est découvert par la police allemande. Le 3 septembre 1944, le groupe est déporté pour le camp d’extermination d’Auschwitz.

Cette jeune fille s’appelait Anne Frank.

Seul Otto Frank, le père d’Anne, survécut au camp.


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • juluch juluch 6 juin 2014 11:24

    Merci pour ce partage fatizo.


    je suis d’accord.

    Le journal d’Anne Franck, il faut au moins l’avoir lu une fois dans sa vie.


    Honneur aux Anciens , une pensée pour eux pour ce 6 Juin 2014.

    • fatizo fatizo 6 juin 2014 21:05

      Si j’ai tenu à inclure un extrait du journal d’Anne Frank, c’est aussi pour dire que malgré la joie de la population qui pensait voir la fin de la guerre, les nazis n’en avaient pas fini avec l’horreur.


    • foufouille foufouille 6 juin 2014 11:43

      les USA avaient aussi peur des V2 et cie


      • Robert GIL ROBERT GIL 6 juin 2014 13:41

        Boris Vian disait : on ne meurt pas pour la patrie mais pour les banquiers et les industriels...

        regarder cette vidéo : LE MYTHE DE LA BONNE GUERRE


        • fatizo fatizo 6 juin 2014 21:10

          J’aime beaucoup « ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire ».

          Et puis cet extrait du film de Verneuil, je ne m’en lasse pas.


        • Anaxandre Anaxandre 6 juin 2014 14:09

            « Peut-être aussi que de voir les nazis prendre le contrôle total de l’Europe devenait un réel problème pour les américains. »


            Non ? vous croyez que ce n’était peut-être pas seulement pour la Liberté et la Démocratie ?... smiley

            On pourrait aussi parler de l’enjeu du contrôle des ressources énergétiques hors du sol européen... « Peut-être » ?...

          • zappa zappa 6 juin 2014 14:22

            Merci pour l’article,
            Il est malheureux que jusqu’au dernier moment il y est eu des rafles. Il est tout aussi malheureux que de jeunes gens soient morts sur les plages Normande. Ils se sont sacrifiés dans l’espoir d’un monde meilleur. Qu’ est devenu l’espoir de ces sacrifices ? . Les E.U. dans les année 30 ont vécu la grande dépression dont une origine a été qu’il ne pouvait pas (la majorité des personnes) acheter ce qu’il fabriquait d’une façon nouvelle (usines) et réfléchissait déjà à une autre façon de bénéficier de cette surproduction. Les grands patrons voyaient leur profits diminués et débauchaient donc le personnel, mais aussi craignaient la réflexion de ces derniers d’un nouveau genre (socialisme, communisme...). Quand A.H. arrive
            au pouvoir en Allemagne, il résout une grosse partie du chômage par la fabrication de biens militaire et envoi dans des camps de travail tous les réfractaires. Les grands patron E.U. ont vu dans cette façon la réalisation de leur profits redémarré et ont donc investi dans le régime qui plus est, combattait la bête « rouge ». Je pense qu’ils ne se sont jamais arrêté, au plus fort des combats les usines (ex : Opel, I.T.T...) ont été préservées même après la libération. De plus les Allemands n’avaient pas de pétrole sur leur sol pour les engagements militaire intensifs et ont donc acheté auprès de société E.U. (ex : Exon mobile, Tex aco...) à des hommes comme Prescot Buch. La BRI (banque des réglement internationaux) qui siège à balle le sait. La construction Européenne est le résultat édifiant que l’on continu à croire au vertu du consumérisme qui permet au grand patron leurs profits. la volonté de ratifier le TAFTA (traité transatlantique) n’est que la leur. Ils n’ont que faire du racisme, de la violence et des éco systèmes leur but est de protéger leur cupidité en éliminant tous les détracteurs. Quant aux sacrifices les décideurs paradent.


            • fatizo fatizo 6 juin 2014 21:14

              N’oublions pas de dire que les américains ont récupérés des scientifiques nazis après la guerre, y compris ceux des camps de la mort.

              Sans oublier Von Braun bien sur, celui qui a participé au programme d’Appolo


            • titi 7 juin 2014 00:49

              Et la fusée Ariane ? Vous croyez qu’elle vient d’où ?


            • stetienne stetienne 6 juin 2014 18:20

              pourquoi ne parle t on pas meiux des raisons qui ont provoquer cette guerre ca serait plus utile


              • morice morice 6 juin 2014 18:50

                Mais cette jeunesse sacrifiée ne doit en rien masquer des vérités que l’on a souvent tendance à vouloir masquer, ou tout du moins édulcorer.

                Le mythe de l’Amérique sauveuse du monde moderne a longtemps alimenté nos livres d’histoire et les commémorations. Mais la réalité est bien plus complexe.

                cessez donc ce négationnisme à la mode. La réalité est là : ils ont débarqué, et sans eux vous seriez nazi. Point barre. On a déjà Lacroix-Riz pour débiter les conneries, ça commence à bien faire là. Vous confondez le débarquement avec le Viet-Nam, là, franchement !!!


                • Robert Lavigue Robert Lavigue 6 juin 2014 19:03

                  Tiens, vous avez encore trouvez un négationniste ???
                  Vous en débusquez au moins 2 ou 3 par jour en ce moment !

                  La réalité est là : ils ont débarqué, et sans eux vous seriez nazi
                  Ou soviétique, va savoir Momo !

                  (A propos, votre truc me rappelle une chanson à la mode dans votre jeunesse :
                  https://www.youtube.com/watch?v=0VU52EzblZE&feature=kp )

                  Ceci dit, vous êtes probablement l’un des derniers à débiter ce genre de conneries, même Michel Sardou ne met plus ce titre à son répertoire...


                • soi même 6 juin 2014 19:38

                  A ces historiens scolaires, le 5 décembre 1941 leurs dit rien et pour cause, le point vue de l’Europe Oriental, ce n’est pas la France !
                  On préfère le mythe chewing gomme, celui là peut vous décorez de la palme académique !


                • non667 6 juin 2014 19:57

                  à morice
                  La réalité est là : ils ont débarqué, et sans eux vous seriez nazi. !

                  se faire tuer pour chasser les nazis (intelligent puisque plus fort ) afin de donner l’europe aux islamistes moyenâgeux sous développés incapables de faire prospérer leur pays ! 
                  quelle connerie !


                • foufouille foufouille 6 juin 2014 20:27

                  momo a pris la pillule bleue. il préfère servir la machine


                • fatizo fatizo 6 juin 2014 21:23
                  @Morice
                  Premièrement sans eux nous ne serions pas nazis, puisque les russes étaient en train de gagner la guerre.
                  Vous me traitez de négationniste, mais aucun moment je ne dis qu’ils n’ont pas débarqué, je rends même hommage à tous ces jeunes qui sont venus.
                  Et puis tout ce que j’écris est vérifiable, il ne s’agit pas de théorie du complot farfelu.
                  Les sympathies de Ford et Lindberg pour les nazis, c’est connu de tous.
                  Que je sache, avant le 7 décembre 1941, les ricains n’étaient pas en guerre. Ca aussi c’est vrai.
                  Et combien de temps cela aurait-il encore duré si les japs n’étaient pas passés à l’attaque, et si de plus les nazis n’avaient pas déclaré la guerre aux USA et coulé ses navires.
                  Un peu de mesure dans vos propos morice et vous éviterez les ennuis que vous avez sur ce site.
                  Après ce que j’en dis..

                • vesjem vesjem 6 juin 2014 22:46

                  morice
                  les russes ont-ils dormi pendant ce temps ?
                  sans les 2 fronts est et ouest , peut-être serions-nous sous la botte nazie


                • non667 6 juin 2014 21:43

                  insolite !en vrac suite aux nombreux reportages :
                  -la troupe a quand même été débarquée alors que les batteries allemandes avaient été ratées par les bombardements alliés
                  - les soldats débarqués sur la plage sans boucliers pare-balle de mitrailleuses
                  -chargés au point d’en faire se noyer
                  -un soldat américain disant qu’il n’était pas là pour libérer la France mais pour l’occuper
                  - hitler furieux disant que c’est à cause des juifs que le débarquement avait lieu .


                  • non667 7 juin 2014 10:08

                    j’ajoute entendue hier soir :
                    les américains ont neutralisé des batteries allemandes à l’aide de grenades thermiques qui n’explosent pas mais font fondre l’acier sur lequel elles ont été déposées ?
                    thermite comme pour les tour du 9-11-2001 déjà  ?


                  • xmen-classe4 xmen-classe4 7 juin 2014 00:43

                    es ce que l’on doit vraiment notre liberté à des veterans d’une bataille ? es ce possible ?

                    es ce la meme liberté que celle qui nous force à augmenter le smic ?


                    • titi 7 juin 2014 00:46

                      « un soldat américain disant qu’il n’était pas là pour libérer la France mais pour l’occuper »

                      On sent que c’est là le point d’achoppement de toute votre prose.

                      Et oui, à cause des américains, vous n’avez pas eu la chance de connaître le bonheur de devenir un homo sovieticus.

                      Bah moi je dis « merci » aux américains.

                      Car l’Europe de l’Ouest a bien connu une « libération », pendant que l’Europe de l’Est voyait simplement un totalitarisme en replacer un autre.

                      Les Polonais ont ils été libérés ? Les Russes ont laissé la résistance se faire massacré. Ils ont déplacé les frontières du pays et déporté sa population. Enfin ils ont occupé le pays pendant 50 ans.

                      Donc oui nous avons été libérés. Les Russes ne l’auraient pas fait : ils nous auraient occupé à la place des Allemands.

                      Il n’y a donc eu qu’une libération en Europe : celle amenée par les anglos saxons.

                      Tout le reste ce n’est que foutaises de ceux qui regrettent encore la grand soir.

                      Et n’oubliez pas que tout cela, oui tout cela, c’est du au fait que la France n’a pas tenu son rang en 1939.
                      Après vous pouvez toujours dire que les Américains, ceci, les américains cela : ceux qui ont été minables dans cette période, ce sont les Français.

                      Pas les américains.


                      • non667 9 juin 2014 15:35

                        à titi

                        « un soldat américain disant qu’il n’était pas là pour libérer la France mais pour l’occuper »

                        On sent que c’est là le point d’achoppement de toute votre prose.

                        j’avais rapporté ces paroles parce qu’elles me semblaient incongrue et ma prose n’avait pas de point d’achoppement !

                        par contre après la lecture de l’article d’asselineau du dimanche 8-6-2014 :

                        L’histoire vraie : il y a 50 ans, le 6 juin 1964, Charles de Gaulle refusait de commémorer « le débarquement des anglo-saxons » comprend que vous ayez pu y voir un sens « négationniste »auquel j’adhère totalement aujourd’hui et j’avoue avoir été un grand benêt d’avoir cru un instant que les ricains "étaient venu par altruisme !

                        non ils sont venu par intérêt et au dessus pour les intérêts de la communauté juive qui les manipule !

                        au point même que je me demande si hitler n’a pas été manipulé comme l’a été sadam hussein pour la guerre de koweit ? et le 9-11, et les printemps arabes , et la syrie , et l’hukraine ..... ?


                      • xmen-classe4 xmen-classe4 7 juin 2014 01:01

                        cette liberté est peut être la motivation qu’ont les smicard à travailler pour n’épargner que 5% (en argent ou produit de consommation ) alors que placer 240000€ garantis de gagner autant.


                        • titi 7 juin 2014 23:26

                          Le pauvre Français, avec son SMIC il ne peut pas s’acheter le dernier iPhone ou le dernier écran plat.
                          Quel scandale !!!
                          De quoi se plaignaient ils, ces polonais, ces tchèques et autres ?
                          Vivre avec un char Nazi ou Russe au coin de sa rue à coté c’était de la rigolade comparer au pauvre sort du Français d’aujourd’hui.

                          Vous mettez sur le même plan la difficulté de consommer avec la répression politique et policière.
                          Car c’est de cela dont on parle de répression politique et policière.
                          J’espère que vous vous rendez compte de la débilité de votre intervention.


                        • CN46400 CN46400 7 juin 2014 08:21

                          Les USA sont entrés dans la guerre lorsqu’il a été clair (bataille de Moscou en décembre 41) que l’URSS était capable de plier les nazis.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès